Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'action de l'Etat en mer, Douane, Police, Gendarmerie, Aff. Mar. et aussi... MN


pascal
 Share

Recommended Posts

il y a 1 minute, Fusilier a dit :

En mer, ce'st peut-être beaucoup dire...   L'aide à la flottabilité n'est pas obligatoire? je vois qu'ils n'emportent pas. 

Pas obligatoire Il faut juste les avoir sur le bateau.  

Extrait article :

 Division 240 est le texte qui régit les conditions et les matériels de sécurité pour la navigation de plaisance. Elle a été actualisée le 1er juin 2019. Parmi les modifications, la commission a fait des choix concernant le gilet de sauvetage : les règles ont un peu évolué.

La volonté de cette évolution est d'encourager le port du gilet de sauvetage. À titre d'exemple, le texte indique que le gilet n'est pas obligatoire sur une annexe (engin qui navigue toujours à moins de 300 m de son bateau d'origine), mais le texte recommande pourtant fortement d'embarquer "autant d'équipements individuels de flottabilité présentant un niveau de performance de 50 N de flottabilité que de personnes à bord de l'annexe." Ce texte semble donc aller dans le bon sens, en responsabilisant les plaisanciers sur leur sécurité.

 

 

Avant 2015 Menton avait une vedette des douanes puis cette brigade GC douane a fermé comme celle de Cannes pour avoir un gros equipage sur la nouvelle vedette de Nice 

Et Menton devait être couvert par la VCSM de Nice qui intervenait de la frontiere italienne à Cannes. 

Et comme Menton en raison de la frontiere est un gros commisariat avec un gros poste PAF avec en permanece des renforts. Les policiers de terrain s'emmerder un peu donc ils sont devenu un peu marin en couvrant la zone frontaliere. Ce qui d'ailleurs n'est pas plus mal vue le nombre de mouille cul dans la zone.  

Et la police martime Monegasque à aussi une grosse vedette qui rentre dans notre dispositif de AEM en vertu d'accord et eux ils patrouillent jusqu'en Corse et peuvent aussi intervenir au large dans les plans d'interventions comme pirate Mer en premier rideau comme les PSIG ESPADON de la GM

Bapteme-de-la-nouvelle-vedette-de-la-DPM

 Il font beaucoup d'echange avec la France et le Groupe d'Intervention de la Police de Monaco peut embarquer une equipe si besoin. Ils ont aussi 1 semi rigide d'intervention portuaire . 

 https://lagazettedemonaco.com/actualites/justice/le-general-commandant-la-gendarmerie-maritime-francaise-en-visite-a-monaco

https://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/Actualites/Exercice-RAMOGEPOL-2021

 

Link to comment
Share on other sites

Quant on voit encore le nombre de gosses sans aide à la flottabilité sur des semis rigides (pourtant bien secoué parfois ) ou des voiliers en plaisance côtière...ça paraît aberrant de ne pas rendre cela obligatoire

 

Mais bref, c'est hs

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Scarabé a dit :

Les policiers de terrain s'emmerder un peu donc ils sont devenu un peu marin en couvrant la zone frontaliere.

Sauf erreur de ma part, leur compétence ne va pas plus loin que les 200 m à partir du trait, ils ne peuvent, au sens strict,  remplacer les moyens que tu cites. C'est dans ce sens que "partir en mer" est peut-être une expression un peu excessive. Mais je ne doute pas de leur utilité. vu le nombre de mouillages, engins de plage et le comportement parfois désordonné de estivants dans le coin... 

il y a 28 minutes, Gallium a dit :

Quant on voit encore le nombre de gosses sans aide à la flottabilité sur des semis rigides (pourtant bien secoué parfois ) ou des voiliers en plaisance côtière...ça paraît aberrant de ne pas rendre cela obligatoireMais bref, c'est hs

Responsabiliser les "chefs de bord" est un bon principe et même intelligent.  Mais on voit que certains ne sont pas spontanément responsables; ils ignorent sans doute qu'ils engagent leur responsabilité.  C'est comme certains  qui confondent le 16 de la VHF  avec un forum de papotage :rolleyes: Ceci dit, pour retomber sur nos pieds,  qu'un équipage étatique ne sente pas obligé d'appliquer des principes de précaution, me laisse un peu dubitatif; les gars de la SNSM doivent grincer des  dents. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

17 minutes ago, Fusilier said:

... qu'un équipage étatique ne sente pas obligé d'appliquer des principes de précaution, me laisse un peu dubitatif; les gars de la SNSM doivent grincer des  dents. 

Surtout équipé d'une ceinture de plomb ...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Fusilier a dit :

Sauf erreur de ma part, leur compétence ne va pas plus loin que les 200 m à partir du trait, ils ne peuvent, au sens strict,  remplacer les moyens que tu cites. C'est dans ce sens que "partir en mer" est peut-être une expression un peu excessive. Mais je ne doute pas de leur utilité. vu le nombre de mouillages, engins de plage et le comportement parfois désordonné de estivants dans le coin... 

 

ah bon ?

et, sur quelle base juridique ?

à Mayotte, nous allons aux 20 nautiques, avec des embarcations prévues pour y aller...

 

donc, pourquoi 200 m ? je suis curieux (autant prendre un paddle..)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, christophe 38 a dit :

ah bon ?

et, sur quelle base juridique ?

à Mayotte, nous allons aux 20 nautiques, avec des embarcations prévues pour y aller...

donc, pourquoi 200 m ? je suis curieux (autant prendre un paddle..)

Il me semble, sauf erreur de ma part (en fait il semble que c'est 300 m, mea culpa)  que les unités nautiques gendarmerie nationale, police nationale, polices municipales, sont ténues aux limites municipales, la où les maires ont un pouvoir de police basé sur des arrêtés; cela comprend les  marinas, plages mouillages et activités dans la limite des 300 m . Il faut une autorité, préfet, tribunaux etc,  des textes (Loi littoral en l'occurrence) qui légitiment l'action.Tu crois que le commissaire ou le Préfet départemental se dit, tiens c'est l'été si on allait faire de l'AEM...  

Tiens colle, est-ce que ces unités ont pouvoir de dresser PV  devant un tribunal maritime, sur les infractions spécifiques, j'ai quelques doutes. Par contre, tout pouvoir de faire respecter les arrêtés municipaux (contraventions) et évidemment traiter les délits de droit commun (et encore je me demande s'il n'y aurait pas conflit de juridiction avec la GenMar dans le cas d'un homicide, je suppose que le juge décide) 

Au-delà nous sommes, sur le domaine de l'AEM sous autorité du Préfet Maritime (dans les 300 m aussi,  mais c'est un cas classique de superposition)  note que les ports sont sous Gendarmerie Maritime. Que je sache ni la PN ni la Gendarmerie Nationale ne font partie du dispositif AEM, 

https://www.morbihan.gouv.fr/content/download/48795/350303/file/Fiche Pouvoirs de police du maire sur la bande littorale.pdf  

Je suppose, que dans le cas que t'exposes en Outremer, les unités des différents services exercent sous réquisition de l'autorité "Délégué du Gouvernement" en l'occurrence. Mais une telle réquisition en Métropole me semble peu probable, c'est déjà assez compliqué :rolleyes: 

Edited by Fusilier
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, g4lly a dit :

300m c'est pour les compétence des municipaux il me semble.

Pas exactement, c'est la responsabilité de la municipalité. les moyens d'exécution des arrêtés c'est la PM, si elle existe, la PN ou la GenNat le cas échéant. Par contre, Gendarmes Maritimes, Affaires Maritimes, Douaniers, ne sont pas soumis à ces restrictions territoriales, ils sont sous autorité Préfet Maritime. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Fusilier a dit :

Il me semble, sauf erreur de ma part (en fait il semble que c'est 300 m, mea culpa)  que les unités nautiques gendarmerie nationale, police nationale, polices municipales, sont ténues aux limites municipales, la où les maires ont un pouvoir de police basé sur des arrêtés; cela comprend les  marinas, plages mouillages et activités dans la limite des 300 m . Il faut une autorité, préfet, tribunaux etc,  des textes (Loi littoral en l'occurrence) qui légitiment l'action.Tu crois que le commissaire ou le Préfet départemental se dit, tiens c'est l'été si on allait faire de l'AEM...  

Tiens colle, est-ce que ces unités ont pouvoir de dresser PV  devant un tribunal maritime, sur les infractions spécifiques, j'ai quelques doutes. Par contre, tout pouvoir de faire respecter les arrêtés municipaux (contraventions) et évidemment traiter les délits de droit commun (et encore je me demande s'il n'y aurait pas conflit de juridiction avec la GenMar dans le cas d'un homicide, je suppose que le juge décide) 

Au-delà nous sommes, sur le domaine de l'AEM sous autorité du Préfet Maritime (dans les 300 m aussi,  mais c'est un cas classique de superposition)  note que les ports sont sous Gendarmerie Maritime. Que je sache ni la PN ni la Gendarmerie Nationale ne font partie du dispositif AEM, 

https://www.morbihan.gouv.fr/content/download/48795/350303/file/Fiche Pouvoirs de police du maire sur la bande littorale.pdf  

Je suppose, que dans le cas que t'exposes en Outremer, les unités des différents services exercent sous réquisition de l'autorité "Délégué du Gouvernement" en l'occurrence. Mais une telle réquisition en Métropole me semble peu probable, c'est déjà assez compliqué :rolleyes: 

hummmm

à Mayotte, nous faisons bien partie de l'AEM ; la seule partie de l'AEM où nous ne participons pas, c'est le controle des peches, j'entends la mesure des filets, etc.... Par contre, le SGMer met en oeuvre aussi la fonction garde cotes, dont la police nationale est une des composantes

Ce qui va nous limiter, c'est la catégorie de navigation de la barcasse.

La police nationale oeuvre à Hyeres, aux iles au large, à Marseille, avec une compétence départementale...

 

Les PV pour défaut de brassieres, par exemple, tiennent ; un mien collegue, Joseph, a controlé un plaisancier, sur Marseille et lui a demandé de présenter le nombre de brassieres correspondant au nombre de passagers à bord.. Apres hésitation, le chef de bord a cherché et, au bout de 30 minutes, a trouvé la totalité des brassieres. Verbalisé (et ça a tenu) ; en cas de naufrage, l'entrée d'eau ou le renversement du canot' ne va pas attendre que le dégourdi ait retrouvé le matériel de sécurité.

 

Nous verbalisons pour transport de stupéfiants (les ballots de zamal, ici)

 

Quant aux morts découverts, en effet, nous figeons la situation et nous mettons à disposition de l'OPJ territorialement compétent ; ici, c'est la gendarmerie nautique qui s'en charge (tant qu'elle a une partie nautique (si tu lis entre les lignes, tu comprends qu'ils aimeraient s'y retirer ; et, pour info, ils ont les memes canots' que nous et interviennent à 20 nautiques au large).

 

Pour mémoire, le Secrétariat Général à la Mer est rattaché au cabinet du Premier Ministre ; c'est à dire qu'il est au dessus des différents ministeres (chapelles) ...  (les deux derniers SG Mer ont été prefet à Mayotte, je les y ai croisé).Nous y sommes représentés par un commissaire de police.

 

En métropole, comme en outremer, nous executons les instructions du prefet...(et du SG Mer)

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Fusilier a dit :

Pas exactement, c'est la responsabilité de la municipalité. les moyens d'exécution des arrêtés c'est la PM, si elle existe, la PN ou la GenNat le cas échéant. Par contre, Gendarmes Maritimes, Affaires Maritimes, Douaniers, ne sont pas soumis à ces restrictions territoriales, ils sont sous autorité Préfet Maritime. 

La police Nationale la gendarmerie Nationale avec les brigade nautique sont aussi sous l'autorité du Préfet Maritime lors des intervention en mer. Et plusieurs secteurs sont partagé pour les zones d'interventions. 

Il y a aussi des operations conjointes.  

Did985kXUAALtO-?format=jpg&name=900x900

[PourVotreSécurité] Opération conjointe Sécurité Mer, menée secteur îles des Embiez , sous l'autorité du Préfet Maritime . Contrôle des en infraction avec "TARA", vedette de PN ainsi que les navires de la Gendarmerie Maritime et des Affaires Maritimes.

 

A Marseille les PSMP s'occupe de la zone portuaire entre la pointe rouge et le Golf de Fos.  

Les iles du Frioul sont sous la responsabilité de la Police Nationale.   

Les-controles-en-mer-en-vogue-a-Marseill

 

Edited by Scarabé
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, christophe 38 a dit :

Je te dis, c'est toujours possible sous réquisition, donc AEM de facto. 

il y a 28 minutes, Scarabé a dit :

Les iles du Frioul sont sous la responsabilité de la Police Nationale.   

J'y vois rien d'étonnant, c'est la municipalité de Marseille, ça reste dans le cadre. 

il y a 31 minutes, Scarabé a dit :

PourVotreSécurité] Opération conjointe Sécurité Mer, menée secteur îles des Embiez , sous l'autorité du Préfet Maritime . Contrôle des en infraction avec "TARA", vedette de PN ainsi que les navires de la Gendarmerie Maritime et des Affaires Maritimes.

Encore une fois, domaine municipal de la ville des Six Fours. Puis comme dit précédemment, toujours possible sous réquisition. 

il y a 34 minutes, Scarabé a dit :

La police Nationale la gendarmerie Nationale avec les brigade nautique sont aussi sous l'autorité du Préfet Maritime lors des intervention en mer. Et plusieurs secteurs sont partagé pour les zones d'interventions. 

Comme déjà dit, la compétence municipale sur les 300 m n'exclut pas la compétence du Préfet Maritime; Maintenant, il s'agit de savoir le cadre dans lequel PN et GenNat agissent dans la zone des 300 m.  je dis que, pour l'essentiel il s'agit de faire respecter les arrêtés municipaux concernant les activités nautiques et bien sur leurs compétences générales de police, dans leur périmètre territorial.  Dire qu'ils agissent sous autorité du PrefMar me parait une lecture un peu osée , de la superposition des compétences dans la bande 300. 

il y a 45 minutes, christophe 38 a dit :

Les PV pour défaut de brassieres, par exemple, tiennent ; un mien collegue, Joseph, a controlé un plaisancier, sur Marseille et lui a demandé de présenter le nombre de brassieres correspondant au nombre de passagers à bord..

C'est possible, les arrêtés municipaux peuvent très bien faire mention de cette obligation, la complexité du territoire marseillais nécessitant cette disposition. 

il y a 50 minutes, christophe 38 a dit :

Quant aux morts découverts, en effet, nous figeons la situation et nous mettons à disposition de l'OPJ territorialement compétent ; ici, c'est la gendarmerie nautique qui s'en charge (tant qu'elle a une partie nautique (si tu lis entre les lignes, tu comprends qu'ils aimeraient s'y retirer ; et, pour info, ils ont les memes canots' que nous et interviennent à 20 nautiques au large).

Tu vois bien que c'est loin d'être simple. L'état d'âme des gendarmes, nautiques ou maritimes (c'est pas les mêmes) ne rentre as en ligne de considération. En mer c'est parfois compliqué, le Tribunal Maritime peut avoir à connaitre des cas d'homicide s'ils sont la conséquence d'une activité nautique (collision par exemple) 

il y a 57 minutes, christophe 38 a dit :

La police nationale oeuvre à Hyeres, aux iles au large,

Si c'est dans le cadre du territoire municipal, je en vois aucun problème , Porquerolles et toussa sont territoire municipal de Hyeres. 

Tu peux chercher tel cas particulier ou tel autre. Ca ne change pas le sens général. 

il y a une heure, christophe 38 a dit :

Pour mémoire, le Secrétariat Général à la Mer est rattaché au cabinet du Premier Ministre ; c'est à dire qu'il est au dessus des différents ministeres (chapelles) ...  (les deux derniers SG Mer ont été prefet à Mayotte, je les y ai croisé).Nous y sommes représentés par un commissaire de police.

En métropole, comme en outremer, nous executons les instructions du prefet...(et du SG Mer)

Primo, le préfet de département l n'a aucune compétence maritime, être sous ses ordres ne permet pas d'exécuter une mission AEM. a mon avis c'est carré et net.  L'autorité du Préfet Maritime sur l'ensemble et y compris les 300 m est indiscutable et indiscutée.  Il y a superposition dans cette zone des 300, dans la mesure ou la loi établit des compétences réglementaires pour les communes et il n'y a rien d'autre.

Quand à l'action de l'Etat à la Mer, oui c'est sous la houlette du premier ministre , la chaîne de commandement : 1er ministre,  Préfet Maritime ou Délégué Gouv en outremer, il n'y a pas à tergiverser là dessus , c'est clair et net. 

Quels sont les moyens de l'Etat de l'Action en Mer? Ceux qui sont sous l'autorité du Préfet Maritime. La Police Nationale et la Gendarmerie Nationale sont sous l'autorité du Préfet Mar : pas que je sache... Quelles sont les composantes de la fonction garde côtes , selon les textes : huit entités participent  Marine Nationale, GenMar, Affaires Maritimes , Douanes , on trouve aussi Direction Générale des Outre Mer (pas la moindre idée de leur boulot) la Gendarmerie et la Police des Frontières, ainsi que la Sécurité Civile. Note qu'il y a une subtilité Garde Côtes et  AEM ne sont pas exactement la même chose.  Ainsi, les patrouilles terrestres littorales sont fonction Garde Côtes,mais pas AEM , je subodore que la Police des Frontières c'est un peu la même chose.

je reviens , je dois aller à table :biggrin:

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Fusilier a dit :

 

Primo, le préfet de département l n'a aucune compétence maritime, :biggrin:

Si 

Des actions menées à la demande des préfets de département et des préfets maritimes     

Les PSMP sont subordonnés opérationnellement et organiquement au commandant de groupement de gendarmerie maritime. Ils agissent, selon les cas, sous l’autorité du préfet maritime (en mer au-delà des limites administratives des ports et au-delà de la limite transversale de la mer dans les estuaires), ou sous celle du préfet de département (dans les limites administratives des ports ou en deçà de la limite transversale de la mer dans les estuaires).

https://www.colsbleus.fr/articles/11309

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, Scarabé a dit :

Si 

Des actions menées à la demande des préfets de département et des préfets maritimes     

Les PSMP sont subordonnés opérationnellement et organiquement au commandant de groupement de gendarmerie maritime. Ils agissent, selon les cas, sous l’autorité du préfet maritime (en mer au-delà des limites administratives des ports et au-delà de la limite transversale de la mer dans les estuaires), ou sous celle du préfet de département (dans les limites administratives des ports ou en deçà de la limite transversale de la mer dans les estuaires).

Donc, conclusion le préfet départemental n'a aucune compétence maritime. 

1° Les groupement de gendarmerie maritime sont sous la chaîne de commandement Marine Nationale.

2° il,s'agit du cas spécifique des PSMP, qui ne sont pas toute la Gendarmerie Maritime. Dans la mesure ou ces pelotons agissent dans une zone d'interface, les ports, il y a évidement des autorités de tutelle spécifiques. limites administratives des ports et eaux intérieures des estuaires, enfin... 

Ceci dit, les amis, ça m'est complètement indifférent que la police ou la Gendarmerie Nat fassent ceci ou cela, dans la vigne du seigneur il y a de la place pour tout le monde :biggrin:

 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Le 24/07/2021 à 14:15, Fusilier a dit :

 

Ceci dit, les amis, ça m'est complètement indifférent que la police ou la Gendarmerie Nat fassent ceci ou cela, dans la vigne du seigneur il y a de la place pour tout le monde :biggrin:

 

Hé bien non, il n'y pas de place pour tout le monde lol, les faits sont là chacun y est allé de son post pour établir quoi ? Ben que c'est un gros bordel et que chacun veut sa carcasse et son hélico. Tu multiplies ça également sur la terre ferme et tu te retrouves avec des situations où chacun veut un bout de taf de l'autre (ou pas d'ailleurs) et malgré notre taux élevé de force de l'ordre par habitant on se retrouve toujours à poil d'effectifs..

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Manu10 a dit :

Hé bien non, il n'y pas de place pour tout le monde lol, les faits sont là chacun y est allé de son post pour établir quoi ? Ben que c'est un gros bordel et que chacun veut sa carcasse et son hélico. Tu multiplies ça également sur la terre ferme et tu te retrouves avec des situations où chacun veut un bout de taf de l'autre (ou pas d'ailleurs) et malgré notre taux élevé de force de l'ordre par habitant on se retrouve toujours à poil d'effectifs..

coté densité de poulaga, le schéma de fonctionnement date de la liberation (1945 ou 47)...

la societé a changé, mais personne ne change le boulot...

 

Prend l'effectif en tenue d'un commissariat et calcule de pourcentage de personnel sur la voie publique à l'instant T...

ce pourcentage va monter quand tu auras une CDI ou une unité dédié qui ponctuellement bosse..

 

mais, le pourcentage est petit, petit

et, si tu regardes de plus près les effectifs dehors, hébé, tu as des policiers auxiliaires (les anciens ADS (changement d'appellation) qui ne sont que des emplois jeunes, sous contrats), pas des vrais pros...

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, christophe 38 a dit :

coté densité de poulaga, le schéma de fonctionnement date de la liberation (1945 ou 47)...

la societé a changé, mais personne ne change le boulot...

 

Prend l'effectif en tenue d'un commissariat et calcule de pourcentage de personnel sur la voie publique à l'instant T...

ce pourcentage va monter quand tu auras une CDI ou une unité dédié qui ponctuellement bosse..

 

mais, le pourcentage est petit, petit

et, si tu regardes de plus près les effectifs dehors, hébé, tu as des policiers auxiliaires (les anciens ADS (changement d'appellation) qui ne sont que des emplois jeunes, sous contrats), pas des vrais pros...

Oui oui je ne voulais pas relancer le débat ici lol mais la superposition des moyens c'est mon dada...et rien de tel que la mer ou les aéroports pour les mettre en avant. Bon comme tu dis dans les commissariats il y a tant à faire, ou alors le fait que des policiers soient dans des tribunaux (500 policiers pour le tribunal de Paris ) ou que tu retrouves des mecs du RAID à la protec de l'ambassadeur en afgha..et là je ne parle que de la police..vous mixez tous les services et vous obtenez des gens qui ne bossent pas là où ils devraient être..bon stop je vais me faire éclater (à raison) pour mauvais sujet au mauvais endroit lol.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Manu10 a dit :

u retrouves des mecs du RAID à la protec de l'ambassadeur en afgha.

Eh, Manu ?!

Révélation

Tu descends..?)

Qu’est ce que tu reproches aux policiers à l’Ambassade? C’est rare (concernant la sécurité rapprochée, sinon il y a aussi les gardes pour les locaux et la sécurité), réservé aux cas aigües, et bien utile pour l’ambassadeur qui a une cible dans le dos et doit continuer à aller partout. Et il le fait, en costume et avec ses rubans ou rosettes à la boutonnière, mais  il le fait.

Si je me souviens bien, quand ça craint pas il n’y a personne, c’est le chauffeur local qui fait bodyguard. Un peu plus chaud ou gros poste, il y a une pincé de gendarmes républicains en civil. Et sinon du GIGN ou du RAID (ça semble assez récent pour la police), voire du 1er RPIMA il me semble. Rarissime.

https://www.defense.gouv.fr/actualites/operations/la-protection-des-ambassades-francaises-a-l-etranger

Tu me diras : «et pour quoi faire? »

Ben, c’est ton destin ! (oui, je fais pitié...)

 Et vraiment :

1- il faut des pointures

2- c’est trèès utile à plein de choses, et ça ne fait pas que fouiller les sacs à main.

Un proche a eu la chance d’être protégé par le GIGN dans un poste qui puait vraiment vraiment du cucul, il leur doit la vie pour toutes les mesures de prévention qu’ils prenaient, leurs astuces pour déjouer les embuscades, et il m’a raconté que ces gars, avec qui forcément tu fraternises, ont souvent fait autant d’huile que lui.

L’efficacité du truc ? Ben l'ambassade de France a Kaboul va rester ouverte, l’ambassadeur va tenter de faire son boulot y compris sur le terrain, et ça grâce aux pioupious de la République. Sinon, il rentrerait.

L'alternative c’est les sociétés privées. Bon, certains y ont sûrement déjà pensé, c’est peut-être moins cher, les gars sont sûrement très bien formés... Mais c’est pour accompagner un ambassadeur partout, ils verront et entendront une grosse part de ce que le diplomate verra et dira. Au demeurant, au statut français, le privé n’est probablement pas moins cher. Alors on peut prendre du statut local !)

Mais j’imagine que tu sais tout ça et que ton propos concerne plus les effectifs de police métropolitaine. Mais il doit y avoir 100 fois plus de punis ds les placards, un autre 100 fois inaptes à tout, un autre détaché au syndicat ou aux Comité des Oeuvre Sociales, et 1000 fois plus de gars qui se déchirent à essayer de gérer un statut délirant ou les marchés publics picrocolins.

Oh m@rde, c’est un fil Marine ! Bon, Corymbe toussa, c’est presque pareil...

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Hirondelle a dit :

Eh, Manu ?!

  Masquer le contenu

Tu descends..?)

Qu’est ce que tu reproches aux policiers à l’Ambassade? C’est rare (concernant la sécurité rapprochée, sinon il y a aussi les gardes pour les locaux et la sécurité), réservé aux cas aigües, et bien utile pour l’ambassadeur qui a une cible dans le dos et doit continuer à aller partout. Et il le fait, en costume et avec ses rubans ou rosettes à la boutonnière, mais  il le fait.

Si je me souviens bien, quand ça craint pas il n’y a personne, c’est le chauffeur local qui fait bodyguard. Un peu plus chaud ou gros poste, il y a une pincé de gendarmes républicains en civil. Et sinon du GIGN ou du RAID (ça semble assez récent pour la police), voire du 1er RPIMA il me semble. Rarissime.

https://www.defense.gouv.fr/actualites/operations/la-protection-des-ambassades-francaises-a-l-etranger

Tu me diras : «et pour quoi faire? »

Ben, c’est ton destin ! (oui, je fais pitié...)

 Et vraiment :

1- il faut des pointures

2- c’est trèès utile à plein de choses, et ça ne fait pas que fouiller les sacs à main.

Un proche a eu la chance d’être protégé par le GIGN dans un poste qui puait vraiment vraiment du cucul, il leur doit la vie pour toutes les mesures de prévention qu’ils prenaient, leurs astuces pour déjouer les embuscades, et il m’a raconté que ces gars, avec qui forcément tu fraternises, ont souvent fait autant d’huile que lui.

L’efficacité du truc ? Ben l'ambassade de France a Kaboul va rester ouverte, l’ambassadeur va tenter de faire son boulot y compris sur le terrain, et ça grâce aux pioupious de la République. Sinon, il rentrerait.

L'alternative c’est les sociétés privées. Bon, certains y ont sûrement déjà pensé, c’est peut-être moins cher, les gars sont sûrement très bien formés... Mais c’est pour accompagner un ambassadeur partout, ils verront et entendront une grosse part de ce que le diplomate verra et dira. Au demeurant, au statut français, le privé n’est probablement pas moins cher. Alors on peut prendre du statut local !)

Mais j’imagine que tu sais tout ça et que ton propos concerne plus les effectifs de police métropolitaine. Mais il doit y avoir 100 fois plus de punis ds les placards, un autre 100 fois inaptes à tout, un autre détaché au syndicat ou aux Comité des Oeuvre Sociales, et 1000 fois plus de gars qui se déchirent à essayer de gérer un statut délirant ou les marchés publics picrocolins.

Oh m@rde, c’est un fil Marine ! Bon, Corymbe toussa, c’est presque pareil...

 

Oula...un fan des inconnus..bon tu viendras en parler un mercredi soir à dîner lol

Bon juste une petite réponse, ce que je reproche aux policiers de l'ambassade ? Hé bien c'est qu'ils y soient présents..tu l'as dit toi même il y a d'autres unités dédiées..et vice versa pour certaines missions gendarmerie...le GSPR en alternance, les secours en montagne en alternance.. symptomatique de chacun veut sa part du gâteau..et on se refile ça en cadeau sans voir l'intérêt général..

Bref...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Manu10 a dit :

Oula...un fan des inconnus..bon tu viendras en parler un mercredi soir à dîner lol

Bon juste une petite réponse, ce que je reproche aux policiers de l'ambassade ? Hé bien c'est qu'ils y soient présents..tu l'as dit toi même il y a d'autres unités dédiées..et vice versa pour certaines missions gendarmerie...le GSPR en alternance, les secours en montagne en alternance.. symptomatique de chacun veut sa part du gâteau..et on se refile ça en cadeau sans voir l'intérêt général..

Bref...

heu,

surveille les TO ; il y a, au moins une fois par an, un appel d'offre pour etre détaché en garde d'ambassade ; ça marche pour les gpx et les biers ; au dessus, c'est rare et tendu.

Donc, appel d'offre, préselections (tests physiques, etude du dossier, entretien, langue parfois), un stage de .................. (j'ai eu des potes qui ont fait 3 semaines, dans le sens militaire : embuscades, tir, etc) et, au moment d'etre détaché, tu rends la carte professionnelle et tu y vas.

A l'époque, le nouveau allait à Beyrouth pour 3 mois.

Le Pakistan, l'A-stan etaient "durs" : pas de tourisme : tu ne sors que pour accompagner les VIP et tu vis dans le compound ...

 

J'ai un collegue qui a fait l'ouverture d'une ambassade dans une des nouvelles ex republiques de Russie... Ils étaient 4 ; faut savoir tout faire.

 

c'est enrichissant, culturellement (parce que, financierement, aux USA, le cout de la vie est plus elevé que tes émoluments)..

Des policiers sont présents dans un peu moins de 50% des ambassades ; le reste est tenu par les gendarmes.

Link to comment
Share on other sites

8 hours ago, Hirondelle said:

L’efficacité du truc ? Ben l'ambassade de France a Kaboul va rester ouverte, l’ambassadeur va tenter de faire son boulot y compris sur le terrain, et ça grâce aux pioupious de la République. Sinon, il rentrerait.

A priori la représentation se fait depuis l'aéroport depuis cinq jours ... l'ambassade à été évacué.

De toute façon pour le moment en l'absence de reconnaissance du nouveau pouvoir c'est compliqué de maintenir une ambassade fonctionnelle ... faire comme si les talibans était reconnu serait implicitement les reconnaître ... et faire autrement serait ne pas faire grand chose.

Link to comment
Share on other sites

Manu a quand même un peu raison de pointer ce qui ressemble parfois à une course à l'échalote et les montages "usine à gaz" ... 

La nouvelle "mode" c'est les RAIDs  et GIGNs régionaux , voir départementaux. Les armées et autres garde côtes n'étant pas épargnées par la mode...

C'est sur qu'en première approche le système US est "plus carré" Diplomatic Security Service (agents du Département d'Etat) + Marine Corps Embassy Security Group (qui est rattaché pour emploi au Département) 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

Manu a quand même un peu raison de pointer ce qui ressemble parfois à une course à l'échalote et les montages "usine à gaz" ... 

La nouvelle "mode" c'est les RAIDs  et GIGNs régionaux , voir départementaux. Les armées et autres garde côtes n'étant pas épargnées par la mode...

C'est sur qu'en première approche le système US est "plus carré" Diplomatic Security Service (agents du Département d'Etat) + Marine Corps Embassy Security Group (qui est rattaché pour emploi au Département) 

 

Sur le fais Manu à certe raison mais sur la forme c'est une grande operation pour le Raid qui accumule de l'experience. 

Le GIGIN qui était à une epoque régulierement projeter en Afghanistan a accumulé de l'eperience dans la haute intensité. 

  https://www.leparisien.fr/yvelines-78/le-gign-honore-pour-son-action-en-afghanistan-01-08-2013-3021673.php 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, christophe 38 a dit :

 

 

Des policiers sont présents dans un peu moins de 50% des ambassades ; le reste est tenu par les gendarme

Christophe, je sais tout ça, j'ai plusieurs potes qui l'ont fait. Et tant mieux pour eux, mais ça ne m'empêche pas de penser et de leur dire que les policiers n'ont rien à faire là bas. Un policier doit patrouiller dans nos merveilleuses villes de France lol

 

Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

Manu a quand même un peu raison de pointer ce qui ressemble parfois à une course à l'échalote et les montages "usine à gaz" ... 

 

 

Mais complètement, et tu multiplies ça a tous les niveaux, bon je ne voulais pas lancer le sujet mais votre discussion à plusieurs sur qui pouvait faire quoi et sous les ordres de qui avec son bateau (alors que tout est officiel) en était un symbol qui m'a fait tilter lol

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Altocumulus
    Newest Member
    Altocumulus
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...