Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[VBMR] Le remplacant du VAB ?


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

Le 120 a roulettes et le 120 en cuve ce ne sera plus le même rôle ... Donc pas de raison de se débarrasser du 120 tracté. Il est très utile en base feu... Très facile a aéro transporter... Plus mobile dans un environnement qui n'apprécierait pas les 25t du Griffon etc.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :

Le 120 a roulettes et le 120 en cuve ce ne sera plus le même rôle ... Donc pas de raison de se débarrasser du 120 tracté. Il est très utile en base feu... Très facile a aéro transporter... Plus mobile dans un environnement qui n'apprécierait pas les 25t du Griffon etc.

Oui je sais que ce n'est pas le même rôle , c'est se que je voulais dire dans mon message, et ma crainte à été écartée par Scarabé qui nous a donné le format futur ou le 120 tracté sera toujours de mise. 

Franchement, je trouve que l'on se dirige sur une bonne voie. 

Le Griffon me parle bien, et l'option Serval va bien être utile. 

Content pour nos soldats ! 

 

Link to comment
Share on other sites

Je suis étonné que l'on donne le MEPAC aux brigades légères mais pas aux lourdes, ce sont quand même ces dernières qui sont le plus susceptibles à la contre-batterie et elles armeront aussi des GTIA à dominante infanterie. Je ne trouve pas ce choix cohérent.

Sinon au niveau du blindage, en quoi consiste le blindage des APC et des IFV ? On sait que la caisse est en alu, et qu'ensuite on rajoute un "blindage" mais qu'est ce que c'est ? Des blocs de composite ? des blocs en acier ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Il y aura 2 pax en moins quand on utilisera le 2R2M , mais cela ne change rien, vu que l'on est dans l'optique double dotation,

Toute la question est de savoir si la logique du 120 embarqué est toujours celle de la double dotation ou si c'est autre chose.  A mon sens, ce n'est pas anodin de remplacer une pièce rustique qui ne coûte rien (on avait les stocks de l'infanterie) par un ensemble blindé - pièce semi automatique (qui doit coûter un bras) capable de s'insérer nativement dans le réseau infocentré Scorpion.   ... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, FoxZz° a dit :

Je suis étonné que l'on donne le MEPAC aux brigades légères mais pas aux lourdes, ce sont quand même ces dernières qui sont le plus susceptibles à la contre-batterie et elles armeront aussi des GTIA à dominante infanterie. Je ne trouve pas ce choix cohérent.

 

Mauvaise lecture je pense , le mortier de 120 mm est justement plus adapté au brigade médianee et légère car la capacité de destruction est presque l'équivalent d'un obus de 155 mm. Vu l'évolution des menaces via les armes légères et les attaques en toute zone , on opte pour un mode embarqué sous blindage, qui pourra suivre l'infanterie et l'appuyer de manière rapide. 

De plus, si on doit déployé une force à composante brigade blindée, le régiment d'artillerie partira au complet, donc autant avoir tout le régiment partir avec du Caesar qui pourra faire du tir de plus loin ( on va avoir une augmentation de portée via les nouveaux obus de 155) , alors que 120 embarqué lui il tire largement moins loin, et sera encore plus facilement à portée de tir de la contre-batterie ennemie... Quand bien même il sera plus rapide à quitter une position de batterie... On prendra quand même plus de risque en l'ayant au plus près en mode haute intensité. 

Mais rien n'empêche sur un gros déploiement de voir une force à dominante brigade blindée voir une partie issus d'une brigade médiane selon les besoins, qui pourra soit emmené du Caesar pour renforcer la composante artillerie du régiment d'artillerie de la Brigade blindée, soit  avec du 120 mm pour gérer de l'appui  selon les besoins. Sans oublier la capacité LRU ! 

On peut imaginé que les éléments déployé d'une brigade médiane dans une force à dominante Brigade blindée face du  nettoyage de positions qu'on aura débordée, dépassé, contournée pour ne pas perdre l'initiative et l'élan de la force principale de la Brigade blindée.

Donc derrière les éléments de mêlé de la Brigade blindée, les griffons 120, les Griffons de la Brigade médiane pourra géré sans que l'artillerie de la BB via les Caesars soient obligé de réduire l'appui feu au profit de la pointe blindée ( Leclerc, VBCI) pour réduire une menace d'un point isolé non stratégique mais qui a était dépassé par la force principale et qu'il faudra quand même détruire. Donc on aura toujours la puissance du 155 pour suivre la force principale blindée, et le rendort médian assurer le nettoyage dans la zone se trouvant entre l'artillerie de la BB et les éléments de mêlé de cette BB sans que l'on casse la dynamique offensive de cette BB

Il en sera de même via le défensif pour des bonds en arrière. 

Pour moi le déploiement d'une BB verra fatalement le déploiement d'éléments d'une brigade médiane. Donc cela ne gêne en rien que les griffons 120 mm soient affecté au brigade médiane. Moi je vois plutôt de la cohérence. 

 Pour du déploiement de brigade médiane, il est la l'atout du 120 mm, c'est offrir une artillerie de poche face à un adversaire diverses, mais un adversaire pas en pointe en terme de menace artillerie. L'optique double dotation Caesar/Griffon 120 offre justement cette souplesse, soit pour du déploiement qui ne nécessite pas une force de type BB , soit pour compléter une force à dominante BB. C'est pas un hasard si on a positionné du VBCI en brigade médiane, apport en capacité feu pour un GTIA Griffon, ou renfort auprès d'une BB sur une grosse opération. Idem pour le Jaguar qui en mode appui feu, éclairage etc... en mode brigade médiane , pourra fournir une capacité éclairage, manœuvre plus large de flanc, flanc garde, capacité d'embuscade en mode repli ( il faut aussi prendre en compte cette possibilité) à une force type BB sur une grosse opération. 

On reste dans la souplesse, c'est cohérent. N'oublions pas que nous ne sommes pas une puissance optique USA, et que ce n'est pas forcément le plus pratique de vouloir une force en mode mini US ARMY qui au final ne sera pas aussi souple pour de nombreux  scénarios de crise, et on en a connu un paquet depuis la 1ere Guerre du Golfe. 

Aujourd'hui, on pourra avoir l'inverse en terme de capacité, la où avec la division daguet, on avait une masse de type médian via le VAB /AMX10 RC, et seulement un regiment blindé sur AMX30 B2 sans composante infanterie mécanisée AMX10P.  La on verra une masse BB via le  Leclerc/VBCI, et du complément avec Griffon/Jaguar. 

Et notre format actuel offre la possibilité d'avoir à l'avenir une mini artillerie offrant puissance et protection dans un environnement sans front, via le Griffon 120 mm, appui VBCI et Jaguar sur des crises de moyen et basse intensité. 

Donc une souplesse énorme qui offre de toujours apporté une capacité d'appuis feu indirect et direct, adapté sur tout type de crise. 

Enfin ç'est mon humble avis. 

il y a 59 minutes, Fusilier a dit :

Toute la question est de savoir si la logique du 120 embarqué est toujours celle de la double dotation ou si c'est autre chose.  A mon sens, ce n'est pas anodin de remplacer une pièce rustique qui ne coûte rien (on avait les stocks de l'infanterie) par un ensemble blindé - pièce semi automatique (qui doit coûter un bras) capable de s'insérer nativement dans le réseau infocentré Scorpion.   ... 

Les mortiers de 120 tracté ne seront pas remplacé, ils vont être gardé d'après Scarabé. 

Et puis comme je le souligne le mortier de 120 mm ne coûte pas cher en maintenance, et hormis les VAB qui vont à mon avis restait en dotation encore un peu, juste pour la préparation et entraînement pour du déploiement sur Djibouti ou il y a du mortier de 120 , de facto vue le turn over tout les 6 mois entre les différents régiment d'artillerie, l'usure et le coup de maintenance va être gérable. Il y'a aussi la double dotation Caesar et 120, mais il me semble que c'est 2 pièces de chaque. 

Le remplacement des VAB infanterie va permettre d'avoir de la pièce détachée pour faire durer les VAB 120 de l' artillerie, ils ne sont pas les plus nombreux, se qui laissera du temps pour assurer le soutien des vab 120 artillerie sur Djibouti et pour les VAB en régiment qui comme je l'explique sont employé pour l'entraînement et quelques sorties via les missions sur BPC

Quand il sera temps, on verra les VAB 120 être mis à la retraite, le 120 mm tracté lui pourra toujours être tracté par camion GBC toujours disponible en régiment, en mode multi emploi, se qui ne coûtera pas plus cher, le GBC qu'il soit employé sur divers tâches, petite logistique interne au régiment ou détaché à la section de tir pendant une période, préparation et entraînement, projection. 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

Les mortiers de 120 tracté ne seront pas remplacé

Ils sont à peine commandés, il n'y a pas eu la moindre expérimentation tactique, organisationnelle, technique, mais on est déjà au courant des intentions de l'EM...  On serait donc en triple dotation,  155, 120 tracté,  120 embarqué :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Fusilier a dit :

Ils sont à peine commandés, il n'y a pas eu la moindre expérimentation tactique, organisationnelle, technique, mais on est déjà au courant des intentions de l'EM...  On serait donc en triple dotation,  155, 120 tracté,  120 embarqué :rolleyes:

L 'expérimentation va être assez rapide vu que ça reste toujours la même base en terme de mise en batterie des canons/mortiers, emploi tactique etc... Avec de légères adaptation mais rien de bien compliqué :rolleyes:

Hormis la prise en compte du système d'arme, via son fonctionnement, son entretien, rien de bien compliqué quand on gère déjà du système semi-automatisé via le Caesar, ou le TRF1 avant... Pour le pilotage du Griffon quand on a été pilote VAB... Idem ça va le faire sans trop de problème... 

Surtout qu'avec se système embarqué, on réduit pas mal de choses dans la mise en œuvre de la pièce. Si on arrive à caler la bulle en mode pile poil via le classique travail de pointage via le 120 tracté quand il faut le mettre en batterie  sur le terrain , je pense que nos artilleurs vont vite caler la bulle sur un 120 embarqué... 

Et comme je le dis, c'est pas le coût de maintenance d'un mortier de 120 mm qui va coûter, et encore moins quand on aura plus les VAB . On a bien garder des armes qui ne sont plus dans l'organisation du groupe de combat, et on les a ressorti quand il y a eu besoin, voir le LRAC de 89 mm en Afghanistan. 

Donc rien d'anormal. 

Quid à l'avenir de voir du mortier de 120 mm tracté être affecté dans nos départements d'outre-mer comme en Nouvelle-Calédonie par exemple en mode 120 mm tracté /GBC. Ça permettra d'élargir aussi les MCD en outre-mer pour les artilleurs tout en musclant en gamme en terme de capacité appui feu pour nos forces de Nouvelle-Calédonie. 

Pour pas cher on a de la puissance de feu, et on garde un mortier pour travailler les fondamentaux en mode classique et manuel, important pour la culture artillerie.

À l'instar de l'importance de garder le basique d'emploi de la boussole et de la carte, vu que le GPS c'est bien mais c'est aussi très bien de connaître les basiques de la topographie en mode carte/boussole. Donc ça doit se travailler régulièrement les basiques. 

Donc pour moi rien de choquant à avoir le trio 155 Caesar, 120 Griffon, 120 tracté. 

Même si il n'y a plus de 155 TRF1 en régiment, on en a toujours à Djibouti du 155 TRF1 et double dotation 120 mm. 

Donc garder du mortier de 120 mm tracté dans les régiments c'est bien plus aisé  et pas coûteux en comparaison du TRF1 (  place sous hangars) , donc rien qui pousse à les retiré des régiments pour les remplacer uniquement par du 120 embarqué sur Griffon. 

Je reste persuadé qu'on ne va pas retirer les 120 mm tracté des régiments. Surtout qu'ils offrent la possibilité à tout les artilleurs de tourner dans leurs spécialité. Je ne pense pas que sur Djibouti on va y affecté du Griffon 120.

Enfin bref, on verra bien. 

 

Link to comment
Share on other sites

mais si je ne dis pas de bétise une batterie sol-sol ce n'étais pas 6 CAESAR + 6 MO-120 en double dotation donc on aurait à l'avenir 6 CAESAR + 4 GRIFFON MEPAC ( 2 batteries ) et 1 dernière batterie avec 6 CAESAR + 6 MO-120 TR ( tracter par GRIFFON ou SERVAL ) ça serait l'organisation des régiments 35e RAP 93e RAM 3e RAMA et 11e RAMA

 

je remplacerais bien les GRIFFON MEPAC du 93e RAM par une version MEPAC du VBHM 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Mauvaise lecture je pense , le mortier de 120 mm est justement plus adapté au brigade médianee et légère car la capacité de destruction est presque l'équivalent d'un obus de 155 mm. Vu l'évolution des menaces via les armes légères et les attaques en toute zone , on opte pour un mode embarqué sous blindage, qui pourra suivre l'infanterie et l'appuyer de manière rapide. 

De plus, si on doit déployé une force à composante brigade blindée, le régiment d'artillerie partira au complet, donc autant avoir tout le régiment partir avec du Caesar qui pourra faire du tir de plus loin ( on va avoir une augmentation de portée via les nouveaux obus de 155) , alors que 120 embarqué lui il tire largement moins loin, et sera encore plus facilement à portée de tir de la contre-batterie ennemie... Quand bien même il sera plus rapide à quitter une position de batterie... On prendra quand même plus de risque en l'ayant au plus près en mode haute intensité.  

 

Je ne suis pas vraiment d'accord, même en haute intensité tu as besoin d'artillerie à moyenne portée qui peuvent appuyer directement et avec faible préavis les unités auxquels ils sont rattachés, typiquement les différents SGTIA composant un GTIA.  L'artillerie de longue portée dans un contexte de haute intensité va justement utiliser sa longue portée pour traiter des objectifs dans la profondeur, pour faire un travail d'appui au profit des unités qu'elle appuie, mais pas directement. D'ailleurs typiquement le 155 est prévu d’être employé au niveau Brigade au profit des GTIA tandis que le 120 est prévu au niveau GTIA au profit des SGTIA. Le 155 n'a pas le même emploi que le 120, même s'il peut faire ce que fait le 120. Donc en haute intensité on a quand même besoin des mortiers 120.

A partir de là, au vu de leur portée plus faible, comme tu le disais, les mortiers vont être très exposés à la contre-batterie et il aurait donc mieux valu que ce soient les brigades lourdes qui bénéficient du MEPAC plutôt que les brigades légères qui n'ont pas vocation a être engagée en haute intensité. Pour des opérations asymétriques, le 120 tracté suffit largement.

Surtout que le MEPAC pèsera 25 tonnes, soit bien plus que le CAESAR à 18 ! On est quand même loin de la légèreté là. Alors certes les Brigades légères sont équipées comme des Brigades médianes et peuvent opérer comme elle, mais puisqu'on ne peut pas donner du MEPAC à tous les RA, j'aurais privilégié les RA des Brigades lourdes.

Donc je ne comprends pas trop ce choix de l'AdT.

Il y a 2 heures, Clairon a dit :

Je crois qu'on a que 4 Caesar par batterie

Clairon

Il me semble qu'une batterie standard c'est censé être deux sections de 4 CAESAR divisés en 2 groupes de tir

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, FoxZz° a dit :

Il me semble qu'une batterie standard c'est censé être deux sections de 4 CAESAR divisés en 2 groupes de tir

Oui les batterie sont organisée en 4 mais peuvent passer à 3 

Mais en déploiement on parle plutôt de groupe d'artillerie maintenant. Ou de SGTIA à dominance Artillerie.   

Un groupe étant formé avec des unités de tir de renseignement de logistique et de protection. 

Pour l’Irak le groupe avait 4 CESAR , 6 PPLOG  pour leur logistique + 2 camions du service des essences  + une section infanterie pour la protection et une unité de renseignement avec 2 DRAC et 2 VAB  VOA. Le tout éclairer par des FS.   

Au Liban 

Le groupe artillerie est compose d'un radar cobra et d'une section AA 

 

 

Edited by Scarabé
Link to comment
Share on other sites

@FoxZz°

Nous ne serons pas d'accord. 

Même les US ne misent pas que sur le déploiement de Brigade Blindée sur des grosses affaires. Voir le nombre de véhicules non protégé durant l'invasion de 2003. Je pense que face à un adversaire plus en forme, nos Griffons auraient plus de chance que les léger US transporté en camion...

L'USMC qui s'adapte n'a pas hésité à employé ces AAV qui sont au départ conçu pour l'assaut amphibie, au côté de Abrams, du LAV-25 and Co pour être en pointe, évitant leurs unités reco sur hummer d'être en pointe ( jusqu'à se qu'il puisse reprendre cette mission une fois renseigné et des zones où l'adversaire était pas en force) , pas fou les Marines.

Pas la même limonade pour l'US Army avec la division légère montée sur camion. 

Donc je pense que si, la capacité médiane aura sa place sur une projection à dominante BB, sans avoir le casse tête pour gérer les zones dépasser lors d'une offensive, via justement le rôle du median en arrière de la masse de la BB. Pas oublié le travail devant la masse de la BB avec tout les Caesars ( le RA de cette BB pouvant aussi être renforcé via d'autre Caesar d'une autre brigade) et les LRU ( et aviation) . La on ne fera pas dans de la perte de temps sur des forces réduites après le matraquage, donc qui pourra être laissé aux éléments médian détaché à cette BB, Le Griffon 120 pouvant géré cette menace résiduel amoindri, sans que le tempo de la masse de la BB soient parasité à gérer le résiduel... Alors qu'elle doit avancé dans la profondeur et broyer l'adversaire. Mettre du 120 n'apportera pas plus en étant devant, alors qu'il y aura du 155 en nombre et du LRU ... Si compliqué la logistique de la BB

La BB doit garder un tempo pour que ça masse blindé ne laisse pas de marge à l'adversaire. L'optique et l'esprit du Général Leclerc, vite et surprendre pour bien détruire mais pas s'enfermer sur nettoyage du résiduel sous peine de perdre le rythme. Sa division blindée quand elle se fera imposer un rythme plus lent pour aussi nettoyer va perdre plus de monde que durant toute la période où la DB était un peu en mode "électron libre". 

Et lors de bascule sur du moyen voir basse intensité ils ont eu des choix compliqué à faire, car trop léger ou trop lourd. Résultat pas mal de casse en attentant qu'on commence à blindée en mode rustique hummer et camion ( un scandale pour l'opinion aux USA) avec sacs à sable en fond de casse, qui n'evitera pas la casse, en attendant des kits réglementaire de blindage, qui réduira sensiblement la casse avant de sortir un programme MRAP... Les Braddley sont resté un peu mais ils étaient limité jusqu'au bataille de Fallujah... Mais en Afghanistan ils ne deploieront pas de Braddley, alors que des petits pays enverront du VCI 90, ou une compagnie de warrior pour les anglais ( qui en perdront un avec IED bien dosé, ça arrive de toute façon quand l'IED est bien dosé). Mais sa restait anecdotique en quantité, et un petit effort pour ces petits pays, alors que pour les US, c'est pas la même limonade au niveau effort, gros effort avec le choix de ne pas déployer de braddley.

Les MRAP étaient adapté pour le contexte Afghan, mais après ils en ont revendu, pas adapté pour du combat optique motorisé, eux ils réservent ça à leur Stryker ( qui seront déployé mais pas des masses). Donc au final même en faisant des séjours de 1 an ça devait être compliqué à géré selon les types d'unités qui se déployé, d'où au départ le mode hummer et camions.... Les marines vont déployer du LAV25 en Afgha, du Abram, comme les canadiens, danois avec le léopard, mais pas l'US Army. Donc il y a une problématique pour l'Army de pouvoir doser les besoins. 

Enfin voilà, reprendre un modèle optique mini US Army donne une impression de force, mais ça reste de l'échantillon qui ne sera pas adaptable partout sur une projection. 

Pour ta comparaison de poids entre Caesar et le Griffon je ne vois pas le rapport, vu que de toute façon un Griffon ne résistera pas un missile AC ou le tir indirect d'un obus de 155 mm. Cela vaut aussi pour le Leclerc si il est frappé par plusieurs missiles AC ou du 155 par le dessus. Donc un Caesar finira en mauvais état de toute façon si il est frappé par de la contre batterie... 

Enfin voilà, je pense au contraire que c'est très cohérent se que fait l'armée de Terre, mais bon je ne convaincrais pas plus de toute façon, et à l'inverse non plus, et c'est normal que tout le monde ne soit pas d'accord sur tout. 

Cordialement. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Bon Plan a dit :

T'as de la chance qu'il n'y a plus de note négative. :angry:

 

 

 

Dans un autre forum j'ai publié une toute nouvelle info vieille de 6 mois, alors tu es presque à l'heure.:wink:

Edited by gargouille
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Comme Scarabée le dit, il y aura bien (c'est certain) d'un côté les mortiers classiques que l'on connait et les nouveaux intégrés sur véhicules.

Le GTIA doit être vu comme une véritable référence d'engagement de nos armées et je pense qu'on doit plutôt compter voir partir plusieurs GTIA qu'une brigade.

On va entrer dans une armée avec beaucoup de connexions, de liaisons, de communications, y compris dans le bas du spectre. Ce sont des choses qu'on ne voit pas vraiment, pas comme une commande de blindés et j'en passe, pourtant ça change beaucoup de choses.

Le MEPAC sera typiquement le genre de véhicule d'appui pour un GTIA, un véhicule-mortier d'accompagnement d'unités de "contacts" qui disposeront de moyens communicants simplifiés pour transmettre les coordonnées pour un appui d'artillerie. Pour faire simple, ce sera comme avoir une carte interactive ou l'on appui sur un point (ou se trouve l'ennemi) et ou ensuite l'info est transmise au système automatisé de pointage (qui fait ses calculs) du mortier pour qu'il tire dessus. L'idée est vraiment de gagner en réactivité et d'envoyer au plus tôt des obus sur l'ennemi sans qu'il y ait besoin d'avoir un gros dispositif d'artillerie accompagnant une unité sur le terrain ou sans qu'il faille trop attendre. Ce sera donc un appui de proximité, de précision et d'immédiateté que pourront s'offrir les unités au contact.

Le Caesar peut amener un appui au niveau GTIA, couvrant un plus large spectre avec des possibilités étendues, le MEPAC sera un appui au niveau SGTIA qui doit précéder le Caesar, qui doit le compléter et même s'y soustraire (car tous les SGTIA n'ont pas forcément des Caesar à l'arrière en position pour les couvrir). C'est aussi un moyen pour réduire le besoin d'appuis aérien, quelques obus de mortiers peuvent suffire à faire fuir ou mettre en échec l'ennemi. L'arrivée de plusieurs drones nouveaux, avec de meilleures capacités offrira des moyens de renseignements importants pour justement tenir de la distance entre nous et l'ennemi et donc d'optimiser un traitement lui aussi à distance. Dans ce contexte, l'arrivée d'obus guidés pour du 155mm voir du 120mm pourra changer certaines manières de faire. Même si beaucoup ont encore à l'esprit l'image de l'artillerie qui envoie le plus d'obus possible, je pense moi que c'est bien l'artillerie de précision (le Caesar montre que même sans obus guidés, la précision peut s'obtenir autrement) qui est l'avenir, tirer 2-3 obus sur un ennemi vu par un drone à quelques km, voilà le genre de "chasse" qu'on pourrait faire, en plus d'armer certains drones. Le patroller sera le drone GTIA, le spy ranger le sera au niveau SGTIA.

Les unités d'infanteries gardent aussi avec eux le mortier de 81mm qui amènent aussi une réponse rapide (niveau SGTIA) et permet de calmer l'ennemi en envoyant un certain nombre d'obus. Le MO120 tracté restera plus dans un dispositif de deuxième ligne, de renforts, de modularités et d'adaptabilités, de pièces défensives dans des bases etc., il sera toujours plus nombreux que le MEPAC donc il gardera un rôle important mais sans doute moins "accompagnant"

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

@Jésus

Tout à fait d'accord. 

C'est pour cela qu'il faut voir dans les brigades des boîtes à GTIA qui pourront permettre de monter une force adaptée, mais pas figée sur un seul modèle, la modularité pourra voir une force d'importance axé sur un gros groupement majoritaire de plusieurs  GTIA issu de BB, mais aussi de GTIA issu de BLB, ou l'inverse. Ou simplement un groupement de GTIA uniquement axé sur de la BLB, ou BB ou léger via la double fonction des 11ème BP et 27ème BIM

Si on a opté pour la mise en place de VBCI en BLB, c'est pour aussi avoir un rôle de complément auprès d'une force qui serait à dominante BB, ou simplement fournir une capacité apportant une capacité d'appui feu et force embarquée de fantassins embarqué à un GTIA plus axé median. 

Comme on peu le voir, il arrive de voir des unités VBCI d'une BB aussi agir au sein d'un GTIA armée par des BLB/BL

Il est vrai que l'image de lourd et léger via l'optique Griffon vs VAB est une mauvaise analyse en terme de capacité et de comparaison, le Serval apporte justement le chaînon manquant offrant une souplesse, car il est la le fond la capacité de modularité des types de GTIA

Les gens oublient que les leçons apporté par le déploiement de la Division Daguet n'est pas d'avoir mis le doigt sur le fait qu'on a pas put déployer plus d'AMX30 B2 et aucun AMX10P, mais on a vu l'adaptation des patrons de régiment qui ont adapté sur le terrain, soit en mode plus classique, ou en adaptant en voyant le montage de groupement ad hoc entre fantassins sur VAB et cavaliers sur AMX10RC. Cela a permi d'apporter une plus value en terme de puissance de feu dans un combat collaboratif interarmes. 

Donc une souplesse en se basant sur le besoin et non sur un format figé imposé. On prendra dans chaque Brigade se que l'on aura besoin lorsqu'il faudra monter une force optique taille de la "division Daguet". 

Pour l'artillerie, tout à fait d'accord, on fait dans la précision, même sans obus intelligent. Mais je pense que beaucoup  voit encore le combat haute intensité comme celui que l'on a jamais connu durant la guerre froide, mais avec en tête une forme de bataille de Koursk plus moderne. Mais cela  restait que de la supposition... 

Alors bien évidement il faudra savoir envoyé pas mal d'obus si besoin est, mais pas besoin de faire du rasage de carré de carte en rase campagne. 

Quand j'ai vu arrivé le Griffon, je ne me suis pas dit qu'il était un simple remplaçant du VAB, mais un véhicule offrant plus de possibilités pour assurer sur d'autres type d'emploi . Pour moi ancien pilote VAB, on passait à autre chose, et je trouve ça top. 

Je pense qu'avec les armements  léger, l'armement monté sur toute la gamme de véhicule blindés  qui entre service et ceux déjà en dotation ( VBCI et Leclerc) , missiles MMP, on a de quoi fournir un puissance déjà au niveau d'un GTIA ( sans oublier l'appui artillerie Caesar, LRU, Griffon 120 mm, Tigres et aviation) et on peut imaginer la multiplication de puissance de feu avec plusieurs GTIA travaillant ensemble mais pouvant être séparé en voyant un GTIA allez gérer et traiter une menace isolée sans faire perdre le rythme des autres GTIA

Et puis il est plus difficile de cibler plusieurs GTIA en même temps  en comparaison d'un force optique force en masse plus ou moins regroupée mais plus repérable. 

 

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pour ceux que ça intéresse via le replay sur le journal de 13 heure, France 2 ( ou TF1, je sais plus)  un reportage sur le Jaguar et le Griffon, test.

Test tir en roulant avec un Griffon sur une piste avec des "dos d'ânes/ralentisseurs " successif et tir en roulant avec la 12,7 téléopérée. On voit que sa secoue dans le véhicule, mais les tirs ont fait mouche avec une grande précision. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Pour ceux que ça intéresse via le replay sur le journal de 13 heure, France 2 ( ou TF1, je sais plus)  un reportage sur le Jaguar et le Griffon, test.

Test tir en roulant avec un Griffon sur une piste avec des "dos d'ânes/ralentisseurs " successif et tir en roulant avec la 12,7 téléopérée. On voit que sa secoue dans le véhicule, mais les tirs ont fait mouche avec une grande précision. 

C'était sur TF1 https://www.tf1.fr/tf1/jt-we/videos/larmee-de-terre-sequipe-de-nouveaux-blindes-multi-roles-19766739.html

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...