Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ce sur quoi une armée marche


Recommended Posts

T'appelles ça des biscuits? En anglais, on ferait la nuance entre ces trucs, qui sont des "crackers" (salés ou sucrés) qui accompagnent un plat, et des cookies, qui sont un dessert en soi et vous remplissent un estomac de chrétien (et d'autres aussi d'ailleurs).

Et j'avoue que tant qu'à parler du sucré, toutes les armées ont un vrai progrès à faire sur la partie petit-déj; on n'arrête pas de répéter que c'est le repas le plus important, et tout le bastringue, mais dans les rations, il manque de densité.

Link to post
Share on other sites

On sait, t'es un Obsédé (et nous on est tous purs, chastes et innocents contrairement à une boule de vice comme toi  :P :-[), religion trop répandue et que nous devrions chasser hors du.... qu'est-ce que je dis comme connerie, là?

Sérieusement, le versant petit-déj est singulièrement mal travaillé dans les rations françaises: le pack de muesli et le lait concentré des rations espagnoles seraient particulièrement appréciables pour affronter la matinée et le creux de 11 heures, de même qu'une vraie barre céréale/chocolat bien chargée. Par exemple, les rations canadiennes ont un vrai "plat" de petit déj: "Beans and Wieners in Tomato Sauce, Scalloped Potatoes and Ham, Sausage and Hash Browns, Ham Steak w/ Mustard Sauce, Cheese Omelette w/ Mushroom Sauce, Sausage Links, Cheese Omelets with Salsa, BBQ Beans & Frankfurters". Ca le fait et ça te met au paquet pour la journée. A la limite, je préfèrerais alléger le dîner (s'il faut rester à apport calorique constant), sauf opératiuon de nuit, pour allourdir le petit déj très sérieusement.

L'idée: "j'veux bien être une machine de guerre, mais si j'ai pas mes glucides  :lol:...."

Tiens, le repas espagnol normal:

http://www.mreinfo.com/reviews/international/spanish-ration-review-lunch-a5.html

Les diverses tablettes ressemblent à des emballages de capotes  :lol:.

Ceci dit, j'imagine pas à quoi peut ressembler la ration de combat quotidienne d'un hobbit, avec 8 repas par jour.... Pas étonnant qu'ils n'aient pas réussi à conquérir plus que la Comté  :lol:. Fin de la parenthèse.

Link to post
Share on other sites

Citation : Les diverses tablettes ressemblent à des emballages de capotes

Et tu dis que CVS est un obsedé...?  :lol: Je m'étais fait la même réflexion... :lol:

Il y a un truc malin c'est les pastilles de vitamine C et de glucose...

Link to post
Share on other sites

Ouais, c'est pas con du tout, mais apparemment, le testeur du package petit-déj est moins emballé par les quantités et par le packaging: une boîte qui, apparemment, est assez moyenne et s'ouvre trop facilement, surtout pour les autres repas avec des conserves qui ont l'air de tomber facilement. Le truc canadien m'impressionne nettement plus question petit déj.

Pas d'idées pour le secteur des rations longue durée/commando/survie? Je trouvais pas mal le principe du package US "Long range recon". En général, on manque de déclinaisons en France: il faudrait des RCIR froid/montagne, par exemple, ou des machins "désert" (parce que le navarrin d'agneau à Djibout pour le déjeuner  :lol:....).

Sinon, moi? Un obsédé? Fi, donc, môssieur.

Link to post
Share on other sites

France :

La ration individuelle lyophilisée commando.

Couvre les besoins alimentaires journaliers d’un combattant. Plus légère, elle est mieux adaptée aux actions commando que la RCIR.

Date limite d’utilisation optimale : 3 ans

Valeur énergétique : 3 100 kcal ou 13 000 kJ – Protides : 14 % – Lipides : 21 % – Glucides : 65 %.

Variété : 4 menus différents.

Poids : 1 000g.

Dimensions (mm) : 350 longueur, 210 largeur, 65 hauteur

Spécificités :

Deux plats cuisinés lyophilisés nécessitant l’adjonction d’eau chaude,

Contient un ensemble de réchauffage,

Tous les composants sont analysés et leur traçabilité est assurée,

Adaptée au paquetage du combattant,

Étanche à l’eau grâce à un sac plastique résistant, thermoscellé.

MODULE ALIMENTAIRE DE SURVIE

Utilisé par les 3 armées pour assurer une subsistance minimum en situation de survie (attente des secours).

Date limite d’utilisation optimale : 3 ans

Valeur énergétique : 500 kcal / 2 090 kJ – Protides : 10 % – Lipides : 41 % – Glucides : 49 %.

Poids : 145 g

Dimensions (mm) : 107 longueur, 78 largeur, 32 hauteur

Spécificités :

L’apport glucidique permet de maintenir une activité physique minimale mais prolongée

Conditionné en boîte aluminium avec ouverture facile

Étanche à l’eau grâce à sont conditionnement en boîte sertie

Tous les composants sont analysés et leur traçabilité est assurée

Adaptée au paquetage du combattant

Boîte rigide et robuste (protège de l’écrasement pendant le transport)

LA RATION DE SURVIE AIR

Utilisée par l’armée de l’Air, elle équipe la plupart des avions à grand rayon d’action. Elle permet une survie de 3 jours.

Date limite d’utilisation optimale : 3 ans

Valeur énergétique : 1 200 kcal / 5 020 kJ – Protides : 10 % – Lipides : 32 % – Glucides : 58 %.

Poids : 470 g

Dimensions (mm) : 188 longueur, 86 largeur, 36 hauteur

Spécificités :

Compacte et énergétique,

Étanche à l’eau grâce à son conditionnement en boîte métallique,

Tous les composants sont analysés et leur traçabilité est assurée,

Boîte rigide et robuste (protège de l’écrasement pendant le transport).

Link to post
Share on other sites

Bon pour la France, mais y'a t-il une idée pour les autres pays?

Si Berkut passe par là, les revues des rations russes sont assez uniformément lamentables; au vu des photos, on loue le courage du combattant russe qui doit plus craindre l'heure des repas que les Tchétchènes. La gueule des plats donne vaguement l'impression d'avoir gerbé ça quelque part. L'apport nutritionnel semble aussi assez faible (beaucoup de gras et de jus, peu de matière).

Link to post
Share on other sites

bof les rations individuelles ont jamais été le fort de l'armée russe

le fantassin russe a toujours eu besoin derrière lui d'une popotte pour faire de la soupe chaude et epaissie à la farine de seigle ou de blé (la fameuse "casha")

ca + un bout de pain noir et en route

faut dire que c'est le genre de truc qui tiens au corps, ne coute rien à faire et se bouffe chaud ou froid mais bon c'est pas fait pour les palais raffinés de l'occidental moyen  :lol:

après comme ce genre de soupe epaissie est faisable a peu pret avec tout ce qui pousse au dessus (fèves/pois/choux) ou en dessous (pommes de terre/navets/carottes) du sol c'est pas trop dure de se depatouiller sur le terrain ....de ce point de vue l'armée russe est toujours un chouille feodale, elle a l'habitude de vivre sur le dos de l'habitant/occupé

Link to post
Share on other sites

Aux USA il semble qu'il existe en plus de rations individuelles des rations collectives de campagne classées :

T / B / A.  Ces "rations collectives" sont prévues pour 18 hommes / 10 jours....

Elles se presentent dans une "boite"  (conteneur)  métallique avec les couverts, serviettes, plateaux répas, etc...

La ration T serait le plus "rustique" nécessitant seulement des capacités de réchauffage "élèmentaires".

La ration B pour un échelon disposant d'une cuisine de campagne + cuisinier mais sans installations de réfrigeration.

La ration A pour un échelon disposant d'une cuisine de campagne + cuisinier et d'une capacité de stokage refrigéré.

Je trouve ce système malin... Est que l'on a quelque chose semblable...?

Link to post
Share on other sites

faut dire que c'est le genre de truc qui tiens au corps, ne coute rien à faire et se bouffe chaud ou froid mais bon c'est pas fait pour les palais raffinés de l'occidental moyen  

Ca c'est du préjugé; tu crois que nos troufions n'apprennent plus la "rusticité"? Va faire le stage jungle en Guyane. Et pis une soupe chaude épaissie avec du pain, ça plaît toujours à des gars de 20 ans qui ont froid et qui aiment avant tout avoir un gros truc massif dans lequel mordre; en France, on appelait ça un gruau au temps jadis. Et si t'en as jamais bouffé en France, t'as vraiment loupé un truc (je m'en fait en hiver). Ca se fait avec de l'avoine ou du blé décortiqué (même pas de la farine). Le fin du fin consiste à se prendre une grosse miche de pain de farine peu traitée, de la décalotter et de l'évider un peu pour en faire une grosse soupière, de bouffer la soupe uniquement avec la mie obtenue, et de bouffer la "soupière" imprégnée de gruau quand tu t'es tapé la partie liquide. Si tu sais faire, la dose de mie obtenue en l'évidant est exactement suffisante pour évacuer le liquide (qui est sacrément épais). C'est vachement bon et y'a pas plus con à faire. Un cuistot de mon Rgt en avait fait une fois (une seule, sniff) en cambrousse. Le truc parfait: de la vraie cuisine de popotte simple et conne. Y'en avait qui en faisaient encore en Algérie.... quand y'avait encore u bon tiers de paysans en France.

Ce que je critiquais dans les rations russes, outre leur goût visiblement merdique (pas testé personnellement), c'est le faible apport énergétique réel et la faiblesse nutritive. Ca reste quand même le but premier.

Le problème de récolter ce qu'on trouve est quand même le côté aléatoire de l'appro (en plus, faut ce ce soit la bonne saison), sans compter que de nos jours, l'agriculture est infiniment plus concentrée (donc moins d'endroits où chaparder) et plus technico dépendante (chasse les habitants ou bute les, casses les installations, et t'auras rien sur le chemin du retour  :lol:).

Mais pitié sur les "occidentaux": on n'est pas tous américains  ;)  :lol:.

Fusilier

On n'a pas de packages collectifs encore aujourd'hui, mais on peut livrer les RCIR par palettes ou un échelon plus réduit et pré-emballé.

Link to post
Share on other sites

Le problème de récolter ce qu'on trouve est quand même le côté aléatoire de l'appro (en plus, faut ce ce soit la bonne saison), sans compter que de nos jours, l'agriculture est infiniment plus concentrée (donc moins d'endroits où chaparder) et plus technico dépendante (chasse les habitants ou bute les, casses les installations, et t'auras rien sur le chemin du retour 

c'est là ou se joue la différence

l'armée russe mis à par l'image qu'on a voulu nous en faire ressortir pendant la guerre froide n'est pas un corps expeditionnaire .... elle joue a domicile

et le moinde paysan en Abkhazie/Caucase/Ukraine a un lopin de terre pour y faire pousser des patates, un poulailler et une cave pour y coller des bocaux de salaisons ou de legumes vinaigrés

après pour les deployements type Astan je sais pas comment ils se depatouillaient mais à l'epoque vider un village au BM21 GRAD puis aller se servir dans les maisons devait pas poser de problème

Ce que je critiquais dans les rations russes, outre leur goût visiblement merdique (pas testé personnellement), c'est le faible apport énergétique réel et la faiblesse nutritive. Ca reste quand même le but premier.

oui et non

pas testé perso les rations russes non plus mais avec le lien qu'a filé Fuslier on voit qu ils ont quand même des trucs bien lourd qu'on a un peu eliminé par chez nous :des boites de "singe", a savoir du boeuf en gelée, du truc degeu mais qui te calle les poignées d'amour comme il faut

ca avec les biscuits servis en prime et tu peux aller faire ton footing a l'aise en Sibérie orientale

ca j'y ai eu droit dans ma jeunesse (ramené des rations de l'ex-armée yougoslave)

c'est pas bon mais ca tiens bien au corps

et on peut faire la même avec du lapin (c'est meilleur) ou du cochon (prefererais du sanglier mais on va encore m'accuser d'etre snob  ;))

tiens ca me fais penser aussi que il y avait parfois dans ces rations de l'ex armée fédérale yougoslave des conserves de poisson pas mauvaises ma foi .... ça on en trouve plus des masses chez nous alors que du thon à l'huile y'a pas plus calorique ....

sur ce ca me donne faim ces histoires,m'en vais grailler un chouille ....

PS : non j'ai pas servi dans l'exJNA ces rations c'etaient des petits gadgets ramenés à la maison par des oncles ou des cousins ....

Link to post
Share on other sites

pour les deployements type Astan je sais pas comment ils se depatouillaient mais à l'epoque vider un village au BM21 GRAD puis aller se servir dans les maisons devait pas poser de problème

Sauf que dans des pays comme l'Afghanistan, t'as vite fait d'épuiser les ressources: la plupart des OPEX se font dans des coins où l'agriculture assure au mieux la subsistance.

Pour les rations, je parle de l'apport nutritif, pas de l'apport calorique total (d'ailleurs, c'est sensiblement le même en quantité que la ration européenne moyenne): du jus et du gras, ça te fait moins tenir dans la durée que de la matière dense, avec aussi son dosage de gras (et faut faire la différence, y'a gras et gras  :lol:) et surtout de protéines et de sucres lents et rapides. Et pis on ajoute les vitamines et autres trucs malsains du genre qu'on peut attrapper dans une bouffe équilibrée.

Y te plaît pas mon gruau? Putain, j'ai faim aussi maitnenant, et j'ai pu de ma brioche vendéenne  :'(.

Adri

Faut circuler un peu dans le site mreinfo qui est en lien: regarde dans "international MREs".

Link to post
Share on other sites

Citation : On n'a pas de packages collectifs encore aujourd'hui, mais on peut livrer les RCIR par palettes ou un échelon plus réduit et pré-emballé.

Je suppose qu'ils sont capables de faire ça.... =D 

Mais, ce n'est pas tout à fait pareil que le système US... Leur système permet une gradation dans le flux alimentaire en fonction des niveaux d'installation. C'est très "expéditionaire" comme idée, je trouve.  Alors que nous c'est plus binaire, il me semble : tu passes de la ration de combat à l'épicerie standard -achats sur place...

Il parait que les cuisines de campagne (dévelopées après la 1ere guerre du golfe) sont très admirées.  Je dois avouer que je ne vois pas bien ou est l'exploit. Il existe dans le système Algeco des "containers" cuisines, douches, etc ... ça doit coûter 3 francs 6 sous, vu que c'est produit en assez grand nombre et assez costaud pour être utilisé en chantier....

Link to post
Share on other sites

J'ai rien à reprocher à nos vaillantes batteries de cuisines de campagne (j'aime bien l'expression, ça a toujours sonné "artillerie"; mais j'aime encore mieux "batterie de cuisine de campagne projetable", ou BCCP, parce que là, ça fait para), mais elles ont quoi de différent des autres?J'ai vu des belges et des allemandes et n'ai point vu de différence fondamentale, mais ça doit être un truc de spécialiste.

Soit dit en passant, c'est pas si gratuit que ça Fusilier: des trucs avec pleins de feux, généralement avec de la puissance allant au-delà des normes commerciales (nécessaire vu le cahier des charges), qui plus est avec des dimensions particulières (on peut adapter les avions aux gros véhicules, pas à ces matos là  :lol:, question de priorité) et j'imagine un procédé de mise en place particulier.... c'est un peu comme les belles cuisinières faites sur mesure ou presque. Sans compter que c'est du bon métal (chaleur dégagée oblige si on veut de la durabilité).

D'ailleurs, à propos, z'avez vu ce qu'elles vont devenir; le sujet m'y avait amené. Apparemment, les 2 GLCAT et les 2 GSLCAT disparaissent au profit d'un régiment unique. Notez que vu la taille des dits groupements (250 kakis et une centaine de civils), l'éclatement valait pas la peine. Surtout que sur l'effectif réduit, seules 2 Cies sur 3 ou 4 sont projetables (au mieux du mieux, 200 bonshommes). Chacun de ces "modules", appelons les ainsi avant de voir leur nouveau nom, assure le soutien de 10 000 gusses projetés. Il y en avait 5, contrat 2015 respecté. Hors, un a été dissout en 2006 (5ème GLCAT), ce qui veut dire que depuis 2006, nous ne pouvions plus assurer de facto l'intendance de plus de 40 000 hommes (j'imagine qu'en forçant un poil partout, y'aurait pas eu de vrai problème). Qui dit que réduire le format projetable est une nouvelle idée? Comme quoi, faut toujours regarde ce qu'on a dans le bide  :lol:. Donc 1 Rgt; j'imagine qu'il aura un truc comme 3 grosses compagnies projetables, elles-mêmes sécables. Sans compter d'évidentes formations de soutien aux EM projetables, toujours séparées (on pourrait, mais on n'ose pas  :lol:, croire qu'y graillent pas les mêmes trucs).

Plus grave: l'ESCAT d'Angers demeure dans la réorganisation (j'imagine qu'on allait pas foutre en l'air la chaîne de prod), mais Rambouillet dégage. J'espère qu'il ne s'agit que d'un resserrement du dispositif et non d'un risque d'outsourcing de la recherche et de l'élaboration de nos rations  =(. Parce qu'avec le Mat et le Train, le CAT en prend plein la gueule (bien fait diront certains  :lol:). Ceci dit, c'est les commissaires que personne peut blairer; sinon, faut toujours respecter ceux qui te font la tambouille.

Tiens, une note pour toi, Fusilier: les RCIR passent par boîtes de 12, soit un jour pour 12 gusses; pas très packagé pour la formation, mais on peut dire que ça aide un GC en véhicule en lui donnant du rab  :lol:. Une palette porte 20 boîtes, donc 240 rations.

Mais tu noteras que ton système US a un encombrement maximum et un stockage plus complexe (1 MRE, c'est 1 repas, pas un jour de bouffe; avec en plus, ne pas confondre, un package petit déj spécial, sans compter que les packs sont faits de pleins de sacs), ainsi qu'une forte dépendance à l'eau.

Akhilleus

J'ai aussi le souvenir ému de la tambouille au CNAM, et d'une tartiflette pour 120 personnes servie dans la neige. Avec génépy bien sûr. Simple à faire et du vrai ciment de colmatage dans le bide; que toute l'armée russe se rendrait pour en avoir une seule bouchée  :lol:.

Link to post
Share on other sites

Tiens, une note pour toi, Fusilier: les RCIR passent par boîtes de 12, soit un jour pour 12 gusses; pas très packagé pour la formation, mais on peut dire que ça aide un GC en véhicule en lui donnant du rab  :lol:. Une palette porte 20 boîtes, donc 240 rations.

Mais tu noteras que ton système US a un encombrement maximum et un stockage plus complexe (1 MRE, c'est 1 repas, pas un jour de bouffe; avec en plus, ne pas confondre, un package petit déj spécial, sans compter que les packs sont faits de pleins de sacs), ainsi qu'une forte dépendance à l'eau.

En ce qui concerne les "rations de combat" je n'ai rien à dire. Je trouve nôtre système suffisant et il  adaptable / modulable en jouant avec les compléments autour de la "ration standard". 

A la limite, une "boite pétit déjeuner" (avec tout ce qu'il faut, jus de fruit, etc..) + les  rations individuelles d'exercice et "trois" boites de fruits, ça  permettrait de créer facilement une sorte "d'échelon T". Mais ça à la limite ce n'est pas compliqué et ça ne change pas grand chose...

Ce que je trouve par contre très intéressant c'est les US "modules complets" 18 bonhommes /10 jours  B et A (le module comprend tout bouffe, couverts, plateau-assiette, etc...)

Pour une compagnie en système quaternaire cela veut dire : ~10 modules livrés pour 10 jours + une cuisine de campagne / capa ~150 rationaires. J'ai comme l'impression qu'ils n'ont prévu les "roulantes" que pour les OPEX (~compagnie 150h) et non pour la "guerre" (compagnie à ~180h) =D

J'aimerais avoir des précisions sur le passage de la "ration combat" (on arrive quelque part) a la cuisine de campagne (quel type de flux alimentaire...? )

Pour l'eau, j'ai lu quelque part que lors de Manta on livrait des palettes d'eau en bouteille.... O0

Les roulantes modernes :

http://www.defense.gouv.fr/terre/decouverte/materiels/logistique/element_tracte_de_rechauffage

Le prix d'un "Algeco" (d'occase, presque neuf...) équipé d'une cuisine + douche + "lieu de vie" : ~3000 euros...

Link to post
Share on other sites

Bon pour la France, mais y'a t-il une idée pour les autres pays?

Si Berkut passe par là, les revues des rations russes sont assez uniformément lamentables; au vu des photos, on loue le courage du combattant russe qui doit plus craindre l'heure des repas que les Tchétchènes. La gueule des plats donne vaguement l'impression d'avoir gerbé ça quelque part. L'apport nutritionnel semble aussi assez faible (beaucoup de gras et de jus, peu de matière).

Ouep, tellement faible qu'il avoisine les 3200 Kcal (Petit aperçu de sa valeur énergétique. Protéines/lipides/glucides/KCal). Maintenant c'est vrai que ça l'apparence d'une espèce de dégueuli sans nom mais ça nourrit son homme par tous les temps et c'est pas dégueu en fait, c'est juste que niveau présentation c'est pas top (la viande en sauce sous conserve ça parfois une drôle de tête). La ration est assez chargé en protéine contrairement à ce que tu penses mais aucun effort n'est fait pour rendre cela appétissant car on s'en branle joyeusement la nouille à l'EM (un peu moins qu'avant quand même où ça avait le goût en plus de l'apparence du dégueuli, LA, il fallait du courage, mais nos anciennes rations étaient assez gerbantes aussi). Ca se mange, point barre. D'ailleurs cette ration est renforcée en cas de conflit ou d'opération en milieux froid pour passer les 4500 cal. Non seulement ils ont leurs rations mais également la cantine de campagne. fournie en général par le support et peu approvisionnée par le local car en Tchétchénie justement cela aurait été source de problèmes. Cela dit elle est bien organisé  , fournir une journée de nourriture et on peut y trouver des petits supplément bien sympathiques... Mais bon, à choisir entre une RCIR et une IRP... RCIR ne serait ce que pour la variété, l'IRP c'est un peu triste quand même mais c'est une vraie ration de combat  ;) elle tient bien au ventre et est bien équipée. Si tu as des doutes sur la capacité d'un goulash à te colmater une dent creuse, crois moi, ça vaut largement certains de nos plats.  :-\

Link to post
Share on other sites

Ma belle-mère est hongroise; tu vas pas m'apprendre à quoi sert un goulasch en hiver :lol:. Je me lèches les doigts avec. Raaah, ça me donne faim. Ce soir, c'est patates sarladaises et demain aligot  :lol:. Au 92ème RI, il paraît qu'ils poussent le côté "Gaulois-Arverne/Auvergnat" jusqu'au bout aussi au niveau de la bouffe  :lol:: outre la cervoise (une très mauvaise expérience, je la déconseille: de l'eau salée avec un goût), l'aligot et la potée font partie de l'ordinaire de campagne. De temps en temps, il y aurait eu du sanglier (flingué eux-mêmes, refilé par un chasseur local.... quoique je ne savais pas qu'il y avait des sangliers dans le coin de Clermont) même si jedoute fortement que la petite bête ait été préparée dans une roulante. Mais bon, j'ai déjà vu un Anglais réussir un repas, alors à l'impossible....

D'autres exemples de spécialités dans la gastronomie militaire réalisée en campagne? En France et ailleurs?

Link to post
Share on other sites

Ce soir, c'est patates sarladaises et demain aligot  :lol:

C'est pas vraiment la saison pour la tome fraiche ?!!!!!

Sinon si si ne t inquiete pas le puy de dome est miné de sangliers ... l'allier aussi le cantal c'est encore pire.

Link to post
Share on other sites

C'est pas vraiment la saison pour la tome fraiche ?!!!!!

C'est toujours la saison pour bouffer de la tome. Et puis je préfère avec de la tomme de Cantal plutôt qu'avec de la tome du Rouergue. Et puis c'est pour une soirée entre pote. Et puis c'est hors sujet, merde! Ca me donne faim.

Link to post
Share on other sites

Si je puis me permettre l'Aligot c'est l'Aubrac par conséquent, l'Aligot est tout aussi Languedocien qu'Auvergnat...

La Truffade par contre, peut être considée comme purement Auvergnate. Quoique, on pourrait discuter du caractère "auvergnat" de la Châtaigneraie.

L'un, l'Aligot à base de purée, doit impérativement comporter du fromage d'Aubrac. Por sa part, la Truffade, à base de rondelles de pommes de terre, ne mérite ce nom que par l'incorporation du fromage cantalou et a mon sens, mais je suis un puriste, du Salers...

A ma connaissance, seule la Truffade admet l'adjonction de pétits lardons.

Nb Il existe dans les Asturies une recette très proche de la truffade.  Ma foi, c'est fort aceptable surtout servie avec le cidre local (pratiquement pas sucré...)

Link to post
Share on other sites

messieurs vous n'êtes pas rustiques

des lardons... je rêve

un sac de riz un sac de poix chiches lentilles poix cassés 3 litres d'huile d'olive des graines de cumin et roule ma poule

dans le VAB après interdiction de pèter

Sinon

quand çà ressemble à de la gerbe faut manger en fermant les yeux (j'ai fait çà durant 10 jours étant gosse je vous jure que çà le fait bien) :lol:

Link to post
Share on other sites

On est HS là! Et surtout, ça me donne faim. Merde! On parlait de choses sérieuses: la fin des GLCAT, la création d'un régiment du CAT, le déménagement de Rambouillet, le complot dès 2006 pour ne plus pouvoir déployer 50 000 hommes.... C'est du sérieux, çà! Oui, je sais, l'aligot aussi. Et la truffade. Et la tartiflette. Et la Pela. Et les patates sarladaises. Et le cassoulet (LE plat du 3 RPIMA). Et la choucroute (le futur plat du pôle Rens en Alsace  :lol:). Et la potée. Et la blanquette. Et le waterzooie. Et le gratin dauphinois. Et la ratatouille.... RAAAAAAH!

un sac de riz un sac de poix chiches lentilles poix cassés 3 litres d'huile d'olive des graines de cumin et roule ma poule

dans le VAB après interdiction de pèter

Interdit aux unités de renseignement humain, aux sections de reconnaissance, aux EOB.... Le repérage infrarouge ne pardonne pas.

Link to post
Share on other sites

Entrée, une "soupe de mélon", agrémentée de Jambon de Jabugo .

1er plat mon excellent (enfin je crois... =D)  riz aux fruits de mer / thon.

Les gros mangeurs pourront gouter aux pieds de cochon "braisés à ma façon", afin de faciliter la trasition... =D

2eme plat fayots (si possible des gros tarbais) au lard et au chorizo.

Symphonie de fromages

Un sabayon au champagne sur un lit de fruits rouges...

Pour les vins, une proposition iconoclaste, des vins du Jura blancs et rouges (dont le "Vin du Tour du Monde") Helas! plus de vin de paille en stock....

nb j'oubliais : alcools et "démoiselles" à volonté, bien sur... =D

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,561
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,135
    Total Topics
    1,388,223
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...