Sign in to follow this  
alexandreVBCI

Guerre en Géorgie

Recommended Posts

Guest barbaros pacha

İls veulent mettre la Turquie et tous les pays de la mer dans la m**** aujourd'hui j'ai remarquer  un navire au loin alors que je nager en mer, c'etait un navire militaire (İl me semble) mais je sais pas a qui appartenait ce navire... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

İls veulent mettre la Turquie et tous les pays de la mer dans la m**** aujourd'hui j'ai remarquer  un navire au loin alors que je nager en mer, c'etait un navire militaire (İl me semble) mais je sais pas a qui appartenait ce navire... :rolleyes:

:lol:

Barbaros, ne t'éloigne pas trop de la côte ou alors tu vas arriver en Crimée ....  :lol:

UN SOUS-MARIN RUSSE POURSUIT BARBAROS ALORS QU'IL NAGEAIT EN MER !

:lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest barbaros pacha

:lol:

Barbaros, ne t'éloigne pas trop de la côte ou alors tu vas arriver en Crimée ....  :lol:

UN SOUS-MARIN RUSSE POURSUIT BARBAROS ALORS QU'IL NAGEAIT EN MER !

:lol:

Non serieux, on part nager a cause de la chaleur ecrasante pour se rafraichir un peu avec une petite embarcation et afin de pecher aussi :P, j'ai remarquer ce navire de guerre (je confond rien, ce n'etait pas un navire marchand ou un chalutier...), la mer noire est assez grande...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Tibere2

Même la Chine ne soutient pas la Russie !

Il reste qui ?

La Biélorussie et ?

Ossétie/Abkhazie: la Chine "préoccupée" par la décision de Moscou

27.08.08 | 14h58

La Chine s'est déclarée "préoccupée" mercredi par la décision de la Russie de reconnaître l'indépendance de deux provinces rebelles de la Géorgie, rompant avec le silence observé jusqu'à présent au sujet d'une décision unanimement condamnée en Occident.

"La Chine est préoccupée par les derniers développements en Ossétie du Sud et en Abkhazie", a annoncé l'agence Chine Nouvelle, citant un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Qin Gang.

Jusqu'à présent, Pékin était resté quasi silencieux sur cet événement, condamné par les gouvernements occidentaux, exprimant seulement l'espoir que les parties concernées trouveraient "une solution adéquate à ce problème à travers le dialogue".

La Chine fait face à un dilemme en ce qui concerne la question géorgienne. Alors qu'elle maintient des relations étroites avec la Russie, elle doit faire elle-même face à des mouvements qui luttent en faveur de l'indépendance dans la région bouddhiste du Tibet et la région musulmane du Xinjiang (nord-ouest).

Le président russe Dmitri Medvedev devait rencontrer son homologue chinois Hu Jintao mercredi, au lendemain de la reconnaissance formelle par la Russie de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du sud.

Ces deux régions sont reconnues internationalement comme faisant partie intégrante de la Géorgie, où des troupes russes sont entrées le 8 août pour mettre fin à une offensive de l'armée géorgienne visant à prendre le contrôle de l'Ossétie.

"Nous sommes conscients de l'histoire et de la réalité complexes des problèmes de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie", a déclaré M. Qin cité par Chine Nouvelle. "Nous espérons que les parties concernées pourront résoudre la question à travers le dialogue."

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest grinch

Pour éviter de légitimer Taiwan

Même la Chine ne soutient pas la Russie !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même la Chine ne soutient pas la Russie !

previsible

entre le Tibet, le Xinjiang, la Mongolie inferieure, Taiwan, HongKong c'est pas les zones a potentialité secessioniste qui y manquent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense aussi que c'est la boite de pandore pour les Chinois  , c'est compréhensible  qu'ils restent prudent ,  il n'en reste pas moins qu'il se réjouissent surement de voir une Russie qui ne se laisse pas damer le pion en protégeant fermement ses interets régionaux  (ça peut leur donner des idées )  et que leur coopération avec la Russie se renforcera à l'avenir , notamment pour les questions d'énergie

Share this post


Link to post
Share on other sites

La transnistrie (région séparatiste pro russe de la république de moldavie aurait demandé son indépendance...)

Quelqu'un aurait des infos ???

à mon avis La Crimée et certains territoires ukainiens pourraient suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La transnistrie (région séparatiste pro russe de la république de moldavie aurait demandé son indépendance...)

Quelqu'un aurait des infos ???

à mon avis La Crimée et certains territoires ukainiens pourraient suivre...

un lien vaut mieux que mes modestes connaissances surle sujet  ;) http://www.air-defense.net/Forum_AD/index.php?topic=9201.0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a plein de russes en Israël, ils seraient capables de demander leur indépendance aussi. :O

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les chinois restent prudents avec les indépendances, par contre si l'Ossetie et L'abkhazie sont rattaché à la Russie ulterieurement, les chinois s'empresseront d'en reconnaitre la légitimité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce match a été préparé en coulisse bien avant...quand au président Georgien, il s'est fait prendre au piége qu'on lui a tendu( je te cite: "ils sont entrée comme dans du beurre", ensuite le piège s'est refermé sur l'armée Georgienne. Cette tactique est vielle comme...les guerres. On attire son ennemi par des provocations croissantes, on lui fait croire à une faible résistance et une victoire facil, puis...on lui tombe dessus avec toute la sauce prépositionnée et en plus on a l'avantage de ne pas paraitre comme l'agresseur.cqfd. Je l'ai déjà dit, des joueurs d'échecs remarquables que ces russes, ils savent sacrifier quelques pions (quelques soldats russes, des Ossètes "citoyens russes", quelques separatistes) pour pouvoir faire échec et mat sur les ambitions (autant démesurées et suicidaires qu'ingénues sur leurs conséquences, je te le consède) d'un président géorgien impulsif.

Ma remarque "ils sont rentré comme dans du boeur", est une reaction a ta remarque sur les mega vantes d armes vis a vis des ossetes, et pas du tout pour autre chose,...ensuite repeté en coulisse, bo je vois pas ou est le probleme qu une armée soit bien preparé a reagire quand un taré les attaque (meme la france je parie a des plan de la conquete de moscou, donc la preparation millitaire est quelque chose de naturel, surtout quand ton voisin n arrete pas de t emerdé depuis des années), on dirrai que tu leur reproche d avoire gagné la guerre ? alors que de toute facon ils l aurraient gagné dans tout les cas de figure, et pour provocations, j ai dis plus haut que les georgien ont font aussi depuis un bon moment avec un example, et quand on est aussi con que le presidant georgien, faut bien s en ramassé dans la tronche quand on fait des betises...dommage que des georgiens ont ramassé a sa place

Share this post


Link to post
Share on other sites

un lien vaut mieux que mes modestes connaissances surle sujet  ;) http://www.air-defense.net/Forum_AD/index.php?topic=9201.0

Sorry j'étais pas sur air-défense à l'époque...

Merci

Les chinois restent prudents avec les indépendances, par contre si l'Ossetie et L'abkhazie sont rattaché à la Russie ulterieurement, les chinois s'empresseront d'en reconnaitre la légitimité.

Et Bush de hurler... dans le désert du texas...  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si on jouait a la guerre Tovarich ?  :-[

Tensions en mer Noire autour de la crise géorgienne

Par Elizabeth Piper et Mark Trevelyan Reuters - Mercredi 27 août, 16h42KIEV/TBILISSI (Reuters) - Les protestations se poursuivent après la reconnaissance par Moscou de l'indépendance de deux provinces séparatistes géorgiennes. En représailles, l'Ukraine envisage d'augmenter le montant du bail de la base navale de Sébastopol, mise à la disposition de la flotte russe de la mer Noire.

La marine américaine a acheminé de l'aide humanitaire vers la Géorgie, en évitant le port de Poti où se trouvent des soldats russes, et Moscou a indiqué que sa flotte surveillait "l'accumulation de forces de l'Otan dans le secteur de la mer Noire".

Les pays membres de l'Alliance atlantique, réunis à Bruxelles, ont condamné la décision russe de reconnaître l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud et ont appelé Moscou à revenir sur sa décision.

"Les actes de la Russie ont jeté le doute sur son engagement envers la paix et la sécurité dans le Caucase", déclare l'Otan dans un communiqué.

Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a exhorté les pays occidentaux à rappeler fermement Moscou au respect du droit international.

"La Russie a de toute évidence voulu défier l'ordre mondial. Il nous appartient désormais à tous de repousser l'agression russe. S'ils restent impunis maintenant, ils continueront (...), ils attaqueront également d'autres pays voisins", a-t-il déclaré à Reuters. (Et comment on punis la Russie gros malin? il est venere de s'etre fait botter l'arriere train et il espere une reponse militaire de l'Otan?)

Le parlement géorgien doit se réunir jeudi pour débattre de l'avenir des relations diplomatiques entre Tbilissi et Moscou. L'ensemble des diplomates géorgiens présents dans la capitale russe ont d'ores et déjà été rappelés, à l'exception de deux d'entre eux.

A Paris, le président Nicolas Sarkozy a appelé la Russie à respecter l'intégrité territoriale de la Géorgie "dans ses frontières internationalement reconnues" et à retirer ses troupes "sans délai".

QUEL PRIX À PAYER POUR SÉBASTOPOL?

"Ce qui est en cause dans ce conflit est absolument essentiel. Son issue déterminera pour longtemps la relation de l'Union européenne avec la Russie", a-t-il dit.

Son ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a estimé que la décision russe ne rendait pas caduc l'accord de paix en six points négocié par la France, tandis que son homologue britannique David Miliband, en visite à Kiev, soulignait que Moscou avait la responsabilité de ne pas relancer la guerre froide.

A l'image des dirigeants américains et de l'Union européenne, le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a condamné la signature par son homologue russe Dmitri Medvedev des décrets reconnaissant l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.

"Nous nous désolons de cette décision, elle est inacceptable pour l'Ukraine et par conséquent nous ne pouvons l'approuver", a-t-il déclaré lors d'une interview à Reuters.

Kiev veut à présent rouvrir le débat sur une augmentation du bail payé par la Russie pour pouvoir utiliser le port de Sébastopol, dans la péninsule de Crimée.

Moscou affirme qu'une renégociation violerait l'accord passé en 1997 entre les deux pays, qui prévoit un bail annuel de 98 millions de dollars jusqu'en 2017.

"Nous verrons comment évolue la situation. Nous nous en tenons strictement aux conditions du calendrier concernant la présence de la flotte russe", a déclaré Anatoli Nogovitsine, numéro deux de l'état-major russe, qui a accusé l'Otan d'"aggraver les tensions" en mer Noire, où il a souligné que la Russie n'envisageait pas d'accroître ses effectifs.

"Il y a là maintenant des gens qui paradent en exhibant leur force. Nous ne pouvons que le déplorer", a-t-il dit.

Un navire américain, le "Dallas", a atteint mercredi la côte géorgienne avec une cargaison d'aide humanitaire mais a renoncé à accoster dans le port de Poti, quadrillé par l'armée russe, où il était attendu.

Le navire a jeté l'ancre dans le port de Batoumi, à 80 kilomètres plus au sud. "Cette décision a été prise par les plus hauts responsables du Pentagone", a déclaré une porte-parole de l'ambassade américaine à Tbilissi.

Medvedev a accusé mardi les Etats-Unis de convoyer des armes en Géorgie par mer, accusation que Washington a jugée "ridicule".

ENTRETIEN TÉLÉPHONIQUE MERKEL-MEDVEDEV

Le Kremlin a annoncé que le président russe s'était entretenu mercredi avec la chancelière allemande Angela Merkel, lui fournissant des "explications complètes" en réponse à ses questions. Il s'agissait du premier contact de Medvedev avec un dirigeant occidental depuis la reconnaissance d'indépendance.

Angela Merkel a déclaré à Medvedev que la présence de soldats géorgiens dans certaines parties de la Géorgie était une grave violation de l'accord de cessez-le-feu en six points.

Le gouvernement allemand s'est prononcé mercredi en faveur de l'envoi de quinze observateurs militaires en Géorgie, dans le cadre de la mission de l'OSCE chargée de faire respecter le cessez-le-feu.

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a décidé la semaine dernière d'envoyer une centaine d'observateurs supplémentaires en Géorgie.

Seul léger signe de détente, la Russie a fait savoir qu'elle était prête à appuyer les efforts des Nations unies visant à déployer d'autres observateurs internationaux dans les zones tampons aux abords des régions sécessionnistes.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a aussi réaffirmé que Moscou était disposé à retirer ses troupes des zones tampons une fois qu'y serait en place un dispositif de supervision internationale destiné à prévenir des attaques géorgiennes.

Medvedev a de son côté pris le chemin de la capitale du Tadjikistan, Douchanbé, où il doit prendre part jeudi au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghaï. La Russie devrait tenter d'obtenir le soutien des anciennes républiques soviétiques d'Asie centrale.

Le président chinois Hu Jintao a d'ores et déjà assuré à Medvedev que Pékin défendait le maintien des Jeux olympiques d'hiver de 2014 dans la ville russe de Sotchi, sur la mer Noire, malgré la crise entre Moscou et l'Occident.

Le SCO regroupe la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. Le sujet de la Géorgie ne figure pas au programme officiel du sommet.

Version française Gregory Schwartz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Tibere2

J'étais médisant les Russes ont de "vrais amis" !

:'(

Le Hamas est pour le moment la seule entité au monde a avoir reconnu ''l'annexion'' par la Russie de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud. Alors que la communauté internationale a fustigé la reconnaissance par le Parlement russe de l'indépendance des deux provinces séparatistes géorgiennes, le Hamas a annoncé qu'il soutenait cette procédure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les partisans de la toute puissance économique économique face aux Européens qui ne peuvent rien faire, il y a quelques mises au point à faire. La Russie est une puissance économique mondiale, certes mais elle ne peut ni couper ni baisser le gaz sans conséquence pour son économie. Il n'y a pas une grande diversité de partenaire économique. La Russie vend principalement en Europe. Les Européens vendent à la Russie tout ce dont elle a besoin: des produits manufacturés, de la nourriture, etc... Nous sommes INTER-DEPENDANTS qu'on le veuille ou non. Les ventes d'armes et autre produits manufacturés ne représentent qu'un quart des exportations ce qui n'est pas énorme.

Au petit jeu, "je veux taper fort économiquement parlant" tout ce que l'on va gagner c'est s'affaiblir l'un l'autre! Qui va gagner? Les Etats-Unis et tous les autres pays émergents qui n'auront pas d'économie touchée.

Ce serait vraiment une profonde erreur de couper le dialogue avec la Russie. Chacun montre ses muscles, c'est bien, c'est beau. Quand ce petit monde aux ego bien fort auront fini, les négociations pourront reprendre de manière sereine et aboutir à un accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest barbaros pacha

La Géorgie et la Russie pourraient négocier en Turquie



Les chefs de la diplomatie de Géorgie et de Russie devraient avoir des entretiens séparés avec des responsables turcs ce week-end en Turquie, a affirmé jeudi la chaîne de télévision privée CNN-Türk.

Le ministère turc des Affaires étrangères n'a pas confirmé. la Turquie, également impliquée sur le plan diplomatique dans le dialogue entre Israël et les Palestiniens, tente de jouer les médiateurs entre la Russie et la Géorgie pour trouver une solution négociée au conflit qui a éclaté le 7 août.

Selon CNN-Türk, le ministre géorgien Eka Tkechelachvili est attendu à Istanbul dimanche pour rencontrer son homologue turc Ali Babacan. Le Russe Sergueï Lavrov serait attendu en début de semaine prochaine, mais aucun face à face ne serait prévu avec M. Eka Tkechelachvili. AP

>>>> http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/asiepacifique/20080828.FAP3134/la_georgie_et_la_russie_pourraient_negocier_enturquie.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma remarque "ils sont rentré comme dans du boeur", est une reaction a ta remarque sur les mega vantes d armes vis a vis des ossetes, et pas du tout pour autre chose,...ensuite repeté en coulisse, bo je vois pas ou est le probleme qu une armée soit bien preparé a reagire quand un taré les attaque (meme la france je parie a des plan de la conquete de moscou, donc la preparation millitaire est quelque chose de naturel, surtout quand ton voisin n arrete pas de t emerdé depuis des années), on dirrai que tu leur reproche d avoire gagné la guerre ? alors que de toute facon ils l aurraient gagné dans tout les cas de figure, et pour provocations, j ai dis plus haut que les georgien ont font aussi depuis un bon moment avec un example, et quand on est aussi con que le presidant georgien, faut bien s en ramassé dans la tronche quand on fait des betises...dommage que des georgiens ont ramassé a sa place

Euhh...je suis un peu trop loin pour être dans les confidences de Sarko, mais je doute sérieusement que la France ait un quelconque "plan de conquête de Moscou".

D'ailleurs, la dernière fois qu'un Français (Pardon...Corse, avec tous ces separatismes à la mode, il vaut mieux ne pas froisser les susceptibilités  ;) ) a eut un plan pareil, et bien, cela a si mal tourné que s'en ait devenu une expression française, synonime de catastrophe militaire: la BEREZINA! :lol:

Plus sérieusement, le fait que les décideurs de tels aventures s'en sortent généralement bien (du moins en vie) et que ce sont les soldats et les citoyens qui paient, de leur peaux et sang, les pôts cassés, est malheuresement la règle plutôt que l'exception. >:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les plans francais dattent surmant de l epoque de URSS, et ca dans un cadre otan, une offancive contre l URSS avec le plan que doit suivre l arrmée francaise au sains des autres armées, je sais plus exactemant comment ce deroule l offancive et le positionemant des force francaise et par ou ils doivent fair la percée...mais les millitaire francais du forum , te confirmerons que ce genre de plan existe au sains d une armée, et qu il est tout naturel de pouvoire prevoire la manoeuvre a faire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest barbaros pacha

La Russie vient mettre en garde la Turquie...  =( boooooooooouuuuuuuuuuhhhhhhhhh j'ai peur... :lol:

Russia warns Turkey on U.S. ships in Black Sea

Russia said U.S. ships could only stay in the Black Sea for 21 days according to the Montreux Convention, and warned if they do not leave by then Turkey would be responsible.

Russia's deputy military chief Anatoly Nogovitsyn said the NATO warships' entrance to the Black Sea is a "serious threat to our security," Hurriyet daily reported on Thursday.

He said under the Montreux Convention, signed in 1936 on the status of the Turkish Straits, the warships can only stay in the Black Sea for 21 days.

"If the NATO ships continue to stay in the Black Sea after the expiration of 21 day-period, then I would like to remind you that Turkey would be responsible," he added.

The U.S. warships are spearheading a humanitarian aid mission to Georgia, a U.S. ally that wants to join the North Atlantic Treaty Organization.

Clashes erupted in the Caucasus after Russia responded to Georgia's military operation to regain the control in the breakaway region South Osstia.

The U.S. ships are carrying nuclear missiles that can hit Russian targets as far away as St. Petersburg, Nogovitsyn said, according to Hurriyet. Russia has dispatched its own ships to track the U.S. vessels, the newspaper said.

Kaynak: http://www.hurriyet.com.tr/english/home ... .asp?scr=1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les plans francais dattent surmant de l epoque de URSS, et ca dans un cadre otan, une offancive contre l URSS avec le plan que doit suivre l arrmée francaise au sains des autres armées, je sais plus exactemant comment ce deroule l offancive et le positionemant des force francaise et par ou ils doivent fair la percée...mais les millitaire francais du forum , te confirmerons que ce genre de plan existe au sains d une armée, et qu il est tout naturel de pouvoire prevoire la manoeuvre a faire...

desolé mais la tu fait fausse route nazdravlje

à l'epoque de la guerre froide les plans de l'OTAN etaient defensifs vu que le pacte de Varsovie avait la superiorité en hommes et en matériel

le seul plan offensif de l'OTAN etait un plan US de debarquement de marines en sibérie pour couper le transibérien et (essayer) d'avancer sur les champs pétrolifères sibériens et du caucase c'est tout

pour le reste aucun etat major européen n'aurait songé ou rêvé d'aller se balader jusqu'a Moscou (on etait même pas sur de tenir plus de 15j de choc initial en cas d'attaque conventionnelle soviétique (et je parles même pas des armes nucléaires tactiques puis stratégiques)

vu le niveau général des armées occidentales actuelles et le fait que la russie a encore un arsenal nucléaire complet, je doute qu'un plan d'invasion de ce pays soit realiste y compris de nos jours

@BP

La Russie vient mettre en garde la Turquie... cheesy sad

on peut savoir ce qu'il y a de marrant

la Turquie est responsable des detroits, la remarque russe est pertinente.

Si la turquie laisse passer des forces hostiles à travers les detroits en violation de la convention de 36 elle pourra etre effectivement tenue pour responsable

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ nazdravlje

Je dois reconnaitre que je ne suis pas dans le secret des dieux de la stratégie, ni dans les états-majors, et que j'ai peut-être gobé un max de propagande en écoutant ce que disaient les politiques et les militaires depuis près de 40 ans.

Cependant, comme Akhilleus, je ne crois pas que, depuis la seconde guerre mondiale, la France, voire même l'OTAN, ait élaboré de plan de conquète militaire en direction de l'Est.

Pour les périodes que je connais le mieux :

1950-1960 l'OTAN est en pleine organisation. Il s'agit de construire un tout à partir de plein de rien. La menace des bombardiers stratégiques russes est démesurée. La structure est vulnérable et le sait. Dans ces conditions, on prépare rarement une offensive.

1975-1985 l'OTAN est mature. Toutefois, il s'agit toujours d'un assemblage où chacun campe un peu sur son pré-carré, en n'y souhaitant pas l'intervention des autres tant qu'il n'est pas en difficulté. La structure, pour ce que j'en sais, reste conçue comme un outil défensif, destiné à arrêter et repousser le plus vite possible les hordes de blindés soviétiques. Les capacités offensives, en hommes comme en matériels, sont insuffisantes pour une campagne.

Pour illustrer ça, j'ai principalement trois points concernant les matériels :

- Les intercepteurs européens ont très souvent eu de courtes pattes. C'est davantage lié à une conception défensive qu'à la volonté de les utiliser comme une aviation de front (type soviétique).

- Les missiles tactiques français (Pluton et Hadès) ont fait grincer les dents de nos alliés allemands car leur doctrine d'emploi et leur portée impliquaient de vitrifier l'une ou l'autre des vallées d'outre-Rhin pour éviter l'invasion.

- Le développement important de l'arme anti-char en Centre Europe, notamment portative (missiles Milan, etc.) est plus destiné à stopper une avancée (les chars se ruent sur nos postes AC camouflés) qu'à aller chercher le matériel adverse sur son terrain (difficile d'approcher un peloton d'une position de char défendue et avec des sentinelles).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest barbaros pacha

@BP

on peut savoir ce qu'il y a de marrant

la Turquie est responsable des detroits, la remarque russe est pertinente.

Si la turquie laisse passer des forces hostiles à travers les detroits en violation de la convention de 36 elle pourra etre effectivement tenue pour responsable

Les Russes devraient reviser l'histoire, c'est bien a cause d'eux qu'on fait partie de l'Otan, apres la defaite de l'Allemagne Nazi, Staline voulait controler les detroits, alors pour l'irrespect de l'accord de Montreux, faut pas pousser comeme..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, cela me fait penser à un témoignage d'un militaire (sur le forum de la SGM), qui est allé en Russie après la chute de l'URSS. Bref, en Russie il rencontre des officiers russes qui lui montrent des médailles qui commémorent la victorieuse campagne de France ... :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

le seul plan offensif de l'OTAN était un plan US de débarquement de marines en Sibérie pour couper le transsibérien et (essayer) d'avancer sur les champs pétrolifères sibériens et du Caucase c'est tout

On n'avait pas un plan d'avancée en (ex)Tchécoslovaquie ? ("défensive-offensive")

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,531
    Total Members
    1,550
    Most Online
    kmltt
    Newest Member
    kmltt
    Joined
  • Forum Statistics

    20,961
    Total Topics
    1,339,240
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries