Sign in to follow this  
Tancrède

Stratégie afghane: la guerre qui est et celle qui vient?

Recommended Posts

Je pense pas, la mentalite est differente et le martyre est vue dans le monde Musulman comme une mort honorable..

je doute que le "monde musulman" voit les talibans commes des martyres hein...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils pleurent peut être leurs morts mais avec le coûts au prix courant d'un taleb, il serra vite remplacé par un neuf tout droit sorti de la Madrassa du coin....

C'est pas une question du monde musulman, si les nouvelles recrues voient les talibans morts comme des martyre,ça suffit amplement à faire chier nos soldats....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mourir en se battant est considéré comme la mort la plus glorieuse possible pour un Afghan, ils n'ont pas peur de mourir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense pas, la mentalite est differente et le martyre est vue dans le monde Musulman comme une mort honorable..

Pour ce qui est de mourir avec classe, je ne croit pas que les français aient de leçon a recevoir de qui que ce soit. Ceux qui ont eu a nous afronter on appris a se méfier de ce "petit grain de folie" du soldat français dans le feu de l'action.

Mais on s'éloigne du sujet..

Je me fout de savoir si les Taleb craignent la mort ou non, par contre ça serait interessant que tout le monde pense que les Taleb craignent aussi la mort. Comme ça serait interessant que les Taleb sachent que les français ne s'éfondrent pas sous le poid de l'émotion a la moindre perte contrairement a ce que les medias et les politiciens croient.

A la guerre la premiere victime c'est la vérité, ce qui compte c'est la victoire et comme déjà dit, je ne voit pas pourquoi on se priverait de l'arme de la propagande.

Les journaux qui on fait des articles trop larmoyants ou qui on laissés des proches des victimes s'exprimer, ils ne devraient plus refoutre les pieds dans notre secteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest barbaros pacha

Pour ce qui est de mourir avec classe, je ne croit pas que les français aient de leçon a recevoir de qui que ce soit. Ceux qui ont eu a nous afronter on appris a se méfier de ce "petit grain de folie" du soldat français dans le feu de l'action.

Mais on s'éloigne du sujet..

Je me fout de savoir si les Taleb craignent la mort ou non, par contre ça serait interessant que tout le monde pense que les Taleb craignent aussi la mort. Comme ça serait interessant que les Taleb sachent que les français ne s'éfondrent pas sous le poid de l'émotion a la moindre perte contrairement a ce que les medias et les politiciens croient.

A la guerre la premiere victime c'est la vérité, ce qui compte c'est la victoire et comme déjà dit, je ne voit pas pourquoi on se priverait de l'arme de la propagande.

Les journaux qui on fait des articles trop larmoyants ou qui on laissés des proches des victimes s'exprimer, ils ne devraient plus refoutre les pieds dans notre secteur.

Je ne donne de lecon a personne, bref mais je dis simplement que la mentalite est differente et le martyre est vue dans le monde Musulman comme une mort honorable..

Je te consseillerai de te pencher sur la signification du mot ''martyre'' dans le monde Musulman...

http://www.liberation.fr/dossiers/11septembre/entretiens/202288.FR.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut faire une propagande intense sur le thème du taliban "qui se chie dessus a l'idée de nous affronter", mais ça n'aura pas d'effet sur les Afghans, le seul moyen de mettre les afghans de notre coté serait de leur proposer mieux que les talibans qui proposaient au moins un semblant d'ordre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut faire une propagande intense sur le thème du taliban "qui se chie dessus a l'idée de nous affronter", mais ça n'aura pas d'effet sur les Afghans, le seul moyen de mettre les afghans de notre coté serait de leur proposer mieux que les talibans qui proposaient au moins un semblant d'ordre.

ça fait partit d'un tout, un état d'espris plus favorable a la victoire qui est eminement psychologique quand il n'y a pas de ligne de front ni d'objectifs clairement définit.

De toute façon t'en fait pas, le Taleb il se chiera dessus: il est comme les autres, au feu ce qui fait sa cohésion c'est la fidèlité au chef et le groupe, mais quand tout merde, il détalera. Attend juste qu'on leur monte une petite embuscade.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et puis un septicisme de bon aloi est sain m'enfin la propagande est une arme de guerre et je ne vois pas pourquoi on s'en priverait. Donc si le général Puga dit "les Taliban ont pris une sacré raclée" et ben c'est ça, ils se sont pris une raclée, point.

Le dit général n'a pas été suivi et contredit à commencer par le Mindef ...

Si on met des raclées comme ça tous les jours aux talibans, au bout de quatre jours, on est à la maison.

Et le jours où on se prend une raclée, ça va être quoi ?, la moitié du dispositif français au tapis ?

Avec nos pertes, on ne peut pas parler de retrait maintenant, mais il faut se barrer de la le plus vite possible.

Il faut se barrer quand on le pourra, c'est à dire quand on aura atteint un objectif raisonnable. Encore faut-il être capable de se les fixer ces objectifs raisonables ...  :P

Evidement. Faut faire comme pour les otages, faire comme si on en avait rien a foutre. Mais c'est mal partit, la sensiblerie ambiante nous rend completement idiot.

c'est plutôt les règles internationnales ...

Si tu disais aux gars, "pas de prisionniers", eux ça leur poserait aucun problème. Les problèmes sont pénaux. Et puis faut-il s'abaisser au niveau de ces barbares ?

Nous défendons une idée de la civilisation qui est incompatible avec ce genre de comportement, on n'égorge pas pour le plaisir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est plutôt les règles internationnales ...

Si tu disais aux gars, "pas de prisionniers", eux ça leur poserait aucun problème. Les problèmes sont pénaux. Et puis faut-il s'abaisser au niveau de ces barbares ?

Nous défendons une idée de la civilisation qui est incompatible avec ce genre de comportement, on n'égorge pas pour le plaisir...

tu m'as mal compris. je veut dire quand on nous prend des otages, on devrait faire comme si on accordait plus d'importance a la mort des preneur d'otage qu'a la vie des otages afin de diminuer leur prix et de décourager les vocations.

Pareil pour nos pertes, regarde les Israéliens, le moindre soldat de Tsahal tué est considéré comme une victoire alors que militairement parlant c'est négligeable. On est en train de tomber dans le meme piège.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu m'as mal compris. je veut dire quand on nous prend des otages, on devrait faire comme si on accordait plus d'importance a la mort des preneur d'otage qu'a la vie des otages afin de diminuer leur prix et de décourager les vocations.

Pareil pour nos pertes, regarde les Israéliens, le moindre soldat de Tsahal tué est considéré comme une victoire alors que militairement parlant c'est négligeable. On est en train de tomber dans le meme piège.

Ok, ouais j'avais mal compris.

Chaque soldat de Tsahal tué est une victoire car la population Israélienne est faible, surtout en comparaison de son environnement arabe bien plus nombreux.

Tsahal n'a pas un réservoir inépuisable de soldats.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je remet ici l'interview du General François Cann trouvée par philippe car elle est vraiment intéressante par rapport au sujet

http://www.parismatch.com/parismatch/dans-l-oeil-de-match/reportages/afghanistan-le-coup-de-gueule-du-general-cann/(gid)/49642

interview de notre envoyée spéciale à Castres Caroline Fontaine

Combattant de la guerre d’Algérie sous les ordres de Bigeard et chef du corps expéditionnaire français à Beyrouth en 1983, le général François Cann s’insurge.

Paris Match. Notre stratégie en Afghanistan est-elle appropriée?

Général Cann. Elle est inadaptée. Complètement. L’Otan n’est pas faite pour ce genre de guerre : des opérations immuables, des convois blindés, mécanisés qui sillonnent un pays au réseau routier précaire dont vous ne pouvez vous écarter. Les talibans tiennent le terrain, ils nous attendent.

Quelle stratégie faudrait-il adopter?

En Algérie, nous avons renversé l’insécurité en laissant les blindés au garage pour s’immerger sur le terrain et prendre la place des rebelles. La partie a été gagnée lorsque nous avons repris l’initiative et qu’ils ont découvert l’insécurité. La France a une grande expérience de la contre-guérilla. Il faut en profiter. Nous devons faire peur à l’adversaire.

La jeunesse de nos soldats, leur inexpérience peuvent-elles être mises en cause?

La jeunesse n’a rien à voir avec l’ancienneté et l’expérience. Il n’y a pas de vieux soldats dans l’infanterie. En revanche, il est vital à la guerre de ne pas toucher aux structures qui se sont rodées à l’entraînement. La 4e compagnie était détachée auprès du régiment de marche du Tchad, dont la valeur n’est pas en cause. Mais a-t-on déjà vu une équipe de rugby entamer un match avec des joueurs qu’elle ne connaît pas?

Notre armée semble aussi manquer cruellement de renseignements. Comment y remédier?

Les informations données par les habitants, terrorisés par les talibans, sont inexistantes. En gagnant cette contre-guérilla, vous gagnez peu à peu leur confiance. C’est l’enjeu de la guerre. Il nous manque aussi tous les moyens intermédiaires du renseignement : forces spéciales noyées dans la nature, hélicoptères et drones pour lesquels il faut un effort urgent. Il est criminel de laisser crapahuter nos unités terrestres en aveugle. Il faut aussi une opération de pacification, qui consiste à quadriller le terrain pour redonner confiance aux habitants, les aider à travailler, et... construire des réseaux routiers, donner des soins médicaux, scolariser les enfants.

Certains éléments de l’armée afghane auraient trahi les forces de l’Otan. Comment travailler avec eux?

On renverse les populations facilement. C’est une question de rapport de force. Les talibans font pression sur les familles des soldats. Il est donc important que la contre-guérilla aboutisse. Nos harkis étaient nombreux et fidèles. A la fin de la guerre, les déserteurs du FLN qui venaient vers nous étaient plus nombreux que les Algériens qui allaient vers eux.

Sommes-nous réellement préparés à cette guerre?

Notre adversaire connaît notre talon d’Achille : l’opinion publique. Encore deux embuscades et l’engagement français risque d’être compromis. En Indochine pendant huit ans et en Algérie pendant sept ans, on a perdu chaque jour dix hommes en moyenne sans que ces deuils, aussi émouvants et respectables soient-ils, ne déstabilisent la nation. Douze paras sont morts en opérations extérieures depuis 1963. Dans le même temps, cent vingt ont été tués en voiture en retour de permission! Un deuil est douloureux, mais la mort au combat est inscrite dans le devoir du soldat.

Pensez-vous vraiment que l’opinion publique acceptera de payer le prix humain des combats?

Les Canadiens, les Américains ont subi des pertes plus lourdes. Pourtant, ils sont restés discrets. En affichant cette charge émotionnelle, on s’affiche comme les plus vulnérables.

Comment peut-on gagner cette guerre?

Il faut doubler nos effectifs et ceux de l’armée afghane afin de contrôler tout le terrain. Il n’y a aucune raison qu’Al-Qaïda ne s’arrête dans le temps et aux frontières de la France. Or l’Afghanistan est son sanctuaire. Notre survie est engagée là-bas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le sanctuaire d'Al QUAÏDA est malheureusement le Pakistan...

Deux éléments

Les gars qui se battent contre la coalition sont dans leur immense majorité des Pachtounes (Pakis ou Afghans mais dans cette zone la frontière n'a qu'une valeur géographique)

Les terroristes qu'AL QUAÏDA envoie (yait) de part le monde sont jusqu'à preuve du contraire tout sauf Afghans...

Les EM des Taliban et d'AL QUAÏDA semblent bien regroupés dans la zone tribale Nord Ouest du Pakistan.

En A-satn on ne s'attaque pas à la tête de la pieuvre...

Autrement je suis globalement d'accord avec Françaois Cann notamment sur la stratégie adoptée par l'ISAF.

On ne tient pas le terrain et dès que l'on s'y insère on y est attendu ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Nouveau sur ce forum que je lis de longue date, je m'invite à votre discussion pour suggérer une stratégie usitée par les US en Irak : le pognon ! Eh oui, le journaliste juan cole rappelait recemment que sur les 23 milliards $ qui manquaient à l'appel, le Pentagone en avait sans doute utilisé une grande partie pour acheter la paix (en fait pour retourner une faction contre une autre). On a tendance a oublier un peu trop souvent le nerf de la guerre ! Ce sont les 4 000 tonnes d'opium qui permettent aux talibans d'acquerir des armes, on pourrait donc éradiquer les milliers d'hectare d'opium : de toute façon cette production et ce qu'elle rapporte ne serve aucunement le pays, et encore moins ses voisins (quelqu'un rappelait les dégats en Iran). Le cout serait faible et les conséquences immédiatement mesurable.

C'est par le pognon que les Usa ont convaincu les troupes de Massoud lors de la prise de Kaboul, et c'est par le pognon que les alliances se font et défont. Une fois les champs de pavots détruits (je n'ignore pas que des milliers de paysans en vive, mais est-ce bien raisonnable !), la coalition deviendrait plus surement la seule source de revenu...

De plus parler de "nation building" quand 80% des revenus viennent du pavot...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveau sur ce forum que je lis de longue date, je m'invite à votre discussion pour suggérer une stratégie usitée par les US en Irak : le pognon !

Très brillante idée : le seul problème est que le pognon est justement ce qu'il nous manque le plus en ce moment...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très brillante idée : le seul problème est que le pognon est justement ce qu'il nous manque le plus en ce moment...

Nous oui, mais les US avec leur budget de 450 Mds $ (car après tout, les initiateurs de cette guerre, c'est eux!). En Irak, ils arrivent a égarer 23 Mds $, c'est qu'ils sont pas à ça prés, non ? cyniquement, si les USA ont un tel budget, c'est aussi grâce aux pétrodollars du golfe convertis en bon du trésor qui s'y investissent...

Par ailleurs, à chaque collecte de fond lors des tournées de Karsai, on arrive a trouver 5/10 Mds $ dont je ne vois pas le résultat sur place. Quelqu'un saurait me dire d'ailleurs comment est géré ce fric (remis a karsai ou géré par l'ONU façon Irak ?)

cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sont les 4 000 tonnes d'opium qui permettent aux talibans d'acquerir des armes, on pourrait donc éradiquer les milliers d'hectare d'opium : de toute façon cette production et ce qu'elle rapporte ne serve aucunement le pays, et encore moins ses voisins (quelqu'un rappelait les dégats en Iran). Le cout serait faible et les conséquences immédiatement mesurable.

hum simple sur le papier compiqué dans la réalité (les exemples sud américains sont là pour le rappeler)

eradiquer le pavot = retirer tout moyen de subsistance à une grosse proportion d'afghans

or il a été montré que même si on instaure des cultures de substitution elles ne rapportnt pas et surtout ne marchent pas en zone de conflit (en gros un Taleb y reflechira 2 fois avant de miner un champ de pavot, pour un champ de blé il se posera pas la question ...)

Or si on brule les champs de pavots, c'est jeter des milliers d'afghans appauvris et crevant la dalle dans les bras de sauveurs potentiels :ceux d'en face (et pas, nous forcement puisqu'on aura brulé leurs champs)

l'idée n'est donc pas réalisable (ou alors ça veut dire assister massivement en argent les populations concernées jusqu'a la fin du conflit .... ca non plus n'etant pas une solution, les gens n'aimant pas être assistés dans ces pays là d'une façon directe par raison de fierté ....)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et oui, les chefs de guerre afghans ont des réserves, de même que les généraux pakistanais avec qui ils bossent; sans compter que pour garder l'appui et/ou la neutralité de nombreux chefs de guerre et généraux pakistanais, il faut fermer les yeux sur le trafic d'opium.

Après, il faut se rendre compte que pratiquement, sur le terrain, éradiquer cette production n'est pas si facile qu'on croit, quand bien même on passerait en mode berserk, style je frappe tout ce que je vois à la bombe incendiaire ou au défoliant (et là, les dommages collatéraux seraient méchants): le pavot est une plante vivace et résistante, et repérer tous les champs n'est pas si facile que ça, surtout si on détruit d'autres trucs avec (les champs sont souvent au milieu d'autres cultures). Ca peut aussi se camoufler sur certaines surfaces, et d'autres champs sont difficiles d'accès.

Les talibans n'ont réduit la production qu'après des années et des années, et par une présence constante sur la plus grosse part du territoire qu'ils contrôlaient.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu'il faut voir à moyen terme. A court terme, on est incapable de faire quoique ce soit.

Le deuxième trimestre 2009 doit être visé avec plusieurs objectifs :

- changer ASAP les principes de formation pour en bénéficier en 2009. Pour les troupes présentes en A-Stan ou leur première relève, c'est trop tard. Niveau formation, il faut mettre un gros serrage de vis sur le para de base, formation plus longue, revenir à des précept de tactique de guerre et voir de contre-guérilla, ..., faire appel aux anciens ou à "ceux qui savent", allonger la période de formation et rendre les choses plus "réelles".

- incorporer les nouveaux matériels pour les envoyer en A-Stan fin du premier trimestre 2009. D'ici là, la formation et les pièces de rechange auront été acquis. il est question de VBCI, FELIN, Tigre, Caesar (?), Drones (location ?).

- faire de la comm au sein de la population. Une guerre ne peut avancer si l'opinion publique est contre. Il sera alors plus facile de débloquer des moyens.

- un problème est que le leadership est américain, car il faudrait faire changer la production agricole pour que la population continue d'avoir des revenus mais que cela prenne un aspect plus "légal". Les talibans, qui détournent une partie de la prod et participent au trafic auront une source de revenu en moins (la principale ?). (On ne traffique pas des denrées alimentaires comme de la drogue ...)

Il faut aussi changer la vie afghane, la pacifier, avec des infrastructures, de l'éducation, une vrai économie, pour l'instant c'est plutôt le Liban des années 80 ...

- arriver à contrôler les frontières (Iran et Pakistan).

- prévoir une date de retrait soit fixe soit liée à un objectif réaliste. (boulot de nos chers politiques)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La frontière avec l'Iran n'est pas si incontrôlable, mais elle ne doit pas être laissée aux seuls iraniens qui ont aussi une politique active en plus de lutter contre les mouvements armés qui trafiquent de la came. C'est avec le Pakistan qu'il faut faire quelque chose: et là, y'a qu'une seule solution, des effectifs beaucoup plus importants, des hélicos, des drones. Qui mettra ça dans la balance? Personne ne le peut. Les Américains commenceront peut-être à pouvoir amener du monde quand ils lâcheront progressivement l'Irak, sans présumer de ce qui pourra y arriver quand l'armée afghane sera en charge: pourra t-elle contrôler les bandes armées? Sera t-elle fiable? Sera t-elle compétente? Sera t-elle équipée? Les Ricains continueront-ils à arroser les dites bandes? Donc à partir de 2010, on verra arriver les premiers contingents US, et le plus gros après 2011. Ils n'engageront sans doute pas trop de Gardes Nationaux, tant en raison des tensions et problèmes de recrutement dans la dite Garde que parce que le théâtre afghan exigera des pros plus aguerris.

Ceci dit, j'aurais toujours une certaine trouille de ce qui pourra alors arriver en irak: l'armée irakienne est, selon toute probabilité, limitée en termes de fiabilité et, pour une bonne part, de compétences pour maîtriser ce théâtre (l'Irak ne cessera pas d'en être un quand les Ricains partiront). Et surtout, les bandes armées poseront problème: des mecs armés qui ont du pouvoir et du fric ne les lâchent jamais. Et leur nombre, surtout à Baghdad, peut devenir un problème après avoir été la solution. Les Américains reviendraient-ils dans un tel cas?

Et il faut compter la question des réorientations des investissements ricains: les troupes, en tout cas le plus gros des troupes, partiront d'Irak, certes, mais qu'en sera t-il des contractors civils et militaires (ceux-là seront mal sans la protection des forces US, et pourraient devenir assez sauvages, à moins que leurs contrats disparaissent et passent en Afghanistan), des juteux contrats de reconstruction et grands projets en tous genres? Les aides directes à l'Etat irakien demeureront encore un bon moment (prêts maousses à taux réduits, aides financières et divers procédés comme les Foreign Military Sales), c'est inévitable; ce qui permet de penser qu'une partie des bandes armées seront gardées sous contrôle encore un moment par ce biais (mais quand l'argent ne viendra plus, il faut espérer que l'armée irakienne pourra s'en charger vite sans que ça dégénère en guerre civile; les sunnites, nombreux dans ces bandes, pourraient se crisper autour). Mais ce système ne durera pas.

Mais ces aides à l'Irak seront autant de sommes qui ne seront pas investies en Afghanistan, et ce dans le contexte d'une crise de liquidités; et faut pas compter sur l'Europe pour aligner de vraiment grosses sommes.

Pour le militaire, côté France, faudrait vraiment dealer avec d'autres pays européens pour limiter la dispersion: on décarre du Kosovo, qu'on peut laisser à d'autres, et on se dépatouille du Liban (là j'y crois moins), à défaut de pouvoir laisser la Côte d'Ivoire (dont le dispositif va quand même encore se réduire) ou le Tchad (où y'a que nous qui puissions y être). Avec d'autres déploiements mineurs qu'on pourrait liquider, ça nous laisserait un volet de 4 à 5000 hommes directement réinjectables en Afghanistan; là, on pourrait rationnaliser le dispositif en alignant une brigade complète plus son soutien et ses appuis, en prenant une brigade existante et non un GTIA foireux mêlant des compagnies de partout. Et qu'on fasse alors les rotations par brigades. La cohérence y gagnerait, la planiification se simplifierait. Et surtout, surtout, moins de théâtres, même à effectifs déployés constants, laisserait plus de hardware disponible, et avant tout des hélicos. Le saupoudrage impose de les dispatcher, et donc de multiplier leurs chaînes de rotation et de logistique. Concentrons, bordel.

Après, pour la stratégie générale d'emploi, j'ai déjà donné mon avis. A noter cependant que la volonté politique de l'OTAN devrait se mettre au clair et, elle aussi, s'organiser autour d'une organisation de commandement unique autour d'une stratégie unique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Afghanistan: Des photos de soldats français tués trouvées sur un extrémiste (police)

http://www.france-info.com/spip.php?article182165&theme=69&sous_theme=69

Cela prouve, que les Talibans ont recuperer les corps et on photographier les corps des soldats Francais tues...

Désolé d'interrompre le débat théorique sur l'artillerie…

C'est juste que j'arrive pas à voir l'article que tu poste, qu'y a t-il dessus ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Akhilleus, s'il te plaît, ne les encourage pas  :'(! Le Caesar est totalement hors sujet dans ce topic. C'est possible de déplacer cette digression sur le topic Afghanistan où elle a plus sa place? Ici, les détails techniques n'ont pas vraiment leur place, c'est un peu pour ça qu'on m'a discrètement demandé de créer ce topic.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé d'interrompre le débat théorique sur l'artillerie…

C'est juste que j'arrive pas à voir l'article que tu poste, qu'y a t-il dessus ?

Les articles ont été supprimé du web ... meme sur le cache de google mais il reste des trace...

#

Résultats dans l'Actualité pour site:france-info.com soldat francais tué photo taliban

Le Figaro

Afghanistan: Des photos de soldats français tués trouvées sur un ... - Il y a 15 heures

KABOUL, 6 sept 2008 (AFP) - Des photos de soldats français tués dans une ... soldats français morts et de civils exécutés ou décapités par les talibans," a ...

France Info - 21 autres articles »

Embuscade: le commando taliban promet de tuer "tous" les soldats ... - France Info - 245 autres articles »

6H20 : La parade des Talibans, Rachida Dati enceinte - France Info - 10 autres articles »

#

France Info - AFP

Afghanistan: Des photos de soldats français tués trouvées sur un extrémiste ..... des talibans qui a tué 10 de ses camarades le 18 août en Afghanistan, ...

www.france-info.com/spip.php?article182165&theme=69&sous_theme=69 - 58k - Il y a 15 heures - En cache - Pages similaires


http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-36857834@7-60,0.html

Afghanistan: Des photos de soldats français tués trouvées sur un extrémiste (police)

AFP 06.09.08 | 16h16

Des photos de soldats français tués dans une embuscade le mois dernier en Afghanistan ont été trouvées sur un extrémiste présumé arrêté, a déclaré samedi un responsable afghan.

Les photos numériques se trouvaient sur une clé USB qu'il portait sur lui lors de son arrestation.

Dix soldats sont morts et 21 ont été blessés au cours d'une embuscade le 18 août à une soixantaine de kilomètres à l'est de Kaboul.

L'homme a été interpellé à Saroubi, la ville la plus proche du lieu de l'embuscade.

"Nous avons trouvé une clé USB sur lui. Elle contenait des photos de soldats français morts et de civils exécutés ou décapités par les talibans," a déclaré à l'AFP le gouverneur du district de Saroubi Sayed Sulaiman.

Les soldats pouvaient être identifiés en tant que Français "d'après leurs uniformes", a ajouté M. Sulaiman.

D'autres photos trouvées montraient l'homme arrêté, identifié comme étant de nationalité pakistanaise, tirant une roquette et "entraînant des candidats à l'attentat-suicide".

Selon le gouverneur du district, "des documents et des indices indiquaient que cet homme envisageait un attentat-suicide".

Le magazine français Paris Match a publié cette semaine des photos de talibans portant des uniformes de soldats français tombés au combat.

Une polémique est née ces derniers jours sur les circonstances précises de la mort de soldats, des journaux ou des témoignages de familles faisant état de plusieurs soldats égorgés.

L'état-major des armées a indiqué vendredi qu'un seul des soldats était décédé d'une blessure à l'arme blanche.

"Un de nos soldats, blessé par balle, est mort par arme blanche au cours des combats rapprochés de l'embuscade du 18, selon les témoignages de ses camarades que nous avons recueillis, confirmés par des examens médicaux", a déclaré le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l'état-major.

Quant aux "examens médicaux des huit autres militaires tombés dans la vallée d'Uzbeen, ils montrent qu'ils ont été tués par balles ou éclats", a-t-il spécifié, rappelant que "le dixième soldat est mort le lendemain alors que son véhicule blindé, qui tentait de rejoindre les lieux des combats, s'est retourné dans l'effondrement d'une piste".

La France a déployé quelque 3.000 soldats en Afghanistan.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,527
    Total Members
    1,550
    Most Online
    spoutnix
    Newest Member
    spoutnix
    Joined
  • Forum Statistics

    20,937
    Total Topics
    1,332,056
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries