Sign in to follow this  
snikt59

A-t-on encore les moyens de nos ambitions ?

Recommended Posts

Là où des nations équivalentes voir moins imposantes équipent au mieux leurs unités, nous faisons figures d'armée pauvre. Pauvre en qualité, pauvre en quantité, pauvre en volonté.

Pauvre en qualité : les matériels vendus à l'étranger sont souvent mieux équipés que les nôtres (cf mirage 2000-9 et leur liaison 16), d'autres sont obsolétes (il faudra attendre Félin pour la biffe change de bottes de combats..) ou n'ont pas évolués. Et quand ils évoluent, c'est que d'autres l'ont fait depuis bien longtemps.

Pauvre en quantité: la matiére premiére l'homme.

Depuis la suspension du service nationale, les régiments ferment les uns aprés les autres, s'asseyant sur des promesses de flexibilité, d'autant de budget pour moins d'hommes etc. Et pourtant à 12000 hommes en opex et c'est l'asphyxie ! Sont-ils mieux entraînés, tirent-ils mieux, ont-ils plus d'agressivité que certains régiments d'appelés ?

Le matériel adéquat: obsoléte pour certains, en nombre insuffisants ou inexistants pour d'autres.

Quand on pense qu'il aura fallu débloquer un budget juste pour équiper un peu mieux quelques centaines d'hommes pour l'afghanistan, ça donne envie de pleurer.

Pauvre en volonté...politique notamment: reports successsifs de programmes majeurs, refus d'achat sur étagére qui aurait permis dans certains cas d'économiser et d'équiper en mieux et plus rapidement. (Aprés une défaite comme celle de 40, un minima de niveau militaire aurait dû être inscrit dans la constitution...).

Manque de courage des hauts gradés de cette armée d'aucun n'ose dire que la situation est catastrophique.

Alors a-t-on encore les moyens de nos ambitions ?

Finalement, la France n'aurait-elle pas plus intérêt à remettre les choses à plat, faire de son armée juste une armée d'autodéfense, en attendant des jours meilleurs.

Parcequ'en ce moment le ridicule tue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dieu sait que je suis ô combien critique de nos décideurs politiques et militaires et que je déplore l'état de nos forces à bien des aspects, mais il ne faut pas tomber d'un extrême dans l'autre si facilement. Evitons les sempiternelles lamentations et yaka-fauquon de comptoirs qui sont autant d'épanchements dont on n'a pas grand chose à foutre ici; que ceux qui ont des fantasmes de puissance frustrés s'abstiennent par pitié. Y'a des psys pour ça. Ca ne fera pas avancer le schmilblick d'un seul pas.

Maintenant, c'est sûr qu'il y a un problème de gestion des sommes allouées qui, malgré leur importance, ne donnent pas vraiment un résultat satisfaisant, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais faut pas non plus décréter que tout est nul et pauvre; beaucoup de pays plus petits ou équivalents ont des matos plus à jour et abondants, c'est un fait, mais ils ne servent à rien parce que les dits pays ne les envoient pas à l'extérieur, ou très peu, et ne pourraient assumer d'entretenir des projections importantes, et certainement pas de les réaliser. La Hollande, en Europe, est celle qui mène l'effort le plus proportionnellement important; résultat? Elle cherche à vendre ses PzH2000 et fout au rencart une bonne part des quelques Léo II qu'il lui reste. L'Italie peut exporter des effectifs très honorables, mais n'a pas vraiment les moyens de les soutenir dans un environnement complet. Israël, puisqu'on pense toujours à ce petit pays dans ce genre de cas, ne peut rien foutre à plus de 150 bornes de ses frontières: Tsahal est une armée de défense d'un territoire restreint et sans profondeur, ce pourquoi elle se blinde et s'alourdit, chose qu'on pourrait faire si on n'avait d'autre ambition que de franchir le Rhin. C'est pas cher quand on n'a que ça à foutre, et l'AdT pourrait se le permettre si elle avait des appelés (pas le même coût qu'un pro) et aucune préoccupation de projection (donc pas beaucoup d'hélicos de manoeuvre, d'AWACS, de ravitailleurs ou d'avions de transport, pas de moyens logistiques déployables, de navires de transport et amphibie, pas de flotte de soutien, pas même de Blue Water Navy, mais pas non plus de troupes d'actives nombreuses).

On souffre d'avoir le cul entre deux chaises, pris entre un modèle de corps expéditionnaire et des prétentions trop grandes des poltiques; pas trop grandes par rapport aux moyens disponibles potentiellement, mais trop grandes par rapport à l'effort réel de remise en cause et de réforme des politiques. On veut un corps expéditionnaire? Très bien: faisons au maximum une dizaine de grandes bases en tout et pour tout (ne restant que quelques petites implantations de formations, aguerrissement, spécialité....) où toutes les forces sont concentrées. Là, on pourra rationaliser la gestion et l'organisation. Y'aurait de quoi monter deux brigades de plus et faire grimper les acquisitions, la MCO et l'entraînement en flèche.

C'est pas 12 000 hommes qu'on a dehors à l'année: c'est 36 000 (faut quand même pas oublier les rotations), auxquels il faut ajouter les déploiements permanents qui ne sont pas moins des forces projetées (bases africaines, Djibouti, la nouvelle base émirienne où il y a déjà du monde, l'Islande....) sans compter les effectifs dans les DOM-COM qui, du fait de la centralisation de l'armée en métropole, sont en partie sous le régime des OPEX du point de vue de la capacité de projection (une Cie tournante en Guyane est de fait une Cie projetée, sauf si on se mettait à recruter uniquement localement et qu'on assignait de fait des unités fixes et permanentes).

Le cycle des 4 mois qui exige ces rotations ne concerne pas les éventuels déploiements majeurs; mais les Brits ont en OPEX pure à peu près la même chose, et ça pousse sur leurs structures aussi. Ce qui me bourre dans nos déploiements, c'est leur dispersion: ça bouffe, par exemple, plus de matos (hélicos en tête) d'avoir, à montant égal, plein de petits déploiements plutôt qu'un ou deux maousses. Ca, ça rogne sur les dispos, ça force à déshabiller Paul pour habiller -mal- Pierre....

Mais par pitié, évitons les thèmes de la décadence, du temps jadis et autres conneries du genre; depuis le temps qu'on décade (en fait depuis que le pays existe, on peut trouver, sans arrêt, des écrits regrettant le bon vieux temps et crachant sur le présent), on devrait être une colonie du Bengladesh.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est pas pour faire le pleureuse, je constate c'est tout.

On envoie des mecs au carton avec presque rien en appui, soutien. Si tu compares aux brits t'as envi de te les bouffer...

Alors un moment donné faut arrêter de jouer les bonapartes sans les grognards, on a pas un rond ok, alors laissons aux autres la merde et arrêtons d'envoyer des mecs avec juste bites et couteaux parceque ça en devient débile et ridicule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors un moment donné faut arrêter de jouer les bonapartes sans les grognards, on a pas un rond ok, alors laissons aux autres la merde et arrêtons d'envoyer des mecs avec juste bites et couteaux parceque ça en devient débile et ridicule.

Bien, dans ce cas là, on aura ni les moyens ni les ambitions…

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question n'est pas là, la question est d'arriver à faire cracher à chaque euro dépensé dans la défense tout ce qu'il peut cracher; et on est TRES loin du compte. Putain, 37 milliards d'euros, c'est énorme, et y'a vraiment de quoi faire! Quand on fera quelque chose de ça, il sera alors temps de voir si on peut mettre plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu m'excusera snikt59 mais je suis pas d'accord avec toi. Par le faite de dire que notre armée est ridicule mais sache que nous sommes pas les seul dans cette situation.

On a quand même un budget de 37 Milliard et je peux te dire que peu d'armée en Europe à part UK possède ce budget.

De plus dois je te rappeler toute les commandes ? Tigre, Rafale, NH-90, A400M, drone et j'en passe...

Dois je rappeler aussi que les Américains ont perdus encore plus d'homme que nous en Afghanistan ? c'est pas pour autant qu'ils se rendent ridicule et le budget de 200 milliards n'y fais rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout est lié à la santé de notre  économie et à la volonté politique de nos gouvernants  .

Pour le moment , je dirais que "non" (pour répondre à la question du  topic )  malheureusement ,    et ceci principalement en raison de la conjoncture économique difficile

Lord , les US ont perdu plus d'hommes parce qu'ils ont également engagé bien  plus d'effectifs et notamment parceque leur troupes se situent dans les endroits les plus dangereux depuis le début , enfin c'est ce que j'ai lu , j'ai peut etre tort

Share this post


Link to post
Share on other sites

on la bien vue aux dernière élection présidentiel ou on a plus parler de pouvoir d'achat que de politique international

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu m'excusera snikt59 mais je suis pas d'accord avec toi. Par le faite de dire que notre armée est ridicule mais sache que nous sommes pas les seul dans cette situation.

On a quand même un budget de 37 Milliard et je peux te dire que peu d'armée en Europe à part UK possède ce budget.

De plus dois je te rappeler toute les commandes ? Tigre, Rafale, NH-90, A400M, drone et j'en passe...

Dois je rappeler aussi que les Américains ont perdus encore plus d'homme que nous en Afghanistan ? c'est pas pour autant qu'ils se rendent ridicule et le budget de 200 milliards n'y fais rien.

Lord Avery, il s'avère que quand on compare justement avec le UK, on s'aperçoit qu'ils nous devancent largement, notemment sur le plan des équipements et de l'avancement des programmes (Astutes, drones, équipements personnels, pendant ce temps là on a quoi de mieux ? - Le rafale vs Eurochose - Leclerc vs Challenger)

De plus quand on voit l'armée allemande, qui est sensé être "bridée", eh ben, on a des leçons à prendre ...

Je n'ai pas dit que l'armée française était ridicule (enfin si, mais avec des reportages vidéos à l'appui ....).

La situation avec les américains n'est pas directement comparable avec leur engagement sur deux front beaucoup plus exposés et dangereux que le notre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien ramené au fond du sujet, Janus: pour répondre à la question, OUI, nous les avons, ces moyens! 31 milliards d'euros (j'enlève les pensions), c'est plus qu'il n'en faut pour monter un corps projetable de 100 000 hommes, une marine de haute mer à 2 PA avec une projection amphibie adéquate, des unités de frappe (destroyers et SNA) et les bâtiments de protection, et une aviation de haut niveau. La question est donc de pouvoir remettre en cause la façon dont ce fric est dépensé, et vraiment en profondeur.

C'est là qu'est le véritable scandale: que le pays n'en ait pas pour son argent. Et tout cela n'a qu'une seule cause: le politique.

Tactac, l'armée allemande est improjetable et peu réactive pour l'essentiel: et son niveau de préparation moyen est très contrasté. Si on parle des effectifs prêts selon nos critères, ils ont un peu moins de 20 000 hommes vraiment parés. Et comme ils s'alignent sur nos cycles de rotations de 4 mois, plutôt que les 6 mois, tu n'auras pas plus de 6000 hommes qu'ils seront vraiment capables d'envoyer.

Cependant, ils font mieux cracher chacun de leurs euros dépensés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cependant, ils font mieux cracher chacun de leurs euros dépensés.

C'est ce qu'il me semble. Mais au niveau de leur type d'armement, ils sont plus cohérents et ciblent des critères de fiabilité et d'opérationnel plutôt que de la fabulation d'ingénieur de la DGA...

Par contre, pour le reste, attention qu'il y a trois gros postes dont tu ne fait pas réellement référence : les hommes (salaires, gestion ...), le soutien (putain 30 ans ...) et la dissuasion (Vecteurs, SNLE, recherche, entretien et sécurité). Du coût, ton potentiel financier se réduit pas mal ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur les 31 milliards, ça fait partie des budgets: faut pas tout éliminer non plus. Y'a pas que l'équipement dans la vie. Toutes les armées (enfin les modernes) ont ces coûts à affronter et certaines s'en sortent mieux. Ces coûts se rationalisent et peuvent s'organiser. pur la dissuasion, quel est le lobby politique (au sein des forces, on sait qui c'est) qui a pu obtenir le maintien de la composante aérienne, ça j'essaie toujours de le trouver, parce que ça c'est du fric gâché purement et simplement.

Mais pour le reste, tu serais surpris des sommes énormes qui pourraient être économisées sans réduire les soldes et traitements, au contraire. la logique voudrait que puisque l'armée à bâtir est expéditionnaire, on s'inspire des Marines. Hors ceux-ci, même s'ils ont aussi des gâchis énormes (notamment dans les personnels civils), font fonctionner une corps projetable de plus de 120 000 hommes (2 MEF à 40 000 hommes, 1 à 26 000 et bientôt 40 000, plus des groupes et forces indépendants) avec une grosse aviation à voilure fixe et une maousse à voilure mobile pour bien moins cher par tête de troufion projeté. Et là je parle de gestion uniquement, de taux de dispo, d'équipement moyen et de fric effectivement investi sur chaque soldat (en matos, environnement de combat, soutien, appui, entraînement, mais aussi logement et famille). Et eux sont concentrés sur peu de bases: 3 géantes (dont une hors des USA) et quelques annexes. Et le taux de dispo moyen des unités est au maximum réalisable par une armée moderne: entre 70 et 73% à tout moment.

Je sais, j'insiste sur cette part, mais le budget français pourrait se payer 2 fois l'USMC avec encore de la marge. Juste une question d'échelle pour mémoire. Payons le une fois (environs 14,5 milliards d'euros pour le taux de parité de pouvoir d'achat militaire décrit par Stratège), et il reste 16,5 milliards pour des compléments d'aviation de combat (l'Air Wing de l'USMC, même s'il est très complet, ne fait pas tout), la Marine et la dissuasion. D'accord, c'est juste théorique, y'a les synergies de matos avec l'Army, la Navy et l'Air Force.... Mais c'est un ordre de grandeur qui reste valable.

Faudrait essayer, juste pour voir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton raisonnement se tient, Tancrede. Mais, t'oublies toujours qu'une part des coût réel des Marines est pris par le budget Navy...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant la faible projetabilité de l'armée allemande ils sont quand même impliqués un peu partout : Afghanista, Kosovo,... et ce avec des moyens importants à chaque fois. Ils arrivent à se projeter de façon plutôt efficace je trouve.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant la faible projetabilité de l'armée allemande ils sont quand même impliqués un peu partout : Afghanista, Kosovo,... et ce avec des moyens importants à chaque fois. Ils arrivent à se projeter de façon plutôt efficace je trouve.

Tu trouves... :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant la faible projetabilité de l'armée allemande ils sont quand même impliqués un peu partout : Afghanista, Kosovo,... et ce avec des moyens importants à chaque fois. Ils arrivent à se projeter de façon plutôt efficace je trouve.

Bien moins que nous, et en majorité pour des opérations light, et surtout la partie soutien. Leurs moyens de combat ne sont pas vraiment au bon niveau hors de l'eingraftkräfte (moins de 20 000 hommes). Et ils n'ont pas encore (mais ça va commencer à se développer un peu) de gros moyens de projection.

Ton raisonnement se tient, Tancrede. Mais, t'oublies toujours qu'une part des coût réel des Marines est pris par le budget Navy...

Pas vraiment pour le gros des dépenses: pour la R&D et l'acquisition des matos (économies d'échelles, projets communs, refourguage de certains matériels d'occase, quoique le Corps les paie quand même) oui, mais ça marcherait aussi pour nous dans le cas de figure que j'évoque pour nos forces. Et surtout, c'est l'USMC en temps que force aérienne et terrestre intégrée dont je parle: ni sa gestion, ni ses bases ne sont payées par la Navy. Il paie aussi une part de sa recherche (l'intégralité pour des projets comme l'Osprey, l'EMV....). Et les matos interarmes (com, satellites, AWACS, ravitailleurs.... seraient aussi interarmes chez nous).

Mon point vise surtout à donner des ordres de grandeurs parce que j'ai pas l'impression que beaucoup de gens se rendent compte de ce que c'est que 31 milliards d'euros. Du coup, je fais de l'USMC une unité de mesure  :lol: parce qu'il s'agit d'une armée de terre et d'une aviation à peu près autonomes, en tout cas complets pour l'essentiel des missions qu'une armée moderne peut couvrir. Et de grande ampleur avec ça.

Si on peut s'offrir ça pour 14,5 milliards, on peut bien se payer une marine décente et les autres composantes complétant les manques (satellites, AWACS, ravitailleurs....) pour 16,5 autres milliards. Mon point concerne surtout la rationalisation de l'effort et les ordres de grandeur généraux. Ca implique la concentration sur quelques très grosses bases (et on a encore la surface pour ça sans investir dans l'achat de terrains), une vraie rationalisation des processus de décision, des chaînes de commandement, de la gestion et des effectifs.

En fait mon point se résume (oui, je le fais rarement  :lol:):

- 31 milliards d'euros, c'est BEAUCOUP de fric, plus que ce que la plupart des pays mettent dans leur défense.

- la France a les moyens de ses ambitions, au moins en termes de fric: la preuve, on les dépense déjà. Mais faut bien dépenser.

- on peut s'offrir, pour cette somme, un corps exéditionnaire complet très méchamment puissant, et pouvant gérer plusieurs théâtres importants à la fois.

Je m'arrête, sionon je vais réécrire un certain topic.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble quand même que certains "choix" -organisationnels, techniques "rustiques"- des Marines sont possibles et du coup rationnels, par ce qu'il y a derrière l'Army et tout le reste, Seebees par exemple...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans doute, mais on va pas dire que ça bouleverse la loi des grands nombres; et là je parle de se payer un USMC à 14,5 milliards ET d'avoir en prime 16,5 milliards pour le reste, sans même compter que la rationalisation impliquerait de récupérer du fric à terme en économisant sur les pensions.

Arrête de faire ta pinailleuse  :lol:!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans doute, mais on va pas dire que ça bouleverse la loi des grands nombres; et là je parle de se payer un USMC à 14,5 milliards ET d'avoir en prime 16,5 milliards pour le reste, sans même compter que la rationalisation impliquerait de récupérer du fric à terme en économisant sur les pensions.

Arrête de faire ta pinailleuse  :lol:!

T'as sans doute raison sur le plan pédagogique...

Mais, je dois avouer que je suis assez réticent vis-à-vis des "grands modèles totalisants"  =D Je prefère construire des "pétits bouts" qui finesssent par faire système...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En général, je suis d'accord, mais tout système parvenu au point d'entropie (et nous, ça fait un moment) doit avoir une révolution initiale: elle ne règlera pas tout, ne fera même pas le gros du boulot, et il ne faut surtout pas croire qu'elle va définir le bon système du premier coup. Au point où en est l'armée, elle a besoin d'un certain degré de "table rase" pour repartir dans un cycle d'évolution plus vertueux. On a fait la professionalisation, mais on n'a pas fait la révolution de gestion et d'organisation qui va avec. C'est pas une politique des petits pas qui aidera vraiment dans un premier temps, parce que tout système a une base, et selon moi, cette base est avant tout géographique: 10 grosses implantations en métropole, et on réorganise à partir de ça. Si on procède par systèmes, économies graduelles et tout le toutim, on découvrira les fermetures de bases, concentrations et réorganisation au fur et à mesure, sans visibilité pour les communes et espaces concernés, et avec surtout le coût politique disproportionné de chaque fermeture de site, de chaque bouleversement de chapelle à chaque bout de réforme, coût devant lequel les gouvernements opèreront toujours la même méthode: un pas en avant, un pas de côté et un pas de trois quart sur l'arrière. Ca fait un peu avancer, mais à côté de la plaque.

Le tout, dans une telle réforme, est de ne pas définir exactement ce à quoi ressemblerait un modèle avant, même s'il faut quand même définir les axes, parfois précisément. mais t'es consultant, donc je vais pas t'apprendre la chose. Il faut une base et un cap. Et la base suppose toujours une révolution à un degré ou à un autre. Surtout quand la politique est impliquée.

Je ne dresse pas un modèle, je donne juste un ordre de grandeur parce que toutes les litanies sur la faiblesse de nos moyens me court sérieusement sur le haricot. Après, si tu peux me packager un USMC pour un prix fixe à l'année, je passe un coup de fil à Nico (il adore les gadgets ricains) et je prends! On fera des petis pas à partir de ça pour améliorer le bastringue  :lol:. Tu me le prends à la bonne taille, et tu me mets 2 TCD comme cadeau de bon client.

Tiens, si tu veux faire mumuse à pinailler sur l'USMC, je pourrais te faire des remarques sur des trucs que l'USMC doit faire et que nos forces, dans cet hypothétique cas de figure, n'auraient pas à faire: l'USMC a des structures et des effectifs déployés en permanence très nombreux, avec une tendance à des effectifs d'officiers hypertrophiés liés aux nombreux commandements et bases régionaux, mais aussi au service dans les ambassades, sur la flotte (où ils ont fait leur grand retour à leur mission initiale), avec des détachements un peu partout, mais aussi des représentations importantes dans à peu près tous les services très redondants des forces US....

Notre version serait nettement plus centralisée, moins répartie, moins éclatée eu égard à des distances moins grandes. De l'avantage d'être petit (faut bien qu'il y en ait).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les pays décadents n'ont jamais des armées très performantes, c'est le cas de la France.

En vérité les ambitions ça fait longtemps que la France n'en a plus aucune d'ou la faiblesse de son armée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les pays décadents n'ont jamais des armées très performantes, c'est le cas de la France.

En vérité les ambitions ça fait longtemps que la France n'en a plus aucune d'ou la faiblesse de son armée.

Certains confondent pays décadent et pays industrialisé.

Des ambitions, on en a, étranger, on y pense tous les matins en se rasant ...  :lol:

Notre armée est vraiment faible, rien que la FOST, c'est vraiment nanoscopique ...  :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le tout, dans une telle réforme, est de ne pas définir exactement ce à quoi ressemblerait un modèle avant, même s'il faut quand même définir les axes, parfois précisément. mais t'es consultant, donc je vais pas t'apprendre la chose. Il faut une base et un cap.

C'est évident, il faut un "cadre stratégique d'action" ; je n'ai pas dit qu'il fallait construire par "essai /erreur" .... :lol:  Mais ensuite, en pratique, tu est "forcé" de passer par une structuration par "pétits bouts qui font sens" ; des "pétits bouts" auxquels tu peux fixer des objectifs précis et controlables ; avec des boucles de rétroaction courtes.

Je ne dresse pas un modèle, je donne juste un ordre de grandeur parce que toutes les litanies sur la faiblesse de nos moyens me court sérieusement sur le haricot. Après, si tu peux me packager un USMC pour un prix fixe à l'année, je passe un coup de fil à Nico (il adore les gadgets ricains) et je prends! On fera des petis pas à partir de ça pour améliorer le bastringue  :lol:. Tu me le prends à la bonne taille, et tu me mets 2 TCD comme cadeau de bon client.

Tiens, si tu veux faire mumuse à pinailler sur l'USMC, je pourrais te faire des remarques sur des trucs que l'USMC doit faire et que nos forces, dans cet hypothétique cas de figure, n'auraient pas à faire: l'USMC a des structures et des effectifs déployés en permanence très nombreux, avec une tendance à des effectifs d'officiers hypertrophiés liés aux nombreux commandements et bases régionaux, mais aussi au service dans les ambassades, sur la flotte (où ils ont fait leur grand retour à leur mission initiale), avec des détachements un peu partout, mais aussi des représentations importantes dans à peu près tous les services très redondants des forces US....

Je suis d'accord que le "chœur des pleureuses" ça "gonfle" au bout d'un moment.... :lol:  Si non c'est exactement ça. Plutôt que construire un modèle global et homogène "in abstracto", en essayant de resoudre la quadrature du cercle ("polyvalence" ; "opérationnel" ; industriel, et que sais-je encore...) faisons "pratique" ....

Pour le reste, je ne ferais pas l'affront de dire que ce sont des "marins", qu'ils ont le sens "pratique"... :lol:

Adage non vérifié pour les officiers... :lol: Je plaisante...

En fait, si l'on met de côté le "gaspillage" des officiers de liaison (on peu obligé..)  leur système est très cohèrent vis-àvis de leur mission principale "l'expéditionnaire", et y compris dans le fait d'assurer la sécurité des ambassades et navires.  S'il y a une "merde" (évacuation de réssortissants, etc...) tu te rétrouves, à tous les bouts de la chaîne (Gardes, MEU....) avec les mêmes gus, le même entraînement, méthodes... Par contre, ils ne "s'amusent" pas à développer des "forces spéciales" ; ils travaillent tout simplement avec les SEALs affectés aux Task Force Navy...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,318,521
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries