Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

La crise financiere mondiale


Guest barbaros pacha
 Share

Recommended Posts

Guest barbaros pacha

PARIS, 3 oct 2008 (AFP) - Finance islamique: un rapport du Sénat pointe "l'inertie" française



Un rapport de la commission des Finances du Sénat sur la finance islamique, publié vendredi, s'inquiète d'"une certaine inertie nationale" alors que son adaptation en France paraît relativement simple.

La commission des finances a organisé le 14 mai deux tables-rondes afin d'apprécier "l'opportunité et les modalités pour la France de s'insérer davantage sur ce marché" évalué à 700 milliards de dollars et qui croît entre 10 et 15% par an.

Née dans les années 70, la finance islamique, qui a pour objet de développer des services bancaires et des produits financiers compatibles avec les prescriptions de la loi coranique, s'impose de plus en plus comme une concurrente de la finance dite "conventionnelle".

Le commission pointe toutefois "la situation paradoxale de la France vis-à-vis de la finance islamique: l'existence d'une certaine inertie nationale alors même que le développement de la finance islamique ne se heurterait à aucun obstacle" majeur.

Ainsi, alors que BNP Paribas, la Société Générale ou le Crédit Agricole ont ouvert des filiales spécialisées au Moyen-Orient afin de profiter de cette manne, leur activité sur le territoire national dans ce domaine est "plus que balbutiante".

"Cet attentisme apparaît paradoxal dans la mesure où le développement de la finance islamique en France ne nécessiterait pas un +bouleversement+ du droit positif", relève-t-elle.

Ainsi, "la question de la réduction des frottements juridiques et fiscaux", à laquelle la ministre de l'Economie Christine Lagarde a promis de travailler en juillet, peut être traitée par des "réformes simples, non nécessairement d'ordre législatif", souligne ce rapport.

En outre, ce développement pourrait s'appuyer sur "deux atouts majeurs, à savoir une place financière d'ores et déjà compétitive et la présence" de la première communauté musulmane d'Europe, avec près de 5,5 millions de personnes. La commission met ainsi en avant "l'effet intégrateur potentiel" que pourrait avoir le développement d'une offre bancaire islamique sur les enfants des immigrants d'Afrique du Nord.

Outil d'intégration potentiel, la finance islamique nourrit toutefois la crainte qu'elle serve de "catalyseur du communautarisme", a déclaré à l'AFP Jean Arthuis, le président de la commission des Finances.

>>>> http://www.la-croix.com/afp.static/pages/081003162820.essvl6oe.htm
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 9.1k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Outil d'intégration potentiel, la finance islamique nourrit toutefois la crainte qu'elle serve de "catalyseur du communautarisme",

en une phrase 2 idées antithétiques pas mal

sinon c'est gentil Barba mais la finance islamique ne peut pas passer en france ou dans tout autre pays aux mecanismes etatqiue centralisés

Dois je te rappeler que cela se fait de manière informel donc en dehors des organes de controle donc en dehors de la vue du percepteur des finances

Si inertie il y'a c'est à contrer ce mode de financement occulte sans controles avec de l'argent qui part souvent dans la nature ou qui est blanchi par ce processus

outil d'integration mon oeil

<bon d'ailleurs qu'est ce que ça vient faire dans le sujet sur la crise mondiale, si tu avais parlé des avoir des états petroliers j'aurais compris mais là ca sent encore le post propagande .......... >

Link to comment
Share on other sites

en une phrase 2 idées antithétiques pas mal

sinon c'est gentil Barba mais la finance islamique ne peut pas passer en france ou dans tout autre pays aux mecanismes etatqiue centralisés

Dois je te rappeler que cela se fait de manière informel donc en dehors des organes de controle donc en dehors de la vue du percepteur des finances

Si inertie il y'a c'est à contrer ce mode de financement occulte sans controles avec de l'argent qui part souvent dans la nature ou qui est blanchi par ce processus

outil d'integration mon oeil

SGAM propose deux produit Charia compatible ... si si :) Meme BarbaPapa va pourvoir mettre ses sous a la banque.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

<bon d'ailleurs qu'est ce que ça vient faire dans le sujet sur la crise mondiale, si tu avais parlé des avoir des états petroliers j'aurais compris mais là ca sent encore le post propagande .......... >

Je sais pas comment tu n'arrive pas a voire le rapport, je ne fais pas de propagande, mais je met des infos sur un système de financement dont les banques Françaises sont de plus en plus interrésser...

En Royaume-uni, les banques Islamiques ont ouvert leur portes, et sa marche plutôt bien, selon certains spécialistes, ce sorte de financement pouvait évitez une crise financière mondiale...

L'Allemagne et la Suisse viennent de suivre le pas..et en Turquie (pourtant laïc)..la Suede vat suivre le train..

La finance islamique ne souffre pas de la crise financière:

http://monargent.lecho.be/actu/economie/La_finance_islamique_ne_souffre_pas_de_la_crise_financiere.7331283-1778.art

Link to comment
Share on other sites

La finance islamique ne souffre pas de la crise financière

La "finance" islamique n'accepte quasiment pas le crédit, ou plutôt l'intérêt, ... ceci implique cela. M'enfin souvent c'est juste une autre maniere de présenter le risque ni plus ni moins.

Link to comment
Share on other sites

Info incomplète de dernière minute

Echec du plan de sauvetage de la banque Hypo

Rédaction en ligne

samedi 04 octobre 2008, 21:23

La banque allemande Hypo Real Estate, spécialisée dans le crédit immobilier, a annoncé samedi soir l’échec du plan de 35 milliards d’euros destiné à la sauver de la faillite.

Ces derniers jours, les pouvoirs publics allemands et un consortium de banques avaient mis au point un plan de sauvetage de la banque Hypo consistant à débloquer une ligne de crédits de 35 milliards d’euros pour couvrir les besoins de financement de l’établissement.

La part du gouvernement, 26,6 milliards d’euros, devait être versée en deux tranches. En attendant la finalisation du plan, Hypo devait recevoir un prêt d’urgence de 15 milliards d’euros.

Je l'ai placé aussi dans le nouveau thread de BP

La crise financière aux Etats-Unis est une victoire pour les musulmans, selon Al-Qaïda

AP - Samedi 4 octobre, 18h48

LE CAIRE - La crise financière qui frappe actuellement les Etats-Unis constitue une victoire pour les musulmans, estime l'un des membres américains d'Al-Qaïda dans un enregistrement vidéo diffusé samedi sur Internet.

(Publicité)

Dans cette vidéo d'une demi-heure en anglais, Adam Gadahn appelle les Pakistanais à unir leur forces contre leur gouvernement et son allié américain, et établit un lien direct entre la crise financière et les interventions militaires des Etats-Unis.

"Les ennemis de l'Islam subissent une cuisante défaite, qui commence à se manifester avec l'extension de la crise que traverse leur économie", explique Gadahn dans ce message repris par le SITE Intelligence Group, organisme de surveillance des sites web islamistes.

"Une crise dont la première cause, outre les croisades (...) qu'ils mènent en Afghanistan, au Pakistan et en Irak, est le fait qu'ils tournent le dos aux lois révélées par Allah, qui interdit les transactions intéressées, l'exploitation, l'avidité et l'injustice sous toutes ses formes", poursuit-il.

Agé de 29 ans et originaire du comté de Riverside, à l'est de Los Angeles, Gadahn avait été inculpé en 2005 de soutien matériel à une entreprise terroriste. Selon le FBI, il s'est rendu en 1998 au Pakistan et a suivi six ans plus tard une formation dans un camp d'Al-Qaïda, organisation dont il serait devenu un consultant.

Cet enregistrement vidéo, qui est le premier de Gadahn depuis janvier, vise aussi à faire taire les rumeurs selon lesquelles il a péri dans une frappe américaine qui a tué un autre dirigeant d'Al-Qaïda. AP

Link to comment
Share on other sites

ce sorte de financement pouvait évitez une crise financière mondiale...

ca par exemple ça pourrait etre assimilable a de la propagande parceque c'est faux

et pourquoi c'est faux ben parceque ce n'est pas extensible a l'ensemble du système financier mondial

Un banque pour vivre doit croitre comme toute entreprise donc doit jouer sur des interets (interdits par la charia) pour avoir un flux d'avoir a mettre sur le marché

Ca marche pour les banques "islamistes" car elles fonctionnent avec l'argent du petrole et donc elles peuvent se permettre de preter sans trop de risque dès que la production de petrole est beneficiaire (donc que cela apporte du cash dans les caisses des etats concernés qui mettent cet argent au frais dans leur banques etatique islamiques)

Si les credits ne sont pas remboursés, vu le cash present la banque a peu de risque de s'ecrouler. D'ailleurs quels credits ?? Dans les etats producteurs les gens n'ont pas besoin de s'endetter pour s'acheter une maison, c'est payé par l'etat directement ou via l'aumone. Y'a pas d'industrie ou d'entreprise a soutenir. Toutes les entreprises qui font des investissements dans les infrastructures (routes, building) appartiennent a un element de l'etat (princes aux EAU/Arabie Saoudite, armée en Indonésie) qui sont les même qui possèdent ces banques. C'est de la pseudo nationalisation

c'est inapplicable dans des pays ou l'economie n'est pas basée sur ce type de ressource petrolière. D'ailleurs quelle ressource a été multipliée par 5 en 5 ans en dehors du petrole. Quelle ressource a son prix artificiellement maintenu au dela des 100 $ par une reduction de production alors que il y'a quelques mois les pays de l'OPEC juraient par Allah qu'ils ne reduiraient plus leur production.

Et après ça vient donner des leçons  >:( >:( surtout quand ca engrange du petrodollar a tout va, que ca ne l'inevsti pas et que quand ca l'investi, l'investiessement est rentable puisqu'il est dumpé (subventionné) en quelque sorte par l'etat (Prince truc qui prete a Prince machin) et que la main d'oeuvre est payée au lance pierre

système a prendre en exemple tu parles

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

La finance Islamique ne repose pas sur le pétrole, tu connais mal Akhilleus...

La banque Islamique fait des gains sur les marges et non sur les intérêts et ne dépend pas de l'argent du pétrole..

Trop de préjudice...

Link to comment
Share on other sites

La banque Islamique fait des gains sur les marges et non sur les intérêts et ne dépend pas de l'argent du pétrole.

les marges de quoi ?? je voudrais bien que tu m'explique en quoi consiste ces marges par ce que je sens qu'on va rigoler

Les principales banques islamiques dans le monde sont, par ordre de taille décroissante d'encours en 2006[5] : Al Rajhi Bank (Arabie saoudite), la Kuwait Finance House (Koweit), la Dubai Islamic Bank (Dubai), l'Abu Dhabi Islamic Bank (émirats arabes unis), et la Bank Al Jazira (Arabie saoudite). En Algérie, Al Baraka Bank est une banque islamique.

sinon a part ça rien à voir avec le petrole ??

soit tu as des oeillères soit tu es naif mon cher Barbaros

Y'a pas de secret pour qu'une banque fonctionne et donc qu'elle puisse preter à des emprunteurs il faut des fonds initiaux, des actifs qui n'apparaissent pas par magie

Comme les états sus cités ne produisent rien (d'autre que du petrole), n'ont pas d'industrie, peu de services la seule possibilité d'avoir une circulation d'argent au moins au départ c'est le petrole, y'a pas de secret

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

les marges de quoi ?? je voudrais bien que tu m'explique en quoi consiste ces marges par ce que je sens qu'on va rigoler

Les principales banques islamiques dans le monde sont, par ordre de taille décroissante d'encours en 2006[5] : Al Rajhi Bank (Arabie saoudite), la Kuwait Finance House (Koweit), la Dubai Islamic Bank (Dubai), l'Abu Dhabi Islamic Bank (émirats arabes unis), et la Bank Al Jazira (Arabie saoudite). En Algérie, Al Baraka Bank est une banque islamique.

sinon a part ça rien à voir avec le petrole ??

soit tu as des oeillères soit tu es naif mon cher Barbaros

Y'a pas de secret pour qu'une banque fonctionne et donc qu'elle puisse preter à des emprunteurs il faut des fonds initiaux, des actifs qui n'apparaissent pas par magie

Comme les états sus cités ne produisent rien (d'autre que du petrole), n'ont pas d'industrie, peu de services la seule possibilité d'avoir une circulation d'argent au moins au départ c'est le petrole, y'a pas de secret

Par exemple la banque Islamique de Grande-Bretagne ne marche pas avec l'argent du pétrole (car je connais très bien cette banque), j'ai put constater en Angleterre, l'intérêt des Anglais pour ce genre de financement...

Aujourd'hui, ces banques ne dépandent plus de l'argent du pétrole, car ils investissent avec les marges des gains obtenues dans d'autres secteurs de l'économie...c'est a dire, c'est un investissement, si on gagne, tous le monde gagne, mais si on perd, tous le monde perd..alors qu'aux Usa, c'est "Si je perd, je gagnerai mon argent et toi tu perdra, si je gagne on gagnera enssemble", l'argent des finances islamiques ne peuvent acheter des produits toxiques et les spéculations sont interdites, ainsi on peut pas vendre de produits sans être le propriétaire de l'action...

------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour rester dans la légalité islamique, les banques islamiques et les filiales islamiques des banques conventionnelles ont développé des mécanismes juridico-financiers. Ces derniers se fondent sur la moudaraba, la mousharaka, la mourabaha, et l’ijara.

La moudaraba permet à un promoteur de mener un projet grâce à des fonds avancés par des apporteurs de capitaux dont la clé de répartition des gains et des pertes est fixée dans le contrat. Les apporteurs de capitaux supportent entièrement les pertes, les promoteurs ne perdant que le fruit de leur travail.

Selon la Banque islamique de développement (BID), c’est une « forme de partenariat où une partie apporte les fonds et l’autre (moudarib) l’expérience et la gestion. Le bénéfice réalisé est partagé entre les deux partenaires sur une base convenue d’avance, mais les pertes en capital sont assumées par le seul bailleur de fonds ».

Son application est modulable dans la mesure où une participation dégressive est envisageable grâce à un instrument technique islamique de financement des projets, fondé sur la « participation au capital » et assorti de différents types d’arrangements pour la répartition des pertes et profits. Les partenaires (entrepreneurs, banquiers, etc.) contribuent aussi bien au capital qu’à la gestion des projets. Les bénéfices sont répartis selon des coefficients préétablis en fonction du niveau de participation au capital.

Dans la mousharaka, les partenaires apportent les fonds, mais seulement l’un d’eux dispose de la charge de la gestion du projet. Concrètement, les Banques Islamiques ont développé la mousharaka mutanaquissa qui consiste à participer au financement de l’acquisition notamment d’un bien immeuble (d’habitation). Une grande partie des fonds (90%) est apportée par la banque et le reste (10%) par le particulier. Le remboursement obéit à un tableau d’amortissement qui comprend, outre le capital principal, les bénéfices tirés par la banque pour cette opération.

La mourabaha est un « contrat de vente, entre un vendeur et un acheteur, par lequel ce dernier achète les biens requis par un acheteur et les lui revend à un prix majoré. Les bénéfices (marge bénéficiaire) et la période de remboursement (versements échelonnés en général) sont précisés dans un contrat initial ».

L’ijara est un mode de financement à moyen terme par lequel la banque achète des machines et des équipements puis en transfère l’usufruit au bénéficiaire pour une période durant laquelle elle conserve le titre de propriété de ces biens.

Un autre aspect de ce contrat est assimilé à une opération de crédit-bail à l'issue de laquelle le titre de propriété revient au bénéficiaire.

Le soukouk est l'équivalent islamique d'une obligation où l'intérêt devient un profit prévu à l'avance à risque quasi-nul. Cette forme d'obligation est particulièrement utilisé pour les financements immobiliers.

S’ajoute à cet ensemble de contrat, l’istisna qui s’apparente en un mode de financement à moyen terme. C’est un contrat de fabrication (ou de construction) aux termes duquel le participant (vendeur) accepte de fournir à l’acheteur, dans un certain délai et à un prix convenus, des biens spécifiés après leur fabrication (construction) conformément au cahier des charges.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Finance_islamique

Link to comment
Share on other sites

Par exemple la banque Islamique de Grande-Bretagne ne marche pas avec l'argent du pétrole (car je connais très bien cette banque), j'ai put constater en Angleterre, l'intérêt des Anglais pour ce genre de financement...

Concernant la banque Islamique de Grande-Bretagne, aujourd'hui peut être pas, mais à ça création on pourrait en douter.

http://www.afrik.com/article7566.html

Son capital de départ s’élève à 14 millions de livres (20,8 millions d’euros). Il a été souscrit par des investisseurs du Proche-Orient (Abu Dhabi, Qatar, Barheïn et Arabie Saoudite) et par un groupe de millionnaires anglais. A sa tête : Abdul Rahman Abdul Malik, ancien directeur de la Banque islamique d’Abu Dhabi. Son directeur du management : Michael Hanlon, ancien directeur regional de la banque de détail au sein de Barclays.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que le financement arabe resteras marginal, car les états sont en train de nationalisé les banques ou de purger le système.

De plus, en cas de factures impayées, les USA peuvent de faire un bras d'honneur. Ils restent nationalistes même si c'est un système liberaliste.

Link to comment
Share on other sites

les USA peuvent de faire un bras d'honneur. Ils restent nationalistes même si c'est un système liberaliste.

La combinaison gagnante, le capitalisme nationaliste... De là l'échec de l'europe qui finit par être la zone la plus libérale du monde... Peut-être que cette crise va nous réveiller...

Link to comment
Share on other sites

Merci BorisdeDante de remettre à jour ce que je m'evertue à dire depuis 5 posts

L'investissement initial est lié au petrole : c'est ça qui fourni les actifs de depart dont la banque a besoin pour pouvoir ensuite investir. Forcement ensuite ses actifs puvent croitre puisqu'elle va investir dans des opérations qui vont lui rapporter de l'argent. Comme sa croissance est soutenue par une base financière axée sur le petrole même si son activité n'y est plus directement liée (si elle se plante elle peut emprunter des liquidités aux banques du Golfe qui elles fonctionnent encore majoritairement au petrole)  c'est une banque sure. D'autant plus qu'elle n'est censée miser que sur des investissements sans risques ou a risque très faible. Elle va donc gagner de l'argent mais pas très vite

Ca ca peut pas marché dans un environnement financier et economique dynamique comme l'environnement américain ou européen.

Il n'ya pas de flux d'apport facile de type petrolier et y'a une dynamique d'investissements à tenir (prets aux entreprises) pour que l'economie tourne avec des prets qui peuvent et sont souvent a risque. Si ca passe le gain d'actif et la croissance est plus rapide. Si c'est mal géré ca casse.

Je crois BP que tu ne comprend la différence structurelle qui peux exister entre les 2 types d'economie

mais bon j'arrete là comme d'ahb je me fatigue a t'expliquer un truc que tu ne VEUX pas comprendre

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Concernant la banque Islamique de Grande-Bretagne, aujourd'hui peut être pas, mais à ça création on pourrait en douter.

http://www.afrik.com/article7566.html

Je n'ai pas dit le contraire..peut être qu'au début, il pourrait avoir des capitaux (qui est quelque chose de normal, comme tous les banques) venant du pétrole mais aujourd'hui ce n'est plus le cas..

et merci pour le lien..

Link to comment
Share on other sites

mais aujourd'hui ce n'est plus le cas..

alors cela j'aimerai savoir comment tu peux etre aussi affirmatif à moins que tu sois NGO de la banque ce qui m'etonnerais

de plus même si cette banque n'a pas d'actif propres petroliers en cas de problème elle peut se tourner vers les banques "petrolières" sans problème pour se renflouer ce qui reviens à peu pret au même (au nom de la solidarité islamique non ??)

franchement c'est nier l'evidence en bloc là Barbaros ......

Link to comment
Share on other sites

Mais pourquoi a-t-on totalement dévié du sujet ?  :lol:

Les états arabes ont une puissance financière mais pas d'avenir alors que l'asie a une puissance financière en train d'être constituée et une puissance industrielle énorme.

il serait donc plus intéressant de parler d'eux, aund on ne parle pas de la crise, la notre.

Link to comment
Share on other sites

Mais pourquoi a-t-on totalement dévié du sujet ?  cheesy

on se demande  ;)

Les états arabes ont une puissance financière mais pas d'avenir

pas entièrement vrai. Vu la quantité de fonds libres et réels (pas speculatifs) presents dans leur banque, en investissant massivement dans des structures (entreprises, fonds de gestion) occidentaux en chute libre en terme de valeur, (comme certains etats tels le Qatar ou les EAU commencent à faire dernièrement) cela peut serieusement impacter notre gestion economique ET politique dans l'avenir

Simple exemple : l'Hotel Georges V (un des fleurons de l'Hotellerie de la Ville de PAris) appartient à une banque Koweitienne (je crois mais peut etre Qatari je suis plus sur)

Bon c'est un exemple, pour les grosses industries "stratégiques" en général c'est encore plus discret

Cela dis cela est aussi vrai pour les puissances asiatiques (Chine/Inde) voir l'affaire Acelor-Mittal

Link to comment
Share on other sites

AFP - Dimanche 5 octobre, 11h29

PARIS (AFP) - Les dirigeants des quatre grandes économies européennes ont tenté de rétablir la confiance lors d'un mini-sommet à Paris consacré à la crise financière, mais la banque allemande Hypo Real Estate luttait toujours pour sa survie dimanche, après l'échec de son plan de sauvetage.

Rien qu'avec le nom "Hypo Real Estate", cette banque mérite de faire faillite ...  :lol:

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...