Tancrède

Nanas au combat

Recommended Posts

il y a 17 minutes, Akhilleus a dit :

@judi

Toutes tes remarques sur tes 2 derniers posts sont très pertinentes mais elles oublient un élément : la redondance

Si dans une equipe artillerie, tu as 1 seul mec (pour charger la pièce) et que le reste sont des femmes (parceque elles peuvent le faire) non seulement on inverse le problème d'égalité-homme -femme (avec un effet pervers sur l'attractivité comme écris par Gibbs) mais également on ne prend pas en compte le remplacement du chargeur en cas de perte au combat (par blessure/accident)

On aura beau tourner le problème dans tous les sens, dès qu'il y aura un besoin de force physique autour d'un poste militaire donné, la moyenne globale des femmes (sauf exceptions) posera problème

Je ne parlais pas e faire des unités combattantes majoritairement composées de femmes. Je parlais pour l'ouverture des postes. Dans les faits, elles ne représentent qu'une minorité dans l'armée française. Il est donc illusoire d'avoir des unités combattantes composées majoritairement de femmes si elles existent déjà (ou même à créer ex-nihilo). Je parlais dans le fait de leur ouvrir des postes. Et que pour un certain nombre de cas, la seule limite est plus la mauvaise volonté de trouver des solutions qu'autre chose. Je ne parle pas des cas comme les FS où à part des exceptions, il leur sera difficile d'atteindre le niveau physique pour en faire partie. Je parle des cas où même un homme moyen fait le job sans problèmes. Et je parle bien de leur ouvrir des postes. Pas de faire en sorte qu'il y ait une égalité stricte en terme numérique entre les hommes et les femmes dans l'armée. Cela est irréalisable à court, moyen ou long terme.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'il faut surtout ne pas oublier que derriere les positions bien-pensantes de "l'egalisation des chances", on cache assez mal des problemes de recrutement (et pas que dans les armees) qu'on essaye de resoudre de facon fort maladroite et en causant des torts d'un cote (les nanas prisent comme faire-valoir d'un discours politique) comme de l'autre (les mecs qui vont etre leses a tort ou a raison). En ce qui concerne les unites combattantes, je trouve que tsahal a trouve une formule interessante en evitant les troupes mixtes pour eviter les problemes de flexibilite physique et les phenomenes de "petite soeur" qui incite a les hommes a des comportements a risques pour pallier les eventuelles defaillances (percues ou reelles) de leurs collegues femines.

 

De grace qu'on arrete d'aborder le sujet sous l'angle "qui est meilleur que qui", toute la question est pour faire quoi et comment. Si on veut garder le but de la manip en visu, il faut surtout regarder qu'il y a un taf a effectuer qui a des contraintes specifiques, et qu'hommes et femmes peuvent y contribuer a egalite sans vouloir a tout prix parler de performance physique, la tout le monde semble d'accord, il suffit de ne pas faire faire n'importe quoi a n'importe qui n'importe comment, et pour cela, a part creer des troupes sexuee (comme l'est la societe qu'on le veuille ou non)), je vois pas ce qu'on peut faire d'autre. Enfin, deja que les politiques arretent d'utiliser ce debat pour se faire mousser, tout le monde y gagnera, et si on cherche l'egalitarisme, qu'on mette deja des quotas dans les ecoles primaires et au college pour qu'il y ait autant d'enseignant homme que femme, a ce sujet on pourrait parler aussi du reflexe de l'enseignante (majoritaire donc) du "gentille petite fille" / "mechant petit garcon" (je parle d'experience), effectivement on ne s'etonne pas que la majorite des decrocheurs a l'ecole sont des garcons... mais la on s'ecarte du sujet.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, judi said:

Je ne parlais pas e faire des unités combattantes majoritairement composées de femmes. Je parlais pour l'ouverture des postes. Dans les faits, elles ne représentent qu'une minorité dans l'armée française. Il est donc illusoire d'avoir des unités combattantes composées majoritairement de femmes si elles existent déjà (ou même à créer ex-nihilo). Je parlais dans le fait de leur ouvrir des postes. Et que pour un certain nombre de cas, la seule limite est plus la mauvaise volonté de trouver des solutions qu'autre chose. Je ne parle pas des cas comme les FS où à part des exceptions, il leur sera difficile d'atteindre le niveau physique pour en faire partie. Je parle des cas où même un homme moyen fait le job sans problèmes. Et je parle bien de leur ouvrir des postes. Pas de faire en sorte qu'il y ait une égalité stricte en terme numérique entre les hommes et les femmes dans l'armée. Cela est irréalisable à court, moyen ou long terme.  

Certes, mais comme on l'a fait avec l'exemple des personnels d'artillerie, le problème réside là dans le fait que de telles ouvertures de postes mandatées ont un fort risque de voir des personnels (en l'occurrence féminins) imposés sous forme directe ou indirecte de quotas (de fait ou de droit), les assignant à des emplois spécifiques et limités là où, dans une armée, il est encore très pertinent d'avoir des personnels pouvant changer de rôle rapidement si besoin est: à trop vouloir définir le seuil de capacités selon les normes d'un job spécifique, on peut arriver à un stade où il y a peu d'interchangeabilité entre les personnels, s'ils sont trop spécialisés (sélection et entraînement) pour un nombre de tâches donné. L'idée que n'importe quel soldat peut remplir n'importe quel rôle est certes tout aussi illusoire (à l'opposé sur le spectre par rapport à cette idée de seuils de capacité adaptés à un nombre précis de fonctions), mais elle a plus de sens dans un environnement militaire où on part du principe que le bordel est la donne majeure là où on envoie des troupes, et que les pertes sont une réalité de base à prendre en compte, qui force à pouvoir recomposer en permanence, de la manière la plus souple possible, l'effectif dans une unité. Le principe de base des Marines selon lequel "tout soldat est avant tout un fantassin" (du tankiste au cuisinier en passant par l'artilleur et le secrétaire) est certes une manière d'idéal pas foncièrement applicable à 100%, mais c'est un idéal qui pointe dans la bonne direction pour un corps expéditionnaire. Trop spécialiser (le recrutement, l'adaptation à la fonction.....) nuit à la capacité à encaisser les pertes (même pas forcément élevées) et continuer à fonctionner avec une efficacité satisfaisante. 

 

Edited by Tancrède
  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, g4lly a dit :

Quelqu'un pleure les gonzesses kudes qui se font peter contre Daesh? Personne ...

Si quelqu'un pleure une française qui se fait péter contre Daesh c'est une faiblesse de la France pas une faiblesse des femmes!

L'entreprise c'est comme l'armée. C'est une structure crée par et pour les hommes ... ou l'on ne s'intéresse aux femmes que pour servir de potiche, ou pour les emplois les moins valorisants. Cette discrimination n'est d'ailleurs pas seulement lié au sexe. Elle est lié aussi a l'age, et a la couleur de peau ... c'est statistique. Alors apres quelqu'un va me démontrer statistiquement que pour gérer une entreprise de bonne maniere il faut absolument etre un homme blanc de 50 ans ... c'est possible ... mais je suis dubitatif.

A mon sens réduire drastiquement et arbitrairement l'employabilité - y compris militaire - de pan entier de la population est une hérésie ...

 

Non c'est surtout le fruit de millénaires d'expérience.

Il faut arrêter de piper les dés sous un prétexte obscur d'idéologie limité dans le temps. Tout tend à démontrer que les excès que se soit dans un sens ou un autre sont contre productifs (ne pas laisser de place aux femmes, ou inversement créer des quotas qui laisserait sur le bas coté des gens compétent car ils ne corresponde pas aux critères arbitraires et comptables à un instant-T).

 

A un moment ou un autre de toute façon la main de la physique va venir attraper l'arrière du crane de ceux qui veulent lui forcer la main afin de violemment leur écraser la tête contre le mur de la réalité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, French Kiss said:

Je crois qu'il faut surtout ne pas oublier que derriere les positions bien-pensantes de "l'egalisation des chances", on cache assez mal des problemes de recrutement (et pas que dans les armees) qu'on essaye de resoudre de facon fort maladroite et en causant des torts d'un cote (les nanas prisent comme faire-valoir d'un discours politique) comme de l'autre (les mecs qui vont etre leses a tort ou a raison). En ce qui concerne les unites combattantes, je trouve que tsahal a trouve une formule interessante en evitant les troupes mixtes pour eviter les problemes de flexibilite physique et les phenomenes de "petite soeur" qui incite a les hommes a des comportements a risques pour pallier les eventuelles defaillances (percues ou reelles) de leurs collegues femines.

Tsahal a 3 bataillons d'infanterie mixtes, et ses unités de renseignement sont aussi mixtes, avec une très forte percée des femmes dans les années récentes. 

Quote

De grace qu'on arrete d'aborder le sujet sous l'angle "qui est meilleur que qui", toute la question est pour faire quoi et comment. Si on veut garder le but de la manip en visu, il faut surtout regarder qu'il y a un taf a effectuer qui a des contraintes specifiques, et qu'hommes et femmes peuvent y contribuer a egalite sans vouloir a tout prix parler de performance physique, la tout le monde semble d'accord, il suffit de ne pas faire faire n'importe quoi a n'importe qui n'importe comment, et pour cela, a part creer des troupes sexuee (comme l'est la societe qu'on le veuille ou non)), je vois pas ce qu'on peut faire d'autre. Enfin, deja que les politiques arretent d'utiliser ce debat pour se faire mousser, tout le monde y gagnera, et si on cherche l'egalitarisme, qu'on mette deja des quotas dans les ecoles primaires et au college pour qu'il y ait autant d'enseignant homme que femme, a ce sujet on pourrait parler aussi du reflexe de l'enseignante (majoritaire donc) du "gentille petite fille" / "mechant petit garcon" (je parle d'experience), effectivement on ne s'etonne pas que la majorite des decrocheurs a l'ecole sont des garcons... mais la on s'ecarte du sujet.

L'une des pires approches du sujet, je trouve (je ne pointe pas le doigt sur ton propos: j'en profite juste pour poursuivre une réflexion que j'avais faite il y a 2 ou 3 posts), est de n'y réfléchir que sous l'angle individuel, soit le point selon lequel si une femme passe les épreuves et est au niveau (en présupposant à ce stade qu'on a réussi à réellement égaliser les épreuves pour l'accès supposé aux spécialités de combat), elle doit être intégrée pleinement et entièrement: sur le papier, ça sonne bien, même si on assortit souvent cet argument d'un trop grand poids porté sur les thèmes de "l'égalité des chances", du "droit de chacun à défendre son pays", du "pas de discrimination".... Soient des arguments qui sonnent juste et, pour leur plus grande part, sont justes (et doivent absolument être la règle pour la société), mais qui font trop facilement et trop vite abstraction de certaines nécessités et réalités de l'armée. En principe, oui, tout le monde devrait pouvoir avoir la chance de servir en unités combattantes s'il le veut et s'il le peut; là est le point sur le seuil de capacités pertinent à définir et le fait de ne pas transiger dessus. Mais, et c'est là qu'est l'os, une unité, et SURTOUT une unité de combat, est une micro-société extrêmement spécifique, où tous les fonctionnements sont rendus un peu caricaturaux par la posture mentale et les niveaux de stress et d'agressivité auxquels on doit, par essence du métier, habituer et inciter ses membres. La sociabilité de telles unités est donc quelque chose d'assez unique, en partie par culture d'institution (ce qui peut, avec des pincettes, être changé dans une certaine mesure), mais surtout en grande partie par la nature du métier qui implique de pouvoir mourir (avec une probabilité très supérieure par rapport au reste de la société), y compris sur ordre, mais aussi de pouvoir tuer et d'y être préparé (ce qui a un impact lourd sur l'individu, comme ça a été amplement démontré par les recherches de type "killology"). Et, comme je l'avais évoqué il y a 2 ou 3 posts, les réalités de la différence physique (et psychologique?) hommes-femmes font que de toute façon, l'institution, surtout dans sa composante combat, sera toujours extrêmement masculine, ce qui veut donc dire aussi qu'on parlera toujours pour les unités de micro-communautés essentiellement faites d'hommes, tant en terme de réalité factuelle qu'en termes, de plus longue haleine, de cultures, de modes de sociabilité et d'intégration, de sens de l'appartenance, de modes d'exclusivité/exclusion de "l'autre" (et de sa définition), de façons de communiquer et de travailler ensembles.... Bref, le tout forme un moule défini en grande partie par la nature du métier et les réalité de la démographie militaire, un moule qui définit l'individu, le groupe et les interactions. 

On peut blâmer le sexisme, on peut blâmer la discrimination en général, et on a raison de le faire, mais il n'est pas si simple de condamner certains atavismes du comportement militaire, notamment à l'égard des femmes, parce qu'ils sont tout sauf issus de la "culture macho" ou d'un pur sexisme culturel; il y a aussi des raisons bien concrètes à la chose, et une mentalité de groupe qui a des raisons d'exister et de se perpétuer (en partie de manière informelle, via les unités et sous-unités elles-mêmes), et qui concourt en grande part à l'efficacité militaire (qui, plus qu'une somme arithmétique des capacités individuelles, est produite par une synergie des individus, donc par leur unité en tant que groupe), raison pour laquelle je pointe qu'on ne peut reposer que sur l'argumentaire partant du seul point de vue de l'individu et du seuil de capacité administrativement fixé comme critères de jugement de ce qui doit ou non intégrer les unités de combat. Changer n'est pas facile, et tout changement n'est pas forcément un progrès, mais en l'occurrence, refuser de considérer comme primordiale cette sociabilité des unités, au profit d'une approche purement individuelle, est un chemin vers l'erreur; et le fait est que cette sociabilité est un fait en partie très subjectif, très biaisé, qui inclue aussi une part d'injustice, y compris à l'égard d'individus (femmes, hommes au profil "différent") qui auraient les capacités physiques et mentales requises, mais qui pourraient néanmoins continuer à être discriminés parce que répondant moins aux critères informels du groupe. 

L'expérimentation doit à mon avis à tout prix être tentée à l'échelle de sous-unités, tant pour des groupes exclusivement féminins (qui pourraient ainsi définir leur propre "machisme", peut-être différent et producteur de sa propre efficacité) que pour des essais de mixité (qui sait? Peut-être qu'on apprendrait à définir s'il y a des profils, chez les hommes et les femmes, qui sont plus aptes que d'autres à ce mode de sociabilité, auquel cas, ça pourrait rouler). 

Edited by Tancrède
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

une femme prisonnière d'une bande de soudards (où il n'y a pas de femmes) ... la prisonniere  risque peut être moins sa vie mais dans quelles conditions ..... pour peu quelle ait abattu quelques adversaires avant d'être faite prisonniere... la pauvre.

Edited by Lezard-vert

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Tancrède

Je suis d'accord, meme si je reste sur l'idee que creer des groupes (de combat ou pas) 100% feminin reste le meilleur compromis pour l'instant : on accepte de facto des femmes dans l'armee, sur des criteres "egalitaires" on selectionne les meilleures sans chercher a prouver quoique ce soit par rapport aux troupes masculines, les femmes sont contentes, elles peuvent trouver leur taf a l'armee, l'armee est contente en trouvant une facon de selectionner/orienter au mieux de nouvelles recrues, les feministes et leurs officines politiques sont contentes, on evite le gros des histoires scabreuses (il y a en aura toujours faut pas rever) et des problematiques d'interaction entre les 2 sexes, etc... et en y allant petit a petit, peut-etre qu'un jour on arrivera a creer de la mixite sans avoir a la forcer a tort et a travers.

Edited by French Kiss

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si une femme ne peut pas soulever comme un homme un obus de 155 ... soit elle se sortira les doigt du cul et trouvera une solution technique pour le faire - les aides soignantes soulève bien les grabataire obèse ... c'est pas un boulot réservé aux hommes parce qu'ils sont plus fort - soit elles se mettront a deux et doubleront la cadence ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
29 minutes ago, Shorr kan said:

là gligli t'essaye de faire entrer des carrés dans des ronds......en tout bien tout honneur bien sur :rougitc:

Pourtant dans un monde ou tout un tas de gens sont persuadé que les solutions peuvent venir a bout d'absolument tous les problèmes mon discours devrait porter :bloblaugh:

A vrai dire ca m'amuse beaucoup cette peur des gonzesses dans l'armée ...

Quelle autre armée a autant peur des gonzesses que nous d'ailleurs? les pirates des caraïbes! :chirolp_iei:

On a des retour des troupeaux de meufs qui servent de fusilier dans l'AdlA d'ailleurs?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, pour couper court aux discutions qui ne mènent à rien et être fixé définitivement sur la chose, je propose la féminisation d'Air Défense à grande échelle ! :chirolp_iei: 

En commençant par la modération :bloblaugh: Les cadres se doivent de donner l'exemple. 

Edited by Shorr kan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Naméhofôpapoussénonplu! J'aime bien quand tu délires, mais y'a des limites, quand même: une fille qui s'inscrirait à AD.net (déjà ça, avant même de parler de place de modo)? T'as pas plus crédible en magasin? Pourquoi pas une vraie upgrade des Lafayettes tant qu'on y est? Ou un 2ème PA? Tant qu'à faire, je te croirais plus si tu me disais qu'un gouvernement français va sortir et mettre en place une vraie stratégie nationale (et avec de l'ambition en plus)! Nan, franchement Shorrky, je sais pas ce que tu as eu pour ton goûter, mais là...... J'EN VEUX AUSSI! 

Edited by Tancrède

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais avoue que ça manque franchement de nanas sur le forum et qu'il serait temps de faire quelque chose ?! Personne ne trouve ça un peu "trouble" ? 

On doit être les seuls avec un niveau aussi bas de féminisation, à part peut être les forums gays ; et encore, je suis pas sur de ça...

Edited by Shorr kan

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Shorr kan said:

Mais avoue que ça manque franchement de nanas sur le forum et qu'il serait temps de faire quelque chose ?! Personne ne trouve ça un peu "trouble" ? 

On doit peut être les seuls avec un niveau aussi bas de féminisation, à part peut être les fourms gays ; et encore, je suis pas sur de ça...

AD c'est un peu comme Cologne ou la place Tarir, le peu de filles qui se présentent comme telle se font "agresser" virtuellement en MP ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah bon ?

Je me souviens au contraire que la seule membre active au long cours était une "pacifiste" particulièrement offensive :laugh: 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Shorr kan said:

Ah bon? Je me souviens au contraire que la seule membre active au long cours était une "pacifiste" particulièrement offensive :laugh: 

Celle ci ... c'est l'exception ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me souviens de quelques apparitions avec un ou deux messages à chaque fois, puis plus rien. Et j'ai pas souvenirs qu'on leurs soient sautés à la gorge.......à moins qu'on ne soient tous devenus tellement goujats et mal élevés entre nous qu'on ne fait plus la différence entre un comportement normal et un manque de savoir vivre :laugh: 

Edited by Shorr kan

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Shorr kan said:

Je me souviens de quelques apparitions avec un ou deux messages à chaque fois, puis plus rien. Et j'ai pas souvenirs qu'on leurs soient sautés à la gorge.......à moins qu'on ne soient tous devenus tellement goujats et mal élevés entre nous qu'on ne fait plus la différence entre un comportement normal et un manque de savoir vivre :laugh: 

Tout se passe en "messages privés" ... demandent plutôt aux anciens modérateur pour les détails.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors comme ça le forum a une vie souterraine et je n'en savais rien ?!!!!........non de biiiiiiiiip :ohmy: 

Sérieux, des trucs graves se sont passés ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Shorr kan a dit :

Mais avoue que ça manque franchement de nanas sur le forum et qu'il serait temps de faire quelque chose ?! Personne ne trouve ça un peu "trouble" ? 

On doit être les seuls avec un niveau aussi bas de féminisation, à part peut être les forums gays ; et encore, je suis pas sur de ça...

 

il y a 16 minutes, g4lly a dit :

Tout se passe en "messages privés" ... demandent plutôt aux anciens modérateur pour les détails.

C'est un peu HS, mais le caractère masculin (affiché) de certains lieux virtuels n'est pas propre à AD. Par exemple, il y a différents travaux sur les univers vidéoludiques en ligne qui montrent que les gameuses ont tendance à dissimuler qu'elles sont des femmes pour échapper aux autres joueurs qui alors soit changent leur comportement, soit mènent une forme de harcèlement pénible à la longue. Idem pour des joueurs qui incarnent des personnages féminins, du moins tant que leur sexe est indistinct (puis quand sur Teamspeak on constate qu'ils ont une grosse voix mâle, ça s'arrête). C'est, du reste, assez désolant de constater cela au XXI° siècle, mais c'est corroboré par plusieurs approches.

Je ne sais pas s'il existe des travaux sur la manière dont sont traités les hommes dans des communautés plutôt féminines (je n'ai jamais cherché), mais ça serait intéressant de voir si on repère un biais de comportement symétrique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Bat a dit :

 

C'est un peu HS, mais le caractère masculin (affiché) de certains lieux virtuels n'est pas propre à AD. Par exemple, il y a différents travaux sur les univers vidéoludiques en ligne qui montrent que les gameuses ont tendance à dissimuler qu'elles sont des femmes pour échapper aux autres joueurs qui alors soit changent leur comportement, soit mènent une forme de harcèlement pénible à la longue. Idem pour des joueurs qui incarnent des personnages féminins, du moins tant que leur sexe est indistinct (puis quand sur Teamspeak on constate qu'ils ont une grosse voix mâle, ça s'arrête). C'est, du reste, assez désolant de constater cela au XXI° siècle, mais c'est corroboré par plusieurs approches.

Je ne sais pas s'il existe des travaux sur la manière dont sont traités les hommes dans des communautés plutôt féminines (je n'ai jamais cherché), mais ça serait intéressant de voir si on repère un biais de comportement symétrique.

Sur les forums à forte prédominance féminine, au contraire un garçon aura tendance à devenir la mascotte du groupe. Tout l'inverse quoi...

Et ce n'est pas vraiment HS, c'est même le cœur du sujet: la dynamique de groupe quand les femmes sont en minorité. Forcé - et désolé aussi...- de constater que c'est pas la joie.

 

Sinon j'en profite pour vous faire part d'un doute que j'ai à propos de Tancrède. Je soupçonne que c'est une nana !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, g4lly a dit :

..Quelle autre armée a autant peur des gonzesses que nous d'ailleurs? les pirates des caraïbes! :chirolp_iei: 

On a des retour des troupeaux de meufs qui servent de fusilier dans l'AdlA d'ailleurs?

Le tx global des armées françaises n'est pas si nul que ça, il me semble. 

Il y a tant de nanas que ça chez les Fus Air? 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, g4lly a dit :

Si une femme ne peut pas soulever comme un homme un obus de 155 ... soit elle se sortira les doigt du cul et trouvera une solution technique pour le faire - les aides soignantes soulève bien les grabataire obèse ... c'est pas un boulot réservé aux hommes parce qu'ils sont plus fort - soit elles se mettront a deux et doubleront la cadence ...

Je crois que la comparaison à ces limites  qu'il y ait des nanas capable de faire un boulot de servant de pièce s'est pas le problème mais vu qu'elles ne ce bouscule pas au portillon pour ce type de poste mais plutôt des jobs dans le soutien ,secrétariat and co ben voilà ,on a vite faite le tour ... pour voir un max de nanas fans de porté des pélots venir pour sa ...

Oui , les aides soignantes lève des grabataires toute seule ,mais pas tout le temps non plus car dans les hôpitaux elles sont pas toute seule ... Mais l'effort il dure pas sur 3 jours d'affilés ...sous la flotte et dans un terrain plein de gadoue ... 

Soulevé un pélot oui pas de PB ,mais quand du doit faire un par 6 ,ou 10 sa devient de suite moins évident quand t'a tout le bordel sur le dos ,brelage ,pare balle maintenant ,masque à gaz qui casse bine les couilles dans sa sacoche , casque etc ... et que t'a pas dormi depuis 2 jours ... que tu pue le chacal et qu'il flotte tout en te les gelant sévère ,sans oublié que une position de bie s'est plus casse couille qu'un chantier quand tout est bien détrempé ...

Quand tu as un PB sur ta pièce ,est qu'il faut basculé un pélot ou deux ,en trottant dans la boue et que t'aura  pas 10 minutes pour amené le pélot à la pièce qui ce trouve de l'autre côté de la position de bie ,la sa devient moins cool avec le bordel sur le dos et les pompes pleine de boue ...

Sans oublier le capo/chef et le sergent en train de gueuler de ce bouger le cul ...

ce que généralement une aide soignante ne subira  pas ...

Donc oui il y aura des nanas capable mais si tu fait le point elle ne se bouscule (erons )  pas aux portillons ... pour ce type de taffe ...

 

 

Il y a 2 heures, g4lly a dit :

Pourtant dans un monde ou tout un tas de gens sont persuadé que les solutions peuvent venir a bout d'absolument tous les problèmes mon discours devrait porter :bloblaugh:

A vrai dire ca m'amuse beaucoup cette peur des gonzesses dans l'armée ...

Quelle autre armée a autant peur des gonzesses que nous d'ailleurs? les pirates des caraïbes! :chirolp_iei:

On a des retour des troupeaux de meufs qui servent de fusilier dans l'AdlA d'ailleurs?

Quel peur ?

Non je dis sa parce que moi j'ai eu l'occase de travaillé avec des personnels féminins sur le terrain et désolé ,sur 10 tu en avais que 2 qui ne subissait pas ...

Donc pas de pb pour moi ,les deux avaient leur place ... pour les autres ben heureusement qu'elle sortait pas trop sur le terrain ... ce qui laisse rêveur de voir une possibilité d'avoir un groupe de combat féminin par section par exemple ,vu que s'est pas le genre de job qu'elles visent ...

 

 

Il y a 3 heures, French Kiss a dit :

@Tancrède

Je suis d'accord, meme si je reste sur l'idee que creer des groupes (de combat ou pas) 100% feminin reste le meilleur compromis pour l'instant : on accepte de facto des femmes dans l'armee, sur des criteres "egalitaires" on selectionne les meilleures sans chercher a prouver quoique ce soit par rapport aux troupes masculines, les femmes sont contentes, elles peuvent trouver leur taf a l'armee, l'armee est contente en trouvant une facon de selectionner/orienter au mieux de nouvelles recrues, les feministes et leurs officines politiques sont contentes, on evite le gros des histoires scabreuses (il y a en aura toujours faut pas rever) et des problematiques d'interaction entre les 2 sexes, etc... et en y allant petit a petit, peut-etre qu'un jour on arrivera a creer de la mixite sans avoir a la forcer a tort et a travers.

Le pb s'est que pour atteindre cela il faut avoir la ressource et vu que sur ce type de job s'est pas trop ce qui attire les recrues féminine le côté combat pour la majorité .

Donc sa sera difficile d'avoir les effectifs quand on connait le peu d'intérêt porté pour la chose en terme d'unité de combat ...

Moi j'ai pas de pb ,il y a des nanas qui sont capable elles peuvent servir sans pb ,mais j'ai des doutes quand à trouvé la masse en terme de recrue qui serait motivé pour les unités de combat ...

Edited by Gibbs le Cajun

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Shorr kan a dit :

Sur les forums à forte prédominance féminine, au contraire un garçon aura tendance à devenir la mascotte du groupe. Tout l'inverse quoi...

 

...

Sur quels forums est-tu inscris ?:ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,366
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Sauris17
    Newest Member
    Sauris17
    Joined
  • Forum Statistics

    20,606
    Total Topics
    1,224,778
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries