Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Hypothèse de reprise Mirage Dash 9 EAU


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Merci pour le cours Pollux. C'est un peu HS, mais pas faire un missile longue portée qui jouerait le rôle de mini-OSF ? (C'est à dire en gros un missile longue portée traditionelle mais avec en plus un détecteur IR qui donne des infos à l'avion lanceur => En ciblant un AWACS ou un avion détecté, on peut détecter des furtifs et/ou radar éteint sur le trajet => Le missile parcourt tout de même plusieurs dizainnes de km donc l'IR serait très utile (avec ensuite un relai MICA-IR lancé par rapport aux infos IR receuillis par le missile).

Dsl, j'ai pris l'habitude d'imaginer toute sorte de truc je sais pas pourquoi  :lol:

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • Replies 340
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Les discussions pour le rafale avancent toujours?

Les EAU beneficieront d'une version specifique du Rafale (cf Corée) ou juste de legers amenagements?

Sur le dernier DSI l"armée de l'air des EAU a un effectif de moins de 5000h pour environ 120 appareils moderne, comparé a notre ADA ça semble curieux....qu'en pensez vous sachant qu'ils veulent le rafale quelle "missions" n'assurent ils pas...?

Link to comment
Share on other sites

Les discussions pour le rafale avancent toujours?

Les EAU beneficieront d'une version specifique du Rafale (cf Corée) ou juste de legers amenagements?

Sur le dernier DSI l"armée de l'air des EAU a un effectif de moins de 5000h pour environ 120 appareils moderne, comparé a notre ADA ça semble curieux....qu'en pensez vous sachant qu'ils veulent le rafale quelle "missions" n'assurent ils pas...?

Servir le thé ?    le concept qui est obsolète aujourd'hui de SEAD, avec des missiles Martel anti radiations,  plus sérieusement  c'est une bonne question, auquel je ne peux repondre

Link to comment
Share on other sites

Si on s'en tient a ce rapport hommes avions, cela signifie que l'ada devrait etre d'environ 15000:20000 hommes....a ajouter les flottes de transport et ravitailement...? Mais on est loin de 45000 ou 50000 hommes non?

Je ne suis pas sur que les EAU fassent voler autant que nous leurs avions, ils ont probablement besoin d'un rapport mécanicien/avion plus faible que nous. Ensuite ils ont peut-être moins de missions que l'armée de l'air française (qui s'occupe de la DCA ou de la protection des bases par exemple) Ensuite ils sont très rarement (jamais ?) déployé à l'extérieur ce qui fait qu'ils ont moins besoin de monde, ils sous-traitent probablement une grande partie de leur formations à l'étranger ou à des civils (donc il faudrait peut-être rajouter à leurs effectifs une partie des mécaniciens et instructeurs d'une armée de l'air étrangère) Et enfin de nombreuse missions non spécifique armée de l'air sont probablement accomplis par l'armée de terre ou par des civils (les cuisiniers, certains secrétaires...)

En Suède par exemple la plupart des contrôleurs s’occupant des chasseurs sont des civils (vu qu’en réalité ce sont des aéroport civil occupant quelques avions de combat au même titre qu’une compagnie aérienne un peu spéciale)

C'est assez difficile de comparer 2 forces aériennes quand elles n'ont pas les ni missions ni les même contrainte.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Franchement ,j'imagine qu'on peut trouver des tas de clients potentiels pour un appareil évolué monomoteur au sommet de son art .Quand le Rafale ne peut pas concourir pourquoi s'empêcher de mettre des bâtons dans les roues du Gripen ?

Après je pense que 60 appareils ,on pourrait les reprendre (quitte à les moderniser) ,et remplacer certaines vieilles cellules de 2000 ,mais ce n'est pas du tout sur ça que s'axe les pensées actuelles ..

Link to comment
Share on other sites

Comme disait Bastien (première gachette chez les Volfoni Brother's) à son cousin Pascal en parlant du petit dernier de chez Beretta

"note bien qu'au prix actuel faut en avoir l'usage sinon on l'amortit pas"

En clair au prix où il seront vendus les -9 devront avoir un usage bien défini chez le client...

Pas évident que l'ADLA ait cet usage compte tenu de son attente du Rafale

Link to comment
Share on other sites

Bon on va me dire que j'ai surement faux à tel ou tel endroit mais j'ai pensé à un truc.

Si la France vendait 60 Rafales aux EAU et 60 à 100 aux Koweitiens/Qataris/Brésiliens/Lybiens/Suisses/Grecs en reprenant au passage leurs 2000 pour ensuite les refourger à l'ADA et passer une dernière commande de Rafale à destination de l'ADA afin solder le programme (les 2 autres étant destinées aux clients) avec une cadence de livraison donc de paiement étalée, cela permettrait de dégager des fonds pour lancer un programme de chasseur furtif piloté immédiatement pour des premières livraisons en 2017-2019 (8 à 10 ans de dev 2009-2019).

L'ADA aurait une force un peu diminuée (par rapport à du tout Rafale) pendant un temps mais la France n'aurait pas à attendre la fin des livraisons Rafales et donc le milieu/fin (?) des années 2020 pour avoir un furtif piloté alors que toutes les grandes nations (y compris celles de l'OTAN où notre pays entend jouer un rôle important) en auraient touché au moins un 10 à 15 ans plus tôt (sans parler des EU qui disposent déjà d'un furtif).

En gros en 2020, la France aurait 180 Rafales (60M et 120B/C), les survivants des 120 M2000-9 des grecs et EAU et enfin les derniers 2000D. A cela s'ajouterait les premiers furtifs en livraison.

Link to comment
Share on other sites

Comme disait Bastien (première gachette chez les Volfoni Brother's) à son cousin Pascal en parlant du petit dernier de chez Beretta

"note bien qu'au prix actuel faut en avoir l'usage sinon on l'amortit pas"

En clair au prix où il seront vendus les -9 devront avoir un usage bien défini chez le client...

Pas évident que l'ADLA ait cet usage compte tenu de son attente du Rafale

C'est vrai c'est vrai ,mais je m'explique .

Je te donne ma théorie ,tu me dis ce qui ne colle pas ok ?

On reprend un nombre X de Mirage et on vend les autres ,je ne m'y connais pas très bien ,mais il me semble que les 2000C ont la même mission ou presque que les -9 aux EAU ,et sont plus âgés ,admettons donc qu'on reprenne 30 -9 pour donner un peu d'air aux pilotes de 2000.

Certes le Rafale arrive ,mais à petite cadence ,et si on en vend 60 aux EAU ,on en ponctionnera probablement un certain nombre sur les notres ,qui seront donc plus lents à arriver en unité ,d'autant plus si on gagne d'autres marchés ,Grêce , Suisse , Brésil , Oman (?) ,de quoi prendre une dizaine d'année de retards non ?

Après si on le fait on risque aussi de devoir reprendre les Mirages des Grecs ,et eux par contre je sais pas ce qu'on pourrait en faire ,enfin c'est juste une théorie que j'avance :S .

Link to comment
Share on other sites

En clair au prix où il seront vendus les -9 devront avoir un usage bien défini chez le client...

Pas évident que l'ADLA ait cet usage compte tenu de son attente du Rafale

Bon notre problème AdA est simple:

On a un budget d'avion de combat Rafale AdA et Marine de 1,3 à 1,7 Md'€ annuels en flux selon les années.

Il faut financer la R&D Rafale (pas le choix) et il ne reste que 0,9 à 1 Md'€ annuel pour la production Rafale.

En plus, il faut bien moderniser les M2000 pour leur conserver une capacité décente au moins sur les ECM et l'aptitude à tirer des munitions modernes en stock.

Il faut rappeler qu'un système ECM ne vaut que s'il est constamment modernisé.Et un radar que s'il resiste aux ECCM ennemies!

Et que les poudres des armes ne durent que 20 ans et après il faut changer l'arme.

Parallèlement, il faut faire tourner la chaîne Rafale avec au moins 1,25 avion par mois garantis contractuellement à Dassault Aviation soit 14 annuels.

On ne peut faire moins.Ou alors, il faut arrêter la chaîne pendant un temps.

Sur le plan armée de l'air, la priorité va au Rafale compte tenu de ces conditions de production et au M2000 D qui interviennent à l'étranger et aux CME des -N.

Les -5 sont sont valables encore pour 15 ans.

Les M2000C sont obsolètes et totalement dans quelques années et ne servent plus qu'à la défense aérienne du territoire mais même dans ce role ils deviennent inefficaces par l'obsolescence de leur électronique et de leur S530D qui ne pourront même plus être mis en oeuvre à cause de l'obsolesence des poudres. Ouf !

Donc des avions de combat AA...sans missiles AA bientôt!

L'AdA a bien l'usage d'un M2000C efficace ou d'un M2000-5 ou dash 9 ou d'un standard décent capable de mettre en oeuvre le Mica et résister aux ECCM sans être un cerceuil volant pour le pilote au combat!

Donc, comment fait-on sans accroître le budget avion de combat AA avec en plus l'A400M qui arrive et qui coûte bonbon?

Je vous le demande!

La solution serait de baisser le nombre de Rafale annuel pour dégager de l'argent pour les M2000...mais c'est impossible car on est déja au taquet!Pour cela, il faut vendre à l'étranger!

Comment fait-on pour maintenir le potentiel M2000 combat AA et AC? Et maintenir le nombre d'avion prévu en parc?

Pour les D une modernisation au rabais et à minima avec la liaison 16 notamment

Pour les C que fait on?

Deux solutions:

1) solution 1 : les moderniser au moins pour tirer le MICA et on a des solutions de 5 m€ (simplement liaison de donnée mica et calculateurs changés) à 15 md'€ pour une modernisation style -5 ou 9 complète.

2) Si on reprend les 2000-9 alors remplacer les M2000C par les -9 puisqu'ils valent le même prix qu'une modernisation.

Si on ne fait rien alors, il n'y a aucune rationalité à maintenir les  M2000C en active car cela coûte cher (personnel MCO et bases) pour zéro efficacité militaire.

Bref, l'AdA descend à 230 à 260 appareils de combat...en parc.(rafale, M2000D, N, -5).Le reste étant sans valeur.

La solution serait probablement de revendre X M2000-9 pour financer Y modernisation de M2000C et garder le reste des M2000-9 qui nous restent sur les bras.

Bref, on se creuse la tête mais en attendant les M2000 veillissent.

Link to comment
Share on other sites

Et avec le budget équipement augmenté d'ici 3 ans ? (En diminuant la masse salariale ,même si je redoute un changement de pouvoir ,et une ouverture pour la Gauche pour supprimer des budgets à la Défense et grappiller quelques milliards)

Ce sera peut être pas grand chose ,mais ça permettrait pas d'assurer de front une modernisation des 2000 , un "recettage" des Rafis (et leur évolution ..) et l'arrivée des A400M ?

A vrai dire ça me surprend tellement qu'on soit si bas ..

Link to comment
Share on other sites

Alors résumons:

Qq données de base

La chaîne de production du Rafale ne doit pas tomber sous les 14 par an.

La France n'envisage pas pour l'instant d'augmenter les livraisons aux forces.

Voir même pour soulager un budget contraint et éventuellement soutenir ou provisionner d'autres programmes tout aussi cruciaux une réduction du nombre d'avions Rafale Air serait la bienvenue.

Il serait bon que l'activité Dassault ne chute pas en deçà d'un certain seuil et que l'avion commence à se vendre à l'export parce que tout simplement Dassault est aussi là pour gagner de l'argent à l'export.

Le seul moyen pour l'Etat de baisser sa commande RAFALE ou de l'étaler dans le temps sans compromettre le financement des programmes de développement c'est d'exporter.

Pour vendre le Rafale aux EAU (pareil au Quatar) il faut trouver un repreneur à leurs 2000-9 ou-5.

Si l'Adla se voit "conseillée" de reprendre les -9 çà signifiera une baisse des commandes RAFALE et donc pour l'ADLA une baisse capacitaire car qu'on le veuille ou nom en terme d'emport, d'autonomie, de sécurité des vols.

Pareil si on vend les -9 à un pays tiers et que l'on retrofite les RDI pour étaler la commande RAFALE, dans l'hypothèse ou on en aura vendu 60 aux Emiriens.

Ambiance! çà rappellera aux plus anciens le merveilleux épisode des Mirages V F (ex J)

@Philippe

Je sais que de ce point de vue nos avis divergent  ;) mais en 2020 les cellules de nos -5F auront environ 32 ans avec un volant d'attrition des plus réduit...

Pourrons-nous vraiment aller au delà.

A la limite les 2000 RDI des actuels "Picardie" et "Cambrésis" (gros numéros sortis dans les années 90) auront plus de potentiel cellule que les M2000-5F des "Cigognes" produits fin des années 80.

Il n'y a pas 36 solutions si on veut vendre le RAFALE il faut mettre de l'argent dans le programme c'est à dire que la FRANCE en achète ou que la DGA paye les développements susceptibles d'intéresser aussi l'export. Si on arrive pas à çà notre bel oiseau sera invendable à l'export et en mal de développement. Se reproduira le syndrome 2000 où il fallut attendre 15 ans pour voir entrer en service la version intercepteur multi cibles et ce après les RDM et RDI

On fait du bricolage et chaque retard ou baisse de commande pluriannuelle c'est auant de marge de manoeuvre perdue en terme de RD et donc de compétitivité...

Moderniser des M2000 en fin de vie pour "faire pas cher" et économiser qq centaines de millions c'est développer une mentalité de boutiquier et de pousse mégots sans envisager le long terme, pour l'avenir industriel du programme MAIS AUSSI pour la crédibilité des forces.

Gouverner c'est prévoir

Link to comment
Share on other sites

Il n'y a pas 36 solutions si on veut vendre le RAFALE il faut mettre de l'argent dans le programme c'est à dire que la FRANCE en achète ou que la DGA paye les développements susceptibles d'intéresser aussi l'export. Si on arrive pas à çà notre bel oiseau sera invendable à l'export et en mal de développement. Se reproduira le syndrome 2000 où il fallut attendre 15 ans pour voir entrer en service la version intercepteur multi cibles et ce après les RDM et RDI

oui mais si on arrive pas a integrer dans le prix de vente une partie de la R & D effectué par Dassault ET par l'état, ça ne financera rien du tout et si on donne de la tech par dessus le marché ça ne fait qu'aider des futurs concurrents.

Le seul interet que ça peut avoir c'est garder des parts de marché et ne pas se faire oublier. Déjà pas mal mais risqué.

Produire en petit nombre fait qu'on doit amortir la R & D sur un petit nombre d'appareils, ce qui fait qu'ils sont chers, ce qui fait qu'ils se vendent moins ce qui fait qu'ils sont produits en petit nombre, etc...

On est en plein dedans.

Le seul interet pour un client de payer plus cher pour avoir du matériel equivalent a du matériel US (pour faire court, le Rafale et son armement on quand meme des caratéristiques originales et interessantes), ça ne peut qu'etre pour des raisons politiques et ne pas laisser les US en situation de monopole.

Mais vu que ça n'a plus l'air d'interesser grand monde, au pire on a deux options:

- se laisser décrocher,

- faire un effort supplémentaire pour passer la période actuelle et ne compter que sur soit meme.

Depuis environ mille ans, la France a toujours été à la pointe de la technologie au niveau des armements. ça me ferait mal qu'on se laisse décrocher.

Bon ça c'est le cas extreme, il y a encore quelques clients pret à payer plus pour rester indépandants. Mais ils ne sont pas pret a payer n'importe quel prix. Faire baisser le prix de l'avion et des armements les aiderait. Pour l'avion, Dassault, Thales, Snecma semblent bien gèré, il y peut etre pas trop a gratter là. A moins qu'ils se gavent, ce qui serait assez suicidaire dans la situation actuelle. Peut etre qu'une production partielle au Brésil ou en Inde aiderait a faire baisser les couts, mais la délocalisation c'est pas réjouissant. Si c'est déterminant on a pas trop le choix (a defaut de faire baisser les couts du travail en France, dont chaque jours on se rend compte qu'ils sont de moins en moins supportable pour notre industrie confrontée a la concurrence internationale, mais là c'est changer de société et un débat beaucoup trop vaste..).

Pour les armements je ne comprend pas pourquoi on integre pas des missiles Israéliens, Sudaf, ou Russe a défaut de missiles US mais là il parait qu'on est comme sous embargo. Faut savoir ce qu'on veux.

Bon reprendre des "vieux" Mirage 2000 -9 ou -5 aiderait aussi. Faut savoir prendre des risques, on va bien trouver le moyens de les fourguer. Regardez le Brésil, on a bien commencé par leur refiler des 2000C quasi obsoletes. La Roumanie, le Pakistan, Taiwan, etc.. il y a un marché pour ces zing. Au pire une partie remplacera les 2000C de l'AdA (ouf j'ai réussi a réatterir sur le sujet)

Link to comment
Share on other sites

@Roland, Roumanie c'est raté, ce sont des F16 qui vont aller dans les hangars roumains.

Taïwan, c'est oublier l'embargo que la France a remis, et en plus, il ne faut pas fâché les Chinois. Donc on s'autoflagelle  :lol:

Pakistan, oui si les Indiens nous envoient boulet, mais ils ont des F16 et les US bloquent.

Donc, Pérou, Egypte...

A propos des 60 Rafale, on en est à attendre la commande DGA de nos 60 Rafale.

Link to comment
Share on other sites

Le Rafale est trop gros et trop cher pour un certain nombre de clients. C'est un fait. Même des clients traditionnel de Dassault ne sont pas prêts à le suivre dans cette montée en gamme.

Traditionnellement on a le segment des monomoteurs agiles et abordable: F16, M2000 et Mig 29, et le segment des gros chasseurs de supériorité: F15, SU30, Mirage 4000.

La France a laissé tombé le 4000 parce qu'elle a considérée qu'elle ne pouvait pas être présente sur les deux segment (a tort ou a raison),

... et on a fait le Rafale qui est entre les deux.

Il est très bien le Rafale mais il nous coupe du marché traditionnel où Dassault avait sa place et sa notoriété.

Il aurait fallu faire évoluer le 2000 (nouvelle motorisation, nouvelle entrée d'air...) mais vous pensez bien que Chirac/ Jospin/ Edelstenne n'allaient pas entreprendre ce qui avait été refusé par d'autre avec le 4000 à une époque où on avait encore les c.... pour entreprendre des programmes nucléaire, des TGV, des fusée Arianes, des Airbus et autres.

En attendant le Gripen ramasse la mise sans même parler du F16 toujours là et bien là lui (pourtant le F16 et le 2000 datent tous les deux de 1978!)

Même pas besoin de rêver à réouvrir la chaine du 2000.

Car à défaut je pense comme Roland qu'on devrait savoir prendre le risque de rafler sur le marché toute une collec' de 2000-5 (Grèce, Qatar, UAE...) puis de les retrofitter selon un nouveau standard bien affuté - comme Mig avec le Mig 29 SMT - puis enfin de les remettre sur le marché systématiquement face aux F16 et Gripen.

Ce pour les marché style Maroc, Roumanie, Tunisie, Bulgarie, Georgie, Argentine, Taïwan, etc, etc.

Ca permettrait de vendre du Rafale tout en étant présent sur le segment inférieur, il y a moyen de récupérer une centaine de cellule: il y en a pour dix ans.

Link to comment
Share on other sites

Ce pour les marché style Maroc, Roumanie, Tunisie, Bulgarie, Georgie, Argentine, Taïwan, etc, etc.

Sauf qu'il y a pas d'argent sur ces marchés(horlis Taiwan), c'est à l'Etat Français(et aux Français)de faire l'éffort et de trouver le demi point de PIB plutot que de perdre du temps à jouer la carte éxport.

Link to comment
Share on other sites

Il y a quand même plein de pays qui n'ont pas la tune pour du Rafale mais qui trouvent les moyens pour acheter du F16 ou du Gripen.

Je pense qu'on pourrait s'inspirer de Mig avec le SMT. A savoir que Mig n'a pas construit d'avion depuis les années 80 mais a puisé sur les stocks pour constituer des versions complètement nouvelles qui se sont pas mal vendu sans même qu'on parle d'avion d'occase d'ailleurs (Algérie, Yemen, Corée du Nord, Inde, Serbie, etc)

Avec le 2000 ça permettrait de garder au chaud certains marchés et d'effectuer des économies d'échelle sur des composants (électronique, radar, armements, canon...) tout en générant du business et en permettant des reprises pour vendre du Rafi (cas UEA et Grèce).

Link to comment
Share on other sites

oui le Gripen le GRipen je veux bien mais bon

AF Sud 28 avions avec un méga soutien BAé

Europe Centrale pour bcp des avions d'occase ... (au moins la Hongrie me semble t il) ...

L'arrêt du 2000 a coincidé (a été décidé devrais-je dire) avec la boom Falcon.

Résultat aujourd'hui le chômage technique guette les chaînes de bizjet et il nous manque un chasseur léger pour aller draguer les plates bandes de la concurence (F16, 29, Gripen)

Peut être que l'arrêt du 2000 restera comme une des très grandes erreurs stratégiques de Dassault.

La France a laissé tomber le 4000 surtout du fait que les séoudiens ne l'ont pas pris... et donc sans financement export pas de zinc, la France Giscardienne n'étant pas riche et l'ADLA toujours tournée vers le "léger-polyvalent-monoréacteur-pas cher".

Et pourtant en 77 au Bourget JM Saget Le Grand en avait foutu plein la vue aux émirs (ainsi qu'à un gamin de 12 ans qui avait du mal à croire qu'un avion puisse avancer au ralenti assis sur ses réacteurs  :lol:)

Link to comment
Share on other sites

@Roland, Roumanie c'est raté, ce sont des F16 qui vont aller dans les hangars roumains.

Taïwan, c'est oublier l'embargo que la France a remis, et en plus, il ne faut pas fâché les Chinois. Donc on s'autoflagelle  :lol:

Pakistan, oui si les Indiens nous envoient boulet, mais ils ont des F16 et les US bloquent.

Donc, Pérou, Egypte...

A propos des 60 Rafale, on en est à attendre la commande DGA de nos 60 Rafale.

la Roumanie, c'est déjà plié ? j'ai pas l'impression qu'on ait fait beaucoup d'effort là.

Taiwan: l'embargo peut etre supprimé d'un trait de plume, faut juste qu'on arrete d'etre idiot.

le Pakistan: pareil, faut juste se faire payer d'avance.

Il y a un truc qui m'allucine, c'est le prix des upgrade. Si on prend les Mirages Indiens, ça tourne autour de 12 M€.

Alors je ne sais pas ce qui doit etre fait sur la partie cycle de ces zings mais il me semble que c'est surtout changer le radar et l'electronique. Un radar, du cablage, des cartes electroniques et du soft. Les armements sont ils pris en compte dans ce prix ?

Je travail sur de l'electronique embarqué, qui doit pas mal ressembler a ce qu'on met dans les chasseurs. Alors oui le circuit imprimé est doré, les connecteurs aussi, tout est testé et retesté, il y a des canaux redondants chacun programmés par une équipe différente, bref c'est pas du grand public mais a tout casser le prix de revient, en comptant large, ne doit pas dépasser 30000€ pour un racks 19 pouces 6U si on exclu l'amortissement.

Autant dire qu'en prix de revient, hors radar et armement, pour un upgrade à 12M€, l'elecronique ne doit pas revenir a plus de 1M€, la aussi en comptant large.

L'essentiel du cout c'est l'amortissement des études et de la programmation (petite parenthese pour les crétins qui nous répètent à l'envie que l'industrie de main d'oeuvre c'est pas pour nous: la R & D et la programmation c'est de la main d'oeuvre, on a pas encore inventé une machine à faire études et des programmes)

Mais une fois que la R & D et les programmes sont fait, le cout c'est juste le temps de flasher une mémoire flash ou programmer en JTAG un FPGA autant dire rien. A partir de là c'est les administratifs qui décident: c'est les comptables qui décident du prix, c'est à dire sur combien de pieces tout ça doit etre amortit.

C'est là que j'ai un doute: si ils se placent toujours dans le cas idéal ou chaque affaire amortit la totalité de la R & D, on se retrouve trop cher et il n'y a pas d'affaire. Quand les temps sont durs, il faut savoir rogner sur l'amortissement en espérant qu'il y aura plus d'affaire, voir meme en se disant qu'une R & D partiellement amortie c'est mieux qu'une R & D pas amortie du tout parce qu'il n'y a pas d'affaire.  Je ne sais pas comment ça apparait au bilan des entreprises par contre. ça doit faire apparaitre un déficit, alors que si tu ferme ton BE et vire tout le monde tu restes bénéficiaire. D'un autre coté, une bonne partie de la R & D a été payée par l'état. Donc l'amortissement, meme partiel, devrait revenir à l'état non ? je ne sais pas comment ça marche.

Ce que je sais par contre, c'est qu'au niveau de l'état, a supposer qu'on veux rester dans la course, cette R & D DOIT de toute façon etre effectuée ne serait ce que pour nos propres besoins et une R & D meme partiellement amortie c'est mieux qu'une R & D pas amortie du tout. La seule option à exclure c'est vendre sans rien amortir, et encore pire, transferer de la technologie à l'oeil.

Voilà quelques questions que je me pose, quelqu'un a il plus de détail sur le cout des upgrades des M2000 ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Altocumulus
    Newest Member
    Altocumulus
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...