Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

La plus longue période de paix en France


roland
 Share

Recommended Posts

Bonjour a tous,

Je me posait la question: combient de temps a duré la plus longue période de paix vécue par la France dans son histoire ?

Il me semble que la période actuelle, 46 ans sans guerre depuis la fin de la guere d'Algérie doit etre bien placé au palmares.

Si on ne parle que des période ou la metropole était menacée, ça fait 63 depuis la fin de la 2eme GM.

Link to comment
Share on other sites

Certainement Pascal. Mais je pense que le fait que l'Allemagne a grandement gagnée en maturité, qu'elle n'est plus cette jeune nation turbulente, y a aussi grandement contribué. Triste a dire mais le fait qu'elle se soit fait écrasée a la 2eme GM a acceleré cette maturité. Au risque d'enclencher la polémique je dirais qu'on aurait put obtenir le meme résultat en 1918 si on avait fini le boulot..

Bon on peut parler des raisons de la paix actuelle, mais n'oublions pas la question du départ: quelle est la plus longue période de paix, combient de temp a elle durée, et meme on peut rajouter: comment a elle été vécue ? la paix a des avantages évidents mais a quand meme des inconvénients mineurs: les hommes se ramolissent et s'ennuient  :P

Link to comment
Share on other sites

Eh bien, nous avons la période 1871-1914, la "Belle époque"... Mais c'est effictivement vrai, 63 ans de paix sur notre sol national est un cas unique dans notre histoire.

Oui Roland et on peut dire ce qu'on voudra sortir l'artillerie et les anathèmes mais l'Europe et la construction européenne sont les facteurs essentiel de cette paix

C'est surtout, que beaucoup de gens ont été témoin des deux dernières guerres mondiale, et ils ont fait en sorte que celle-ci ne se reproduise plus. En plus l'Europe est sortie exsangue de ces guerres, laissant la main aux USA et URSS.

La pax Romana entre la fin de la conquête romaine et les invasions barbares, la Gaule a connu quasiment 5 siècles de paix.

Il y a tout de même eu de nombreuse révoltes comme la pacification de l'Aquitaine en an -28 ou Révolte de Vindex en an 68 (sans parler des incursions barbares). Je pense pas qu'on peut parler de la France en parlant de l'empire romain ...

Link to comment
Share on other sites

La pax Romana entre la fin de la conquête romaine et les invasions barbares, la Gaule a connu quasiment 5 siècles de paix.

Ca c'est une méconception: nombre de régions sont restées insoumises pendant toute la période, certaines se sont soulevées comme le souligne Rochambeau, et il y eut aussi pas mal de tentatives, à plus ou moins grande échelle, d'opposition à Rome, généralement dans le cadre de guerres civiles, voire de tentatives plus conquérantes comme la révolte de Silvanus et l'éphémère empire des Gaules.

Plus encore, il faut très sérieusement nuancer selon les régions: le nord et l'est ont vécu sous une continuelle menace d'incursions et raids de tribus voisines du limès. je signale par exemple que les francs, et juste avant les tribus qui finirent par constituer les ligues franques et alamandes, ont été actifs dès le premier siècle après JC. Des bouches du Rhin (bataves, sicambres, saliens.... Tous futurs constituants des Francs) jusqu'à la Suisse (futurs Alamans et partie des Francs), le raid de pillage est un mode de vie normal.

Le foedus de 358 accordé aux Francs n'est qu'un des exemples des tentatives de sécurisation de leurs frontières par les Romains. Ajoutons que les Francs étaient aussi des raiders et pirates maritimes qui, comme les Saxons et d'autres, ont lancé de grandes expéditions de pillage sur les zones côtières de la Gaule et de la péninsule ibérique depuis le Ier siècle après JC. Quelques raids ont même porté jusqu'en Méditerranée et aux côtes marocaines.

On ajoutera aussi quelques petites guéguerres locales de moindre importance entre des tribus gauloises qui n'en continuent pas moins à se détester pour pas mal d'entre elles. Les Gaulois n'ont pas déposé les armes ni renoncé aux usages ancestraux et querelles locales dans bien des cas, surtout ceux un peu éloignés des grands centres urbains et des grands axes.

Link to comment
Share on other sites

Dans les périodes chiffrables, c'est possible. Essayons de voir, en ne comptant pas ce qui appartient au domaines des "guerres coloniales" auxquelles peuvent s'assimiler les OPEX actuelles dans le principe (mais on n'inclue pas la Guerre d'Algérie qui a impliqué toute une classe d'âge ainsi qu'une partie de la population et du territoire, Algérie et métropole):

- 1871-1914: 43 ans.¨Pas mal quand même.

- 1962-2008: 46 ans. Meilleur score, surtout parce qu'ils se fait sans ennemi aux frontières, nouveauté historique.

- 1815-1854: 39 ans. Pas si mal. La conquête de l'Algérie et l'opération d'Espagne ne sont pas des choses très lourdes. Si l'on considère la Guerre de Crimée comme une OPEX, la période de paix concernée est de 44 ans, jusqu'à la guerre en Italie contre l'Autriche.

Avant Charlemagne, on n'a pas grand-chose de vraiment chiffrable ni mesurable. A part ces périodes, je trouve pas vraiment de période de paix durant plus d'une vingtaine d'années.

Link to comment
Share on other sites

1815-1854: 39 ans. Pas si mal. La conquête de l'Algérie et l'opération d'Espagne ne sont pas des choses très lourdes. Si l'on considère la Guerre de Crimée comme une OPEX, la période de paix concernée est de 44 ans, jusqu'à la guerre en Italie contre l'Autriche.

Il y a pas eu tout de même pendant cette période une sorte de "terreur blanche" et la révolution de Juillet, non ?

Link to comment
Share on other sites

Oui, mais la Terreur Blanche, c'est pas non plus des razzias ou des opérations punitives, ni des sièges ou des massacres; la révolution de 1830 et celle de 1848 ne sont pas des guerres.

Ces choses là ne sont pas de la guerre; on ne parle pas non plus des périodes sans violence. Juste des périodes sans guerre pour la métropole et pour le gros de la population. Parce que sur cette période 1815-1854, on pourrait aussi rajouter la guerre de la pâtisserie contre le Mexique, le bombardement de St Jean d'Ulloa.... Mais une fois encore, on peut aussi ne voir la Crimée que comme une OPEX ne concernant qu'un corps expéditionnaire sans mobilisation de la population ni trop grosses pressions sur son mode de vie; auquel cas, la période de paix de 1815 à 1859 vient en second après celle de 1962 à 2008.

De facto, je penche plus pour cette vision, étant donné que les années 1850 correspondent à une époque la guerre est une chose plus normale dans la vie courante; du coup, l'expédition de Crimée comme celle du Mexique sont des choses lointaines ne concernant pas vraiment la population et ne menaçant en aucune façon les frontières. Donc je vote pour une période 1815-1859 comme une période de paix. En revanche, la guerre contre l'Autriche en 1859, même si elle ne se passe pas sur le sol français, est de facto une guerre métropolitaine, car les frontières sont menacées en cas de défaite, mais aussi parce qu'elle concerne un voisin direct et une grande puissance européenne pouvant nous toucher, parce que le territoire est modifié juste après (Savoie et Nice intégrés au territoire) et parce que la sécurité du territoire est directement impliquée par les conséquences de la paix qui suit et les changements survenus dans l'ordre européen.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je suis loin d'être un expert en Histoire mais j'ai un petit commentaire que vous saurez peut-être confirmer ou infirmer.

N'a-t-on pas déclaré la guerre à l'Irak en 1991 ? (ok c'était pas à nos frontières mais on étant en guerre quand même il me semble).

A vrai dire, si on ne compte que les conflits à nos frontières métropolitaines, je crois qu'on en aura plus jamais, ou en tout cas pas avant des centaines d'années. Les Allemands, Luxembourgeois, Belge, Anglais, Espagnol, Italiens et Suisse sont de trop bons alliés et des pays très stables.

Reste plus qu'à un pays d'envahir la guadeloupe ou la nouvelle-calédonie ...

Ciao

Link to comment
Share on other sites

Des centaines d'années, c'est très optimiste; si on pouvait prévoir les 20 ans à venir, ce serait déjà bien.

La Guerre du Golfe, c'est comme une OPEX: loin du territoire et sans grande implication de la métropole, ni au niveau des risques encourus, ni au niveau de la mobilisation nécessaire. L'envoi de Daguet était inférieur au niveau d'engagement actuel en OPEX à l'année, avec très peu d'autres déploiements extérieurs dans le même temps.

Link to comment
Share on other sites

Ok mais si on considère tous comme une OPEX, on ne sera plus jamais en guerre.

D'accord, des centaines d'années c'est trop optimiste, mais je vois pas ce qui pourrait nous diviser en UE au point de se taper reellement sur la gueule. Je ramènerai donc mon délai à un demi-siècle sans hésitation et avec une certitude quasi absolue.

Link to comment
Share on other sites

Si l'on considère des OPEX, même grosses, comme des guerres impliquant aussi la nation, alors ce sujet n'a même pas lieu d'être: on n'a jamais cessé d'être en guerre et d'avoir des soldats en danger et en position d'employer la force armée.

Pour ce qui est de l'avenir de l'Europe:

- qui dit que les tensions avec la Russie peuvent ne pas dégénérer suite à des changements importants du climat international et des diverses pressions qui s'exercent sur nous (poussée du containment US de la Russie via des mouvements comme ceux d'Ukraine ou de Géorgie....)?

- qui dit que les comportements égoïstes des pays européens, sur fond de crises multiples (alimentaires, financières, du crédit....), pourraient ne pas entraîner des tensions réellement envenimées?

- qui dit que si le contexte économique mondial s'aggravait, l'UE ne deviendrait pas un Etat fédéral comme ultime recours de résistance de certains pays européens contraints de marcher sur leurs fiertés nationales? Avec du coup un risque de cristallisation autour de cette tension, avec d'un côté des fédéralistes et de l'autre des antis, refusant la fédération mais refusant aussi un Etat Fédéral puissant les marginalisant en Europe même....

- qui dit que sur fond de crise économique et de changements climatiques accélérés, les migrations climatiques et économiques ne vont pas pousser des populations gigantesques vers les pays riches, populations si importantes que le flot ne pourra être endigué et que le point de rupture et la capacité d'absorption de nos sociétés ne sera pas dépasssé, nous pressant vers des situations de violences accrues sur nos territoires, voire de bandes armées et d'explosions sociales.

"Le meilleur n'arrive jamais, pas plus que le pire; l'inattendu toujours" (J.M. Keynes).

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...