Sign in to follow this  
Tancrède

La grande braderie

Recommended Posts

Je croyais qu'il était sauvé, mais non, finalement:

L'Hotel de la Marine sera "concédé" au privé

L'Hotel de la Marine, place de la Concorde à Paris, sera finalement "concédé" au privé dans le cadre des restructurations immobilières du ministère de la Défense. Concédé pour une durée de vingt ou trente ans, mais non vendu. Il restera donc, de jure, dans le domaine public. L'Hotel de la Marine, qui abrite l'état-major de la Marine, est l'une des plus belles adresses du monde. Le bâtiment qui lui fait face n'est autre que l'hotel Crillon. C'est dire si le bâtiment, classé monument historique mais qui a besoin de sérieux travaux de réaménagement, pourrait séduire des investisseurs internationaux. Le ministère de la Défense n'exclut pas de le "concéder" à des fonds souverains, pour une exploitation commerciale.

Les armées vont se séparer de la plus grande partie de leur patrimoine immobilier à Paris, dans la perspective d'un regroupement au sein d'un "Pentagone à la française" à Balard (XVème arr.) Une procédure particulière va être mise en place, a expliqué aujourd'hui le secrétaire général de l'administration (SGA) du ministère de la Défense, Christian Piotre.

En 2009, une société de portage de droit privé mais à capitaux publics sera créée : elle achetera d'un bloc les biens immobiliers mis en vente, apportant de l'argent frais à la Défense. Dans l'attente de son déménagement à Balard, la Défense louera ses locaux à cette nouvelle société. Après le déménagement, la société de portage mettra en vente ces bâtiments.

Seront vendus en 2009, les sites de Bellechasse (anciens combattants) et les casernes Gley, de la Pépinière (Marine), Lourcine et Reuilly. En 2010-11, Saint-Thomas d'Aquin et l'îlot Saint-Germain. Ces transactions porteront sur des sommes "au delà du milliard d'euros" assure Christian Piotre. Pour construire le nouveau site de la Défense à Balard, le ministre souhaite la mise en place d'un partenariat public privé, à la suite d'un appel d'offres. L'immeuble doit être livré en 2014.

Quelques sites parisiens resteront dans le domaine public : l'Ecole militaire, les Invalides et l'Hotel de Brienne.

Le cercle des armées dégage; c'est pas que je tienne à sauver le mess des officiers, mais j'aime pas voir partir de beaux bâtiments publics vers des opérateurs privés qui s'empresseront d'en faire un énième hôtel hypra luxueux dénaturant l'endroit, et de le fermer à jamais au public là où on aurait pu en faire quelque chose d'utile et de beau.

Et c'est pire encore dans le cas de l'hôtel de la Marine: là c'est vraiment la rencontre entre des affairistes bien en cour et une partie bien sale de la droite, que je hais et méprise à titre personnel; celle qui veut brader tout le patrimoine national, pour diverses raisons. Ca peut aller du mépris de ces "choses inutiles et coûteuses" à la corruption pure et dure, en passant par quelques idéologies particulières comme la récupération d'un "patrimoine accaparé par la Gueuse (la Révolution)" (je plaisante pas, ces gens, dont beaucoup de particulés, existent: Donnedieu de Vabres en est un).

La République a sa sacralité et ses lieux de prestige nom de nom! Les vendre ne procurera que de l'argent de poche à court terme (en plus vraiment pas dans la meilleure conjoncture pour l'immobilier). Je ne suis pas pour maintenir des locaux d'inutiles ou des adresses de prestige pour des connards en retraite ou sans réelle affectation, et s'il faut vendre ou transformer beaucoup de casernes et de bureaux, je suis pour. Mais vendre des lieux emblématiques de l'histoire de France (ce fut aussi le Mobilier National et le Garde Meuble du Roi, ce qui n'implique pas que le fait d'être l'entrepôt, mais aussi l'atelier de conception et d'entretien: une partie des styles français est née là-bas), ça me bourre gravement.

Parce que le coup de l'hôtel de la Marine et celui du cercle des armées, ça c'est de la bonne petite magouille: ça veut dire que quelqu'un a déjà proposé ses services pour jouer les intermédiaires et que ce quelqu'un a l'oreille d'un très puissant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous sommes dans le règne du court terme de la négation d'une certaine forme de culture...

Ce qui ne rapporte rien est inutile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tancréde  vous le verrez sans doutes moi pas . Mais ces beaux messieurs à force de désacraliser de vendre à tour de bras vont se retrouver en slip un jour. Une armée même une milice répond à cette chose subtile la force morale et ici où est la morale ou l’honneur.

En continuant je propose la location de l’ossuaire de Duomont et de la zone rouge des communes décorées de la légions d’honneur aux fabricants de mousseux. Et pour finir retour aux origines de la gueuses  l’Elysée loué à un bordel allemand.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah non! Pour moi, l'Elysée est l'exception qui confirme la règle: ça me ferait mal qu'il soit vendu, mais j'aimerais le reconvertir à des fins plus utiles. Je suis beaucoup plus de l'avis de De Gaulle, on ne dirige pas un pays dans le bordel de la Pompadour. Ce bâtiment peut m'inspirer, comme beaucoup d'autres, un respect des jolies choses, du travail de la pierre et des oeuvres merveilleuses des artisans, mais il ne m'inspirera jamais le respect de la tête de l'Etat ou de la sacralité républicaine.

On aurait du foutre le palais présidentiel à Vincennes ou aux Invalides, ça vous aurait eu plus de gueule. Bon, les Invalides c'est pas possible, et ce serait dommage pour le musée. Mais l'espèce de Cité fermée qu'est Vincennes aurait pu donner lieu à quelque chose de très bien. Et j'adore l'image du donjon pour le Président; ça rappelle des souvenirs  >:(....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah Tancrède, vu de province c'est vraiment pas si grave... ;) De toutes façons c'était un peu grand pour l'état-major de la Marine d'aujourd'hui non? Et pi, "le Pentagone à la française" ça a de la gueule finalement!  =)

Ps: J'ignorais qu'il existait encore un faune à particule revancharde envers la République. Pauvres gens... =|

Share this post


Link to post
Share on other sites

On aurait du foutre le palais présidentiel à Vincennes ou aux Invalides, ça vous aurait eu plus de gueule. Bon, les Invalides c'est pas possible, et ce serait dommage pour le musée. Mais l'espèce de Cité fermée qu'est Vincennes aurait pu donner lieu à quelque chose de très bien. Et j'adore l'image du donjon pour le Président; ça rappelle des souvenirs  >:(....

Et pourquoi pas versailles!?!, c'est classe, y a de la verdure, de l'espace..plein de chambres pour recevoir! =)

Que les républicains complexés me pardonnent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca serait mal vu par l'opinion publique si le Président s'installait à Versailles je pense, on dirait qu'il veut devenir Roi ect...mais moi je serais pas contre mais bon c'est un endroit très touristique alors je sais pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca m'énerve, c'est du registre des symboles. Et même sur un plan parisien, j'en ai ras le cul que le moindre beau bâtiment soit récupéré pour en faire un palace de merde de plus, soi-disant original et exactement pareil que les autres. Le côté disneylandisation pour riches de la capitale me bourre; on n'aura bientôt plus que des hôtels de luxe, des boutiques de fringues, des boutiques de déco et des pseudo restaurants hors de prix et sans intérêt pour midinette fashion victim. La grande fadasserie.

Et la République doit garder ses lieux de mémoires et son beau patrimoine; on peut en faire plein de choses plus utiles qu'un hôtel, un siège de cabinet d'avocat ou de consultants ou une banque ou une compagnie d'assurance de plus. Surtout celles-là  :lol:; si elles consacraient moins de fric à se faire des super-sièges pour PDG (séparé du siège administratif et exécutif, généralement vers la Défense ou la Porte de Versailles) et autres dépenses de prestige, ce serait pas plus mal (je pense encore au vrai siège de la Sogé, un énorme hôtel particulier juste pour le bureau de Bouton qui ne fout jamais les pieds à la Défense, ou encore au double hôtel particulier d'Axa, juste pour Bébéar en son temps).

Là, c'est un lieu unique, c'est vraiment con de le sacrifier.

Et qu'on arrête avec le "Pentagone à la Française": appelez-le l'Hexagone, Balard ou n'importe quoi d'autre, mais ne cédez pas à cette méprisable habitude du sample à laquelle notre pubard de président sans imagination est limité par ses complexes vis-à-vis de l'Amérique. Mentalité média-pub et mentalité de colonisé, c'est à peu près ce qui le caractérise: on fait des "Grenelle", des "Bretton Woods", on bricole un "Pentagone à la Française".... Je sais plus combien de trucs américains "à la Française" on est en train de faire.... Non seulement ça manque d'imagination, mais ça dénote surtout une absence de vision et de personnalité: on utilise la notoriété de ce qui a existé en refusant de voir qu'on lui enlève sa signification et sa force. Mentalité de consommateur.

En plus, Grenelle, Bretton Woods.... C'est des noms propres, pas des noms communs ou des adjectifs; la faute de français est impardonnable, et ce d'autant plus que ça sonne mal. Sarko et ses spin doctors nous ont fait un "Sedan" de la langue  ;).

Oui, bon, ça va, je sais, je suis en mode râleur aujourd'hui  =(!!!

Et pourquoi pas versailles!?!, c'est classe, y a de la verdure, de l'espace..plein de chambres pour recevoir!

Que les républicains complexés me pardonnent

Versailles, c'est occupé et à demeure; et ça rapporte du fric maintenant. Et puis tout le monde doit pouvoir le voir. En plus, c'est super chiant à entretenir pour y foutre une activité aussi intense que la présidence. C'est inchauffable, c'est fragile, le sous-sol n'est pas amménageable pour y foutre des infrastructures militaires (le sol est lui même une levée de terre et d'étais sur un marais).

En plus, il a une certaine tendance à porter la poisse aux gouvernements qui s'y installent. Et le président qui le ferait serait assuré d'en prendre plein la gueule question communication.

En revanche, si on refaisait les Tuileries.... Il y a un projet en cours d'approbation complète (allez voir le site internet). Ou alors le château de St Cloud, qu'on aimerait lui aussi reconstruire: belle perspective sur Paris, bien situé, sécurisable, prestigieux, facile d'accès, pas isolé de Paris.... Et on pourrait ainsi reconstruire un des plus beaux palais que la France ait jamais eu. Ce serait vraiment bien là-bas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sarko et ses spin doctors nous ont fait un "Sedan" de la langue  ;).

Au vert chez Mickey et l'été à Fort Boyard

Sayônara

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis on n'a pas besoin de palais pour généraux d'opérettes.

Ce qui compte c'est un batiment adapté aux besoins de l'armée et non une dispersion des moyens dans une multitude de palaces rococo ouverts aux quatre vents, sans aucune sécurité.

Je trouve l'idée d'un pentagone/hexagone à la française (peu importe le nom) très intéressante : on doit revenir à l'essentiel et avoir des locaux adaptés aux besoins de sécurité et technologiquement au top. 

En plus on manque d'argent alors évitons les palais symboliques hors de prix et consacrons les moyens en un seul endroit, ça sera plus efficace. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahh, mais bienvenue dans le mon monde Tancrède.

D'ailleurs, je peux vous racontrer de belles anecdotes :

Comme la déstruction d'églises du XIXème siècle (possèdant des meubles et fresques classées ! ) pour construire à la place des églises modernes ... Ah oui, l'un des arguments employés contre une restauration de ces églises, était la désaffection des lieux de culte.  :rolleyes:  :lol:

Ou la pression de l'Etat sur Versaille pour en faire un disneyland ... notamment la "audacieuse" et "intelligente" reconstruction de la "grille royale", enventrant l'aménagement voulu par Louis-Philippe.

Mais aussi le fameux projet de reconstruction des Tuileries, qui ne repose sur aucune argumentation sérieuse et surtout pas historique (sauf peut-être les déductions fiscales pour le mécénat privé, qui, je le signale finance le projet ^-^). Même le chateau français construit en Chine a plus de valeur historique.

Et enfin le plus beau je dois l'admettre (car celui-ci finit "bien"), une société privée a creusé une tranchée sans autorisation dans une zone protégée à Angoulème. Ensuite, l’entreprise a par "étourderie" détruit des vestiges archéologiques de "premier ordre". Mais par crainte d'un plainte de la part de la Drac locale, l'entreprise a exprimé "sa volonté de collaborer" en  "mettant du matériel à disposition de la Drac pour effectuer leurs travaux et se sont engagés à prendre les frais de topographie à leur charge".

Et ces choses là se passé bien avant que Sarkozy devient ministre de l'intérieur ...


                                                                                                                                     

Je vois pas non plus le problème pour un "pentagone français", et puis se ne sera pas la première fois (ni dernière) qu'on copie sur un autre pays ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alexandre, tu as une mentalité de colonisé  :lol:.... "Pentagone à la française", non mais.... Vosu vous sentez pas ridicule rien que d'écrire ou de prononcer la formule  :O?

Sérieusement, je ne parle pas de laisser les EM et bureaux dans des palais classés ou autres bureaux coquets, impropres et disséminés, quoiqu'il ne faille pas exagérer non plus: tout est à peu près concentré sur l'Ecole Militaire et l'îlot St Germain. Et le vrai problème (c'est à St Germain) est l'indadaptation des locaux. Je suis tout à fait pour un site concentré à Balard, quoique cette connerie ait un sol tellement pourri que le coût de l'assainissement, du drainage et de l'étayage risque d'être foutrement élevé. On aurait du faire un site hors de Paris, en cambrousse (pourquoi pas une cité militaire pour pouvoir aussi loger les personnels?), ça aurait coûté moins cher; mais aucun ministre n'aurait accepté d'être loin du pouvoir.

Pour ce qui est de l'EM, je rappelle quand même que les très onéreux travaux du site de l'Ecole Militaire sont en cours et que le futur site de Balard ne concentrera pas cette partie là, à savoir la décision opérationnelle, le suivi, les cellules de réaction et de collecte du renseignement, les EM de force (surtout multinationaux)....

Mais pour revenir au problème, je parle de lieux de mémoire républicains et français, de monuments qui sont le patrimoine de tous, pas d'une foire d'empoigne d'opérateurs privés qui les foutront en l'air pour pas en faire grand-chose mais en fermeront surtout l'accès à jamais. Et je ne parle pas non plus de tout sauver, mais de sauver les emblématiques, qui ne sont pas nombreux: je me fous de l'ilot St Germain et même de ses hôtels particuliers. Garder Brienne est la seule chose importante (quoique j'aimais bien l'espace interne entre les bâtiments). Ensuite, les casernes, je m'en tape aussi: les seuls casernes importantes (sur le plan du Patrimoine) en région parisienne sont celles de la Garde Républicaine. Mais le cercle des armées, c'est vraiment du gâchis et sans doute de la magouille interne avec un futur promoteur déjà sur les starting blocks. C'est une merveille Art Déco de grande surface en plein coeur de Paris qui aurait pu avoir bien d'autres usages qu'héberger les agapes d'officiers en mal d'élitisme.

Et l'Hôtel de la Marine, c'est du quasi sacral: il n'a jamais été dans d'autres mains que celles de l'Etat, il a été fait dans ce but et il pourrait être une formidable vitrine pour de beaux projets publics. Pour info, je me foutais éperdument de la vente du Centre de Conférence International (l'immense machin à côté du Raphael).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons qu'il y a des bâtiments qui ont une âme et d'autres qui ne sont que de la brique... Je comprends la réaction de Tancrède. Il y a certes les goûts qui sont en jeu mais aussi un attachement à un certain patrimoine.

Pour ce qui est du "pentagone français", encore une fois, si le bâtiment sera utile (mouais...) l'idée de copier/coller avec un nom aussi minable bah c'est dans la pure ligne de notre gouvernement... je ne dis pas qu'il ne faut pas un bâtiment centralisant les EM mais bon le PF (prononcer Pfffff) ça le fait moyen.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas en quoi dire "Pentagone à la française" relèverait d'une mentalité de colonisés. Je me demande si pointer du doigt cette expression ne relèverait pas plutôt d'un complexe d'infériorité.  =) On dit "Pentagone à la française" car c'est le seul exemple connu qui corresponde à ce qu'on veut faire à Balard.  Cela parle à tout le monde, c'est clair, on pige tout de suite que les EM de toutes les armées seront regroupées sur un même lieu sous l'autorité du ministre. Cela aidera peut-être -on peut rêver- à créer entre les Armées le sentiment qu'elles sont au service d'un même but.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est idiot de copier jusque dans les termes, EM central suffit.

Sarko se verrais bien siéger en grand patron (avec des coussins sur sa chaise).

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas en quoi dire "Pentagone à la française" relèverait d'une mentalité de colonisés.

Ca sent foutrement la colonistion culturel quand meme. Le pentagone c'est le ministere de la defense ni plus ni moins.

Expliquer qu'on déménage le minstere de la défense pour rassembler les services ... et lui donner un nom propre aurait été une meilleur idée, que de dire on va faire comme les américain bla bla. Genre on a pas d'idée on des des suiviste 80 ans apres :lol:

M'enfin si effectivement ils n'ont pas d'idée il peuvent bien se faire mousser en parlant de pentagone ... des fois que les francais soit trop con pour comprendre le francais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, par exemple un nom bien typique du MinDef genre acronyme à coucher dehors par avis de tempête et blizzard arctique. Centre de Commandement Unifié des Forces Armées de la République Française CeCoUnForARéF ça sonne du tonnerre non? :lol: 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouaip, manque d'imagination et mentalité de publicité: on n'utilise que ce qui a déjà de la notoriété en croyant que ça donnera de la force au concept. Résultat lamentable garanti; on ne fait que dénaturer le terme sans donner de force au concept. Et en plus, "Pentagone à la française", ça sonne assez lamentablement mal: ça fait expression artificielle (trop de syllabes, elles ne s'enchaînent pas bien....).

Mais surtout Jojo, ça n'a rien d'unique, le futur site Balard: plein d'autres pays ont un ministère à services concentrés; dans le genre, on serait plutôt du côté des exceptions que de la règle.

Propositions:

- l'Hexagone (un peu trop référentiel)

- le gros cube avec des antennes partout (faut envisager toutes les formes  :lol:)

- le fromage de tête (mon préféré  :lol:)

- Balard (au moins, c'est simple)

- le Centre Opérationnel de Commandement Unifié: le COCU!

- la Cité Militaire (c'est sur la Cité de l'Air, et y'aura sans doute plus d'un bâtiment même s'il y en a un principal)

- SMC (Sarko Military City)

- Dégât des Eaux (juste pour anticiper)

- le Concombre, le Doughnut, la poire, la saucisse, le préservatif..... Bref, si l'architecte met une forme marrante....

Et Zamorana a raison, je veux un Big Board!!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et dire que je m'étais retenu de la sortir celle là, le cocu... Je crois que le PR ne le digérerait pas :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou alors, vu que le cercle de St Augustin dégage, on baptise le site Balard "le Grand Mess"; ça fait jeu de mots à plein de niveaux et ça renvoie bien à l'usage qu'en feront les officiers généraux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou alors, vu que le cercle de St Augustin dégage, on baptise le site Balard "le Grand Mess"; ça fait jeu de mots à plein de niveaux et ça renvoie bien à l'usage qu'en feront les officiers généraux.

St Augustin degage ... snif snif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous faites une fixation sur le nom alors que ce n'est pas le principal, pour une fois ou on se veut pragmatique et non "décorum" !

"Pentagone à la française", c'est juste pour l'image (ça parle plus aux français moyen et on a vu pire comme référence), c'est plus parlant que de parler du gros Centre Opérationnel National par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le fromage qui pue de Balard" ça serait dévlorisant tout bien réfléchi. En plus à Balard ils ne font pas de fromages. ;)

Y a bien "le Redoutable" mais ça fait prétentieux.

"Le Téméraire" me plairaît bien, mais ne nous poussons pas nous-même à la faute, on n'a pas besoin de ça par les temps qui courent... :lol:

"Le Richelieu" ferait classe mais c'est pas clair. :P

Reste "le Vauban"... Pourquoi pas? =)

"L'Hexagone" c'est pas mal du tout finalement. Cela fait penser à Pentagone, donc on voit ce que ça veut dire mais on reste bien français. Et en prime géométriquement on a un côté de plus, l'honneur est sauf!   :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alexandre, par pitié, ne fais pas un procès en manque de substance: je ne fais pas une fixette sur le nom ou l'arbre qui cache la forêt. Je parle d'un état d'esprit général des élites actuelles en général et des élites politiques en particulier: incultes, complexées vis-à-vis du monde anglo-saxon, sans ambition ni ampleur de vue, nourries à la culture superficielle des médias et de la pub, capable uniquement de fonctionner à la référence à quelque chose qui s'est fait avant, à une personalité connue à laquelle on essaie pitoyablement de se raccrocher (mais qu'on ne fait que salir si tant est que la personnalité en question soit vraiment quelqu'un qui ait eu un grand rôle, parce que ceux qui essaient de s'identifier à Mitterrand sont juste atterrants), à quelque chose qui est passé à la télé.... Il faut la mention "vu à la télé" pour être crédible, il faut aller faire le pèlerinage en Afrique du Sud pour serrer la pogne à Mandela, il faut faire un quelconque discours larmoyant sur tel événement sorti de son contexte, il faut en appeler aux mânes de tel ou tel....

Et en plus, tous ces "hommages", faits en trop grand nombre depuis trop longtemps (qui sait combien de journées, mondiales, européennes ou nationales, de quelque chose on a chaque année?) pour avoir un réel impact sont vraiment très mal faits, sur le registre de la larmoyance télégénique facile dont, au final, tout le monde se lasse très vite puisque ce registre devient la norme minimum. On est en train de se construire un manichéisme mental et surtout des illusions collectives très prégnantes, très stupides et loin du réel.

Pour revenir au bâtiment, je me fous bien de ce cas particulier; il est juste emblématique d'un esprit, d'un état actuel de la parole publique et d'une pratique. NS aurait du lui trouver un nom, si possible fort, dès avant d'annoncer son édification, l'impact médiatique eut été bien plus fort et le nom serait inconsciemment entré dans les esprits sans avoir à en passer par le "Pentagone français" (je ne redirais pas "à la française" qui est une expression esthétiquement abominable et moralement pitoyable). Cette dernière expression aurait pu être employée une fois et une seule dans la description d'un projet déjà nommé, et la chose serait vite passée, le nom seul restant. Maintenant, quel que soit le nom choisi, il n'aura jamais d'impact et ne restera pas dans les esprits; il ne pourra qu'être un sous-titre faible et sans envergure. Ainsi fonctionne la communication.

La seule façon d'échapper à cela serait, chose improbable, un bâtiment particulièrement remarquable, une oeuvre d'architecte audacieuse et intrigante, monumentale, esthétique ou particulièrement laide. Cas typiques de ces 3 possibilités: le "concombre" de Londres (l'immeuble ovoïde de Norman Foster), le Pentagone ou les tours de Kuala Lumpur pour le côté monumental (plus grand ou plus haut bâtiment du monde, ou alors un truc bien palatin massif qui fait impérial comme le grand machin à colonnade de Mussolini à Rome), l'Ecole Militaire (un grand truc bien classique) ou la pyramide du louvre pour le côté esthétique (on aime ou on n'aime pas, mais ça a avant tout un côté décoratif) ou l'ambassade russe de Paris (le bunker du boulevard Lannes) pour le côté immonde. Bref, un caractère dont la seule vue permette de l'identifier à un nom plus ou moins spontané qu'on peut parfaitement faire surgir discrètement par le net (marketing viral, insertion sur des forums et blogs....) et par le bouche à oreille, à moins que la foule n'en trouve de meilleurs.

Vu que le premier occupant sera Morin (enfin on croit), si ça se trouve, "l'écurie" (ou "l'incurie"  :lol:), ou "le haras", "le paddock", "l'hippodrome".... pourraient très bien devenir des noms d'usage commun. L'architecture du bâtiment n'est pas le seul élément pouvant amener une personalisation du bâtiment.

Bien sûr que le nom n'est rien du tout (mais quand même un peu, comme tout symbole): je ne crois pas avoir entendu qui que ce soit ici regretter les locaux mal foutus, mal agencés, mal chauffés, mal organisés, disséminés.... Un site unique pour le Mindef et les EM administratifs (rappelons que les EM opérationnels set cellules de crise seront à l'Ecole Militaire) est éminemmet souhaitable, de même que la vente de nombre de bâtiments administratifs et casernes sans gros intérêt architectural ou historique. Mais les quelques beaux bâtiments qu'on a ont de l'intérêt en eux-mêmes et peuvent servir à bien des choses: projets de musées/bâtiments historiques, soutien à l'activité des artisanats traditionnels et préservations des savoirs-faires, pépinières d'entreprises, logements étudiants ou sociaux, logements militaires (pour le pouvoir d'achat endommagé d'officiers et mdr travaillant en ville), commerces moins concurrentiels (ne pouvant affronter les prix des centres-villes modernes; un exemple peut-être les commerces des jardins du palais Royal et le statut particulier de nombre d'entre eux), galeries d'art indépendantes....

Les possibilités ne manquent pas, pouvant être financées ou cofinancées par d'autres ministères, des mécènes (contre des espaces de réception par exemple), des collectivités locales (et la Mairie de Paris cherche de tels espaces; ou encore voir l'exemple du château des Bouillons à Sedan)....

La République a son sacré et ses lieux de mémoire, la France a son patrimoine, et les brader n'apportera que peu d'avantages, surtout que vendre en ce moment est VRAIMENT très con, surtout sur l'immobilier de prestige à un moment où les gros investisseurs potentiels de ce marché (fonds de pensions, grands groupes hôteliers, Etats, groupes financiers, compagnies d'assurance, banques....) ont moins de capacités et sont moins nombreux. Le prix sera bradé, et je doute pourtant que les cons du Mindef attendent même la remontée des prix afin de financer rapidement, présenter de meilleurs comptes (on atténue le passif lourd de l'entretien de ces bâtiments et leur valeur en baisse à l'actif, on fait grimper le poste des "produits exceptionnels" pendant les 2-3 années prochaines, délicates du point de vue politique, donc sur sièges éjectables).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,510
    Total Members
    1,550
    Most Online
    zorkhoff
    Newest Member
    zorkhoff
    Joined
  • Forum Statistics

    20,894
    Total Topics
    1,317,063
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries