Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Forces de l'ordre] fil d'actu


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

Obtenir des chiffres du type 7,8x avec une étude qui se limite à 525 cas, c'est de l'escroquerie scientifique.

"L'étude a confirmé que les contrôles d'identité effectués par les policiers se fondent principalement sur l'apparence : non pas sur ce que les gens font, mais sur ce qu'ils sont, ou paraissent être"

Roule un joint sur la voie publique et on va voir si tu n'est pas contrôlé sur "ce que tu fait".

Demain, l'étude va s'intéresser aux douaniers. Et trouver un autre délits de faciès : les personnes stressées sont plus contrôlées que les autres, bizarre ça.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 537
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Obtenir des chiffres du type 7,8x avec une étude qui se limite à 525 cas, c'est de l'escroquerie scientifique.

"L'étude a confirmé que les contrôles d'identité effectués par les policiers se fondent principalement sur l'apparence : non pas sur ce que les gens font, mais sur ce qu'ils sont, ou paraissent être"

Roule un joint sur la voie publique et on va voir si tu n'est pas contrôlé sur "ce que tu fait".

Demain, l'étude va s'intéresser aux douaniers. Et trouver un autre délits de faciès : les personnes stressées sont plus contrôlées que les autres, bizarre ça.

Stressé c'est un comportement ... pas une caractéristique éthnique ou culturelle.

Link to comment
Share on other sites

Donc un cas = une opération ? Car là c'est pas clair. Une opération c'est quoi ? Le contrôle d'une personne ou le circuit d'une patrouille ?

SI c'est bien  525 cas il faut reconnaître que l'étude n'est pas objective.

Link to comment
Share on other sites

Donc un cas = une opération ? Car là c'est pas clair. Une opération c'est quoi ? Le contrôle d'une personne ou le circuit d'une patrouille ?

SI c'est bien  525 cas il faut reconnaître que l'étude n'est pas objective.

500 controles ... c'est marqué.

Et en quoi ce ne serait pas objectif ?! du moins plus ou moins objectif que n'importe qu'elle autre étude statistique?

En meme temps si tu veux vérifier c'est pas compliqué ... met un sweatshirt une baseball cap et un bas de survet  et va te promener :lol:

Pour éviter les controles ... un vieux look de neusk fera l'affaire. étonnant :lol:

Testé pour vous par moi meme ...

On notera aussi que le controle d'identité et une pratique etrange pour les étranger ... il n'est quasiment pas pratiqué ailleurs dans les pays civilisé ... et le peut qu'il y ait le modif est clairement expliqué au début. D'ailleurs les papier d'identité ne sont dans la plupart des cas meme pas une obligation - c'est le cas en france aussi ... d'ailleurs -, l'équivalent de la carte d'identité n'exisatnt tout simplement pâs dans de nombreux pays.

Link to comment
Share on other sites

Stressé c'est un comportement ... pas une caractéristique éthnique ou culturelle.

Le problème, c'est que la limite est floue pour moi. Un mec stressé va faire la queue à la douane comme les autres, c'est sa transpiration sous le nez qui le trahit.

Transpirer n'est pas un problème de comportement.

C'est comme si on reprochait au cueilleur de champignons spécialisé dans le cep, de délaisser champ et pâturages au profit des bois.

Dans la police, c'est pareil : on trouve plus de shit sous une cagoule que dans le sac d'une vielle. C'est l'expérience qui provoque ce genre de comportements, pas un pseudo racisme des forces de polices.

Pour les stats, 500 cas ne permettent pas un recul suffisant.

Link to comment
Share on other sites

Le problème, c'est que la limite est floue pour moi. Un mec stressé va faire la queue à la douane comme les autres, c'est sa transpiration sous le nez qui le trahit.

Transpirer n'est pas un problème de comportement.

C'est comme si on reprochait au cueilleur de champignons spécialisé dans le cep, de délaisser champ et pâturages au profit des bois.

Dans la police, c'est pareil : on trouve plus de shit sous une cagoule que dans le sac d'une vielle. C'est l'expérience qui provoque ce genre de comportements, pas un pseudo racisme des forces de polices.

Pour les stats, 500 cas ne permettent pas un recul suffisant.

Le but n'est pas de démontrer un racisme ... mais d'appliquer la loi !!! il est interdit de faire des controle aléatoire en fonction des caractéristique éthnique religieuse ou culturel !!!

Apres si on décide de ne plus faire de controle aléatoire ... mais de faire des controle spécifique de porteur de cagoule parce que les porteur de cagoule sont plus mechant que les autres c'est a la loi de le permettre ... pas autrement.

C'est cette hypocrisie qui pourrit le rtapport population police ... pas autre chose.

Quant a l'intéret de courrir apres les revendeur de shit faudra qu'on m'explique ...

Link to comment
Share on other sites

Tiens, j’en ai une bonne dans le genre délit de sale gueule…

Je ne me suis jamais fait contrôlé de ma vie (sans doute pas une tête de méchant ???).

Sauf une fois. Je vais me balader à bordeaux avec un ami et là on croise une connaissance (un pote algérien très typé magrébin qui vit rive droite, c’est un peu la cité de bordeaux quoi).

Et bah en une journée j’ai fait tous les types polices qui peuvent exister en France. Contrôlé par les CRS, la police nationale, municipale et ferroviaire pour finir  =( Je peux vous dire que pour une 1er fois ça fait bizarre…

Et notre pote nous a dit que encore ça allait, le pire qu’il ait connu ça a été une journée ou il s’est fait contrôler 7 fois dans la même journée, dont deux fois par les même policiers  =( (fait pas bon d’être jeune, bronzé et habiter certains quartier dans notre pays…).

Link to comment
Share on other sites

En meme temps si tu veux vérifier c'est pas compliqué ... met un sweatshirt une baseball cap et un bas de survet  et va te promener

Pour éviter les controles ... un vieux look de neusk fera l'affaire. étonnant

Ooh t'en fais pas, même en costard ça marche aussi. 'fin depuis les cartes électroniques ça m'arrive moins souvent faut reconnaître.

Mais 525 cas c'est loin d'être suffisant à mon gout, ils devraient étendre à 3000-4000...

Link to comment
Share on other sites

Mais 525 cas c'est loin d'être suffisant à mon gout, ils devraient étendre à 3000-4000...

525 ca suffit si l'echantillonage est correctement fais (à savoir qu'on ne biaise pas les stats par l'environnement par exemple en comptant les controles en pleine citée ou dans un quartier de haute securité embourgeoisé... idem pour l'heure, regarder à 3 h du mat ou un mercredi après midi ne donnera pas les mêmes resultats ...or il se trouve que le test est fait sur un endroit ou ca circule version tout type de la population française à toute heure, c'est le meilleur choix ou le moins pire qui a pu etre fait ....)

Link to comment
Share on other sites

On n'est pas obligé d'avoir sa carte d'identité sur soi en France ? En Belgique c'est obligatoire.

En France on est pas obligé d'avoir de piece d'identité du tout. Juste qu'en cas de controle d'identité si tu n'es pas en moyen de justifier de ton identité et que t'as personne sous la main qui peut la justifier pour toi ... la police peut t'inviter a les accompagner au commissariat le temps pour eux, 4h maxi, de vérifier :)

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_identity_card_policies_by_country

La plupart des pays de l'Europe occidentale non pas d'obligation de pieces d'identité, pareil pour l'Amérique du nord.

Accessoirement la carte d'identité francaise date de 1940 ... elle a été rendu non obligatoire en 1955 et les fichiers détruits.

Link to comment
Share on other sites

Pour voir... il a vu !

Reuters : "Deux véhicules de police, dont l'un transportant le conseiller spécial de l'Elysée Henri Guaino, ont été la cible de jets de pierre dans la nuit de lundi à mardi près de Paris, apprend-on de source policière.

Ce proche de Nicolas Sarkozy a dit être sorti "un peu secoué" de cette expérience dans une banlieue parisienne réputée sensible.

"Ce n'est pas un événement extraordinaire, ce qui est inquiétant, c'est que c'est un événement ordinaire", a-t-il dit sur Europe 1.

Henri Guaino avait pris l'initiative de participer à une patrouille pour observer le travail de la Brigade anticriminalité en Seine-Saint-Denis, en compagnie du préfet, a-t-on précisé de source policière.

L'une de ses collaboratrices se trouvait dans le second véhicule.

Les deux voitures de police se sont d'abord rendues vers 23h00 (21h00 GMT) à Clichy puis vers 01h00 (23h00 GMT) dans un quartier réputé sensible à Montfermeil.

Là, les policiers et leurs accompagnateurs ont essuyé des jets de pierre perpétrés par une quarantaine de personnes ignorant vraisemblablement la présence d'Henri Guaino.

Les feux situés à l'arrière du premier véhicule ont été brisés et la lunette arrière du second a subi le même sort mais il n'y a pas eu de blessé.

"Les jeunes qui étaient là, plusieurs dizaines, ce n'était pas un guet-apens prémédité, quand ils se sont rendus compte que c'était deux voitures banalisées de la police, s'en sont pris à ces voitures, très violemment", a raconté Henri Guaino.

"Et les fonctionnaires de police se sont dégagés de ce qui aurait pu devenir un piège", a-t-il ajouté.

Pour le syndicat Unité police, Henri Guaino "a pu constater par lui-même la violence de la rue".

"Si ce phénomène est aujourd'hui banalisé pour les policiers qui le vivent quotidiennement, il est légitime de penser que son témoignage sera entendu au plus haut sommet de l'Etat", écrit-il dans un communiqué.

Pour le syndicat, "les actes de guérilla urbaine" sont en recrudescence et la diminution des effectifs policiers engagée cette année par le gouvernement "n'arrange rien."

Plusieurs incidents se sont produits ces derniers jours dans des quartiers sensibles de la région parisienne.

Des policiers ont ainsi essuyé des tirs de mortiers de feux d'artifice samedi dernier à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis).

Il y a quelques semaines, d'autres fonctionnaires ont essuyé des tirs de fusil d'assaut Kalachnikov (AK47) à La Courneuve, dans le même département."

Et attaquer des policiers et leurs véhicules, c'est pas un délit de faciès ?

Link to comment
Share on other sites

Et attaquer des policiers et leurs véhicules, c'est pas un délit de faciès?

Erf nan ... a priori le meme policier hors du service faisant ses course a carrefour se fera pas caillasser. Le policier se fait caillassaer parce qu'il police "en civil" des gens qui ne veulent pas se faire  policer" ... pas parce qu'il est policier. Les plantons devant les ambassade se font pas caillasser ... par exemple.

C'est donc bien lié a un comportement donné a un moment donné pas a une caractéristique intrinseque. Les pompiers c'est pareil il se font caillasser quand ils viennent eteindre les feu de joie ... pas le soir du bal du 14.

Apres c'est pas bien compliqué ... un appareil photo ou une cam' ... tu film les caillasseur et tu les fais comparaitre dans quelques jours ... On fait ca depuis des années pour les manifestation, les RG on des kilometre de bandes :lol: Il est d'ailleurs déconseillé de faire des cliché dans la zup du coin sans avoir montré patte blanche ... au risque de prendre des mauvais coups.

Link to comment
Share on other sites

http://lemamouth.blogspot.com/2009/06/favier-prone-un-regroupement-de.html

Favier prône un "regroupement de compétences"

Le général Denis Favier (GIGN), a effectué ce matin un plaidoyer pour un regroupement de compétences en matière de contre-terrorisme. Il y a une "nécessité absolue regrouper nos compétences" a-t-il plaidé au colloque de Défense et Stratégie, à l'assemblée nationale. "Considérer qu'on peut gérer les prises d'otages massives avec les seules unités spécialisées, c'est courir à l'échec" a-t-il ajouté, reprenant un des retours d'expérience de l'exercice Paris Lyon Marseille (PLM) de décembre 2008. Dont on attend toujours la suite, d'ailleurs, que MAM avait annoncé au début de... 2009, sans que rien ne suive.

Selon nos sources, l'autre leçon, un nécessaire surcroît de coordination, et l'émergence d'un leadership dans la conduite des opérations, n'ont pas non plus été suivis d'effets, et ce dossier massif du contre-terrorisme figure vraisemblablement en bonne place sur la liste des dossiers urgents, laissés en jachère, que Brice Hortefeux va devoir gérer assez rapidement. Ce matin, le propre coordinateur du renseignement, Bernard Bajolet, s'est félicité de la révolution silencieuse qu'ont initiés les services de renseignement pour se rapprocher, tout en constatant que le risque statistique d'un attentat était bel et bien là.

Mobilisation générale pour Balbuzard Noir

Le général Favier a rappelé, à l'appui de sa position, que les forces spéciales avaient toujours bénéficié d'un important appui des forces conventionnelles, notamment pour l'environnement. C'était le cas, par exemple, lors de l'opération Balbuzard Noir -auquel Favier avait participé-, qui avait mobilisé une quarantaine d'hélicoptères de l'ALAT, deux TCD et un porte-avions, pour libérer des militaires français retenus en otage par les Serbes. Le dard de forces spéciales, plus de 90 spécialistes, comprenait notamment la quasi-totalité du GIGN, ainsi que des commandos marine et du 1er RPIMa. Les débats de légitimités ne s'était pas posés, on avait seulement pris les meilleurs pour une mission particulièrement risquée, une des premières PROM, en fait, et on avait mis les questions de chapelles de côté (là c'est moi qui commente).

C'était encore le cas pour intervenir sur l'Airbus de Marignane.

Et c'est encore le cas, aujourd'hui, avec le groupe interarmées d'hélicoptères (GIH), soutien aéromobile du GIGN, même si ce dernier dépend du COS.

L'expérience démontre que les PROM de demain devront mettre en oeuvre un grand nombre de forces spéciales, qui encore aujourd'hui, ne s'entraînent quasiment jamais ensemble.

Les forces spéciales militaires n'étant quant à elles jamais associés aux exercices, ne participant qu'à celles sur lesquelles elles sont missionées, comme c'est le cas par exemple pour le contre-terrorisme maritime (CTM).

Vu les conclusion de fu2 sur le fil POM ... => http://www.air-defense.net/Forum_AD/index.php/topic,11665.msg384219.html#msg384219


http://lemamouth.blogspot.com/2009/06/quelques-bilans-de-lantiterrorisme.html

Quelques bilans de l'antiterrorisme français

La France est tout simplement le pays qui interpelle le plus de terroristes présumés : 400, en 2008, sur un millier d'arrestations effectuées en Europe, a révélé ce matin Frédéric Péchenard, directeur général de la police nationale (DGPN), au colloque de Défense et Stratégie. Si le territoire n'a pas été touché par un attentat majeur depuis 13 ans, la France continue à connaître des "attentats secondaires", d'origine basque ou corse. Et, encore plus évidemment, la DCRI (direction centrale du renseignement intérieur) est par ailleurs, et sans surprise, très active sur les réseaux d'inspiration islamiste, qu'il s'agisse de "petites mains" recueillant des financements, ou de guérilleros-djihadistes revenant de formation à l'étranger. Frédéric Péchenard a d'ailleurs rendu un hommage très appuyé à Bernard Squarcini et à ses équipes.

De surcroît, sur la frange islamiste, la France a aussi pratiqué les mesures préventives, en réalisant un certain nombre de mesures d'éloignements d'étrangers. 115 personnes ont dû aller habiter ailleurs, dont 25 imams.

Link to comment
Share on other sites

Liste des principaux fichiers nationaux de police et gendarmerie

AGADIR (Direction générale des finances publiques, contrôle fiscal)

AGDREF (application de gestion des dossiers des ressortissants étrangers en France)

AGRIPPA (Application nationale de gestion du répertoire informatisé des propriétaires et possesseurs d'armes)

ANACRIM (logiciel d'analyse criminelle)

ARAMIS (suivi des titres de circulation délivrés aux personnes)

BB2000 (Bureautique Brigade 2000)

CIBLE (comparaison et d'identification balistique par localisation des empreintes)

COG-RENS (centres opérationnels et de renseignement de la gendarmerie)

DELPHINE (premier traitement de données biométriques à visée administrative en France)

FAC (automatisé des casinos et salles de jeux)

FAED (empreintes digitales)

FAR (alphabétique des renseignements)

FBS (brigades spécialisées)

FCA (central des automobiles)

FDST (direction de la surveillance du territoire, christina)

FICOBA (Comptes Bancaires et Assimilés)

FICP (national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers)

FIJAIS (judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles)

FIP (centre national d'analyse d'images pédopornographiques)

FIT (informatisé du terrorisme)

FNAEG (empreintes génétiques)

FNCI (national des cartes d'identité)

FNFM (faux monnayage)

FNI (national des immatriculations)

FNPC (national des permis de conduire)

FNPE (personnes nées à l'étranger)

FNT (national trans-frontières)

FOS (objets signalés)

FPIS (personnes interdites de stade)

FPR (personnes recherchées)

FRG (renseignements généraux, EDVIRSP, ex-Edvige)

FS-PORA (suivi des personnes faisant l'objet d'une rétention administrative)

FSCP (Service Centrale des Prélèvements biologiques)

FTIVV (traitement des images des véhicules volés)

FTPJ (travail de la police judiciaire)

FVVS (véhicules volés et signalés)

GERFAUT (Gestion électronique des reconduites à la frontière audiencées en urgence par les tribunaux)

HOPSY (internements psychiatriques)

INSEE (Répertoire national d'identification des personnes physiques)

JUDEX (Système de traitement des infractions constatées de la gendarmerie nationale)

PULS@R (projet Andromede gendarmerie)

RMV 2 (réseau mondial des visas 2)

SALVAC (système d'analyse des liens de la violence associée aux crimes)

SCPPB (service central de préservation des prélèvements biologiques)

SDRF (suivi des titres de circulation délivrés aux personnes sans domicile ni résidence fixe)

SIS (système d'information Schengen, France)

STIC (système de traitement des infractions constatées de la police nationale)

RAPACE (Répertoire Automatisé Pour l'Analyse des Contrefaçons de l'Euro)


http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/06/29/le-fichier-pericles-grand-mix-de-donnees-personnelles_1213151_651865.html

Le fichier Périclès, grand mix de données personnelles

Le projet de loi Loppsi 2, qui sera débattu dans les prochaines semaines, devrait s'imposer comme le super-outil de filtrage et de traçage du Net. Au coeur de ce dispositif de lutte contre la criminalité, Périclès, une plateforme névralgique pour les données personnelles.

Apparue et adoptée en 2002, la première loi Loppsi prévoyait un arsenal juridique destiné à endiguer l'accroissement de la délinquance et de la criminalité. Sa première mise en application, la loi sur la sécurité intérieure, votée en 2003, concernait plus spécifiquement la criminalité "classique". Depuis, il fallait prendre en compte la formidable montée en puissance des réseaux - et la montée, liée, de la cyberdélinquance - mais aussi les avantages d'une quasi-totale informatisation des données concernant les citoyens. La Loppsi, 2e du nom, et ses "super-fichiers" croisés ont alors été pensés.

Selon les informations obtenues par le Figaro, le fonctionnement et le champ de recoupement de Périclès, devenu récemment AJDRCDS (Application judiciaire dédiée à la révélation des crimes et délits en série), a été précisé. Seuls les magistrats et gendarmes ou policiers habilités judiciairement et formés à Périclès auront la possiblité de travailler sur la plate-forme, qui ne sera accessible que par une combinaison de code et mot de passe nominatifs. Une fois identifié, l'utilisateur pourra à loisir taper sa requête en précisant le ou les fichiers à interroger.

RECOUPEMENTS À LA CARTE

A la palette des quarante-cinq fichiers (référencés dans le nouveau rapport Bauer - décembre 2008, voir encadré) d'ores et déjà disponibles au ministère de l'intérieur, tels les fichiers d'antécédents judiciaires et traitement des infractions constatées (STIC, Judex) ou bases de permis de conduire ou cartes grises, pourront s'ajouter - sur demande des enquêteurs et par réquisition accélérée - certains autres fichiers administratifs comme ceux des douanes, du fisc ou de la Sécurité sociale par exemple. A noter au passage que de 34 en 2006, ces fichiers sont passés à 45 en 2008, et seront bientôt augmentés d'une douzaine supplémentaire "en cours de préparation" selon le rapport Bauer, vraisemblablement pour 2010.

Dernière nouveauté en date, l'adjonction dans les possibilités de croisement des éléments visibles sur la Toile - dits "sources ouvertes" - que chaque internaute peut laisser - parfois sans s'en rendre compte - sur les sites de socialisation (tels Facebook ou MySpace), mais aussi pages personnelles ou blogs (accessibles par simples requêtes sur moteurs de recherche classiques comme Google). A l'image de l'expérimentation du fichier Herisson (Habile Extraction du Renseignement d'Intérêt Stratégique à partir de Sources Ouvertes Numérisées) par la Direction générale de l'armement, une masse non négligeable d'informations peut être collectée légalement par ce moteur de recherche "super-renifleur" qui dresse un portrait-robot numérique de chaque individu.

FACEBOOK ET GOOGLE EN COMPLÉMENT

Et les recoupements ne s'arrêteraient pas là. Toujours sur demande et pour les besoins de l'enquête, il sera alors possible - ce qui est déjà le cas pour certaines affaires - de demander aux opérateurs de téléphonie les numéros d'identification des portables se trouvant dans une zone précise et ayant passé une communication à un moment donné. Idem pour le GIE Cartes bancaires, qui fournirait les listes de retraits d'argent par Carte bleue dans un périmètre déterminé. Ces demandes ne sont pas nouvelles, mais la possibilité de recoupements d'identités grâce à Périclès l'est. La convergence des données augmente les chances de réussite d'une identification.

Une seule limite à tout ce futur arsenal, son utilisation qui serait limitée aux délits passibles d'au moins 5 ans d'emprisonnement, le tout afin "d'étendre l'utilisation des fichiers de police judiciaire à la lutte contre la délinquance la plus nombreuse et la plus répétée pour permettre aux officiers de police judiciaire de bénéficier des nouvelles capacités de rapprochement et de traitement de la sérialité", comme le décrit le projet en préambule. Et déjà, ça et là, quelques initiatives tentent de résister à ce fichage massif.

Link to comment
Share on other sites

Enfin !  ça fait un moment qu'on passe pour des rigolos en refusant de fusionner ou de croiser nos fichiers de police et sociaux, il est temps de se mettre au niveau de nos voisins européens et de chercher réellement à lutter contre la criminalité en exploitant toutes les informations sans avoir une main attachée dans le dos et un bandeau sur les yeux.

Seuls des imbéciles peuvent croire qu'un criminel ou un délinquant se spécialise dans un seul domaine, la lutte contre le crime consiste précisément à réunir le maximum d'éléments pour éviter des bavures ou des erreurs judiciaires. Croiser les fichiers et permettre de comprendre l'ensemble du problème ainsi que le cheminement criminel d'un individu ou d'un groupe de malfaiteurs est indispensable. Il faut aussi améliorer la communication et le transfert d'informations avec INTERPOL ou EUROPOL car la criminalité est de plus en plus transnationale.

Si ça permet en plus de réduire le temps de l'enquête, éviter des mises en examens et des interrogatoires inutiles et ciblant mieux les coupables potentiels ça nous fera en plus faire des économies et nous donnera une plus grande réactivité en plus d'une meilleure réussite dans la résolution des affaires.

Il faut un vrai traitement de l'information dans le domaine criminel et le regroupement de données est le minimum à faire, la police ne peut plus travailler comme au XIXème siècle. On ne peut pas rester dans la logique du témoignage oral ou de l'aveu du suspect comme seul élément de l'enquête.

Associer la police scientifique (qui devrait avoir beaucoup plus de moyens qu'aujourd'hui !) et l'exploitation de l'information serait un grand pas en avant. C'est pas pour rien que les séries TV des Experts qui mettent clairement en avant les avantages de ce mode de fonctionnement rencontrent autant de succès dans le public =)

 

Link to comment
Share on other sites

Il me semble que la police scientifique des experts est déjà à la ramasse comparé aux moyens existants. Je me trompe peut-être bien sûr.

Quels sont les moyens réels de la police dite scientifique.

Link to comment
Share on other sites

En effet, c'est la misère !

Dans ce domaine comme dans celui de l'exploitation informatique on est salement en retard avec seulement 7 labos mal équipés pour tout le pays (http://www.inps.interieur.gouv.fr/) et des moyens humains (550 personnes) et financiers ridicules même si le nombre d'interventions augmente considérablement.

La plaquette de présentation :  http://www.inps.interieur.gouv.fr/docindex/inps_presentation_01_2008.pdf

Je ne sais pas s'il y a un classement des polices scientifiques mais on ne serait pas dans les 10 premiers question moyens !  (c'est historique, il y a toujours eu un désintérêt total des politiques)

Link to comment
Share on other sites

525 ca suffit si l'echantillonage est correctement fais (à savoir qu'on ne biaise pas les stats par l'environnement par exemple en comptant les controles en pleine citée ou dans un quartier de haute securité embourgeoisé

Les 525 contrôles ont été pratiqués à châtelet et gare du nord ! Les deux premiers lieux de rassemblements de bandes en France (la gare du nord est aussi un carrefour européen du trafic de drogue).

Venez comme moi passer tout les matin au milieu des 'GdN' et de tous les candidats en partance pour l'UK, et vous verrez que ça ne représente en rien la France en général, c'est une extrême !!

Apres c'est pas bien compliqué ... un appareil photo ou une cam' ... tu film les caillasseur et tu les fais comparaitre dans quelques jours ... On fait ca depuis des années pour les manifestation, les RG on des kilometre de bandes

On remercie donc l'UMP et son chef Sarko pour avoir récement fait voter la loi qui  permet le versement à la procédure judiciaire des vidéos prises par les forces de l'ordre pendant leurs interventions. Le PS n'a pas jugé utile de considérer que ces vidéos prisent par les forces de l'ordre soient utilisables.

Link to comment
Share on other sites

Il me semble que la police scientifique des experts est déjà à la ramasse comparé aux moyens existants. Je me trompe peut-être bien sûr.

Quels sont les moyens réels de la police dite scientifique.

La police scientifique c'est cher tres cher - plusieurs dizaine de millier d'euro le mois d'écoute GSM, plusieurs centaine d'euros pour une analyse d'ADN légale etc. sans parler des année nécessaire a constituer l'expérience du métier des labos, voir la collection de piece automobile des labos de police - . Police et justice ayant déjà peu de moyen financier, et la recherche et le renseignement criminel étant la derniere roue du carrosse, il est peu probleme que des moyen supplémentaire soit dispo c'est plutot l'inverse ne pratique, sauf cas exceptionnel.

Un autre écueil l'absence de formation spécifique. Les policier scientifique francais .. sont souvent des scientifique employé de la police. Les seule formations spécifiques - au sens CSI - sont Lausanne et Galsgow et ce pour toute l'Europe au sens large ...

Enfin la police scientifique n'est qu'un outil de plus dans la panoplie policiere pour abonder les éléments de l'enquete pas une fin en soit ... meme si c'est sexy a la télé IRL c'est nettement plus complexe :)

Link to comment
Share on other sites

Effectivement il y à comme un problème d'effectif.  :-[

En meme temps il est difficile de réduire le nombre de policier et gendarme ... et d'augmenter massivement les effectifs de la police scientifique - qui coutent encore plus cher car plus qualifier qu'un gardien de la paix ... - .

Si on veut maintenir un semblant de présence policiere sur la voie publique ... il faut faire des concession ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

...

On remercie donc l'UMP et son chef Sarko pour avoir récement fait voter la loi qui  permet le versement à la procédure judiciaire des vidéos prises par les forces de l'ordre pendant leurs interventions. Le PS n'a pas jugé utile de considérer que ces vidéos prisent par les forces de l'ordre soient utilisables.

C’est plus compliqué que ça.

Ca fait longtemps que les vidéos sont utilisées mais le problème c’est qu’on peu faire dire n’importe quoi à ces vidéos (suffit de voir les vidéos sur le net y a plein de commentaire et chacun interprète à ça manière).

C’est un peu la même histoire que l’ADN c’est une preuve parmi t’en d’autres mais il faut tout un travail de police et d’investigation derrière.

La en gros ils se base presque seulement sur la vidéo ce qui en effet est quelque peu contestable…

Link to comment
Share on other sites

C'est justement le but de la diversification des sources de renseignements durant l'enquête : il ne faut pas prendre en compte l'ADN OU les témoignages OU les aveux OU les vidéos OU les preuves informatiques... mais le total des preuves ou des indices.

Plus on croise les informations et on les recoupent, moins il y a de risque d'erreur judiciaire. Plus personne ne souhaite revenir aux années 1970 ou précédentes ou le seul aveu d'un suspect permettait une condamnation.

A contrario, réunir l'ensemble des élements prends de plus en plus de temps. Donc, pour gagner du temps, il faut regrouper les fichiers et doper les moyens de recherche et d'enquête surtout quand on connait une évolution rapide des moyens de communications et que les enquêteurs doivent s'adapter aussi aux progrès technologiques. Les écoutes téléphoniques et informatiques, le croisement des données bancaires, sociales, etc... peuvent apporter des réponses aux questions des juges en démontrant le mécanisme de la fraude ou du crime ou à l'inverse de démontrer l'innocence d'un suspect.

On peut dire que c'est attentatoire aux libertés mais la sécurité est la première des libertés.     

Un exemple juste pour illustrer mes propos sur le caractère transnational des crimes : http://fr.news.yahoo.com/12/20090701/ttc-escort-annonce-site-ferme-pour-proxe-549fc7d.html

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,947
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...