Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Forces de l'ordre] fil d'actu


Recommended Posts

certes certes mais je trouves dommage qu'il reagisse à l'emporte pièce comme cela parceque y'a toujours moyen de discuter

Peut être qu'il en marre que l'on le prenne pour un pushing ball.

J'ai vue un reportage sur la police de los angeles, c'est complètement différent les attitudes.

Le père de famille qui vient gueuler sur le policier a eu droit à un avertissement, le flic lui a proposé de voir le dossier de sa progéniture aux commissariat.

La bas, certes c'est violent mais il y a du respect pour la police.

Le contrôle est normal, il n'ont pas menotté puis tabasser  les élèves pour les fouillés, c'est contrôle autorisé avec un chien anti-drogue et non un K9 ou autre chien d'attaque.

Link to post
Share on other sites

pas d'accord mais alors pas du tout

sinon la réaction face à une intervention musclée est previsible des le depart : on va crier au nazi et defendre sa progeniture (reaction normale de la majorité des parents normalement constitués)

Je retire le terme "musclée" pour le terme "ferme" plus en rapport avec ma pensée. Ils ne sont pas là pour s'amuser ou pour distraire les jeunes sinon ils seraient venus déguisés en clown Mac Donald avec un bouquet de fleurs à la main et un caniche bicolore. Je ne cautionne évidemment pas la violence.

le police c'est pas une milice, elle se doit d'avoir une attitude exemplaire

et sans vouloir jetter e l'huile sur le feu entre corportaions c'est grace à l'attitude "cadrée et carrée" des gendarmes (ou en tout cas percue comme telle jusqu'a present) que ceux ci etaient et sont largement moins l'objet de critiques fondées ou pas de la part du public et des medias

D'accord sur l'attitude exemplaire mais elle ne sera jamais assez exemplaire pour certains et de plus il est impossible d'avoir 100 % d'exemplarité sur chaque intervention, c'est une utopie (si les gendarmes n'ont pas été 100 % correct sur ce coup là ça ne mérite pas un lynchage public).

parceque primo : en France y'a la presomption d'innocence (et oui n'en deplaise on est innocent tant que la preuve du contraire n'a pas été faite) et y'a le respect de l'individu et de son corps (Habeas corpus ca rappelle quelque chose ??)

La présomption d'innocence et fouilles surprises dans un cadre de lutte anti-drogue sont incompatibles ? quand au respect de l'individu, c'est certain qu'une fouille est toujours irrespectueuse mais c'est pas comme si on l'avait mise à poil devant la classe. Si chaque personne fouillée portait plainte on serait en plein chaos !

 

Link to post
Share on other sites

le police c'est pas une milice, elle se doit d'avoir une attitude exemplaire

et sans vouloir jetter e l'huile sur le feu entre corportaions c'est grace à l'attitude "cadrée et carrée" des gendarmes (ou en tout cas percue comme telle jusqu'a present) que ceux ci etaient et sont largement moins l'objet de critiques fondées ou pas de la part du public et des medias

Évidement qu'ils ne sont pas perçu de la même manière, ce n'est pas si vieux que ça que la gendarmerie intervient elle aussi dans les quartiers de banlieue, attend encore quelques années et on en reparlera je pense.  ;)

D'ailleur le sujet de ce topic en est le parfait exemple!

- Juste pour info, histoire que l'on ne me taxe pas, en plus, de guéguerre entre service police/gendarmerie; je respecte énormément cette institution qui est à mon sens égale à celle de la police; ce sont des collègues...

Bon dieu le respect de la fonction ca s'impose pas ca se gagne (et pas uniquement dans les forces de l'ordre)

En ce qui me concerne desolé alexandre mais tes propos sont plus que limites sur ce coup

Ses propos n'étaient pas plus choquant que ceux de G4lly.

en France y'a la presomption d'innocence (et oui n'en deplaise on est innocent tant que la preuve du contraire n'a pas été faite) et y'a le respect de l'individu et de son corps (Habeas corpus ca rappelle quelque chose ??)

on se moque des flics US qui sont des bourrins de première (et t'es pas le dernier) que dire alors si les notres se transforment en cela part les procedures que tu suggères !!!

Effectivement il y a la présomption d'innocence, malheureusement elle ne s'applique pas aux fonctionnaires de police en général.

Link to post
Share on other sites

Effectivement il y a la présomption d'innocence, malheureusement elle ne s'applique pas aux fonctionnaires de police en général.

et bien elle devrait ..... mais bon avec les journalistes qui cherchent a faire les choux gras de la moindre affaire pour sortir de la rubrique des chiens ecrasés et faire leur place (ca c'est une frangue professionnelle qui a perdu une bonne partie de sa deontologie) c'est pas gagné...

ex : l'article polémique

jamais le journaliste qui l'a ecris n'est allé verifié et confronter la version opposée

faudrait en fait commencer par modifier les contenus de cours des ecoles de journalisme en fait

Link to post
Share on other sites

Peut être qu'il en marre que l'on le prenne pour un pushing ball.

J'ai vue un reportage sur la police de los angeles, c'est complètement différent les attitudes.

Le père de famille qui vient gueuler sur le policier a eu droit à un avertissement, le flic lui a proposé de voir le dossier de sa progéniture aux commissariat.

La bas, certes c'est violent mais il y a du respect pour la police.

Ce n'est pas du respect, c'est de la crainte/peur... le respect les populations l'ont pour les "firefighters" pas pour les "cops"... d'ailleurs dans les pays anglo-saxons, c'est à peu près toujours cette situation. En Australie et aux EU, j'ai vu des mecs se faire embarquer lors de contrôles d'alcoolémie et autres contrôles de routines, je peux vous assurer, que j'espère que jamais on arrivera à ça en France... aucun respect pour la personne, aucun respect pour la vision des gamins qui voient le père embarqué de force et menotté pendant que les flics appellent les assistantes sociales pour récupérer les mômes et que le père hurle... (même sans se débattre, menotte = normal).

Ceux qui pensent que c'est mieux là bas (à ce niveau là), n'ont qu'à y aller car la TV, ça montre rien et surtout pas la réalité du terrain.

Pour la descente dans ce collège, je vois absolument pas où est la pédagogie... c'est de la répression, point. La pédagogie, ça serait de former les parents, leurs enfants et les profs aux risques liés aux drogues et à la reconnaissance de certains signes qui ne trompent pas. Ton gamin se drogue, hop, assistance sociale pour tout le monde, ca coutera peut etre cher, mais sans les parents dans la boucle, la répression ne permettra rien de bon.

Envoyer les forces de l'ordre dans ce type de contexte ça sert à quoi, hormis leur donner encore plus mauvaise réputation. C'est pour créer un sentiment de crainte? Les dealers ne sont pas dans le collège eux, mais à la sortie (expérience perso, c'est pas comme le lycée).

De plus, ça me fait rire, on jette la pierre aux FDO dans cette affaire, mais on oublie que derrière, quelqu'un à donné l'ordre et l'autorisation d'intervenir dans cet sphère au combien politisée qu'est un collège public...

Link to post
Share on other sites

je pense que tu t'emballes un peu vite.

Le rôle de la police est un rôle répressif, puisqu'ils ont en charge l'application des lois.

Le reportage montre que la police est bien surveillé, entre les cops watching, la caméra dans le véhicule....

Tu sais qu'une personne bourré peut tuer d'autres personnes? Il y a plusieurs cas en France ou des jeunes saouls ont renversés des piétons ou provoqués des accidents avec mort de personne. Ils auraient fallût les laisser repartir? Même sans voiture, un homme saoul est dangereux, plusieurs cas de bagarre avec mort voir viol dans certain cas.

Il faut que tu sortes, le monde n'a pas de respect envers l'ordre et la loi, surtout en France. Dans une gare, il y a eu une émeute juste pour un contrôle, chaque fois, c'est la faute de la police.

Link to post
Share on other sites

Génial...  Je prierai tout le monde d'éviter les petits arguments de comptoir comme les pauvres bourrés faut les manier avec des pincettes. Ces bourrés j'en ai ramassé à la pelle et c'est pas les pauvres malheureux dont tu nous parles Kenwod. Oh, il y en a dans le lot mais la plupart du temps tu auras droit au hargneux bagarreur qu'il faudra neutraliser ou le déchet vomitif qui va t'en coller plein VSAB, merci les heures à nettoyer les petits morceaux de vomi dans tous les recoins et la bonne odeur de vinasse prédigérée. Pas de pitié pour les poivrots.

Il y a un problème - en France, ailleurs je ne saurai trop dire - de perception de la police (et un peu aussi de la gendarmerie mais à un autre degré). On voit les forces de l'ordre comme les chiens de l'état et comme les ennemis de la population (sans même à grossir fondamentalement le trait ce qui terrible). Forcément, comme ils sont à la solde des politiques, ce sont des salopards eux aussi, un peu la Milice moderne...

Ok, des cons il y en a des gars qui se prennent pour des cadors parce qu'ils ont l'uniforme, j'en avais aussi dans ma caserne et ils étaient facile à remarquer. Des gars qui en ont marre, aussi il y en a. Se faire cracher à la gueule (au sens large, cela va du comportement incivil de base aux insultes, parfois coups) à longueur de temps parce qu'on hérite d'une situation léguée par les aïeux ça finit par vous changer le plus sympathique des agents en "connard". Je peux juger de comment les gens se comportent et voient les gendarmes/policiers lors des interventions, la plupart du temps c'est pas vraiment glorieux et ça s'en ressent sur le moral des troupes. nous les sapeurs avons bonne réputation générale parce que notre travail est de sauver des vies, pas de sanctionner les mauvais comportements, on ramasse les miettes des cons qui se conduisent mal et c'est les gars en bleu qui prennent la relève pour taper sur les doigts, ça ne rend pas populaire...

il y a un gros problème de perception de la mission de ces forces de l'ordre parfois même au sein des services. Du côté de la population on les voit comme des gars qui leur pourrissent la vie avec leurs contrôles, leurs descentes et cie mais bordel ils ne comprennent pas que cela est fait dans leur intérêt! De l'autre côté, on peut voir un manque d'humanité parfois (souvent?) mais pourquoi? Quand tu te fais traiter comme de la merde tu n'as plus spécialement envie au bout d'un moment de prendre toi même des gants quand bien même il faut le faire, c'est humain et jusqu'à preuve du contraire c'est un humain qu'il y a sous l'uniforme.

Un agent des forces de police ou de gendarmerie n'est pas là pour être le père fouettard de la société, il est là pour les gens puissent vivre dans une société la plus sûre possible dans le cadre du respect des lois (y compris pour eux). Maintenant si on devait vraiment prendre en compte les reportages et articles des journaleux... Désolé mais je n'adhère pas. Une intervention dans un établissement scolaire ce n'est pas de l'éducation/pédagogie, c'est de la prévention/dissuasion mais aussi de la répression. je n'y vois rien de méchant là dedans. Ok le chien ça peut faire peur (c'est aussi un peu le but, un gros berger ça calme vite les gens j'ai pu le remarquer ;) ) mais ce sont des agents de terrain aussi pro que leur maîtres et puis il n'y a pas eu de dérapage que je sache. Ils ne sont pas là pour faire de la pédagogie, ils peuvent être pédagogues dans leur démarche de prévention (ça se fait déjà) mais le reste c'est aux parents de jouer leur rôle. une place pour chaque chose et chaque chose à sa place! (faudra aussi que les politiques le comprennent)

La seule chose qu'il ressort de tout ce bazar c'est que les journalistes ne sont pas (la plupart du temps) là pour donner de l'information mais de la merde et le problème est que les gens en redemandent. On a la Police et la Gendarmerie qu'on mérite. Qu'on arrête donc de cracher dessus et les choses se passeront mieux, les mauvais éléments seront naturellement éjectés (c'est en partie le cas, ça je peux l'assurer car en interne les petits cons en uniforme se font recadrer par les autres assez vigoureusement.).

Pour revenir sur un commentaire on ne voit que les maisons qui brûlent, c'est comme ça partout.

Je regrette vraiment le départ de Famasbiensur mais bon, c'est son choix et je ne le discuterai pas. On reste quand même en contact j'espère.

Link to post
Share on other sites

je pense que tu t'emballes un peu vite.

Le rôle de la police est un rôle répressif, puisqu'ils ont en charge l'application des lois.

Le reportage montre que la police est bien surveillé, entre les cops watching, la caméra dans le véhicule....

Il faut que tu sortes, le monde n'a pas de respect envers l'ordre et la loi, surtout en France. Dans une gare, il y a eu une émeute juste pour un contrôle, chaque fois, c'est la faute de la police.

Je m'emballe? il faut que je sorte? euh désolé, mais moi c'est pas derrière un poste de TV que je voyage (privé ou business...).  Alors je pense être bien plus objectif sur ce point qu'un certain nombre de personnes qui ne vivent que via un écran ou qui argumentent parce qu'ils ont vu un reportage ... ;) Pour info, hormis dans les très grosses métropoles, je n'ai jamais vu de cops suivis par des caméras...ca laisse de la marge aux flics des campagnes et autres villes de moins de 1millions d'habitants.

Et je pense vraiment que tu te trompes lorsque tu dis que les forces de l'ordre n'ont qu'un rôle répressif...dans les pays anglosaxons, effectivement c'est le cas, mais en Europe, ça ne l'est pas et ça doit le rester. Par contre ça demande des ajustements car la société évolue (sociaux & culturels pour tout le monde), une concertation entre ceux qui exécutent et ceux qui ordonnent, ça demande que les fdo soient soutenus par leurs hiérarchies et cela même devant les caméras. Enfin, il faut que les politiques arrêtent de se préoccuper d'avantage des sondages que des vrais que rencontrent nos forces de l'Ordre, justement parce que ce ne sont "que" des Hommes. Les dealers dans et/ou autour des établissements scolaires ca existent depuis 40 ans...

Dans l'histoire du collège, les journaleux n'ont rien fait d'autre que taper sur les gendarmes présents ce jour là, et les politiques les plus importants de notre pays ont dit amen aux medias...

Berkut -> je parlais de situations vécues dans les pays Anglo-saxons que je connais bien, pas d'une situation vécue en France  ;) Je n'ai jamais d'ailleurs jamais vu de tels comportements policiers en France.

Tu sais qu'une personne bourré peut tuer d'autres personnes? Il y a plusieurs cas en France ou des jeunes saouls ont renversés des piétons ou provoqués des accidents avec mort de personne. Ils auraient fallût les laisser repartir? Même sans voiture, un homme saoul est dangereux, plusieurs cas de bagarre avec mort voir viol dans certain cas.

On croirait le discours basique de TF1 et de certains politiques qui prennent par les sentiments sans chercher à comprendre... Entre laisser partir une personne bourrée (ce qui ne se fait déjà pas en France), et l'emmener en GAV menotté, en faisant venir les assistantes sociales pour s'occuper des mômes, y'a un juste milieu que nos forces de l'ordre en France on sut toujours trouver.

D'ailleurs, c'est pas parce que les flics sont hyper répressifs aux Etats Unis qu'il y a moins de morts sur les routes qu'en France ... 0.013% de la population US meurent chaque années sur les routes, à rapporter aux 0.007% de la population (soit quasi 2 fois moins en proportion) qui meurent sur les routes en France

Link to post
Share on other sites

sur la situation ailleurs, je ne me prononce pas, n'étant pas vraiment au jus. Fut un temps j'aurai pu parler de ce qui se passait en Russie mais ça a pas mal changé.

Cela dit là où je suis d'accord c'est que l'on a une histoire montée en épingle par un journaliste et que les politiques ont sauvé leur image en ne soutenant pas leurs agents.

Link to post
Share on other sites

@ Berkut: Merci...

Pour le soutient des politiques, il ne faut pas trop rêver car tout comme notre hiérarchie (sauf exception) ce sont des carriéristes qui ne se mouilleront pas pour nous.

@ Kenwod (il manque un "o" à ton pseudo ou s'est normal?  :lol: ): en ce qui concerne les personnes bourrés, quand je suis rentré dans la police, quand on nous appelait pour un gars en IPM (Ivresse Publique et Manifeste) on se rendait sur place, on le chargeait dans le véhicule (de préférence un fourgon > pas besoin d'expliquer pourquoi!) et on l'emmenait à trois ou quatre KM dans la campagne on lui disait de décuvé sous un arbre et de revenir après. (la marche à pied ça fait du bien!...) Il m'est même arrivé de raccompagné des gars à leur domicile. Je précise que dans tout ses cas, les mecs étaient menottés dans le fourgon; Tu ne sais jamais comment il va réagir une fois dans la bétaillère...

Mais maintenant, ce genre de chose n'est plus possible... imagine, le gars que tu viens gentillement de déposer chez lui tombe sur la tête ou s'étouffe dans ses vomissures, qui va t'on tenir pour responsable?

Donc tu le ramènes au commissariat et tu le mets en cellule de dégrisement pendant des heures; pas pour notre plaisir de faire chier les gens mais pour ne pas avoir de problème...

Link to post
Share on other sites

@ Berkut: Merci...

Pour le soutient des politiques, il ne faut pas trop rêver car tout comme notre hiérarchie (sauf exception) ce sont des carriéristes qui ne se mouilleront pas pour nous.

Les politiques sont responsable de la situation ... il ferait bien de pas trop critiquer. On va rigoler bien fort avec les prochaine baisse d'effectif police et gendarmerie ... deja qu'il y a pas grand monde de dispo le soir et le WE et que les compte epargne temps sont blindés. De la a ce qu'ils augmente le temps de travail légale des policiers il n'y a qu'un pas ...

Link to post
Share on other sites

Les politiques sont responsable de la situation ... il ferait bien de pas trop critiquer. On va rigoler bien fort avec les prochaine baisse d'effectif police et gendarmerie ... deja qu'il y a pas grand monde de dispo le soir et le WE et que les compte epargne temps sont blindés. De la a ce qu'ils augmente le temps de travail légale des policiers il n'y a qu'un pas ...

8000 postes en moins et diminution du temps de travail de 10 minutes pour les années à venir. (plus la perte de quelque rare avantage dont nous bénéficions; Et tout cela avec l'aval de nos syndicats!)

Le dimanche dans un petit CSP (Commissariat de Sécurité Publique) c'est 2 à 3 GPX en patrouille (3 si on a de la chance) et un chef de poste tout seul au commissariat. (celui-ci doit répondre aux appel "17", au téléphone, surveiller le ou les GAV, prendre les plaintes, répondre à la radio... etc... etc...)

Link to post
Share on other sites

8000 postes en moins et diminution du temps de travail de 10 minutes pour les années à venir. (plus la perte de quelque rare avantage dont nous bénéficions; Et tout cela avec l'aval de nos syndicats!)

Le dimanche dans un petit CSP (Commissariat de Sécurité Publique) c'est 2 à 3 GPX en patrouille (3 si on a de la chance) et un chef de poste tout seul au commissariat. (celui-ci doit répondre aux appel "17", au téléphone, surveiller le ou les GAV, prendre les plaintes, répondre à la radio... etc... etc...)

Je sais tout ca ... une ville de 50 000h ... 7 personnel pour un dimanche soir 2 BAC ... 4 en voiture de patrouille et le chef au commissariat ... et vu que ledit commissariat couvre maintenant bien au dela de la zone urbaine et que les deux voiture evite de trop s'eloigner l'une de l'autre ... m'enfin quand ils sont a un bout de la zone de patrouille et qu'on les appele a l'autre ... il faut une eternité pour y aller, resultat il font appel a des anciens qui sont dans le privé pour leur donner un coup de main quand ils sont trop coincés.

M'enfin ca justifie pas tout ... s'il on des condition de travail de merde qu'il aille se plaindre a leur ministre, c'est pas a l'usager d'avoir a subir, les mauvaise stat' ou les objectifs pas atteint tout ca parce qu'il y a pas un chat dans la rue a controler.

C'est comme les juge et les greffier qui "acceptent" d'instruire 250 dossiers a la fois !!! ils ont qu'a fixé une limite apres il se déclare incompétent et ils arretent ... plutot que de faire n'importe quoi.

Ah bon, vous etes pas départementalisés comme les pompiers, ou comme chez nous au samu?

Plus ou moins ... y a eu des concentration de service et des redistribution de zone avec les Gendarmes ...

En gros souvent les commissariat ou hotel de police sont "plus gros" mais couvre une beaucoup plus grande zone ... ca allonge les delai d'intervention ... mais c censé réduire les cout.

Link to post
Share on other sites

C'est clair qu'il y a une absence totale de soutien politique et hiérarchique, c'est l'objet de cette discussion. La consigne c'est : faites régner l'ordre avec les pauvres moyens que vous avez et surtout n'attirez pas l'attention des médias.

Pour prendre un exemple : les policiers et les gendarmes qui ont arrêtés au péril de leur vie, et après une course poursuite, 2 braqueurs cagoulés multi-récidivistes armés d'un M16 et d'une AK-47 il y a quelques jours vont-ils recevoir une médaille du courage pour ça, ou un soutien appuyé de leur ministre ? probablement que non, en revanche l'avocat du malfaiteur survivant qui a arrosé de balles les véhicules des policiers (en blessant 5 dont un plus grièvement) parle déjà "d'usage immodéré de la force lors de son arrestation par des policiers jouant les cow-boys"... de là à ce que les policiers soient mis en examen, on n'en est pas loin.

 

Link to post
Share on other sites

Petit hs, concernant la montée en sauce des journalistes ...

Cela concerne les évènements en Grêce et le fait que des policiers usent d'armes à feu:

Nous avons donc des manifestations suite à la mort d'un adolescent, par balle.

(Il semblerait qu'il y ait eu ricochet, mais bon, rien n'est encore sur ou officiel)

Et la TV nous sort deux images où l'on voit deux policiers différents, dans des situations différentes, faire usage de leur arme à feu (pour le deuxième, on entend les détonations).

Le tout avec un commentaire affolé du journaliste.

Présenté comme cela, on peut se dire que les gars font feu sur la foule des manifestant, des escadrons de la mort quoi ...

Et donc, en vérité, nous avons des gars qui tirent en l'air (ce que l'on peut juger choquant, je le conçois) mais surtout des journalistes qui "tirent" à boulet rouge sur les forces de l'ordre (même si c'est pas les notres ...).

Link to post
Share on other sites

C'est pas trop grave, la police ne pouvant pas tout faire, ce seront les citoyens qui feront le boulot à leurs place.

On parle des policiers US qui trop méchants mais on oublie vite que la bas, ça peut partir très vite. les citoyens risquent de régler ces comptes à coup de fusil ou de révolver.

Et en France, vue la surcharge, la lenteur de la justice et de la police couplé avec l'apathie des politiques sur la question sécuritaires ainsi que de la complaisance envers les criminelles. Il arriveras que le citoyen excédé de cette gabegie, se fasse justice lui même. 

Tout devient prétexte à casser du flic.

Link to post
Share on other sites

M'enfin ça justifie pas tout ... s'il on des condition de travail de merde qu'il aille se plaindre a leur ministre, c'est pas a l'usager d'avoir a subir, les mauvaise stat' ou les objectifs pas atteint tout ça parce qu'il y a pas un chat dans la rue a contrôler.

De quoi parles tu G4lly? Je n'ai jamais cassé les pieds à un usager parce que je ne m'estime pas soutenu par ma hiérarchie! Je suis poli et correct avec les contrevenants que je contrôle... Je dirais que c'est plutôt l'inverse!

plaise à toi de penser que je suis une exception...

Alors, oui, il y a des stat', mais si tu savais à quelle point je m'en contre fou! et là non plus je ne suis pas une exception!

En gros souvent les commissariat ou hôtel de police sont "plus gros" mais couvre une beaucoup plus grande zone ... ça allonge les délais d'intervention ... mais c censé réduire les cout.

Non, c'est clairement les gendarmes à avoir les plus grandes zones à couvrir.

Ils ont généralement plusieurs villages espacés de plusieurs KM dans leur circonscription; une zone largement plus étendue qu'une ville de 50 000 habitants, et tout ça pour une dizaine de gendarmes maximum (il me semble que la plus petite des brigades de gendarmerie et de 6 gendarmes avec un ou deux gendarme adjoint)

Link to post
Share on other sites

@ Berkut: Merci...

Pour le soutient des politiques, il ne faut pas trop rêver car tout comme notre hiérarchie (sauf exception) ce sont des carriéristes qui ne se mouilleront pas pour nous.

@ Kenwod (il manque un "o" à ton pseudo ou s'est normal?  :lol: ): en ce qui concerne les personnes bourrés, quand je suis rentré dans la police, quand on nous appelait pour un gars en IPM (Ivresse Publique et Manifeste) on se rendait sur place, on le chargeait dans le véhicule (de préférence un fourgon > pas besoin d'expliquer pourquoi!) et on l'emmenait à trois ou quatre KM dans la campagne on lui disait de décuvé sous un arbre et de revenir après. (la marche à pied ça fait du bien!...) Il m'est même arrivé de raccompagné des gars à leur domicile. Je précise que dans tout ses cas, les mecs étaient menottés dans le fourgon; Tu ne sais jamais comment il va réagir une fois dans la bétaillère...

Mais maintenant, ce genre de chose n'est plus possible... imagine, le gars que tu viens gentillement de déposer chez lui tombe sur la tête ou s'étouffe dans ses vomissures, qui va t'on tenir pour responsable?

Donc tu le ramènes au commissariat et tu le mets en cellule de dégrisement pendant des heures; pas pour notre plaisir de faire chier les gens mais pour ne pas avoir de problème...

Pour le pseudo, une seule réponse:  O0  ;) et il ne manque pas de o.

Sinon, je plussoie et je reconnais bien là, le coté Humain qui existe encore dans nos FDO. Faire de nos FDO des robocops ne sera bénéfique pour personne.

Pour les cas de "dégrisement", on peut dire aussi qu'une partie finie désormais aux urgences psychiatriques des CHU... alors qu'ils n'ont rien à y foutre...mais c'est mieux, c'est comme ça, ça protège tout le monde (et ca engorge des services qui n'avaient déjà pas à l'être) et ainsi quand y'a un problème grave (parce que les services sont submergés), certains peuvent faire de grands discours et brasser de l'air.

Je n'ai jamais cassé les pieds à un usager parce que je ne m'estime pas soutenu par ma hiérarchie! Je suis poli et correct avec les contrevenants que je contrôle... Je dirais que c'est plutôt l'inverse!

plaise à toi de penser que je suis une exception...

Alors, oui, il y a des stat', mais si tu savais à quelle point je m'en contre fou! et là non plus je ne suis pas une exception

Les deux seules fois où je me suis fait arrêter pour contrôle de routine, tout s'est bien passé, politesse de l'agent (ou GA), vérifications des papiers, souffler dans le ballon, aide à la réinsertion dans le trafic. RAS. (par contre, je n'apprécie pas du tout les attitudes & comportements des policiers municipaux, mais ca, c'est un autre débat).

De toute façon, dans cette histoire:

les gendarmes exécutent

la justice mandate les précédents

le préfet ? trop politique, on saura pas si il a touché à l'histoire

les ministres et le gvt de façon large ne sont même pas foutu de communiquer dans un même sens, et ont encore une fois communiquer à chaud sur les événements.

De tout ça, les journalistes tissent leurs toiles en utilisant toutes les failles et backdoors laissés ouvertes par tous les donneurs d'ordre. Rien de bon ne peut en sortir.

Link to post
Share on other sites

Pour les cas de "dégrisement", on peut dire aussi qu'une partie finie désormais aux urgences psychiatriques des CHU...

Pardon?... Jamais vu ça moi!

Au bout d'une dizaine d'heures (selon son état d'ébriété) tu le remets dehors,  point barre!

Link to post
Share on other sites

Pour le poivrot, de mon temps (pas si lointain bande de voyous :lol: ) c'était souvent nous qui en héritions pour le transport quand le gugusse s'était ramassé ou une connerie du genre. Ces enfoirés de képis nous les refilaient pour pas qu'ils gerbent dans le panier à salade :lol: les enflures, c'est nous qui devions nettoyer tout le vomi après. Bon, ils nous appelaient quand il y avait besoin de médicalisation, pas uniquement pour s'éviter la corvée de nettoyage mais on les maudissait quand même :lol:

Pour le cas des ivrognes envoyés en CHU c'est quand le gars nécessite des soins ou un examen... ou que c'est un clochard (sympathique) et qu'il pèle dehors. Le type est soigné, on le requinque un peu et on le renvoie dans la rue. C'est comme ça. Mais sinon quand on nous appelait et une fois les pansements posés (je ne peux parler que des cas où j'étais là donc blessure ou soins demandés), direct en salle de dégrisement et pour nous, souvent, corvée de nettoyage  :-\

J'ai l'impression que tu évoques le placement en CHU pour transférer la responsabilité d'un "client" aux hôpitaux "au cas où" . Ca c'est vraiment TRES rare, du moins à l'époque et j'ai pas souvenir dans mes conversations avec les collègues qu'ils aient un uniforme bleu pompier ou bleu schtroumph  ;) que ce soit plus répandu. Il y a beau avoir une inflation procédurière, avec toute la paperasse qu'il y a derrière on évite quand même ce genre de choses.

en fait je pense que le problème de communication vient du fait qu'on a pas le même compte des aigris du service qu'on soit d'un côté ou de l'autre de la barrière. Pour les cons c'est rapide, il y en a trop. Même un c'est trop (mais là encore certains en voient légion alors que non).

autre souci, la hiérarchie qui n'est pas faite du même bois que le gars du poste. nous aussi chez les pompiers nous sommes de plus en plus confrontés à ce genre de problème ou ce sont des ronds de cuir qui dirigent à présent et non plus d'anciens gars de terrain qui savent ce qui se passe au delà de leur bureau climatisé.

Dernière chose, le journaliste est la pour faire autre chose que de l'information, donc ce sera plus vendeur si on parle d'escadron de la mort que si on parle d'accident (ou autre).

Niveau moyens (humains et matériels), là encore je partage l'inquiétude des policiers et gendarmes, c'est bien beau de filer de nouveaux uniformes et cie mais si pour cela on fait péter des casernes et commissariat...

Etrangement, la sécurité (pompiers/police/gendarmerie) gratte les fonds de tiroir (effectifs et véhicules) pour arriver à faire son job, bon nous avons l'avantage de ne pas (trop) nous faire cracher à la tronche bien que des collègues aient ramassé des boules de pétanque, des parpaings et même un frigo sur les véhicules pour éteindre des feux de poubelle ou incendies de voiture.

Link to post
Share on other sites

Pardon?... Jamais vu ça moi!

Au bout d'une dizaine d'heures (selon son état d'ébriété) tu le remets dehors,  point barre!

Les réguliers, c'est le cas sur Toulouse ou encore dans l'Oise... (ils finissent au CHI).

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Ca n'a pas grand chose a voir avec le sujet ... mais c'est le seul endroit ou j'ai trouvé ou le mettre.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jJFSDVF8Mm3hRvj9B1mWmctuunOQ

Etats-Unis: un homme mort près avoir reçu une décharge de Taser

SAN FRANCISCO (AFP) — Un homme de 26 ans est mort vendredi en Californie (ouest) après avoir reçu une décharge du pistolet à impulsions électriques Taser pendant une intervention policière, a-t-on appris auprès des autorités.

Appelés jeudi soir dans un hôpital de San José (70 km au sud-est de San Francisco) où se déroulait une bagarre, les policiers ont tenté de maîtriser la personne apparemment à l'origine des troubles, a indiqué le bureau du shérif du comté de Santa Clara dans un communiqué.

Lors de la lutte, le suspect a reçu un tir de Taser d'un policier de la ville voisine de Campbell, et perdu connaissance.

"Des policiers ont immédiatement pratiqué un massage cardiaque. Le suspect a été transporté aux urgences (...) où de nouvelles tentatives de réanimation ont eu lieu", selon la même source.

"Le personnel médical des urgences n'a pas réussi (à le ranimer) et sa mort a été constatée" peu après minuit, selon le bureau du shérif qui n'a pas identifié la personne décédée, la décrivant comme un habitant de San José d'ethnie hispanique.

Une enquête a été ouverte sous la supervision du parquet, selon la même source.

Cette affaire intervient trois jours après la publication par Amnesty International d'un rapport sur les Taser, qui selon l'organisation peuvent tuer et doivent être réservés aux situations extrêmes.

Selon Amnesty, 334 personnes sont mortes aux Etats-Unis entre 2001 et août 2008 après avoir subi le choc électrique d'un Taser. Cette arme n'a toutefois "provoqué ou contribué à" donner la mort de façon directe que dans une cinquantaine de cas, selon les conclusions des experts citées par Amnesty.

Link to post
Share on other sites

Cette affaire intervient trois jours après la publication par Amnesty International d'un rapport sur les Taser, qui selon l'organisation peuvent tuer et doivent être réservés aux situations extrêmes.

Ils sont gentil chez Amnesty International, mais j'aimerais savoir ce qu'ils appellent, eux une situation extrême?

Car selon la situation, justement, autant utiliser son arme à feu!...

Ceci dit, cette polémique concernant cette arme, censé être non létale, monte de plus en plus en puissance (et je le comprends) et si il faut hésiter avant d'avoir à sortir ce genre de "défense pas trop agressive" (ou du moins censé l'être), autant ne pas l'avoir du tout!

Maintenant que pourrait être cette arme non létale que les forces de l'ordre pourrait utiliser hors cas de légitime défense? une arme pouvant immédiatement calmer un contrevenant devenant un peu trop agressif sans avoir à faire non plus un usage excessif de la force... (rôle censé être tenu par le taser en fait!...)

Link to post
Share on other sites

Sur les 334 personnes qui ont trouvé la mort avec "soit disant le tazer", il faut voir dans qu'elle condition cette arme a été utilisé.

C'est évident que si tu l'utilises par exemple sur un mec qui est sur un balcon, il y a de fortes chances pour que celui-ci tombe et meurt t cela s'est déjà produit aux usa notamment. Dans ces circonstances, on dit que le tazer a tué...ben non pas trop, c'est tout simplement l'utilisation qui e n a été faite.

Toujours dans le même pays, qu'elle est l'utilité de tazé une personne cinq, six voire sept fois, aucune car lorsque la personne reçoit un cycle de cinq secondes cela la calme un sacré moment.

Pour ma part en gendarmerie, on y est tous passé (du moins dans ma brigade) et l tu s'est qu'il faut faire attention et que l'on ne peut pas l'utiliser n'importe où et n'importe comment.

Les seuls avantages avec cet arme (de couleur jaune) et ce tapage médiatique qui l'entoure, c'est que lorsqu'on la porte les gens changent d'attitude, ils sont intrigué et cela les calmes directement.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Member Statistics

    5,550
    Total Members
    1,550
    Most Online
    vicky
    Newest Member
    vicky
    Joined
  • Forum Statistics

    21,091
    Total Topics
    1,376,694
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...