Philippe Top-Force

Le Brésil, le géant de l'Amérique du Sud

Recommended Posts

il y a 18 minutes, jean-françois a dit :

TOUS les salaires de la fonction publique brésilienne est liée au salaire des juges du tribunal suprème fédéral.

 

Comment ca se fait ??? :rougitc:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jean-françois a dit :

L'augmentation des juges créée bien un problème. TOUS les salaires de la fonction publique brésilienne est liée au salaire des juges du tribunal suprême fédéral.

Plus ou moins directement. Article très clair sur BBC Brasil sur ce point :

- Les rémunérations de l'ensemble des magistrats brésiliens - au nombre de 18 000 - sont basées sur les revenus des juges de la Cour Suprême. Ces derniers étant au nombre de 11. Autrement dit, si augmentation pour les juges de la Cour Suprême, alors augmentation automatique - ou presque (voir plus bas) - pour les autres magistrats de la Justice. La Constitution détermine par exemple que les juges des Tribunaux Supérieurs - inférieures dans la hiérarchie à la Cour Suprême - ont une rémunération équivalent à 95 % ce que reçoivent les juges de la Cour Suprême. En outre les juges officiant dans les Tribunaux des Etats Fédérés reçoivent théoriquement des rémunération équivalentes à 90,2 % de celles obtenues par les juges de de la Cour Suprême. Dans certains Etat, l'augmentation est automatique. Dans d'autres, spécifications dans la Loi d'Etat.

- En outre, les salaires des Juges de la Cour Suprême constituent le plafond constitutionnel, c'est-à-dire la valeur maximale de rémunération pour l'ensemble des fonctionnaires des trois pouvoirs judiciaire, législatif et exécutif. Autrement dit, un verrou a sauté et les autres fonctionnaires, hors du judiciaires peuvent demander une augmentation. Celle-ci n'est pas automatique. Mais il est difficile de soutenir une différence de traitement quand l'un des pouvoirs, en l'occurrence le judiciaire, voit son sort largement amélioré.

- En passant, la rémunération d'un juge de la Cour Suprême équivaut à 16 fois le revenu moyen dans le pays... alors qu'elle était 4,5 fois supérieure au salaire moyen au sein de l'UE pour les juges européens officiant au sein de Cours Suprêmes en 2014. En absolu, un juge de la Cour Suprême brésilien gagne en moyenne plus que le Juge de Cour Suprême au sein de l'UE. Je précise en moyenne, car il existe sûrement des écarts de rémunérations au sein de l'UE. Le pourcentage du PIB alloué à la Justice est de 1,4 au Brésil alors qu'aucun pays de l'UE ne dépensait plus de 0,7 % du PIB pour sa Justice.

Plein d'autres aspects intéressants, pour ceux qui lisent le portugais, dans cet article : https://www.bbc.com/portuguese/brasil-45124032

 

Edited by Skw
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Skw a dit :

Le pourcentage du PIB alloué à la Justice est de 1,4 au Brésil alors qu'aucun pays de l'UE ne dépensait plus de 0,7 % du PIB pour sa Justice.

Intéressant. On pourrait que le Brésil est bien doté en moyens par rapport à d'autres secteurs de la société. Pourtant la justice brésilienne est l'une des plus engorgée de la planète et la législation est la cause n°1 du "Custo Brasil". Les blagues sur les avocats, les juges et les députés sont très populaires là-bas, plus que chez nous en tout cas. J'ai déjà cité plusieurs fois la taille des équipes affectées au traitement fiscal au Brésil dans les grandes boîtes, ce sont des effectifs colossaux qui représentent certainement plus de 30% des QG.

La justice et les gens de loi par conséquent ont un avantage colossal au Brésil et cela a des conséquences délétères puisque pas mal trichent et tout le monde subit un fonctionnement véritablement kafkaien et arbitraire.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cuba va rapatrié les 6 a 8000 médecins qui travaillent au Brésil suite à un accord de 2013 qui était menacé par le nouveau gvt - je savais qu'il y en avait au Venezuela mais j'ai sauté l'info concernant le Brésil -  :

https://fr.euronews.com/2018/11/15/des-milliers-de-medecins-cubains-vont-quitter-le-bresil

''L'envoi par Cuba de médecins à l'étranger est une tradition de longue date, mais aussi sa principale source de revenus. Elle est évaluée autour de 11 milliards de dollars par an, devant le tourisme et les envois d'argent par les Cubains émigrés à leurs familles.''

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.letemps.ch/sciences/grandeur-misere-sciences-bresil (9 décembre 2018)

La science en crise :

Les années Lula (2003-2010) ont été formidables pour les sciences : augmentation considérable des budgets, multiplication des campus universitaires, création d'infrastructures pour la recherche. Jusqu'à ce que les budgets se contractent avec la crise économique sous sa dauphine Dilma Rousseff.

Des chercheurs achètent sur leurs deniers personnels du matériel ou des souris génétiquement modifiées pour faire leur recherche sur le (virus) Zika...

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bolsonaro rattrapé par "les affaires".

Quote

RIO DE JANEIRO, 28 décembre (Reuters) - Un scandale de malversation impliquant le fils du président-élu brésilien Jair Bolsonaro, qui avait fait de la lutte contre la corruption un axe majeur de sa campagne électorale, vient ternir l'investiture du chef de file de l'extrême-droite brésilienne prévue le 1er janvier.

Un rapport du Conseil de contrôle des activités financières (COAF) a identifié des mouvements financiers suspects entre 2016 et 2017 sur le compte bancaire de Fabricio Queiroz, ancien chauffeur et conseiller de Flavio Bolsonaro, tout juste élu au Sénat brésilien, à hauteur de 1,2 million de reais (près de 271.000 euros).

Certains paiements ont été effectués vers le compte de l'épouse du président-élu, Michelle Bolsonaro.

Le parquet de Rio a déclaré jeudi que les avocats de Fabricio Queiroz avaient dit que leur client était prêt à coopérer avec les enquêteurs. Ils ont également remis des documents médicaux indiquant que ce dernier devait subir une intervention chirurgicale urgente.

Mercredi, Queiroz a cherché à s'expliquer lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision SBT, proche de Bolsonaro. Il ne s'est pas présenté à deux convocations des procureurs à cause d'un cancer qui nécessite une opération urgente, justifie-t-il.

D'après lui, les sommes d'argent sur son compte bancaire proviendraient de ses activités secondaires d'achat et de revente de voitures. Il se qualifie lui-même "d'homme d'affaires".

Ses avocats n'ont pas été en mesure d'expliquer pourquoi Queiroz avec choisi de s'exprimer à la télévision plutôt que devant le parquet.

Les procureurs ont indiqué qu'ils souhaitaient interroger Flavio Bolsonaro le 10 janvier prochain. Le fils du futur président brésilien estime pour sa part que Queiroz lui avait fourni des explications "plausibles" et que ces accusations étaient destinées à déstabiliser sa famille.

Concernant l'argent perçu par son épouse, Jair Bolsonaro a déclaré qu'il s'agissait d'un prêt personnel de Fabricio Queiroz et que s'il avait fait une erreur en ne déclarant pas cet argent, il la corrigerait auprès des autorités fiscales.

Lors de son interview à SBT, Fabricio Queiroz a indiqué que Jair Bolsonaro avait expliqué la provenance de cet argent, confirmant qu'il s'agissait du remboursement d'un prêt. Mais il a nié avoir voulu éviter les procureurs.

D'après le rapport du COAF, certains paiements ont par ailleurs été effectués par d'autres employés de Flavio Bolsonaro lorsqu'il était député à l’Assemblée de Rio de Janeiro, dont la fille de Fabricio Queiroz. La plupart des dépôts d'argent ont été faits dans les jours qui précèdent ou qui suivent la date du versement des salaires par le Congrès brésilien.

Queiroz a refusé d'indiquer pourquoi ses collègues déposaient de l'argent sur son compte, précisant qu'il l'expliquerait aux procureurs. (Gabriel Stargardter, Rodrigo Viga Gaier et Ana Mano; Arthur Connan pour le service français)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, g4lly a dit :

Bolsonaro rattrapé par "les affaires".

 

Trop tard : je doute qu'il y ait une clause interdisant l'investiture en cas de gros soupçon de malversations :dry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://laviedesidees.fr/Bresil-la-vague-reactionnaire.html (18 janvier 2019)

Interview de João Sette Whitaker Ferreira, universitaire, spécialiste des inégalités, membre du PT, ancien secrétaire au logement de la ville de São Paulo, apportant à la fois des éclairages sociologiques, des linéaments de l'histoire des mandats Lula et Dilma, jusqu'à la situation présente :

Tout cela a alimenté un fort rejet du PT qui, allié au discours sécuritaire, à l’emprise des églises évangéliques et aux nouvelles possibilités de manipuler la vérité, a formé le terreau de l’extrême droite. Mais Bolsonaro lui-même n’est pas d’extrême droite : c’est un opportuniste qui n’a pas de programme structuré, un représentant de ce qu’on appelle au Brésil le « bas clergé » de la Chambre des députés, un petit parlementaire sans influence politique ni œuvre législative, défendant uniquement ses propres intérêts. Le népotisme à l’état suprême. Il utilise le discours d’idéologues réactionnaires, comme Olavo de Carvalho, mais n’a pas une pensée cohérente d’extrême droite. Il dit « la dictature, c’était bien » ou « on va mitrailler les membres du PT » parce que c’est ce que son électorat veut entendre. Il aime choquer, ça lui rapporte des voix, mais il est incapable d’une réflexion politique. Des forces réelles d’extrême droite, comme le Mouvement Brésil Libre (MBL) se sont réjouies de son élection, mais le MBL ne fait pas partie du premier cercle de Bolsonaro.

Il n’a pas de vision politique cohérente. Il porte un projet ultra libéral, car le principal artisan de sa campagne a été Paulo Guedes, un Chicago boy qui est devenu son « super ministre » de l’Économie. Il porte un projet ultra légaliste, car il a nommé Sérgio Moro, le juge responsable de l’opération anti-corruption Lava Jato et de l’emprisonnement de Lula, « super ministre » de la Justice. Et il porte le projet nationaliste et développementaliste des militaires. Ces trois groupes poursuivent des intérêts distincts et en partie contradictoires.

- - -

Lula n’a pas accédé à la présidence uniquement grâce aux mouvements sociaux, mais aussi avec l’argent des entreprises et une stratégie de communication politique plus professionnelle qu’idéologique. Ce point est très important si on pense à l’élection de Bolsonaro. Le PT a créé un nouveau type de campagne fondé non plus sur l’idéologie, mais sur la médiatisation, la personnalisation et le marketing politique.

- - -

Le Brésil est confronté à l’effondrement de son système judiciaire. Bolsonaro n’en est pas responsable. Ce sont les partis de droite qui ont mené le coup d’État de 2016, mais aussi Sérgio Moro qui a rallié Bolsonaro après avoir mis Lula, son principal rival, en prison. Le conflit d’intérêts est patent. Dans n’importe quelle démocratie on aurait annulé le procès de Lula. La Cour Suprême du Brésil ne masque même plus son orientation politique, en maintenant coûte que coûte Lula en prison alors qu’il n’a pas épuisé tous les recours en justice, ce qui est inconstitutionnel. Et, face à ces atteintes répétées à la démocratie, les médias font semblant de ne rien voir.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎14‎/‎11‎/‎2018 à 10:51, Omar1985 a dit :

Comment ca se fait ??? :rougitc:

Tous les salaires de la fonction publique ne sont pas liés au STF. 

Les salaires du judiciaire Federal possèdent un plafond qui est le salaire des membres du STF. Mais si vous êtes du judiciaire d'un État, des différents pouvoirs législatifs ou executifs, votre salaire n'a rien a voir avec le judiciaire.

Je suis fonctionnaire de l'éxecutif fédéral et la loi dit limite nos salaires à un plafond, le salaire du président. Personne ne peut gagner plus que lui. Avant j'étais dans l'éxecutif de l'Etat de Rio et le plafond était lié au salaire du gouverneur de Rio.

Il y a 18 heures, Wallaby a dit :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/l-ex-president-bresilien-michel-temer-en-etat-d-arrestation-20190321 (21 mars 2019)

L'ancien président brésilien Michel Temer a été arrêté jeudi à Sao Paulo.

Temer, son bras droit Lima et l'ancien gouverneur de Rio = Moreira Franco ont tous les 3 étés arrêtés dans l'affaire lava-jato (qui a mis Lula en taule).

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.telos-eu.com/fr/bresil-le-declin-des-classes-moyennes-recentes.html (12 mars 2019)

La population, dont l’image est celle de la jeunesse et de luxuriance exotique des carnavals, connaît un début de vieillissement important. Selon les projections de l’ONU, elle pourrait atteindre un sommet en 2040, à 224 millions d’habitants, et décliner ensuite, avec des rythmes très différenciés selon les régions.

En 2017, six villes brésiliennes figurent parmi les vingt villes les plus dangereuses au monde.

Les grandes fortunes du pays se réfugient dans des citadelles urbaines, en particulier à São Paulo, où les déplacements sécurisés passent par l’hélicoptère.

L’étiolement, les difficultés et les inquiétudes de ces catégories centrales [classes moyennes] récentes et déstabilisées se situent au cœur des tensions très actuelles du pays.

La situation d’insécurité de la population brésilienne fait incontestablement mentir la devise du pays, « ordem e progresso », inspirée d’une formule d’Auguste Comte, « l’ordre pour base ; le progrès pour but ». La grande question est de savoir si les années à venir feront ou non mentir une autre maxime, attribuée – c’est selon – à de Gaulle ou à Clemenceau : « Le Brésil est un pays d’avenir et le restera longtemps ».

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut quand même dire que le judiciaire au Brésil a la gachette facile comparativement a d'autres pays. Ils ont mis en taule deux ex-présidents et 3 anciens gouverneurs (deux ont été libérés) de Rio. Dans plusieurs états des gouverneurs sont en taule. Je suis persuadé qu'ailleurs des anciens présidents se sont corrompus, mais ils ne vont pas en taule. 

Je vois ce qui se passe ici avec un très bon oeil. 

Ça ne devient pas risqué d'être gouverneur. Mais de faire des magouilles...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dernière criaillerie en date :

Le président brésilien ordonne la commémoration ... du coup d'état militaire du 31 mars 1964.  (55ème anniversaire).
Ce n'est pas une blague, mais c'était déjà connu dès la campagne électorale : le président est un fan de la période de dictature ....
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/bresil-bolsonaro-ordonne-une-commemoration-du-coup-d-etat-militaire-de-1964-20190326

Contexte du coup d'état selon le wiki (un classique, soutenu par les USA pour 2 raisons : Anticommunisme de guerre froide + doctrine de Monroe).
(même s'il y a eu des dictatures encore plus sanglantes en Amérique latine).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dictature_militaire_au_Brésil_(1964-1985)

  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, rogue0 a dit :

Dernière criaillerie en date :

Le président brésilien ordonne la commémoration ... du coup d'état militaire du 31 mars 1964.  (55ème anniversaire).
Ce n'est pas une blague, mais c'était déjà connu dès la campagne électorale : le président est un fan de la période de dictature ....
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/bresil-bolsonaro-ordonne-une-commemoration-du-coup-d-etat-militaire-de-1964-20190326

Contexte du coup d'état selon le wiki (un classique, soutenu par les USA pour 2 raisons : Anticommunisme de guerre froide + doctrine de Monroe).
(même s'il y a eu des dictatures encore plus sanglantes en Amérique latine).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dictature_militaire_au_Brésil_(1964-1985)

Il a toujours déféndu le régime militaire. D'ailleurs la plupart des personnes avec qui je parle (y compris les jeunes) défend cette période.

Leur argument est qu'il y avait de l'ordre, du patriotisme et des valeurs...

Ca me fait penser à plusieurs pays du moyen-orient où si vous mettez des populations devant les urnes elles voteront pour des candidats au profil autoritaire (souvent des islamistes).

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réforme des retraites au Brésil.

Elle a été proposée il y a 1 mois, et semble très nécessaire (actuellement, les caisses de retraite ont déjà accumulé un déficit de 4.25% du PIB, et il n'y aurait aucun âge minimum de retraite).
Et cette réforme était l'une des raisons du soutien des entreprises privées à Bolsonaro.

https://www.la-croix.com/Economie/Retraites-Bolsonaro-veut-economiser-275-milliards-euros-10-ans-2019-02-20-1301003760

https://www.bbc.com/news/business-47311476

Mais d'après des magasines financiers (comme investir), leur enthousiasme serait retombé :
apparemment, Bolsonaro serait toujours en mode "Trump", et passe plus de temps à polémiquer qu'à tenter de passer des mesures concrètes.
Du coup, les chances de réforme significative seraient désormais faibles.

A confirmer avec les spécialistes du cru

 

Edited by rogue0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/03/2019 à 13:08, poti a dit :

D'ailleurs la plupart des personnes avec qui je parle (y compris les jeunes) défend cette période. 

Jeunes qui n'ont pas connu cette période...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Kelkin said:

Jeunes qui n'ont pas connu cette période...

Ce qui ne change rien au fait qu'ils soutiennent, et soutiendront à moins de tomber du mauvais côté de la crosse de fusil. Parce qu'on vit dans un pays globalement stable et ordonné depuis plusieurs générations, on perd de vue à quel point de vastes pans de population se raccrocheront à quiconque promet l'ordre et en amène une dose significative.... Simplement parce que le fait d'avoir l'ordre sans discontinuité nous le fait considérer comme acquis: on ne le valorise plus. Ayant fréquenté des Chiliens de façon assez régulière pendant plusieurs années, qui venaient de milieux sociaux très différents et avaient des âges très divers, j'étais personnellement frappé de leur relation à la période Pinochet: beaucoup la regrettaient, beaucoup avaient de la gratitude, alors même que pas mal d'entre eux étaient fondamentalement de gauche, quasiment aucun n'était très favorable à l'autoritarisme, aucun n'était militariste, et, de l'impression que je m'étais faite, aucun n'était dans le déni de quoique ce soit sur les réalités du régime Pinochet, si bien que dans beaucoup de ces conversations, le "gauchiste" indigné contre la torture et tout le bastringue.... C'était moi. La plupart d'entre eux, même ceux contre la dictature de Pinochet, étaient quelque part sur un spectre gradué où la dureté était plus ou moins acceptée comme un fait qui avait été nécessaire à l'acquisition de l'ordre et d'un certain degré de prospérité. J'imagine bien que ces gens étaient loin de représenter l'intégralité du spectre sociopolitique chilien, mais ils couvraient quand même une portion significative de celui socio-économique (ils étaient très loin d'être tous CSP+), et à la fin, j'ai appris à la fermer et à arrêter d'être l'occidental qui leur dit ce qui est bien ou mal dans leur propre pays. Quelque part, même ceux qui n'aimaient pas du tout Pinochet avaient un certain degré d'acceptation de la violence politique, ou à tout le moins d'une forte restriction des libertés et d'une forte répression, en échange de l'ordre et du développement. J'évoque la chose ici sans doute parce qu'à l'époque, ça avait frappé mon petit idéalisme prétentieux (et quelque part absolutiste, et égotiste) d'étudiant. 

Edited by Tancrède
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tancrède a dit :

Ce qui ne change rien au fait qu'ils soutiennent, et soutiendront à moins de tomber du mauvais côté de la crosse de fusil (...)

Pour rebondir là-dessus, l'Amérique Latine présente une société tellement dysfonctionnelle que finalement les gens aux commandes se résolvent à être autoritaristes puisque la manière gentille ne fonctionne pas. On peut débattre de l'oeuf et de la poule mais mon expérience corrobore plutôt un mode de gestion rênes courtes et méfiant puisque sinon, l'arnaque, la facilité voire la paresse emportent largement la mise.

Dans les entreprises privés, il est très clair que les opérationnels de bas et moyen niveau croulent sous la procédure afin de les contraindre à faire quelque chose sans qu'il y ait de loups et avec un peu de coordination. Très peu de confiance est donnée parce que sinon c'est l'affairisme, l'arnaque et une certaine stupidité qui règnent (à la fin, plus de coordination, des délais non tenus avec un prix astronomique à cause de la corruption et de l'inefficacité générale.

Le cas du Chili est tout de même très particulier dans une société oligarchique par excellence avec une telle diversité de population et d'habitat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques nouvelles :

Bolsonaro a fait une tournée dans plusieurs pays ( Chili entre autre ) et dans tous ces pays a vanté la dictature .... Evidemment, ça n'est pas passé dans ces pays.

L'autre nouvelle est qu'il a décidé qu'aujourd'hui devait être célébré le coup d'état par toute l'armée ( le chef d'état major de l'armée a exprimé son accord et s'est félicité du coup d'état de 64 ). D'ailleurs, pour le ministre des affaires étrangères, ce n'était pas un coup d'état car c'était nécessaire.

L'hypothèse qui circule actuellement est qu'il va tenté de profiter d'une crise ( peut-être liée au Vénézuela ) pour restreindre les libertées et augmenter l'emprise des militaires sur le pays.

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, jean-françois said:

L'hypothèse qui circule actuellement est qu'il va tenté de profiter d'une crise ( peut-être liée au Vénézuela ) pour restreindre les libertées et augmenter l'emprise des militaires sur le pays. 

Il y a une nécessité pour cela? La chute de popularité est elle telle? A priori il déçoit/inquiète les milieu économiques/financiers ... mais de là se retrouver incapable de gouverner?

7 hours ago, Tancrède said:

Ce qui ne change rien au fait qu'ils soutiennent, et soutiendront à moins de tomber du mauvais côté de la crosse de fusil. Parce qu'on vit dans un pays globalement stable et ordonné depuis plusieurs générations, on perd de vue à quel point de vastes pans de population se raccrocheront à quiconque promet l'ordre et en amène une dose significative....

http://www.odoxa.fr/sondage/faire-face-terrorisme-francais-plebiscitent-larmee-appellent-a-mesures-dexception/

Quote

Conséquence logique, dès lors, même si cela peut surprendre dans la patrie des droits de l’homme : un Français sur deux (et une large majorité de sympathisants LR et RN) serait même favorable à ce que l’on nomme un militaire à la tête du pays si la France était confrontée à de nouveaux attentats.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

les réformes qu'il veut faire passer sont bloquées au parlement où il n'a pas la majorité, mais je ne pense pas que cela soit la raison.

C'est à priori plutôt une excuse pour prendre les pleins pouvoirs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, collectionneur a dit :

On voit bien que nombre de russes disent regretter Staline, CQFD...

Cela peut se relativiser :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/18/01011-20091218FILWWW00692-une-majorite-de-russes-admire-staline.php (18 décembre 2009)

Par ailleurs, 58% des sondés ont affirmé que la Russie d'aujourd'hui n'avait plus besoin d'un dirigeant comme Staline.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,783
    Total Topics
    1,273,990
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries