Sign in to follow this  
romy

Un coup d'etat en Egypte possible ?

Recommended Posts

ça fait combien de temps que Moubarak est au pouvoir ? Y'a des élections prévues ?

C'est en 1981 que Moubarak est devenu président. La même année l'état d'urgence a été proclamé et est systématiquement reconduit pour 3ans. Source [http://www.chocolat.tv/egypte-etat-urgence-010506.html]

Oui bien sur comme tout pays digne d'être démocratique, des élections se déroulent au pays. La seule différence c'est que c'est toujours le même nom qui bat ses propres records en termes de voix (même Staline n'aurait pas fait mieux)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Egypte: 50 Frères musulmans arrêtés

il y a 58 min

Imprimer

La police a arrêté 50 membres présumés du groupe interdit des Frères musulmans lundi pour avoir organisé des manifestations au Caire, selon un responsable de la sécurité. Lire la suite l'article

Le coup de filet a été organisé en réponse à des appels des frères musulmans et d'autres groupes d'opposition à de nouvelles manifestations dans la capitale pour protester contre l'offensive israélienne dans la Bande de Gaza, d'après cette source qui a requis l'anonymat.

Certaines manifestations ont donné lieu à des accrochages avec la police et à des arrestations.

Le Hamas qui contrôle la Bande de Gaza depuis juin 2007 est issu du courant des Frères musulmans, qui constituent le plus important mouvement d'opposition au régime autoritaire du président Hosni Moubarak en Egypte.

Les arrestations au Caire n'ont pas empêché quelque 3.500 Frères musulmans de manifester lundi dans la ville d'Assiut, à 320km au sud de la capitale. AP

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ma mémoire est bonne, la crise alimentaire n'a pas disparu en Egypte, ça pourrait alimenter la grogne contre Mubarak.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, Moubarak est un dictateur moins pire que les autres dans la région.

S'il est renversé, je ne pense pas que les pays occidentaux (notamment Etats-Unis) accepteraient cela !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, Moubarak est un dictateur moins pire que les autres dans la région.

S'il est renversé, je ne pense pas que les pays occidentaux (notamment Etats-Unis) accepteraient cela !

Pour être dictateur,il faut être dans le camp des "méchants". le camp des bons n'a que des "présidents" démocratiquement élu à l'image du président Moubarak ou du président tunisien.  Chavez est un président démocratique pourtant on le traite comme le pire des dictateurs...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour être dictateur,il faut être dans le camp des "méchants". le camp des bons n'a que des "présidents" démocratiquement élu à l'image du président Moubarak ou du président tunisien.  Chavez est un président démocratique pourtant on le traite comme le pire des dictateurs...

Je partage ton point de vue, ce n'est qu'une question d'interprétations ou de définitions des "présidents" démocratiquement élus selon la version occidentale, russe, proche-orientale, chinoise, ...  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est clair que les grandes puissances cherchent à avoir à leurs côtés des alliés de confiance qui permettront de gérer au mieux leurs intérêts.. Rien de plus. en politique l'éthique n'existe pas, seuls les intérêts priment. Sinon les US ne pactiseraient pas avec les monarchies du Golfe, l'Égypte, Sarko & Merkel n'iraient ni en Chine ni en Russie etc. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Le quotidien qatari al-Arab, a rapporté de l’hebdomadaire égyptien « la voix de la nation », que des éléments des forces de sécurité égyptienne, dans le camp de sécurité central, ont refusé de se rendre au terminal de Rafah et remplir leur mission de gardiens de Rafah, à la frontière de Gaza.

Selon le quotidien, les insurgés ont demandé de se rendre à Gaza pour défendre le peuple de Gaza et non pour l’empêcher de rentrer en Egypte. Et d’ajouter que les services du ministère de l’intérieur ont arrêté trois officiers, et l’autre groupe a été réaffecté en tant que réservistes.

Toujours selon la même source, les officiers ont refusé d’obéir aux ordres de leur supérieur Samedi dernier, d’aller au terminal de Rafah et d’empêcher l’acheminement des aides humanitaires venant d’associations appartenant aux Frères musulmans, vers Gaza.

Le quotidien a rapporté que de nombreux recrutés se sont joints aux officiers et ont refusé d’obéir aux ordres de leurs supérieurs, leur mettant en garde que « si vous nous obliger d’aller à Rafah, c’est simple nous traverserons la frontière (de Gaza) et nous combattrons Israël ».

Le quotidien a ajouté que les autorités égyptiennes ont arrêté des dizaines de ces recrutés , après l’envoi par le ministère intérieur égyptien de forces spéciales pour contrôler la situation dans le camp.

Le quotidien révèle que le ministère de l’intérieur égyptien craint qu’un tel incident ne se répète ailleurs, soulignant qu’un assistant du ministre de l’intérieur égyptien a nié l’insurrection.

http://www.alterinfo.net/Egypte-mutinerie-parmi-les-forces-de-securite_a28205.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les MLU jordaniens ex belges ont fait un petit détour par les States pour être downgradées  =)

Personne ne laisse sa défense au hasard, surtout pas Israël.

Pas d'accord les F16MLU jordanien ont directement rejoins leur base en jordanie ils garde les meme equipement sauf les LANTIRN

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu la chance d'observer la situation de près, pas une seule année ne se passe sans troubles. La force qui fédère les égyptiens, du moins dans les universités, est celle de ces trouducs qui se reconnaissent par le nom de "Frères musulansTM" 

Je n'ai pu échapper à leur conneries et leur violence que par mon apparence glaciale et mes connaissance en Boxe française.

Bon, faut dire que j'ai bien ris de bon matin, mais c'est très revelateur comme situation, si demain l'Egypte tombe aux mains de ces gens, ça va barder et castagner à tout va, le monde arabe dans son ensemble verra des troubles et des agitations forts inquietantes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas d'accord les F16MLU jordanien ont directement rejoins leur base en jordanie ils garde les meme equipement sauf les LANTIRN

Euh non, d'apres mes sources à moi, les F-16 n'ont certe pas été aux USA ce faire downgradé, mais ils l'ont belle et bien été sur la base de Florenne, avec une sorte de marche à suivre dicté par les US...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh non, d'apres mes sources à moi, les F-16 n'ont certe pas été aux USA ce faire downgradé, mais ils l'ont belle et bien été sur la base de Florenne, avec une sorte de marche à suivre dicté par les US...

ils été basé a kleine borgel 

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toutes façons si les frères musulmans prennent le pouvoir ils ont tout intérêt à rester TRES calmes : je vois mal les grandes puissances de ce monde accepter qu'une bande d'excités aient sous contrôle le canal de Suez.

Quant à Moubarak maybe he's a son of a bitch but he's our S.O.B.  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

si les frêres musulmans prennent le pouvoir :

-bye-bye l'aide militaire US

-plus d'upgrades ni de pièces pour les Abrams et F16

-purge dans le commandement ( ça , c'est peut être pas si grave )

bref, l'armée égyptienne connaitra une difficile période dans ce cas

Share this post


Link to post
Share on other sites

ils été basé a kleine borgel 

Et ils sont bien passer par Florenne avant leurs envois en Jordanie, confirmé sur le site de la defense belge, ou sur le site par passioné de la composante aérienne belge....

Share this post


Link to post
Share on other sites

euh tu peux expliquer ????

Bin, vu le niveau du commandement égyptien, purge ou pas, c'est plus ou moins blanc bonnet, bonnet blanc.  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

euh tu peux expliquer ????

oui effectivement, j'ai été un pu trop vite sur ce coup là : grosso modo, le haut commandement militaire égyptien est choisi en fonction de sa loyauté et de ses liens envers moubarak et non pas sur un critère de compétence militaire

donc d'un simple critére d'éfficacité militaire, le purger n'est pas synonime de perte d'éfficacité au contraire des 2 autres critères cités

Share this post


Link to post
Share on other sites

Colère massive en Egypte contre le régime de Moubarak




Reportage de Johannes Stern au Caire
26 janvier 2009


Mohamed allume une cigarette et murmure un juron à l’adresse du président égyptien Hosni Moubarak. Ce jeune homme de 25 ans exprime ce que pensent de nombreux Egyptiens : « Moubarak est un porc qui travaille avec Israël pour faire de Gaza une prison et il est responsable de la souffrance des Palestiniens. »


Cet étudiant du centre-ville du Caire poursuit ses critiques acerbes contre le gouvernement. Aujourd’hui, trois jours après que les troupes israéliennes ont commencé à se retirer de la bande de Gaza, sa colère ne retombe pas et il critique le rôle joué par l’Egypte dans le conflit de Gaza. « Moubarak a probablement donné à Livni [la ministre israélienne des Affaires étrangères] la permission d’attaquer le Hamas qu’il considère comme une épine dans le pied. »
En fait, Livni avait rencontré Moubarak deux jours avant l’attaque israélienne selon un reportage du quotidien israélien Haa’retz, et des représentants du gouvernement égyptien avaient été informés à l’avance du projet d’offensive.


De nombreux habitants du Caire partagent la colère et la révulsion de Mohamed. Ils sont choqués par les crimes perpétrés par Israël durant l’offensive de trois semaines dans la Bande de Gaza et furieux envers le gouvernement égyptien qui, en pleine lutte entre le Hamas et le Fatah en juin 2007, avait fermé sa propre frontière avec l’enclave ce qui était revenu à transformer la région densément peuplée en un camp de prisonniers.
Le fait que Moubarak ait refusé d’ouvrir le passage de Rafah durant ces derniers bombardements incessants par Israël, abandonnant de ce fait les Palestiniens à leur destin, provoque chez de nombreux Egyptiens un sentiment de haine aussi prononcé à l’égard de leur propre gouvernement qu’envers le militarisme israélien et américain.
Quand on lui demande ce qu’il pense du rôle des autres gouvernements arabes, Mohamed déclare : « Les plus traîtres sont bien sûr les régimes qui coopèrent plus ou moins ouvertement avec les Etats-Unis, c'est-à-dire la Jordanie et l’Arabie Saoudite aux côtés de l’Egypte. Le fait que le Venezuela renvoie l’ambassadeur israélien en signe de protestation, mais que l’Egypte ne le fasse pas, est une honte. »


La manifestation la plus importante en Egypte a eu lieu le 9 janvier en Alexandrie où plus de 50 000 personnes ont défilé. Les unités de police anti-émeute, qui au départ avaient reçu l’ordre de réprimer et disperser la manifestation, ont été forcées, devant le nombre de manifestants, de se retirer et de laisser la manifestation se tenir.
Une autre manifestation importante de plus de 15 000 participants s’est déroulée une semaine plus tard à Mahalla Al-Kubra. En avril dernier, cette ville avait été la scène des émeutes les plus importantes de ces dernières 30 années en Egypte contre l’augmentation des prix des produits alimentaires et la baisse des salaires. Cette fois, les manifestants protestaient contre les crimes de guerre perpétrés dans la bande de Gaza, mais il y avait aussi des slogans contre la complicité des gouvernements arabes et particulièrement du régime égyptien.
Depuis le commencement du retrait israélien, on voit dans les rues du Caire un nombre important de policiers et d’unités d’escadrons anti-émeute lourdement armés, prêts à réprimer dans la violence toute forme de protestation spontanée.
Samedi dernier, des milliers de manifestants ont répondu à l’appel du parti d’opposition le plus grand du pays mais officiellement interdit, les Frères musulmans de participer à une manifestation anti-guerre sur la Place Ramsès de la ville.


La manifestation a été bloquée par d’importantes forces de police. Pour empêcher qu’elle n’ait lieu, la police et l’administration de la ville sont allées jusqu’à fermer la station de métro la plus proche de la Place Ramsès (ironiquement, cette station doit son nom à Moubarak) et les métros ne se sont pas arrêtés à cette station. Suite à des heurts avec les manifestants, la police a procédé à de nombreuses arrestations, dont un journaliste d’un quotidien indépendant, al-Masry al-Youm.
Les protestations contre la guerre à Gaza ont révélé un fossé immense entre les masses arabes et les gouvernements despotiques et corrompus de la région. En Egypte ces tensions sont tellement marquées, qu’à chaque manifestation de taille le régime Moubarak craint pour sa survie. Le gouvernement riposte à son tour chaque fois plus brutalement pour réprimer l’opposition populaire.
La résistance s’accroît notamment parmi les travailleurs et les étudiants qui ont organisé une série d’actions de protestations hors du contrôle des partis établis ou des syndicats.


Le 10 janvier, le Comité populaire égyptien de solidarité avec le peuple palestinien a organisé un convoi de solidarité comprenant des centaines de militants, qui est parti en direction de Gaza et exigé l’ouverture du passage de Rafah. Après avoir passé trois postes de contrôle, le convoi a été stoppé juste avant el-Arish, au milieu du désert, par des forces de sécurité lourdement armés et a été contraint de faire demi-tour.
Un autre convoi d’aide a été organisé par les dirigeants d’une grève à Mahalla Al-Kubra. Le 11 janvier près de 1000 travailleurs du secteur textile employés par Masr Spinning and Weaving ont organisé une grève devant les bureaux locaux du syndicat d’Etat. Les travailleurs protestaient contre la punition arbitraire de collègues qui avaient participé à une manifestation contre la privatisation de l’usine le 30 octobre dernier. Le sit-in se poursuit encore à ce jour et est principalement dirigé contre le syndicat que les travailleurs accusent de coopérer avec la direction.


Malgré la radicalisation des travailleurs et des étudiants durant les semaines de protestations, il est clair que la plupart des grandes manifestations étaient organisées et dominées par les Frères musulmans. Les intégristes islamiques ne sont en mesure de retenir la direction de telles manifestations dans une période de pauvreté croissante que du fait de l’absence de toute alternative politique progressiste. Les Frères musulmans, un parti bourgeois jouissant du soutien de quelques riches hommes d’affaires, ne proposent aucune solution à la situation économique insupportable qui règne en Egypte, ni à la répression des Palestiniens.
Quant à la « gauche » Tagammu, un parti comprenant divers nasséristes, staliniens et nationalistes se disant « progressistes », et fondé par Anouar el-Sadate en 1976 comme syndicat des courants de gauche au sein du vieux Nasserist Unity Party ASU (Union socialiste arabe), il a pris une trajectoire très droitière et est incapable d’offrir une quelconque alternative aux Frères musulmans et de fournir à ces manifestations une perspective progressiste.


Une telle perspective est cependant nécessaire pour trouver une solution à la souffrance des Palestiniens et à la répression des masses arabes. L’objectif est de construire un mouvement politique qui cherche consciemment à unifier la classe ouvrière palestinienne, juive et arabe dans une lutte pour une fédération socialiste du Proche-Orient. Cela éliminerait les frontières artificielles par lesquelles les puissances impérialistes divisent et contrôlent la région. C’est l’unique moyen d’arrêter la machine de guerre israélienne et de fournir une solution durable aux besoins politiques, économiques et sociaux de tous ceux qui vivent dans la région.

(Article original anglais paru le 24 janvier 2009)

http://www.wsws.org/francais/News/2009/jan09/cair-j26.shtml

Share this post


Link to post
Share on other sites

les égyptiens n'ont jamais critiqué leurs président de cette manier ,jamais  dans l'histoire de l'egypte des manifestants dans la rue scandent Moubarak le traitre et autre preuve d'infection de se genre depuis l'arrivée de Moubarak il y a 28 ans  !

le pouvoir égyptien ne sortira surement pas indeme apres son rôle dans la guerre de ghaza

Share this post


Link to post
Share on other sites

le pouvoir égyptien ne sortira surement pas indeme apres son rôle dans la guerre de ghaza

Je paris le contraire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je paris le contraire...

euhhh, tu pourrais quand même développer, pour faire avancer le débat...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas vraiment de debat enfait, l'Egypte n'est pas un pays démocratique, le pouvoir est fortement ancré et soutenu par les US... L'influance de la rue est donc minime comme dans toute dictature...  Mtn il peut tj y avoir un renversement de pouvoir, mais j'en doute énormement...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas vraiment de debat enfait, l'Egypte n'est pas un pays démocratique, le pouvoir est fortement ancré et soutenu par les US... L'influance de la rue est donc minime comme dans toute dictature...  Mtn il peut tj y avoir un renversement de pouvoir, mais j'en doute énormement...

On disait la même chose pour l'Iran.. :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,779
    Total Topics
    1,272,759
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries