Jojo67

Economie et climat. CO2 or not CO2?

Recommended Posts

 

Rapport du GIEC, 22 raisons de penser que c'est faux: http://www.contrepoints.org/2014/06/03/167818-climat-22-verites-qui-derangent

 

 

Parmi les 2 258 articles sur le climat publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture entre novembre 2012 et décembre 2013, avec un total de 9 136 auteurs, on compte une proportion de

 

9135 sur 9136 auteurs qui acceptent la théorie de l'origine humaine du réchauffement climatique

1 sur 9136 auteur qui rejette la théorie de l'origine humaine du réchauffement climatique

 

Chacun peut choisir de penser ce qu'il souhaite en face d'un consensus tellement écrasant parmi les scientifiques ayant publié sur le climat.

Personnellement, ma conclusion est que la question est réglée et que la rediscuter serait une perte de temps.

 

Ce qui n'empêche pas de s'informer et de s'instruire, en revanche  ;)  ... ça, c'est toujours une bonne idée !

 

De ce point de vue, les 22 raisons citées par Contrepoint sont 22 raisons de s'informer et de s'instruire davantage sur les conclusions des chercheurs concernant le climat et sur les réponses fournies à ces 22 objections.

 

Quant à faire un débat de ce qui ne peut être qu'un exercice d'autoformation, non merci en ce qui me concerne :)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

9135 sur 9136 auteurs qui acceptent la théorie de l'origine humaine du réchauffement climatique

1 sur 9136 auteur qui rejette la théorie de l'origine humaine du réchauffement climatique

 

 

Le 1, c'est... Bardinet? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

1- Faux, comment croire à un truc pareil?

2- Faux, découle du premier

3- Faux

4- Faux, c'est ridicule compte tenu de la cinétique d'augmentation du taux de CO2

5- C'est en contradiction avec les innombrables travaux qui démontrent une migration des espèces vers des zones autresfois trop froide pour leur développement. Dernière en date: les papillons claires progressent vers le nord en Europe.

6- Absolument ridicule, allez sur Vénus si vous avez un doute. Le CO2 augmente la température à la surface du sol, si on ajoute du CO2 on repousse le flux d'IR de plus en plus bas. De fait la chaleur s'évacue de moins en moins bien au fur et à mesure que le taux de CO2 augment http://www.realclimate.org/index.php/archives/2007/06/a-saturated-gassy-argument/

7- Au carbonifère il faisait 40°C partout sur terre, d'immense forêt poussait à une vitesse dingue.

8- Depuis le début de l'industrialisation, CQFD

9-  LoL

10- Je ne sais pas s'il y en a vraiment moins, mais en quoi ça prouve que c'est une rétro-action d'une part, et qu'elle soit suffisante d'autre part?

11- C'est la fonte des glaces qui la boost http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/climatologie-antarctique-fonte-glaces-explique-expansion-banquise-45626/

12-  Absurde, cf 11

13- La durée est trop faible, et c'est pas forcément un bon signe, ça veut peut être dire que l'échange de calorie entre le fond et la zone au dessus de la thermocline se ralentie.

14- Et alors? 

15- Et? s'il l'utilise pour la température du sol, où est le problème?

16- Ridicule, on ne chauffe pas la Terre en émettant de gaz chaud, mais en empêchant les IR de sortir

17- Même si c'était le cas, on parle de RCA, pas d'une ère glaciaire, donc bien d'un phénomène inédit. Expérimentalement le CO2 augmente le forçage radiatif. Croire qu'en rejeter des gigatonnes est sans effet est grotesque. 

18- Et?

19- Je leur renvois la question sur le CO2: oeuf ou la poule? Pourquoi plus de nuage alors que juste avant ils annoncent moins de vapeur?

20- Oui et alors? On peut discuter sur les chiffres, mais c'est différent de discuter sur le fait que le climat est modifié

21- Idem

22- Attaque ad hominem sans intérêt. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouhais. Le gars qui tient le site est un physicien de métier, à la retraite aujourd'hui. Directeur de Recherche de première classe du CNRS, il a fait partie de l'équipe du prix Nobel de physique Pierre-Gilles de Gennes.

 

 

   Et ? Un physicien, il a la science infuse dans son domaine ... Il n'est ni glaciologue ni climatologue ...

 

  De la même manière avec notre tête de lard nationale géologue qui fut un jour ministre ... (je dis géologue rien que pour l'emmerder lol, je sais qu'il préfère le terme "géo-physicien" comme si c'était pas la même science tiens ...) qui s'était cru compétent pour faire des comiqueries crasses sur le réchauffement alors que bon qui dit culture science et base de science ne veut pas dire expertise ... Bien qu'a sa décharge on peut lui admettre malgré tout quelques compétences climatiques car la science du climat fait parti des matières globales liées a la géologie (car le lien climat et géologie étant évident) mais, mais, mais ... les étudiants en géologie ne voient qu'un programme raccourci de la climatologie ... Ca n'en fait pas d'eux des experts pour autant ! Et c'est encore + marqué quand il s'agit de géologues qui ont été étudiant il y a bien ... 50 ans ... Et qu'en + il pêche par absence de 30 ans dans son métier d'origine :

 

   Le seul droit que ça lui donnait médiatiquement a ce niveau, c'était je pense de surtout fermer sa gueule ...

 

  Mais bon y a pire que lui, quand on voit ce que ce permet l'autre mister météo invité a chaque "C dans l'air" dès que le sujet traité est le climat ... Le mec il n'est que chroniqueur météo qui n'a même pas fait de science météorologique quand il était étudiant (il me semble journaliste d'ailleurs quand a sa formation d'origine ou un truc du genre) et il se permet de nier le réchauffement sur des doutes bien populo-gras, c'est limite si on aurait pas des relents d'anisette du café du commerce a chaque fois qu'on l'entend avec ses doutes ... Bon heureusement a la décharge pour Calvi qui invite en parallèle a chaque fois pour contrebalancer notre meilleur climatologue nationale (affilié au Giec évidemment, mais quel climatologue ne l'est pas de toute façon ?)

 

 

     Est ce qu'on voit des glaciologues et climatologues troller a longueur d'année les sujets courant d'astro-physique dans les médias ? Que je sache non ...

Edited by alpacks

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Et ? Un physicien, il a la science infuse dans son domaine ... Il n'est ni glaciologue ni climatologue ...

 

 

Les médecins disaient la même chose de Louis Pasteur ...  Un chimiste qui veut faire la leçons au médecin,  lui aussi on lui demander de fermer ça gueule  -_-

 

Ce qui importante, c'est la  démarche scientifique, les preuvent , chimiste ou glaciologue ça rien avoir  :angry:  

Edited by Divos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les médecins disaient la même chose de Louis Pasteur ...  Un chimiste qui veut faire la leçons au médecin,  lui aussi on lui demander de fermer ça gueule  -_-

 

Ce qui importante, c'est la  démarche scientifique, les preuvent , chimiste ou glaciologue ça rien avoir  :angry:  

 

Tu oublies un élément fondamental à la science moderne, outre la méthode et les preuves: le consensus.

 

On a critiqué Pasteur mettant en doute sa compétence sur les maladies, mais ces critiques étaient limitées à quelques individus en vue et querelles d'ego. Ses idées sont rapidement fait consensus, notamment parce qu'elles étaient dans la continuité des travaux de l'époque.

 

Duran et le climat, c'est un peu le contraire: non seulement il n'est pas "de la spécialité" et n'a pas de méthode (car en réalité il ne travaille pas ces questions, et sa méthode de dépouillement des publications est par ailleurs discutable), mais surtout il met en exergue des travaux qui ne font absolument pas consensus dans la communauté scientifique, au contraire. Ce qu'il dit n'est pas faux parce qu'il n'est pas climatologue, mais le fait qu'il ne soit pas climatologue (et ignore ou mécomprend donc une partie des travaux des climatologues) explique sans doute l'importance des travaux qui ne font pas consensus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les médecins disaient la même chose de Louis Pasteur ...  Un chimiste qui veut faire la leçons au médecin,  lui aussi on lui demander de fermer ça gueule  -_-

 

Ce qui importante, c'est la  démarche scientifique, les preuvent , chimiste ou glaciologue ça rien avoir  :angry:  

 

    Ca n'a rien a voir, Pasteur avait une avancée a proposer lui ... Même si on ne lui doit rien au niveau des procédés qui existaient avant lui ...

 

  L'ancien ministre géophysicien dont on parle, n'a que de la raillerie a proposer a propos d'un consensus scientifique clair sur une spécialité ou il n'a aucune expertise

 

    Pasteur de par sa compréhension autour de la prolifération des germes et des méthodes pour s'en débarrasser avait un truc énorme a apporter a la médecine, tu saisis la différence ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lancement réussi du 1er satellite de mesure du CO2 par la NASA, OCO-2, hier après un échec en 2009. D'autres satellites sont prévu. On verra bien les données qu'ils recueilleront.

Share this post


Link to post
Share on other sites

    Ca n'a rien a voir, Pasteur avait une avancée a proposer lui ... Même si on ne lui doit rien au niveau des procédés qui existaient avant lui ...

 

  L'ancien ministre géophysicien dont on parle, n'a que de la raillerie a proposer a propos d'un consensus scientifique clair sur une spécialité ou il n'a aucune expertise

 

    Pasteur de par sa compréhension autour de la prolifération des germes et des méthodes pour s'en débarrasser avait un truc énorme a apporter a la médecine, tu saisis la différence ?

 

Juste pour être précis, on ne parle pas de Claude Allègre mais de "Jean Martin" alias Jacques Duran: http://www.pensee-unique.fr/auteur.html

 

Mais le raisonnement reste valide. Il écrit sur un domaine de connaissance qui n'est pas le sien (et donc sur lequel il est peut-être plus sujet à des erreurs que quelqu'un des disciplines concernées). Et surtout, il ne produit rien si ce n'est du commentaire sur les travaux des autres, fait en-dehors des institutions scientifiques (revues, sociétés savantes, académies...) servant à cela. Il blogue, il commente, il fait sa revue de presse, il traduit, parfois il vulgarise, mais ne produit aucune connaissance scientifique. C'est pour cela que ce qu'il fait sur le climat n'est pas de la science, indépendamment de son métier passé de scientifique. Tout ce que fait un scientifique n'est pas "de la science": n'entre dans cette catégorie que ce qui relève d'activités précises menées dans un cadre déterminé. Quand Einstein allait aux toilettes au saut du lit le matin, ce n'était pas un caca "scientifique", juste un caca normal, même s'il était produit par le Prix Nobel de physique 1921 et un scientifique réputé l'un des plus brillants de son temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Calgary plongée dans « l'enfer blanc » avec 30 000 pannes de courant

20140910_trees_down_0043.jpg?w=620

 

 

Quelque 30 000 résidences et commerces de Calgary sont sans courant en raison d'une tempête de neige qui sévit dans la métropole albertaine et ailleurs dans la province.

 

Des branches jonchent également plusieurs routes de la ville, tandis qu'une cinquantaine de feux de circulation sont hors d'usage. Les équipes de secours ont déjà répondu à des appels signalant des étincelles et de la fumée sur des lignes électriques tombées à cause du poids de la neige sur les arbres.

La Ville de Calgary a ouvert son centre de gestion des urgences pour coordonner les appels.

 

Les citoyens doivent composer le 911 pour signaler des lignes électriques au sol ou des situations mettant en danger la vie d'autrui. Les appels au sujet des arbres tombés, plus de 1000 mercredi matin et 4900 la veille, doivent être dirigés vers le 311.

 

La Commission des écoles publiques de Calgary garde plusieurs de ses écoles ouvertes, malgré les pannes de courant. Les classes doivent avoir lieu à l'endroit où il y a le plus de lumière naturelle. L'École Notre-Dame-de-la-Paix, du Conseil scolaire FrancoSud, n'a pas l'électricité, mais reste toutefois ouverte.

L'école Calgary Christian est, par contre, fermée, tout comme le zoo de la ville.

 

wea_alta_summer_snow_20140909.jpg?w=620&

 

La neige perturbe aussi la livraison du courrier, a prévenu Postes Canada. Elle a aussi provoqué le report de l'importante compétition équestre de Spruce Meadows, qui a été remise à jeudi. Celle-ci fait partie du nouveau prestigieux circuit du grand chelem Rolex de saut d'obstacles. Le grand chelem attire en moyenne 230 385 spectateurs pour les cinq jours de compétition. 

 

Par ailleurs, Air Canada conseille à ses clients qui passent par la métropole albertaine de vérifier l'état de leurs vols.

« C'est épouvantable dehors. De grâce, partez à l'avance, conduisez prudemment et, si vous le pouvez, évitez la cohue du matin aujourd'hui », a même écrit le maire Naheed Nenshi sur Twitter.

 

Environnement Canada a émis plusieurs avertissements de neige pour le sud-ouest de l'Alberta.

 

Les agriculteurs des régions touchées craignent que la neige leur cause des pertes de millions de dollars. Ken Friesz, qui cultive du blé près d'Indus, au sud-est de Calgary, estime que la moisson sera deux fois plus longue pour lui et qu'il pourrait perdre près d'un demi-million de dollars.

 

http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/2014/09/10/001-pannes-arbres-recoltes-neige-calgary.shtml

 

 

La Terre face à un mini âge glaciaire ? La NASA détecte une activité solaire particulièrement faible

http://www.atlantico.fr/decryptage/terre-face-mini-age-glaciaire-nasa-detecte-activite-solaire-particulierement-faible-958054.html

Edited by Divos

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'hivers 2014-2015 commence bien

 

 

Près de 2 mètres de neige près de Buffalo!

 

Mercredi, novembre 19, 2014, 11:07 - L’ouest de l’état de New-York a été balayé par une violente tempête de neige lundi. En raison de l’effet de lac, plus de 180 cm de neige sont tombés près de Buffalo! L'état d'urgence a d'ailleurs été décrété.

 

En trois jours, la région de Buffalo a reçu pas moins de 180 cm de neige. Et la neige n'a pas fini de tomber... 60 cm sont attendus aujourd'hui!

Plusieurs kilomètres de routes ont été fermés à la circulation, en raison de l’accumulation rapide de neige sur la chaussée. Des véhicules, autobus et camions sont demeurés coincés sur la chaussée durant plusieurs heures. Certains ont attendu plus de 24 heures avant d'être secourus.

Au moins 4 personnes ont perdu la vie depuis le début de la tempête.

 

Des dizaines de sorties de routes ont été rapportées et de nombreuses écoles ont été fermées pour la journée.  

De nombreux vols ont aussi été annulés à l'aéroport.

 

L'effet de lac est responsable de cette neige abondante.

 

http://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/pres-dun-metre-de-neige-pres-de-buffalo/40207/

 

 

 

Selon les experts, ces hivers étonnament rudes seraient causé par l'afaiblissement du vortex polaire qui est lui-même causé par le réchauffement climatique . C'est toujours préférable à une mini ère glaicière prédis par certain chercheur Russes. =)

Edited by Divos

Share this post


Link to post
Share on other sites

On le sentait, on l'attendait, on s'en doutait : les bonnes nouvelles s'accumulent !

 

Confirmation : l'année 2014 est la plus chaude jamais mesurée sur Terre.

 

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2015/01/2014-ann%C3%A9e-la-plus-chaude-noaa.html

http://www.telegraph.co.uk/news/weather/11351186/2014-was-worlds-hottest-year-on-record.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est faux et voilà pourquoi: http://www.pensee-unique.fr/news.html#chaude

 

On nous prend pour des cons et j'aime pas ça! ???

 

Décidément...

 

Du billet : "Tous les graphiques de ce billet sont superposables entre eux. Ils ont été tracés avec les mêmes échelles des abscisses et des ordonnées.".

 

Figure 7 (c'est la deuxième) : années 1850-1990 ou 1850-2010

2 figures non numérotées : 1996-2014 (mais en fait une partie seulement de 2014 puisque le billet a été écrit le 19 décembre...

Les deux suivantes : pareil.

Ensuite (je ne garde que la période connue) : 1985 + extrapolation 2014

Encore un : 1920 + extrapolation 2014

 

Et c'est un peu gênant ces extrapolations 2014 un 19 décembre alors que décembre, aussi, une fois janvier venu, se révèle très chaud.

Les explications comme quoi il y a des incertitudes n'apportent précisément rien. D'ailleurs il y en avait aussi avant, donc les températures mesurées antérieurement étaient peut être plus froides aussi...

 

Combien de séries de données présente-il par rapport à celles utilisées par le GIEC ? On n'en sait rien. Etc, etc...

 

Et en passant il commence par moquer l'assertion selon laquelle les 15 années les plus chaudes en un peu plus de 100 ans de mesures sont les 14 dernières, mais finalement, on ne voit pas trop où il contredit ça.

 

 

Un ptit dernier pour la route : http://voir.ca/yvan-dutil/2015/01/16/une-pause-quelle-pause/

Edited by Boule75

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu ne vois pas que les deux sources des données qui ont dit que 2014 est la plus chaude le font avec une marge de 1/100° de degré alors que la marge d'erreur des mesures de températures est selon le Giec de 1/10° de degré... Si tu ne vois pas que les données alarmistes viennent des stations météo terrestres seules qui sont victimes d'un effet de chaleur urbain qui est mal corrigé ou pas du tout, et qu'il existe deux sources de données satellitaires non victimes de l'effet de chaleur urbain (UAH et RSS-MSU) qui contredisent les premières et disent que 2014 fut une année tout à fait banale... Si tu ne vois pas que année après année le décalage entre les projections de température des modèles du GIEC s'écartent des mesures ce qui en science est plutôt gênant... ;) Si tu ne vois pas que le Giec lui-même parle dans son dernier rapport "du hiatus" des températures, pour parler clair de la pause dans leur augmentation que nous vivons depuis 1997-1998, et essaye d'en trouver la cause sans y parvenir de façon claire... Bref si tu ne crois même pas ce que dit le Giec sur la pause alors là tu es plus dans de la croyance de la science semble-t-il. ;)

Edited by Jojo67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jojo , avant d'aller plus avant je te conseille de relire un bon bouquin sur les théories d'échantillonage, les estimateurs (genre Horwitz Thomson) et les mécanismes de calage ex post des échantillons et on reparle du problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jojo , avant d'aller plus avant je te conseille de relire un bon bouquin sur les théories d'échantillonage, les estimateurs (genre Horwitz Thomson) et les mécanismes de calage ex post des échantillons et on reparle du problème.

Tu bottes en touche. En quoi cela change-t-il le fait qu'il y a une pause des températures depuis 18 ans et le "hiatus" dont parle le Giec lui-même (et avec lui tous les spécialistes) ?

 

Petit rappel Juin 2013:

Hans von Storch proche du Giec, est Professeur à l'Institut de Météorologie de l'Université de Hambourg. Depuis 2001 il est également Directeur de l'Institut pour la Recherche Côtière du Centre de Recherche Helmhotz (autrefois le GKSS) à Geesthacht en Allemagne. Il est membre du comité de rédaction du Journal of Climate et Annals of Geophysics" et bénéficiaire de diverses récompenses.

Von Storch a répondu à un interview plutôt "direct" du journal à grand tirage allemand, Der Spiegel. L'article est intitulé : "L'expert du climat von Storch : Pourquoi le réchauffement climatique est-il rentré en stagnation ?"

Storch: Jusqu'à présent, personne n'a été capable de fournir une réponse convaincante au fait que le changement climatique semble faire une pause. Nous sommes confrontés à un problème. De fait les émissions de CO2 ont augmenté encore plus rapidement que nous le craignions. D'après la plupart des modèles climatiques, nous aurions dû assister à une augmentation de température d'environ 0.25°C (0,45 degrés Fahrenheit) durant les 10 dernières années. Ceci ne s'est pas produit. En réalité, l'augmentation durant les 15 dernières années était de seulement 0.06°C (0,11 degrés Fahrenheit) qui est une valeur très proche de zéro. Il y a là un problème scientifique sérieux auquel sera confronté le GIEC lors de la présentation de son prochain rapport qui sortira plus tard, l'année prochaine.

 

Et c'est un exemple parmi d'autres... Je ne citerai pas les climatosceptiques comme Lindzen, Curry, Steve McIntyre, etc.

 

Bon allez faisons-le, voici ce que dit Steve McIntyre (un statisticien de métier pourfendeur de la fameuse crosse de hockey) sur le mode humoristique: La divergence entre la surchauffe prévue par les modèles et les températures de surface en 2014 a été la quatrième dans l'histoire des mesures et 5 des plus grandes divergences entre les modèles et les observations se sont produites durant les 6 dernières années.

Et sont billet sur le décalage croissant entre les modèles et les observations: http://climateaudit.org/2014/12/11/unprecedented-model-discrepancy/

Edited by Jojo67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu bottes en touche. En quoi cela change-t-il le fait qu'il y a une pause des températures depuis 18 ans et le "hiatus" dont parle le Giec lui-même (et avec lui tous les spécialistes) ?

 

 

Hors sujet. Avant de débattre d'une théorie scientifique il faut commencer par maitriser les outils qu'elle utilise. Je ne suis pas climatologue alors je me garde bien de conclure quoi que ce soit. Je maitrise cependant certains de leurs outils et je peux suivre les développements statistiques et mathématiques. Cela me pousser à dire que c'est TRES loin d'être à la portée du premier venu.

 

Avant de parler des données avec un graphe commençons par réviser les notions de cointégration et de stationnarité des séries temporelles et là on aura un vrai débat.

 

Maintenant si tu veux utiliser comme référence Steve McIntyre qui est un bac + 3/+4 en math (traduction: vraiment pas bien haut et qui n'a pas les connaissances pour les modèles élaborés) sans formation de climatologue, sans article publié, libre à toi de le faire. Ses papiers font vraiment niveau licence (j'en sais quelque chose, j'enseigne en +3 et +5 ce genre de modèles). Il n'évoque même pas des outils comme le bagging, le boosting etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu rebottes en touche via un argument d'autorité alors que les courbes de températures sont publiées par tous les instituts (il y en a 5 : NCDC, HadCRUT, GISS, UAH, RSS-MSU) trois pour les stations terrestres et 2 pour les satellites, et que tout le monde peut lire leurs courbes qui montrent toutes la même chose. Cela ne monte plus de façon statistiquement significative depuis 1997 (ce fut reconnu par le directeur du très pro-Giec HadCRUT, Phil Jones il y a 3 ans au moins et depuis lors tout le petit monde des informés le sait) alors que le taux de CO2 relâché lui grimpe. Le Giec a essayé d'expliquer la pause des températures (le hiatus comme il dit) par le fait que la chaleur perdue serait passée dans les océans, ou par des rejets plus importants d'aérosols dans l'atmosphère sans apporter de preuves. Le débat est en cours. L'annonce sur 2014 année la plus chaude a été faite juste avant le dernier sommet sur le climat en Afrique du Sud et était politique.

 

Tiens tu peux voir les différentes courbes ici: http://www.climate4you.com/   et ici: http://www.woodfortrees.org/

 

Et ces 3 là ils ont le diplôme qui te convient ? :happy:

http://www.drroyspencer.com/

http://www-eaps.mit.edu/faculty/lindzen.htm

http://judithcurry.com/

 

Ps: Le GISS il faut savoir qu'il fut longtemps dirigé par James Hansen, un scientifique mais aussi activiste écolo bien connu qui a déclaré je cite qu'il fallait traduire devant un tribunal tous les dirigeants des compagnies pétrolières "pour crime contre l'humanité et la nature"... Réf.: http://www.worldwatch.org/node/5798

On s'étonnera après que c'est justement ce GISS qui a les courbes de températures les plus alarmistes et qui évite soigneusement d'utiliser les données satellitaires...

Edited by Jojo67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu bottes en touche. En quoi cela change-t-il le fait qu'il y a une pause des températures depuis 18 ans et le "hiatus" dont parle le Giec lui-même (et avec lui tous les spécialistes) ?

 

Petit rappel Juin 2013:

Hans von Storch proche du Giec, est Professeur à l'Institut de Météorologie de l'Université de Hambourg. Depuis 2001 il est également Directeur de l'Institut pour la Recherche Côtière du Centre de Recherche Helmhotz (autrefois le GKSS) à Geesthacht en Allemagne. Il est membre du comité de rédaction du Journal of Climate et Annals of Geophysics" et bénéficiaire de diverses récompenses.

Von Storch a répondu à un interview plutôt "direct" du journal à grand tirage allemand, Der Spiegel. L'article est intitulé : "L'expert du climat von Storch : Pourquoi le réchauffement climatique est-il rentré en stagnation ?"

Storch: Jusqu'à présent, personne n'a été capable de fournir une réponse convaincante au fait que le changement climatique semble faire une pause. Nous sommes confrontés à un problème. De fait les émissions de CO2 ont augmenté encore plus rapidement que nous le craignions. D'après la plupart des modèles climatiques, nous aurions dû assister à une augmentation de température d'environ 0.25°C (0,45 degrés Fahrenheit) durant les 10 dernières années. Ceci ne s'est pas produit. En réalité, l'augmentation durant les 15 dernières années était de seulement 0.06°C (0,11 degrés Fahrenheit) qui est une valeur très proche de zéro. Il y a là un problème scientifique sérieux auquel sera confronté le GIEC lors de la présentation de son prochain rapport qui sortira plus tard, l'année prochaine.

 

Et c'est un exemple parmi d'autres... Je ne citerai pas les climatosceptiques comme Lindzen, Curry, Steve McIntyre, etc.

 

Bon allez faisons-le, voici ce que dit Steve McIntyre (un statisticien de métier pourfendeur de la fameuse crosse de hockey) sur le mode humoristique: La divergence entre la surchauffe prévue par les modèles et les températures de surface en 2014 a été la quatrième dans l'histoire des mesures et 5 des plus grandes divergences entre les modèles et les observations se sont produites durant les 6 dernières années.

Et sont billet sur le décalage croissant entre les modèles et les observations: http://climateaudit.org/2014/12/11/unprecedented-model-discrepancy/

 

Jojo : que défends-tu comme thèse ? 1) Qu'il n'y a pas de réchauffement global, 2) qu'il existe mais que l'homme n'en est pas responsable, ou simplement que 3) nous ne savons pas tout et que les modèles sont foireux et que les scientifiques du GIEC sont des brigands ?

 

Pour 1 : tu serais bien seul.

Pour 2 : où sont les théories alternatives à l'impact du CO2 et du méthane ? Pendant des années on nous a rebattu les oreilles avec le rôle du Soleil, et puis la température globale a continué à être très supérieure aux moyennes de long terme alors qu'on mesurait une activité solaire inattendue, basse année après année, et donc l'hypothèse d'une hausse des températures induite par un Soleil en surchauffe en a pris un coup dans le cornet. Alors ensuite : quoi ?

Pour 3 : personne n'est étonné que des phénomènes si complexes, multifactoriels et chaotiques, soient compliqués à modéliser, sur la base d'informations partielles et qui, par certains côté, peuvent être considérées comme grossières. On n'a toujours pas d'idées claires sur le bilan-carbone des forêts amazoniennes par exemple, mais c'est un exemple parmi mille. Ca ne fait pas des gens du GIEC des brigands. Ce n'est pas parce que les modèles évidemment schématiques sont insatisfaisants que les hypothèses sont fausses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jojo : que défends-tu comme thèse ? 1) Qu'il n'y a pas de réchauffement global, 2) qu'il existe mais que l'homme n'en est pas responsable, ou simplement que 3) nous ne savons pas tout et que les modèles sont foireux et que les scientifiques du GIEC sont des brigands ?

 

Pour 1 : tu serais bien seul.

Pour 2 : où sont les théories alternatives à l'impact du CO2 et du méthane ? Pendant des années on nous a rebattu les oreilles avec le rôle du Soleil, et puis la température globale a continué à être très supérieure aux moyennes de long terme alors qu'on mesurait une activité solaire inattendue, basse année après année, et donc l'hypothèse d'une hausse des températures induite par un Soleil en surchauffe en a pris un coup dans le cornet. Alors ensuite : quoi ?

Pour 3 : personne n'est étonné que des phénomènes si complexes, multifactoriels et chaotiques, soient compliqués à modéliser, sur la base d'informations partielles et qui, par certains côté, peuvent être considérées comme grossières. On n'a toujours pas d'idées claires sur le bilan-carbone des forêts amazoniennes par exemple, mais c'est un exemple parmi mille. Ca ne fait pas des gens du GIEC des brigands. Ce n'est pas parce que les modèles évidemment schématiques sont insatisfaisants que les hypothèses sont fausses.

J'ai étudié la question 3 ans et je continue à suivre le débat (car il y a débat même si notre grande presse n'en parle quasiment pas), j'ai sorti un powerpoint puis un bouquin car ce que j'ai découvert m'a beaucoup surpris, moi qui croyait que la messe était dite et la science du climat sûre d'elle-même. Au final je constate que le réchauffement a existé de 1910 à 1998, avec une pause de 1945 à 1998, et que depuis 1998 ça ne chauffe plus. Pourquoi ce réchauffement? Je pense qu'en fait personne n'en sait rien et que l'explication anthropique par les GES est largement insuffisante, sinon nos modèles ne seraient pas dans les choux depuis 17 -18 ans.

 

Pourquoi on continue à nous bassiner avec ça? Voilà mon explication:

 

Sept raisons expliquent à mon avis la force et la persistance de ces affirmations péremptoires sur l’origine humaine supposée du changement climatique:

1- Pour les Etats occidentaux pouvoir créer des taxes nouvelles qui soient facilement acceptées car « vertueuses », et puis pouvoir gêner la concurrence des pays émergents en leur imposant des contraintes « vertes » qu’ils sont moins capables pour le moment de prendre en compte.

2- L’intérêt politique évident des partis et associations écologistes mondiaux.

3- La science climatique qui est encore jeune et mal assurée.

4- La presse qui a intérêt à jouer sur les peurs et les catastrophes pour vendre.

5- Le monde économique occidental, réticent au début, mais qui surfe à présent sur la vague verte et retrouve un certain avantage compétitif face aux pays émergents. Cf. le point N°1.

6- Le fait que les labos de recherche climatiques et environnementaux soient depuis 20 ans littéralement gorgés de crédits pour travailler sur le réchauffement anthropique et que le Giec soit juge et partie avec sa mission officielle qui est je cite: D’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation.»

7- La confusion fréquente qui est faite entre la pollution de notre environnement proche (qui est un vrai problème), et les gaz à effet de serre puis le climat. Ni le CO2 ni le méthane ni la vapeur d’eau (le plus puissant agent à effet de serre), ne sont des polluants!

Edited by Jojo67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu rebottes en touche via un argument d'autorité alors que les courbes de températures sont publiées par tous les instituts (il y en a 5 : NCDC, HadCRUT, GISS, UAH, RSS-MSU) trois pour les stations terrestres et 2 pour les satellites, et que tout le monde peut lire leurs courbes qui montrent toutes la même chose

 

 

Plusieurs erreurs: il y a bien plus de 5 courbes. En fait des centaines, chacune issues d'un modèle et d'y type d'approche. Chacune a ses intérêts et ses inconvénients. Deuxième erreur: affirmer savoir ligne une courbe aussi facilement fait fi de cent ans de statistiques. Il est facile de s'improviser lecteur de courbe mais je crois que tu devrais t'informer préalablement.

 

 

. Cela ne monte plus de façon statistiquement significative depuis 1997 (ce fut reconnu par le directeur du très pro-Giec HadCRUT, Phil Jones il y a 3 ans au moins et depuis lors tout le petit monde des informés le sait) alors que le taux de CO2 relâché lui grimpe.

 

 

Et comme toute personne dans le monde des stats sait bien que parler d'évolution significative est très compliqué. Tu parles d'évolution significative dans un modèle de régression simple? C'est du loess? Et comment construits tu les intervalles de confiance? En resampling ou en bootstrap/jacknife? Ils raisonnent en panel?

 

Chaque mot que je viens d'utiliser a une signification et correspond à un outil statistique adapté à un cas précis. Quelle est ta légitimité dans le domaine et ta compétence pour analyser les modèles? J'ai beau connaitre les outils je me garde de toute conclusion justement par manque de compétence. Maintenant tu peux t'estimer plus compétent que 99.89% de tous les spécialistes mondiaux.

 

Je remarque que tu ne parles pas de ton premier pseudo scientifique.

 

Alors spencer, c'est bien celui qui dit que c'est en fait dieu qui a créé le monde et qui signe des papiers "I finally became convinced that the theory of creation actually had a much better scientific basis than the theory of evolution". C'est vrai que ça fait sérieux tiens!

 

Le deuxième dit juste que les modèles ne sont pas forcément bons (et c'est ce que dit tout scientifique) et qu'on a probablement oublié des morceaux.

 

Le troisième est POUR le fait que climat change (Revkin, Andrew (November 27, 2009). "A Climate Scientist Who Engages Skeptics". New York Times. Retrieved 24 April 2010.)

 

Encore raté... La prochaine fois prend des personnes qui ne sont pas à la marge de leur milieu et à qui on n'a pas fait dire ce qu'ils n'ont pas dit...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cracou renseigne-toi un peu sur le sujet avant de parler. Quand je dis 5 courbes je parle des mesures de températures globales tirées des stations météo ou des satellites, pas des modèles numériques du Giec qui eux sont effectivement nombreux. Tu ne confonds quand même pas modèles et mesures dis-moi?

 

Pour le reste : les croyances religieuses de certains en quoi cela fait-il avancer le débat? Einstein pensait que Dieu ne joue pas aux dés et certains grands physiciens des années 60-70 adhéraient aux philosophies orientales, au Tao de la physique etc... La belle affaire. ;) Cela ne les empêche pas d'être comptétents dans leur partie et Spencer est un spécialiste reconnu de la Nasa pour les mesures satellitaires de températures.

Le deuxième, Lindzen, est la figure de proue des climatosceptiques, ex titulaire de la chaire du climat au MIT de Boston.

Le climat change et a toujours changé, tout le monde le sait sauf ceux qui disent que c'est nouveau. ;)

La troisième, Judith Curry, est une ex du Giec qui a démissionné avec fracas et affiche des positions sceptiques après avoir été surnommée la grande prêtresse du réchauffement climatique, excuse du peu...

 

Je vois que tu t'enfermes dans tes calculs statistiques. Lève la tête et regarde un peu ce que tout le monde peut comprendre: des modèles qui annoncent des réchauffements qui n'ont pas lieu; des scientifiques du Giec qui admettent que la pause existe après l'avoir niée longtemps et se contorsionnent pour expliquer pourquoi ça ne monte plus, bref un décalage croissant entre théorie et observations qui devrait interpeller bien au-delà du monde scientifique mais ça viendra fatalement si ça continue.  ;)

Edited by Jojo67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,071
    Total Topics
    1,374,735
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries