Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Israël et voisinage.


Recommended Posts

Avant de dire ça t'es conscient qu'un Bébé Israelien a été tué par un Palestinien qui lui a roulé dessus il y a quelques mois et qu'il n'y a pas eu de bombardement de Gaza pour autant?

 

Ce qui me gène dans cette histoire c'est l'instrumentalisation ultime, le petit corps enroulé dans un drapeau palestinien etc, comme si c'était un combattant revenant de la guerre. Ca ne peut que, à terme, dissocier les gens "normaux" qui sont contre le meurtre d'enfant, et ceux qui sont contre le meurtre d'enfants PALESTINIENS par des ISRAELIENS, combien de bébés tués dans d'autres circonstances à Yarmouk? Raffah? Sur les plages de Sousse? Au Soudan? Ha oui, j'oubliais, c'est pas pareil, parce qu'eux ben euh. 

 

Un meurtre est un meurtre qu'il soit ou non porté contre quelqu'un appartenant à un quelconque groupe étatique religieux ou idéologiques, notamment si porté contre de très petits enfants (qu'on ne peut pas considérer comme combattant).

 

Je ne vois pas très bien en quoi tu peux assimiler ce qui se passe en Israël et en Palestine avec ce qui se passe au sud-Soudan ou en Tunisie. Sauf à vouloir instrumentaliser des faits extérieurs à ce qui se passe en ce moment à Gaza ou en Cisjordanie.

 

Les faits pour l'heure sont simples : deux individus, présumés citoyens israéliens, ont incendié volontairement une maison de nuit, ce qui a causé la mort d'un enfant en bas-âge et occasionné de très graves blessures à sa mère et à un ou deux autres membres de sa famille. Que cela puisse entraîner la colère des Palestiniens, et éventuellement une récupération de ce crime, paraît assez logique au vu du contexte actuel. On a bien fait de l'assassin de Rabin un héros dans une bonne partie de la population israélienne.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Avant de dire ça t'es conscient qu'un Bébé Israelien a été tué par un Palestinien qui lui a roulé dessus il y a quelques mois et qu'il n'y a pas eu de bombardement de Gaza pour autant?

 

Ce qui me gène dans cette histoire c'est l'instrumentalisation ultime, le petit corps enroulé dans un drapeau palestinien etc, comme si c'était un combattant revenant de la guerre. Ca ne peut que, à terme, dissocier les gens "normaux" qui sont contre le meurtre d'enfant, et ceux qui sont contre le meurtre d'enfants PALESTINIENS par des ISRAELIENS, combien de bébés tués dans d'autres circonstances à Yarmouk? Raffah? Sur les plages de Sousse? Au Soudan? Ha oui, j'oubliais, c'est pas pareil, parce qu'eux ben euh. 

 

Un meurtre est un meurtre qu'il soit ou non porté contre quelqu'un appartenant à un quelconque groupe étatique religieux ou idéologiques, notamment si porté contre de très petits enfants (qu'on ne peut pas considérer comme combattant).

 

Il y a une dimension symbolique dans cette histoire. La mort de cet enfant n'est pas arrivé par hasard, il suit des années de "harcèlement agressif" des colons envers la population locale, le tout avec la bienveillance du gouvernement Israélien qui au mieux est laxiste dans sa réponse pour ces actes et au pire complice quand il subventionne les colonies illégales au regard du droit international. 

Edited by Tomcat
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

C'est normal que le bébé soit devenu un symbole, c'est compréhensible, le contraire eut été étonnant.

L'etat profond Israelien encourage ces tensions, en ne les condamnant jamais, quand on voit des familles entières de colon ultra nationaliste, se balader dans Hebron, uzi et m14 à la main

 

Aucun état, Israël n'a intérêt à perdre le monopole de la violence légitime, et encore moins au développement de groupes violents incontrôlables, incontrôlés et qui défient la justice de l'état et l'appareil de l'état. Et je peux t'assurer que les rapports entre l'armée et les colons radicaux ne sont pas positifs.

Pour ce qui est de se balader avec des armes, ce n'est pas spécialement interdit quand on a un permis.

Link to comment
Share on other sites

La loi a toujours permis au ministre de la défense de placer en détention administrative des israéliens, sur proposition des services de sécurité. C'est déjà arrivé mais c'est rare. Là, ce qui va peut-être changer, c'est que le ministre va se mettre à signer les décrets qui lui proposera le Shabak. En territoire israélien, je suis contre la détention administrative. En territoires sous occupation militaire, je peux comprendre mais les deux problèmes est que d'une part, juifs et arabes habitants les territoires occupés ne sont pas traités de la même manière par rapport à la détention administrative, d'autre part l'occupation est censé être un état provisoire. Là, ça dure depuis tellement longtemps que j'ai peur que les institutions qui doivent gérer cette occupations ne s'hypertrophient et ne se mettent à broyer des israéliens en Israël.

Link to comment
Share on other sites

La loi a toujours permis au ministre de la défense de placer en détention administrative des israéliens, sur proposition des services de sécurité. C'est déjà arrivé mais c'est rare. Là, ce qui va peut-être changer, c'est que le ministre va se mettre à signer les décrets qui lui proposera le Shabak. En territoire israélien, je suis contre la détention administrative. En territoires sous occupation militaire, je peux comprendre mais les deux problèmes est que d'une part, juifs et arabes habitants les territoires occupés ne sont pas traités de la même manière par rapport à la détention administrative, d'autre part l'occupation est censé être un état provisoire. Là, ça dure depuis tellement longtemps que j'ai peur que les institutions qui doivent gérer cette occupations ne s'hypertrophient et ne se mettent à broyer des israéliens en Israël.

 

Je ne comprends pas trop pourquoi on veut leur appliquer le régime de détention administrative. Ce régime a été mis en place pour l'arrestation de Palestiniens qui n'ont pas nécessairement commis d'actes de violence (parlementaires pro-Hamas, prisonniers d'opinions) ou contre lesquels il n'y a pas de preuve tangibles ou que ces preuves ne peuvent être présentées à un tribunal sans risquer de révéler sa source. Là, il s'agit de colons, connus, qui se sont rendu coupable d'actes de violence dans le but de terroriser les Palestiniens. Je doute que ce gouvernement pro-colonie va un jour emprisonner des colons pour délit d'opinion ou lorsque les preuves manquent. On sait comment la Cour suprême Israélienne risque de réagir ? elle avait valider ce régime pour les Palestiniens 

Link to comment
Share on other sites

Cette loi est plus ancienne que l'État d'Israël, donc a fortiori plus ancienne que l'occupation des territoires palestiniens. C'est une loi du mandat britannique pour neutraliser des suspects contre qui il n'y a pas suffisamment de preuves dans le contexte de l'insurrection juive d'après la seconde guerre mondiale.
Là, il s'agirait de neutraliser des activistes ultra nationalistes suspects contre qui on n'a pas suffisamment de preuves ou d'empêcher des individus notoirement violents d'agir dans une période de tensions (détention préventive). Je pense que si le Shabak a présenté plusieurs requettes en ce sens, c'est qu'il considère que ça doit avoir son utilité et surtout, qu'il n'y a légalement pas grand chose d'autre à faire. Ne crois pas que les groupes ultra nationalistes dans les colonies aient de bons rapports avec les services de sécurité et qu'ils agissent à visage découvert dans des actions aussi graves. Les services les connaissent mais n'ont pas forcément de preuves contre eux comme contre des palestiniens violents soumis à la détention administrative. D'ailleurs, on utilise des méthodes de plus en plus similaires contre les deux menaces: Agents infiltrés, retournements, on a même utilisé des drones pour surveiller des oliveraies palestiniennes et traquer les colons qui s'y attaquent.
La contradiction que tu relèves, c'est que d'un côté, les services de sécurité essayent de lutter contre ces groupes et de l'autre, le gouvernement est tiraillé entre la nécessité de maintenir son autorité et une politique de colonisation qui favorise l'émergence de groupes qui minent son autorité.

Il y a un article intéressant en français sur le terrorisme juif en Israël. 

http://www.liberation.fr/monde/2015/08/02/juifs-ultras-le-peril-terroriste_1357892

Edited by Joab
Link to comment
Share on other sites

(...) La contradiction que tu relèves, c'est que d'un côté, les services de sécurité essayent de lutter contre ces groupes et de l'autre, le gouvernement est tiraillé entre la nécessité de maintenir son autorité et une politique de colonisation qui favorise l'émergence de groupes qui minent son autorité.

Il y a un article intéressant en français sur le terrorisme juif en Israël.

http://www.liberation.fr/monde/2015/08/02/juifs-ultras-le-peril-terroriste_1357892

Ce qui m'étonne c'est que les services israéliens, capables d'infiltrer des agents au cœur de l'état iranien, échouent à contrer quelques centaines de colons extrémistes.

Manque de volonté politique?

D'autant plus que Tel Aviv dispose d'une arme extrêmement puissante: l'argent, le nerf de la guerre pour Bismarck.

J'ignore la démarche en Israël, mais en France, tout établissement privé sous contrat d'association avec l'état se doit de respecter un certain nombre de conditions (liberté de conscience, accès pour tous ...) Faute de quoi, il y a rupture du contrat et arrêt des financements.

L'articles de Libération que tu cites mentionne des yeshivas où on étudie en cours des ouvrages tels que "Comment brûler une mosquée". Ce genre de textes me semble très très éloignés de la Torah, des deux Talmuds ou des grands commentateurs. Si les établissements convaincus de ce genre de pratiques voyaient leur financement coupé pendant quelques mois, puis rétabli sous réserve, je pense que ça calmerait beaucoup d'esprits échauffés.

Quand aux revenus extra-étatiques, il y a sûrement matière à quelques contrôles intéressants. En ce moment, le fisc israélien n'hésite d'ailleurs pas à briser les tabous et à s'intéresser par exemple aux rabbins qui mélangent un peu trop spiritualité et business ... ( http://lemonde.fr/m-actu/article/2015/07/03/un-rabbin-star-derriere-les-barreaux-en-israel_4668787_4497186.html )

Sinon, l'Égypte a déposé un résolution auprès de l'AIEA pour que l'état hébreux soumette ses installations nucléaires à un contrôle international ( http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/80717-150803-israel-face-a-une-resolution-sur-le-controle-de-ses-installations-nucleaires )

Link to comment
Share on other sites

L'articles de Libération que tu cites mentionne des yeshivas où on étudie en cours des ouvrages tels que "Comment brûler une mosquée". Ce genre de textes me semble très très éloignés de la Torah, des deux Talmuds ou des grands commentateurs.

 

Tout est une question d'interprétation. D'après une vision juive traditionnelle, la vocation du peuple Juif est de mettre fin à l’idolâtrie, vocation qui sera accomplie à l'ère messianique. Sauf que pour certains, détruire l’idolâtrie, c'est brûler des mosquées et des églises. 

Edited by Joab
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

J'ignore la démarche en Israël, mais en France, tout établissement privé sous contrat d'association avec l'état se doit de respecter un certain nombre de conditions (liberté de conscience, accès pour tous ...) Faute de quoi, il y a rupture du contrat et arrêt des financements.

 

 

Ben ils vont alors hors contrat...

 

Dans le genre tu as aussi:  https://fr.wikipedia.org/wiki/Fraternit%C3%A9_sacerdotale_Saint-Pie-X#Les_points_sensibles

Bien réactionnaires contre la liberté religieuse...

Link to comment
Share on other sites

http://www.45enord.ca/2015/08/le-president-israelien-reuven-rivlin-menace-apres-avoir-parle-de-terrorisme-juif/

 

150803-israel-pres-rivlin-discours-jerus

 

Le président israélien Reuven Rivlin menacé après avoir dénoncé le 1er août le «terrorisme juif.» (compte twitter/@julienbahloul)

 

 

La police israélienne a ouvert une enquête sur des menaces publiées sur les réseaux sociaux contre le président Reuven Rivlin qui a condamné le « terrorisme juif » après un incendie criminel ayant tué un bébé palestinien, a annoncé lundi son porte-parole à l’AFP.

Le jour même de l’attaque antipalestinienne vendredi, M. Rivlin a publié sur sa page Facebook un texte, en arabe et en hébreu, intitulé « plus que de la honte, je ressens de la douleur ».

« La douleur du meurtre d’un petit bébé, la douleur de voir mon peuple choisir le chemin du terrorisme et perdre son humanité », écrit-il, alors que les parents et le frère du bébé Ali Dawabcheh, 18 mois, grièvement blessés sont toujours entre la vie et la mort.

 

 

L’attaque, le fait de colons juifs selon les Palestiniens, a provoqué la consternation en Israël et provoqué un débat parmi Israéliens et Palestiniens sur l' »impunité » qu’accorderaient les autorités israéliennes aux extrémistes juifs. Aucun suspect n’a été arrêté jusque-là.

« Malheureusement, il semblerait que nous ayons jusqu’ici traité le phénomène du terrorisme juif avec légèreté », ajoute le président, en appelant à prendre des mesures concrètes contre les auteurs de tels actes.

Dans le flot de plus de 2.000 commentaires, certains saluent cette prise de position, tandis que d’autres dénoncent « un traître ».

« Sale traître. Ta fin sera pire que celle d’Ariel Sharon », l’ancien Premier ministre israélien mort après avoir passé huit années dans le coma, menace un commentaire. « En Russie, on t’aurait retrouvé découpé en morceaux dans une boîte à chaussures », écrit un autre internaute.

La police a indiqué avoir ouvert une enquête après avoir reçu des éléments du service de sécurité de la présidence.

En 1995, le Premier ministre Yitzhak Rabin a été assassiné lors d’un rassemblement pour la paix à Tel-Aviv par un activiste d’extrême droite, après une campagne virulente menée par la droite contre les accords d’Oslo signés avec les Palestiniens deux ans auparavant.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Israël va fabriquer des missiles en Inde

En vertu d’un contrat portant sur plusieurs étapes, les industries Rafael Ltd vont fabriquer en Inde huit-mille missiles antichars de type Spike avec trois-cent lanceurs. Les missiles seront fabriqués par les usines Bharat Dynamics appartenant à Kalyani Group associé de Rafael Ltd. L’armée indienne a besoin de 40.000 de ces missiles de ce type afin d’équiper son armée.

 

http://lphinfo.com/2015/08/03/israel-va-fabriquer-des-missiles-en-inde/

Inde-Israël : le missile Barak 8 doit subir des tests Le missile Barak 8 sera testé au mois d’août à partir d’un navire israélien

http://fr.timesofisrael.com/inde-israel-le-missile-barak-8-doit-subir-des-tests/

 

Israël offre son expertise à l’Inde pour nettoyer le Gange

Israël a proposé d’aider l’Inde dans son grand projet pour nettoyer le Gange. Une délégation d’experts se rendront dans le pays d’Asie du Sud en Août pour évaluer les zones de la rivière que le pays peut nettoyer...

 

http://koide9enisrael.blogspot.fr/2015/07/israel-offre-son-expertise-linde-pour.html

 
Coopération Economique : le Président Indien se rendra en Octobre en Israël.

http://www.israelvalley.com/news/2015/07/28/47457/cooperation-economique-le-president-indien-se-rendra-en-octobre-en-israel

Edited by Mani
Link to comment
Share on other sites

Menaces voilées d'un ministre israélien contre des scientifiques iraniens

 

 

Le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, a lancé dans un entretien à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel des menaces voilées à l'encontre des spécialistes iraniens du nucléaire, disant "ne pas être responsable" de leur vie.

"D'une façon ou d'une autre, les ambitions nucléaires iraniennes doivent être stoppées. Nous préférons que ce soit fait par des accords ou des sanctions. Mais au final, Israël doit être en mesure de se défendre", a déclaré le ministre israélien dans un entretien au Spiegel à paraître samedi, et dont des extraits ont été diffusés vendredi.

Interrogé sur d'éventuelles attaques ciblées contre des scientifiques iraniens ou des actions de sabotage visant des systèmes informatiques iraniens, M. Yaalon a estimé qu'Israël devait "être en mesure de défendre. Je ne suis pas responsable de la vie de scientifiques iraniens".

Plusieurs scientifiques iraniens ont été assassinés et l'Iran a été également victime d'une attaque informatique par le passé. Dans les deux cas, Téhéran soupçonne Israël et les Etats-Unis d'en être à l'origine.

Si l'Iran devait ne pas respecter ses engagements, Israël devrait envisager des frappes aériennes, a encore prévenu M. Yaalon, qualifiant de nouveau "d'erreur historique" l'accord passé le 14 juillet entre Téhéran et les grandes puissances sur le nucléaire iranien.

Cet accord conclu à Vienne prévoit que Téhéran limite ses ambitions nucléaires pendant plusieurs années, en échange d'une levée progressive et réversible des sanctions internationales.

La classe politique israélienne a dans son ensemble condamné cet accord au motif que ses clauses ne seraient pas suffisamment strictes pour empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire et de s'en servir contre Israël, dont les dirigeants iraniens appellent régulièrement à la destruction.

http://www.lorientlejour.com/article/938142/menaces-voilees-dun-ministre-israelien-contre-des-scientifiques-iraniens.html

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Sur RFI ce 16 août 2015 :
 

Narendra Modi se rendra d'ici la fin de l'année en Israël. Ce sera la toute première visite d'un chef de gouvernement indien dans l’État hébreu. L'occasion sans doute de clarifier la politique indienne qui, jusqu'ici, a surtout cherché à ne froisser personne dans la région. Une position qui a, pour l'instant, eu un résultat : l'Inde ne pèse pas politiquement au Moyen-Orient.

 

Je ne vois pas pourquoi l'Inde s'immiscerait dans les affaires intérieures du Moyen-Orient ou du Proche-Orient ou l'antagonisme entre sunnites et chiites pour devenir une grande puissance mondiale ?! La neutralité est la meilleure solution. De plus, ces pays ne mêlent pas des affaires intérieures indiennes.

 

Je remarque également que la politique indienne à l'égard d'Israël dérange plus les Occidentaux (pro-palestiniens) qui veulent se mêler de tout.

Link to comment
Share on other sites

Sur RFI ce 16 août 2015 :

 

 

Je ne vois pas pourquoi l'Inde s'immiscerait dans les affaires intérieures du Moyen-Orient ou du Proche-Orient ou l'antagonisme entre sunnites et chiites pour devenir une grande puissance mondiale ?! La neutralité est la meilleure solution. De plus, ces pays ne mêlent pas des affaires intérieures indiennes.

 

Je remarque également que la politique indienne à l'égard d'Israël dérange plus les Occidentaux (pro-palestiniens) qui veulent se mêler de tout.

N'est ce pas une façon de déranger les Pakistanais? l'Inde pourrait être un intermédiaire entre.l'Iran ( russohphile et sunnistophobe, comme l'Inde de Modi) et Israël... Qui plus est ça permettrait un peu à ces deux là de se passer du tonton Ivan ou Bryan. Mais effectivement on sait tous que c'est un panier de crabes.

Link to comment
Share on other sites

Sur RFI ce 16 août 2015 :

 

 

Je ne vois pas pourquoi l'Inde s'immiscerait dans les affaires intérieures du Moyen-Orient ou du Proche-Orient ou l'antagonisme entre sunnites et chiites pour devenir une grande puissance mondiale ?! La neutralité est la meilleure solution. De plus, ces pays ne mêlent pas des affaires intérieures indiennes.

 

Je remarque également que la politique indienne à l'égard d'Israël dérange plus les Occidentaux (pro-palestiniens) qui veulent se mêler de tout.

Ben j'ai l' impression que tu fais dans le raccourci...

Les occidentaux sont pro palestinien ...

Les occidentaux ce mêle de tout ...

S'est vague comme concept le :" Les occidentaux " ...

Parce que si il y a bien eu un pays qui a toujours soutenu Israël,que ce soit par des aides militaires (argent etc ... )et soutien politique ,diplomatique envers Israël s'est bien les USA ...

Que les USA aient agacé voir énervé les israéliens en signant les accords avec l' Iran est une chose mais faut peut-être pas oublier que d'avoir toujours suivi Israël,ajustant leur propre politique sur celle d'Israël dans la région sa n'a pas réussi aux USA au vu du bordel qu'est devenu la région ...

Alors que les USA évitent de mélanger géostratégie et conflit israélo-palestinien est plutôt une bonne chose ,sa rend plus saint les choses .

Il n' empêche que les USA resteront quand même allié avec Israël.

Pour l'Europe ben s'est simple ,s'est assez divers les opinions sur Israël mais pas fondamentalement anti Israël,juste qu'au vu du conflit israélo-palestinien sa commence à faire long compliquant d'autant plus la stabilité dans la région ...

L' Inde dialogue bien avec l' Iran ,alors que l' Iran a un contentieux avec Israël...

Je devrais penser quoi ?

Ben que l'Inde cherche à trouver des partenaires contre le Pakistan ,ben oui sa ne ce passe pas bien entre chiite et la majorité sunnite au Pakistan ...

Que vont en penser les israéliens ?

Les israéliens arrivent à gérer des voisins sunnite comme l'Égypte...

Si on te lis l' Inde serait le plus fiable des alliés pour Israël...

Juste parce-que Israël fait face aux monde musulman , cela étant la vision de l' Inde avec le Pakistan .

Sauf que Israël ce retrouve aux milieux de pays musulman ,alors que l'Inde est pas dans la même situation aux vu de ces frontières , certes partager avec le Pakistan musulman mais pas que ...

Non parce que crier plus fort qu'on est les meilleurs alliés d'Israël alors qu'on a des relations avec l' Iran sa sonne un peu bizarre non ?

L' Inde fait pas mieux que les autre et visent ces propres intérêts,comme tout le monde ..

.

Link to comment
Share on other sites

 

Le Hamas affirme avoir capturé un dauphin espion opérant pour Israël

http://www.lesoir.be/966244/article/actualite/monde/2015-08-19/hamas-affirme-avoir-capture-un-dauphin-espion-operant-pour-israel

 

C'est très sérieux. Le Hamas affirme avoir capturé un dauphin espion opérant pour Israël, rapportent les médias Yediot Arahonot et Jérusalem Post.

C’est l’unité navale du Hamas qui a annoncé ce mercredi qu’elle avait mis la main – ou plutôt la palme – «  il y a des semaines  », sur un dauphin espion. L’animal, équipé de caméras, aurait eu pour mission de filmer l’entraînement des commandos du Hamas. L’animal portait même un mécanisme permettant de tirer des flèches sur des nageurs.

On savait déjà que la Navy américaine avait dressé des dauphins à des fins militaires, mais on ignorait jusqu’alors qu’Israël pourrait avoir fait de même.

 

Link to comment
Share on other sites

Israël: 4 roquettes explosent dans le nord

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/82762-150820-israel-au-moins-2-roquettes-tombent-sur-le-plateau-du-golan

 

#Israel military confirmed it carried out air and artillery strikes against 14 targets inside #Syria in the past hours

— Michael Horowitz (@michaelh992)

August 20, 2015
Link to comment
Share on other sites

A quatre reprises, Israël a été à deux doigts d'attaquer l'Iran

http://www.lejdd.fr/International/Proche-Orient/A-quatre-reprises-Israel-a-ete-a-deux-doigts-d-attaquer-l-Iran-748039

 

 

 

A quatre reprises, Israël a été à deux doigts d'attaquer l'Iran

L'ex-ministre israélien de la Défense Ehud Barak a affirmé que plusieurs projets d'attaques contre l'Iran soutenus par lui-même et le chef du gouvernement Benjamin Netanyahou avaient été bloqués par l'armée puis par des ministres du Conseil des ministres restreint en 2009, 2010 et 2011.

C'est une véritable bombe qu'a lancé vendredi soir l'ex-ministre israélien de la Défense Ehud Barak. Dans un extrait d'interview diffusée par la télévision israélienne et accordé à ses biographes, l'ancien Premier ministre (1999-2001) a affirmé que plusieurs projets d'attaques contre l'Iran soutenus par lui-même et le chef du gouvernement Benjamin Netanyahou avaient été bloqués ces dernières années.

Ministre de la Défense de 2009 à 2013, Ehud Barak a déclaré que des plans d'attaque avaient été mis au point entre 2009 et 2010 et approuvés par lui-même et Benjamin Netanyahou mais que la réponse du chef d'état-major de l'époque, le général Gaby Ashkenazi, "n'avait pas été positive". Celui-ci expliquant que l'armée n'était pas prête pour lancer une telle attaque. 

Pas de majorité au Conseil restreint

L'année suivante, le nouveau chef d'état-major, le général Benny Gantz, a expliqué aux dirigeants politiques que les possibilités d'une attaque existaient mais a mis en garde contre "les risques", a poursuivi Ehud Barak. Les réserves des militaires ont convaincu Moshé Yaalon, actuel ministre de la Défense et ministre des Affaires stratégiques de l'époque, et Youval Steinitz, alors ministre des Finances et actuel ministre des Infrastructures, a-t-il ajouté. Le refus de Moshé Yaalon et Youval Steinitz, qui faisaient partie des huit membres du cabinet de sécurité restreint, a privé Benjamin Netanyahou de la majorité nécessaire pour aller de l'avant, a expliqué Ehud Barak.

En 2012, Israël a eu une nouvelle occasion d'attaquer l'Iran, mais elle n'a pas été exploitée car elle devait "avoir lieu au même moment que d'importantes manoeuvres militaires avec les Etats-Unis ce qui risquait d'embarrasser Washington et de donner l'impression que les Américains étaient directement impliqués dans l'attaque", a-t-il poursuivi.

L'ancien Premier ministre Ehud Olmert a accusé en 2013 son successeur Benjamin Netanyahou d'avoir dépensé près de 3 milliards de dollars pour les préparatifs d'une attaque contre l'Iran qui n'a finalement pas eu lieu.

Accordé à ses deux biographes, Ehud Barak a tenté d'empêcher la diffusion de l'interview à la télévision israélienne, rapporte Haaretz. Mais la censure militaire a autorisé la chaîne à diffuser l'entretien considérant que cela ne nuisait pas à la sécurité israélienne

Michaël Bloch (avec AFP) - leJDD.fr

lundi 24 août 2015

 

Heureusement que les haut gradé Israélien en ont dans le crane.

Edited by zack
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

http://culturebox.francetvinfo.fr/la-rentree-litteraire-2015/david-grossman-la-societe-israelienne-vit-une-vie-de-violence-et-de-brutalite-226917  (5 septembre 2015)

David Grossman [écrivain]: "la société israélienne vit une vie de violence et de brutalité"

http://foreignpolicy.com/2015/09/04/what-kind-of-state-will-israel-be-reuven-rivlin-speech-identity/ (4 septembre 2015)

Le président d'Israël, Reuven Rivlin, a fait un discours le 7 juin 2015, dans lequel il déplore qu'Israël est un pays dans lequel il n'y a plus de majorité (absolue) prenant les commandes du pays. Il y a aujourd'hui quatre minorités dont la combinaison produit un sentiment d'incertitude sur l'avenir du pays, suite à l'affaiblissement des "sionistes" (38%) face aux 3 autres composantes que sont les "nationaux religieux" (15%), les Arabes (25%) et les ultra-orthodoxes (environ 25%).

 

Link to comment
Share on other sites

Petites infos démographiques: 

(...) Selon les données de l’Agence juive en Israël et du ministère de l’Alyah et de l’Intégration, près de 29 500 immigrants sont arrivés en Israël pendant l’année juive 5775, (...) une augmentation de 13 % par rapport à (...) 5774 

 L’année 5775 arrive à sa fin ce week-end avec la célébration de Rosh Hashana (...)

Une majorité d’immigrants de cette année 5775 sont originaires de l’ancienne Union Soviétique : 14 100 contre 10 800 l’année dernière. 

Une grande partie de ces migrants viennent également d’Europe : 9 000 contre 8 400 en 5774. 

3 600 immigrants sont arrivés en Israël d’Amérique du nord, ce qui est comparable aux chiffres de l’année dernière et 1 200 immigrants viennent d’Amérique du sud ce qui constitue une modeste augmentation par rapport à l’année précédente.  

La France constitue une des plus importantes sources d’augmentation. En effet, 7 350 français ont fait leur alyah contre 6 700 en 5774 ce qui représente une augmentation de 10 %.   (...)

http://fr.timesofisrael.com/record-dalyah-pour-lannee-juive-5775/

Il faudra que je vérifie, mais on est loin d'un exode massif de l'Hexagone. Pourtant à la fin du 1er trimestre, on nous annonçait l'Apocalypse...

 

 

Link to comment
Share on other sites

Times of Israel rapporte une information intéressante, concernant la coopération militaire Tel Aviv-Washington :

(...) L’amiral adjoint de la marine américaine, James Syring, le directeur de la Missile Defense Agency, a déclaré que les Etats-Unis et Israël signeraient bientôt un projet d’accord sur la fabrication du système de la Fronde de David, développée conjointement, a annoncé Reuters.  Robert Scher, la secrétaire adjoint américain à la Défense pour la stratégie, a noté que Washington a fourni à Israël 3 milliards de dollars (...) depuis 2001.

 La Fronde de David, également connue sous le Magic Wand [baguette magique], a été conçue par Rafael Advanced Defense Systems et l’entreprise américaine de défense Raytheon pour intercepter les roquettes et les missiles tirés à une distance comprise entre 100 et 300 km.

(...) Pendant ce temps, les responsables militaires ont également annoncé que les États-Unis avaient aussi avancé sur ses projets de renforcer ses alliés du Golfe persique en développant un système de défense antimissile dans la région.  « Cela ne fait aucun doute dans mon esprit que les activités balistiques de l’Iran continuent de poser un risque (...) », a déclaré Scher lors d’un comité du Congrès.  (...)  

Un autre responsable a expliqué que le principal obstacle à la création d’un bouclier efficace n’était pas la technologie, mais la politique.  Le partage des données et même le fait de relier les systèmes de défense permettrait aux États-Unis et à ses partenaires du Golfe d’augmenter leurs capacités « de façon exponentielle », a expliqué Michael Tronolone, un ancien directeur d’un centre de défense aérienne de l’armée américaine à Abu Dhabi. (...)

 http://fr.timesofisrael.com/les-etats-unis-et-israel-pres-de-trouver-un-accord-sur-la-fronde-de-david/ 

Plusieurs points me frappent:

1) le traité récent règle sans doute le problème du nucléaire iranien, mais pas celui des missiles balistiques de Téhéran (qui peuvent aussi bien menacer l'état hébreux que les pétroliers du détroit d'Ormuz)

2) Israel développe ce type de système défensif en coopération financière et technologique avec les américains. Est-ce que Tel Aviv pourrait se passer de cette aide, ou en dépendent-ils?

3) les USA poussent à une coordination entre tous leurs alliés de la région (IE Israel et les monarchies du Golfe) Je comprend l'intérêt militaire pour Washington (synergie des radars, redondance des batteries anti-missiles ...) Mais diplomatiquement, je ne vois pas comment les autres protagonistes pourraient s'y résoudre.

Entre autre, cela risquerait d'aboutir à se placer encore plus dans la main du grand frère américain. En fait on retombe là sur le même problème que pour le F-35: comment coopérer sans se vassaliser? Il va s'avérer intéressant d'observer la manière dont Israel va aborder la question...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...