Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Israël et voisinage.


Recommended Posts

Un point de vue intéressant:

http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2018/05/15/personne-ne-doute-vraiment-que-l-annexion-de-jerusalem-soit-definitive_5298996_3232.html

Pour ceux qui n'y ont pas accès (abonnés), quelques extraits:

Révélation

cent vingt ans après l’arrivée des premiers immigrants et la parution du livre de Theodor Herzl, L’Etat des Juifs, Israël contrôle, d’une manière ou d’une autre, 90 % du territoire de l’ancienne Palestine, et personne ne doute vraiment que l’annexion de Jérusalem-Est soit définitive.
...

Deux guerres ont rendu possible cette domination presque totale : 1948, qui a permis la création d’un Etat, et 1967, qui lui a assuré la mainmise sur la Cisjordanie. Mais ces succès auraient eu un impact bien moindre s’ils ne s’étaient inscrits dans une stratégie plus large et plus ancienne de prise de contrôle du territoire, grâce à ce qu’on appelle en France la politique d’aménagement du territoire : la création de kibboutz et de plusieurs dizaines de villes nouvelles, la construction dans de nouveaux quartiers et dans les colonies de centaines de milliers de logements, de nouvelles routes, de tunnels, de ponts, de grillages et de murs....

Ce sont ces actions, dont la plupart sont banales, en apparence techniques donc « neutres », et semblables aux actions menées partout ailleurs pour répondre aux besoins civils de la société, qui ont permis à l’Etat d’Israël de transformer les rapports de force militaires en faits accomplis, sur lesquels il sera extrêmement difficile de revenir, et la conquête militaire, potentiellement réversible, en conquête démographique quasi définitive. C’est grâce à ces actions d’aménagement que les quelques milliers d’immigrants juifs arrivés en Palestine dans les années 1890 et les 600 000 habitants juifs présents à la fin du mandat britannique, en 1948, sont aujourd’hui 6,6 millions.

Chaque fois que les armes se sont tues, l’aménagement a pris le relais de l’action militaire, les bulldozers et les bétonnières celui des tanks et des avions de chasse. Avec les mêmes objectifs stratégiques : prendre, sans retour en arrière possible, le contrôle du maximum de territoire, accueillir et assimiler les nouveaux immigrants, affaiblir la présence arabe et compenser les faiblesses géostratégiques du pays....

Mais, au moment où cette stratégie achève de donner ses fruits, elle se révèle impuissante face aux problèmes considérables que doit affronter Israël. Le premier est moral et politique. C’est celui des effets de cinquante années d’occupation sur la société israélienne. La population palestinienne est cantonnée dans une soixantaine d’enclaves surpeuplées, sans perspective d’avenir et sans liberté d’aller et venir. A Gaza, 2 millions de Palestiniens sont entassés sur 400 kilomètres carrés et ne survivent que grâce à l’aide internationale, à la merci des représailles militaires israéliennes et des coupures d’électricité et d’approvisionnement que l’Etat hébreu peut décider à tout moment. Cette situation a presque tout d’un apartheid, sauf le nom.
...

Dans ces conditions, la référence à la « solution à deux Etats » ne sert plus qu’à donner le change pendant que le processus de prise de contrôle du territoire se poursuit. La logique de la stratégie territoriale israélienne, telle que la montrent les politiques d’aménagement du territoire, c’est la solution à un seul Etat, Israël, et la marginalisation des Palestiniens dans des « bantoustans » dont la gestion serait déléguée à l’Autorité palestinienne. Reste la question démographique qui ne peut être résolue que de deux manières : par l’émigration progressive de la jeunesse palestinienne ou par l’expulsion massive de la population arabe vers les pays voisins. Les conditions géopolitiques d’un nouvel exode palestinien ne sont pas aujourd’hui réunies. Mais qu’en sera-t-il dans quinze ou vingt ans ?
 

 

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

ISTANBUL (Reuters) - Les dirigeants des pays musulmans ont demandé vendredi le déploiement d'une force internationale pour protéger les Palestiniens après la mort de dizaines de manifestants tués par des soldats israéliens dans la bande de Gaza cette semaine.

Dans une déclaration à la fin de leur sommet à Istanbul, ils ont estimé que les nations musulmanes devaient imposer des "restrictions économiques" aux pays qui imiteraient les Etats-Unis et transféreraient à Jérusalem leur ambassade en Israël.

Ils estiment en outre que les violences commises dans la bande de Gaza devaient être inscrites à l'ordre du jour du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale des Nations unies.

 

Link to comment
Share on other sites

C'est amusant de voir Erdogan a sont tour instrumentaliser le conflit israelo/palestinien alors qu'on sait que tout le monde chez les dirigeant arabo/mulsulmans tout le monde en a absolument rien a foutre ...

... Visiblement Erdogan a envie de se payer Ryiad ... et de jouer le rôle de l'Iran comme défenseur des musulmans maltraités.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2018/05/19/les-pays-musulmans-reclament-une-force-de-protection-internationale-pour-les-palestiniens_5301385_3218.html

Quote

Les pays musulmans réclament une « force de protection internationale » pour les Palestiniens

Lors du sommet de l’OCI, vendredi à Istanbul, le président Recep Tayyip Erdogan a accusé Israël d’user de méthodes dignes des nazis.

Dans les heures qui ont suivi le bain de sang de Gaza, la plupart des chancelleries arabes avaient réagi avec un communiqué condamnant le comportement de l’armée israélienne. Les pays musulmans ont souhaité aller plus loin lors d’un sommet à Istanbul convoqué par le président turc Recep Tayyip Erdogan. Les représentants des cinquante-sept pays regroupés au sein de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), ont appelé, vendredi 18 mai, à « une protection internationale pour le peuple palestinien, y compris par l’envoi d’une force de protection internationale », selon le communiqué final du sommet.

L’OCI a condamné « en les termes les plus forts les actions criminelles dans forces israéliennes dans les Territoires palestiniens occupés, notamment dans la bande de Gaza », où près de 60 Palestiniens sont morts lundi sous les balles israéliennes en manifestant contre le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Il appelle les Nations unies (ONU) à mettre sur pied « une commission d’enquête internationale » pour faire la lumière sur le bain de sang de Gaza.

Le texte accuse l’administration américaine « de soutenir les crimes d’Israël, y compris en le protégeant au Conseil de sécurité de l’ONU ». Il épingle aussi Washington pour le transfert de son ambassade à Jérusalem, y voyant un « acte de provocation et d’hostilité contre la nation islamique ».

Des « méthodes de nazis » selon Erdogan

A l’ouverture du sommet, M. Erdogan, qui tire à boulets rouges sur Israël depuis lundi, a comparé le traitement réservé par l’Etat hébreu aux Palestiniens de Gaza à la persécution des juifs sous les nazis.

« Il n’y a pas de différence entre les atrocités subies par le peuple juif en Europe il y a 75 ans et la brutalité dont souffrent nos frères à Gaza. »

Avant d’ouvrir le sommet, M. Erdogan avait reconnu, en haranguant des milliers de manifestants rassemblés dans le centre d’Istanbul pour apporter leur soutien aux Palestiniens, que le monde musulman avait « échoué dans le test de Jérusalem », n’ayant pas réussi à empêcher le transfert de l’ambassade américaine vers la ville sainte depuis Tel-Aviv.

« Les violations commises [par Israël] à Jérusalem et en Palestine s’expliquent par les divisions et les différends entre les musulmans eux-mêmes, a-t-il ajouté. Nous devons nous sacrifier pour défendre nos lieux saints. Si nous devions nous unir, Israël ne pourrait pas poursuivre ses violations. »

Issu de la mouvance islamo-conservatrice, M. Erdogan se pose en ardent supporteur de la cause palestinienne et ne cache pas son soutien au mouvement islamiste palestinien Hamas à Gaza, bête noire des autorités israéliennes. Ce discours trouve un écho chez l’électorat traditionnel du président turc candidat à sa propre succession lors des élections anticipées prévues le 24 juin, et lui a permis de bâtir une certaine popularité dans le monde arabe.

Des rivalités au sein de l’OCI

La réunion d’Istanbul s’est tenu au moment où le monde arabo-musulman est miné par des divisions et des rivalités qui rendent peu probables des mesures concrètes à l’égard d’Israël.

L’Arabie saoudite, dont le ministre des affaires étrangères Adel al-Jubeir était présent à Istanbul, et ses alliés du Golfe ainsi que l’Égypte, voient d’un mauvais oeil le soutien de la Turquie d’Erdogan à des mouvements comme les Frères musulmans et le Hamas, ainsi qu’au Qatar, qu’ils cherchent à isoler.

Riyad et ses alliés, qui semblent avoir assoupli leurs positions vis-à-vis d’Israël, seraient en outre réticents à d’éventuelles actions susceptibles de heurter Washington, dont ils espèrent le soutien pour endiguer l’Iran chiite, qu’ils voient comme la principale menace dans la région.

Dans une apparente pique à l’adresse de Riyad, le président iranien Hassan Rohani, a ainsi critiqué dans son discours « le silence de certains pays », sans lequel « les sionistes n’auraient pas osé une telle brutalité ».

 

  • Thanks 1
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, g4lly a dit :

C'est amusant de voir Erdogan a sont tour instrumentaliser le conflit israelo/palestinien alors qu'on sait que tout le monde chez les dirigeant arabo/mulsulmans tout le monde en a absolument rien a foutre ...

En effet. Les Palestiniens (musulmans, chrétiens, athées) sont depuis bien longtemps devenus la marionette (tragique car cocue) des acteurs de la région. Ou du monde entier. 

Un dernier avis intéressant : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/la-grande-table-2eme-partie-du-jeudi-17-mai-2018

Link to comment
Share on other sites

Je mettrais un petit bémol sur Erdogan.

Il est vrai que la plupart des dirigeants arabes et musulmans, dynasties régnantes, castes militaires, etc n'ont rien a cirer des palestiniens et instrumentalise leur cause pour contenter leurs rues.  Erdogan ne fait pas partie de ces castes d'héritiers, c'est un militant de la rue stambouliote dont le parcours l'a amené au pouvoir., et dont la cause palestinienne était un axe de son engagement politique

Ajouté au fait que la Palestine et sa capitale furent une terre ottomane donc participant aussi au récit de la nostalgie ottomane qui parle aux turcs au dela de son seul parti.

Donc je pense que meme si, il y a de l instrumentalisation, je pense qu'on peut pas exclure une part au moins d'attachement à cette question qui le distingue quelques peu de ceux qui l'instrumentalisent totalement.

Edited by Saber
Link to comment
Share on other sites

La saisine concerne les implantations, pas les évènements de Gaza de la semaine dernière. Je me demande si la cour va accepter la saisine, et juridiquement, quelles sont les condamnation qu'elle pourrait donner ?

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/175317-180522-cpi-israel-juge-la-demande-palestinienne-de-saisine-juridiquement-pas-valide

Citation

L'État d'Israël a fustigé mardi la demande palestinienne de "saisine" de la Cour pénale internationale (CPI) d'enquêter sur les allégations de violations des droits de l'homme liées à la politique d'implantation israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, indique un communiqué du ministère israélien des Affaires étrangères.

"Israël considère la requête palestinienne devant la Cour pénale internationale comme une mesure cynique qui n'est pas juridiquement valable", souligne le communiqué. "L'Autorité palestinienne continue d'abuser du Tribunal à des fins politiques plutôt que de promouvoir des négociations", déplore le ministère. "Il est ridicule que les Palestiniens fassent la demande alors qu'ils continuent d'inciter au terrorisme et utilisent des enfants et des femmes comme boucliers humains sous le couvert de leurs tentatives violentes de nuire à la sécurité des citoyens israéliens", est-il précisé.

Concernant la saisine de la CPI, l’Etat hébreu souligne que la démarche n’est "juridiquement pas valide et que la cour n'a aucune compétence sur la question israélo-palestinienne" car "Israël n'est pas un Etat membre de la cour et l'Autorité palestinienne n'est pas un Etat".

[...]

L’Autorité palestinienne a rejoint la CPI en janvier 2015. La Cour est compétente pour juger les crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Israël, pour sa part, a signé le traité de la CPI mais ne l’a jamais ratifié.

Pour l'instant il n'y a que trois commentaires, mais ils sont rigolo à souhait...

Link to comment
Share on other sites

Pas un com sur ce topique depuis une semaine...

Joab est en vacance ou juste y a plus grand chose à dire de neuf quand ça chauffe à Gaza?

Bon, un cessez le feu serait intervenu, on verra si c'était juste une poussée de fièvre ou si on est reparti pour une énième guerre...

Edited by Niafron
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Niafron a dit :

Pas un com sur ce topique depuis une semaine...

il y a 3 jours :

https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/un-soldat-israelien-blesse-en-cisjordanie-succombe-a-ses-blessures_2771573.html

Un soldat israélien grièvement blessé par un Palestinien jeudi en Cisjordanie occupée est mort samedi 26 mai, a annoncé l'armée israélienne dans un communiqué. Le sergent Ronen Lubarsky, membre d'une unité des forces spéciales, avait reçu un bloc de pierre sur la tête lors d'une opération nocturne d'arrestation en Cisjordanie, selon l'armée.

Selon des sources palestiniennes, le bloc de pierre lui avait été lancé sur la tête lors d'une opération dans la nuit de mercredi à jeudi visant à arrêter des Palestiniens dans le camp de réfugiés d'Al-Amari, près de Ramallah. Les forces israéliennes mènent régulièrement des raids nocturnes dans les régions de Cisjordanie pour arrêter des activistes palestiniens.

Le raid auquel Ronen Lubarsky, promu au grade de sergent-chef à titre posthume, "servait à arrêter une équipe [de Palestiniens] impliquée dans des attaques à l'arme à feu", a indiqué l'armée dans son communiqué. Il avait été évacué dans un état critique vers l'hôpital Hadassah à Jérusalem.

Son assaillant n'a pas été identifié. Le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou a exprimé sa "profonde tristesse", dans un communiqué publié par son bureau.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Yoram a dit :

Très marrant.

Avec cette vidéo, il pourrait passer devant une commission disciplinaire du conseil de l'Ordre des médecins.

Je suis étonné et déçus que tu n'ai pas proposé le peloton d’exécution !

Tu te ramollis. Ta sensiblerie te perdras. 

  • Thanks 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Le 30/05/2018 à 10:28, Niafron a dit :

Pas un com sur ce topique depuis une semaine...

Joab est en vacance ou juste y a plus grand chose à dire de neuf quand ça chauffe à Gaza?

Bon, un cessez le feu serait intervenu, on verra si c'était juste une poussée de fièvre ou si on est reparti pour une énième guerre...

<Pas d'agressivité envers les autres membres, surtout nominative sinon ca risque d’énerver la modération. Et pas qu'un peu>

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Akhilleus a dit :

<Pas d'agressivité envers les autres membres, surtout nominative sinon ca risque d’énerver la modération. Et pas qu'un peu>

 

Ah pardon, ma faute, j'aurais du rajouter un Smiley. C'était pour le taquiner vu que ce topique porte quand même assez fortement sa marque... on sera ptet pas d'accord sur le fond lui et moi, mais j'aime bien ses postes, on sent que c'est quelqu'un d'ouvert et par ailleurs d'assez cultivé.

Et j'aurais bien aimé débattre avec lui des évenements de ces derniers jours, mais bon, il est pas là, bah... il est pas là...

Link to comment
Share on other sites

Le 30/05/2018 à 18:50, Yoram a dit :

Avec cette vidéo, il pourrait passer devant une commission disciplinaire du conseil de l'Ordre des médecins.

Au vue des différents témoignages, avoir un chasuble indiquant que l'on est infirmier, médecin ou journaliste ne protège pas des balles de Tsahal... l'ordre des médecins doit donc être la dernière de ses craintes. Et au pire, si jamais ce dernier devait lui tomber dessus, il y a tout un tas de dérogation, et au moins 3 définitions le protègent de ce qu'il dit dans cet interview...  (https://www.conseil-national.medecin.fr/article/article-4-secret-professionnel-913 )

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 31/05/2018 à 23:08, rendbo a dit :

Au vue des différents témoignages, avoir un chasuble indiquant que l'on est infirmier, médecin ou journaliste ne protège pas des balles de Tsahal... l'ordre des médecins doit donc être la dernière de ses craintes. Et au pire, si jamais ce dernier devait lui tomber dessus, il y a tout un tas de dérogation, et au moins 3 définitions le protègent de ce qu'il dit dans cet interview...  (https://www.conseil-national.medecin.fr/article/article-4-secret-professionnel-913 )

Il n'a pas le droit d'interpréter une situation, c'est valable quelque soit la situation.

Si quelqu'un vient "parce que le chien de son voisin l'a mordu", il est formellement interdit d'évoquer où que ce soit la situation, mais seulement de retenir "Morsure de chien" à des fins médicales. 

Sur un certificat médical c'est passible d'une action au Conseil de l'Ordre, alors à la TV ...

 

 

Sinon, Ramezan Sharif (porte parole des gardiens de la révolution) a reconnu que l'Iran était à l'origine de l'attaque à la roquette sur le Golan (Agence de presse Tasnim). Selon lui, "un coup dur'" a été porté ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Yoram a dit :

Sinon, Ramezan Sharif (porte parole des gardiens de la révolution) a reconnu que l'Iran était à l'origine de l'attaque à la roquette sur le Golan (Agence de presse Tasnim). Selon lui, "un coup dur'" a été porté ...

Un ptit lien ? L'idée que 20 roquettes mystérieuse n'ayant jamais franchi la frontière (d'après Tsahal elle-même) aient "porté un coup dur" est assez surréaliste.

Ce monsieur n'est-il pas avant tout chose consommateur des productions psycho-actives de la Bekaa ?

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Boule75 a dit :

Un ptit lien ? L'idée que 20 roquettes mystérieuse n'ayant jamais franchi la frontière (d'après Tsahal elle-même) aient "porté un coup dur" est assez surréaliste.

Ce monsieur n'est-il pas avant tout chose consommateur des productions psycho-actives de la Bekaa ?

https://www.tasnimnews.com/en/news/2018/06/01/1740245/resistance-forces-deal-heavy-blow-to-israel-in-golan-heights-iranian-official

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,763
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Yucca
    Newest Member
    Yucca
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...