Sign in to follow this  
Grognard

Gadgets dans l'histoire militaire

Recommended Posts

Connaissez vous des exemples de "gadgets" utilisés par les armées au cours de l'Histoire pour faire face aux difficultés? (manque de moyen, terrain hostile).

Le plus fort pour moi est la torpille humaine, inventée par la marine italienne durant la seconde guerre mondiale pour pallier à leur infériorité sur le plan logistique face aux britaniques.

Image IPB

Pilotée par deux hommes, ce "cochon" comme l'appellaient leur équipage servait à poser une bombe directement sur la coque du navire au port. L'équipage devait alors repartir le plus vite possible pour ne pas sauter avec leur bombe.

Les américains en Normandie avaient beaucoup de difficulté à progresser dans le bocage. Ils mirent donc au point à l'avant du char des dents en fer pour arracher les haies.

Image IPB

Les allemands mirent au point une bombe mobile sur chenille, téléguidée qui devait exploser sur les lignes ennemies. Cet engin (le Goliath) fit un bide total, car trop facile à neutraliser par l'ennemi qui n'avait cas tirer une petite rafale pour l'arrêter.

Image IPBImage IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut a toi ;),

Les américains en Normandie avaient beaucoup de difficulté à progresser dans le bocage. Ils mirent donc au point à l'avant du char des dents en fer pour arracher les haies.

A savoir que ce bidule ce nomme "Cullin device" du nom du sergent de l'US army qui a eu cet idée.

Les allemands mirent au point une bombe mobile sur chenille, téléguidée qui devait exploser sur les lignes ennemies. Cet engin (le Goliath) fit un bide total, car trop facile à neutraliser par l'ennemi qui n'avait cas tirer une petite rafale pour l'arrêter.

Je crois qu'il a quand même été utilisé efficacement pendant l'insurrection de Varsovie pour déloger les résistants caché dans les immeubles. Je sais plus ou j'ai vu ça!

On peut aussi parler de la (du?)Zimmerit ce revêtement dont les allemands enduisaient leurs chars pour conter les mine magnétique et autres, je ne sais pas si cela rentre dans ce topic mais bon =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dois absolument retrouve les details exactes de cette histoire, mais je vous garantie elle est 100% vrais:

pendant les combats en Afrique du Nord, les britaniques ont observe un curieuse chose chez les soldats allemands: des que un char ou un camion passait a cote de un ''crotte'' de chameau, il dirigeaient le vehicule dessus et l ecrasait. Il etait le cas que pour les allemands, faire ceci etait un porte bonheur (ca apporte la chance).

Les britaniques ont commence a mettre des mines dans des ''crottes'' en caoutchouc specialement commande a une compagnie ''farce et attrape''. Apres quelques mois de essais le haut commandement allemand a du donne un ordre pour interdire que les chauffeurs roulaient sur les excrements a cause des degats que ceci faisait.  =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le QG Anglais a t il ordonné aux chameliers de faire passer leurs bêtes par certaines zones?  :lol:

En parlant de "gadgets" et d'Afrique du Nord: citons les Sunshields Britannique qui simulèrent à la perfection des divisions blindés, forçant les Allemands à dégarnir leurs fronts, gadgets très utile avant un certain Débarquement...

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les britannique ont l'air trés frillant de ce genre de modification/gadget==> hobart funnies du nom d'un officier britannique qui c'est amusé avec ces hommes à modifié certain blindé brit avant le D-Day(entre autre le célèbre sherman crab fails).

Share this post


Link to post
Share on other sites

des trucs inutiles y'en a eu à la pelle :

les brouettes blindées de la 1ere GM : une espèce de petit charriot dans lequel le soldat se mettait à 4 pattes et avancait avec ses jambes, l'avant etant sur roue et "censé" etre protége contre les shrapnels et l'artillerie

dans le même registre que les crottes de will  :lol: les américains ont utilisés des faux palmiers avec des capteurs sysmiques largués par avion sur la piste Hochi min au Viet Nam (autant dire que ca a beaucoup fait rigoler les nord vietnamiens)

on passera sur les chiens antichars ou les dauphins antinavires et les chauves souris incendiaires

le Mp44 a tirer dans les coins etait pas mal aussi (il ne pouvait que tirer sur le coté .....)

les canons géants allemands electriques ou à impulsion d'ondes (devant destabiliser les bombardiers ennemis) sont un must dans le genre comment depenser pour des trucs inutiles

on parlera pas des defauts de conceptions de certains engins (type l'Elefant, trop lent, trop lourd et pas equipé d'armes anti-infanterie ce qui faisait qu'un simple grenadier pouvait faire peter l'engin à lui tout seul)

on parlera pas non plus du bombardier nucléaire à motorisation nucléaire US

des bombardiers avec chasseurs parasites (un bombardier mère largant un petit chasseur pour le protéger, le problème atnat toujours le réarrimage)

du croiseur sous marin et des projets de sous marins portes avions

..... etc

comme je disais des fausses bonnes idées y'en a eu des pleines pages .....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup d'armes de grande série ont commencé comme des petits bricolages et des gadgets auxquels beaucoup n'ont pas forcément cru sur le moment, soit qu'elles soient sorties de l'imagination d'un inventeur génial/fou ou d'un officier cherchant à combler un manque opérationnel, soit qu'elles aient été improvisées en temps réel sur le champ de bataille. C'est en fait la micro-innovation, mais qui parfois devient un système. Il n'y a sans doute pas plus d'une de ces impros/inventions sur 1000 qui aura une postérité. On peut citer quelques uns de ces bricolages qui ont fait florès:

- la galiote à bombe: son inventeur -un officier français sous Louis XIV- décida d'adapter un bateau à la mise en oeuvre d'un mortier ultra lourd. Personne n'y a cru, mais après des débuts difficiles (premier emploi lors d'un siège d'Alger dans les années 1670), l'emploi des galiotes s'est généralisé et a duré jusqu'à la fin de la marine à voile. Quand on voit des gravures, c'est le navire qu'on ne veut pas, le machin immonde, la corvée assignée aux lieutenants de vaisseaux débutants: c'est moche, ça ne tient pas la mer, aucun peintre ne les représente jamais dans les nobles tableaux sur les flottes de combat, mais elles étaient toujours là.

- le brûlot: faut quand même le faire d'avoir inventé le fait de cramer un navire entier rempli d'explosif et de le balancer sur une flotte adverse. Mais ce truc a commencé comme une impro totale au XVIème siècle. Au XVIIIème on y recourait encore et une flotte partait rarement sans avoir quelques navires spécialement armés pour cet usage.

- le sous-marin: inventé en plusieurs fois, entre le XVIIème et le XIXème siècle

- le mortier de tranchée puis de campagne: totalement tombé en désuétude après la première moitié du XIXème, il est réinventé pendant la 1ère Guerre Mondiale, par les poilus qui, dès l'hiver 1914-1915, face aux Minnenwerfer allemands et à l'exemple d'adaptations industrielles britanniques, en bricoleront des dizaines de versions avant que les arsenaux n'embrayent. On voit toutes les formes et les matériaux, tous les procédés, et bien souvent, l'industrie a fini, après des premiers modèles peu convaincants, par copier les impros des soldats.

- les premières armes sur les avions en 1914: après les premiers échanges entre gentilshommes, au pistolet d'ordonnance, de chasseur à chasseur, ce sont des garagistes qui ont bricolé les premières mitrailleuses posées sur les ailes supérieures des biplans. De même, c'est un bricolage et non un programme industriel qui a vu la pose du premier système de synchronisation des tirs de mitrailleuses avec l'hélice.

- la baïonnette à douille inventée par Vauban (ou Villars, je sais plus): un simple petit truc qui permettait désormais au fusil de tirer et embrocher en même temps, là où avant, il fallait mettre la baïonnette dans le canon en cours de combat pour lancer une charge. Après ça, les unités de piquier ont définitivement disparu de l'infanterie. Juste parce qu'un maréchal de France pas con a tripoté une baïonnette (non cen n'est pas sale  ;))

Sinon, y'a cette fameuse photo avec le 105 sans recul monté sur un scooter: je l'adore  :lol:! L'un des trucs les plus ignobles que j'ai entendu, Akhilleus, c'est les chats incendiaires utilisés par le VietMinh puis les VietCong: ramassés par centaines, baignés dans l'essence, enflammés et envoyés dans les casernes et bases US par vagues. Paraît que ça terrifiait pire que des milliers de sirènes de Stukas, et ça foutait le feu partout.

Pour les amateurs de cinoche: un bricolage lamentable (mais historique) est présenté dans "Que la fête commence" de Tavernier, avec le "mistouflet" du marquis de Pontcallec pour les quelques révoltés bretons. Une fourche avec un pistolet au bout, actionné depuis l'extrêmité de la fourche par une longue ficelle  :lol:.

Une impro historique célèbre, avec les miroirs ardents d'Archimède qui enflammèrent les voiles de la flotte assiégeant Syracuse.

On a aussi une improvisation biblique, quand le roi Salomon fait astiquer à mort les boucliers de ses maigres troupes pour aveugler la cavalerie ennemie et lui cacher le fait qu'entre elle et lui, il y a un grand ravin dans lequel elle finit par se planter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

on passera sur les chiens antichars ou les dauphins antinavires et les chauves souris incendiaires

Sérieux ? :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il parait que les soviétiques envoyaient des chiens munies de bombes contre les tanks allemands pendant la 2eme guerre mondiale...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui pour les chiens antichars trop fréquament cité pour être une simple invention pour les dauphins anti navire je ne sais pas

Dans le style amusant vous avez le pistolet Lbertador un 45 à UN coup en tôle emboutie

Dans les gadgets qui marchent la Rotachure un mini hélicoptére mu par le vent relatif d el'U boat et palliant ainsi au manque de visibilité du navire à cause de sa faible élévation sur l'eua

Share this post


Link to post
Share on other sites

les dauphins anti navire

si si c'est une etude de l'USNavy qui date du vietnam

l'idée c'etait d'entrainer des dauphins munis de harnais portant une mine magnétique à aller coller cette mine sous la coque d'un navire adverse

le truc c'est que si ca marchait bien en bassin, une fois en mer le dauphin preferait aller jouer avec ses congénères ....

pour les chauves souris incendiaires c'est une idée des japonais je crois qui voulait munir des chauves souris de bombes incendiaires et les lacher en nuage le soir sur les villages adverses pour qu'elles aillent se coller dans les greniers et y foutent le feu .... à pas marché non plus

autres exemples : les tanks volants (un tank monté avec un harnais l'accrochant a des ailes munies d'un moteur)

les bombes rebondissantes (celles là elles ont couté plus d'avions aux alliés que d'avions à l'axe  :lol:)

les combinés de la renaissance (épee-fusil, poignard pistolet, bouclier pistolet...joli gadget mais pas très repandu trop complexe à faire)

le super canon de Saddam (dans le genre cible fixe y'a pas mieux)

les chars flottants (DD-shermans plus de la moitié à fini sous l'eau avec leur equipage à defaut de au dessus de l'eau, le concept etait bien mais par mer calme dans un bassin pas dans la Manche.....)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était pas des bombes anti-barrages hydro-électriques qui fonctionnaient en ricochet comme un galet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était pas des bombes anti-barrages hydro-électriques qui fonctionnaient en ricochet comme un galet ?

si

à larguer à basse altitude au dessus de l'eau pour que par ricochet elles aillent taper le barrage

le truc c'est que pendant les essais 2 fois sur 3 elles ont rebondies vers le haut et mis hors de combat le bombardier en tapant l'un des moteurs

Share this post


Link to post
Share on other sites

on parlera pas non plus du bombardier nucléaire à motorisation nucléaire US

Les russes ont tentés aussi avec le Bear.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les américains c'était le B36 et les russes un Bear à chaque fois un seul exemplaire ou deux au mieux et fort peut de vol

Dans les étrangetées le B 36 avait été testé avec un train d'atterrissage à chenille

Et le Goblin avion de chasse parasite qui avait été testé n'est que la reprise de 2 porte avion volant l'Akron et le Makron des années 20 des dirigeables qui embarquaient plusieurs avion de chasse. Ils ont servi et au moins l'un des deux a été détruit par une tempête.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les bombes a ricochets anti-barrages ont fonctionné.

La mise au point a été longue et difficile mais ce n'était pas un gadget inefficace ou inutile.

Dans le genre des inventions militaires qui font rire maintenant, je verrai plutôt :

- La grenade collante pour adhérer à un blindé. :lol:

- La grenade à pointes pour la planter dans un blindé. :lol:

- Le mortier nucléaire "Davy Crocket" dont la portée minimale est inférieure au rayon léthal. :O

- L'avion fusée Me 163 Komet. Elégant, rapide mais ayant du mal à abattre sa cible. A fait plus de mort chez ses pilotes que chez les alliés. :-[

- Les rations militaires. :'(

Dans le genre des inventions qui ont été utiles :

- Le Jerrycan. Invention allemande qui a été copiée par tous durant la 2éme GM ("Jerry can").

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mortier nucléaire "Davy Crocket" dont la portée minimale est inférieure au rayon léthal.

tiens je l'avais oublié celui là (et c'est vrai qu'il est pas mal dans le genre ....)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les "criquets" ces objets métalliques émettant un clic-clic caractéristique lors du débarquement en Normandie pour que les GI's se reconnaissent dans le bocage et la nuit. Ce ne fut pas une très bonne idée...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui et non le principe était de couvrir les angles morts des blindés alors la précision

Share this post


Link to post
Share on other sites

y'a un gadget qu'est assez bizarre dans le concept : la bombe nucléaire dans le bidon de ravitaillement de je sais plus quel appareil (bidon qui etait fonctionnel et rempli de kéro)

decidement cette nuke on l'aura eu à toutes les sauces ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

y'a un gadget qu'est assez bizarre dans le concept : la bombe nucléaire dans le bidon de ravitaillement de je sais plus quel appareil (bidon qui etait fonctionnel et rempli de kéro)

Je confirme : c'était le B-58 Hustler, le premier bombardier supersonique américain.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Convair_B-58

Les ingénieurs étaient incapables avec les moyens de l'époque de transporter une grosse bombe nucléaire dans son étroit fuselage.

Fixer la bombe à l'extérieur? La trainée posait des problèmes.

Ils avaient trouvé cette idée de mettre la bombe dans un énorme réservoir d'essence profilé.

Le concept n'a pas été repris depuis. Etonnant non? :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,536
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Nouveau Utilisateur
    Newest Member
    Nouveau Utilisateur
    Joined
  • Forum Statistics

    20,969
    Total Topics
    1,342,188
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries