Neuron

Mayotte 101ème département français

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Teenytoon a dit :

Ramène nous des diamants

dans des sacs mortuaires ???? pour tromper les douanes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais sérieusement, vous pourriez rester sur le sujet ? Je lit le sujet après quelques jours d'absence et j'ai l'impression de voir le compte-rendu d'une récré de maternelle....

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 17 heures, christophe 38 a dit :

ah bon !

Indépendant ?

heu, ce n'est pas un kleenex que l'on jette ; autrement dit, ce n'est pas comme cela que ça se passe : regarde la Nouvelle Calédonie : ce sont les habitants qui demandent à quitter ou à s'éloigner de la France (en Nouvelle Cal, parce qu'ils s'imaginent, dans les tribus, vivre de la rente du nickel, mais, même avec cet avantage, ils n'arrivent pas à divorcer).

Pour te le dire autrement, Mayotte est un territoire de crève la faim (80% sont sous le seuil de pauvreté); ils n'ont pas de ressources et une population de clandestins (les voisins qui ont pris l'indépendance il y a 40 ans, les Comores et Mada) qui viennent pour avoir du travail mal payé, etre soignés, manger, envoyer les enfants à l'école.

Bref, tu crois vraiment que les Mahorais, français comme toi et moi, vont lâcher ça ?

 

Parce que, si tu consideres que la France métropolitaine peut décider, de son propre chef de qui restera français et qui sera éjecté, tu te trompes. Dans le cas contraire, à part la Guyane et la Nouvelle Cal, les autres outremers  (et ile, je pense à la Corse) auraient du souci à se faire vu qu'elles coutent plus cher que ce qu'elles rapportent...

 

Non, localement, on est prisonnier du mensonge d'état : le recensement dit 250 000 habitants ; tant pis si les importations de riz disant 450 000 bouffeurs de riz, tant pis si la consommation d'eau donne plus de 500 000 h, tant pis si, quand on décompose les scolaires (101 000 personnes), les pas encore scolarisés (40 000), les 50 000 employés qui représentent 37% des personnes en age de travailler (donc dans les 120 000 en age de travailler), il nous manque les retraités, les gens avec papier, les gens non expulsables, les clandestins, les 30 000 reconduits annuellement... et le pouce.

Donc, si nous sommes officiellement 250 000, tout doit être dimensionné pour ce chiffre... mais l’hôpital est dans le rouge, déjà, naturellement ; les écoles primaires font 2 tours, une classe le matin, une autre l'apres midi, les bahuts ont entre 1200 et 1600 élèves... A partir du moment où le vrai chiffre est tu, tous les services publics qui dépendent du nombre d’habitants sont à l'ouest.

 

quant au déplacement du bateau, c'est la croisière Jeanne d'Arc ; il y a donc coïncidence (heureuse) et pas un envoi obligatoire...

et quant à la capacité, 12 lits, on est dans le symbolique : ici aussi, ils voudraient le voir, ce qu'ils pensent etre un navire hôpital et qui n'en est pas un... ils rêvent !

 

(ils revent comme certains de mes collegues qui s'etonnent que l'Etat ne teste pas plus que ça ; (moi) : mais il n'y a que 8 000 tests possibles par jour (eux) non, mais, tu comprends pas, il faut tester !!! (moi), heu, à 8 000 tests par jour, il faut plus de 22 ans pour tester toute la population (eux) : non mais, c'est pas possible, faut tester ...

bref, ça bugue :pleurec:

Je suis bien d'accord avec toi. Que ce soit sur ce post ou en général, des que tu parles des territoires ultra marin. La ou je suis en désaccord, mais ce n'est peut être qu'une mauvaise expression de ma part, c'est sûr le caractère définitif de ce qui est actuel. Constatons. 

 

Actuellement il est inimaginable d'expulser les non expulsables, d'avoir des frontières strictes, de déchoir de leur nationalité les naturalisés criminels (une dizaine de cas en vingt ans). Il est inimaginable de forcer un pays comme la Tunisie à reprendre ses illégaux, alors qu'elle depends de nos subsides. Actuellement, il est impensable de lutter frontalement contre les volontés culturelles hégémonique de certains, fussent ils sunnites ou évangéliste. C'est vrai. Tu as parfaitement raison. Néanmoins constatons que chacune de ces phrases étaient objectivement fausse jusqu'à récemment. 

Maintenant, constatons, sans nous cacher derrière un voile de discours faussement attentionné. 

Mayotte est une des portes ouverte à de la colonisation de peuplement (Marseille est ainsi plus peuplée de Comoriens que Moroni). Qui contestera ça ? Le terme "colonisation de peuplement" est réfute non parce ce qu'il signifie (imposition d'un peuple sur le territoire d'un autre), ni même par ce qu'il sous entends (non, une CNI ne transforme pas soudainement en Français assimilé et loyal(ce qui est pourtant fondamental pour quelque chose qui donne le droit de vote et donc, dans notre système, de souveraineté). Non, ce qui dérange dans le terme colonisation de peuplement c'est qu'il traduit un retournement cruel de l'histoire pour des gens qui n'ont jamais soutenus la colonisation des autres pays par le leur. Plutôt que de déplorer cette injustice, certains préfèrent la nier. Ça semble moins douloureux. 

Or,  les Sudetes ou l'Algérie Française, les Allemands de Hongrie, ces choses là peuvent durer, mais sont rarement définitives. Pourtant je suis certains qu'en 1890 les Européens s'installant sur le futur territoire Algérien pensaient être la pour 1000 ans, car c'était l'air (et l'ère) du temps. Mais dans les temps de crises, les fondations tremblent. Et ceux qui arrivent, en particulier le risque de crise financière ne font pas exception. On va demander des efforts exceptionnels à tous, et en particulier aux Français. Si ces derniers commencent à s'intéresser à leurs dépenses collectives et en particulier à celles, hallucinante, que représentent Mayotte, et son peu d'intérêt en retour; "l'enrichissement culturel" ça marchait dans les années 80, beaucoup moins désormais, ce sera vite réglé.

A fortiori car l'ONU considère Mayotte comme un territoire colonisé (à juste titre à mon sens, et le salut de Macron à une chatouilleuse fut d'une stupidité rare, et un réel denis de démocratie). 

Évidemment, là encore je pense que tu as raison, d'autres territoires, coûtent cher à la France, mais la distinction c'est qu'ils sont très proche culturellement de cette dernière. Les Français ont intégré les Antilles, où les Territoires du Pacifique comme Français. L'impact dans la vie quotidienne de ces derniers des cultures Kanakes ou Créoles est léger voir inexistant. Et l'impregnation culturelle importante. Il y a beaucoup de familles mixtes, de nombreux Français souhaitent partir en vacance / vivre la bas etc. Par contre je n'ai jamais croisé personne qui voulait aller vivre à Mayotte. Ce qui me conduit à penser que l'acceptation culturelle de Mayotte en France se limite aux Mahorais. Et que les impacts, au jour le jour, du Sunnisme ou des traits culturels Africains dépassent largement le cercle de la diaspora et n'induisent pas que des sentiments positifs (j'euphemise j'euphemise). Bref. En des temps de crises, Mayotte serait, à mon sens, une des premières victimes de la volonté d'économie des Français. Dur de leur dire "il va falloir travailler dur, voir vos aides baisser, diminuer vos dépenses, compter vos fins de mois", et "la porte est ouverte à tout les comoriens du monde et il faut arroser d'aide Mayotte". A ce jeu là, hier, un intéressant article du monde sur la diaspora Africaine qui s'inquiète pour la famille restée au pays. Deux commentaires. Les deux s'interrogent sur comment Nidhal, qui ne travaille pas, peut avoir un logement de 75m carré (!?! Ce n'est pas le sujet mais c'est ce qui les intéresse). 

 

Il est, je trouve, très intéressant de se demander si la France peut choisir de qui est Français. A mon sens c'est son droit le plus strict, et c'est même le devoir absolu d'une nation, de déterminer qui en est membre. Il existe un paquet de déclarations sur les peuples colonisés et / ou autochtones qui permettraient de donner un vernis légal aux décisions les plus absurdes. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Déclaration_des_droits_des_peuples_autochtones

Le fait de se demander si la France a le droit de définir qui est Français denote assez bien cette idéologie post 80's, qui se disait anti raciste, mais n'était que mondialiste. D'ailleurs depuis les antis racistes organisent des Hijab Day à Science Po ou des réunions interdites au Blanc (pardon, non mixte) comme Sud Éducation 93. Du coup pour rester "cohérent" ils ont decrêtés que les Blancs ne subissaient pas de racisme (précepte raciste), voir même que le racisme n'était pas raciste s'il n'était pas systémique. Orwell bonjour. Bref, il n'y a pas que le F-14 qui dispose de la géométrie variable. 

 

Tl;Dr ce n'est pas à l'ordre du jour, mais je suis tout à fait prêt à parier que le paradigme du discours démographique actuel ("il n'existe de droit au communautarisme que pour les minorités", aile Aurelien Taché) va changer, rapidement. Rappelons qu'en France avant les années 80, et jusqu'à récemment, officiellement, le communautarisme était illegal. Qui peut prédire que dans 40 ans, surtout si une crise majeure traverse le monde, il en sera toujours de même ? Bien sûr qu'un comportement parasitaire--désolé, ce n'est rien d'autre- ne va pas s'arrêter de lui même. Mais par définition il y a toujours un hôte, dote d'une volonté. 

Edited by Coriace

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/03/2020 à 12:16, Coriace a dit :

un territoire qui a vocation à plus ou moins long terme à être indépendant de la France (quelque soit les faits de Sarkozy ça ne change pas les réalités démographiques)

Pourquoi la démographie de Mayotte lui donnerait vocation à être indépendante ? Et pourquoi le même argument ne s'appliquerait alors pas aussi à Marseille ou à Bobigny ?

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Kelkin a dit :

Pourquoi la démographie de Mayotte lui donnerait vocation à être indépendante ? Et pourquoi le même argument ne s'appliquerait alors pas aussi à Marseille ou à Bobigny ?

si je peux me permettre :

surtout que les jeunes Mahorais n'en sont plus à des grandes familles qui restent l'apanage des clandestins, qui n'ont pas de papiers, pas de droit de vote et qui ont fuit la misère, pas pour l'installer dans leur nouveau "domicile"

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir

 

 

un détail, concernant les étrangers, avec papiers, à Mayotte ; le plus grand nombre, 90% au moins, n'a pas le droit de quitter l'ile ; le titre de séjour n'est valable que sur Mayotte.

C'est une des raisons pour lesquelles j'ai imagé Mayotte comme un centre de rétention : certains peuvent librement s'y déplacer, d'autres doivent s'y cacher et survivre.

Pour l'OFPRA, on est arrivé à la visio conf parce qu'on avait trop d'évaporation : les gens arrivaient à Paris et ne venaient jamais aux rendez vous, devenaient clandestins en métropole ou en Europe.

Le taux de ceux qui obtiennent un document, qui sont reconnus comme refugiés est de l'ordre de 3 à 5%.

Citation

A fortiori car l'ONU considère Mayotte comme un territoire colonisé

C'est une question de lecture : en 1994, il y a une (seule) motion, non contraignante de l'ONU, une seule ; en faire une regle est un peu ... fort.

Par contre, entre le vote de l'indépendance, avec 65% des gens qui voulaient rester français, la départementalisation, avec 92% de oui, la liberté des peuples à disposer d'eux memes montre son avis ; s'ils étaient si malheureux, ils auraient demandé l'indépendance.. non ?

Citation

Il est, je trouve, très intéressant de se demander si la France peut choisir de qui est Français.

je partage ; je suis pour une immigration choisie plutot que subie.

Je suis un sacré con  ! lors de l'entretien pour avoir la nationalité fr, je demanderai une petite connaissance de l'histoire, de parler la langue, de l'écrire (eh oui, incapable de lire, comment le futur citoyen va se débrouiller), avoir un métier dont nous avons besoin, je lui demanderai aussi de se positionner, d'expliquer ce que sont pour lui les valeurs de Liberté, Égalité, Fraternité, de se positionner sur la Laïcité, sur les themes actuels comme la fin de vie, l'avortement, les droits de la femme, la PMA ou l'avortement, en précisant bien que les réponses trop éloignées de notre ligne de vie seront négatives dans son intérêt : il sera malheureux de vivre dans un pays qui le choque dans nos valeurs ou nos mœurs.

Et bien, sur, il peut tout cocher et avoir tout de bon.... simplement, si, dans les faits, il se fait remarquer par, par exemple, un prosélytisme religieux outrancier, il sera déchu de sa nationalité et reprendra l'ancienne...

 

je vais, maintenant, etre provocateur et essayer de vous inciter à vous projeter :

dans 10-20 ans, nous aurons dépassé les 8 milliards d'habitants. La pauvreté, le chômage, la faim, le réchauffement climatique, la montée des eaux vont pousser une partie de la population africaine à migrer au nord, vers les richesses.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/06/11/les-africains-qui-migrent-viennent-de-moins-en-moins-en-france_5474740_3212.html

Citation

L’OCDE remarque ainsi que « la croissance démographique africaine est encore loin de se traduire en un accroissement équivalent de la migration vers les pays de l’OCDE. » En marge de la polémique née de la publication en 2018 du livre de Stephen Smith – La Ruée vers l’Europe (éd. Grasset) –, le démographe François Héran remarquait également que « les projections démographiques de l’ONU actualisées tous les deux ans ont beau annoncer un peu plus qu’un doublement de la population subsaharienne d’ici à 2050 (elle passerait de 900 millions à 2,2 milliards dans le scénario médian), cela ne suffira pas à déclencher le raz-de-marée annoncé ». « Il n’existe pas de lien mécanique entre la croissance démographique et celle du taux de migration », ajoute Jean-Christophe Dumont, chef du département des migrations internationales à l’OCDE.

quel comportement devons nous avoir pour tous ces gens qui vont frapper à la porte ?

 

(je ramasse les copies dans une heure (rires))

 

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, christophe 38 a dit :

je partage ; je suis pour une immigration choisie plutot que subie.

J'ai un ami dont la femme est Australienne. Auparavant ils avaient aussi une immigration choisie car ils avaient constaté qu'ils avaient, par exemple, 5000 postes de médecin non pourvu en zone rurale. Les 5000 médecins sont "choisis," mais une fois sur le territoire, les margoulins veulent bosser en ville et pas à la campagne. Au final il manque toujours les médecins en zone rurale, et il y en a trop dans les villes... 

Au delà de cela, la formation de ces élus aura couté un bras à l'état d'origine sans qu'il n'y ait de retour sur investissement pour la nation... privant d'aillleurs ladite nation de l'avenir pour laquelle elle les a formés...

A titre personnel je suis réticent à l'immigration qui ne soit pas pour aller vers un pays qu'on admire et dans lequel on veut s'assimiler (en gros je me sens, par exemple, Japonais en dedans : culture, histoire, tradition, cuisine,... j'y vais et je deviens Japonais. Sinon je commande à Sushi Express un bento qui sera dégusté à la fourchette devant un animé). En toute honnêteté, c'est pas le plus simple à détecter... 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 7 heures, christophe 38 a dit :

bonsoir

 

 

un détail, concernant les étrangers, avec papiers, à Mayotte ; le plus grand nombre, 90% au moins, n'a pas le droit de quitter l'ile ; le titre de séjour n'est valable que sur Mayotte.

C'est une des raisons pour lesquelles j'ai imagé Mayotte comme un centre de rétention : certains peuvent librement s'y déplacer, d'autres doivent s'y cacher et survivre.

Pour l'OFPRA, on est arrivé à la visio conf parce qu'on avait trop d'évaporation : les gens arrivaient à Paris et ne venaient jamais aux rendez vous, devenaient clandestins en métropole ou en Europe.

Le taux de ceux qui obtiennent un document, qui sont reconnus comme refugiés est de l'ordre de 3 à 5%.

C'est une question de lecture : en 1994, il y a une (seule) motion, non contraignante de l'ONU, une seule ; en faire une regle est un peu ... fort.

Par contre, entre le vote de l'indépendance, avec 65% des gens qui voulaient rester français, la départementalisation, avec 92% de oui, la liberté des peuples à disposer d'eux memes montre son avis ; s'ils étaient si malheureux, ils auraient demandé l'indépendance.. non ?

je partage ; je suis pour une immigration choisie plutot que subie.

Je suis un sacré con  ! lors de l'entretien pour avoir la nationalité fr, je demanderai une petite connaissance de l'histoire, de parler la langue, de l'écrire (eh oui, incapable de lire, comment le futur citoyen va se débrouiller), avoir un métier dont nous avons besoin, je lui demanderai aussi de se positionner, d'expliquer ce que sont pour lui les valeurs de Liberté, Égalité, Fraternité, de se positionner sur la Laïcité, sur les themes actuels comme la fin de vie, l'avortement, les droits de la femme, la PMA ou l'avortement, en précisant bien que les réponses trop éloignées de notre ligne de vie seront négatives dans son intérêt : il sera malheureux de vivre dans un pays qui le choque dans nos valeurs ou nos mœurs.

Et bien, sur, il peut tout cocher et avoir tout de bon.... simplement, si, dans les faits, il se fait remarquer par, par exemple, un prosélytisme religieux outrancier, il sera déchu de sa nationalité et reprendra l'ancienne...

 

je vais, maintenant, etre provocateur et essayer de vous inciter à vous projeter :

dans 10-20 ans, nous aurons dépassé les 8 milliards d'habitants. La pauvreté, le chômage, la faim, le réchauffement climatique, la montée des eaux vont pousser une partie de la population africaine à migrer au nord, vers les richesses.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/06/11/les-africains-qui-migrent-viennent-de-moins-en-moins-en-france_5474740_3212.html

quel comportement devons nous avoir pour tous ces gens qui vont frapper à la porte ?

 

(je ramasse les copies dans une heure (rires))

 

 

Ben honnêtement, pour la montée des eaux, il est plutôt probable que ce soit les hollandais et un certain nombre d'allemands qui partent mécaniquement vers le sud et l'est('déjà un carnage à + 1 m d'élévation), pas mal de Lombard vers l'ouest,  que les africains vers le nord....

Simulateur de montée des océans

http://sboisse.free.fr/planete/simulateur-de-montee-des-oceans.php

 

Edited by Benoitleg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Benoitleg a dit :

Ben honnêtement, pour la montée des eaux, il est plutôt probable que ce soit les hollandais et un certain nombre d'allemands qui partent mécaniquement vers le sud et l'est('déjà un carnage à + 1 m d'élévation), pas mal de Lombard vers l'ouest,  que les africains vers le nord....

Simulateur de montée des océans

http://sboisse.free.fr/planete/simulateur-de-montee-des-oceans.php

 

certes, mais, l'Afrique, avec son taux de natalité et donc son explosion demographique, son anarchie (politique), la pauvreté, le manque de terres arables, bref, ça va pousser hors du continent

 

j'y vois donc un attrait du vieux continent, avec sa population vieillissante et riche

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, christophe 38 a dit :

dans 10-20 ans, nous aurons dépassé les 8 milliards d'habitants. La pauvreté, le chômage, la faim, le réchauffement climatique, la montée des eaux vont pousser une partie de la population africaine à migrer au nord, vers les richesses.

quel comportement devons nous avoir pour tous ces gens qui vont frapper à la porte ?

 

(je ramasse les copies dans une heure (rires))

Il y a dans ton énoncé une monumentale erreur :   .... "vont pousser une partie de la population africaine à migrer au nord, vers les richesses."

Les richesses sont en Afrique. Si on prend l'exemple du "Congo Démocratique", il y a dans son sol tout les composants du tableau de Mendeleïev.

Ce qui attire les populations vers l'Europe c'est la maturité de son organisation sociale.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, capmat a dit :

Il y a dans ton énoncé une monumentale erreur :   .... "vont pousser une partie de la population africaine à migrer au nord, vers les richesses."

Les richesses sont en Afrique. Si on prend l'exemple du "Congo Démocratique", il y a dans son sol tout les composants du tableau de Mendeleïev.

Ce qui attire les populations vers l'Europe c'est la maturité de son organisation sociale.

pas sur : les richesses sont accaparées par les dirigeants, leurs proches, leurs "semblables" (la meme ethnie) ; elles ne sont pas redistribuées...

sinon, les Africains ne vivraient pas dans des cases, auraient les commodités, les soins, les routes, mangeraient à leur faim et n'auraient pas besoin de migrer

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un problème politique (mais aussi géopolitique) qu'il leur faut résoudre.

Quand je dis géopolitique, c'est parce qu'avoir des richesses est une malédiction stratégique, elles attirent les autres puissances qui viennent piller sans vergogne s'il n'y a pas assez de résistance locale. L'Afrique a subi ça des Arabes, des Occidentaux, maintenant c'est les Chinois...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a surtout un problème de gouvernance et d'organisation continentale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, christophe 38 a dit :

pas sur : les richesses sont accaparées par les dirigeants, leurs proches, leurs "semblables" (la meme ethnie) ; elles ne sont pas redistribuées...

sinon, les Africains ne vivraient pas dans des cases, auraient les commodités, les soins, les routes, mangeraient à leur faim et n'auraient pas besoin de migrer

Les richesses sont dans et sur le sol.

Pour mettre ces richesses en valeur, il faut des investissements.

Les investisseurs ne viennent qu'avec l'assurance d'une stabilité.

La stabilité s'obtient par l'asphyxie progressive des mécanismes de prédation.

Comme tu le signale, la prédation est issue pour une part des structures de souveraineté.

La réaction contre la prédation souveraine se finance par d'autres prédations auquel s'ajoute une surenchère de violences.

La forme exponentiel du mécanisme engendre l'émigration avec bien sûr la "justification" du refuge politique.

Cette énergie migratoire est captée par des mécanismes de prédation dont l'intérêt est d'amplifier le phénomène

pour en accroitre la rentabilité.

C'est à la racine géographique du mécanisme qu'il faut défendre la stabilisation avant que la contagion "déstabilisante"

ne sature les capacités d'absorption "Européennes".

Il me semble que c'est ce que nous avons commencé a faire avec "Serval" prolongé de "Barkhane".

C'est une opération de longue haleine. Mais il faut savoir en observer les fruits : depuis 2013, une puissante progression du

développement des ports Africains est nettement visible. Il faut maintenant que cette progression remonte à l'intérieur des

terres. 

 

Edited by capmat
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

En peu de mots, ce qu'ils faut à l'Afrique c'est des Etats forts.

Mais il y a deux problèmes avec cette idée:

- ça signifie des anticorps plus forts contre l’ingérence. Et il est peu probable que les grandes puissances se contentent de regarder et laissent leurs intérêts dans ces pays se faire minorer sans broncher.

- En interne, des exactions en vois tu en voila pour mater les dissidence interne et les intérêts féodaux qui s'opposeraient à cette remise en ordre. Ce qui est d'ailleurs un très bon prétexte pour s’ingérer - voir le point un.

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Shorr kan a dit :

En peu de mots, ce qu'ils faut à l'Afrique c'est des Etats forts.

Mais il y a deux problèmes avec cette idée:

- ça signifie des anticorps plus forts contre l’ingérence. Et il est peu probable que les grandes puissances se contentent de regarder et laissent leurs intérêts dans ces pays se faire minorer sans broncher.

- En interne, des exactions en vois tu en voila pour mater les dissidence interne et les intérêts féodaux qui s'opposeraient à cette remise en ordre. Ce qui est d'ailleurs un très bon prétexte pour s’ingérer - voir le point un.

Tel que tu décris "l'Etat Fort" je suppose que tu fais allusion à la nécessité d'un pouvoir vertical.

En Afrique, la liste des chefs d'état assassinés par "leurs gardes du corps" est déjà bien longue....

Arrivé au pouvoir, le premier souci d'un chef d'état Africain est de veiller a limer les crocs de son armée

afin qu'elle ne soit utilisée en priorité a le renverser.

Cette même armée n'aura pas la cohésion nécessaire pour s'opposer avec succès a la première bande

de "terroristes" qui viendra la dépouiller de ses armements au prix du massacre de ceux qui résistent.

Alors, pactiser avec le diable ? ....on voit bien que la tentation existe au niveau de certains pouvoirs et cela

est une surenchère vers la faiblesse.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ingérence étrangére et l'incurie de la majorité des élites rend l'équation impossible ou presque ceci dit en comparant avec les années 80 certain pays s'en sortent à peu près c'est vrai que beaucoup d'autre connaisse une continuation d'une situation inextricable.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Christian092
    Newest Member
    Christian092
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,338
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries