Sign in to follow this  
Gibbs le Cajun

la guerre en extrême-orient ,pacifique ,birmanie,chine etc...

Recommended Posts

m'intéressant beaucoup à la 2° guerre mondiale et tout particuliérement à la guerre en extrême-orient ,pacifique etc ... je lance se topics .en espérant que se sujet intéressera du monde afin de le développer .

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut commencer par le début, qui ne se situe pas en décembre 1941, mais plutôt en 1937, voir en 1931 pour beaucoup de chinois, 1905 pour les russes, ou 1895 pour les coréens.

C'est la monté de l'expansionnisme japonais en extrême orient qui est à la racine de la guerre dans cette partie du monde.

La Chine, qui était par période la grande puissance de la région est en guerre civile à ce moment, le Japon en profite pour essayer de s'étendre durablement et de prendre sa place comme puissance dominante.

Le Japon est poussé par plusieurs problèmes insolvables, sa surpopulation sur un territoire trop petit combiné avec son absence de ressources naturelles, charbon, pétrole, fer et autre. La seule solution qu'ils voient, c'est d'acquérir définitivement par la Force ce qui leur manque pour être une grande puissance.

Historiquement ça n'a rien de nouveau, au 16ème siècle déjà, le Japon confronté aux mêmes problèmes avait essayé d'envahir la Corée, ils furent repoussé par les chinois à l'époque qui n'appréciaient guère ce genre d'ingérence dans leurs pré carré, pas plus que le piratage auquel se livrait les japonais sur les côtes chinoises.

La guerre russo-japonaise de 1904-1905 peu après l'invasion de la Corée et de Taiwan, suivit par la prise des possessions allemandes durant la 1ère guerre mondiale témoigne de cette volonté d'expansion croissante sur le continent voisin.

La crise de 1929 frappe durement le Japon qui dépend totalement de l'extérieur pour ses approvisionnements, les militaires prennent quasiment le pouvoir et un régime a tendance fasciste, ultranationaliste et partisan de l'expansion sans limite de l'Empire japonais, on retrouve dans leur mentalité celle des fascistes italiens et des nazis qui veulent s'étendre s'estimant lésés par les autres puissances comme la France et l'Angleterre, mais aussi les USA.

Suite à l'invasion de la Mandchourie en 1931 à laquelle les chinois seront incapables de s'opposer les militaires japonais se sentent encourager à continuer leur expansion.

Quand en 1937 le Japon attaque la Chine suite à un prétexte fabriqué de toute pièce (si vous vous rappelé tintin et le lotus bleu, vous verrez qu'a l'époque déjà personne n'était dupe), ils vont commencer à inquiéter les autres puissances qui jusque là ne s'intéressaient pas trop à l'expansionnisme Japonais, les seuls à agir concrètement seront les soviétiques, ils vont fournir aux chinois du matériel militaire pour contrer les japonais qui s'intéressent aussi à la Sibérie et ses ressources.

L'offensive japonaise en Chine rencontre peu de résistance au début, les chinois sont toujours en guerre civile, et Jiang Jieshi préfère concentrer ses forces pour anéantir les communistes, il déclara à l'époque "les japonais sont une maladie de la peau, les communistes une maladie du cœur", mais ses généraux ne l'entendent pas de cette oreille et vont le séquestrer pour qu'il accepte finalement une union nationale avec les communistes, il obtient en outre l'appuie militaire de l'URSS qui lui fournira des chars, des avions et de l'artillerie. En se repliant vers le Sud ouest, les nationalistes détruisent les digues du Fleuve Jaune pour ralentir les japonais, ce qui tuera plus de paysans chinois que de soldats adverses, mais rendra difficile pour les japonais de mettre en valeur leurs conquêtes, le Fleuve Jaune changera même d'embouchure, il faudra attendre la fin de la guerre civile en 1949 pour qu'il retrouve son lit d'origine.

Les japonais se montrerons d'une férocité et d'une cruauté tellement extrême avec notamment le sac de Nanjing qu'ils finiront par indigner tout le monde, se retrouvant isolés sur la scène internationale, affrontant les rétorsions des occidentaux et leurs critiques, ils quittent la SDN en représailles et confirment leur rapprochement avec les autres puissances fascistes, le monde glisse de plus en plus vers la guerre généralisé.

Si les Japonais se sont emparés facilement des zones côtières et fluviales de la Chine du Nord, composés de plaines, ils n'arrivent cependant pas à pénétrer dans l'Ouest et le Sud plus vallonnés et montagneux, les nationalistes se réfugient à Chongqing, la plus grande ville de Chine dans le Sichuan (qui sera d'ailleurs la ville la plus bombarder de la guerre), et les communistes dans le Nord Ouest, une zone très accidentés et impénétrable d'où ils seront eux aussi indélogeables, le matériel fourni par les soviétiques va jouer un rôle non négligeable, les japonais qui ne rencontraient jusque là qu'une opposition composés d'infanterie légère, incapable de lutter contre leur matériel lourd vont faire face à des chars et de l'artillerie souvent meilleur que la leur, et les bombardiers Tupolev SB2 sont comme durant la guerre d'Espagne, trop rapide pour que les chasseurs puissent les intercepter. Les communistes vont mener sans matériel lourd une guérilla d'arrière épuisante contre laquelle les japonais sont impuissants, ils répondent par une terreur encore accru sur les civils soupçonnés d'aider les communistes (c'est a dire massacrer tout les villages).

Cette situation d'immobilisme forcé va rendre les militaires japonais fou de rage, ils attribuent leurs échecs en Chine à l'aide soviétique, et les relations déjà execrables entre les 2 nations vont encore se dégrader (les japonais ont été le plus gros contributeur des interventions contre les bolchéviques après 14-18 et ont occupé des morceau de Sibérie jusqu'à la fin des années 20 avant d'en être finalement expulsés).

Les incidents se multiplient sur la frontière entre l'URSS et la Mandchourie en 1938, au même moment les tentatives pour envahir le Sud Ouest de la Chine seront des échecs, les chinois battent les japonais à 2 reprises en 1939, les forçant à reculer, les chefs de l'armée du Kwantung basé en Mandchourie vont alors tenté d'attaquer la Mongolie devenue protectorat soviétique, alors que se prépare la guerre en Europe, les japonais sont largement battus par les soviétiques, au même moment est signé le pacte de non agression germano-soviétique, tout espoir d'une aide allemande disparait, et le puissant lobby de l'armée du Kwantung, partisan d'une guerre au sol contre l'URSS va suite à ses échecs répéter perdre la haute main sur la politique au profit de la marine, partisane elle d'une expansion vers le Sud Est, pour s'emparer des possessions françaises, britanniques et américaines, permettant l'approvisionnement en caoutchouc et en pétrole.

Les relations entre le japon et les USA vont elles aussi se dégrader de plus en plus, inquiets à cause de la monté en puissance de la marine japonaise (qui violait ouvertement les accords passé sur la limitation des cuirassés) et ses ambitions vers leur zone d'influence, les américains commencent à envisager un affrontement avec le Japon et réarment, ils fournissent à leur tour une aide militaire aux chinois avec l'AVG et ses fameux tigres volants, en parallèle, leur politique économique se durcit, le japon dépend des USA pour ses approvisionnement pétroliers, quand suite à l'occupation de l'Indochine française (pourtant sous direction de vichy) ils décident l'embargo pétrolier sur le Japon avec comme condition l'arrêt immédiat de leur politique d'agression en Chine et ailleurs, les japonais sont au pied du mur, ils décident la stratégie du pire, et attaquent les USA et les britanniques, la guerre est désormais mondiale.

Voila pour la "préface" on va dire, de ce que l'on va appeler la guerre du Pacifique, c'est un résumé bien sur, il y'a pleins d'autres choses dont on peut parler, comme les armes bactériologiques, l'ADM du pauvre dans lesquelles les japonais ont énormément investi et qu'ils étaient prêts à utiliser sans hésiter.

Pour la partie suivante, je laisse à d'autres, beaucoup plus calés que moi la dessus, le soin d'expliquer en détail.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques liens sur le sujet :

la flotte impériale nippone : http://www.combinedfleet.com/

le Yamato : http://www.battleshipyamato.info/

l'invasion des Indes néerlandaises : http://www.geocities.com/dutcheastindies/

la guerre sino-japonaise dans les airs : http://surfcity.kund.dalnet.se/sino-japanese.htm

les prototypes japonais de la fin de la guerre : http://j-aircraft.org/xplanes/

la guerre du Pacifique : http://pagesperso-orange.fr/ww2/

les blindés japonais : http://ww2drawings.jexiste.fr/Files/1-Vehicles/Axis/3-Japan/Japanese-Armor.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

s'est vrai que l'expensionnisme japonais ,a commencé bien avant la deuxiéme guerre mondiale ,la défaite des russes en 1905 dénote quand même des capacités militaires japonaise de battre une armée occidentale (pour la premiére fois des asiatiques battent des occidentaux dans une guerre classique),d'ailleur la participation dans la 1°guerre mondiale fut à mon avis une maniére de profiter de l'occasion pour prendre aux allemands leurs colonies et leurs concessions en chine et d'endormir encore plus les occidentaux .d'ailleur on le ressent nettement par la suite ,la montée de l'allemagne a plus inquiété les européens que la présence japonaise en chine en 37 (d'ailleur hormis la condamnation du massacre de nankin personne n'a bouger faute de le pouvoir )d'ailleur on ne parle pas de guerre mais d'incident avec la chine ,les japonais n'employant pas le terme de guerre ,afin de ne pas subir des sanctions des occidentaux ,la déclaration de guerre à la chine viendra aprés pearl harbour en 1941. les japonais connaissaient les faiblesses des occidentaux avec leur colonies (trop de distance et pas assez de forces pour protéger efficacement )  et la guerre en europe est du pain béni pour eux .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La victoire de 1905 tient fort du hasard et de la façon dont les japonais ont mené cette guerre : agression sans déclaration de guerre, la flotte Russe pacifique détruite, l'autre flotte fait le tour du monde avant de se faire démonter aussi. La marine russe également était très influencée par la bataille de Lissa (1866 je pense) et avait développé un véritable culte de l'éperonnage, mythe que les japonais ont démonté sans pitié.

À l'époque la Chine ne représentait pas grand chose aux yeux de l'Occident, les japonais y étaient déjà bien implantés politiquement depuis 1900 il me semble.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les combats au sol ( trop occultés par la guerre navale et tushima ) ont aussi été des victoires importantes bien que couteuses en vies humaines ( moukden notamment ) , ils annoncent à la fois la 1ière GM ( avec l'impact du feu sur le choc ) et les stratégies du japon plus tard où on retrouve le caractére brillant des offensives ( infanterie trés mobile et trés manoeuvrière apte à manoeuvrer sur les flancs de l'adversaire ) et le moins brillant ( assauts frontaux quasi-suicidaires )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la guerre de 1905 : http://www.russojapanesewar.com/index.html

Une des causes de la défaite russe est également à mettre au crédit des troubles sociaux et de l'agitation révolutionnaire qui ont déstabilisé la monarchie tsariste.

En outre, la Russie a cessé le combat de la même façon que pour la guerre de Crimée vaincue au loin pour des intérêts qui ne concernait pas ses intérêts vitaux.

Le Japon victorieux a subi toutefois d'importantes pertes.

Staline a cependant habilement repris cette défaite pour entrer en guerre en 1945 contre le Japon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zamorana a a peu près tout dit sur les raisons de l'expansionisme japonais. Je rajoute quelques trucs :

- L'invasion de la Chine était due à la volonté du Japon de s'assurer le marché chinois (les chinois faisaient jusque là l'embargo des produits japonais). Le Japon avait du mal à étendre ses exportations et avait donc besoin de débouchés en Asie, mais les marchés étaient tenus par les occidentaux.

-L'objectif de l'invasion du Pacifique était avant tout le controle de l'Indonésie (colonie néerlandaise) pour son pétrole, ressource indispensable pour faire marcher l'énorme flotte japonaise. Mais évidemment, il fallait pour cela s'assurer le controle de tout le Pacifique afin que les américains (qui avaient pris l'invasion de l'Indochine pour un Casus Belli) ne mettent pas leur baton dans les roues au Japon. Il était donc nécessaire d'anticiper le coup. L'attaque de Pearl Harbor était donc un acte indispensable pour controler le Pacifique. Seul hic : il était impossible au Japon de gagner sur le long terme.

Cette guerre était donc une grande fuite en avant.

On peut aussi citer la collaboration entre le Japon et les puissances européennes de l'Axe. Elle fut en réalité très anecdotique, en effet, difficile d'interagir à 10 000 kilomètres de distance. Et là où ils auraient pu agir efficacement, ça a loupé. Premièrement le refus du Japon d'attaquer la Russie, très dommageable pour l'Allemagne, et ensuite l'obstination d'Hitler à attaquer les Etats Unis après la déclaration de guerre du Japon. Alors que celui ci ne lui demandait rien. Bref, difficile d'y voir une alliance solide. Et puis, il y a un trait de caractère inhérent aux régimes fascistes, qui est la méfiance vis à vis de tous les autres pays, même des alliés qui eux aussi sont nationalistes et qui partagent des interêts communs. C'est sans doute parce que dans les doctrines fascistes, le peuple (allemand/italien/japonais) est supérieur à tous les autres peuple, et donc ne peut traiter à égalité avec qui que ce soit, même avec les alliés, il ne peut y avoir que des vassaux. Difficile d'établir des projets communs avec ça...

Share this post


Link to post
Share on other sites

la vitesse dont les japonais se sont emparé du pacifique, indes néerlandaise ,de la birmanie , malaisie,  philippines montrent se côté fuite en avant ,d'ailleurs se qui est bizarre s'est que l'amiral yamamoto lui ne se faisait pas d'illusion ,il avait prédit que le japon n'aurait la supériorité que pendant 6 mois voir 1 ans maximum , mais sa n'a pas l'air d'avoir freiner le grand état-major ,dû sûrement au sentiment de supériorité sur l'occidental et de la situation en europe .

il est vrai que pour les britanniques ,la guerre contre le japon n'est pas la priorité ,jusqu'en 1943 l'arrivé de Mountbatten (plusieurs thése existe sur l'envoi par churchill de mountbatten ,l'une serait les erreurs de dieppe ,et l'autre marqué  la réaffirmation de l'empire britannique face aux USA en asie ) qui dira lui même :nous sommes l'armée oublié .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En pratique, les japonais n'avaient pas le choix :

ils devaient soit accepter la guerre soit renoncer à leurs gains depuis 1905 en vertu de l'ultimatum américain qui bloquait l'accés au pétrole

la vitesse des conquêtes est à la fois le signe de la faiblesse des alliés mais aussi du sérieux de leur préparation et de la qualité du commandement et de la troupe ( les succés aux philippines et en malaisie se font en infériorité numérique !! )

l'idée stratégique de base était de prendre les zones à matière premières vitales au japon et des bases militaires permettant de les tenir : les japonais espéraient tenir en échec les américains sur un périmètre de défense et négocier ensuite une paix de compromis comme avec la Russie en 1905

ils ont sous -estimés la volonté américaine de mener une guerre totale dans ses objectifs et n'ont pas su développer une stratégie cohérente une fois la première vague de conquêtes réalisées 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il parait certain que les américains savaient très bien que les japonais les attaqueraient, mais ils ont probablement sous estimé les capacités militaires japonaises surtout dans le domaine aéronavale.

Les américains n'auraient surement pas lancés un ultimatum avec leur embargo pétrolier pour ensuite reculer honteusement, le commandement japonais aurait alors commis une faute d'appréciation colossale, se méprenant totalement sur son adversaire.

Ou alors ils pouvaient penser à une certaine validité de cette idée, s'ils avaient la certitude de couler tout les portes avions américains et d'envahir les îles Hawaï juste après, du coup, l'opération de Pearl Harbour parait bien timoré, on est loin d'un blitzkrieg naval planifié, c'était plutôt un coup de poker très risqué, qui au final s'est avéré contre productif, ils ont joué petit avec un carré d'As en main, au lieu de faire banco.

Share this post


Link to post
Share on other sites

s'est vrai que leur but était de tenir un périmétre et de négocier avec les américains une paix de compromit , d'ailleurs aprés s'être rendu compte que les américains ne se contenterais pas de cela ,les japonais ont adoptés une stratégie visant une défense qui coûterait chere en vie humaine pour les USA ,espérant joué avec l'opinion publique américaine qui ne supporterait pas ses pertes .le probléme pour les japonais s'est que les américains aprés Tarawa dit la sanglante( s'est 48 ans aprés cette bataille que le physicien Donald Odson découvrit la raison de la catastrophe ayant couté cher en vie humaine ,le jour de l'assaut était l'une des deux seules journées de morte-eau de l'année 1943 ,au cours de laquelle la marée été au plus bas et l'océan profond de quelques dizaines de centimétres seulement au lieu de plusieurs métres en temps normal,forçant les marines à débarqué au niveau de la barriére de récif et de parcourir plus d'une centaine de métres de l'eau au niveau de la poitrine sous le feu nourrit des japonais) qui fut malgrés tout fut prise ne freina pas les USA .s'est seulement vers la fin de la campagne avec la prise d'iwo-jima (une île qui fait partie de la préfécture de tokyo ,donc le maire de tokyo est aussi celui d'iwo à 1000 kms de là ,donc un sol sacré japonais ) et de okinawa que les américains commencé à justement prendre en compte le coût humain .donc trop tard pour les japonais qui se sont trop focalisé sur se sentiment que les USA faiblirait avec les pertes humaines .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si les japonais calculaient uniquement par rapport à ça, la situation pour eux est devenue catastrophique, pas seulement à cause de la perte de quelques îles, mais surtout pars que la ou se trouvait le plus gros de l'armée japonaise, et ou les combats étaient les plus meurtriers, c'était en Chine. Le Japon tente une dernière offensive en 1944 contre les chinois pour essayer de remporter des victoires qui serviraient ensuite à négocier un armistice plus favorable, mais ça sera un échec, en 1945 les forces japonaises encerclés à Guangzhou (Canton) se rendent au final.

Le Japon compte alors encore sur le million d'hommes de l'armée du Kwantung encore intact pour négocier une capitulation évitant l'occupation du Japon, misant sur la lassitude des combats et sur une médiation de l'URSS qui jouerait contre les USA, espérant ainsi conserver le maximum de leurs conquêtes, mais ils ignoraient que dès la conférence de Téhéran, l'URSS s'était engagé à intervenir contre le Japon après la capitulation de l'Allemagne, engagement réitéré à Yalta et Potsdam.

Les soviétiques louvoient avec les japonais, les font lanterner et leurs précisent que le pacte de non agression qu'ils avaient signés ne sera pas reconduit.

Malgré ces signes peu encourageants, les japonais sont cueillis à froid par l'attaque soviétique du 8 aout, leur déroute complète et la terreur des responsables politiques et militaires (économiques aussi) à l'idée d'une invasion du japon par l'URSS va les pousser à chercher très vite la fin du conflit, non sans s'assurer que l'empereur ne serait pas inquiété.

Share this post


Link to post
Share on other sites

on en parle pas beaucoup mais il y a eu aussi une certaine rivalité entre les amiraux de la marine impériale et les généraux de l'armée . s'est vrai que le gros des forces japonaises étaient en chine ,d'ailleur comme le dit loki ,s'est en infériorité numérique que les japonais envahissent les philippines et les autres colonies occidentale ,les effectifs étant gardés pour la chine ,se qui conforte bien la thése de sentiment de supériorité sur les occidentaux .d'ailleurs la marine savaient trés bien qu'elle ne pourrait faire face longtemps ,ayant une vision réaliste par rapport à l'armée .

Share this post


Link to post
Share on other sites

exact comme pour les parachutistes ,les deux armes en possédé (la marine avait aussi une infanterie de marine ,ses vers la fin de la guerre que les paras de l'armée se regroupérent avec ceux de la marine qui d'ailleurs avaient plus de sauts à leur actif , pour des opérations suicides ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour moi ,l'une des campagnes les moins connus en france concernant la guerre contre le japon s'est celle de birmanie ,dont l'un des buts pour les japonais était de couper la ligne de ravitaillement aux nationalistes chinois .on comprend l'intérêt de la birmanie puisqu'en  en 1944 les japonais lancent une offensive contre l'inde mais celle-ci échoue à la bataille d'imphal .d'ailleurs cette campagne fut rendu difficile en terme de terrain et de climat .les britanniques ne pouvant prendre rapidement la birmanie utilisérent les chindits (unité formé à la guerre en jungle par wingate) qui en plus de remonter le moral de leur armée(montré que le soldat britannique et indien est aussi apte à se battre dans la jungle que le soldat nippon ) permit par des raids(le premier était composé de 3000 hommes qui marchérent sur 1600 kms à travers la jungle)  en birmanie de maintenir une pression sur les japonais en attendant les grandes offensives .d'ailleur les opérations aérotransportés dans le soutien de ses unités chindits(à ne pas confondre avec les commandos en europe de par leurs effectifs et type de mission)furent trés importante.

en 1944 une opération aérotransporté à grande échelle de 20 000 hommes (planeur ,puis création de piste pour les appareils de transport permettant le renfort ,l'évacuation des blessés etc)fut une maniére de faire pesé une menace permanent contre les japonais d'ou leur offensive en 1944.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que l'un des éléments précurseurs, essentiel c'est l'accrochage du Nomohan (ou Khalkin Gol) en 1939 entre les russes de Joukov et une division de l'armée du Kwantung.

Beaucoup de choses sont initiées durant cette campagne notamment:

-l'emploi des blindés pour la guerre de mouvement; à grande échelle

-des combats aériens qui voient s'affronter des dizaines d'appareils voir souvent plus de cent...

-l'incurie de la stratégie japonaise en matière de combats d'infanterie

L'erreur japonaise est classique sous estimer l'adversaire. Le Japon nationaliste regardait les américains comme un peuple et une nation décadents incapables de faire face à la détermination japonaise ...

Les hommes clairvoyants de la trempe de Yamamoto étaient, malheureusement pour le Japon, très peu nombreux.

Quand les dernières archives s'ouvriront on se rendra compte que le Japon Impérial tomba dans le piège américain en décembre 1941.

Les codes primaires de la Marine japonaise avaient été craqués par les américains en 1939 suite au naufrage d'un navire japonais dans les Aléoutiennes ayant permis aux gardes côtes US de mettre la main sur le chiffre japonais.

Pearl Harbour semblait être attendu.

On prête au Général De Gaulle cette phrase prononcée au soir du 7 décembre 1941 lors d'une conversation à Londres avec André Dewavrin (le colonel Passy)

"Désormais la Guerre est gagnée et l'avenir nous réserve deux choses: le sauvetage de l'Allemagne par les alliés et une confrontation entre les russes et les américains".

Le Japon ne pouvait pas gagner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Japon ne pouvait pas gagner, mais il s'était lui même contraint à ne pouvoir que gagner au stade ou il était en 1941.

Résultat, un désastre.

gibbs:

désastre pour le japon mais fin de l'ére coloniale en asie pour les britanniques ,français et hollandais .

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est l’incapacité politique de trancher entre le plan Nord de l’armée de terre et le plan Sud de la marine. Seul l’un des deux était viable  les deux ensemble conduisait inexorablement à une faiblesse générale. Au plus court c’était des porte-avions ou des chars  au choix mais pas les deux. Ainsi les blindés japonais ne brillaient pas par leurs qualité la plus grande part de son artillerie était hippomobile.

Les PA et le brillant zéro pouvaient certes infliger des coups très loin de la mère patrie mais pur conquérir la Sibérie il aurait fallu les munir de roulettes.

L’analyse de Yamamoto reposait sur son séjour aux USA et qu’il avait compris qu’une guerre moderne se décidait dans les usines.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contrairement à ce qui semble s'être produit, il y a bel et bien eu une certaine opposition au Japon à une politique expansionniste si radicale. Quelques militaires ont même fait savoir qu'ils n'étaient pas d'accord avec l'invasion de la Chine, et de ses suites, mais ils n'étaient pas nombreux, et se firent changer de position, prouvant par la même occasion qu'ils étaient désavoués par l'état-major de l'armée impériale. D'autres se disputaient la voie choisie pour l'expansion. C'est ainsi qu'il y eut deux plans d'établis: la voie du Sud (Chine), et celle du Nord (Russie). La voie du Nord fut abandonnée en raison de sa difficulté, et un pacte de non-agression fut signé avec l'URSS, à l'instigation de l'Allemagne: la voie du Sud pouvait donc être empruntée sans danger d'une attaque des communistes. Néanmoins, l'opposition émergeait généralement du parlement. En se rendant compte de l'inobéissance de l'armée du Kwantung, et de ses répercussions sur le pays, certains membres du gouvernement se plaignirent ouvertement d'une telle situation. Malheureusement, lorsque les militaires contrôlent le pouvoir, ils usent de tous les moyens pour arriver à leurs fins. Par exemple, le premier ministre Inukai fut assassiné en 1932 à la suite d'un discours anti-militaire qu'il prononça: il réprouvait l'envoi de nouvelles troupes en Chine. Il y eut ainsi plusieurs incidents de ce type, comme le 26 février 1936, lorsque plusieurs hauts membres du gouvernement furent la cible d'attaques préméditées, entraînant la mort dans certains cas. Les responsables étaient des officiers et des troupes de l'armée voulant mettre de l'ordre dans l'administration... Comme quoi il n'existait pas vraiment de terrain d'entente entre le gouvernement civil et militaire pendant les années 1930, ce qui entraîna la prise officieuse du pouvoir par l'armée, avec les conséquences que l'on sait. Pour ce qui est du peuple, il n'avait pas réellement le choix de suivre la destinée de son pays, et le système d'éducation japonais ôtait tout doute de l'esprit, justifiant ainsi toute décision prise par le Japon comme étant dans son intérêt.

www.geocities.com/fh991586/histoire/HIS4635.html - 37k -

intéressant de voir sur se lien la position de l'empereur hirohito .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le pacte de non agression entre le Japon et l'URSS n'a pas du tout plut aux Allemands, il est intervenu en 1941 peut avant Barbarossa, le seul point ou il a aidé les allemands c'est en renforçant la conviction de Staline qu'ils ne l'attaqueraient pas en 1941.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le pacte de non agression entre le Japon et l'URSS n'a pas du tout plut aux Allemands, il est intervenu en 1941 peut avant Barbarossa, le seul point ou il a aidé les allemands c'est en renforçant la conviction de Staline qu'ils ne l'attaqueraient pas en 1941.

pas d'accord : Hitler n'a jamais poussé le Japon à attaquer l'URSS en 1941 et n'était pas géné par la politique "d'appaisement" entre le Japon et l'URSS, son but était que le japon soit un adversaire des USA, il pensait pouvoir s'occuper seul de l'URSS.

en 1941, Hitler pense déjà à ce qu'il va faire après sa victoire sur l'URSS d'où de nombreuses abbérations stratégiques ( freiner la production d'armes terrestres, priorité à la marine, ne pas pousser le Japon à frapper l'URSS dans le dos etc.....), le sommet de l'absurde étant atteint par sa propore déclaration de guerre aux USA à un moment où il ne peut même pas faire un mouvement stratégique contre eux

dans le même ordre d'esprit, l'embargo US contre le Japon vise autant à empêcher le Japon de frapper l'URSS que de l'obliger à évacuer la Chine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,379
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Charly.
    Newest Member
    Charly.
    Joined
  • Forum Statistics

    20,633
    Total Topics
    1,231,744
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries