Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Sur le prix des engins de guerre moderne.


ZeusIrae
 Share

Recommended Posts

J'ai eu un commentaire assez intéressant et je serez assez curieux d'avoir l'avis de nos chers membres ô combien éclairé (non ce n'est pas de la flatterie...:])

#

Je crois que vous surestimez comme beaucoup la hausse des prix des matériels depuis un siècle

En vérité la R&D coute et doit être décomptée du prix marginal car c’est un investissement de souveraineté. Investir 7 milliards de $ sur les 2 premiers DD51 dont 5 en R&D et industrialisation n’est rien quant on parle de l’épine dorsale de la flotte de surface US hors porte-avions pour les 30 ans a venir et qu’on a près de 400 milliards de $ de budget annuel.

Si on parle du cout marginal des matériels (le cout d’une unité supplémentaire) on s’aperçoit qu’il n’a pas tant varié que cela même si il a augmenté en général avec les performances , la complexité et la durée de vie (un avion d’aujourd’hui dure 10 fois plus).

Il ne faut pas oublier qu’il y a l’inflation naturelle de 2% annuel en moyenne (et qui a parfois été bien plus haute) c’est-à-dire +50% en 20 ans. Ensuite un deuxième facteur d’inflation qui est le cout du travail qui a explosé avec les retraites et la sécu.Puis la TVA qui n’a pas toujours existée et dont l’argent revient a l’Etat.

Si on fait abstraction de ces facteurs on peut alors travailler sur les prix réels.

Et la on s’aperçoit que les budgets de défense ne sont qu’une fraction de ceux qu’ils étaient même en temps de paix il y a 50 ou 100 ans. La France ne dépense plus 8, 6 ou 4% du PIB à sa défense comme par le passé mais 2% et à l’intérieur de ces 2%, le budget des fabrications à plus diminué encore que le budget défense (la part des personnels est bien plus élevée).Que les matériels ont une durée de vie par construction bien plus grande. Les séries sont devenues très faibles et on sait que la division par 10 des cadences de production peut facilement doubler le prix d’un matériel.En réalité quand vous tenez compte de tous ces facteurs vous vous apercevez qu’un B17 qui coutait 400 000 $en 1942 produits à des milliers d’exemplaires par an en couterait plusieurs dizaine de millions aujourd’hui.Que pour le prix d’un Leclerc vous n’auriez pas des centaines de char Renault B1 …mais même pas une demi douzaine aux prix de construction actuels !

Quand vous faite l’analyse capacitaire sur un avion de combat d’aujourd’hui en tenant compte de sa charge utile, de sa productivité (grâce a sa vitesse), de sa durée de vie, des séries et autres facteurs etc. vous vous apercevez que le cout des matériels…a baissé contrairement à l’idée reçue. 300 Rafales par exemple sont équivalents (sans même parler de l’électronique d’aujourd’hui) a plus de 2000 B17 en tonnage transportés et valent moins cher que cette flotte de B17 malgré un budget défense très faible et de très faibles cadences de production tout en ayant une durée de vie 8 fois supérieure par construction.La France n’avait pas une telle flotte de bombardiers en 1939 malgré presque 10% du PIB investis dans le réarmement.Et ce ne faisant abstraction de l’électronique et des performances supersoniques et de combat aérien.

#

Un spécialiste Says:

mai 2, 2009 at 14:23 e

Un addendum

Comment pouvez vous espérer remplacer nombre pour nombre des matériels construit à une époque ou la France dépensait le double en proportion du PIB pour sa défense avec en plus, plus de la moitié des personnels en appelés peu couteux ?Le NH90 n’est pas plaqué or.

« Les approches russes et chinoises tant critiquées pour leurs retards technologiques ne sont elles pas plus raisonnable? Posséder 4 navires au lieu de 2 ou encore 10 avions au lieu de 5 donne certainement plus de souplesse. »

Ce n’est pas des nombres de matériels qu’il faut pour être une puissance militaire mais des capacités réelles. On ne parle pas de défilés mais de guerre.Avoir 4 navires au lieu de 2 mais qui sont au fond de la mer sans avoir fait un seul dégât à l’adversaire ne sert a rien. Avoir 10 avions qui ne sont que des cibles ne sert à rien. Avoir 3000 T72 et T62 n’ont pas servi à grand-chose à Saddam quand ils n’ont même pas réussi à détruire une poignée de M1 trois fois moins nombreux.

A la guerre on ne disperse pas ses matériels mais on applique le principe de concentration des forces sur le point de rupture de l’adversaire.

Le coût des matériels (et en coût de possession) versus leur capacité, fait l’objet d’études très approfondies mais malheureusement les armées ne savent pas se rationaliser elle-même quand à leur nombre de personnels et leur emploi.La masse salariale qui a explosée en proportion du budget est la cause première de nos problèmes d’équipements et de leur nombre.

Les calculs approfondis montrent que la France n’a que moins de 50% du nombre en ligne qu’elle pourrait avoir sur le budget était correctement dépensé sur les personnels des armées (et sans toucher au nucléaire ou au renseignement ou à la R&D).Mais quand on voit le cirque qu’il faut pour fermer une base ou faire bouger un service…

Le problème c'est que cela ne me paraît pas convaincant. J'ai perdu la série d'article de DSI sur le NH90, mais j'en ai gardé la très nette impression que c'était surdimensionné par rapport à nos besoins actuels et pressant. Enfin, bref, ça vous inspire quoi?

Link to comment
Share on other sites

Je pense que la philosophie chinoise et surtout russe en matière d'équipement est très différente, le coût de fabrication, la possibilité de le fabriquer rapidement pour compenser l'attrition en cas de guerre, et sa simplicité d'usage pour des conscrits qui formeraient le gros des troupes en cas de guerre totale sont pris en compte tout le long de son développement.

Il y a moins d'arrière plan politique, comme fournir des emplois ou des subventions à des entreprises.

Mais ça change, comme cette conception est surtout valable pour une guerre totale de type seconde guerre mondiale, et que ce matériel a une durée de vie plus faible, pars qu'en cas de guerre celle ci ne serait jamais dépassé de toute façon vu l'attrition, on se retrouve avec du matériel qui nécessite plus d'entretien.

Un mélange des 2 serait judicieux, en se concentrant sur la durabilité et la solidité.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...