glevass

Le JSF menacé au Canada !!!!

Recommended Posts

Si le deal avait été de donner les clés du RBE2 AESA aux américains pour avoir le droit de concourir, effectivement ça n'en valait pas la peine.

On reste sur la constante: ceux qui achètent français sont ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas acheter américain.

Edited by Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense sincèrement qu'on aurait pu s'en sortir autrement si les outsiders avaient trouvé un arrangement entre eux. Je pense que cet arrangement a été recherché mais que l'annonce du deal sur l'aesa de saab la semaine dernière a tout mis par terre d'où l'annonce de Dassault immédiatement après.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un complément d'info sur la conférence d'explication d'hier sur les five eyes.

https://www.aeromontreal.ca/download/fca8add8942dba/Future+Fighter+Capability+Project+(FFCP)+-+ALAIN+PELLETIER.pdf

il y a 11 minutes, DEFA550 a dit :

Le deal sur l'AESA de Saab concerne un démonstrateur pour faire des tests et des comparatifs.

Il semble que ce proto ait de bonnes perfs. D'où l'intérêt de la navy ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dassault withdraws from Canada’s fighter jet competition

https://www.defensenews.com/industry/2018/11/07/dassault-withdraws-from-canadas-fighter-jet-competition/

Citation


Dassault, however, reviewed the draft request for proposals and determined the Canadian requirements for intelligence data sharing and interoperability, particularly with U.S. forces, would be difficult to meet, sources noted.

 

les autres ne vont pas avoir le même problème ? 

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, zx a dit :

les autres ne vont pas avoir le même problème ? 

Pas nécessairement : il s'agit d'un obstacle éventuellement solvable par la voie contractuelle. Si par exemple, les canadiens avaient dit "nous ferons intégrer le chiffreur BordelUs par les USA sur le chasseur ; n'en mettez pas ; prévoyez juste une interface RS232, une pile de 5V et l'espace pour un boîtier d'allumettes ; protocole d'entrée : TcpOA", ça aurait été envisageable. Là ils exigent apparemment que l'intégration soit faite par le fournisseur de l'avion. Si les USA disent "on veut bien, mais pas avec avec Dassault, ou alors ils vont raquer sans fin", c'est mort.

Vala. Pour Saab, c'est différent : ils sont beaucoup moins concurrents (du moins dans l'imaginaire ricain), beaucoup moins gênants, beaucoup plus clients, beaucoup plus malléables aussi : cf. contrat de défense Sol-Air, ouvertement biaisé pour le coup.

  • Like 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, g4lly a dit :

Un problème est insoluble... Pas insolvable... C'est le contribuable qui est insolvable.

@Bon Plan tentait juste de prendre la porte en douce.:bloblaugh:

Edited by herciv

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/11/2018 à 11:33, Patrick a dit :

Si le deal avait été de donner les clés du RBE2 AESA aux américains pour avoir le droit de concourir, effectivement ça n'en valait pas la peine.

On reste sur la constante: ceux qui achètent français sont ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas acheter américain.

Les clefs du RBE2A ESA?   Je pense que c'est trés probablement un excellent radar, capitalisant sur les années de développement et d'exploitations du PESA? mais de là à ce que les US veulent nous l'arracher.   Je ne suis pas sur qu'on ait grand chose à leur apprendre, quand même.

Il y a 5 heures, herciv a dit :

@Bon Plan tentait juste de prendre la porte en douce.:bloblaugh:

what ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même sur des technologie connues ou maitrisées, il peut toujours être intéressant de voir comme le voisin a procédé.

Par exemple, il y a de cela 15 ans environ, le Brésil bloquait à l'AIEA l'accès à certaines parties de son programme nucléaire ( en particulier la partie enrichissement ) car ils estimaient que les inspecteurs allaient faire de l'espionnage au profit des USA, le Brésil s'étant développé une approche originale du problème.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Bon Plan a dit :

Les clefs du RBE2A ESA?   Je pense que c'est trés probablement un excellent radar, capitalisant sur les années de développement et d'exploitations du PESA? mais de là à ce que les US veulent nous l'arracher.   Je ne suis pas sur qu'on ait grand chose à leur apprendre, quand même.

what ?

Ils pourront l'étudier sous toutes les coutures pour mieux le contrer, même si c'est un allié, on peut comprendre que c'est un élément qui soit suffisant important pour que Dassault et la DGA décident de dire stop

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca permet d'en apprende beaucoup sur  les versions qu'on les clients des rafale,  indien,egyptien,qatar,etc.. on ne sait jamais,  l'irak par exemple

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble (lu ici mais je ne sais plus où) que le soft du radar notamment les "filtres" sont TOP niveau et qui pourrait (je mets du conditionnel) expliquer en partie pourquoi l'AESA français n'a pas besoin d'autant de modules que d'autres. Ce genre de choses pourraient grave intéresser nos "amis" US.

Citation

Par exemple, il y a de cela 15 ans environ, le Brésil bloquait à l'AIEA l'accès à certaines parties de son programme nucléaire ( en particulier la partie enrichissement ) car ils estimaient que les inspecteurs allaient faire de l'espionnage au profit des USA, le Brésil s'étant développé une approche originale du problème.

Dans un genre un peu différent on a peu ce cas également avec les US quand il a fallu faire notre bombe, où assez rapidement les américains se sont rendus-compte que les ingé/chercheurs français avaient trouvé des solutions plus élégantes pour l'enrichissement et profiter de cet "échange " ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, vincenzo a dit :

Ils pourront l'étudier sous toutes les coutures pour mieux le contrer, même si c'est un allié, on peut comprendre que c'est un élément qui soit suffisant important pour que Dassault et la DGA décident de dire stop

J'imagine que des système comme ceux la sont des boites noires : tu peux les utiliser, éventuellement accéder à des paramètres, mais le coeur du système est inaccessible pour ne pas décrypter le code.

les RBE2 AESA de l'Egypte ont déjà du être examinés sous toute les coutures par des agents non egyptiens.

il y a 5 minutes, elannion a dit :

Dans un genre un peu différent on a peu ce cas également avec les US quand il a fallu faire notre bombe, où assez rapidement les américains se sont rendus-compte que les ingé/chercheurs français avaient trouvé des solutions plus élégantes pour l'enrichissement et profiter de cet "échange " ^^

je ne connais pas ce détail là, mais la mise au point de la bombe H française a profité d'une "mise sur les bons rails" par des physiciens anglo saxo.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 2 heures, Bon Plan a dit :

Les clefs du RBE2A ESA?   Je pense que c'est trés probablement un excellent radar, capitalisant sur les années de développement et d'exploitations du PESA? mais de là à ce que les US veulent nous l'arracher.   Je ne suis pas sur qu'on ait grand chose à leur apprendre, quand même.

Tu sais ce qu'auraient dit les premiers aviateurs confrontés aux Mig-29 rééquipés en viseur de casque et de missile  R-73 / AA-11 Archer ?

Citation

"Encore de la merde soviétique"
"Et m***** [...] " :rolleyes:

Blague à part, selon des sachants sur le forum (sans confirmation publique),
les performances en portée du RBE2/AESA dépassaient nettement les prévisions prévues avec des modules T/R américains.

Il faut croire que le "stuff" US n'est pas forcément le meilleur du monde, contrairement à ce que disent leurs powerpoint ...

Il n'y a que les arrogants (et imbéciles) qui ne gardent pas l'oeil (ou ne copient pas) ce que fait la concurrence fait.
 

Il y a 17 heures, Boule75 a dit :

Pas nécessairement : il s'agit d'un obstacle éventuellement solvable par la voie contractuelle

Il y a 17 heures, g4lly a dit :

Soluble

Il y a 16 heures, Boule75 a dit :

Euh... Fongible ? :biggrin:

Je vous pourris tous.

10 lettres : Bricolable :tongue:

Edited by rogue0
ortograf
  • Haha 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Ça c'est la légende que les anglo saxon propage et qui nourri le délire collectif des déclinistes français.

On est HS mais à ce propos je ne sais plus si tu en as déjà parlé sur le forum (même si tu serais sans doute le mieux placé dans tout le pays pour le faire :laugh:) mais la mise au point du Lawrence Livermore National Ignition Facility a très grandement bénéficié de l'expertise française, non?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, rogue0 a dit :

Blague à part, selon des sachants sur le forum (sans confirmation publique),
les performances en portée du RBE2/AESA dépassaient nettement les prévisions prévues avec des modules T/R américains.

Il faut croire que le "stuff" US n'est pas forcément le meilleur du monde, contrairement à ce que disent leurs powerpoint ...

Ou tout simplement que les ricains n'ont pas fournis à un concurrent de cam au top.  C'est plus que probable.

il y a 50 minutes, Patrick a dit :

la mise au point du Lawrence Livermore National Ignition Facility a très grandement bénéficié de l'expertise française, non?

Ou l'inverse?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Patrick a dit :

On est HS mais à ce propos je ne sais plus si tu en as déjà parlé sur le forum (même si tu serais sans doute le mieux placé dans tout le pays pour le faire :laugh:) mais la mise au point du Lawrence Livermore National Ignition Facility a très grandement bénéficié de l'expertise française, non?

Non, il y a eu une coopération entre égaux, mais les ricains avaient plus de budget... as usual. La coopération a surtout porté sur la production de cristaux de KDP, sans la mise en oeuvre de procédés nouveaux, il n'y en avait pas assez dans le monde même pour faire un seul instrument.

il y a 19 minutes, Bon Plan a dit :

NON.  Et une excellente source, Pierre Billaud, qui a travaillé avec Carayol (vrai père de la bombe H francaise) le dit très clairement dans son bouquin : 

51fveGlRNZL._SX315_BO1,204,203,200_.jpg

Une délégation s'est rendu aux USA pour poser des questions sur les caractéristiques clefs pour engendrer une réaction franchement thermonucléaire (et pas une arme A dopée). Les physiciens en face en gros ne répondaient que par oui ou non.

Ca a surtout évité de partir dans des impasses, et de confirmer une piste envisagée, qui s'est révélée très fructueuse.

N’empêche que même aujourd'hui les bombes française sont plus performante que les Américaines (à puissance égale leur masse est plus petite elles sont plus robustes et sont utilisables plus longtemps)

Citation

Les physiciens en face en gros ne répondaient que par oui ou non.

Tu appelles ça une aide? Sinon on aurait essayé toutes les hypothèses, ça nous a fait gagner 2 mois et un peu de budget, mais c'était le minimum syndical pour pouvoir dire qu'ils nous avaient aidé. :biggrin:

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Patrick a dit :

On est HS mais à ce propos je ne sais plus si tu en as déjà parlé sur le forum (même si tu serais sans doute le mieux placé dans tout le pays pour le faire :laugh:) mais la mise au point du Lawrence Livermore National Ignition Facility a très grandement bénéficié de l'expertise française, non?

Oui le module du megajoule qui permettait de rallonger l'impulsion. Le dernier Nobel français doit etre bien au courant

il y a 29 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Non, il y a eu une coopération entre égaux, mais les ricains avaient plus de budget... as usual. La coopération a surtout porté sur la production de cristaux de KDP, sans la mise en oeuvre de procédés nouveaux, il n'y en avait pas assez dans le monde même pour faire un seul instrument.

J'avais pas vu ton post. Donc je m'incline devant tes connaissances d'insider. 

Moi c'est un vieux "clef cea" qui je cite de mémoire. 

il y a 47 minutes, Full Metal Jacket a dit :

Ou tout simplement que les ricains n'ont pas fournis à un concurrent de cam au top.  C'est plus que probable.

Ou l'inverse?

Non c'est bien les français qui ont aidé les us. 

En matière de laser de très haute énergie les français sont au sommet. 

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, herciv a dit :

Moi c'est un vieux "clef cea" qui je cite de mémoire. 

Dans ce cas il faut mettre à jour ton texte car le dernier prix nobel Français est  Gérard Mourou prix nobel en 2018 et on ne pouvait pas le citer en tant que tel dans un vieux "clef CEA". :laugh:

Ceci dit les travaux de Mourou, si c'est de lui dont tu veux parler, auraient été plus utiles pour PETAL qui a une impulsion beaucoup plus courte que LMJ. En impulsion très courte on augmente la puissance mais on diminue l'énergie et les mégajoules c'est de l'énergie, il semble qu'il en faut un minimum pour avoir une chance de réaliser une fusion thermonucléaire.

Edited by Picdelamirand-oil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,526
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Billou
    Newest Member
    Billou
    Joined
  • Forum Statistics

    20,935
    Total Topics
    1,329,918
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries