g4lly

[Positionnement satellitaire] GPS etc.

Recommended Posts

Zut, mauvaise surprise au petit dej, décidément, pas bon de prendre des vols russes, aux premiers echos, ca serait difficile de les remettre sur la bonne orbite.

 

Pas fini de ramer

 

http://www.spaceflight101.com/soyuz-vs09-launch-updates.html


http://www.spaceflightnow.com/soyuz/vs09/140822launch/#.U_hY6PnV-0s


traduction auto

 

Le lancement a été considérée comme un succès par Arianespace et l'Agence spatiale européenne. ESA a pris le contrôle des satellites qui ont établi avec succès les communications avec les stations au sol et déployé leurs panneaux solaires -. Prêt à commencer la mise en service et les essais 

Plusieurs heures ont passé avant que les premiers signes d'une insertion orbitale erronée arrivés sous la forme de données de suivi orbitales recueillies par US Space Surveillance. Ces données montrent trois objets dans les orbites suivantes:

  • 40128 - 14050A - 13721 x 25917 km, 49,69 °
  • 40129 - 14050B - 13701 x 25906 km, 49,69 °
  • 40130 - 14050C - 13717 x 25873 km, 49,69 °

Ces orbites diffèrent considérablement de l'orbite de la cible de 23 522 kilomètres (circulaires) avec une inclinaison de 55,04 degrés. Faux calcul Elset peut être exclu puisque les éléments orbitaux sont restés inchangés pendant plusieurs mises à jour qui sont arrivés pendant les heures du soir le vendredi, pointant vers un raté de l'étage supérieur Fregat.
 
4040907.jpg?460
Image: ESA
Même une très légère erreur dans l'attitude de l'étage supérieur pendant la brûlure à l'apogée entraînant une combustion out-of-plan pourrait provoquer une réduction de l'inclinaison orbitale et une grande lacune dans l'altitude du périgée, mais il n'y a pas eu d'informations officielles sur la cause du problème. Curieusement, aucun appels ont été faits au cours de la mission indiquant des problèmes avec Fregat et les fonctionnaires ont déclaré à la mission un succès complet après la séparation du satellite. Cela donne à penser que la question ne s'est pas présenté dans le courant de télémétrie provenant de Frégate ou n'a pas été capté en temps réel (par exemple des dérives des capteurs d'attitude).  Les trois objets détectés en orbite sont les deux satellites Galileo FOC et un objet supplémentaire - soit l'étage supérieur Fregat ou un adaptateur de charge utile. (Il est possible que Fregat n'a pas encore été ramassé par des capteurs basés au sol et plus de temps sera nécessaire pour déterminer avec certitude si le troisième objet est Fregat.) Si le troisième objet est en effet Fregat, les données orbitales suggèrent que la étage supérieur a raté ses deux brûlures d'élimination qui l'ont placé sur une orbite à 400 kilomètres d'altitude, les satellites Galileo FOC-. 





 
NPO Lavochkin, le fabricant de Fregat, Roscosmos, Arianespace et l'ESA examinera la télémétrie de l'étage supérieur pour déterminer la cause de l'insertion orbitale erronée.  Chacun des satellites Galileo est lancé avec une charge de carburant de 73 kilogrammes d'hydrazine à la consommation huit propulseurs 1-Newton à être utilisés pour les ajustements orbitaux et de l'entretien de la constellation.  Grâce à leur système de propulsion, les deux satellites pourront peu élever leur orbite, mais il est peu probable que les moteurs peuvent fournir des delta-v suffisant pour corriger le grand écart l'inclinaison de l'ordre de 5,35 degrés. Il est possible que les satellites pourraient être manoeuvré sur une orbite à partir de laquelle ils pourraient partiellement accomplir leur mission, mais la consommation de carburant supplémentaire va considérablement réduire leur durée de vie. contrôleurs vols continueront mise activités et d'évaluer également le meilleur plan d'action, en tenant compte des ressources à bord de l'engin spatial. Même dans leur orbite courant, les deux satellites peuvent être utilisés à des fins de tests, pour poursuivre l'évaluation de la capacité de la sonde Galileo.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yep je pense que tu n'es pas le seul a être nerveux et c'est pour ça qu'au dernières nouvelles A6 devra en priorité remplacer Soyuz.

 

 

    A la base A6 était sensée être une simple proposition d'occuper le segment des lanceurs moyens de la capacité de Soyuz, et de remplacer Soyuz Fregat dont la carrière chez Arianespace était estimée a grand max 15 ans ...

 

    Ce n'est que + tard qu'ils se sont emballés sur les concepts voulant carrément faire d'A6 le lanceur qui dégage aussi A5

 

     A6 au départ était vraiment juste un lanceur pour succéder a Soyuz Fregat qui ferait bien l'affaire en attendant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ zx: Et si on peut le repositionner, ils vont perdre en durée de vie j'imagine.

Au fait, faut en mettre combien en orbite au minimum pour que le système soit opérationnel à minima?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cause :  erreur de capteur de navigation ?  erreur de propulsion ? voir erreur de calcul ?

 

je rappelle qu'une sonde américaine s'est écrasée sur Mars, parce que le gars qui avait entré les données

s'est trompé d'unité de mesure, des pieds ou lieu de mètres, a la fin, paf! un trou martien de plus.

 

Oui, faut attendre, cela va coûter pas mal de carburant, mais la ou il est, ca semble compliqué, son orbite est variable. 

 

De mémoire, 4 ont été déployés pour les tests,  18 sur 30 doivent être au moins déployés pour fournir les services,

 

Une précision inférieure ou égal à 1m pour les entreprises et les institutions,  5 m pour les services gratuit du grand publique. le gps américain, à ma connaissance, la précision et de l'ordre de 20m à 50m, mais je ne connais pas les capacités de la nouvelle génération des satelittes gps3, faut que j'aille aux info. 

un des gros avantage, vu la nature civile de Galileo, le service risque de n'être pas coupé.

 

Je pense qu'on aurait du lancer les 18 premiers satellites uniquement avec des ariane 5, 4 par 4. vu la sensibilité

et la complexité politique et du montage financier du projet. va falloir accélérer les ariane V.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  Je vois que la nouvelle se répandant dans les médias + traditionnels d'information, commence déja a déraper vers la théorie du complot :

 

 

Après tout l'ESA & Arianespace réussissant depuis des années en continu l'intégralité de leurs lancements, qui comme par hasard le jour ou il s'agit d'envoyer un système de positionnement par sat indépendant :  Boom crack ça va pas ...

 

  Je vois sur lemonde.fr ci et la, qu'ayé ça serait déja la faute de l'oncle sam, qui n'a strictement aucun contrôle sur le lanceur, bien qu'a l'inverse ils ont de la ressource s'ils le veulent il est vrai en saboteur divers ... Ou en moyens de corrompre des personnes impliquées ...

 

   Alors que le lanceur est russe et l'étage Fregat russo-européen ... Et donc beaucoup + de chance que si il y aurait malveillance autour de ce lancement précis, d'y trouver d'éventuels conspirateurs (lol)

 

     Car ne pas oublier non plus qu'il n'y a pas que l'oncle sam qui aurait probablement aimé que Galileo se ramasse les dents ... Les russes aussi ont un système de positionneur par sat qu'ils aimeraient promouvoir et que de nombreuses puissances régionales en soit dépendantes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arf décidément... Les ingénieurs vont avoir du boulot maintenant pour trouver la meilleur manière de leur faire récupérer leur orbite optimale sans bouffer tout le carburant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

23 000 Kms en théorie.


Cause :  erreur de capteur de navigation ?  erreur de propulsion ? voir erreur de calcul ?

 

je rappelle qu'une sonde américaine s'est écrasée sur Mars, parce que le gars qui avait entré les données

s'est trompé d'unité de mesure, des pieds ou lieu de mètres, a la fin, paf! un trou martien de plus.

 

Oui, faut attendre, cela va coûter pas mal de carburant, mais la ou il est, ca semble compliqué, son orbite est variable. 

 

De mémoire, 4 ont été déployés pour les tests,  18 sur 30 doivent être au moins déployés pour fournir les services,

 

Une précision inférieure ou égal à 1m pour les entreprises et les institutions,  5 m pour les services gratuit du grand publique. le gps américain, à ma connaissance, la précision et de l'ordre de 10m à 50m, mais je ne connais pas les capacités de la nouvelle génération des satelittes gps3, faut que j'aille aux info. 

un des gros avantage, vu la nature civile de Galileo, le service risque de n'être pas coupé.

 

Je pense qu'on aurait du lancer les 18 premiers satellites uniquement avec des ariane 5, 4 par 4. vu la sensibilité

et la complexité politique et du montage financier du projet. va falloir accélérer les ariane V.

Galileo possède un signal militaire, au grand dam des anglois d'ailleurs (clin d'eoil à un membre du fofo).

La spécificité de Galileo civil, c'est surtout la certification contractuelle des infos de positionnement. Ce qui permet une utilisation professionnelle "officielle".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Galileo possède un signal militaire, au grand dam des anglois d'ailleurs (clin d'eoil à un membre du fofo).

La spécificité de Galileo civil, c'est surtout la certification contractuelle des infos de positionnement. Ce qui permet une utilisation professionnelle "officielle".

Tu parle bien d'un service "militaire"? ou bien sur service PRS? réservé au "service publique"?

Les divers services galileo sont détaillé ici

http://fr.wikipedia.org/wiki/Galileo_(système_de_positionnement)#Cinq_services

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Gall a dit "qu'il sera compliqué de replacé les satellites sur le bonne orbite"

 

"On devait être sur une orbite circulaire de 23'000 km d'altitude, et l'orbite n'est pas circulaire, elle est elliptique et plus basse, aux alentours de 17'000 km", a précisé M. Le Gall."

 

 

je suis un peu énervé.

 

J'imagine que des gens intelligents et compétent vont bossé sur le problème. J'imagine aussi que les personnes physiques ou morales vraiment engagés dans le projet vont aussi avoir un surplus de motivation.

 

Theorie du complot ou pas ce qui compte c'est qu'une fois de plus soit prouvé la nécessité d'indépendance de la France  en matière spatiale  (l'europe est un moyen nécessaire mais mème pas suffisant ..)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu parle bien d'un service "militaire"? ou bien sur service PRS? réservé au "service publique"?

Les divers services galileo sont détaillé ici

http://fr.wikipedia.org/wiki/Galileo_(système_de_positionnement)#Cinq_services

je vais me rensiegner auprès de qui de droit, mais je crois que le PRS est un doux nom pour éviter de dire militaire, histoire de ménager les susceptibilités OTAN.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je vais me rensiegner auprès de qui de droit, mais je crois que le PRS est un doux nom pour éviter de dire militaire, histoire de ménager les susceptibilités OTAN.

D'autant que le système est sous contrôle civil officiellement ;) contrairement a GPS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben le PRS c'est le signal réservé aux états membres participant au projet. Il est sécurise et pourra utilise par l’armée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

lol, :)  :happy:  la phrase de la mort qui tue

 

Galileo : "pas catastrophique" (Chrétien)

 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/08/24/97002-20140824FILWWW00044-galileo-pas-catastrophique-chretien.php

 

Le spationaute Jean-Loup Chrétien a jugé cet échec "attristant" mais "pas catastrophique". "Il manque encore des éléments pour comprendre pourquoi ces deux satellites n'ont pas atteint la bonne orbite, a-t-il déclaré sur RTL

"Dans cette situation, cela peut être dû à soit à une anomalie du lanceur, soit une anomalie de programmation. C'est étonnant s'il y a une erreur de programmation", explique-t-il.

 

 

Reportage audio à écouter de Jean Loup Chrétien : :)

 

Galileo : l'échec de mise en orbite "est attristant", dit un spationnaute

 

http://www.rtl.fr/actu/sciences-environnement/galileo-l-echec-de-mise-en-orbite-est-attristant-mais-pas-catastrophique-dit-un-spationnaute-7773861756

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu m'étonnes que les théories du complot reviennent au galop ! Encore que là les américains ne sont pas les seuls à avoir un intérêt à voir ce genre de projet ralentir/disparaître, on peut rajouter la Chine et la Russie avec un petit supplément pour cette dernière qui a une revanche à prendre contre l'Europe suite à l'affaire Ukrainienne et les sanctions économiques. Il faut dire que ça reste une étonnante coïncidence pour une technologie et une manœuvre que les russes semblent maitriser depuis 57 ans. De l'autre coté on peut se demander si ça vaudrait le coup pour ces derniers de risquer l'avenir de Starsem, qui doit quand même leur rapporter pas mal d'avantages.

 

Dans tous les cas de figure, il y a pas mal de personnes qui doivent se frotter les mains suite à ce relatif échec et cela ne fait que me conforter dans l'idée que l'Europe doit avoir une indépendance totale vis à vis de projets économiques et/ou militaires sur le long terme aussi importants que celui-là quelque soit le coût. Au moins, en cas d'échec, on ne pourra s'en prendre qu'à nous même :)

Modifié par Arland

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement j'avancerai les vols d'ariane V et je mettrais en attente les vols soyouz jusqu'a

que des explications soient données et clarifiées, rien ne dit que cela ne va pas recommencer

sur les autres lancements à venir, on l'a vu avec les protons.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouais... Stéphane Israël est peut être un type très bien, mais il a une tâche sur son CV (Chef de cabinet d'un certain ministre en cours de départ vers les grandes gueules sur Europe1)... Ca marque quand même le bonhomme sur ses ambitions et les moyens pour y parvenir...Je déléterai ce post avec plaisir si jugé trop politique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour moi, non, mais je le supprime si il est dérangeant, il suffit de demander, il y a un point sur les résultats sur le problème et les actions entre intervenants qui entre en jeu mis à part à la fin. ce n'est pas de la politique pour moi. c'est un communiqué d'arianespace que je reçois en direct concernant le problème de mise en orbite des satelittes galileo.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement j'avancerai les vols d'ariane V et je mettrais en attente les vols soyouz jusqu'a

que des explications soient données et clarifiées, rien ne dit que cela ne va pas recommencer

sur les autres lancements à venir, on l'a vu avec les protons.

 

A voir si c'est possible d'avancer les vols Ariane V. Car il y a un planning de tir et un lanceur ne se construit pas en un clic...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Prochain et 1er tir 2015 pour Galileo (après l'échec) : lanceur Soyuz confirmé comme prévu en mars, le 27 du mois.

Vol Soyuz VS11.

(Ariane V ES pas prête/dispo avant fin 2015)

 

 

Citation :

 

"La Commission européenne a donné, mercredi 28 janvier, son accord à la reprise de lancements de satellite du GPS européen, Galileo (Global Positioning System, système de localisation mondial). Le prochain tir est prévu à la fin de mars sur une fusée Soyouz, a annoncé la société Arianespace.

"Nous sommes prêts pour un lancement le 26 mars », a précisé Stéphane Israël, président-directeur général de cette société chargée des lancements."

 

"Je suis déterminée à remettre le programme Galileo sur les rails", a de son côté déclaré la commissaire européenne chargée du marché intérieur et de l'industrie, Elzbieta Bienkowska, lors d'un discours prononcé à la 7e Conférence annuelle européenne sur l'Espace à Bruxelles.

Elle a ajouté :

"Nous sommes d'accord pour une reprise des lancements en mars. Nous nous fixons pour but de lancer au moins six satellites cette année. [...] Mon objectif est que les premiers services Galileo soient fournis d'ici à 2016 au plus tard. Et que les services complets le soient d'ici à 2020."

Dans son discours, la commissaire n'a pas mentionné le nom du lanceur russe Soyouz. C'est pourtant le seul à être prêt en mars et à l'automne. Les lancements seront opérés par la société Arianespace au Centre spatial guyanais.

Pour le moment, la fusée Ariane 5 ES, qui pourra embarquer quatre satellites à la fois, n'est pas encore disponible. Elle devrait l'être d'ici à la fin de 2015."

 

 

 

Citation :

 

"February 6, 2015 – Soyuz Flight VS11

The two Galileo satellite passengers for launch on Arianespace’s next Soyuz flight have now been delivered to French Guiana, enabling the start-up of payload preparations for this medium-lift mission.

Transported by a Boeing 747 cargo jetliner, the pair arrived overnight at Félix Eboué International Airport near the capital city of Cayenne – after which these satellites, protected inside their shipping containers, were unloaded and subsequently moved by road to the Spaceport early this morning.

OHB System built the two Galileo spacecraft in Bremen, Germany as prime contractor. Their navigation payloads, which will generate the precision positioning measurements and services to users worldwide, were supplied by Surrey Satellite Technology Ltd. in Guildford, UK.

The Galileo program is Europe’s initiative for satellite navigation, providing a highly accurate global positioning system under civilian control – to consist of 30 satellites in total, along with European control centers and a worldwide network of sensor and uplink stations.

To deliver highly accurate positioning for most places on Earth, the complete Galileo constellation will be distributed along three circular medium Earth orbit planes at an operational altitude of 23,222 km., inclined 56 deg. to the equator.

The network’s complete operational and ground infrastructure will be deployed during Galileo’s Full Operational Capability phase, which is managed and funded by the European Commission, with the European Space Agency delegated as the design and procurement agent on the Commission’s behalf.

The upcoming mission, designated Flight VS11 in Arianespace’s numbering system, will mark the company’s fourth launch to date with Galileo spacecraft."

 

http://www.arianespace.com/news-mission.../2015/1257.asp

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Les 2 passagers de la prochaine mission de Soyouz (vol VS11 programmé le 27 mars), sont réceptionnés dans le bâtiment de préparation des charges utiles, pour y subir une série de tests et d’essais :

 

 

thumbs_Fitcheck-CU1_S1A_006.jpgthumbs_Ouverture-conteneur-CU1_094.jpgthumbs_Ouverture-conteneur-CU1_079.jpg

thumbs_Ouverture-conteneur-CU1_055.jpgthumbs_Ouverture-conteneur-CU1_011.jpgthumbs_Fitcheck-CU1_S1A_031.jpg

thumbs_Fitcheck-CU1_S1A_024.jpg

 

Allez .... Croisons les doigts ...

 

http://www.csgpreparationlancement.com/soyouz/vol-soyouz-11-controle-des-satellites-galileo/

 

Modifié par jojo (lo savoyârd)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La ville de Yueyang utilise le système de positionnement Beidou pour suivre et contrôler en temps réel les quelques 200 véhicules de transport en commun.

Henri K
.

Modifié par Henri K.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien beau toutes ces promesses de précision, de savoir son positionnement ent temps réel etc. Mais ça ne fait pas tout !

 

une histoire belge:

http://www.ouest-france.fr/insolite-le-car-de-touristes-belges-fait-un-detour-de-1-200-km-3241753

Galileo a une spécificité, il GARANTIT (commercialement) la position. Ce que ne font pas les autres systèmes afaik.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas: à mon sens ils auront beau garantir tout ce qu'ils veulent, si le conducteur se plante de destination ce n'est pas Galileo qui va le lui signaler, non ? Ou alors ils ont inventé un nouveau système de saisie des adresses qui détrompe systématiquement les utilisateurs ?

Je remet le lien de l'article, il semble que les liens insérés sur l'ancienne version du forum ne marchent plus.

http://www.ouest-france.fr/insolite-le-car-de-touristes-belges-fait-un-detour-de-1-200-km-3241753

Est-ce que tu peux détailler cette notion de garantie ? ça recouvre quoi exactement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 252
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    mayce
    Membre le plus récent
    mayce
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 391
    Total des sujets
    1 164 023
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets