Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

AFRIQUE : politiques internes et relations internationales


Recommended Posts

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/les-enjeux-internationaux/le-gaz-nigerian-au-coeur-des-rivalites-entre-le-maroc-et-l-algerie-6135887

En juillet, Alger a signé avec le Nigeria et le Niger un mémorandum d’entente du projet de gazoduc transsaharien.

Le 15 septembre, c’est au tour du Maroc de signer un mémorandum sur un projet de gazoduc reliant le Nigeria pour approvisionner l’Afrique de l’Ouest et l’Europe.

Le projet de gazoduc algérien semble le plus avancé, avec un tronçon achevé à 70 % entre le Delta du Niger, où se trouvent les gisements de gaz, et le nord du Nigéria. Le tracé est plus direct que son projet concurrent marocain et ne traverse que trois pays contre minimum douze pour le Nigeria-Morocco Gas Pipeline (NMGP). Mais cet avantage est en même temps une faiblesse, certes le Trans-Saharan Gas-Pipeline (TSGP) algérien nécessite moins de négociations à établir avec les pays traversés, mais il n'offre qu'un seul débouché : l'Europe. Le NMGP marocain alimenterait quant à lui une douzaine de pays en gaz sur son parcours, autant de débouchés et de financeurs potentiels, la Cedeao est d'ailleurs partie prenante au projet.

Pour le TSGP algérien, il s'agira de sécuriser le tracé du pipeline qui traversera des zones dans lesquelles sont actifs de nombreux groupes armés, parmi lesquels Boko Haram ou encore l’État islamique en Afrique de l’Ouest. Concernant le NMGP marocain, le parcours offshore dans l'océan atlantique démultiplie les coûts.

Link to comment
Share on other sites

https://www.lepoint.fr/livres/la-colonisation-arabe-etait-pire-que-la-colonisation-europeenne-01-12-2022-2500120_37.php

À l'époque où il s'intéressait à la littérature omanaise, car l'auteur travaille beaucoup à des anthologies, Abdelaziz Baraka Sakin tombe sur deux livres datant de la colonisation des Omanais à Zanzibar. « L'un était les Mémoires de la fille du sultan, l'autre était écrit par un chef militaire qui capturait les esclaves. J'ai été frappé par le fait que la princesse parle de la vie fastueuse des Omanais à Zanzibar, et décrive les Zanzibarites comme des gens qui ne faisaient rien, des paresseux, alors que les Africains faisaient tout, cultivaient la terre, s'occupaient des récoltes, et jusqu'à laver les corps des maîtres. Ce contraste entre ce paradis pour les Omanais et cet enfer vécu chez eux par les Africains m'a interpellé. La vie de l'individu simple, celui dont personne ne se préoccupe, ce qu'on appelle le vide historique a motivé mon roman, qui vient le combler. »

Le sultanat d'Oman et le Koweït n'ont pas pardonné à l'auteur sa vision des choses : ce livre, précise sa maison d'édition française (Zulma), est interdit dans ces pays.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Zambie :

https://africanarguments.org/2022/12/why-is-zambia-president-hichilema-adored-abroad-but-disappointment-at-home/ (16 décembre 2022)

La deuxième raison de l'image positive d'Hichilema à l'étranger est qu'il se positionne pour être flatté par l'Occident. Comme de nombreux dirigeants africains, le président zambien a soif d'approbation de la part des Américains, des Européens et des Sud-Africains blancs. Les pays occidentaux ont à la fois loué et exploité cette attitude pour les aider à garantir leurs intérêts stratégiques et à contrer l'influence croissante de la Chine et de la Russie. Comme l'a déclaré Jim Risch, membre de la commission des affaires étrangères du Sénat américain, après avoir rencontré Hichilema, le dirigeant zambien "travaille dur pour limiter l'influence malveillante et prédatrice de la Chine en Zambie et pour accroître la coopération avec les États-Unis".

Cette "coopération" a pris de nombreuses formes. Hichilema a agi rapidement pour permettre aux États-Unis d'établir un bureau militaire de type Africom à Lusaka, ce à quoi ses prédécesseurs s'étaient fortement opposés. Son administration a supprimé tous les frais de visa touristique pour les ressortissants nord-américains et européens. Et le président a conclu des accords extrêmement généreux avec des multinationales minières telles que First Quantum Minerals (FQM), une entreprise canadienne qui a investi dans l'élection d'Hichilema. Au début du mois, le gouvernement zambien a renoncé à sa participation de 20 % dans la mine de Kansanshi, gérée par FQM, en échange d'une redevance dérisoire de 3 % sur les recettes. Alors que la demande mondiale de métaux stratégiques tels que le cobalt, le cuivre et l'uranium augmente, Hichilema semble satisfait d'échanger les précieux minéraux du pays contre de grandes invitations et des paroles aimables de l'Occident. Les partis d'opposition affirment que le gouvernement a également l'intention de privatiser les entreprises parapubliques restantes, telles que la Zambia Electricity Supply Corporation et la Zambia Telecommunications Company, avec des entreprises britanniques et américaines en lice pour les reprendre.

Tout cela a contribué à l'image positive d'Hichilema en Occident, dont les gouvernements et les diplomates ont également évité de critiquer leur partenaire malléable. Lorsque l'ancien président Edgar Lungu a porté atteinte à la démocratie et aux droits de l'homme, il a suscité de vives critiques. Les mêmes abus sous Hichilema ont été passés sous silence.

Au cours de la première année de Hichilema, plus de personnes ont été arrêtées et envoyées en prison pour avoir enfreint une loi douteuse de 1965 contre la diffamation du président que pendant les six années de Lungu. Ce record n'a pas empêché les États-Unis de qualifier la Zambie de "point brillant pour la démocratie en Afrique" lors du récent sommet États-Unis-Afrique.

En Zambie, on a de plus en plus l'impression que Hichilema encourage la discrimination ethnique, ignore la corruption, gère mal une économie déjà pauvre, sape les institutions démocratiques et sert de laquais aux compagnies minières étrangères et aux pays occidentaux.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...