alexandreVBCI

Turbo-prop COIN/CAS/ISR et divers

Recommended Posts

après on bascule dans une logique de coût ...

En clair équiper des turbo prop avec des protections actives passives de la catégories de celles que l'on trouve sur le tigre ou le 2000D voir pour certains équipement le Rafale est-ce supportable en terme de cout ???

L'argument choc de l'avion à hélice c'est en particulier son cout de mise en oeuvre et son cout à l'heure de vol en plus de sa supposée efficacité (tant active destruction de la cible que passive rentrer avec son pilote ...)

si on en arrive à équiper un Texan II comme un Caracal un 2000 ou un Tigre (après tout ils affrontent les mêmes menaces voir même plus car plus bas plus près plus lent que les chasseurs bombardiers...)

ON VA POUVOIR S'EN PAYER COMBIEN DE CES MERVEILLES QUI EN DEHORS DE CASSER DU MORICAUD NE POURRONT FAIRE QUE DE LA CHASSE A L'ULM

Les contre mesure en pod ... sont réutilisable sur tout un tas d'avion du meme genre, l'armement de sabord aussi etc.

Un PC-6 avec un 20mm de sabord, une boule optro, deux petit panier a rocket, un chaff en pod et un bidon... tout est récupérable pour autre chose. Le SH20 va dans les pnather/cougar, les panier a rocket pareil, le pod contre mesure peut servir pour protéger un turboprop qui fait du cargo, et le bidon ca coute rien. La radio de bord pareil ...

Le pire c'est que des PC6 on les as déjà :) ... y a plus qu'a attendre qu'un pays ai les couille de tester le truque - a part les irakien ;) -

Fool te donnera le cout a l'heure de vol d'un PC-6, mais vu combien ca coute aux aeroclub et club de parachutisme ... c'est probablement infiniment moins cher qu'un simple gazelle, et probablement suffisant pour de l'escorte et de la reco. Pas besoin de descendre bien bas avec une paire de jumelle IR a 3000 pieds ca le fait bien, et ca se trouve a bonne distance le machin engage plus serré que SATCP :)

C'est quand meme amusant qu'on fasse voler des gazelle sans autre auto protection qu'une alerte tracking radar et un ejecteur de leurre des année 60 ... mais qu'on s'inquiete pour un turboprop avec un pod contre mesure récent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout simplement Gally parce que ta Gazelle elle ne fait pas de l'appui feu contre des troupes qui sont au contact...

La Gazelle essaie autant que faire se peut d'observer sans être vu c'est quand même la tactique ALAT depuis 30 ans et si tu te souviens de l'interview du chef de corps du 5 RHC de Pau dans DSI quand ils ont touché le Tigre, c'est encore d'actualité avec le nouvel appareil.

Ce que je m'échine à dire ici c'est qu'un avion COIN S'EXPOSE au tir adverse pour pouvoir lui même faire usage de ses armes d'appui direct (canons, 0.5, roquettes ...). Il est obligé de se montrer.

Il lui faut des CME et des leurres en interne car il n'a pas (hormis le A 10 et le Su 25) pléthore de points d'emport pour autre chose que des armes.

Si vous voulez lui faire tirer de la BGL ou du JDAM je vous signale que les drones et les chasseurs font çà très bien les premiers avec des autonomies de 20 heures et les second avec des emports >  ...

Encore une fois faire du COIN à l'ancienne c'est avoir un avion qui encaisse et avoir les moyens d'accepter les pertes

Au Vietnam les américains ont perdu plus de 150 A/1; AE/1 du fait essentiellement de tirs d'armes légères et de DCA moyenne. 5% des pertes de l'Air Force. Quasi pas de SAM 7 ...

Aujourd'hui selon moi le COIN par avion léger n'est pas la panacée pour plusieurs raisons

-Il faut produire un nouvel avion (il n'y a plus en stock de cellules suffisamment fraîches en nombre suffisant)

-Il faut voler plus bas et à 250/300 noeuds

-Il faut accepter de perdre du monde plus facilement qu'aujourd'hui

-Il faut équiper ces avions contre les menaces (masse, coûts...)

-Il faut trouver les budgets

-Il faut développer des nouvelles filières formation, maintenance ...

-Il faut des pilotes (je présume que piloter un PC 7 en A-stan dans la vallée d'Uzbeen en délivrant de l'armement au profit de troupes au contact n'est pas à la portée du premier macaronné venu après 150 heures sur Epsilon et Grob 120...)

Avec des Stingers et des Redeyes d'ancienne génération, du courage et de l'imagination les afghans ont fait des étincelles contre les russes...

A méditer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un PC-6 tourne autour de 1000 euros de l'heure de vol en location  =) ......

et oui je penses qu'il faudra accepter les pertes même si on peut proteger un PC-6 ou autre d'une façon qui ferait rêver les pilotes de skyraiders au vietnam .

qu'est-ce que les talebs ont comme artillerie AA  ? de la 14.5 ? les nord-vietnamiens étaient mieux équipés ...que leur reste-il comme stingers ?

je vois le truc comme une machine rustique , pas chère a acquérir , entretenir et utiliser , idem pour l'armement et bien sur réservée a des conflits de basse-intensité , si les rebelles sortent de l'armement plus conséquent , on envoie les machines adaptées ....

plutôt que de bouffer le potentiel d'un avion de première ligne hors de prix pour flinguer une douzaine d'insurgés armés d'AK et de RPG avec une JDAM qui vaut son pesant de cacahuètes , je préférais un PC-6 qui traite au canon de sabord ou a la roquette ....

niveau personnel je ne vois pas ou est le problème , de toute façon le pilote qui sort d'école avec 150H au compteur n'est pas opérationnel quel que soit la machine ou le conflit .

un entrainement specifique au vol CAS doit pouvoir se faire en 50 a 100 heures grand maxi la encore sur une machine qui ne coute pas cher et il vaut mieux passer a un PC-X , TEXAN II ou autres en venant de l'epsilon que d'un 2000 ou rafale , l'entrainement au combat BVR ou a la pénétration tactique TBA a 500 kts n'aidera pas .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

-Il faut produire un nouvel avion (il n'y a plus en stock de cellules suffisamment fraîches en nombre suffisant)

Produire un Pilatus prend un rien moins de temps qu'un Rafale

-Il faut voler plus bas et à 250/300 noeuds

Que font tous les hélicos de la coalition sur place ?

-Il faut accepter de perdre du monde plus facilement qu'aujourd'hui

Un Pilatus passant à 300 noeuds, avec un siège blindé, ne risque pas plus qu'un Tigre qui atteint difficilement les 200 noeuds en Afgha

-Il faut équiper ces avions contre les menaces (masse, coûts...)

La menace se limitant à de la Kalash, un peu de 12,7 et semble-t-il des SAM7 a la date de péremption largement passée

-Il faut trouver les budgets

On annule la commande de 1 seul Rafale et l'on peut facilement s'offrir de 15 à 20 Pilatus armés

-Il faut développer des nouvelles filières formation, maintenance ...

Pas plus difficile à maintenir que les avions d'entrainement à l'heure actuelle en service dans l'AdA

-Il faut des pilotes (je présume que piloter un PC 7 en A-stan dans la vallée d'Uzbeen en délivrant de l'armement au profit de troupes au contact n'est pas à la portée du premier macaronné venu après 150 heures sur Epsilon et Grob 120...)

Sans doute, mais surement pas plus compliqué qu'un Rafale dans la même vallée, alors qui peut le plus peut le moins. La plupart des équipages de Leclerc sont déployés en OPEX sur ERC90

Avec des Stingers et des Redeyes d'ancienne génération, du courage et de l'imagination les afghans ont fait des étincelles contre les russes...

Les Stinger livrés par la CIA à l'époque étaient du tout dernier modèle. Pas un Redeye ou presque n'a par contre été livré

Un tel avion est en fait un hélico ultra rapide (300 noeuds) qui ne sait pas faire de vol stationnaire, c'est tout ... Tout en emenant nettement plus d'armement (essayez de monter 1,5 tonnes d'armement sur 1 Tigre) et en coutant moins cher .... Or on deploye bien des dizaines d'hélicos en Afghanistan, pourquoi pas de tels avions ?

Clairon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

200kts le tigre ?   :O en piqué alors  :lol: ...c'est plutôt du 150Kts+ en palier ....

le PC-6 torboporter c'est 125kts , un poil lent a mon avis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais les tigres feront du Close Combat Attack à 10 m du sol :

il sera interessant de comparer le retex tigre versus appache que les US font voler plus haut à l'ancienne...cela devrait donner un embryon de réponse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=Hzhrvq7V6W0


Un pauvre bout de piste sans trop de grosse caillasse ... si possible avec un peu de pente ... et hop ca prend a peine plus de place qu'un helo :lol:

Ca embarque 10 para ou 1600kg de charge utile, ca grimpe presque a la verticale, ca vole seulement a 150kts m'enfin pas pire qu'un helo. Le plfaond ... limité par l'équipement des pilotes :) Le machin arrive a délivrer du fret a près de 6000m d'altitude au Népal.

Pour escorter des convoi depuis 3000 pieds ... faire un peu de reco ... et accessoirement lacher des border de 20mm et quelques rockets pas besoin de se faire chier avec autre chose. En plus ca ballade du fret et des gars, permet des ravito et evac meme dans des condition super pourries un bout de route meme en terre battue suffit.

Endurance 4h30 et 7h30 avec 2 bidons (2x250L).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un pauvre bout de piste sans trop de grosse caillasse ... si possible avec un peu de pente ... et hop ca prend a peine plus de place qu'un helo :lol:

:lol:....et avec un hush-kit et des gros pneus basse pression ça se pose dans le lit des rivières en alaska sur les galets .....et ça se trouve en occase avec du potentiel a moins de 800.000 euros ...

quelqu'un connait le prix neuf ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous renvoie aux ROE en vigueur à l'heure actuelle en A-stan en matière d'appui sol c'est autre chose que du tir en sabord à partir d'un Pilatus...

Savez-vous (je le tiens de source sûre) qu'à l'heure actuelle nous français sommes les derniers sur la liste des TacpI quand il s'agit de solliciter un appui air-sol au sein de la coalition ... Cà veut dire que les normes sont sévères et que à part les ricains les anglais et les beneluxiens (F 16 et équipements US)

Aujourd'hui c'est JDAM et JDAM like pour le CAS en A-stan et rien d'autre ...

Ceux qui donneront le "la" en la matière ce sont les américains tant que les ricains ne feront pas de COIN il n'y en aura pas ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous renvoie aux ROE en vigueur à l'heure actuelle en A-stan en matière d'appui sol c'est autre chose que du tir en sabord à partir d'un Pilatus...

Savez-vous (je le tiens de source sûre) qu'à l'heure actuelle nous français sommes les derniers sur la liste des TacpI quand il s'agit de solliciter un appui air-sol au sein de la coalition ... Cà veut dire que les normes sont sévères et que à part les ricains les anglais et les beneluxiens (F 16 et équipements US)

Aujourd'hui c'est JDAM et JDAM like pour le CAS en A-stan et rien d'autre ...

Ceux qui donneront le "la" en la matière ce sont les américains tant que les ricains ne feront pas de COIN il n'y en aura pas ...

Gneuh ?! personne te parle de bombe ... on est dans le 20mm ou rocket 70mm, de maniere organique avec la patrouille/convoi. On est pas du tout dans un cadre de CAS externe.

Rien n'interdit a un gazelle escortant un convoi comme mission principal de faire feu sur demande du CdS infanterie, de maniere relativement sur puisque qu'il ont organisé la mission et les procédure ensemble.

De plus lors de différente mission francaise ... notament alassay les F15 on lourdé du 20mm et de la bombe lisse ... Les bombe lisse c'est dans le cadre de l'interdiction ... pas "close". Un poste de tir insurgé posé a flanc de montagne a 500m de la moindre vie humaine ou construction et en pleine zone de combat ca se traite a la bombe lisse.

Pareil pour les A10 qui rafalent du 30 des que les ligne sont pas imbriqué a quelques dizaine de metre ca arrose sec.

Quand un truboprop bosse organiquement pour une troupe d'infantrie moto avec communication directe, suivie des com' sol par l'équipage aéro et trois paire d'yeux a bord ... le risque de quelques rockets et de rafale de 20 est de loin moins élevé que des bombe de 250kg.

C'est l'avantage des petit unité genre turbo prop on peu en dédié un a chaque convoi ou presque, de maniere permanente. C'est pas comme un jet qui arrive de nulle part, qui ne connait rien ou presque a l'opération en court et a la géographie des lieu et qui doit en un instant modéliser l'action et le positionnement puis élaborer une tactique pour sortir les mec de la merde.

Avec le turboprop on est dans le préventif et le curatif précoce ... avec le jet on est dans la chimiothérapie et les rayon.

Pour moi c'est complémentaire, le turboprop utilitaire gunshipisé étant plus un concurrent de l'hélico de manoeuvre gunshipisé que du jet d'assaut.

Une sorte de drone piloté tout simplement :)

Le but du jeu étant de lever le renard et de le faire fuir en arrosant au jugé au 20 de maniere a laissant l'infanterie le temps d'organiser sa riposte ou manoeuvre de maniere relativement sereine.

Un guetteur d'IED par exemple ... ne serait plus trop a l'abri, meme planqué dans une fermette il ne pourrait pas fuir discrtement et serait poursuivi par l'équipage du truboprop s'il reste planqué il s'expose a la fouille de l'infanterie prise la main dans le sac.

Pareil pour les embuscades difficile a organiser avec une reco air, du moins la surprise est tres réduite.

C'est cette permanence de présence qui peu avoir un effet repoussoir sur les insurgés... on est incapable de la mettre en place via l'infanterie des des poste de surveillance, on peut le faire de maniere ephemere via des aeronef léger, dont l'nedurance peu aller jusqu'a 7h ... et qui n'ont pas besoin de plus d'une FOB comme base opération.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Autant prendre un drone lourd, genre Avenger comme mitrailleuse et plusieurs points lourd. On peut même le blinder assez lourdement.

On abandonne l'idée de pilote et on sort un drone lourd.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'heure, un drone de surveillance à t il la réactivité d'un pilote ?

Repérez des cibles mouvantes furtives  ou évaluez la situation générale de la zone derrière un moniteur, même une TV de 90 cm, me semble plus difficile que quelqu'un qui est ''dans le bain''.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'heure, un drone de surveillance à t il la réactivité d'un pilote ?

Repérez des cibles mouvantes furtives  ou évaluez la situation générale de la zone derrière un moniteur, même une TV de 90 cm, me semble plus difficile que quelqu'un qui est ''dans le bain''.

Y a quelqu'un derrière le drone et ça vas vite pour prendre des décisions, je ne parle pas de machine autonome mais de drone.

tu crois que le gas dans le bain, ne vas pas péter une durite ou être fatiguer de se taper 3 heures de vol assis?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y a quelqu'un derrière le drone et ça vas vite pour prendre des décisions, je ne parle pas de machine autonome mais de drone.

tu crois que le gas dans le bain, ne vas pas péter une durite ou être fatiguer de se taper 3 heures de vol assis?

d'après tous les reportages que j'ai vu , la reactivité et le temps de reponse sont longs avec un drône , et ces trucs volent comme des 747 , pas vraiment maniables ni faits pour évoluer au fond d'une vallée encaissée et il va falloir combien de temps pour développer un drone lourd , blindé et maniable ? et surtout a quel prix ? si c'est pour refaire un truc plaqué or qui coute un bras , autant utiliser des raptors pour larguer des roquettes   :lol:

on peux se taper nettement plus de 3 heures de vol assis sans " péter une durite " , le mec qui a un problème avec ça faut qu'il change de metier  :lol: .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dans l'avion il n'y aura pas d'écran de 90 cms ...

Mais en revanche une liaison de données ... çà comporte de aléas ...

Non dans tout çà il faut espérer que l'opposition n'aura jamais d'équipement un tant soit peu efficace

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a quelqu'un derrière le drone, mais son situation awareness est probablement bien loin de celui du pilote qui est sur place. Avec les caméras du drone, il ne peut pas faire "un coup d'oeil à droite, un coup d'oeil à gauche", il est obligé de passer par un panoramique (ou il faut des drones équipés de 8/16 caméras actives simultanéement pour switcher de l'une à l'autre). Le pilote embarqué peut, lui, garder son FLIR sur un point d'intérêt, et zaper son regard sur tous les secteurs.

L'évaluation du niveau de risque pris au sol est différente selon qu'on est sur place ou que l'on téléopère. Le fait de faire la guerre "comme un jeu vidéo" a déjà conduit à des sur-estimation du risque ou a des incompréhension de la situation qui ont conduit à des "dommages collatéraux".

Le fait de ne pas y être, de ne pas ressentir la séparation de la GBU ou le recul canon, l'accélération lors de la ressource après la passe de tir, ... tout cela fait qu'il est beaucoup plus facile d'engager avec un drone qu'avec un avion piloté ... avec un risque accru de bavure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous sommes aux début des drones de combat, aucun de ses appareils ne sont conçues dans une optique de combat. Ce qui revient cher dans un avion c'est l'homme, en perdre un reviens à perdre des compétences qui sont difficilement remplaçable.

Les A10 qui sont des avions d'appui aux sol, ont un grand nombre de bavure malgré tout le système genre FLIR et je regarde ailleurs. Un être humain dans un avion est soumis à des facteurs assez stressant, position assise, temps de vol, fatigue, combat etc.... Prendre un drone permet d'avoir un pilote frais avec un hiérarchie derrière de plus on sous estime trop le temps de réaction, la plupart du temps, c'est la chaine de commandement qui fait frein.

Un drone de combat reviendras bien moins cher, il n'y a pas de pilote donc aucun système interne d'interface homme-machine et de sécurité pour celui-ci. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

heureusement qu'il y a une interface homme-machine avec les drônes  ;) ....elle est simplement déplacée , ces trucs suivent les instructions données genre vole a tel cap , telle altitude et l'opérateur contrôle la camera ....

comme l'a dit Fatac , les yeux humains même si c'est old-school c'est du full-full HD grand angle et vision stéréoscopique le tout monté sur une articulation trois axes particulièrement rapide ; évidemment qu'il y a eu des bavures et il y en aura encore et il y en aura aussi avec les drones comme dans toute activité humaine ...et la guerre est une activité risquée .

je le redis mais voler trois heures assis ce n'est pas difficile loin de la et dans ces trois heures de vol CAS il n'y a pas trois heures d'attaque d'insurgés , niveau munition cela serait difficile  :lol:

piloter en surveillant le sol , tu peux faire ça 6 heures par jour sans forcer

il y a eu moults etudes sur la fatigue en vol que ce soit dans le civil ou l'armée qui ont servi a déterminer les temps de vols max et amplitudes de vol ....

et tu sous-estimes grandement la résistance des pilotes et on ne parle pas de combats air-air contre le pacte de varsovie là .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On the other hand, the USAF is likely to recoup some of their investment in an all-IW fleet because such aircraft have dramatically lower operating costs. In a typically low-threat IW operating environment, a light turboprop is often as survivable as an high-performance jet fighter, said Michel Merluzeau, CEO of the Seattle-based G2 Solutions consulting firm.

So "you could still fly a combat mission at a fraction of the cost," Merluzeau said.

But Merluzeau agreed with other analysts that such a fleet would be limited to a narrow set of operations.

"My guess is that the air force has a fairly unique [concept of operations]," Merluzeau said. "Whether allies within NATO will follow is a matter of a combination of budget priorities and whether the allies will feel compelled to go wherever the US is going to go."

The USAF plans to complete twin analyses of its options for light attack and light airlift by December, Day said. The options range from buying either a clean-sheet or in-production design or reviving a previously retired type, such as the famed OV-10 Bronco (shown above), Day said. The USAF may also still decide that its current aircraft, including A-10s, can meet the requirement, he said.

But the USAF seems committed to start-up the new fleet in the near-future.

"I would be surprised," Day said, "if we aren't positioned to have programme initiations in about Fiscal 2012."

http://www.flightglobal.com/blogs/the-dewline/2009/08/analysts-among-allies-usaf-wal.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

heureusement qu'il y a une interface homme-machine avec les drônes  ;) ....elle est simplement déplacée , ces trucs suivent les instructions données genre vole a tel cap , telle altitude et l'opérateur contrôle la camera ....

comme l'a dit Fatac , les yeux humains même si c'est old-school c'est du full-full HD grand angle et vision stéréoscopique le tout monté sur une articulation trois axes particulièrement rapide ; évidemment qu'il y a eu des bavures et il y en aura encore et il y en aura aussi avec les drones comme dans toute activité humaine ...et la guerre est une activité risquée .

je le redis mais voler trois heures assis ce n'est pas difficile loin de la et dans ces trois heures de vol CAS il n'y a pas trois heures d'attaque d'insurgés , niveau munition cela serait difficile  :lol:

piloter en surveillant le sol , tu peux faire ça 6 heures par jour sans forcer

il y a eu moults etudes sur la fatigue en vol que ce soit dans le civil ou l'armée qui ont servi a déterminer les temps de vols max et amplitudes de vol ....

et tu sous-estimes grandement la résistance des pilotes et on ne parle pas de combats air-air contre le pacte de varsovie là .....

L'œil humain full HD, stéréoscopique? Faut pas rêver, j'aurais compris l'aigle mais l'humain. Il a certes des senseurs mais ils sont imparfait, c'est le cerveaux qui fait la traduction. De plus un avion n'a pas une bulle transparente sur 360°. Faut arrêter de croire que l'homme est supérieur à la machine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'œil humain full HD, stéréoscopique? Faut pas rêver, j'aurais compris l'aigle mais l'humain. Il a certes des senseurs mais ils sont imparfait, c'est le cerveaux qui fait la traduction. De plus un avion n'a pas une bulle transparente sur 360°. Faut arrêter de croire que l'homme est supérieur à la machine.

Euh... a l'heure actuelle l'oeil humain est tout de meme beaucoup plus performant que la plupart des capteurs...

Il ne suffit pas de balancer un pauvre flare pour qu'il decroche de la cible... Il sait la reconnaitre meme si elle change d'angle... Quand a l'aigle, si sa vision est plus percente elle est loin d'etre aussi "grand-angle" en 3D. Si le cerveaux fait la traduction, c'est le role joue par l'electronique situe a bord de l'avion. Elle aurait bien l'air bete ta boule electro sous le drone si il n'y avait rien au bout des fils...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut arrêter de croire que l'homme est supérieur à la machine.

L'inverse est aussi vrai ... Faut arrêter de croire la machine supérieure à l'homme (en l'état actuel de la technologie).

L'œil humain full HD, stéréoscopique? Faut pas rêver, j'aurais compris l'aigle mais l'humain. Il a certes des senseurs mais ils sont imparfait, c'est le cerveaux qui fait la traduction. De plus un avion n'a pas une bulle transparente sur 360°. Faut arrêter de croire que l'homme est supérieur à la machine.

Les capteurs CCD sont tout aussi imparfaits que la rétine humaine (en terme de saturation, de latence, etc). Leur seul avantage éventuel est une résolution probablement supérieure, encore que, dans l'axe optique de l'oeil, je ne suis même pas sûr que la rétine ne soit pas plus dense, tout en fournissant un bon traitement périphérique.

En outre, les pilotes sont généralement retenus avec des capacités visuelles supérieures à la moyenne de la population.

La vision humaine EST stéréoscopique. Celle de l'aigle ne peut pas l'être vu la position de ses yeux, ou alors juste sur un très fin pinceau, devant lui, et encore, son bec va géner. C'est pour cela qu'il est obligé de secouer la tête pour estimer les distances : passer sa cible rapidement d'un oeil à l'autre, avec un mouvement calibré qu'il connait, pour récupérer une stéréoscopie - comme les poules.

Le cerveau humain fait la traduction ? C'est certain. Mais dans tous les cas, même avec un drone téléopéré, le cerveau humain fait la traduction sur ce qu'il voit. Dans un cas, la perception est directe, voire augmentée par des capteurs électroniques supplémentaires. Dans l'autre cas, à la latence rétinienne et de la prise en charge de l'info par le cerveau, on ajoute la latence du capteur CCD, celle de l'électronique de traitement, le temps de transmission du signal (non négligeable si transmission par satellite), le traitement en réception, et la latence propre à l'affichage devant l'opérateur.

Il ne faut pas oublier que la chaine optique d'un drone ne fournit pas habituellement de vue d'ensemble, de grand champ. C'est comme un pilote ne pilotait qu'avec des jumelles. Il voit vachement mieux ce qu'il regarde, mais c'est au bout d'un tunnel qui lui masque tout ce qui se passe autour.

Actuellement, j'estime les plates-formes téléopérées insuffisamment dotées en capteurs pour leur accorder le même niveau de confiance qu'à une plate-forme embarquant son pilote. Il leur manque du grand champ, la possibilité pour l'opérateur de zapper d'un secteur à un autre (même dans la calotte supérieure seulement), en moins d'1/4 de seconde, etc.

Les opérateurs de drones de combat sont ils à l'aise, par exemple, quand il s'agit d'estimer le vent entre eux et la cible, pour limiter la dérive d'éventuelles munitions non guidées (canon, roquettes ou bombes lisses).

Je ne remets pas en cause l'utilité probable des drones de combat, ce serait hors sujet. Je souhaite juste exprimer quelques unes de leurs limites opératives, à mes yeux et en l'état actuel des techniques, qui peuvent justifier du maintient d'un pilote dans un appareil de COIN/CAS.

Pour recoller à l'axe principal du sujet, j'aurai quand même tendance à préférer un turbo-rec au turbo-prop. Le carénage intégral d'un réacteur me parait limiter les risques d'endommagement de la soufflante par les tirs (à par de face, on a plus de chances de toucher le carénage qu'une pale ou une aube).

Et franchement, en terme de maintenance, le réacteur me parait moins délicat que le turbo-prop (groupe réducteur, mécanisme de variation de pas de l'hélice, ...), mais je me fais peut être des idées ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un apparte sur la vision de l aigle forcemment stereoscopique pour l evaluation de laprofondeur de champsImage IPB

Exact ... j'avais négligé l'aspect "implantation frontale" des yeux de l'aigle, et je ne connaissais pas les deux fovea.

Plus d'info (vulgarisation niveau Terminale) ici : http://tpevision.chez.com/accueil.htm

Ou aussi ici : http://pagesperso-orange.fr/cavernec/tpe/fovea.htm

My faullt ...   :-[

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un apparte sur la vision de l aigle forcemment stereoscopique pour l evaluation de laprofondeur de champs

Oui, enfin ca ne fait que 40degres de stereo alors qu'on est beaucoup plus large que ca.

Par ailleurs, la stereo et la profondeur de champs sont deux notions totalement differentes. La profondeur de champs definie la profondeur de nettete de l'image. On peux voir en stereo avec une profondeur de champs faible ou non tout comme on peux avoir une tres grande profondeur de champs avec un seul capteur (camera, appareil photo, borgne  :lol:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Statistiques des membres

    5119
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    STEPHANE BEGALA
    Membre le plus récent
    STEPHANE BEGALA
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20104
    Total des sujets
    1088759
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets