Recommended Posts

Il y a 14 heures, Jésus a dit :

Vous visiblement vous avez mal compris ce que je voulais dire.

Que l'Iran possède des milices et des cellules prêtes à se réveiller, c'est indéniable, mais il ne faut pas non plus prendre une équipe d'assassin en France ou un trafiquant en Afrique pour des armées secrètes qui vont mettre le monde à feu et à sang. Ces petites opérations sont une nuisance secondaire, marginale et elles étaient permises dans un scénario ou l'Iran pouvait bouger assez librement.

C'est justement cela que j'ai cité, une guerre coupant l'Iran des ses tentacules, ne lui permettant pas de les alimenter pour continuer le combat. Que le Hezbollah ou d'autres milices agissent, qu'elles tirent des missiles, oui bien entendu, cette capacité de porter la guerre ailleurs, l'Iran la possède, mais la question est de savoir combien de temps ces diverses milices peuvent tenir sans le soutien iranien?

Qu'il y ait des milliers de missiles pointés sur Israël, c'est une vision d'esprit, car en réalité, tous sont dans des caches et l'immense majorité ne sont pas du tout guidés et ne feront pas grand chose, ça s'est déjà vu, ces missiles ne sont pas des missiles nucléaires, ni des scud, c'est globalement des roquettes ne faisant pas plus de dégât qu'un obus. Pour la propagande, ça marche toujours bien de brandir les missiles avec l'imaginaire de "détruire" Israël, mais d'un point de vue opérationnel, ça ne fait pas grand chose. Et ne pensons pas non plus que les israéliens attendront sagement de recevoir ces missiles, ça répondra. N'oublions pas aussi le FINUL, qui même si elle n'agira pas militairement, s'avère être une contrainte pour les deux côtés et si le Hezbollah ouvre les hostilités, ben le parti se mettre à tort, il ne sera plus la "résistance" et il deviendra le responsable qui aura mis le Liban dans la guerre et ça, je pense que ça passera un peu moins bien au delà de la communauté chiite, déjà son rôle en Syrie est fortement contesté ou il niait même son implication pour éviter de se faire trop d'oppositions à l'intérieur du Liban, alors plonger le pays dans la guerre en montrant clairement qu'il ne défend pas le Liban mais l'Iran et ses intérêts, croyez moi, ce ne sera pas aussi facile

Au Yemen, on ne voit pas ce qu'il pourrait y avoir de plus que maintenant à part vouloir faire du symbolique, mais là aussi, quid de la durée de ces symboles?

En Irak, le spectre de daesh rode encore et quoi qu'on le pense, quand Bagdad a demandé de l'aide, officiellement ce sont les américains et d'autres qui sont venus faire le travail aux côtés de l'armée irakienne, les iraniens ont joués un jeu de milices amenant presque à contester au pouvoir irakien son armée officielle, pris à la gorge comme pour le Liban avec le Hezbollah, même stratégie.

Alors oui, on peut se dire que l'Iran a un fort potentiel de nuisances, mais quand on y regarde bien, leurs "outils" ne sont pas forcément en bonnes positions si elles ramènent une nouvelle guerre dans leur pays afin de défendre les intérêts étrangers (Iran). Combien de temps pourrait durer ce genre de choses face à des forces opposées et face à un Iran qui serait incapable d'apporter des armes, des hommes, de la finance à ces groupes?

Le truc n'est pas de pouvoir toucher et agir contre les américains ou d'autres (ça ils le peuvent), mais de savoir si ça peut durer et réellement supporter les coups qui viendront en retour. Et c'est bien cette guerre pour détruire non pas l'Iran, mais ses tentacules dont je parle et l'aspect blocus aérien et maritime (par des bombardements ou des patrouilles/interceptions) en est une partie.

Alors ce que tu ne prends pas en compte dans ton analyse c'est l'efficacité politique des moyens iraniens. Bien sur un attentat dans une gare routiere est une nuisance. Et un effet militaire nul. Mais ca finit par couter en capital politique. 1 petrolier coulé c'est peanuts mais ca a 1 impacte politicoeconomique. Une paire de roquette qui tombe sur une ville israelienne egalement. Militairement bien sur que l'Iran ne fait pas le poids en terme de potentiel de destruction pure. Mais le pays a suffisemment de moyens pour mener des opérations qui peuvent generer ou accentuer le bordel geopolitique au MO et au dela. La guerre ce n'est pas qu'une affaire de bodycount et de puissance de feu

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

Alors ce que tu ne prends pas en compte dans ton analyse c'est l'efficacité politique des moyens iraniens. Bien sur un attentat dans une gare routiere est une nuisance. Et un effet militaire nul. Mais ca finit par couter en capital politique. 1 petrolier coulé c'est peanuts mais ca a 1 impacte politicoeconomique. Une paire de roquette qui tombe sur une ville israelienne egalement. Militairement bien sur que l'Iran ne fait pas le poids en terme de potentiel de destruction pure. Mais le pays a suffisemment de moyens pour mener des opérations qui peuvent generer ou accentuer le bordel geopolitique au MO et au dela. La guerre ce n'est pas qu'une affaire de bodycount et de puissance de feu

Sans compter ce qui pourrait être fait en agitant les très forts contingents chiites dans les pays du Golfe, éventuellement même jusqu'aux abords des bases US du coin.

Sur le même axe, pour ainsi dire, l'exacerbation des tensions religieuses ou ethniques entre sunnites, chiites, israéliens, kurdes ou palestiniens même, pourrait générer un bazar de première avec ses dynamiques propres et maîtrisées par pas grand monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, zx a dit :

Et ils savent de quoi ils parlent ! 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Vol_655_Iran_Air

Edit: grillé par kelkin :biggrin:

Edited by Phacochère

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Si l'Iran veut se battre, ce sera la fin officielle de l'Iran. Ne menacez jamais plus les Etats-Unis !

C'était une communication du président des Etats-Unis d'Amérique, détenteur d'environ 4 000 armes nucléaires en service.

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

...

Donald Trump vient donc de menacer de rayer un pays de la carte. Pas le régime qui dirige le pays, mais bien le pays qui compte plus de 80 millions d'habitants. Juste pour rire, ils ont un commentaire à faire au Quai ou à l’Élysée?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Niafron a dit :

...

Donald Trump vient donc de menacer de rayer un pays de la carte. Pas le régime qui dirige le pays, mais bien le pays qui compte plus de 80 millions d'habitants. Juste pour rire, ils ont un commentaire à faire au Quai ou à l’Élysée?

"La ligne que vous demandez n'est pas attribuée. Veuillez réitérer ultérieurement."

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grrrr caniches toutous...ça se proclame  communauté internationale mais là alors qu'un pays actuellement pacifique est traité comme l'Irak de 1991-2003 c'est motus et bouche cousue.

C'est ce genre d'attitude qui permet aux USA de faire de pire en pire

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Niafron a dit :

Donald Trump vient donc de menacer de rayer un pays de la carte. Pas le régime qui dirige le pays, mais bien le pays qui compte plus de 80 millions d'habitants. Juste pour rire, ils ont un commentaire à faire au Quai ou à l’Élysée?

C'est rien, il fait juste sa Hillary Clinton :

Le 07/08/2016 à 15:21, Wallaby a dit :

http://www.air-defense.net/forum/topic/11243-usa/?do=findComment&comment=985648

https://www.theguardian.com/world/2008/apr/23/hillaryclinton.iran (23 avril 2008)

Hillary Clinton parle d'« oblitérer totalement » l'Iran. The Guardian qualifie la déclaration de « la plus belliqueuse » (most bellicose) depuis le début de la Campagne. Barack Obama a répliqué en l'accusant de faire des "bruits de sabre" (sabre rattling), équivalent de l'expression française "bruits de bottes" et d'utiliser le même langage que l'administration Bush.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Wallaby a dit :

C'est rien, il fait juste sa Hillary Clinton :

Il fait même sa Super-Hillary je dirais, car même si Clinton en 2008 jouait bien la traîneuse de sabre comme Obama l'en accusait, c'était en précisant le scénario celui d'une attaque nucléaire de l'Iran contre Israël.

Trump quant à lui lance une menace d'annihilation d'un pays entier dans le simple scénario d'un "combat" voire même d'une "menace", sans hypothèse d'utilisation par Téhéran d'armes nucléaires - qu'il n'a d'ailleurs pas.

Si j'étais iranien, je pense que j'aurais une pensée émue - mais très légèrement énervée - envers le Guide Suprême Ali Khamenei dont l'avis religieux est que les armes nucléaires sont immorales par nature. Je regretterais amèrement que mon pays n'ait pas en temps et en heure construit vingt ou trente armes atomiques à placer sur missile balistique intermédiaire - bref de quoi disposer d'une dissuasion nucléaire minimale à la manière de Pyongyang.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour l'instant, il a pas encore envoyer ses 120000 GI, y a de la marge

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Niafron a dit :

...

Donald Trump vient donc de menacer de rayer un pays de la carte. Pas le régime qui dirige le pays, mais bien le pays qui compte plus de 80 millions d'habitants. Juste pour rire, ils ont un commentaire à faire au Quai ou à l’Élysée?

Oui enfin c'est pas nouveau non plus ...

DGu2eAyVoAAfucD.jpg

 

Bon après ils attendent toujours la soirée BBQ avec bière à volonté à Pyongyang. :rolleyes:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah je sais qu'il en rajoute toujours trois tonnes... mais là, il parle clairement de "fin" d'un pays, ça veut dire ce que ça veut dire. A la limite, en admettant que ce ne soit pas sérieux, ça commence à devenir inquiétant sur sa capacité à vivre dans le monde réel...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Niafron a dit :

Bah je sais qu'il en rajoute toujours trois tonnes... mais là, il parle clairement de "fin" d'un pays, ça veut dire ce que ça veut dire. A la limite, en admettant que ce ne soit pas sérieux, ça commence à devenir inquiétant sur sa capacité à vivre dans le monde réel...

Ben c'était comme ça dès le début du mandat et en fait même au cours de la campagne. Il descends jamais son mode "grande gueule" vous aviez pas remarquer?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

REUTER

L'Iran ne veut pas la guerre, assure le commandant des Pasdarans

https://fr.yahoo.com/news/liran-ne-veut-pas-la-guerre-assure-le-094850650.html

GENEVE (Reuters) - L'Iran ne veut pas la guerre mais ne la craint pas, a assuré dimanche le commandant des gardiens de la Révolution, alors que le ton ne cesse de monter avec les Etats-Unis.

"Nous ne cherchons pas la guerre, mais elle ne nous effraie pas (...) La différence entre eux et nous, c'est qu'ils en ont peur et n'en pas la volonté nécessaire", a ajouté le général Hossein Salami, cité par les agences de presse iraniennes Fars et Tasnim.

Le ministre iranien des Affaires étrangères avait écarté samedi l'hypothèse d'un conflit armé. "Il n'y aura pas de guerre parce que nous n'en voulons pas et parce que personne n'a l'idée ni l'illusion de pouvoir affronter l'Iran dans la région", a déclaré Mohammad Javad Zarif lors d'une visite en Chine, selon des propos rapportés par l'agence Irna.

Les tensions entre Washington et Téhéran sont à leur comble depuis les actes de "sabotage" qui ont visé quatre navires, le week-end dernier, au large des Emirats arabes unis.

Les 5.200 soldats américains présents en Irak ont été placés en état d'alerte et le département d'Etat a rappelé le lendemain une partie du personnel diplomatique en porte à Bagdad et à Erbil.

Le 6 mai, Washington avait annoncé l'envoi du porte-avions Abraham Lincoln et de son groupe aéronaval dans la région en évoquant des menaces iraniennes, ce que Téhéran a qualifié de "guerre psychologique".

Donald Trump a dénoncé il y a un an l'accord international sur le programme nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015, ouvrant la voie au rétablissement des sanctions américaines levées après son entrée en vigueur. Le président des Etats-Unis fait désormais pression sur Téhéran pour le renégocier, afin de l'étendre à son programme balistique et à son influence dans la région.

(Babak Dehghanpisheh, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Member Statistics

    5,348
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Univ
    Newest Member
    Univ
    Joined
  • Forum Statistics

    20,549
    Total Topics
    1,210,531
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries