Recommended Posts

Il y a 22 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Une très bonne émission de C dans l'air sur le sujet .

Des que la vidéo sera mis sur la chaîne YouTube de C dans l'air , je la posterais sur ce file. 

 

Par contre ils n'ont pas su dire que signifiait le symbole sur l'actuel drapeau iranien :happy:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, ManuG a dit :

Par contre ils n'ont pas su dire que signifiait le symbole sur l'actuel drapeau iranien :happy:

On notera quand même que la demoiselle qui est intervenu dans l'émission  a précisé que la réponse apporté au présentateur et parlant d'une tête de lion n'était pas la bonne réponse et concerné l'ancien drapeau .

En fait je pense que le stagiaire ou la personne qui gère ce travail  n'a pas lu complètement ce lien , et qu'il en est resté aux infos du début :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Drapeau_de_l'Iran

 

Citation

À l'époque impériale, le centre du drapeau portait un lion tenant une épée, symbole de la force, sur fond vert, couleur de l'islam, et surmonté d’un soleil, symbole de la royauté iranienne issu des récits mythiques du Shahnameh. Depuis l'avènement de la république islamique, un nouvel emblème de l'Iran a remplacé l'emblème impérial. Selon ses auteurs, il est tout à la fois une version stylisée du mot Setareh (en), l’épée centrale n’est pas sans rappeler le djihad, les quatre croissants qui l’entourent sont un symbole traditionnel de l’islam, ensemble, l’épée et les quatre croissants rappellent les cinq piliers de l'islam. Au-dessus de l’épée, un shadda (qui ressemble à un W) est un signe diacritique de l’alphabet arabe, normalement utilisé pour doubler une consonne, mais ici, c’est tout le mot Allah qu’il est censé redoubler et rappeler ainsi la chahada ou profession de foi musulmane qui professe qu’« il n’y a de Dieu que Dieu »[Informations douteuses] [?]. Pour les auteurs de cet emblème, sa forme générale rappelle la tulipe, symbole des martyrs, utilisé pour rappeler les gens morts pour l'Iran. En effet, une croyance ancienne veut que, quand un homme meurt pour la patrie, une tulipe pousse à l'endroit où il est enterré. L'emblèmea été conçu par Hamid Nadimi et a été officiellement approuvé par l'ayatollah Khomeini le 9 mai 1980. Notons la ressemblance de l’emblème d'Iran avec la khaṇḍā, un symbole sikh qui combine épées et dagues.

L'expression stylisée en coufique Allah akbarapparait onze fois en haut et onze fois en bas du bandeau blanc, symbolisant le 22 bahmandu calendrier persan, le 11 février du calendrier grégorien, le jour de la victoire de la révolution.

Les standards physiques exacts du drapeau iranien, la forme exacte de l'emblème et la construction au compas et à la règle algorithmique sont décrits dans la norme iranienne ISIRI 1[1].

:smile:

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

les usa ont convoquer une reunion du conseil de securite sur l'iran aujourd'hui, vraiment ils se ridiculisent dans cette affaire, surtout que les russes les chinois et plusieurs autres pays devraient faire une motion de cencure contre cette reunion

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/01/2018 à 18:34, Gibbs le Cajun a dit :

Une très bonne émission de C dans l'air sur le sujet .

Des que la vidéo sera mis sur la chaîne YouTube de C dans l'air , je la posterais sur ce file. 

 

Étrange , la vidéo n'est pas sur la chaîne YouTube de C dans l'air. 

Pourtant le sujet d'hier est lui bien présent sur la chaîne YouTube...

J'observe qu'il y a une vidéo en mode privée sur la chaîne ( et donc non visible ) .  Je me demande si ce ne serait pas cette vidéo de l'émission  sur l'Iran .

Il y a peut-être un replay disponible sur la 5 .

Mais c'est étrange quand même que la vidéo ne soit pas disponible sur la chaîne YouTube de C dans l'air .

Je ne comprend pas ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

Étrange , la vidéo n'est pas sur la chaîne YouTube de C dans l'air. 

 

Ils doivent être retard a cause fêtes

:)  La révolte des oeufs


C'est dans l'air,

Un printemps iranien ?

https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/367259-emission-du-mercredi-3-janvier-2018.html

Edited by zx
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, zx a dit :

:)  La révolte des oeufs


C'est dans l'air,

Un printemps iranien ?

https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/367259-emission-du-mercredi-3-janvier-2018.html

Je ne comprend pas pourquoi ils ne l'ont pas mise sur YouTube , alors que l'émission de vendredi sur le retour des islamistes y est déjà. 

Un système pour mieux vérifier l'audience de la chaîne avec le mode replay ? 

Donc avec 5 émissions par semaine C dans l'air opté pour une seule émission en replay .

C'est bon à savoir pour la prochaine fois .

Merci !

Edited by Gibbs le Cajun

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Citation

 

https://www.lorientlejour.com/article/1092982/les-pasdarans-annoncent-la-lin-des-troubles-en-iran.html

Les gardiens de la Révolution islamique (GRI, pasdaran) ont annoncé dimanche avoir mis en échec les manifestations qui agitent le pays depuis une dizaine de jours et accusé plusieurs pays étrangers, dont les Etats-Unis et l'Arabie saoudite, d'en être responsables.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En bandeau sur LCI,  Ali Khameny interdit les cours d'anglais en primaire pour évité l'invasion culturelle :blink: Les iraniens apprendrons le chinois à la place ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, collectionneur said:

En bandeau sur LCI,  Ali Khameny interdit les cours d'anglais en primaire pour évité l'invasion culturelle :blink: Les iraniens apprendrons le chinois à la place ?

A priori l'enseignement d'une langue étrangère au primaire est une exception ... ca ne doit pas concerner grand monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edward Luttwak : « La faillite de l'Iran est inévitable »

Pour Edward Luttwak, historien et ancien membre du Conseil de sécurité de la présidence Reagan, les données économiques condamnent l'empire des mollahs.

http://www.lepoint.fr/monde/edward-luttwak-la-faillite-de-l-iran-est-inevitable-07-01-2018-2184578_24.php#xtor=CS3-190

Le Point.fr : Les manifestations récentes sont-elles plus graves pour le régime que celles de 2009 ?

Edward Luttwak : Je ne sais si les manifestations de ces derniers jours vont s'étendre dans le pays. Je ne sais s'il s'agit des prémices d'une deuxième révolution. Mais ce qui est sûr, c'est que les chiffres ne plaident pas en faveur de l'Iran et que la faillite du pays est inévitable. Ronald Reagan exaspéra l'élite américaine et effraya les leaders européens en refusant la coexistence pacifique avec l'Union soviétique, mais il vécut assez longtemps pour voir celle-ci décliner et s'effondrer. Il y a une chance raisonnable pour que Donald Trump, qui a pris le contre-pied d'Obama et refuse de coexister avec l'empire islamique iranien, ait aussi la satisfaction de voir la chute du régime des ayatollahs.

Sur quoi vous basez-vous pour dire que le régime est ainsi condamné ?

Avec 80 millions d'habitants et des ressources pétrolières qui représentent 80 % de ses exportations, l'Iran a besoin de vendre 25 millions de barils-jour pour faire vivre son économie. Elle en exporte à peine 2,5 millions quotidiennement. Ce qui suffirait amplement à un émirat comme Abu Dhabi est une manne bien maigre pour un pays cent fois plus peuplé. Conséquence : avec leurs exportations bridées, les Iraniens n'atteignent même pas 6 000 dollars par tête, ce qui est le revenu moyen des habitants du Botswana.

C'est une comparaison bizarre. L'Iran n'a pas grand-chose à voir avec le Botswana...

La différence essentielle est qu'il ne viendrait pas à l'idée des gouvernants de ce pays – qui n'est pas un des plus pauvres d'Afrique – de consacrer l'essentiel de leurs ressources à un programme nucléaire ambitieux, de préférer au développement économique la fabrication ou l'achat d'armes de tous calibres et de dépenser des fortunes à la mise au point de missiles balistiques. Sans compter que les citoyens du Botswana accepteraient difficilement de participer à des aventures militaires dans des pays étrangers pour soutenir un dictateur sans scrupule, ou pire encore de subventionner une organisation terroriste, comme le Hezbollah, dont le trafic de drogue et les extorsions de fond suffisent déjà à faire vivre des dizaines de milliers de miliciens.

Les manifestants ne protestaient pas seulement contre le choix des ayatollahs de privilégier leur puissance militaire..

En effet, car à côté de cette gabegie d'armement, l'Iran souffre d'un autre mal endémique : la corruption. Akbar Hashemi Rafsanjani, décédé l'année dernière, et qui fut président de 89 à 97, symbolise ce cancer qui ronge la classe dirigeante iranienne. Sa montée en puissance dans les allées du pouvoir et jusqu'au poste suprême s'est accompagnée du rachat systématique de toutes les plantations de pistache de la région dont il était originaire et dont il tirait d'ailleurs son nom, le Rafsanjan. Pas besoin de s'interroger sur la provenance de l'argent qui lui a permis de constituer ce magnifique patrimoine terrien. Un atout d'autant plus important que la pistache est, après le pétrole, la deuxième source de bénéfice à l'exportation.

Si le guide suprême Ali Hosseini Khamenei n'est pas lui-même l'objet de soupçons, ses enfants ont en revanche largement profité de sa condition quasiment intouchable. Ainsi on estime la fortune de son second fils, Mojtaba, à deux milliards de dollars. Le troisième fils, Massoud, plus modeste, ne pèse lui que 500 millions. Quant à ses deux filles, Bushra et Huda, elles ont tout de même reçu chacune 100 millions en dot.

Les religieux tiennent-ils encore aujourd'hui les leviers de commande économiques ?

L'essentiel de l'économie iranienne est administré par des fondations islamiques, les « bonyads » censées veiller aux intérêts des veuves de la guerre Iran-Irak. Leur personnel est composé essentiellement de religieux. Or ceux-ci reçoivent pour leur activité une part des bénéfices largement supérieure aux subsides versés aux veuves de guerre. La plus importante de ces fondations, la « Mostazafan Bonyad » gère ainsi 350 sociétés dans des domaines aussi divers que le tourisme, le commerce ou l'agriculture. Elle emploie 200 000 personnes. Naturellement, ses cadres sont tous des religieux grassement payés.

Les manifestants ont d'ailleurs fréquemment conspué les religieux...

Eux, mais aussi et surtout les pasdarans. Ces gardiens de la Révolution qui ont coûté au pays bien plus que les dizaines de milliers de religieux qui vivent sur la bête. Car les vrais responsables de la misère du pays, ce sont eux. Ils ont provoqué les sanctions économiques internationales destinées à faire pression sur Téhéran pour que cesse la course aux armements nucléaires qu'ils avaient initiée. Ils ont poussé le pouvoir à des aventures extérieures dont les manifestants ont bien compris les milliers de milliards de dollars qu'elles avaient coûtés à l'Iran. Ce n'est pas par hasard que le principal slogan de leur mouvement a été « plus de Syrie, plus de Gaza ».

Quoi qu'il arrive maintenant et même si la réaction du régime est une répression brutale, les chiffres sont têtus pour la république des mollahs comme ils l'ont été autrefois pour l'empire soviétique. Cela ne pourra pas durer longtemps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’Iran commence également à mettre la pression sur l’Europe en anticipant une éventuelle dénonciation par les USA de l’accord.

Pour se faire, rien de mieux que de « taper au portefeuille » : l’iran refuse de verser le moindre accompte tant qu’il n’aura pas la garantie que sa commande d’Airbus (une centaine d’appareils pour un montant prix catalogue de 20 milliards de dollars) sera bien honorée même si les USA se retiraient de l’accord sur le nucléaire.

 

« Dans un entretien accordé à l'agence de presse iranienne Ilna, le vice-ministre des Transports, Asghar Fakhrieh Kashan, fait part de son inquiétude quant à la capacité d'Airbus à honorer ses engagements dans le cas d'un retrait de Washington de l'accord nucléaire à la mi-avril, comme en a menacé le président américain Donald Trump vendredi.

"Nous devons nous assurer que les autorisations" accordées par le Trésor américain et permettant la réalisation du contrat "resteront valides dans les quelques mois qui viennent quelle que soit la décision prise par les États-Unis", a déclaré M. Fakhrieh Kashan à Ilna. 

"Par conséquent, nous sommes entrés dans un processus de négociations entre les parties (...) et tant que les incertitudes ne seront pas levées, nous ne verserons aucun acompte", a encore dit le responsable iranien faisant référence à la pratique voulant qu'un acompte soit versé par le client avant la mise en production de chaque appareil. »

http://www.lepoint.fr/economie/l-iran-previent-de-possibles-retards-dans-l-accord-avec-airbus-17-01-2018-2187465_28.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Israël-Iran : Un nouveau front dans le ciel syrien ? (Partie 1)

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas forcément d'accord avec toutes les analyses de ces spécialistes... pour le reste c'est très intéressant, merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
18 hours ago, zx said:

Israël-Iran : Un nouveau front dans le ciel syrien ? (Partie 1)

 

 

Militairement au moins, le premier intervenant racontre n'importe quoi. Entre le F 18, les iraniens qui n'auraient pas intérêt à éspionner Israël et le missile Sol Air d'origine iranienne parce qu'il peut frapper des cibles en Israël (ce qu'un SA-5  des années 60 peut faire)...

Edited by Joab
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, zx a dit :

une vrai girouette macron.

en tout cas netanyahou est obsédé par l'iran, j'imagine ces discussions a la maison (bombarder l'iran, bombarder l'iran) et ce qu'il doit faire comme reve lol

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Nucléaire: l'Iran traite Nétanyahou de «menteur invétéré»

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/05/01/97001-20180501FILWWW00049-nucleaire-l-iran-traite-netanyahou-de-menteur-invetere.php

Trump a peut être l'arrière penser d'engager une guerre avec l'iran lors de sa 3eme année de mandat , de renverser un vieil ennemie  et prendre le contrôle des ressources. ce qui pourrait aider à une nouvelle ré-élection, surtout si il réussit à faire un traiter de paix avec la CDN au passage (si oui, il sera proposé au prix nobel de la paix).

Pour ca, il lui faut dénoncer l'accord, les iraniens vont rejeter toute négociation,  puis il fera monter la sauce et de montrer des "preuves" jusqu'au point de non retour. un peu comme l'irak avec sadam hussein.

Ca sera difficile pour les iraniens de contrer  seul cette stratégie. A moins qu'ils signent un pacte de défense avec les russes, comme l'a fait la Syrie.

Une guerre par président 

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

On en arrive a un point ou une arme nucleaire iranienne ne serait pas une mauvaise chose pour la paix dans le sens ou cela va stopper net les va t'en guerre de l'axe du bien et instaurer un équilibre dans la région. Après tout Israel a également obtenu son arme nucleaire.

  • Thanks 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,469
    Total Members
    1,550
    Most Online
    less4more
    Newest Member
    less4more
    Joined
  • Forum Statistics

    20,807
    Total Topics
    1,286,224
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries