Recommended Posts

il me semble que la Turquie fait partie de l'Otan et devrait savoir de quel coté elle joue sa politique étrangère sachant que le groupe de l'otan risque d'être engagé dans un bras de fer avec le dictateur d'Iran.

@++

bye

Tu entends quoi par bras de fer? un conflit armé?

Share this post


Link to post
Share on other sites

honnetement je pense pas qu'il y aura une guerre. au mieux une forme d'embargo économique. il fait d'ailleurs relativement mal aux autorités Iraniennes.

pour Israël , je pense que les sauvegardes sont prises , les schémas de contre attaque parfaitement préparés.

et l'Iran est coincé derrière l'Irak loin d'Israël.

si Israël contrôle son espace aérien , il n'y aura pas de menace sérieuse. de plus les palestiniens sont l'enjeu et ils auraient beaucoup à perdre de toute nouvelle aventure.

donc préférons une solution wait and see. qui permet au Iranien de faire leur cirque avec beaucoup de moulinets avec les bras. pas grand chose de concret pour l'instant.

donc non , je n'attends pas de conflit armé.

par contre le bras de fer de la Turquie sera plus un travail de fond et de sape des relations avec Israël.

mais je suis pas sûr que cet attitude ne serve les intérets turc au final.

@++

bye

Share this post


Link to post
Share on other sites

les palestiniens sont juste un un facile point de ralliement des foules du monde arabe : c'est un argument médiatique

les objectifs réels de l'Iran sont ailleurs, en particulier sanctuariser leur pays de toute aggression pour ce qui est du programe nucléaire 

quand ahmani....... indique que son pays peut enrichir son uranium à 80% mais qu'il ne le fera pas , il se positionne comme une puissance au seuil du nucléaire ( comme le Brésil ? le Japon ? etc etc ) prête à le franchir en cas de menaces ( surtout que les vecteurs d'une éventuelle arme sont aussi développés )

Share this post


Link to post
Share on other sites

non, ça dépend de qui fait le raid ( l'US Air force est capable de neutraliser quelques batteries de S300 ), comment il est fait ( à haute altitude oui, en rose motte, c'est déjà moins évident ) et du degré de surprise obtenu ......... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

S300 ou pas,jusqu'à maintenant, c'est les éventuelles représailles iraniennes qui ont dissuadé l'axe du bien. L'axe a largement de quoi mener a bien son attaque. Je ne vois pas du tout Israël se lancer seule dans cette guerre préventive, d'autant plus qu'ils peuvent tirer un trait sur l'effet de surprise qui leur a si bien réussi par le passé. Je ne serais pas étonné que les iraniens disposent de moyens sur le sol israélien pour surveiller les bases aériennes en temps réel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Durant la guerre du Kosovo, les chaines TV diffusaient en direct les décollages des B-52 d'Angleterre et des B-2 des USA, cela n'a pas empéché ceux ci d'effectuer leurs missions.

Si il n'y a pas d'effet de surprise, les iraniens pourraient mettre ne lieu sûr les scientifiques et leurs installations clés dans un lieu inconnu ou pire déclencheront le feu avant que les forces ennemis puissent se mettre en place. Seul Saddam reste passif face à des troupes qui se massent à sa frontière....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si, l'Iran et l'Israel signaient un pacte de non agression ? C'est ce qu'avance en tout cas la Gazetta. l'Israël et la Russie auraient parlé de la signature d'un pacte de non agression sur le modèle de celui qui était en cours entre les américains et l'URSS à la suite de la crise cubaine.

http://www.eurasianhome.org/xml/t/digest.xml?lang=en&nic=digest&pid=4156

Que penser de cette information?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si, l'Iran et l'Israel signaient un pacte de non agression ? C'est ce qu'avance en tout cas la Gazetta. l'Israël et la Russie auraient parlé de la signature d'un pacte de non agression sur le modèle de celui qui était en cours entre les américains et l'URSS à la suite de la crise cubaine.

http://www.eurasianhome.org/xml/t/digest.xml?lang=en&nic=digest&pid=4156

Que penser de cette information?

Les pactes de non agression sont le plus souvent signés pour être violés le plus violemment possible  >:(. Pourquoi pas, si ça aide à créer le moment de surprise pour passer à l'attaque?

Cuba en 62 avait des garanties de sécurité (l'oncle Ivan), l'Iran est seule.

Ça fera un accord de plus dans la collection d'objets avec lesquels certains Etats se torchent  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

En voilà une opération bien réussie  ;).

Iran: interpellation du chef d'un groupe armé sunnite

Les forces de sécurité iraniennes ont arrêté le leader du groupe armé sunnite Jundallah (soldats de Dieu), à l'origine de plusieurs attaques contre des cibles chiites et les Gardiens de la révolution dans le sud-est de l'Iran, ont annoncé mardi les autorités. Lire la suite l'article

Articles liés

Citant un communiqué du ministère de l'Intérieur, la télévision d'Etat a rapporté l'arrestation d'Abdulmalik Rigi, chef de Jundallah, qui a revendiqué la responsabilité d'attentats à la bombe commis ces dernières années dans la province du Sistan-Baloutchistan, qui ont provoqué la mort de dizaines de personnes dont cinq hauts responsables des Gardiens de la Révolution en octobre dernier. Le groupe sunnite n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat.

Des informations contradictoires ont été diffusées sur les circonstances de la capture du leader du groupe. D'après le parlementaire Mohammad Dehghan, cité par l'agence de presse officielle IRNA, Rigi se trouvait à bord d'un avion qui survolait le Golfe persique en provenance du Pakistan quand l'appareil a reçu l'ordre de se poser en Iran. On ignore quelle était sa destination. M. Dehghan n'a pas fourni plus de détails.

Press TV, chaîne d'Etat en langue anglaise, a quant à elle rapporté que Rigi avait été capturé à bord d'un avion qui assurait la liaison entre Dubaï et le Kirghizistan.

Un reportage de la télévision d'Etat en farsi a de son côté cité le ministre de l'Intérieur Mostafa Mohammad Najjar, selon lequel Rigi a été arrêté à l'étranger puis transféré en Iran. Il n'a pas dit comment et où le chef de Jundallah avait été appréhendé, mais a précisé que "l'intention était de l'arrêter vivant".

Selon le ministre iranien des Renseignements Heidar Moslehi, cité par Press TV, Rigi a été localisé sur une base militaire américaine en Afghanistan 24 heures avant son arrestation.

M. Moslehi, selon la radio d'Etat, a accusé les Etats-Unis de lui avoir fourni une carte d'identité et un passeport d'un pays non identifié. Sur son site web, la télévision d'Etat a mis en ligne des clichés de cartes d'identité afghane et pakistanaise munies d'une photo de Rigi.

Les autorités pakistanaises ont affirmé à plusieurs reprises que le leader de Jundallah se cachait en Afghanistan. Elles ont affirmé coopérer avec l'Iran et lui avoir remis une dizaine de militants présumés au cours des derniers mois, dont le frère de Rigi, Abdulhamid Rigi. Ce dernier devait être pendu en juillet mais son exécution a été repoussée sans explication.

Le gouverneur de la province du Sistan-Baloutchistan Mohammad Azad a expliqué à la télévision que cette nouvelle interpellation était le fruit de plusieurs mois d'enquête des services de renseignements. D'autres membres du groupe ont été interpellés avec lui, selon Azad.

Jundallah, que l'Iran suspecte d'avoir des liens avec le groupe terroriste d'Al-Qaïda, s'est fait connaître il y a six ans en commettant des attaques et des enlèvements, qu'il a justifiés par la discrimination dont sont victimes des tribus de la minorité sunnite dans le sud-est du pays face au pouvoir aux mains des chiites.

Rigi avait expliqué dans des interviews que son groupe ne réclamait pas l'indépendance mais que le recours à la violence était nécessaire pour attirer l'attention contre cette discrimination. AP

Share this post


Link to post
Share on other sites

A lire sur le sujet l'annalyse de la revue "carnet de vol" parue en Janvier: pour l'auteur (je résume) les gouvernants au pouvoir en iran de la présidence aux hautes sphères religieuse en passant par les dirigeants militaires appartiennent à un courant religieux extrème qui pronent le retour du messie, retour du dit personnage qui rétablirait la paix.

le seul hic résidant dans le fait que le messie ne peut revenir qu'après l'apocalypse, d'ou une tendance chez les dirigeants iraniens à provoquer cette apocalypse.

Vue sous cet angle on peut comprendre pour quelles raisons les dirigeants iraniens s'obstinent à disposer de l'arme nucléaire.

En conclusion (je cite) il n'y a rien de plus dangereux qu'un IRAN gouverné par des illuminés possédant l'arme nucléaire et les missiles qui vont avec pour vectoriser leurs engins: les occidentaux sont donc devant une décision à prendre très rapidement (en 2010)

En tout état de cause nous pouvons observer que les occidentaux se préparent (par exemple configuration des B2 pour être capables de lancer les MOP, exercices aériens répétés...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

A lire sur le sujet l'annalyse de la revue "carnet de vol" parue en Janvier: pour l'auteur (je résume) les gouvernants au pouvoir en iran de la présidence aux hautes sphères religieuse en passant par les dirigeants militaires appartiennent à un courant religieux extrème qui pronent le retour du messie, retour du dit personnage qui rétablirait la paix.

le seul hic résidant dans le fait que le messie ne peut revenir qu'après l'apocalypse, d'ou une tendance chez les dirigeants iraniens à provoquer cette apocalypse.

Vue sous cet angle on peut comprendre pour quelles raisons les dirigeants iraniens s'obstinent à disposer de l'arme nucléaire.

En conclusion (je cite) il n'y a rien de plus dangereux qu'un IRAN gouverné par des illuminés possédant l'arme nucléaire et les missiles qui vont avec pour vectoriser leurs engins: les occidentaux sont donc devant une décision à prendre très rapidement (en 2010)

En tout état de cause nous pouvons observer que les occidentaux se préparent (par exemple configuration des B2 pour être capables de lancer les MOP, exercices aériens répétés...)

Tout comme l'aile droite des républicains qui est aussi "messiiste" d'où leur soutien à l'Israël puisque le Messie devrait revenir en Israël pour chasser les gentilles. :)

Encore une fois, rien ne permet de dire que l'Iran va effectivement développer une bombe nucléaire, mais ce qui est certain depuis 2001, c'est que l'Iran veut être au plus près possible du seuil nucléaire militaire pour développer l'arme nucléaire si la situation l'exige. Une attaque aérienne contre l'Iran, qui n'a quasiment aucune chance de venir à bout de tout le programme nucléaire officiels et secrets, aura l'effet déclencheur qui permettra à l'Iran de se retirer du TNP et de développer effectivement une bombe nucléaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'analyse dans "carnet de vol" parle d'une attaque massive des USA qui viserait plus de 10 000 cibles identifiées et combinerait des raids amphibies.

L'objectif d'une telle attaque "shock and wave" est de littéralement paralyser tout esprit de décision et d'action adverse.

Au dela des  cibles nucléaires, l'assaut aérien porterait sur toutes les infrastructures opérationelles du pays (postes de commandement, réseau électrique et de communication, casernes des pasdarans, ports, bases de missiles mer mer...).

Si attaque il y a, elle sera massive l'objectif étant d'annihiler toute volonté de résisiter à l'adversaire et de lui interdire toute action opérationelle, les USA ne souhaitant certainement pas laisser la possibilité aux pasdarans de fermer le détroit d'ormuz ce qui signifie par exemple détruire préventivement ou préemptivement les sous marins iraniens, les installations portuaires des pasdarans, les installations de missiles mer mer....

Les USA ont-ils les moyens d'une telle attaque: je pense que oui, en tout cas ils s'y prépare à un degré jamais observé...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'analyse dans "carnet de vol" parle d'une attaque massive des USA qui viserait plus de 10 000 cibles identifiées et combinerait des raids amphibies.

L'objectif d'une telle attaque "shock and wave" est de littéralement paralyser tout esprit de décision et d'action adverse.

Au dela des  cibles nucléaires, l'assaut aérien porterait sur toutes les infrastructures opérationelles du pays (postes de commandement, réseau électrique et de communication, casernes des pasdarans, ports, bases de missiles mer mer...).

Si attaque il y a, elle sera massive l'objectif étant d'annihiler toute volonté de résisiter à l'adversaire et de lui interdire toute action opérationelle, les USA ne souhaitant certainement pas laisser la possibilité aux pasdarans de fermer le détroit d'ormuz ce qui signifie par exemple détruire préventivement ou préemptivement les sous marins iraniens, les installations portuaires des pasdarans, les installations de missiles mer mer....

Les USA ont-ils les moyens d'une telle attaque: je pense que oui, en tout cas ils s'y prépare à un degré jamais observé...

Bonjour

Oui, sauf que la doctrine "Shock and Awe" ne semble plus trop être en état de grâce actuellement car assez inadaptée aux conflits dits "asymétriques".

Et si il y-a un conflit potentiellement très asymétrique, c'est un éventuel affrontement Iran contre... OTAN élargi...

a+

Vorpal777

Share this post


Link to post
Share on other sites

perso, je ne pense pas qu'ils le puissent

10000 cibles, c'est tout simplemnt beaucoup trop pour une attaque courte et la réplique iranienne à une attaque massive sera lourde :

- blocage du détroit d'ormuz ( ou au moins harcélement du traffic ce qui revient à la même chose )

- engagement des alliés US de l'aggression via un appui à certains mouvement voire tirs de missiles

- action en Irak ( ou les USA n'ont presque plus de troupes de combat )

- soutien aux talibans

- terrorisme international

etc

etc

ils se sont risqués à pronostiquer quand l'assaut aura lieu ? ( qu'on se marre un peu quand ça aura fait flop comme les autres pronostiques de guerre )

       

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'analyse dans "carnet de vol" parle d'une attaque massive des USA qui viserait plus de 10 000 cibles identifiées et combinerait des raids amphibies.

L'objectif d'une telle attaque "shock and wave" est de littéralement paralyser tout esprit de décision et d'action adverse.

Au dela des  cibles nucléaires, l'assaut aérien porterait sur toutes les infrastructures opérationelles du pays (postes de commandement, réseau électrique et de communication, casernes des pasdarans, ports, bases de missiles mer mer...).

Si attaque il y a, elle sera massive l'objectif étant d'annihiler toute volonté de résisiter à l'adversaire et de lui interdire toute action opérationelle, les USA ne souhaitant certainement pas laisser la possibilité aux pasdarans de fermer le détroit d'ormuz ce qui signifie par exemple détruire préventivement ou préemptivement les sous marins iraniens, les installations portuaires des pasdarans, les installations de missiles mer mer....

Les USA ont-ils les moyens d'une telle attaque: je pense que oui, en tout cas ils s'y prépare à un degré jamais observé...

La dernière fois que j'ai entendu parler d'une attaque aérienne combinée à une attaque terrestre limitée aux zones côtières du détroit d'Hormuz et les zones pétrolières de Khuzestan, ça doit être en 2004 dans la droite lignée de la victoire éclaire en Irak. Depuis, les choses ont beaucoup changées et même les républicains excluaient toutes attaque terrestres même limitée dès 2005.

L'attaque massive type doctrine Powell n'est pas possible même pour une armée comme l'armée américaine à moins d'en revenir à la conscription.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Oui, sauf que la doctrine "Shock and Awe" ne semble plus trop être en état de grâce actuellement car assez inadapté aux conflits dits "asymétriques".

Et si il y-a un conflit potentiellement très asymétrique, c'est un éventuel affrontement Iran contre... OTAN élargi...

a+

Vorpal777

La c'est contre un état donc avec des structures connues et identifié.

Ce coin est une vrai poudrière, un blocage de la zone peut se terminer en guerre total chiite-sunnite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça a beau être un état avec des structures "fixes", il existe énormément de cibles pouvant se disperser et se camoufler ( les forces militaires et la direction politique par exemple ) et il n'est pas possible d'éliminer toutes les possibilités de contre-attaque uniquement par des attaques aériennes

quelque soient l'ampleur des attaques et d'ailleurs même plus les attaques seront imporantes, plus les réactions iraniennes le seront

l'Iran de par sa position géo-stratégique peut à la fois menacer/interrompre tout traffic dans le golfe et appuyer/relancer les insurgés en Afghanistan/Irak ( entre autre car ils peuvent le faire ailleurs ), ils ont d'ailleurs préparé des équipes de FS pour ça

bref, on verra bien quelle est la crédibilité de "Carnet de Vol" 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,380
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Charly.
    Newest Member
    Charly.
    Joined
  • Forum Statistics

    20,633
    Total Topics
    1,231,267
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries