Recommended Posts

Une nouvelle assez intéressante même si qu'on pouvait la deviner depuis 2 ans.

le général Jean-Louis Georgelin (CEMA) juge l'option militaire contre l'Iran "non envisageable"

L'option militaire contre l'Iran n'est pas envisageable, selon le chef d'état-major français

Une intervention militaire pour empêcher l'Iran d'obtenir l'arme nucléaire n'est pas une option envisageable, a estimé jeudi le général Jean-Louis Georgelin, chef d'état-major des armées françaises.

S'exprimant à Washington en marge d'un discours sur l'OTAN, le général Georgelin a jugé trop risquée une opération militaire contre l'Iran.

"C'est très difficile de planifier une opération militaire en Iran car nous ne sommes pas certains de pouvoir résoudre un problème en une seule fois, et si on échoue en une seule fois, c'est une catastrophe", a-t-il déclaré, s'exprimant en anglais. "Je ne pense pas qu'une option militaire soit toujours envisageable à ce stade".

Lundi, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé qu'elle se trouvait dans une "impasse" sur le dossier nucléaire iranien. Selon l'agence onusienne, l'Iran n'a pas suspendu son programme d'enrichissement d'uranium et n'a pas non plus répondu clairement aux questions persistantes sur les dimensions militaires de son programme nucléaire. AP

ça fait un peu désordre avec la "brillante" sortie de Kouchner sur le "bombardement de l'Iran" mais c'est plus réaliste. =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tututu ... vous nous faites une oxymorique Tomcat-2000, en mettant "brillante" et "Kourchner" dans la même phrase. :|

Mea Maxi Culpa, flagellez moi  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je veux bien flageller l'avatar de tomcat....  :lol:

Bin, on sera au moins 2 à fouetter la sal***

Dernier rebondissement du saga iranien, les six sont amenés à accepter l'offre de négociation iranienne. La diplomatie iranienne est partie de loin quand même, on est parti de l'obligation d'arrêter tout le programme nucléaire avant d'engager des négociations avec les 5, puis suspension pour négocier avec les 5, puis suspension pour négocier avec les 6 ( les américains ayant rejoint le groupe) et on est arrivé à des négociations sans condition pour finalement accepter des négociations dont à l'origine on ne parlera pas spécifiquement du nucléaire iranien qui semble être enterré par les iraniens du moins et les américains sont de plus en plus enclin à accepter un programme nucléaire iranien sous réserve de garantie iranienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Iran Manif - Le fait que "l'Iran travaille aujourd'hui sur un programme nucléaire" militaire est "une certitude pour tous nos services secrets", a déclaré mardi le président français Nicolas Sarkozy lors d'une rencontre avec des députés, selon des participants.

"On ne va pas laisser l'Iran se doter du nucléaire" car l'Iran, "c'est aussi le problème d'Israël", a déclaré M. Sarkozy lors cette réunion au palais de l'Elysée avec les députés de son parti UMP, cité par des participants à la rencontre.

"C'est une certitude pour tous nos services secrets. L'Iran travaille aujourd'hui sur un programme nucléaire" militaire, a-t-il dit.

M. Sarkozy "ne serrera pas la main de quelqu'un (le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, ndlr) qui veut rayer Israël de la carte". "Mais j'ai dit en même temps à (Benjamin) Netanyahu (le Premier ministre israélien, ndlr) qu'Israël doit arrêter sa politique folle de colonisation", a-t-il ajouté.

(AFP)

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui mais ou sont les preuves ? si de telle preuves existent elles seraient présenté au conseille de sécurité de l'ONU se qui n'est pas le cas donc si ça se trouve c'est une nouvelle manipulation a l'irakienne  , je me souviens encore des images de synthèse sur les ADM de sadam dans des camions qui se déplacaient en permanence a travers tout l'irak pour ne pas étre repéré .... :O

on sait aujourd'hui que c'était faux , donc méfiance !  :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui mais ou sont les preuves ? si de telle preuves existent elles seraient présenté au conseille de sécurité de l'ONU se qui n'est pas le cas donc si ça se trouve c'est une nouvelle manipulation a l'irakienne  , je me souviens encore des images de synthèse sur les ADM de sadam dans des camion qui se déplacé en permanence a travers tout l'irak pour ne pas étre repéré .... :O

on sait aujourd'hui que c'était faux , donc méfiance !  :rolleyes:

Exact. Je n'ai mis qu'une info.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour rappel, en 2003, TOUT LES SR Occidentaux pensaient VRAIMENT que Hussein avait gardé des bombinettes chez lui. Voir les rapports de la commission des affaires étrangères de l'assemblé nationale française de l'époque.

Et, a contrario, la Corée du Nord à pendant une décennie démenti avoir un programme militaire nucléaire, puis Boom...  >:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact. Je n'ai mis qu'une info.

je sais je ne critiqué que ces services de rensgnements dons parle l'article ;)

Pour rappel, en 2003, TOUT LES SR Occidentaux pensaient VRAIMENT que Hussein avait gardé des bombinettes chez lui. Voir les rapports de la commission des affaires étrangères de l'assemblé nationale française de l'époque.

la seul chose qu'ils ont trouvé chez sadam c'est une fabuleuse collections de voiture de luxe , des AK-47 en or et dans chaque un de ces palais des caves a vins parmis les meilleurs au monde , d'ailleurs les marines en avaient bien profité  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

je sais je ne critiqué que ces services de rensgnements dons parle l'article ;)

la seul chose qu'ils ont trouvé chez sadam c'est une fabuleuse collections de voiture de luxe , des AK-47 en or et dans chaque un de ces palais des caves a vins parmis les meilleurs au monde , d'ailleurs les marines en avaient bien profité  :lol:

il me semble qu'ils avaient aussi trouvé un gode, ça a la forme d'un missile après tout,  :lol: si ma mémoire est bonne. Non ça c'était dans une émission de Canal.

Oulala faut que j'aille dormir, je blague trop aujourd'hui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bof, rien de nouveau sous le soleil. La seule preuve tangible et réelle que nous avons, c'est qu'à la place de l'Iran, c'est ce qu'on aurait fait.... Pour rappel, l'Iran est le seul pays de la région qui a subi des attaques chimiques avec la bénédiction de la communauté internationale, qui a été envahi avec la bénédiction de la communauté internationale, qui a subi des attaques terroristes jusqu'en décapiter le gouvernement (L'attentat contre Beheshti)..... Étant aussi entouré de pays sunnites qui ne portent pas les Perses dans leurs cœurs, encore moins les chiites. On ajoute les bases américaines qui ont dégommées 2 de ses voisins directes dont 1 avec de FAUX prétextes.

C'est d'ailleurs ce qu'à fait l'Israel, étant menacé dans son existence, attaqué par des pays arabes avec une communauté internationale quasie passive.

Par contre, c'est pas très intelligent de la part de Sazkozy ( en même temps, il n'est pas vraiment équipé pour pondre des trucs "intelligent") de lier le dossier iranien avec la colonisation en Cis-jordanie. Ces 2 dossiers complétement à part, la colonisation préexiste au programme nucléaire iranien et le programme nucléaire iranien n'est pas une réaction à cette colonisation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"On ne va pas laisser l'Iran se doter du nucléaire" car l'Iran, "c'est aussi le problème d'Israël", a déclaré M. Sarkozy

Et si c'est le problème d'Israel alors c'est le problème de la France ? :rolleyes:

J'adore sa prétention à la politique équilibrée :

"L'Iran n'aura jamais le droit au nucléaire (sacrés Perses, ils se croient indépendants ?!) mais EH les gars, je fais pas du favoritisme ! J'ai demandé poliment à Israël de stopper la colonisation !"

Déjà la symétrie entre le droit au nucléaire et le ""droit"" à la colonisation est assez peu évidente mais quand on considère qu'Israel a la bombe atomique avec la bénédiction de tous, et que si l'Iran commençait à coloniser un pays frontalier il se prendrait une guerre monumentale sur la gueule avec une coalition de tous les pays occidentaux, ça devient carrément grotesque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) estiment que l'Iran a la capacité de fabriquer une bombe atomique et est sur le point de développer un vecteur capable de transporter une tête nucléaire, selon un rapport secret obtenu par l'Associated Press.

Selon ce document, l'Iran a "suffisamment d'informations" pour fabriquer une bombe et devrait "surmonter les problèmes" concernant le développement d'un missile transportant une tête nucléaire.

Ce rapport obtenu par l'AP apparaît comme l'"annexe secrète" sur le programme nucléaire conservé, selon les Etats-Unis, par le directeur de l'AIEA Mohamed el-Baradeï.

Rédigé par de hauts responsables de l'agence onusienne, il semble confirmer les craintes de Washington, qui soupçonne l'Iran de vouloir développer un programme d'armement nucléaire. Téhéran affirme, lui, n'avoir que des intentions pacifiques. AP

Et cette info tombe pile-poil au moment de l'abandon par les USA du système antimissile en pologne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si c'est le problème d'Israel alors c'est le problème de la France ? :rolleyes:

J'adore sa prétention à la politique équilibrée :

"L'Iran n'aura jamais le droit au nucléaire (sacrés Perses, ils se croient indépendants ?!) mais EH les gars, je fais pas du favoritisme ! J'ai demandé poliment à Israël de stopper la colonisation !"

Déjà la symétrie entre le droit au nucléaire et le ""droit"" à la colonisation est assez peu évidente mais quand on considère qu'Israel a la bombe atomique avec la bénédiction de tous, et que si l'Iran commençait à coloniser un pays frontalier il se prendrait une guerre monumentale sur la gueule avec une coalition de tous les pays occidentaux, ça devient carrément grotesque.

bah si jamais l'iran arrive a se constituer un arsenal nucléaire et décidé d'atomiser Israël  comme il dit , hé bien il y aura surement quelques ogive qui tomberont sur Saint-Tropez  :lol:

non plus sérieusement  L'iran n'utilisera jamais l'arme atomique contre israel  ceux la reviendrait a atomisé les palestiniens du méme coup on a souvent tendance a l'oublier se qui signifie aussi atomisé Al-Qods le 3e lieu sains de l'islam se qui revient a s'attaquer a tout les pays musulmans de la planète , c'est du suicide les islamiste au pouvoir en Iran ne se risqueront jamais de s'attaquee a des lieux sain de l'islam   , c'est idéologiquement incorrecte  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'iran n'utilisera jamais l'arme atomique contre israel  ceux la reviendrait a atomisé les palestiniens du méme coup on a souvent tendance a l'oublier se qui signifie aussi atomisé Al-Qods le 3e lieu sains de l'islam se qui revient a s'attaquer a tout les pays musulmans de la planète , c'est du suicide les islamiste au pouvoir en Iran ne se risqueront jamais de s'attaquee a des lieux sain de l'islam  , c'est idéologiquement incorrecte  smiley

ah le monde des bisounours a encore frappé

l'Iran n'utilisera pas l'arme nucléaire sur Israel parceque ca revient à s'auto vitrifier

par contre le reste c'est passable par la case perte d'un bilan perte et profit sans problème

les palestiniens .... pfeu les iraniens en ont pas grand chose à faire

et pour Al Qods c'est symbolique mais ca ne serait pas le premier et dernier lieu saint detruit au cours d'un conflit

Share this post


Link to post
Share on other sites

Stratégiquement et militairement, les iraniens n'ont aucun intérêt à utiliser la bombe de manière à être considérés comme les agresseurs.

Et d'un coté idéologique pas forcement rationnel, ils n'en ont pas non plus, vu que les Mollah ont classé l'arme nucléaire comme "diabolique".

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Iran n'a pas utilisé des armes chimiques contre Saddam (c'est la conclusion de l'enquête internationale de l'ONU en 88) alors que ces civils et militaires s'en prenaient plein la gueule..... 10.000 soldats et civils iraniens tués, 60.000 garderont des séquelles à vies, victimes des gaz de combat (à côté, les victimes de roquettes artisanales, c'est du pipi de chat). L'Etat major suppliait Khomeiny d'autoriser l'armée de riposter par les même moyens, ce dernier a émis un Fatwa interdisant les armes chimiques car "contraire à l'islam" et qu'il ne fallait pas "polluer la nature" :-X. Alors l'État major lui demande de garder ce Fatwa secret pour ne pas donner à Saddam une carte blanche....

Pour l'arme nucléaire, c'est le même principe, personne ne songe à l'utiliser contre Israël ou contre n'importe quel autre pays, la riposte nucléaire sera immédiate et suicidaire. Par contre, une nouvelle puissance nucléaire (virtuelle ou avérée) aura le don de lier les mains israéliennes. C'est de ça que les israéliens ont peur, un Hezbollah de plus en plus puissant, armé par la Syrie qui ne risquera rien puisqu'il sera protéger par l'Iran.... même si que je pense pas que l'Iran bougera le petit doigt pour le Hezbollah ou les palestiniens, la menace est telle qu'elle paralysera toute action israélienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah le monde des bisounours a encore frappé

l'Iran n'utilisera pas l'arme nucléaire sur Israel parceque ca revient à s'auto vitrifier

par contre le reste c'est passable par la case perte d'un bilan perte et profit sans problème

les palestiniens .... pfeu les iraniens en ont pas grand chose à faire

et pour Al Qods c'est symbolique mais ca ne serait pas le premier et dernier lieu saint detruit au cours d'un conflit

les iraniens sont contre Israël et souhaitent la voir disparaitre car cette dernière occupe Al Qods et les territoires palestiniens donc utiliser l'arme nucléaire contre Israël n'aurait aucun sens , c'est comme si les américains pour libéré le Koweït des troupes de sadem en 1991 décidèrent d'atomiser le Koweït pour se débarrassé de l'occupent  , ça n'a pas de sens les iraniens sont extrémistes pas cons .

pour Al Qods c'est pas juste un symbole tu sous estime son importance , avent le pèlerinage de la mec s'effectuer par les 3 lieux sains de l'islam : Al Qods , Medine puis la mecque  !

le pèlerinage est l'un des 5 piliers de l'islam  on parle d'une religion de plus d'un milliard et demi d'individu , les iraniens ne se risqueront jamais d'est touché eux qui brandissent l'unité de tout les pays musulman depuis la révolution islamique  je les voit mal faire une bourde pareille  , les molah se feraient lynché par les iraniens eux même .

il y a une ligne rouge qui ne franchiront pas et  Israël le sait très bien si non elle ne se contenterait pas a de simple discoure politique attendant de se faire atomisé  :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le président russe Dimitri Medvedev dit avoir reçu l'assurance qu'Israël n'envisageait pas d'attaquer l'Iran.

Dans un entretien accordé à CNN, il confirme par ailleurs que le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a effectué ce mois-ci une visite secrète à Moscou, au cours de laquelle il l'a rencontré.

Le Kremlin a publié dimanche une retranscription de cette interview. Interrogé sur la réaction qu'aurait la Russie si Israël attaquait l'Iran, Dimitri Medvedev rappelle qu'aucun accord de défense ne lie Moscou et Téhéran.

"Cela ne signifie pas qu'un tel événement nous laisserait indifférents", déclare le président russe. "Mais mes collègues israéliens m'ont dit qu'ils n'envisageaient pas d'agir de la sorte et je leur fais confiance". AP

http://fr.news.yahoo.com/3/20090920/twl-russie-israel-iran-medvedev-951b410.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah le monde des bisounours a encore frappé

l'Iran n'utilisera pas l'arme nucléaire sur Israel parceque ca revient à s'auto vitrifier

Euh, c'est peut-être bête comme question mais en quoi c'est bisounours ? Israël dispose de bombes nucléaires et est sous le protectorat de la première puissance de la planète. Un retour de bâton quasi certain pour ne pas dire certain n'a aucune incidence et relève de la bisounourserie ? Je comprend pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

gné

c'etait le sens de ma phrase

l'Iran n'utilisera pas l'arme nucléaire car ca revient à s'autodetruire

tout le reste (protection des palestiniens ou d'Al Qods)est secondaire et l'utiliser comme argument revient effectivement à de la bisounourserie  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un article intéressant de Roger Cohen sur le "paquet" de proposition iranienne qui devra servir de base de négociation pour les prochaines rencontres multilatérales.

Apprendre à dialoguer avec l’Iran, par Roger Cohen

Aussi évasive et alambiquée soit-elle, il faut pourtant considérer avec sérieux la proposition de négociation iranienne et prendre le temps de la lire, estime Roger Cohen, qui dirige la rubrique internationale du New York Time. L’ambigüité, rappelle-t-il, fait partie de l’art de vivre et de la culture iranienne. Tout en évitant d’aborder de front la question nucléaire, ce document n’en contient pas moins plusieurs avancées notables : l’appel à une négociation constructive et globale, des propos très modérés sur le conflit israélo-palestinien, la reconnaissance du rôle prépondérant de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique. De ce fait, Obama a pris la bonne décision en décidant d’ouvrir le dialogue, pour dénouer enfin une crise vieille de 30 ans. Sur le fond, juge Roger Cohen, il conviendra bientôt de prendre acte du droit de l’Iran à l’enrichissement d’uranium, en échange d’une surveillance intensive de l’AIEA, afin de prévenir tout usage militaire.

Par Roger Cohen, New York Times, 16 septembre 2009

La proposition iranienne de cinq pages pour un dialogue avec les grandes puissances intitulée « Coopération pour la paix, la justice et progrès » a été beaucoup raillée pour son verbiage évasif, mais c’est en fait un document instructif qui suggère que l’effort en vue du dialogue pourrait ne pas être sans espoir. Elle demande un examen attentif.

Certes, il n’y est fait aucune mention l’éléphant au milieu du salon - le programme nucléaire iranien - bien qu’elle parle de « promouvoir l’universalité » du traité de non-prolifération nucléaire, dont l’Iran est signataire, mais pas Israël, qui est doté de l’arme nucléaire.

Ce que cette proposition fournit, c’est un guide utile sur la psychologie de la République islamique et sur ses préoccupations, qui sont partagées par d’autres. Lorsque l’Iran appelle au « multilatéralisme » et à un « progrès exempts du deux poids deux mesures pour toutes les nations », il reflète la pensée de Moscou et de Pékin, et c’est l’une des raisons pour lesquelles l’idée de rallier la Russie et la Chine à des sanctions concrètes contre l’Iran est une chimère. J’y reviendrais.

Le Président Obama a eu raison d’accepter la plate-forme pour entamer les pourparlers qui débuteront le 1er octobre. J’ai plaidé avec force pour le dialogue avec l’Iran après y avoir effectué une visite en Février. Au cours d’un deuxième séjour à Téhéran, consterné par la répression brutale des manifestants dont j’ai été témoin après l’élection des 12 Juin, j’ai écrit qu’Obama devait laisser s’écouler un intervalle de temps raisonnable. Trois mois ont passé. C’est une courte pause, mais les choses sont urgentes.

Le président a bien fait, pour de nombreuses raisons. La psychose américo-iranienne, vieille de 30, ans est un dangereux héritage, où la logique a bien peu de place. Quand Obama a réuni ses conseillers sur l’Iran après les élections de juin afin d’effectuer une revue des informations disponibles en provenance des services de renseignement, les résultats étaient suffisamment minces pour que le président s’exclame « c’est tout ce que vous avez ? » L’ignorance engendre une incompréhension dommageable.

Le Président a raison parce que seule une diplomatie créative peut bloquer la montée en puissance de l’enrichissement d’uranium par l’Iran ( qui compte 8.000 centrifugeuses inefficaces, chiffre en augmentation) ; parce que des relations plus étroites avec l’Occident représentent le meilleur espoir de réforme en Iran à long terme ; parce que l’Iran négocie en position de faiblesse relative, dans la désunion de l’après-Juin-12 ; et parce que les intérêts des États-Unis sont liés à la prévention d’une attaque israélienne contre la Perse musulmane. (C’est également dans l’intérêt d’Israël, par ailleurs.)

Il y a beaucoup de verbiage - qui aurait pu intéresser Orwell - dans le « paquet » de propositions iranien, mais c’est tout simplement ainsi que vont les choses en Iran. Comme dans de nombreux pays, dont l’Italie n’est pas le moindre, l’Iran aime l’artifice, l’habillage de la vérité dans des atours sophistiqués. Il privilégiera toujours l’ambiguïté sur la clarté. Il s’agit d’une nation dont les conventions incluent notamment le charmant cérémonial d’hypocrisie connu sous le nom « taarof » (l’hypocrisie déguisée en flatterie), et qui n’est pas étranger au « tagieh », qui équivaut à sacrifier la vérité à de hauts impératifs religieux.

Ces caractéristiques méritent d’être rappelées. Gary Sick, le fonctionnaire de l’administration Carter qui a négocié la libération des otages américains, m’a raconté que lors d’une phase critique il avait reçu une volumineuse et saugrenue « proposition » iranienne devant laquelle Carter a failli arrêter de négocier. Elle s’est pourtant avérée être une diversion contenant quelques pépites utiles enterrées au milieu des formules grandiloquentes.

Il y a également quelques pépites dans ce document. Le sentiment profond qu’a l’Iran des injustices qui lui ont été faites par le passé se manifeste dans l’utilisation répétée de termes comme « équitable ». Il faut rappeler que les péripéties du programme nucléaire iranien ont débuté dans les années 1980, lorsque l’Iran avait été attaqué au gaz par l’Irak, dont l’arsenal chimique devait beaucoup à l’Europe et aux États-Unis. Pour désagréables qu’elles soient, ces vérités n’en sont pas moins vraies.

A mon sens, on ne peut concevoir aucune résolution du problème nucléaire sans prendre en considération le syndrome victimaire de l’Iran, et ce au prix d’un certain niveau d’autonomie sous haute surveillance.

Parmi les autres pépites, se trouvent également :

L’appel de l’Iran en faveur d’une « supervision basée sur le droit et l’équité » par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique. La supervision de l’AIEA est exactement ce que les Etats-Unis et ses alliés doivent renforcer.

Le langage tenu sur la question palestinienne (« paix globale, sécurité durable ») qui est modéré par rapport aux normes iraniennes.

La volonté de « s’engager sur des négociations complètes, globales et constructives. »

Avec la répression qui se poursuit en Iran, la période actuelle est déplaisante pour la diplomatie. Mais les situations en Union soviétique ou en Chine n’étaient pas plus propices au moment où des percées diplomatiques ont été réalisées. L’Amérique doit continuer à faire pression pour la libération des prisonniers politiques et le respect des droits de l’homme en Iran.

Au bout du compte, les discussions sont essentielles, car il n’existe pas de solution alternative viable. Benjamin Netanyahu, le Premier ministre israélien, a déclaré récemment que « le moment est venu de commencer à prendre des sanctions dures contre l’Iran. » Mais l’Iran est accoutumé à ces sanctions, pour les avoir subies durant longtemps, et il sait que les années passées à cultiver ses liens avec la Russie et la Chine (sans mentionner le sort des Tchétchènes ou des musulmans Ouïgours) paiera. De fait, l’Iran est un allié de la Russie.

Je ne vois aucune possibilité d’accord sans que soit accepté à un moment que l’Iran procède à l’enrichissement sur son territoire en contrepartie d’inspections de l’AIEA, du contrôle du Protocole Additionnel et d’une présence de l’AIEA sept jours sur sept, 24 heures sur 24. Le temps est proche pour les États-Unis et leurs alliés d’abandonner l’objectif du « zéro enrichissement » - ce n’est désormais plus possible - et de concentrer leurs efforts sur les moyens d’éviter les usages militaires, de limiter le niveau d’enrichissement et de veiller à ce que l’Iran comprenne que le prix à payer pour toute rupture de l’accord serait élevé.

En règle générale, plus la psychose américano-iranienne pourra être apaisée, plus favorable sera tout accord obtenu. Il convient donc de savoir lire entre les lignes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,380
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Charly.
    Newest Member
    Charly.
    Joined
  • Forum Statistics

    20,633
    Total Topics
    1,231,122
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries