Recommended Posts

Je me rends compte que c'est beaucoup plus sympa "d'arbitrer" que de participer  :happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites

En résumé la clé de l'avenir repose sur une question très simple, l'occident acceptera -t-il  de voir l'IRAN  se doter de l'arme atomique avec les vecteurs permettant de cibler des villes en europe;

Quelles seraient donc les conséquences pour l'occident d'un Iran devenu une puissance nucléaire?

Quelles seraient les conséquences pour l'occident d'empécher l'Iran de devenir une puissance nucléaire?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah ce sera simple, déclaration de bonne foi et baissage de pantalon.

L'Europe a bien refusé une système de défense anti balistique de peur que les russes fronces les sourcils un peu fort.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En résumé la clé de l'avenir repose sur une question très simple, l'occident acceptera -t-il  de voir l'IRAN  se doter de l'arme atomique avec les vecteurs permettant de cibler des villes en europe;

Quelles seraient donc les conséquences pour l'occident d'un Iran devenu une puissance nucléaire?

Quelles seraient les conséquences pour l'occident d'empécher l'Iran de devenir une puissance nucléaire?

déjà l'occident n'existe pas en terme géopolitique

on a les USA et les autres...........

l'UE existe à peine en terme politique et militaires

bref seuls les USA décident à ce niveau et associent plus ou moins leurs vassaux

la conséquence d'un Iran nucléaire est simple : le pays est sanctuarisé et à l'abri de toute invasion

il renforce de facto son poids de puissance régionale avec laquelle il faut traiter et négocier

celà peut aussi renforcer la course à l'armement nucléaire dans la région ( qui comporte déjà par odre d'acquisition chronologique Israél, l'Inde et la pakistan ) rendant la région encore plus dangereuse d'une certaine manière ( mais on peut aussi voir se développer un équilibre de la terreur obligeant les différent acteurs à négocier sérieusement )

les conséquences de tenter l'iran de devenir une puissance nucléaire ( si tant est que ce soit son objectif ) , on les a exposé en large et en travers dans les pages précédentes ........

Share this post


Link to post
Share on other sites

proposition iranienne sur le nucléaire :

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/03/17/l-iran-propose-une-avancee-sur-le-dossier-nucleaire_1320343_3218.html

l'Iran accepterait d'échanger l'Uranium en une fois mais uniqument si on lui livre simultanément l'uranium enrichi à 20%  en même temps et si l'échange a lieu sur son territoire

manifestement, ils ont peur de se faire couilloner si ils doivent d'abord se défaire de leur uranium avant tout échange........

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai eu l'occasion de lire le numéro de "Carnet de Vol" spécial Iran

hum, comment dire, on a pas vraiment l'impression qu'ils sont vraiment  trés crédibles ( on a même eu droit à l'habituelle comparaison avec hitler )

passons sur l'absence de sources

passons aussi sur la caractère totalement subjectif des affirmations ( entre autre comme quoi il ne peut y avoir aucune autre conclusion que l'Iran cherche la guerre : MDR )

passons sur les conneries débitées à longueur de texte ( l'Iran serait sous embargo militaire, la Russie respecterait cet embargo ( lol et les SA15  , c'est made in Iran ? et le contrat de maintenance et d'upgrade des avions russes signé au même moment ? ); la russie qui refuserait de livrer des systémes   modernes aurait par contre livré l'avionique du SU27 en remplacement de celui du F14 !! etc etc ........)

le plus débile est de pronostiquer une invasion de l'Iran par des unités de marines et de FS pour cette année selon un scénario digne de Rumsfeld avant que les militaires ne lui rappelle certaines réalités quant à l'utilité des unités lourdes.......

que dire si ce n'est que si l'Iran n'est pas envahi cette année, la crédibilité du magazine ( mais en a t'il une ? ) sera mise en cause...........

ou ont 'ils voulu simplement vendre du papier en faisant du sensationel ......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, concernant la MOP largué par le B 52 de G4lly, ce n'est pas 15 exemplaires de série et les 5 commandé pour les essais pour 65 millions de $ qui permettront une campagne stratégique cette hiver quand les B 2 pourront les utiliser en opération (en principe, ils doivent être prêt en décembre) :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, concernant la MOP largué par le B 52 de G4lly, ce n'est pas 15 exemplaires de série et les 5 commandé pour les essais pour 65 millions de $ qui permettront une campagne stratégique cette hiver quand les B 2 pourront les utiliser en opération (en principe, ils doivent être prêt en décembre) :P

La MOP va etre monté sur B2 ... et vu le faible nombre d'exemplaire on peut raisonnablement penser que son usage se résumera a l'épée de Damocles. En gros faire peser la menace sur les centres de commandement enterré et autre bunker présidentiel, plutot que sur des site industriels certes enterré mais probablement assez dispersé et isolé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'ISAF commencerait les entrainements au "Hot refueling" : l'approvisionnement des jets alors que le moteur tourne encore est une opération très risquée apparement et qui avait été utlisée lors du bombardement du réacteur d'Osirak.

------------------------------------------

Hot Refueling Is A Bad Sign

by James Dunnigan

March 18, 2010

Another sign that Israel expects to be attacked; air force ground crews are being trained to perform dangerous "hot refueling." This procedure is used to speed up refueling of combat aircraft that have just landed, so they can take off quickly and get back to the fight. It's called "hot" because the engine is kept running while the very explosive fuel is pumped in. This must be done very carefully to avoid an explosion. Not a good thing around an aircraft that is also having new weapons loaded at the same time. Most of the hot refueling training is done on aircraft that have their engines shut off. But you want to do it at least once, with the engine running, per ground crew, so the entire atmosphere of a hot refueling is experienced. This sort of thing is dangerous, and only done if it's highly likely there is going to be a war.

All air forces are big on what is called "generating sorties" (actually getting fueled and armed aircraft into the air and on their way to the target. One aircraft taking off on a mission is a sortie.) In order to keep this process going, you have to have the fuel and weapons in position, as well as maintenance crews, their equipment and spare parts, ready to service the aircraft. A new pilot often gets in the aircraft as well

Only a few percent of air force personnel are pilots, but over 30 percent are involved in servicing those aircraft. If the "maintainers" and other support troops (like the refuelers) are not at the top of their game, those aircraft aren't getting off the ground as quickly as possible, and the battle can be lost.

The U.S. Air Force keeps track of personal and team records, and even has competitions for many job categories. That's good for morale, and also gives the support troops a tangible sense of accomplishment and excellence. Otherwise, the maintenance tasks can be just tedious and boring, which leads to poor performance and expensive errors. During the Cold War, generating the maximum number of sorties per aircraft per day was the main goal. But with the introduction of smart bombs and more complex electronics in the last decade, you don't need as many sorties. But you do need to make sure more complex systems are good to go before a warplane takes off. Thus, the job of the ground crews evolves, but doesn't really change.

For the Israelis, generating the maximum number of sorties per day per aircraft is considered a special talent they have. It's one reason the Israeli Air Force is considered one of the best on the planet. And when you must have the absolute max number of sorties, in the shortest amount of time, you use hot refueling.

http://www.strategypage.com/dls/articles/Hot-Refueling-Is-A-Bad-Sign-3-18-2010.asp

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'ISAF commencerait les entrainements au "Hot refueling" : l'approvisionnement des jets alors que le moteur tourne encore est une opération très risquée apparement et qui avait été utlisée lors du bombardement du réacteur d'Osirak.

L'IAF et non l'ISAF  =)

De toute manière, Washington continue de mettre son veto à une attaque contre l'Iran et Brezneski menace d'abattre les avions israéliens au-dessus de l'Irak....

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon ok ok désolé ^^

Voici un article faisant mention des propos de M Brezinski, je crois conseiller au affaires étrangères de l'administration obama :

http://www.weeklystandard.com/weblogs/TWSFP/2009/09/brezinski_calls_for_obama_to_s.asp

T'aurais un article sur le "veto" US contre une attaque de l'IAF stp?, ca m'interesse

Le veto américain remonte au second mandat de Bush et la position d'Obama n'a pas changé.

http://www.lejdd.fr/International/Proche-Orient/Actualite/Iran-Israel-aurait-voulu-frapper-88727/

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'ISAF commencerait les entrainements au "Hot refueling" : l'approvisionnement des jets alors que le moteur tourne encore est une opération très risquée apparement et qui avait été utlisée lors du bombardement du réacteur d'Osirak.

C'est sûr qu'elle a été été utilisée lors de l'attaque d'Osirak ? Ce n'est pas dans l'article.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non en effet j'aurais du préciser c'est une information qui avait aussi été postée sur le site waff

voilà

------------------------------

when the F-16 went to Iraq to take out Saddam's reactor they were topped up at the end of the runway. Taxiing actually uses quite a lot of fuel for a fully loaded fighter bomber, to extend the range you hot fuel just before take off with the first wave using less fuel circling than sitting on the ground.

"In order to make the flight, the then IAF 1st generation F16s required some modifications. Their takeoff weight for the mission was so great they stood the chance of perhaps not even being able to liftoff at all. In order to complete the mission the fighter bombers would be flying beyond their allocated bingo fuel allotment, perilously close to the point of being unable to return to base with zero room for error.

So tight in fact was the fuel allotment that IAF ground crews set a dangerous precedent for aviation missions, they moved fuel trucks onto the runways and topped off the F16 tanks with their engines running, mere moments before their pilots hit the afterburners to lift the heavy birds into the sky for their fateful mission."

http://hashmonean.com/2010/02/28/fuel-my-fire-iaf-training-for-long-distance-love/

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai du mal à comprendre un truc dans la politique d'Obama vis-à-vis de l'Iran.

Les USA ont demandé des sanctions plus fortes et il propose de dialoguer. On ne sanctionne pas quand on négocie en principe. Je trouve ça incohérent, où il y a un truc qui m'échappe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai du mal à comprendre un truc dans la politique d'Obama vis-à-vis de l'Iran.

Les USA ont demandé des sanctions plus fortes et il propose de dialoguer. On ne sanctionne pas quand on négocie en principe. Je trouve ça incohérent, où il y a un truc qui m'échappe.

C'est la politique "Carrot and Stick " sauf que dans ce cas, la Carrot est bien maigre et le Stick incapable d'infliger un mal nécessaire pour faire avancer vers la carotte :) 

Le jour où on proposera à l'Iran, comme carotte, une reconnaissance internationale de son rôle au M-O, une garantie de sécurité et la fin des sanctions économiques et de l'hostilité des pays sunnites et arabes, on avancera vers plus de paix et de sécurité dans toute la région mais à condition de régler la question palestinienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non en effet j'aurais du préciser c'est une information qui avait aussi été postée sur le site waff

voilà

------------------------------

when the F-16 went to Iraq to take out Saddam's reactor they were topped up at the end of the runway. Taxiing actually uses quite a lot of fuel for a fully loaded fighter bomber, to extend the range you hot fuel just before take off with the first wave using less fuel circling than sitting on the ground.

"In order to make the flight, the then IAF 1st generation F16s required some modifications. Their takeoff weight for the mission was so great they stood the chance of perhaps not even being able to liftoff at all. In order to complete the mission the fighter bombers would be flying beyond their allocated bingo fuel allotment, perilously close to the point of being unable to return to base with zero room for error.

So tight in fact was the fuel allotment that IAF ground crews set a dangerous precedent for aviation missions, they moved fuel trucks onto the runways and topped off the F16 tanks with their engines running, mere moments before their pilots hit the afterburners to lift the heavy birds into the sky for their fateful mission."

http://hashmonean.com/2010/02/28/fuel-my-fire-iaf-training-for-long-distance-love/

On avait pourtant présenté le raid d'Osirak comme un raid préparé durant des semaines et là on nous dit que les avions ont été ravitaillés in extremis sur le Taxiway?  :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

On avait pourtant présenté le raid d'Osirak comme un raid préparé durant des semaines et là on nous dit que les avions ont été ravitaillés in extremis sur le Taxiway?   :rolleyes:

On dit juste qu'un complément de kero est fait en début de piste juste avant le décollage pour compenser la conso du au taxiing et autre préchauffe, vérification etc. Entre le moment ou on allume le moteur et le moment ou on commence le décollage on peu consommer une quantité non négligeable de kero, quantité compensée par le complément en bout de piste. Ca permet de tirer le maximum de la bete. Il arrive qu'on fasse se complément en vol peut apres le décollage aussi si on a été contrainte de ne pas remplir les réservoir au maxi pour respecter les masse maxi au décollage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'autant plus que l'alignement correct de la centrale inertielle prend environ 7 à 8 minutes + les manoeuvres de taxiway ...

un ravitaillement juste en bout de piste peut se justifier..savoir comment il se réalise techniquement c'est une autre histoire..

Share this post


Link to post
Share on other sites

par contre, là , dans un scénario contre l'Iran on en voit pas l'intérêt : quel que soit le chemin, il y aura besoin de ravitailler en cours de route.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,440
    Total Members
    1,550
    Most Online
    miryaqefalon
    Newest Member
    miryaqefalon
    Joined
  • Forum Statistics

    20,779
    Total Topics
    1,271,130
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries