Recommended Posts

Ahmadinejad: ''Nous sommes arrivés au point de non retour sur le nucléaire''

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que ''pour sa plus grande joie, notre pays a franchi le point de non retour dans son programme nucléaire'' et que l'Iran se trouvait même ''100 kilomètres plus loin'' et selon lui ''l'occident le sait pertinemment''. Il a ajouté à la télévision officielle que l'occident se trouvait maintenant devant deux choix: ''Soit l'occident persiste dans son immoralité et tel est le résultat ou il décide de coopérer avec nous'' a conclu Ahmadinejad. (Guysen)

Et voila ! Ca sera a Israël de montrer que cela ne change pas l'équation et qu'il n'hésitera a répondre par 100 aux attaques visant le pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahmadinejad: ''Nous sommes arrivés au point de non retour sur le nucléaire''

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que ''pour sa plus grande joie, notre pays a franchi le point de non retour dans son programme nucléaire'' et que l'Iran se trouvait même ''100 kilomètres plus loin'' et selon lui ''l'occident le sait pertinemment''. Il a ajouté à la télévision officielle que l'occident se trouvait maintenant devant deux choix: ''Soit l'occident persiste dans son immoralité et tel est le résultat ou il décide de coopérer avec nous'' a conclu Ahmadinejad. (Guysen)

Et voila ! Ca sera a Israël de montrer que cela ne change pas l'équation et qu'il n'hésitera a répondre par 100 aux attaques visant le pays.

Faut nuancer les récentes déclarations. Il faut croire que du côté de Téhéran on fait tout pour capoter la conférence sur le nucléaire d'Obama.

Pour revenir à des considérations plus techniques, une nouvelle estimation du CSIS évalue à 95 chasseurs bombardiers et 13 tankers nécessaires à l'Israël pour mener une attaque contre 4 sites nucléaires (Fordoo y compris) en prenant une route à peu de risque, en longeant la frontière syrienne et turque. Cela représente 25% des chasseurs bombardier israéliens modernes et 100% des tankers ( L'Israel n'a que 5 KC-130H et 4 B-700, un bon disque de Barry White, un bon plat et il feront peut être des petits :))

Autre piste, c'est une attaque coordonnées des pays du golf pouvant aligner 250 sorties par jour ( Bonne nouvelle pour les Mirage-2000, le CSIS leur confie la Battlefield Air Superiority Suppression of Enemy Air Defense. :oops:).

http://csis.org/files/publication/100323_Options_todealwith_Iran.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.militaryphotos.net/forums/attachment.php?attachmentid=119180&d=1271576995

http://www.militaryphotos.net/forums/attachment.php?attachmentid=119179&d=1271576992

Un secret de polichinelle, mais cette fois ça semble être confirmé. Des S-300 ont été montré lors d'une parade militaire. Est ce que ça pourrait être la variante chinoise HQ-9?

Image IPB

présenté comme une production locale de missile anti aérien à longue portée (pas de nom pour l'instant)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voila ! Ca sera a Israël de montrer que cela ne change pas l'équation et qu'il n'hésitera a répondre par 100 aux attaques visant le pays.

Je ne pense pas que les israéliens ont les moyens d'attaquer. Je vois plutôt un équilibre de la terreur. Obama s'y est résigné depuis longtemps, avis perso.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.militaryphotos.net/forums/attachment.php?attachmentid=119180&d=1271576995

http://www.militaryphotos.net/forums/attachment.php?attachmentid=119179&d=1271576992

Un secret de polichinelle, mais cette fois ça semble être confirmé. Des S-300 ont été montré lors d'une parade militaire. Est ce que ça pourrait être la variante chinoise HQ-9?

Image IPB

présenté comme une production locale de missile anti aérien à longue portée (pas de nom pour l'instant)

non se ne sont pas des S-300 ,c'est de fabrication iranienne qui n'a rien avoir avec la version original ou une copie de la copie chinoise HongQi-9 .

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après un rapport américain, paraît que d'ici 2015, l'Iran pourrait avoir un missile capable de frapper les USA.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après un rapport américain, paraît que d'ici 2015, l'Iran pourrait avoir un missile capable de frapper les USA.

ça m'étonnerait beaucoup !!!  :rolleyes:

Les Amerlocs sont des champions du fantasme, de la fiction, du délire et du sensationnel irrationnels (voire les armes de destruction massive en Irak).

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça m'étonnerait beaucoup !!!  :rolleyes:

Les Amerlocs sont des champions du fantasme, de la fiction, du délire et du sensationnel irrationnels (voire les armes de destruction massive en Irak).

Non, ils savent simplement comment il faut faire pour obtenir des crédits supplémentaires...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, ils savent simplement comment il faut faire pour obtenir des crédits supplémentaires...

Bonjour

Il ne faudrait pas sous-estimer non plus la qualité des ingénieurs iraniens.

La prudence s'impose même si aujourd'hui ils ne disposent pas du vecteur adéquat.

a+

Vorpal777

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Il ne faudrait pas sous-estimer non plus la qualité des ingénieurs iraniens.

La prudence s'impose même si aujourd'hui ils ne disposent pas du vecteur adéquat.

a+

Vorpal777

Il n'y a rien à sous-estimer mais avoir un vecteur intercontinental opérationnel d'ici 5 ans, ce n'est pas à la portée de tous et d'ailleurs même l'Inde, qui a un programme spatial bien plus avancé que l'Iran, ne maitrise pas totalement cette technologie malgré l'apport technologique russe et depuis peu israélien. 

C'est simplement que la Russie étant devenu un "allié" stratégique, il faut aujourd'hui trouver d'autre source de "menace" conventionnelle et dans ce rôle, l'Iran est mangé à toutes les sauces tant en Europe qu'aux USA. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, ils savent simplement comment il faut faire pour obtenir des crédits supplémentaires...

Je dirais plutôt qu'ils savent trouver des casus-belli quand ça les arrange.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a rien à sous-estimer mais avoir un vecteur intercontinental opérationnel d'ici 5 ans, ce n'est pas à la portée de tous et d'ailleurs même l'Inde, qui a un programme spatial bien plus avancé que l'Iran, ne maitrise pas totalement cette technologie malgré l'apport technologique russe et depuis peu israélien.

Désolé pour ce hors-sujet.

Le problème d'un missile intercontinental pour l'Inde, c'est que ça risque d'être mal perçu pour certains états européens et les Etats-Unis. L'Agni 5 (de plus de 5.000 km) suscite déjà par exemple certaines interrogations.

Auparavant, les diplomates indiens ne voulaient pas brusquer l'oncle Sam d'où un manque de volonté politique et une certaine lenteur du programme de missile intercontinental, et non d'un problème de maîtrise technologique.

Maintenant, les experts ou conseillers militaires indiens ont trouvé des arguments de poids pour développer et tester davantage ce programme en arguant la menace mondialiste du terrorisme,  de l'intégrisme religieux (l'Afrique par exemple) et les alliés de ses ennemis pakistanais et chinois comme le Vénézuela, ... Voire l'Australie qui ambitionne de jouer les troubles-fêtes en Asie du sud-est + les agressions et les discriminations contre les ressortissants indiens ou la minorité indienne à l'étranger (Canada, Australie, Jamaïque, Trinidad & Tobago, Ile Maurice, Fidji, Allemagne, Somalie, ...) rapportées par la diaspora indienne au pays.

Indirectement, c'est une bénédiction pour l'Inde !  ^-^ Car elle fait réfléchir certains milieux diplomatiques et militaires indiens du style : "Pourquoi les Occidentaux peuvent protéger ou intervenir militairement partout dans le monde pour leurs ressortissants et leurs intérêts; et nous pas ?!"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé pour ce hors-sujet.

Le problème d'un missile intercontinental pour l'Inde, c'est que ça risque d'être mal perçu pour certains états européens et les Etats-Unis. L'Agni 5 (de plus de 5.000 km) suscite déjà par exemple certaines interrogations.

Auparavant, les diplomates indiens ne voulaient pas brusquer l'oncle Sam d'où un manque de volonté politique et une certaine lenteur du programme de missile intercontinental, et non d'un problème de maîtrise technologique.

Maintenant, les experts ou conseillers militaires indiens ont trouvé des arguments de poids pour développer et tester davantage ce programme en arguant la menace mondialiste du terrorisme,  de l'intégrisme religieux (l'Afrique par exemple) et les alliés de ses ennemis pakistanais et chinois comme le Vénézuela, ... Voire l'Australie qui ambitionne de jouer les troubles-fêtes en Asie du sud-est + les agressions et les discriminations contre les ressortissants indiens ou la minorité indienne à l'étranger (Canada, Australie, Jamaïque, Trinidad & Tobago, Ile Maurice, Fidji, Allemagne, Somalie, ...) rapportées par la diaspora indienne au pays.

Indirectement, c'est une bénédiction pour l'Inde !  ^-^ Car elle fait réfléchir certains milieux diplomatiques et militaires indiens du style : "Pourquoi les Occidentaux peuvent protéger ou intervenir militairement partout dans le monde pour leurs ressortissants et leurs intérêts; et nous pas ?!"

Désolé Mani, je n'étais donc pas totalement aux faits des évolutions balistiques de l'Inde mais ça n'empêche pas qu'une prévision du développement, par l'Iran, de vecteurs intercontinentaux , sous 5 ans, me semble fort bien optimiste et ce même avec une aide étrangère.

Pour revenir au nucléaire, les américains retirent (momentanément) l'option militaire  de la table  :rolleyes: :rolleyes:

Je ne sais pas comment il faut prendre cette information surtout qu'après le rapport "secret" de Gates publié par le NY Times disant que la maison blanche n'avait aucune politique cohérente pour aborder le programme nucléaire iranien et le Pentagone le suivant en réévaluant et réadaptant l'option militaire contre les installations iraniennes, cette nouvelle a de quoi déconcerter.

http://news.yahoo.com/s/ap/20100421/ap_on_re_as/as_us_iran_nuclear_1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Iran montre ses muscles dans le Golfe

Un bateau de guerre et des vedettes rapides iraniens, lors d'exercices, jeudi, dans le détroit d'Ormuz. Crédits photo : AFP

Les gardiens de la révolution ont entamé, jeudi, trois jours de manœuvres pour «protéger» le détroit d'Ormuz.

Au moment où, à Washington, l'option militaire contre l'Iran semble être relancée, Téhéran affiche ostensiblement ses capacités de défense. Plus de 300 vedettes capables de tirer des roquettes et des missiles participent, depuis jeudi, à trois jours de manœuvres aériennes, navales et terrestres dans le golfe Persique. Ces exercices ont pour objectif de rappeler les moyens de riposte des gardiens de la révolution, l'armée idéologique en charge de la défense d'un régime contesté en interne et sous la menace de sanctions internationales à l'ONU, pour son refus d'abandonner son programme nucléaire.

Lors de ces manœuvres baptisées «Grand Prophète», une nouvelle vedette rapide a été testée. «Ya Mehdi serait capable de percer un trou de 7 mètres sur 7», a déclaré le commandant Alireza Tanghsiri. Les Occidentaux redoutent l'utilisation par l'Iran de ces petits navires furtifs, capables de causer d'importants dégâts à leurs bateaux. Le golfe Persique pourrait être l'un des principaux théâtres de la riposte iranienne en cas d'attaque occidentale contre ses installations nucléaires. Près de 40 % de la production mondiale de pétrole proviennent de la région du Golfe et une grande partie de cet or noir transite par le détroit d'Ormuz. Téhéran a déjà averti qu'il pourrait paralyser le trafic pétrolier en bloquant ce point de passage, stratégique pour l'économie mondiale.

Ces manœuvres ne sont, toutefois, pas nouvelles. Chaque année depuis 2006, Téhéran effectue des exercices dans le Golfe, de préférence pendant l'été. À Washington, un porte-parole du Pentagone a minimisé leur importance, rappelant que l'Iran surestime souvent les capacités de ses nouveaux équipements présentés durant des manœuvres.

Les Occidentaux suivent néanmoins de très près l'évolution de l'arsenal iranien. Début avril, le ministre de la Défense, Ahmad Vahidi, a inauguré un nouveau système de défense antiaérienne (Mirsad). Téhéran fait également d'importants efforts pour fabriquer des drones, ces avions sans pilote, mais aussi des navires capables d'échapper à la surveillance des radars, en service sur les côtes de l'autre rive du Golfe, chez les voisins arabes de l'Iran, inquiets de ses ambitions nucléaires.

La menace de frappes israéliennes 

Les autorités iraniennes n'ont donné aucune explication sur un avancement de ces manœuvres au printemps. Depuis que des émissaires turcs et qatariens ont averti Téhéran du danger de frappes israéliennes, les responsables iraniens prennent au sérieux un tel risque. Jusqu'ici, l'Iran répétait ne pas craindre ces attaques.

Mais, aujourd'hui, au sommet de l'État, «tout le monde se méfie de tout le monde», assure un Iranien qui a ses entrées dans certains cercles décisionnaires. «Le régime, ajoute-t-il, se sait infiltré.» D'où le recours à la terreur pour dissuader les candidats à la défection aux États-Unis, comme ce fut le cas l'an dernier de l'expert nucléaire Shahram Amiri, qui avait disparu à La Mecque, avant d'être récupéré par la CIA. Quelques semaines après, Massoud Mohammadi, un enseignant, fut assassiné à Téhéran. Le pouvoir iranien accusa Israël et les États-Unis. En fait, la victime «était proche d'Amiri et connaissait son histoire», selon son entourage. Ce témoin gênant ne devait pas parler.

http://www.lefigaro.fr/international/2010/04/22/01003-20100422ARTFIG00573-l-iran-montre-ses-muscles-dans-le-golfe-.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le figaro, toujours un train de retard. L'option militaire vient d'être écarter, du moins momentanément, par Washington

http://news.yahoo.com/s/ap/20100421/ap_on_re_as/as_us_iran_nuclear_1

Si non pour les 313 vedettes des Pasdaran, ça se traite à la chaine ce genre de machin, un Goalkeeper ou Phalanx va pouvoir "exprimer" toutes ses munitions  =)

Par contre, contre des tanker, ça doit être relativement redoutable, surtout le "Ya Mehdi", en composite, capable de tirer 3 Shkvel-111 en marche.

Image IPB

http://www.irandefence.net/attachment.php?attachmentid=54095&stc=1&d=1271966276

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant, ces vedettes ont singulièrement évoluées depuis la guerre iran/irak, j'ai de vagues souvenirs de vedettes standards avec des katiouchas montées dessus, pour des tirs à quasi bout portant sur des tankers.

Celles là doivent être beaucoup plus dangereuses et adaptées pour attaquer des batiments militaires notamment.

Un avis des spécialistes de la chose navale?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant, ces vedettes ont singulièrement évoluées depuis la guerre iran/irak, j'ai de vagues souvenirs de vedettes standards avec des katiouchas montées dessus, pour des tirs à quasi bout portant sur des tankers.

Celles là doivent être beaucoup plus dangereuses et adaptées pour attaquer des batiments militaires notamment.

Un avis des spécialistes de la chose navale?

Ah non ne t'inquiète pas, ils sont encore d'actualité ces vedettes rapides avec roquettes 107mm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a ce document qui date d'un peu moins de 2 ans : Iran’s Asymmetric Naval Warfare

Je l'ai depuis sa publication, mais jamais pris le temps de le lire pour de bon.

Sinon, comme background, se documenter sur les "escarmouches" US Navy-Iran de 87-88 peut être instructif (opés Earnest Will, Prime Chance I, Nimble Archer & Praying Mantis). J'ai été surpris par exemple d'apprendre qu'une frégate Oliver Hazard Perry s'était fait avoir par une simple mine à Orins, ou que les Américains avaient reconverti de petites barges de prospection pétrolière comme bases avancées pour patrouilleurs et hélicos.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2010/04/26/petrole-l-iran-serait-sur-le-point-de-signer-un-contrat-avec-une-entreprise-francaise_1342995_3216.html#xtor=RSS-3208

Pétrole : l'Iran serait sur le point de signer un contrat avec une entreprise française

L'Iran négocierait des projets de développement avec plusieurs compagnies pétrolières étrangères, dont une française, a annoncé lundi 26 avril un haut responsable du secteur pétrolier iranien.  "Le nom de ces compagnies ne sera pas révélé avant que les contrats ne soient finalisés, mais l'une d'elle est une compagnie française", a déclaré le numéro deux de la Compagnie pétrolière nationale iranienne (NIOC), Hojatollah Ghanimi-Fard.

.........

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,419
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mordhin
    Newest Member
    Mordhin
    Joined
  • Forum Statistics

    20,729
    Total Topics
    1,254,493
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries