Recommended Posts

il y a 2 minutes, kotai a dit :

Comme la république populaire de Chine?

Si il y a un truc que j'ai appris en allant voir sur place tout en laissant mes préjugés à la maison, c'est que même les partis uniques peuvent avoir une diversité d'opinion interne qui ferait passer certains champs de diversité occidentaux pour des Mickeys... Ensuite pour pouvoir peser sur l'orientation de ce parti il te faut la carte de membre, sinon tu n'as que le choix d'operette de valider les décisions prises en amont.

Depuis, mon critère personnel entre demicratie et dictature porte plus sur la possibilité d'avoir des courrants, qu'ils soient dans plusieurs partis ou un seul, et sur leur possibilité d'exister sans que ça se finisse en centre de rééducation ou au poteau d'exécution...

(ce qui fait que pour mou la chine est une dictature et l'Iran une démocratie)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais dans un cas, on dit ce que tu dois penser et de l'autre, tu as le choix de les envoyé chier ( gilet jaune, etc...)

Mais comme on le dit, l'herbe du voisin à l'air d'être plus verte.

Mais au final, ces pays ont vu se barrer toutes l'élite chez nous et même les pauvres de nos jour. Donc notre système que tu n'apprécie pas trop à l'air d'un paradis pour eux.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un peux ancien je te l'accorderai, mais compte le nombre de nobles, bourgeois et intellectuels qui ont fuit la révolution française pour s'exiler en Angleterre, Russie, et autres pays...

Plus récent, je peux te dire que j'ai rencontré des expatriès totals français qui se voyaient comme des réfugiés economiques tellement notre pays est mal foutu, tyrannique, et patati et patata...

Tout le monde voit midi à sa porte, surtout celui qui s'estime mal servi ou qui voit ses privilèges disparaitre...

 

il y a 18 minutes, kotai a dit :

Mais au final, ces pays ont vu se barrer toutes l'élite chez nous et même les pauvres de nos jour. Donc notre système que tu n'apprécie pas trop à l'air d'un paradis pour eux.

 

Edited by rendbo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, kotai a dit :

Comme la république populaire de Chine?

Les mots ont un sens, et ce n’est pas parce que ceux-ci ne te plaisent pas que c’est faux pour autant.

 

L’Iran est une démocratie théocratique.

- Théocratique parce que de composante religieuse, avec un Guide Suprême et l’application de principes religieux faisant office de lois.

- Démocratie parce que la souveraineté appartient au peuple.

Ainsi, le Guide Suprême est désigné par l’Assemblée des experts, dont les 86 membres religieux sont eux-mêmes élus au suffrage universel direct pour 8 ans

Le pouvoir exécutif revient au Président de la République, chef du gouvernement, qui est élu au suffrage universel direct pour 4 ans, renouvelable 1 fois.

Le pouvoir législatif est lui détenu par un Parlement renouvelé tous les 4 ans au suffrage universel.

 

Les élections présidentielles ont montré de vrais courants politiques différents, entre les modérés et les plus extrêmes, y compris des Présidents en opposition avec le Guide Suprême (cas de Mahmoud Ahmadinejad, Président de 2005 à 2013).

Avec la prééminence des institutions religieuses sur les institutions étatiques, on peut toutefois considérer que l’on se rapproche d’un régime autoritaire. Mais certainement pas d’une dictature, qui n’a strictement rien à voir.

Edited by TarpTent
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au lieu de discuter du sexe de la démocratie, dites voir, ils seraient pas en train de gagner nos amis perses? 

Mécanisme machin bidule activé, pétrolier libéré...

Si le but était d obliger les européens à se mouiller un peu face à l oncle Sam, ça marche non?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

A titre personnel, j’ai du mal à comprendre cette insistance en ce moment de l’Iran, du Hezbollah et du Hamas sur la scène internationale à expliquer qu’ils peuvent à tout moment « détruire Israël » et qu’ils en ont les moyens.

(encore moins en pleine période électorale en Israël)

 

C’est selon moi un très mauvais calcul parce que :

- (cyniquement) si Israël est vraiment l’ennemi et qu’ils tiennent réellement à raser le pays, autant lui faire croire qu’ils sont faibles et l’inciter à passer à l’attaque, pour bénéficier de l’effet de surprise et contrattaquer en étant certain qu’Israël n’y sera absolument pas préparé ;

- toutes ces incitations ne font que renforcer dans l’opinion publique israélienne l’idée que le pays est sérieusement menacé, et qu’à ce titre seul un homme fort pourra les tirer de ce mauvais pas : ce qui rouvre largement la porte en grand à une réélection de Netanyahu ou un autre membre du Likoud, ce qui n’est quand même pas la meilleure des nouvelles pour l’Iran et ses alliés puisque Netanyahu pousse précisément avec MBS pour une intervention musclée en Iran. Et à Gaza. Et au Liban. ;

- en connaissant le Hezbollah, celui-ci tenant d’abord et avant tout à l’intégrité du Liban, menacer ainsi Israël en sachant pertinemment que les représailles (Israéliennes ou américaines, peu importe) raseraient le pays, ça revient a dire « Retenez-moi ou je fais un malheur ! Retenez-moi, je vous dis !! ». Bref, ça n’est absolument pas crédible dans le contexte iranien, même en cas d’agression de l’Iran par la coalition US.

Le seul moment où cette menace peut être considérée comme pertinente, c’est si Israël s’en prend directement au Liban. Dans tout autre contexte, c’est contre-productif.

 

Que l’Iran explique qu’il a des relais lui permettant de mettre le feu partout, je comprends parfaitement. Mais qu’ils insistent autant pour expliquer que le petit territoire israélien est sous la menace d’être rasé, je ne pige pas. Sauf à annoncer clairement qu’ils sont tous des kamikazes (certains le sont, mais rarement les politiques eux-mêmes, ni leurs familles). Sur ce plan-là, on est vraiment pas obligé de les croire...

Parce qu’à part pousser Israël à s’investir un peu moins ouvertement auprès des USA et de l’AS sur le cas iranien, ça n’apporte quand même pas grand chose, et à long terme tout comme sur la scène internationale, c’est nettement plus préjudiciable pour ces mouvements.

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Niafron a dit :

Au lieu de discuter du sexe de la démocratie, dites voir, ils seraient pas en train de gagner nos amis perses? 

Mécanisme machin bidule activé, pétrolier libéré...

Si le but était d obliger les européens à se mouiller un peu face à l oncle Sam, ça marche non?

 

Disons que l’Iran joue assez proprement sa partition, là où les USA ont tout fait pour se tirer 1 balle dans chaque pied avant même de commencer.

Je ne sais pas réellement quelle sera la portée du Système de Compensation, et s’il apportera une vraie bouffée d’oxygène financière à l’Iran.

Ce qui est certain par contre, c’est que Trump n’a pas réussi à créer l’étau politique qu’il souhaitait autour de l’Iran (enfin bon, c’était couru d’avance, entre sa sortie très peu populaire de l’accord sur le nucléaire iranien et la menace directe qu’il a fait peser sur le marché du pétrole et la sécurité des approvisionnements). Et sans cette coalition internationale, il a clairement tapé à côté.

Les sanctions économiques demeurent, et elles font mal, en profondeur et durablement. On revient donc à la question de savoir combien de temps l’Iran peut tenir avec cette pression, et si d’autres pays (Chine, Russie, Inde, autre) lui offriront leur soutien pour l’aider à surmonter celle-ci.

Edited by TarpTent
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je lis la constitution du pouvoir iranien, je  lis souvent sous la supervision du conseil de la révolution dont la moitié des membres est désigné par le guide qui est élu à vie.

Si tu avait approfondis, tu aurais vu que système est verrouiller par le guide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, kotai a dit :

Quand je lis la constitution du pouvoir iranien, je  lis souvent sous la supervision du conseil de la révolution dont la moitié des membres est désigné par le guide qui est élu à vie.

Si tu avait approfondis, tu aurais vu que système est verrouiller par le guide.

 

La dictature, c’est un régime dans lequel tous les pouvoirs sont entre les mains d’une même personne. Et encore, je prends l’explication simplifiée.

Si tu approfondissais vraiment au lieu d’en rester à la caricature et la surface des choses, tu verrais qu’il y a des vraies différences en Iran et que les mots ont un vrai sens.

Je le redis, l’Iran peut être qualifié de régime semi-démocratique, voire autoritaire, mais certainement pas de dictature.

 

Mais bon, je ne te convaincrai pas donc on va arrêter là sur le sujet.

 

 

Il y a 14 heures, TarpTent a dit :

 

A titre personnel, j’ai du mal à comprendre cette insistance en ce moment de l’Iran, du Hezbollah et du Hamas sur la scène internationale à expliquer qu’ils peuvent à tout moment « détruire Israël » et qu’ils en ont les moyens.

(encore moins en pleine période électorale en Israël)

 

C’est selon moi un très mauvais calcul parce que :

- (cyniquement) si Israël est vraiment l’ennemi et qu’ils tiennent réellement à raser le pays, autant lui faire croire qu’ils sont faibles et l’inciter à passer à l’attaque, pour bénéficier de l’effet de surprise et contrattaquer en étant certain qu’Israël n’y sera absolument pas préparé ;

- toutes ces incitations ne font que renforcer dans l’opinion publique israélienne l’idée que le pays est sérieusement menacé, et qu’à ce titre seul un homme fort pourra les tirer de ce mauvais pas : ce qui rouvre largement la porte en grand à une réélection de Netanyahu ou un autre membre du Likoud, ce qui n’est quand même pas la meilleure des nouvelles pour l’Iran et ses alliés puisque Netanyahu pousse précisément avec MBS pour une intervention musclée en Iran. Et à Gaza. Et au Liban. ;

- en connaissant le Hezbollah, celui-ci tenant d’abord et avant tout à l’intégrité du Liban, menacer ainsi Israël en sachant pertinemment que les représailles (Israéliennes ou américaines, peu importe) raseraient le pays, ça revient a dire « Retenez-moi ou je fais un malheur ! Retenez-moi, je vous dis !! ». Bref, ça n’est absolument pas crédible dans le contexte iranien, même en cas d’agression de l’Iran par la coalition US.

Le seul moment où cette menace peut être considérée comme pertinente, c’est si Israël s’en prend directement au Liban. Dans tout autre contexte, c’est contre-productif.

 

Que l’Iran explique qu’il a des relais lui permettant de mettre le feu partout, je comprends parfaitement. Mais qu’ils insistent autant pour expliquer que le petit territoire israélien est sous la menace d’être rasé, je ne pige pas. Sauf à annoncer clairement qu’ils sont tous des kamikazes (certains le sont, mais rarement les politiques eux-mêmes, ni leurs familles). Sur ce plan-là, on est vraiment pas obligé de les croire...

Parce qu’à part pousser Israël à s’investir un peu moins ouvertement auprès des USA et de l’AS sur le cas iranien, ça n’apporte quand même pas grand chose, et à long terme tout comme sur la scène internationale, c’est nettement plus préjudiciable pour ces mouvements.

 

En revenant sur ce sujet, le seul objectif qui pourrait me sembler pertinent en menaçant ainsi directement Israël serait d’effrayer la diaspora israélienne aux USA.

L’objectif par bande serait dès lors que cette dernière fasse suffisamment pression auprès de Trump pour qu’il ne choisisse pas l’option militaire et recherche une voie de sortie à même de préserver l’intégrité d’Israël.

 

En ce sens, ça aurait une certaine logique. De là à savoir si c’est réellement l'objectif, si les messages passent réellement et si cela infléchit la position des USA, ça... ça fait beaucoup d’hypothèses et de suppositions.

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, zx a dit :

 

Washington veut saisir un pétrolier iranien relâché par Gibraltar

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/washington-veut-saisir-un-petrolier-iranien-relache-par-gibraltar-20190817

Hello

Petit détail amusant: le navire n'est désormais plus sous pavillon panaméen, mais iranien; saisir ce navire sans passer par un tribunal international reconnu par les États-Unis et l'Iran, devient donc interprétable par ce dernier comme une déclaration de guerre pure et simple...

A+/Yankev

PS:penser à acheter du pop-corn

 

EDIT

En cherchant un peu sur ce sujet, je suis tombé sur ce PDF, qui me semble intéressant quant au droit en haute mer:

Intervention en haute mer et navires étrangers

Edited by Yankev

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre, j arrive pas à trouver un truc sur le net... c est qui ou quoi Adrian Darya? Je suppose que le nom n a pas du être choisi au hasard...

Edit: je parie sur "mer Adriatique". Daria ou Darya signifierait "mer" en perse mais c est aussi un prénom féminin en l honneur de l empereur Darius.

Edited by Niafron

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis tombé sur cette vidéo cet après midi :

 

 

Pas mal comme engins.

une bonne jeep.

et un vehicule MRAP.

 

ils ont l'air d'avoir une bonne industrie mecanique.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Yankev a dit :

Hello

Petit détail amusant: le navire n'est désormais plus sous pavillon panaméen, mais iranien; saisir ce navire sans passer par un tribunal international reconnu par les États-Unis et l'Iran, devient donc interprétable par ce dernier comme une déclaration de guerre pure et simple...

A+/Yankev

PS:penser à acheter du pop-corn

 

EDIT

En cherchant un peu sur ce sujet, je suis tombé sur ce PDF, qui me semble intéressant quant au droit en haute mer:

Intervention en haute mer et navires étrangers

Ils sont pas en guerre déjà ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'iran a devoiler le systeme BAVAR373,  ce qu'il apparait le missile sayad qui l'equipe est en fait dérivé du missile standard missile americain, d'apres les iraniens il est superieur au S300 et d'approche du S400, il semble que c'est cette arme qui a ete utiliser il y a quelques semaines pour abattre le drone americain, je ne serait pas etonner qu'il soit deja deployer en syrie voire meme en dotation chez le hezb

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand j'entends les Iraniens vanter leurs armes, je me rappelle des cinquante autres déjà sortis et expressément vantées de la même manière. Et je relativise beaucoup.

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.t-online.de/nachrichten/ausland/internationale-politik/id_86316346/g7-gipfel-macron-und-merkel-fordern-gipfel-zum-ukraine-konflikt.html (25 août 2019)

Par une initiative diplomatique surprenante, le président français Emmanuel Macron a tenté de faire avancer la crise de l'Iran dans l'impasse. A l'invitation de Macron, le ministre iranien des Affaires étrangères Jawad Sarif est apparu inopinément dimanche sur le site du sommet du G7 à Biarritz, où le président américain Donald Trump était également présent. Sarif y a rencontré son collègue français Jean-Yves Le Drian. Une rencontre avec des représentants américains n'était pas prévue au départ.

Cette visite s'est déroulée dans un contexte de tensions internationales croissantes au sujet de l'Iran. Le sujet le plus important des pourparlers de Sarif sera probablement la question de savoir comment l'accord nucléaire avec l'Iran peut être sauvé après le retrait unilatéral des Etats-Unis. La visite de Sarif avait été préparée dans le plus grand secret. La délégation allemande du G7 a également été évidemment surprise. Le premier signe de cette visite inopinée a été l'atterrissage d'un avion officiel iranien à l'aéroport de Biarritz dans l'après-midi.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Wallaby a dit :

https://www.t-online.de/nachrichten/ausland/internationale-politik/id_86316346/g7-gipfel-macron-und-merkel-fordern-gipfel-zum-ukraine-konflikt.html (25 août 2019)

Par une initiative diplomatique surprenante, le président français Emmanuel Macron a tenté de faire avancer la crise de l'Iran dans l'impasse. A l'invitation de Macron, le ministre iranien des Affaires étrangères Jawad Sarif est apparu inopinément dimanche sur le site du sommet du G7 à Biarritz, où le président américain Donald Trump était également présent. Sarif y a rencontré son collègue français Jean-Yves Le Drian. Une rencontre avec des représentants américains n'était pas prévue au départ.

Cette visite s'est déroulée dans un contexte de tensions internationales croissantes au sujet de l'Iran. Le sujet le plus important des pourparlers de Sarif sera probablement la question de savoir comment l'accord nucléaire avec l'Iran peut être sauvé après le retrait unilatéral des Etats-Unis. La visite de Sarif avait été préparée dans le plus grand secret. La délégation allemande du G7 a également été évidemment surprise. Le premier signe de cette visite inopinée a été l'atterrissage d'un avion officiel iranien à l'aéroport de Biarritz dans l'après-midi.

le président français Emmanuel Macron a tenté de faire avancer la crise de l'Iran dans l'impasse.

Il n'y aurait pas un problème avec la formulation de cette phrase ? :ph34r:

  • Haha 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/08/2019 à 13:42, karim1218 a dit :

l'iran a devoiler le systeme BAVAR373

L'Iran parle trop.

 

Oui, elle était (trop) facile. Mais enfin, comment résister :blush: ?

 

Il y a 14 heures, Wallaby a dit :

La délégation allemande du G7 a également été évidemment surprise. Le premier signe de cette visite inopinée a été l'atterrissage d'un avion officiel iranien à l'aéroport de Biarritz dans l'après-midi.

C'est-à-dire que la délégation allemande avait été prévenue après plusieurs autres, notamment au minimum la délégation américaine.

A ce niveau-là, ce n'est pas de la méfiance. Ça ressemble carrément à du dédain.

Quant à la chancelière, elle donne la priorité à un accord commercial avec les Etats-Unis pour une "intensification" du commerce, ce qui serait "crucial" pour l'UE, et si la France s'y oppose pour cause de tactique de chantage exercée et de désaccord de fond avec l'autre partie sur l'importance à donner à la lutte contre le réchauffement climatique c'est "regrettable

Nouvelle confirmation du fait que les relations franco-allemandes ne sont pas exemptes de "tensions", comme on aime l'édulcorer dans les rédactions... :mellow:

 

Il y a 14 heures, Shorr kan a dit :

le président français Emmanuel Macron a tenté de faire avancer la crise de l'Iran dans l'impasse.

Il n'y aurait pas un problème avec la formulation de cette phrase ? :ph34r:

Pas d'inquiétude. On était au bord du gouffre, mais on se prépare à faire un grand pas en avant. :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,386
    Total Members
    1,178
    Most Online
    BlackDog
    Newest Member
    BlackDog
    Joined
  • Forum Statistics

    20,665
    Total Topics
    1,237,212
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries