Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 1 heure, rogue0 a dit :

...


Au menu :

  • les détails du "casse du siècle" , cad le pillage des archives du programme nucléaire iranien , subtilisés en plein milieu de Téhéran (50 000 documents et 163 disques dans un camion, avec des camions leurres).
    opération menée avec 20 agents de terrain (aucun israélien dans le lot, et certains exfiltrés après coup) .
    Opération révélée par le PM Netanhayu en avril 2018 lors d'une conférence de presse assez théâtrale.

     
  •  

 

ça ferait un super scénario pour une nouvelle suite d'Ocean Eleven ............Ocean Twenty:ph34r:

 

Edited by Shorr kan
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/06/18/mostafa-tajzadeh-la-presidentielle-en-iran-va-consacrer-la-victoire-d-une-minorite_6084625_3210.html

A 64 ans, Mostafa Tajzadeh, ancien vice-ministre de l’intérieur sous la présidence de Mohammad Khatami (1997-2005), est une figure du courant réformateur. Emprisonné entre 2009 et 2016, il a vu sa candidature à l’élection présidentielle du 18 juin rejetée.

Ils s’en sont non seulement pris aux réformateurs, mais ils ont également disqualifié et rejeté tous les candidats qui pouvaient avoir un poids. Même quelqu’un comme [l’ancien président ultraconservateur] Mahmoud Ahmadinejad a été écarté.

 

Link to comment
Share on other sites

https://www.nytimes.com/2021/06/18/opinion/activists-iran-election-boycott.html

Certes, le Conseil des gardiens a rejeté d'autres candidats à la présidence au cours des quatre dernières décennies. Mais cette fois-ci, c'est particulièrement significatif car le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, a 82 ans, ce qui soulève la question de la succession.

Les personnes qui boycottent le vote comprennent un large groupe de personnes à l'intérieur et à l'extérieur de l'Iran, y compris de nombreuses personnes qui avaient autrefois des sympathies pour le régime, comme l'ancien président Mahmoud Ahmadinejad, M. Mousavi et Faezeh Hashemi, la fille de l'ancien président Akbar Hashemi Rafsanjani.

Lors de ses voyages de campagne ces dernières semaines, M. Raisi a cherché à se présenter comme un homme du peuple et a promis de lutter contre la corruption. Il a parlé aux personnes qui l'ont approché au sujet d'affaires judiciaires en cours, se décrivant comme un homme accessible. Mais son passé à la tête de l'appareil judiciaire est révélateur de ce qui pourrait se passer sous son règne. De jeunes militants ont été jugés à huis clos et exécutés. En tant que jeune religieux, il a signé l'exécution de milliers de prisonniers politiques en 1988.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ebrahim_Raïssi

À partir de 2017, Ebrahim Raïssi est considéré comme le successeur le plus probable du Guide de la Révolution, Ali Khamenei18,19,20. Il a une grande influence dans les groupes économiques conservateurs et parmi les Gardiens de la révolution, et n'a jamais quitté le sillage d'Ali Khamenei (qui a été l’un de ses professeurs). Cependant Raïssi n'est pas reconnu par les religieux chiites comme une autorité sur le plan religieux. Pour pallier cette faiblesse (dans le système théocratique iranien), il se pare du titre d'ayatollah. Raïssi est un seyyed, c'est-à-dire un descendant du prophète Mahomet.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

https://www.gov.uk/government/news/iranian-ambassador-to-uk-summoned-mv-mercer-street-attack

 

Citation

L'ambassadeur d'Iran au Royaume-Uni a été convoqué au Foreign, Commonwealth & Development Office aujourd'hui (2 août). Cette convocation fait suite à l'attaque illégale d'un navire marchand au large des côtes d'Oman le 29 juillet, au cours de laquelle un ressortissant britannique et un ressortissant roumain ont été tués.

Un porte-parole du Foreign, Commonwealth & Development Office a déclaré :

    L'ambassadeur d'Iran au Royaume-Uni, Mohsen Baharvand, a été convoqué aujourd'hui au Foreign, Commonwealth & Development Office par le ministre du Moyen-Orient, James Cleverly, en réponse à l'attaque illégale commise sur le MV Mercer Street le 29 juillet.

    Le ministre Cleverly a réitéré que l'Iran doit immédiatement cesser ses actions qui mettent en danger la paix et la sécurité internationales, et a rappelé que les navires doivent être autorisés à naviguer librement, conformément au droit international.

 

Les dégâts sur le Mercer Street :

E7uQ-ekXEAI6nMR?format=jpg&name=medium

E7uQ-elX0AUygfE?format=jpg&name=medium

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, collectionneur a dit :

Attaque sur le toit de la passerelle a ton avis ?

 

Je pense aussi que l’engin  semble avoir  frappé  dans le bloc superstructure , entre l’arrière du bloc et la cheminée où se trouvent des locaux  occupés ; auto directeur calé sur point chaud des échappements ?

210802043314755495.png

 

https://newsbinding.com/uk-news/us-joins-uk-in-blaming-iran-for-deadly-drone-style-attack-on-israeli-tanker-that-killed-two-crew/

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, ARMEN56 a dit :

Je pense aussi que l’engin  semble avoir  frappé  dans le bloc superstructure , entre l’arrière du bloc et la cheminée où se trouvent des locaux  occupés ; auto directeur calé sur point chaud des échappements ?

Cela me semble le plus vraisemblable

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@mudrets Le pétrolier Asphalt Princess, qui bat pavillon panaméen. transportant de l'asphalte a reçu la visite d'hommes armés en golfe d'Oman :

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Asphalt_Princess

 

At 4:44 Zulu time, an update was released declaring the incident a 'potential hijacking', where a group of eight or nine armed individuals were believed to have boarded the vessel without authorisation and ordered the ship to sail to Iran.[16][17] On Twitter, Al Jazeera reported that the Iranian Armed Forces claimed to be 'providing assistance and security for merchant ships' and were ready to send 'relief units' to the vessel.[18] At 5:32am Zulu time on 4 August 2021, the UKMTO reported that the boarders had left the vessel and that the vessel was safe, signifying an end to the incident.

Edited by collectionneur
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, collectionneur a dit :

@mudrets Le pétrolier Asphalt Princess, qui bat pavillon panaméen. transportant de l'asphalte possiblement a reçu la visite d'hommes armés en golfe d'Oman :

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Asphalt_Princess

 

At 4:44 Zulu time, an update was released declaring the incident a 'potential hijacking', where a group of eight or nine armed individuals were believed to have boarded the vessel without authorisation and ordered the ship to sail to Iran.[16][17] On Twitter, Al Jazeera reported that the Iranian Armed Forces claimed to be 'providing assistance and security for merchant ships' and were ready to send 'relief units' to the vessel.[18] At 5:32am Zulu time on 4 August 2021, the UKMTO reported that the boarders had left the vessel and that the vessel was safe, signifying an end to the incident.

https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN2F4252/un-groupe-lie-a-l-iran-aurait-pris-possession-d-un-petrolier-dans-le-golfe-selon-des-sources.html

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Iran, les Amériques, mêmes échecs dans la lutte contre les stupéfiants

https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2021/08/22/la-guerre-sans-fin-de-liran-contre-la-drogue/

 

« Quand je suis entré dans la police, il y avait un million de drogués en Iran. Aujourd’hui, il y en a six millions et demi », constate amèrement un officier de la lutte anti-stupéfiants dans « La Loi de Téhéran », film-choc actuellement sur les écrans. « Oui, mais si nous n’avions pas été là, il y en aurait vingt millions », lui rétorque son collègue. Ces chiffres, même s’ils sont discutables, en l’absence de toute statistique officielle sur le sujet, illustrent cependant une réalité accablante pour un pays de 83 millions d’habitants.....

Edited by collectionneur
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, collectionneur a dit :

« La Loi de Téhéran »

film génial vu la semaine dernière que j'avais recommandé dans le fil de discussion dédié au cinéma; tourné en Iran donc avec l'aval des mollahs et des dirigeants.

L'Iran a la frontière la plus longue avec l'Afghanistan 1er producteur mondial d'opiacés, je serais d'ailleurs curieux de savoir ce qui se passe au Pakistan et dans les républiques d'Asie centrale

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, pascal a dit :

film génial vu la semaine dernière que j'avais recommandé dans le fil de discussion dédié au cinéma; tourné en Iran donc avec l'aval des mollahs et des dirigeants.

L'Iran a la frontière la plus longue avec l'Afghanistan 1er producteur mondial d'opiacés, je serais d'ailleurs curieux de savoir ce qui se passe au Pakistan et dans les républiques d'Asie centrale

 

De mémoire ça fait des années que c'est le boxon complet.

Les ouzbeks et tadjiks sont militairement à peine capables de tenir leurs frontières avec le pays.

Côté iranien, le commerce de drogues y brasserait tellement de pognon que la police locale serait totalement brûlée au point d'avoir été remplacée par l'armée et les choses ne se passeraient pas mieux.

Quelqu'un sait ce qu'est devenu Tomcat2000 ? Il était iranien de mémoire et avait beaucoup d'infos sur le pays et sa situation interne...

 

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a un écart entre la vision caricaturale présentée par France Inter :

https://www.franceinter.fr/emissions/la-tribune-des-critiques/la-tribune-des-critiques-du-samedi-31-juillet-2021

En Iran, la sanction pour possession de drogue est la même quelle que soit la quantité que l’on détienne sur soi : la peine de mort.

Et celle, plus nuancée, de Jean-Pierre Filiu :

https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2021/08/22/la-guerre-sans-fin-de-liran-contre-la-drogue/

Face à cette vague de fond, la République islamique est contrainte d’amender son approche exclusivement répressive en introduisant, dans une loi de 2010, une distinction entre, d’une part, le toxicomane qui accepte le traitement et relève des institutions de santé et, d’autre part, celui qui le refuse et s’expose à une « réhabilitation » de type carcéral.

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Le directeur des prisons iraniennes s'excuse suite à la fuite de vidéos sur les sévices subis à Evin.

https://www.bbc.com/news/world-middle-east-58315816

Révélation

Le directeur de l'administration pénitentiaire iranienne a présenté ses excuses après la publication par des pirates informatiques de vidéos montrant des mauvais traitements infligés à des détenus de la célèbre prison Evin de Téhéran.

Les pirates ont diffusé des images de sécurité montrant des gardiens frappant des prisonniers et en traînant un sur le sol.

Mardi, le chef de l'Organisation des prisons, Mohammad Mehdi Haj-Mohammadi, a déclaré qu'il assumait la responsabilité de ce "comportement inacceptable".

De nombreux prisonniers politiques ainsi que des ressortissants étrangers et des personnes ayant une double nationalité sont détenus à Evin.

Jiyar Gol, de BBC Persian, explique que les vidéos divulguées confirment des décennies de rapports faisant état de mauvais traitements et d'abus dans les prisons iraniennes.

Cependant, ajoute notre correspondant, d'anciens prisonniers politiques affirment que ces images ne sont rien comparées à ce qu'ils ont vécu en détention. Ils accusent les autorités de recourir régulièrement à la torture sexuelle, physique et psychologique, ce que le gouvernement iranien nie.

Les images de surveillance diffusées par un groupe de pirates informatiques appelé Edalat-e Ali (la justice d'Ali) montrent plusieurs gardiens en train de battre un homme menotté, ainsi qu'une bagarre entre un gardien et un autre homme en uniforme.

Dans une autre vidéo, on voit un homme âgé s'effondrer sur un parking avant que des gardes ne s'approchent et commencent à le traîner par terre dans la prison. À un moment donné, un religieux musulman enjambe l'homme allongé dans une cage d'escalier.

D'autres images montrent des gardes dans la salle de contrôle d'Evin qui réagissent lorsque la phrase "cyberattaque" apparaît en persan sur les écrans devant eux.

Les écrans piratés montrent également un message indiquant : "La prison d'Evin est une tache de honte sur le turban noir et la barbe blanche de Raisi" - une référence au nouveau président iranien, qui est un religieux de la ligne dure et un ancien chef du pouvoir judiciaire.

Mardi, M. Haj-Mohammadi a présenté des excuses publiques au guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, et au pays pour les abus visibles dans les vidéos.

"J'accepte la responsabilité de ce comportement inacceptable et je m'engage à essayer d'empêcher la répétition de ces événements amers et à traiter sérieusement les fautifs", a-t-il tweeté.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Je ne doute en aucun cas que des prisonniers en Iran aient subis d'atroces sévices et cela à grande échelle mais dans la vidéo publiée sur le site de la BBC on voit juste 2 gardiens frapper brièvement un homme et d'autres gardiens qui interviennent pour interrompre.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Paschi a dit :

Le directeur des prisons iraniennes s'excuse suite à la fuite de vidéos sur les sévices subis à Evin.

https://www.bbc.com/news/world-middle-east-58315816

  Masquer le contenu

Le directeur de l'administration pénitentiaire iranienne a présenté ses excuses après la publication par des pirates informatiques de vidéos montrant des mauvais traitements infligés à des détenus de la célèbre prison Evin de Téhéran.

Les pirates ont diffusé des images de sécurité montrant des gardiens frappant des prisonniers et en traînant un sur le sol.

Mardi, le chef de l'Organisation des prisons, Mohammad Mehdi Haj-Mohammadi, a déclaré qu'il assumait la responsabilité de ce "comportement inacceptable".

De nombreux prisonniers politiques ainsi que des ressortissants étrangers et des personnes ayant une double nationalité sont détenus à Evin.

Jiyar Gol, de BBC Persian, explique que les vidéos divulguées confirment des décennies de rapports faisant état de mauvais traitements et d'abus dans les prisons iraniennes.

Cependant, ajoute notre correspondant, d'anciens prisonniers politiques affirment que ces images ne sont rien comparées à ce qu'ils ont vécu en détention. Ils accusent les autorités de recourir régulièrement à la torture sexuelle, physique et psychologique, ce que le gouvernement iranien nie.

Les images de surveillance diffusées par un groupe de pirates informatiques appelé Edalat-e Ali (la justice d'Ali) montrent plusieurs gardiens en train de battre un homme menotté, ainsi qu'une bagarre entre un gardien et un autre homme en uniforme.

Dans une autre vidéo, on voit un homme âgé s'effondrer sur un parking avant que des gardes ne s'approchent et commencent à le traîner par terre dans la prison. À un moment donné, un religieux musulman enjambe l'homme allongé dans une cage d'escalier.

D'autres images montrent des gardes dans la salle de contrôle d'Evin qui réagissent lorsque la phrase "cyberattaque" apparaît en persan sur les écrans devant eux.

Les écrans piratés montrent également un message indiquant : "La prison d'Evin est une tache de honte sur le turban noir et la barbe blanche de Raisi" - une référence au nouveau président iranien, qui est un religieux de la ligne dure et un ancien chef du pouvoir judiciaire.

Mardi, M. Haj-Mohammadi a présenté des excuses publiques au guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, et au pays pour les abus visibles dans les vidéos.

"J'accepte la responsabilité de ce comportement inacceptable et je m'engage à essayer d'empêcher la répétition de ces événements amers et à traiter sérieusement les fautifs", a-t-il tweeté.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Je ne doute en aucun cas que des prisonniers en Iran aient subis d'atroces sévices et cela à grande échelle mais dans la vidéo publiée sur le site de la BBC on voit juste 2 gardiens frapper brièvement un homme et d'autres gardiens qui interviennent pour interrompre.

 

Intéressant du coup cela donne une certaine perspective sur la brutalité du régime. Mais il est fort probable que les prisonniers politique soit pas à la même enseigne que les droits communs.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...