Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

  • 2 weeks later...

Gwendal Rouillard , nom évoqué comme possible successeur de JYLD  au MINDEF quittera son mandat de député en 2022 pour s’installer au Liban. Une personne très impliquée dans son rôle au sein de la commission de la défense . Etrange une telle anticipation ; futur relai  diplomatique au moyen orient ?

http://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/lorient-le-dernier-mandat-du-depute-gwendal-rouillard-5232732

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Citation

 

Le verdict est tombé. La Cour de justice, présidée par Jean Fahd, a condamné vendredi à mort, par contumace, Habib Chartouni, militant du Parti syrien national social (PSNS, pro-Assad), et Nabil Alam, ancien haut responsable du PSNS, tous deux inculpés pour l'organisation et l'exécution de l'assassinat de l'ancien président de la République Bachir Gemayel.

Bachir Gemayel avait été assassiné le 14 septembre 1982, vingt deux jours après son élection à la présidence de la République, dans une explosion qui a détruit les locaux de la permanence du parti Kataëb dans le quartier beyrouthin d'Achrafieh. L'attentat avait coûté la vie au fondateur des Forces libanaises et à 23 autres personnes. 

Réagissant au verdict, la veuve de Bachir Gemayel, Solange, qui a assisté à la séance, a estimé que "la justice a rendu son prestige à l'État et aux institutions". "Ce verdict nous donne espoir que justice sera rendue à tous les martyrs de la cause et aux martyrs de la Révolution du cèdre", a-t-elle poursuivi.

Habib Chartouni avait déjà reconnu avoir planifié et commandité l'attentat avec l'aide de Nabil Alam. Chartouni avait été détenu à la prison de Roumieh avant d'être libéré en 1990 par l'armée syrienne qui occupait alors le Liban. Il est, depuis, en cavale. Selon certaines rumeurs, il serait réfugié en Syrie. Il fait l'objet d'un acte d'accusation depuis 1996.

 

 

https://www.lorientlejour.com/article/1079477/assassinat-de-bachir-gemayel-habib-chartouni-et-nabil-alam-condamnes-a-mort.html

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Cela dit Hariri a perdu beaucoup de son influence sur l’an communaute sunnite (fragmentée entre les pro-Hariri, les pro-Rifi; les salafistes...)

Les FSI, l’armée et la Sûreté Générale ont démentis qu’un attentat était en préparation contre lui :

https://www.lorientlejour.com/article/1082258/ibrahim-la-sg-pas-au-courant-de-la-preparation-dun-attentat-visant-hariri.html

https://www.lorientlejour.com/article/1082272/pas-dattentats-planifies-au-liban-assure-a-son-tour-larmee-libanaise.html

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Donc papa Iran et maman Saoudie se disputent la garde de l'enfant Liban, les avocats sont mauvais et les juges impuissants face à cette situation particulièrement vicieuse entre deux parties qui n'ont jamais été un couple marié (ô péché).... Un enfant schizophrène, conçu dans la haine et dont les parents veulent la garde pour des motifs purement égoïstes, sans aucune considération pour le bambin... Et quelqu'un se demande ce que ça peut donner? 

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Tancrède a dit :

Donc papa Iran et maman Saoudie se disputent la garde de l'enfant Liban, les avocats sont mauvais et les juges impuissants face à cette situation particulièrement vicieuse entre deux parties qui n'ont jamais été un couple marié (ô péché).... Un enfant schizophrène, conçu dans la haine et dont les parents veulent la garde pour des motifs purement égoïstes, sans aucune considération pour le bambin... Et quelqu'un se demande ce que ça peut donner? 

 

Révélation

 

                                                                                               

                                                                            cartman_of_south_park-1043.gif

               

 

Link to comment
Share on other sites

Je plussoie. Cartman représenterait davantage le régime saoudien dans tout ce qu'il a de plus... non j'ai pas dit crédible. M'enfin, en trois mots :

Révélation

6a00d8351451c553ef01b7c7bb0b37970b-pi

Kenny, faut voir. Un truc qui prend des coups régulièrement et qui revient quand même... les Kurdes ?

Pour Stanley, je vous laisse chercher, c'est facile. Kyle par contre, j'vois vraiment pas.

Edited by Ciders
Link to comment
Share on other sites

Il est certain que la crédibilité encore renforcée du Hezbollah pendant la guerre civile syrienne ne doit vraiment pas plaire à Israël.

On sent bien que toutes les pièces sont en train de se mettre en place pour un affrontement avec l'Iran, en déstabilisant ses principaux relais, et pour Israël en se garantissant de ne plus être perturbé à ses frontières :

- le Hamas qui rentre dans le rang d'un côté,

- le Liban qui va à nouveau voir son unité nationale cassée, afin d'éjecter autant que faire se peut le Hezbollah du gouvernement d'union nationale et y provoquer le chaos en les opposant au maximum les uns aux autres,

- le Qatar qui n'est plus en situation d'agir et finira par suivre le mouvement saoudien (que valent réellement des champs gaziers si l'Émir et sa famille ne sont plus de ce monde pour bénéficier des revenus de leur exploitation ?)

 

De mon point de vue toujours, la Turquie devrait rester spectatrice de l'opposition qui s'annonce, tant qu'elle peut librement officier face aux kurdes chez elle et en Syrie. Quant à la Russie, elle se tiendra de même à l'écart si la Syrie et l'actuel gouvernement syrien restent préservés comme elle le souhaite.

Bref, saoudiens et israélien avancent leurs pions dans cette partie d'échec avec le soutien quasi-inconditionnel des américains, et le prochain affrontement sunnites contre chiites va bien avoir lieu.

Je me demande personnellement si certains, au-delà des considérations à base de dollars pour les 20 prochaines années, se rendent réellement compte de ce que signifierait vraiment un mouvement sunnite prenant effectivement le pas sur l'arc chiite. Parce que la politique poursuivie par les sunnites n'est pas franchement nouvelle, on a largement eu le temps de la disséquer et d'en comprendre les objectifs et les moyens employés...

On n'est plus dans une démarche à la Kissinger, qui prônait le maintien du chaos dans certaines zones, mais dans une vison de type "après moi le déluge !"

Edited by TarpTent
Link to comment
Share on other sites

Le nouveau loisir des régimes orduriers du Golfe : s’en prendre aux états arabes les plus faibles qui refusent de s’aligner sur leur politique. 

https://www.lorientlejour.com/article/1083108/larabie-saoudite-appelle-ses-ressortissants-a-quitter-immediatement-le-liban.html

La tension monte là-bas, étonnement un haut placé des services de sécurité m’a dit que l’état craignait plus des troubles internes très prochainement plutôt qu’une guerre (a titre perso, je vois gros comme une maison la coalition israélo saoudienne qui voudrait saigner le Hezbollah tant qu’il est encore en Syrie) 

Link to comment
Share on other sites

Tout le Courant du Futur (parti de Saad) est loyal à l’Arabie Saoudite, avec comme principales personnalités Bahia Hariri et Fouad Siniora qui sont résolument anti-Hezb et prêts à suivre fidèlement les ordres de Mohammad ben Salman. Le problème c’est que je ne pense pas que les saoudiens s’appuieront sur une femme, quant à Siniora c’est tout de même un type archi-grillé au Liban (personne n’a oublié son mandat catastrophique en PM) et qui n’a pas l’aura de Saad Hariri. L’autre gros ponte du CdF c’est Nouhad Machnouk, actuel ministre de l’intérieur. Le truc c’est qu’il est loin d’être un faucon anti-Hezb, il est très consensuel et je pense que les saoudiens ont besoin de miser sur un petit nerveux (cela dit ils peuvent bien se l’acheter, les politiciens libanais ont tous un prix).

 

Je vois bien Riyadh miser sur Achraf Rifi, qui s’était éloigné de Saad Hariri car il ne le jugeaient plus assez dur avec le Hezbollah, et aime beaucoup jouer sur la carte des malheureux sunnites qui se sentent abandonnés. Il a vu sa popularité monter ces derniers mois, son heure est peut-être venue. 

En dehors des sunnites, ils peuvent aussi s’appuyer sur le chretien Geagea, qu’ils ont embauché depuis quelques années maintenant. (http://mobile.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/06/23/les-saudi-cables-revelent-comment-riyad-achete-l-elite-libanaise_4659822_3218.html)

 

En tout cas la démission forcée de Saad Hariri a déclenché un élan de sympathie assez inédit à son égard au sein de la communauté chiite. Les réseaux sociaux sont envahis de messages appelant à sa « libération ». Sa popularité remontait lentement jusqu’à cette étrange demission

Link to comment
Share on other sites

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/11/12/le-premier-ministre-libanais-saad-hariri-se-dit-libre-en-arabie-saoudite_5213857_3218.html

Saad Hariri déclare qu'il n'est pas otage des saoudiens. Déclaration pris avec scepticisme aussi bien au Liban qu'en occident. Il semble que le plan de MBS pour le Liban ai dérapé une fois de plus. L'article donne pas mal de détail intéressant.

Link to comment
Share on other sites

Hariri a annoncé hier qu’il rentrerait dans les quarante-huit heures à Beyrouth, en précisant que sa famille resterait à Riyad. Il est évident qu’ils sont les otages du régime saoudien. Même les chancelleries occidentales désormais, dans les mots qu’elles utilisent, montre qu’elles ne croient pas en la version de la fuite du Liban pour échapper en un attentat. 

https://www.lorientlejour.com/article/1084181/macron-souhaite-que-hariri-puisse-confirmer-sa-demission-au-liban-meme.html

Citation

Le président français Emmanuel Macron "souhaite" que Saad Hariri puisse "confirmer" depuis le Liban "sa volonté de démissionner, si tel est son choix", a déclaré mercredi à Paris le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.

"La France tient à l'indépendance, à l'autonomie" du Liban, a dit le porte-parole, alors que le président libanais Michel Aoun accuse l'Arabie saoudite de détenir Saad Hariri. "Le président de la République (française) souhaite que le Premier ministre (libanais) puisse réaffirmer, confirmer, au Liban, sa volonté de démissionner, si tel est son choix", a-t-il ajouté, à l'issue du Conseil des ministres.

Mardi, M. Macron avait "réitéré son souhait que Saad Hariri puisse se rendre au Liban comme il l'a annoncé". Il a fait ces déclarations en recevant le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil. Ce dernier a de son côté "insisté sur la nécessité que M. Hariri puisse se rendre à Beyrouthdans les tout prochains jours pour officialiser sa démission, s'il le souhaite".

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,750
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...