Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

WASHINGTON (Reuters) - Le secrétaire d'Etat américain à la Défense Robert Gates a confirmé dimanche l'existence de contacts préliminaires entre les Etats-Unis et les taliban ces dernières semaines, sous l'égide du département d'Etat.

"Des démarches ont été engagées par certains pays, dont les Etats-Unis. Je dirais que ces contacts en sont encore au stade préliminaire", a déclaré Gates lors d'une interview à la chaîne d'information CNN.

Samedi, le président afghan Hamid Karzaï a révélé que les Etats-Unis avaient établi un canal de discussions avec les taliban pour tenter de mettre fin à un conflit vieux de près de dix ans.

Gates a toutefois prévenu qu'il faudrait attendre des mois avant qu'un accord de paix ne soit conclu entre le gouvernement afghan et les taliban.

"Mon point de vue personnel est que ces pourparlers de réconciliation ne vont pas faire d'avancées substantives avant au moins cet hiver", a précisé Gates, qui quittera son poste à la fin du mois.

"Je pense que les taliban doivent se sentir acculés militairement et commencer à être persuadés que leur victoire est impossible pour entamer des négociations sérieuses", a expliqué Gates.

L'administration Obama estime que la guerre en Afghanistan ne peut pas se terminer sans accord politique, même s'il sera difficile de le conclure avec des ennemis combattus durant des années.

Gates a rappelé l'exemple irakien, où l'armée américaine avait collaboré avec les membres des tribus sunnites qu'elle avait précédemment combattus. "C'est comme cela qu'une guerre se termine", a estimé le secrétaire d'Etat à la Défense.

Link to post
Share on other sites

Le jour ou l'on va se carapater il va falloir évacuer les FOB. Et je ne sais pas pourquoi O0 mais je sens bien un  scénario à la RC4 avec les FOB qui tombent les une après les autres comme en indo quoi :oops:

Comparaison n'est pas raison. En Indo à cette époque là, il y avait déjà en face des unités Vietminh constituées au moins du niveau bataillon, capables de combattre de façon coordonnée. Rien de tel actuellement en face de nous en Afghanistan.  
Link to post
Share on other sites

L'évacuation de Cao Bang c'est en camion hein. Juste que bein le convoi se prend du lourd dans la gueule dans une série d'embuscade et les colonnes se retrouvent à pied, perdant le gros de leur potentiel de combat d'entrée de jeu.

Puis bon les Viets contrôlent Dong Khé et ont la supériorité numérique et matérielle.

Les FOB soient elles sauteront soit elles seront transférées à l'armée nationale Afghane.

Link to post
Share on other sites

Comparaison n'est pas raison. En Indo à cette époque là, il y avait déjà en face des unités Vietminh constituées au moins du niveau bataillon, capables de combattre de façon coordonnée. Rien de tel actuellement en face de nous en Afghanistan.  

Entièrement d'accord : perdre des bataillons/régiments/brigades entiers n'est pas d'actualité en Afghanistan, c'est une "lente" ( pas si lente que ça pour les unités au contact ) attrition que nous font subir les Taliban. 

Link to post
Share on other sites

Entièrement d'accord : perdre des bataillons/régiments/brigades entiers n'est pas d'actualité en Afghanistan, c'est une "lente" ( pas si lente que ça pour les unités au contact ) attrition que nous font subir les Taliban. 

+1

et puis sachant qu'on se barre les talisurgés n'ont aucun intérêt de disons mettre encore plus la pression le moment ou nous plierons les gaules .

et puis cao bang est arrivé 4 années avant la fin de la guerre (sans revenir sur se qui a été déjà dit ,pas le même contexte ) ,et durant ses 4 années ont a renforcé le corps expéditionnaire malgré le signe de cette victoire vietminh ,pour durcir le conflit et se retrouvé en position de force avant de partir ...

les talibans ont bien essayé de prendre d'assaut des FOB brits (des fois il n'y avait qu'une section dans un poste ) en 2006 en envoyant 400 gus à l'attaque ,résultat ils se sont pétré les chicots dessus grâce au soutien aérien ,et à la ténacité des Brits (faut dire que sa donne pas envie d'être prit vivant par les talisurgés quand on connaît se qu'ils font aux prisonniers ... vous me direz les viets aussi été pas fin m'enfin l'organisation et le terrain n'était pas la même ) .

alors effectivement vu qu'ils (les barbus )  ont comprit que l'effet de masse sans appuis sérieux n'apporté pas la victoire ,ils ont arrêté les frais et sont passé à des modes moins coûteux ...

ils n'empêchent que nos gars ne sous estime pas une possible action et assure quand même la sécurité des FOB ou autres (faut toujours être prêt même si sa n'arrivera peut être jamais ) .

alors nous la jouer casse bonbon au moment de partir ,mouerf j'ai de gros doute sur sa ...

une "victoire"* facile sans user le potentiel personnels/"matos" pour l'après-présence occidentale ,s'est quand même plus logique ...

*putain sa me fait chier de le dire car s'est sa qu'on gardera en mémoires ...  malgré le job de nos gars ... m'enfin quand s'est on arrêté sur le travail effectué et le résultat dans l'histoire (l'honneur sa restera pour les militaires ,enfin entre militaire et vous sur le forum ... après ...nos politiques ) ... faute à ceux d'en haut enfin pour se qui concerne l'Afgha ... putain juste une ou deux compagnies dans nos battle group ... quand je parle pour Lafayette ,s'est qu'au moins nos gars bossent plus sereinement et se disent que ceux d'en face en auront bavé jusqu'à se qu'on parte .

en espérant ne pas être confus dans mon post .

Link to post
Share on other sites

Il me semble que certaines positions ( de la taille d'une section ou d'une compagnie ) UK ou US ont été trés sérieusement prises à partie et sont passées pas loin d'être prises il y a encore 2 ou 3 ans : ça incite à la prudence et à ne pas sous-estimer l'adversaire

Link to post
Share on other sites

Il me semble que certaines positions ( de la taille d'une section ou d'une compagnie ) UK ou US ont été trés sérieusement prises à partie et sont passées pas loin d'être prises il y a encore 2 ou 3 ans : ça incite à la prudence et à ne pas sous-estimer l'adversaire

Exactement.

Il y avait justement un article de TTU sur ce sujet

http://www.ttu.fr/francais/Articles/Actualite%20des%20forces/talibansmieuxarm.html

Link to post
Share on other sites

Il me semble que certaines positions ( de la taille d'une section ou d'une compagnie ) UK ou US ont été trés sérieusement prises à partie et sont passées pas loin d'être prises il y a encore 2 ou 3 ans : ça incite à la prudence et à ne pas sous-estimer l'adversaire

je n'ais jamais sous-estimé l'adversaire ,mais même si la menace de perdre une compagnie ou une section a bien failli arrivé (,on en est loin de se qui a put se passé en Indo (disparition total d'un bataillon par exemple ) ... ;)

on a eu Uzbeen ,on a failli perdre une section complète dans une embuscade (section qui a été remplacé au complet par une autres venant directement de France ) ,on en a tiré les leçons (malheureusement avec le sang de nos gars faute de moyens adéquate ...) .

a t'on arrêté la suite des opérations ?

non .

l'ennemi apprend ,nous autres aussi ,l'important s'est de suivre la situation et s'adapter ,et les barbus non pas le monopole de l'adaptation .

Exactement.

Il y avait justement un article de TTU sur ce sujet

http://www.ttu.fr/francais/Articles/Actualite%20des%20forces/talibansmieuxarm.html

justement je n'ai jamais sous-estimé les barbus ... mais il ne faut pas non plus sous-estimé nos soldats ...

pour preuve les rapports sur l'évolution des capacités de l'ennemi (sa dénote quand même qu'on a du retex en temps réel ,et que l'on cherche à trouver une solution ) .

maintenant auront-ils la capacité de nous battre à plat de couture ,je ne le crois pas ...

marqué le coup sur une opération oui peut-être ,mais rien qui disons bouleversera la suite des évènements au niveau militaire sur toute l'Afghanistan .

PS :effectivement j'ai du mal m'exprimé dans mon dernier post ,car en aucun moment je n'ai voulu sous-estimer les barbus ...

Link to post
Share on other sites

et puis sachant qu'on se barre les talisurgés n'ont aucun intérêt de disons mettre encore plus la pression le moment ou nous plierons les gaules .

bien au contraire

les talibans ne sont pas homogènes

une intensification des actions avant et pendant le retrait permettra à certains chefs de guerre de gagner en préséance et en aura de pouvoir

toutes choses qui ont leur importance sur une table de négociation ou au cours des mini guerres civiles qui risquent de suivre notre désengagement

Link to post
Share on other sites

PS :effectivement j'ai du mal m'exprimé dans mon dernier post ,car en aucun moment je n'ai voulu sous-estimer les barbus ...

Non t'inquiète pas : tu n'as à aucun moment formuler ton post en sous-entendant sous-estimer les barbus, c'est ma formulation qui a été un peu imprécise sur ce point

En condensant 2 idées différentes, j'ai laissé entendre qu'on sous-estimait l'adversaire ce qui n'est plus le cas depuis 2006/2007 ( par contre jusqu'à 2006, on a largement sous-estimé l'adversaire )

Link to post
Share on other sites

bien au contraire

les talibans ne sont pas homogènes

une intensification des actions avant et pendant le retrait permettra à certains chefs de guerre de gagner en préséance et en aura de pouvoir

toutes choses qui ont leur importance sur une table de négociation ou au cours des mini guerres civiles qui risquent de suivre notre désengagement

certes s'est pas faux ,mais franchement je pense que sa leur fera quand même mal d'essayer .

Non t'inquiète pas : tu n'as à aucun moment formuler ton post en sous-entendant sous-estimer les barbus, c'est ma formulation qui a été un peu imprécise sur ce point

En condensant 2 idées différentes, j'ai laissé entendre qu'on sous-estimait l'adversaire ce qui n'est plus le cas depuis 2006/2007 ( par contre jusqu'à 2006, on a largement sous-estimé l'adversaire )

oui tout à fait  =) ,se que tu écris s'est se que je voulais dire au final  =)
Link to post
Share on other sites

Exactement.

Il y avait justement un article de TTU sur ce sujet

http://www.ttu.fr/francais/Articles/Actualite%20des%20forces/talibansmieuxarm.html

Ouais ca date de 2009..de l'eau a coulé sous les ponts et on a craché des douilles depuis (ouhouh) :oops:.

Je ne crois pas trop à l'aguerrissement généralisé des taliban, c'est un mouvement trop déstructuré pour qu'il y ait une transmission systématique de l'expérience des uns et des autres. Faut pas oublier que les pertes sont sévères avec les chefs qui tombent c'est pas mal d'expérience qui part avec eux.

Après on peut toujours tomber sur des gars qui ont roulé leurs billes sur d'autres champs de bataille et qui agissent de façon plus intelligente que la moyenne mais bon on pas encore vu de FOB prise d'assaut, à part peut être contre l'ANA ou ANP mais c'est pas le propos.

Qu'on me comprenne bien je ne dis pas que les taliban sont des crétins qui n'ont pas évolué depuis 2002, mais l'opération décrite par TTU n'est pas une généralité et aura du mal à le devenir.

Link to post
Share on other sites

WASHINGTON — Barack Obama va annoncer le retrait d'ici à l'été 2012 des 33.000 soldats envoyés il y a 18 mois en Afghanistan, décision qu'il devrait justifier, près de dix ans après le 11-Septembre, par les "progrès importants" enregistrés contre Al-Qaïda.

Lors d'un discours télévisé prévu à 20H00 (jeudi 00H00 GMT, 02H00 heure française), le président des Etats-Unis va en outre ordonner le rapatriement dès cette année de 10.000 des quelque 99.000 soldats actuellement sur place, a précisé à l'AFP un haut responsable américain s'exprimant sous couvert de l'anonymat.

Le président devra aussi prendre en considération l'opinion publique. Un sondage publié mardi affirme que 56% de ses compatriotes sont en faveur d'un retrait d'Afghanistan "aussitôt que possible".

En outre, en période de fort déficit budgétaire, de plus en plus de voix s'élèvent au Congrès pour demander la fin des opérations dans le pays, dont le coût est évalué à environ 10 milliards de dollars par mois.

Link to post
Share on other sites

Obama s'investit plus que d'autres dans ce conflit et montre qu'il contrôle de près les actions globales mener dans la guerre Afghano-Pakistanaise.

le commandant en chef des force US assume clairement ses choix et certains jusqu'au Pakistan ont bien reçu les premiers "messages".

de plus en concentrant plus d'attaques sur le Pakistan (drones & OPS) , le président à fini par alléger la pression sur l'Afghanistan. on voit bien qu'en attaquant au plus près du Pakistan ont peut finir par étrangler les responsables des talibans qui sont l'ISI et une partie de la mafia Pakistanaise.

reconnaissons que Obama mène bien sa barque dans l'affaire et à ramasser la mise dans plusieurs OPS.

par contre ! et ce sera ma petite critique , notre président semble de plus en plus loin en Afghanistan ! quel sont les résultats ? on en entend plus parler depuis qu'il mène sa nouvelle action en Libye.

Link to post
Share on other sites

Le retrait partiel des troupes américaines d’Afghanistan annoncé par Obama entraînera de facto un retrait des troupes françaises. Ce retrait progressif, se fera, selon l’Elysée « de manière proportionnelle et dans un calendrier comparable au retrait des renforts américains » le président Sarkozy déclarant : « (…) que la France partage l’analyse et les objectifs américains et qu’elle se félicite de la décision du président Obama »

sources

Link to post
Share on other sites

en tout cas dans la démarche , il est vrai que l'on perçoit l'armée Française comme supplétive de l'armée US. je pense que le gouvernement Français aurait pu , aurait du venir expliquer au Parlement les progrès , les Objectifs et notamment sur le programme de formation de l'ANA. et seulement après annoncer le retrait.

Link to post
Share on other sites

Afghanistan : Obama annonce le retrait de 33.000 soldats

Obama a appelé à investir à nouveau «dans la ressource la plus formidable de l'Amérique» : son propre peuple.  Crédits photo : POOL/REUTERS

Leur départ devrait être effectif d'ici la fin de l'été 2012. 10.000 d'entre eux devraient rentrer avant fin 2011. Le président américain a justifié son choix par les revers infligés à al-Qaida dix ans après l'invasion du pays.

«Amérique, il est temps de se concentrer sur la reconstruction de la nation, ici, chez nous !», a lancé mercredi soir Barack Obama depuis la Maison-Blanche dans un discours très politique, évoquant la décennie «difficile» qui vient de dérouler, et notamment les quelque 4500 et 1500 morts respectivement tombés en Irak et en Afghanistan. Le but était clair : annoncer au pays qu'il est temps de sonner le signal du départ, au moins pour une partie des troupes. Face à une opinion massivement favorable à un retour des «boys» au pays, le président, qui sera dès l'automne en campagne électorale, a annoncé que 10.000 soldats quitteraient le territoire afghan d'ici la fin 2011 et que 33.000 au total seraient partis d'ici l'été 2012. Un chiffre qui ramènera le contingent américain déployé en Afghanistan à 68000 soldats comme c'était le cas avant le «surge» décidé par Obama en décembre 2009 sur le conseil des militaires américains.

«Ben Laden est mort», al-Qaida s'est vu porté un «coup majeur» et «est aujourd'hui soumis à une énorme pression», a expliqué le président pour justifier cette annonce, affirmant que l'organisation terroriste responsable des attentats du 11 septembre est «sur le chemin de la défaite». Obama a rappelé que l'ennemi resterait dangereux et que de «sombres jours» étaient toujours à venir, mais s'est dit confiant sur la capacité de l'Amérique à «créer un partenariat avec le gouvernement afghan» qui permette d'entrevoir «la lumière d'une paix durable», par le biais de négociations menées par Kaboul avec l'ennemi taliban. Le chef de l'État a évoqué un sommet avec les alliés de l'Otan en mai prochain à Chicago, visant à réfléchir aux «étapes ultérieures», expliquant que les forces américaines et alliées passeraient progressivement le contrôle de la sécurité à l'armée afghane d'ici 2014.

«Une voie moyenne» entre isolationnisme et interventionnisme

Dans son discours, le président a clairement cherché à couper l'herbe sous le pied de tous ceux qui risquent de l'accuser de précipitation et d'arrières pensées électorales alors qu'il engage le retrait de ses troupes. Il est possible de «choisir une voie moyenne» entre isolationnisme et interventionnisme à tout crin, a-t-il plaidé. Nous devons être aussi «pragmatiques que passionnés, aussi stratégiques que résolus, nous ne devons pas avoir à choisir entre la passivité et l'action unilatérale», a argumenté le président, évoquant l'exemple de la Libye, où l'Amérique a délégué l'essentiel du fardeau militaire avec ses alliés.

Il n'empêche que mercredi, nombre d'observateurs jugeaient qu'Obama avait donné raison au camp des libéraux réalistes menés par le vice-président Joe Biden, qui préconisait d'abandonner la stratégie de contre-insurrection prônée par le général Petraeus au profit d'une approche centrée sur le contre-terrorisme, utilisant un contingent limité et des drones. «Petraeus a perdu, Biden a gagné », a lancé le sénateur républicain Lindsay Graham, qui a sévèrement critiqué l'approche d'Obama, jugeant qu'elle «risquait de compromettre» les succès engrangés par Petraeus et le plan de retrait prudent et progressif qu'il a planifié d'ici 2014. «Rappelons nous qu'Obama comme Biden ont eu tout faux sur l'Irak», a-t-il averti, en allusion à leur opposition acharnée au surge irakien, en 2006…

Dans le camp démocrate, la responsable de la minorité à la Chambre Nancy Pelosi et d'autres, ont au contraire dit leur déception que le président n'ait pas annoncé un retrait plus massif et plus rapide. À en juger par les flèches lancées depuis les deux camps, le souhait formulé par Obama d'une Amérique plus unie, prenant exemple sur le courage et l'abnégation de ses soldats pour se souvenir qu'elle constitue «une seule famille américaine» ne semblait pas rencontrer d'écho au sein de la classe politique. Mais le président était certainement en phase avec l'humeur de la nation quand il a expliqué que l'Amérique ne pouvait continuer à perdre ses forces économiques dans des guerres infinies. «Nous n'essaierons pas de faire de l'Afghanistan un endroit parfait, nous ne chercherons pas à contrôler ses montagnes éternellement… Nous avons dépensé 1000 milliards de dollars en une décennie», a-t-il rappelé, appelant à investir à nouveau «dans la ressource la plus formidable de l'Amérique» : son propre peuple.

Réagissant dans un communiqué, les talibans ont qualifié l'annonce du président américain de «symbolique», «qui ne satisfera ni la communauté internationale ni le peuple américain, lassés par la guerre». Ils accusent également les États-Unis d'avoir «donné plusieurs fois de faux espoirs de fin de la guerre à leur nation en annonçant une victoire sans aucun fondement».

Très mauvaise nouvelle pour l'Inde !  :|  =(

Link to post
Share on other sites

Très mauvaise nouvelle pour l'Inde !  :|  =(

L'Amérique va rentrer dans une nouvelle phase se semi-isolationisme, se concentrer sur ses affaires internes, ce qui me chagrine c'est qu'ils vont partir (et nous avec) sans avoir finit le boulot qui consistait pas seulement à buter Ben Laden mais aussi à empêcher les Talibans d'exercer le pouvoir en Afghanistan.

A moins qu'une puissance régionale disposant d'un gros réservoir d'effectifs (au hasard : l'Inde ?) ne s'en mêle et interviennent sur le terrain, probable que dans les 3 ans qui suivent le retrait des troupes alliées les talebs auront de nouveau pris le contrôle de ce bourbier. Ils disposent encore d'une importante réserve de militants à l'est du Pakistan, ce grand berceau à terroristes.

Ceci dit les ricains continueront à faire des frappes ciblés dans ces 2 pays grâce à leurs drones de plus en plus nombreux : d'ici 2015 si j'ai bien compris les nouvelles orientations de leur budget militaire, ils disposeront de plus de 400 drones MALE/HALE armés.

De quoi laisser planer une menace céleste, certes non-décisive mais permanente, sur la tête des pseudos "étudiants en théologie"

 

La lutte va continuer plus sournoisement par radio-guidage de Reaper/PredatorB et autres nouveautés de son genre, car les populations occidentales ne s'émeuvent jamais lorsqu'un drone tombe ...

Le drone, ce vecteur piloté à distance, alternative pratique à la sueur et au sang des siens lorsque la victoire "à la classique" coûterait soit des milliers de vies soit une persévérance de 30 à 100 ans ; il vous permet de continuer une guerre sans douleurs importantes pour votre population et à moindre risque politique

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,561
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,131
    Total Topics
    1,387,699
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...