Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Afghanistan]


Recommended Posts

Une catastrophe économique et sociale de grande ampleur se profile, avec l’arrêt des salaires même si irréguliers, la hausse du prix des commodités de base , et l'entassement dans les villes. Même si les avoirs Afghans aux US (qui se chiffrent en milliards) sont débloqués, les occidentaux vont devoir mettre la main au portefeuille, et pas que les européens.

"Une semaine après la prise éclair de Kaboul par les talibans, un nombre croissant d'habitants de la capitale afghane sont confrontés à une lutte quotidienne pour survivre alors qu'ils n'ont plus d'emploi, que les banques sont toujours fermées et que les prix des denrées alimentaires montent en flèche.
"...Je suis totalement perdu, je ne sais pas à quoi je dois penser en premier, à ma sécurité et à ma survie ou à nourrir mes enfants et ma famille", a déclaré un ancien policier, aujourd'hui caché, qui a perdu le salaire de 260 dollars par mois qui faisait vivre sa femme et ses quatre enfants.

...Les prix des aliments de base comme la farine, l'huile et le riz ont augmenté de 10 à 20 % en quelques jours et, les banques étant toujours fermées, de nombreuses personnes n'ont pas pu accéder à leurs économies. Les bureaux de Western Union étant également fermés, les envois de fonds depuis l'étranger se sont également taris.

..La grave sécheresse qui sévit dans tout le pays a exacerbé les difficultés auxquelles beaucoup sont confrontés et a poussé des milliers de personnes à se réfugier dans les villes pour tenter de survivre dans des tentes et des abris de fortune.

(traduit DeepL)

https://www.aljazeera.com/economy/2021/8/23/afghans-struggle-with-jobs-gone-banks-shut-prices-on-the-rise

  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Citation

INFO VA – Les policiers sont habitués à voir passer des ordres ou décisions contradictoires, mais quelques jours après la promesse de prudence migratoire du président de la République, l’information est difficile à encaisser. Ce dimanche 22 août au matin, les instructions du ministère de l’Intérieur sont très claires : la police nationale doit, après la police aux frontières (PAF), notifier une « micas » à cinq Afghans dès leur arrivée sur le territoire français. Quatre sont arrivés dimanche, un dernier dans la nuit de dimanche à lundi.

Qu’est-ce qu’une « micas » ? Une mesure individuelle de contrôle administratif et de surveillance, qui désigne donc les assignations à résidence prononcées afin de prévenir la potentielle commission d’actes de terrorisme.

[…]

Concrètement, le ministre prend cet arrêté à partir d’informations transmises par les services de renseignements français. Et il a des conséquences très concrètes : assignation à résidence donc, interdiction de sortir de la commune de résidence sans sauf-conduit, un pointage quotidien et à heure fixe au commissariat, et l’interdiction d’entrer en contact avec des personnes désignées. Jusqu’à aujourd’hui, les policiers ont pris l’habitude : s’ils entendent « micas », il s’agit de profils liés à la radicalisation et au terrorisme islamiste. Quelle n’a pas été la surprise des destinataires de ces instructions, donc, de découvrir que la France venait de faire entrer sur le sol français cinq hommes Afghans déjà pointés pour leur potentiel islamiste.

A chaque arrêté, le ministère de l’Intérieur doit motiver sa décision. Ils ont été vus avec des armes à Kaboul, sont en lien avec des talibans identifiés, et l’un d’eux a même tenu un check-point taliban, dans Kaboul, ces derniers jours. La raison pour laquelle la France les accueille malgré ces profils jugés dangereux par l’administration elle-même n’est, en revanche, pas motivée. A l’heure qu’il est, ils sont en quarantaine Covid à l’hôtel, aux frais du contribuable français. Tous en région parisienne. A peine arrivés, et déjà dans le viseur des services de renseignement. Droit d’asile ? Devoir humanitaire ?

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/info-va-cinq-afghans-tout-juste-accueillis-et-deja-sous-surveillance-pour-risque-terroriste/

  • Thanks 2
  • Confused 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, FAFA a dit :

Pour l'Afghanistan, ne te fais pas trop de souci, les Talibans vont peut-être faire en sorte que ce pays revienne au moyen âge sans avoir besoin de l'aide de qui que ce soit. C'est d'ailleurs un peu ça le problème. 

Le projet de société des Talibans, c'est l'Arabie saoudite... mais sans le pétrole.

Même si le pavot peut amener quelques fonds, ça reste un projet de grande pauvreté.

 

il y a 9 minutes, Bocket a dit :

Même si les avoirs Afghans aux US (qui se chiffrent en milliards) sont débloqués, les occidentaux vont devoir mettre la main au portefeuille, et pas que les européens.

Deux points :

- Pas d'accord avec le "vont devoir". Il n'y a pas de "devoir" s'agissant de la charité internationale, à moins bien sûr qu'on ne l'entende comme un devoir universel. Les pays du Golfe, la Chine, la Russie, qu'en disent-ils, fourniront ils de l'aide à la population ?

- Qui veut "mettre la main au portefeuille" la mettra en pratique pour fournir l'aide aux Talibans. Lesquels l'utiliseront comme ils le jugeront utile

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Moi j'attends plus d'infos que ce seul article.

il y a 5 minutes, Snapcoke a dit :

Et on s'étonne de voir les parties extrême droite en faire des scores élevés, ce n'était pas si dur de les dégagés...

Monte au front, on te regarde. Ca a l'air de te démanger depuis quelques temps.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Alexis a dit :

Le projet de société des Talibans, c'est l'Arabie saoudite... mais sans le pétrole.

Même si le pavot peut amener quelques fonds, ça reste un projet de grande pauvreté.

L'Afghanistan c'est déjà la grande pauvreté pour la majorité de la population... C'est sûr que pour les habitants des grandes villes et en particulier Kaboul cela va piquer!

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Gallium a dit :

https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2021/08/23/des-rapatries-afghans-places-sous-surveillance-en-raison-de-leurs-liens-avec-les-talibans

Des talibans ont-ils profité du chaos qui règne dans le pays pour s’infiltrer à bord des vols rapatriant les ressortissants afghans et, ainsi, gagner la France ? Si oui, dans quel but ? Les services de renseignement ont identifié ces derniers jours au moins trois personnes proches du mouvement taliban, parmi lesquels un certain Niangalay S. Le jeune homme, né en 1995 dans la province de Logar, dans l’est du pays, à moins de cent kilomètres de Kaboul, a pu profiter d’une opération de rapatriement le 18 août à la faveur, souligne une source policière, « de la confusion ambiante qui régnait sur place ». Transféré de l’ambassade de France à l’aéroport international de Kaboul puis à Abou Dhabi (Emirats arabes unis) par avion militaire gros porteur A400M, il a ensuite pu gagner la France. C’est au cours de ce vol que son profil aurait éveillé les soupçons, des doutes levés sitôt le passager « clandestin » arrivé à l’aéroport Roissy - Charles-de-Gaulle.

Lire aussi : La France déclare examiner toutes les demandes d’évacuation

« Traité » sur place, Niangalay S. appartient à un groupe de quatre personnes formellement identifiées, dont deux frères natifs de Kaboul. Tous ces individus ont été aperçus porteurs d’armes dans les rangs des talibans dans la capitale afghane après la conquête de la ville et quelques jours même avant leur départ. Le jeune homme lui-même aurait non seulement admis appartenir au mouvement taliban, mais encore confirmé les éléments recueillis par les services de renseignement, selon lesquels il occupait notamment la fonction de responsable d’un check-point situé non loin de l’ambassade de France, avant de se mêler au flot des réfugiés accueillis dans l’enceinte du bâtiment lors de la chute de la ville. Il a, ensuite, mis à profit l’urgence de la situation pour embarquer à bord des aéronefs français. Pour quelles raisons ? C’est ce que s’appliquent à essayer de comprendre les services compétents. Cité par l’Agence France-Presse confirmant l’information du Monde, le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a précisé que cette personne avait « très largement aidé à l’évacuation de l’ambassade de France », tout en soulignant que le ministère de l’intérieur restait « extrêmement attentif » à la situation.

« Un gros trou dans la raquette »

« Il y a eu un gros trou dans la raquette, qu’expliquent en partie les circonstances locales, souligne une source policière. C’est le problème au regard de la situation des derniers jours à Kaboul : dans le désordre ambiant, les contrôles ont été difficiles, pour ne pas dire impossibles. Il fallait évacuer en urgence et un tri en amont a pu être défaillant. En revanche, les mailles du filet se resserrent dès que les cas les plus douteux arrivent sur le territoire national. »

(suite sous paywall)

mais, en meme temps, pourquoi n'y aurait il pas des profils pareils dans les avions qui évacuent ces ressortissants ???

ils feront d'excellents agents dormants qui se reveilleront quand ils le voudront ou sur ordre...

Link to comment
Share on other sites

https://www.courrierinternational.com/article/vu-du-royaume-uni-finalement-la-france-eu-raison-devacuer-600-afghans-en-mai

Bien avant ses partenaires occidentaux, la France avait commencé à organiser l’évacuation de 600 Afghans dès le mois de mai 2021. Une décision justifiée par les analyses très pessimistes qui circulaient déjà sur l’avenir de l’Afghanistan. Une ligne bien différente de celle adoptée par le Royaume-Uni et les États-Unis notamment. Si l’initiative avait à l’époque valu des critiques à la France, celle-ci s’en félicite aujourd’hui, écrit à Londres le Daily Telegraph. Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, tout comme le secrétaire d’État aux Affaires européennes, Clément Beaune, ont été prompts à souligner la capacité d’anticipation du gouvernement.

À lire aussi Analyse. Afghanistan : le Royaume-Uni partage l’“humiliation américaine”

Le quotidien britannique cite lord Ricketts, ancien ambassadeur britannique en France, qui explique que, à la différence du Royaume-Uni, “tenu par des liens plus forts avec Washington, sa relative distance a aidé l’État français à tirer ses propres conclusions et à agir rapidement […] sans se sentir contraint à une étroite coordination avec les États-Unis”.

L’évacuation avait créé des remous avec des partenaires européens qui n’avaient pas été consultés, dont l’Allemagne, qui avait affirmé avoir besoin de tout son personnel sur place pour mener à bien sa politique d’aide, et certaines ONG qui avaient craint pour leur sécurité et leurs activités. Mais finalement, la décision n’aura pas été “prématurée”, constate le Telegraph. “Les scènes de chaos qu’on a vues ces derniers jours à l’aéroport de Kaboul le montrent.”

À lire aussi Afghanistan. “Chaos meurtrier” à l’aéroport de Kaboul

Selon les autorités françaises, 700 personnes, d’origine afghane pour la plupart, ont été évacuées ces dernières semaines en plus de celles parties en mai. Mais ils seraient encore plusieurs milliers, ayant un lien avec la France, à attendre de pouvoir quitter le pays.

Source

The Daily Telegraph

Londres

www.telegraph.co.uk

Atlantiste et antieuropéen sur le fond, pugnace et engagé sur la forme, c’est le grand journal conservateur de référence. Fondé en 1855, il est le dernier des quotidiens de qualité à ne pas avoir abandonné le grand format

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, Snapcoke a dit :

Bas tu le demande de m'engager, je l'ai fait.

Rien d'autre a prouvé j'ai le droit d'avoir mon avis.

On n'apprend pas le premier et le second degré pendant les classes, c'est vrai.

Mais proposer de taper le Pakistan, c'est juste une idée infaisable tout juste propre à satisfaire les egos blessés de quelques uns. Sauf ton respect.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Snapcoke a dit :

Et on s'étonne de voir les parties extrême droite en faire des scores élevés, ce n'était pas si dur de les dégagés...

personnellement mes parties sont le plus souvent au centre ...

D'un autre côté ces gars sont déjà ciblés ...

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Ciders a dit :

Mais proposer de taper le Pakistan, c'est juste une idée infaisable tout juste propre à satisfaire les egos blessés de quelques uns.

Pourtant certain au US bavent sur un os encore plus gros.

Révélation

 

 

Edited by kmltt
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Snapcoke a dit :

Et on s'étonne de voir les parties extrême droite en faire des scores élevés, ce n'était pas si dur de les dégagés...

Ça je pense que ça va être la mouise.

Que ce soit pour les islamistes ou délinquants/criminels qu'il y a dans la masse qui a, ou va débarquer : l'Afghanistan étant un pays non-sûr, ils seront très difficiles à expulser. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, kmltt a dit :

Pourtant certain au US bavent sur un os encore plus gros.

Le mot clé est "bavent" :biggrin: ...

Les Américains plus raisonnables savent fort bien qu'ils ont autre chose à faire que de se lancer dans de nouvelles guerres non indispensables.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Alexis a dit :

Le mot clé est "bavent" :biggrin: ...

Les Américains plus raisonnables savent fort bien qu'ils ont autre chose à faire que de se lancer dans de nouvelles guerres non indispensables.

Oui mais ceux qui sachent sont-ils sont ceux qui appuient sur le bouton ? :dry:

il y a 8 minutes, Kiriyama a dit :

Ça je pense que ça va être la mouise.

Que ce soit pour les islamistes ou délinquants/criminels qu'il y a dans la masse qui a, ou va débarquer : l'Afghanistan étant un pays non-sûr, ils seront très difficiles à expulser. 

Ca ira, les Suisses n'accueilleront que les millionnaires. La délinquance financière, ça passe.

On a des nouvelles des élites afghanes et de leurs bagages ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Snapcoke a dit :

Et on s'étonne de voir les parties extrême droite en faire des scores élevés, ce n'était pas si dur de les dégagés...

Sans rire ? Les services de sécurité font leur boulot et tu trouves à râler ?

Évidemment que c'était "dur de les dégager" : as-tu vu le chaos sur place ? Crois-tu qu'ils disposent d'un bon accès réseau, sécurisé comme il faut pour accéder aux bases de la DGSI, de temps pour faire le tri, de personnels qui vont bien et de la logistique associée ?
Bien sûr que c'est "dur" !

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Boule75 a dit :

Sans rire ? Les services de sécurité font leur boulot et tu trouves à râler ?

Évidemment que c'était "dur de les dégager" : as-tu vu le chaos sur place ? Crois-tu qu'ils disposent d'un bon accès réseau, sécurisé comme il faut pour accéder aux bases de la DGSI, de temps pour faire le tri, de personnels qui vont bien et de la logistique associée ?
Bien sûr que c'est "dur" !

Je ne fait que constater...

Enfin pour le français moyen, des types appercus en arme sur un checkpoint taliban devraient être expédié direct en Afghanistan, c'est ce que le français moyen ne va pas comprendre ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Kiriyama a dit :

Ça je pense que ça va être la mouise.

Que ce soit pour les islamistes ou délinquants/criminels qu'il y a dans la masse qui a, ou va débarquer : l'Afghanistan étant un pays non-sûr, ils seront très difficiles à expulser. 

Les Afghans, même avant le retour des talibans, étaient déjà pratiquement inexpulsables.

Link to comment
Share on other sites

Les anglais ont les même problèmes d'infiltration . Avec le chaos et la pression,  c'est une performance d'exercer une vigilance de bon niveau.

Six personnes considérées comme une "menace directe" pour le Royaume-Uni ont été repérées lors des contrôles de sécurité effectués sur les personnes évacuées de Kaboul, dans le cadre d'une alerte plus large selon laquelle le groupe terroriste État islamique vise les soldats et les fonctionnaires britanniques à l'aéroport.

Ces personnes figuraient sur la liste des personnes interdites de vol en Grande-Bretagne, bien que les députés aient été informés, lors d'un briefing lundi, que l'une d'entre elles avait réussi à atteindre l'aéroport de Birmingham, où de nombreuses personnes évacuées atterrissent. On ignore ce qu'il est advenu de la personne en question.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

https://www.theguardian.com/world/2021/aug/23/people-posing-direct-threat-to-uk-found-among-potential-kabul-evacuees

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Et à juste titre selon moi. Que l'on n'ait pas pu soigneusement contrôler tout le monde est une chose, cependant j'aimerai savoir à quel titre il a pu embarquer alors que visiblement il n'est pas national, n'a pas travaillé avec l'ambassade ni l'armée et qu'il ne semble pas faire partie des militants progressistes de Kaboul... Si toute personne sympathique peut embarquer dans un avion pour la France cela me parait effectivement critiquable.

 

Edited by gustave
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...