Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Afghanistan]


Recommended Posts

Il y a 1 heure, Wallaby a dit :

Imaginons que le gouvernement allemand renseigné par ses services secrets et éclairé par les scénarios de ses analystes décide de quitter l'Afghanistan trois mois avant tout le monde. Cela aurait été interprété comme un Sonderweg pro-russe, pro-chinois et le gouvernement aurait été assailli de critiques en sens inverse : excès de prudence, pas assez de courage, pas assez de solidarité...

La France, qui a commencé ses évacuations en mai a été critiquée... par l'Allemagne :

https://www.courrierinternational.com/article/vu-du-royaume-uni-finalement-la-france-eu-raison-devacuer-600-afghans-en-mai

L’évacuation avait créé des remous avec des partenaires européens qui n’avaient pas été consultés, dont l’Allemagne, qui avait affirmé avoir besoin de tout son personnel sur place pour mener à bien sa politique d’aide, et certaines ONG qui avaient craint pour leur sécurité et leurs activités. Mais finalement, la décision n’aura pas été “prématurée”, constate le Telegraph. “Les scènes de chaos qu’on a vues ces derniers jours à l’aéroport de Kaboul le montrent.”

Peut-être que, tout comme les Français, le gouvernement Allemand aurait été critiqué mais au final les évènement leurs auraient donnés raison. Par contre je ne comprends pas pourquoi, le fait d'évacuer certains ressortissants Allemands et d'accélérer l'évacuation des collaborateurs Afghans et leurs familles (ce qui d'ailleurs était réclamé par une partie de la classe politique allemande - SPD, Die Linke et Die Grüne) aurait été interprété comme un Sonderweg pro-russe ou pro-chinois ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Paschi a dit :

Peut-être que, tout comme les Français, le gouvernement Allemand aurait été critiqué mais au final les évènement leurs auraient donnés raison. Par contre je ne comprends pas pourquoi, le fait d'évacuer certains ressortissants Allemands et d'accélérer l'évacuation des collaborateurs Afghans et leurs familles (ce qui d'ailleurs était réclamé par une partie de la classe politique allemande - SPD, Die Linke et Die Grüne) aurait été interprété comme un Sonderweg pro-russe ou pro-chinois ? 

De façon générale un certain type de commentariat explique que tout retrait en deçà d'une position expansionniste maximaliste de l'empire américain est un apaisement coupable de l'ennemi sur le modèle de Munich 1938.

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Kiriyama a dit :

En regardant, je me demande si l'EI ne peut pas finir par prendre le dessus sur les Talibans.

Incroyable, à 18 minutes il y a même un porte-paroles talibans qui fait une interview en anglais ! :blink:

 

Certainement pas à moyen ou court terme, les dernières estimations sur ses effectifs varient d’un minimum de 500 à quelques milliers de combattants, d’après un rapport du Conseil de sécurité de l’ONU publié en juillet.https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/quelle-menace-représente-letat-islamique-en-afghanistan/ar-AANLu3O

Par contre, si à long terme la situation sécuritaire, alimentaire et sanitaire ne s'améliore pas et que cela reste un bordel généralisé, cela peut être un terreau propice au développement de l'EI comme cela l'a été en Irak et Syrie.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

En attendant le PAM a besoins de 200 millions de dollars pour couvrir ses besoins jusqu'à la fin de l'année et le nombre de personnes qui se dirigent vers la famine a désormais atteint 14 millions.  Ceci en raison de la conjonction entre le conflit en cours, la sécheresse et la pandémie de COVID-19, a déclaré mardi 24 août le directeur général du Programme alimentaire mondial (PAM), en demandant une réaction rapide des dirigeants politiques.

https://www.ouest-france.fr/monde/afghanistan/14-millions-d-afghans-sont-menaces-par-la-famine-alerte-le-programme-alimentaire-mondial-60ac8ece-0507-11ec-8432-332f83f8decd

https://www.journaldemontreal.com/2021/08/23/afghanistan--le-programme-alimentaire-mondial-doit-survivre

Plus d’un demi-million de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays depuis début 2021 - et le nombre de personnes forcées de fuir continue d’augmenter.

https://www.unhcr.org/fr/crise-en-afghanistan.html

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Chimera a dit :

C'est moi ou la twittosphere de defense allemande et les medias allemands sont en transe sur cette évacuation de Kabul ? 

Les TV allemandes au pieds des A400M pour applaudir les soldats de retour. 

AKK qui fait des calins au Général Arlt en mode tu m'a sauvé la vie. 

Le Gen Arlt armé d'un G36 même pour les interviews... 

Spasskoi là ??? 

 

Effectivement, le G36 fait vraiment exagéré, pour ne pas dire ridicule... A la limite en bandoulière dans le dos, ou sinon on y associe un gilet de combat...

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, g4lly a dit :

Sauf si ça sert de levier pour obtenir des gages ...

Rappelons la prise d'otages de l'ambassade de Téheran qui ne leur a pas laissé un très bon souvenir. Les américains considérerait cela comme une faute de l'exécutif de laisser des gars dans le bordel afgans.

Edited by Phacochère
Link to comment
Share on other sites

https://www.svd.se/evakueringen-en-bravad-enligt-lofven (28 août 2021)

C'est un effort courageux, je dirais. C'est un effort très honorable de faire sortir plus de 1 100 personnes dans des circonstances très, très difficiles", a déclaré Stefan Löfven lors d'une conférence de presse organisée dans le cadre du congrès de district des sociaux-démocrates de Scanie.

Mais il y a encore des citoyens suédois et d'anciens membres du personnel de la défense dans le pays - ce qu'il adviendra d'eux n'est pas clair.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, gustave a dit :

Effectivement, le G36 fait vraiment exagéré, pour ne pas dire ridicule... A la limite en bandoulière dans le dos, ou sinon on y associe un gilet de combat...

Surtout avec un chargeur...vide...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, castle68 a dit :

Que ne ferait-on pas pour une image sur les réseaux sociaux !

De vrais soldat de salon... il y a fort à parier que c'est un conseiller en com qui lui a suggéré l'idée histoire de faire "warrior"

Pitoyable et ou ridicule  vous de choisir...

J'ai une autre hypothèse. Il a son flingue avec lui comme tout bon soldat. Volant dans un avion "tactique", il est obligatoire de ne plus avoir une arme "chargeable". Du coup à l'arrivé, il garde son arme avec lui jusqu'à sa réintégration (et il a l'élégance de ne pas filer ça à un sous-fifre...élégance...ahem...rare sous d'autres cieux...:rolleyes:). Si il avait un sac à dos avec lui, il ne peut mettre son arme dans le dos.
A la rigueur la maladresse et de ne pas la mettre dans le dos. A la rigueur. Parce que bon, à un général perso. je ne demande pas d'être un expert en manipulation de fusil d'assaut.
Le coup de com. est possible en effet, mais pas obligé en fait.

 

Edited by Polybe
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Non, il a un chargeur engagé, mais le chargeur n'est pas rempli, ce qui est drôle et ridicule. Dans une situation réelle, tu retires simplement le chargeur plein, et tu le réengages une fois descendu de l'avion/hélicoptère.

Après pour les Allemands, on peut quand même dire qu'ils auront quand même réussi quelque chose en Afghanistan : leur retrait.

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Kiriyama a dit :

Non, il a un chargeur engagé, mais le chargeur n'est pas rempli, ce qui est drôle et ridicule. Dans une situation réelle, tu retires simplement le chargeur plein, et tu le réengages une fois descendu de l'avion/hélicoptère.

Après pour les Allemands, on peut quand même dire qu'ils auront quand même réussi quelque chose en Afghanistan : leur retrait.

Je n'avais pas vue, pardon.

il y a une heure, Kiriyama a dit :

Non, il a un chargeur engagé, mais le chargeur n'est pas rempli, ce qui est drôle et ridicule. Dans une situation réelle, tu retires simplement le chargeur plein, et tu le réengages une fois descendu de l'avion/hélicoptère.

Après pour les Allemands, on peut quand même dire qu'ils auront quand même réussi quelque chose en Afghanistan : leur retrait.

Attend leurs retraite de Russie ils l'on réussi aussi hein...

Jusqu'à Berlin est sans avions.

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Snapcoke a dit :

Attend leurs retraite de Russie ils l'on réussi aussi hein...

Jusqu'à Berlin est sans avions.

Certes, mais il y a quand même eu plus de casse que pour l'évacuation de Kaboul.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le 27/08/2021 à 17:14, pascal a dit :

Pourquoi voulez-vous que les Talibans s'en prennent de front à 5000 troupiers US bien entraînés et bien équipés ... au risque de s'en prendre plein la gueule, d'avoir durablement les Américains sur le râble ... alors que dans quelques jours ils seront partis leur laissant les mains libres ?

Il leur suffit d'attendre tranquillement en mettant juste la pression qu'il faut pour inciter tout le monde à plier les gaules ce que viennent de faire les Allemands et ce que nous allons faire bientôt.

Il ne s'agit pas tant d'imaginer que les troupes américaines se retrouvent coincées à l'aéroport de Kaboul, privées de support logistique adéquat les pistes étant devenues inutilisables après quelques tirs d'artillerie talibans, encerclées par des Talibans les attaquant depuis des zones urbaines, et finalement au pire réduites à une défaite parallèle à celle de la France à Dien Bien Phu... que de souligner qu'une telle chose serait possible, si les Talibans le décidaient.

Il s'agit de remarquer que ce sont les Talibans qui sont du côté du manche.

Quand le président américain refuse mordicus de reporter la date de départ prévue du 31 août, peu après qu'un responsable taliban a prévenu que dans ce cas il faudrait s'attendre à des "conséquences", ce n'est pas Biden qui est "faible", comme les va-t-en-guerre étourdis des deux partis américains et des médias le prétendent.

C'est Biden qui est militairement réaliste, parce que les Talibans peuvent exercer une menace crédible d'isoler puis de vaincre les 6 000 soldats américains de l'aéroport de Kaboul, lesquels se répartiraient dans ce cas en deux groupes : les morts, et les prisonniers. Comme les soldats français à Dien Bien Phu en 1954. Et Biden fait ce qui est nécessaire pour éviter ce risque, c'est-à-dire qu'il s'en tient à la date précédemment évoquée du 31 août, même alors que l'évacuation n'est pas terminée, pardon monsieur, merci monsieur. Parce qu'il n'a pas le choix. Parce que le rapport de forces sur le terrain est celui-là.

Si l'Amérique était prête à un niveau de violence indéfini, elle pourrait sans doute l'emporter tout de même : les bombardiers américains ont une grosse charge utile, l'Afghanistan n'a aucune défense aérienne sérieuse, et Curtis Le May était américain. Mais c'est politiquement invraisemblable, et le rapport de forces entre Talibans et Américains n'en change pas 

Texte intéressant de Scott Ritter sur la vulnérabilité des militaires américains à l'aéroport de Kaboul

Alors que des milliers de soldats américains ont fait irruption en Afghanistan pour sécuriser l'aéroport international de Kaboul en vue de l'évacuation des ressortissants américains et alliés, peu d'attention semble avoir été accordée au fait qu'ils volent dans un piège.

L'aéroport international Hamid Karzai (HKIA) est l'un des espaces les moins défendables de tout l'Afghanistan. Il est entouré de zones urbaines denses et d'éléments de terrain imposants, ce qui, dans les mains de quiconque ayant de mauvaises intentions et les moyens de les manifester, signifie que l'aéroport cesserait de fonctionner comme un lieu où les avions de transport et de passagers pourraient décoller et atterrir en toute sécurité. En d'autres termes, toute personne armée d'une mitrailleuse lourde ou d'une grenade propulsée par fusée pourrait abattre à volonté un avion en provenance de HKIA. (...) Compte tenu des charges transportées à l'entrée et à la sortie de HKIA, les manœuvres de vol radicales ne sont pas envisageables. Au lieu de cela, les lourds appareils s'approchent et repartent en volant lentement et à basse altitude au-dessus d'un terrain que les forces amies ne contrôlent tout simplement pas.

De plus, lorsqu'ils sont au sol, les avions sont à la merci de quiconque possède un mortier. Tout vétéran des combats en Afghanistan peut vous dire que les talibans possèdent non seulement une quantité prodigieuse de mortiers de différents calibres, mais qu'ils sont aussi extrêmement compétents dans leur utilisation. Il n'y a rien de plus vulnérable aux tirs indirects d'un mortier qu'un avion stationné - à l'exception peut-être des zones de stockage de carburant où se trouve le carburant de qualité aviation, hautement volatile, utilisé pour faire fonctionner ces avions.

La situation ne s'améliore pas pour les milliers de militaires qui ont été déployés à HKIA dans le but ostensible de sécuriser cette installation pour évacuer le personnel désigné. Ces troupes se trouvent soit à l'intérieur de bâtiments qui n'ont pas été renforcés pour les protéger contre les attaques indirectes (c'est-à-dire les tirs de mortier), soit à l'extérieur, dans des endroits non améliorés (c'est-à-dire non retranchés) où tout tir de mortier bien dirigé ferait des ravages.

Je ne suis pas au courant de la planification de la protection de la force qui a été faite pour la projection de la force militaire dans HKIA. Les images en provenance de HKIA indiquent que les forces américaines disposent d'un certain nombre de véhicules utilitaires armés et d'au moins deux hélicoptères AH-64 Apache pour les aider dans toute opération d'autodéfense qui pourrait être nécessaire. Les médias indiquent que des bombardiers B-52, des hélicoptères de combat AC-130 et des chasseurs FA-18 ont été déployés dans la région pour soutenir l'évacuation. Bien que cette accumulation de puissance aérienne soit remarquable, elle est limitée par des problèmes de temps passé à proximité de la station (tout avion en orbite près de Kaboul viendrait de bases situées à plusieurs centaines de kilomètres et devrait donc être ravitaillé en carburant par des avions-citernes ; les rapports selon lesquels les transports C-17 décollent presque à vide pour maximiser leur capacité de chargement suggèrent que la capacité de ravitaillement en carburant existe bel et bien dans le ciel afghan).

(...) Il est vrai qu'en cas de besoin, les commandants américains au sol seraient en mesure d'étendre rapidement leur zone de contrôle en partant simplement à l'assaut de l'aérodrome et en s'emparant du terrain désigné. La deuxième bataille de Fallujah en Irak a été menée avec un nombre similaire de forces alliées contre un ennemi similaire en capacité aux Talibans. Six mille Marines et Parachutistes peuvent s'emparer d'un grand territoire. Mais commencer une bataille, et la terminer, sont deux concepts différents. Si les talibans parviennent à mettre fin aux opérations à HKIA, la question du réapprovisionnement devient alors préoccupante. Si 6 000 soldats américains aguerris peuvent infliger des dégâts considérables, ils ont besoin de nourriture, d'eau et de munitions pour y parvenir, autant de ressources limitées à HKIA. Si l'on ajoute à cela la nécessité de prendre soin de dizaines de milliers de civils, on se retrouve face à un cauchemar logistique.

(...) Toute personne ayant un minimum d'expérience en matière de planification militaire aurait pu esquisser des alternatives qui n'auraient pas mis les forces américaines en danger de cette manière. En gardant simplement les grandes bases aériennes fortifiées de Bagram et de Kandahar, tout en sécurisant les approches de Kaboul, les civils autorisés à être évacués auraient pu être rassemblés de manière ordonnée, traités de manière sécurisée et évacués en temps voulu. Au lieu de cela, l'administration Biden a créé le potentiel d'un Dien Bien Phu des temps modernes, la tristement célèbre bataille de la guerre française en Indochine qui a vu des milliers de troupes françaises encerclées par les forces hostiles du Viet Minh et finalement contraintes de se rendre de manière humiliante.

La probabilité d'une telle issue à HKIA est faible, ne serait-ce que parce que les talibans ne veulent donner aux États-Unis ou à leurs alliés aucune excuse pour maintenir leur présence militaire en Afghanistan. Les talibans aspirent à un avenir exempt d'occupation étrangère et d'ingérence dans les affaires de l'Afghanistan.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Explosion à proximité de l'aéroport... 

Apparemment, suite à un tir de roquette. 

Correction : ce serait un tir de drone US "défensif" sur un véhicule présentant une menace. 

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/08/29/les-etats-unis-alertent-contre-une-menace-precise-et-credible-pres-de-l-aeroport-de-kaboul_6092663_3210.html

Edited by bianchi
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Kiriyama a dit :

@Polybe

Dans ce cas tu retires le chargeur, comme c'est la "norme". Tu ne t'amuses pas à grailler un chargeur complet après avoir débarqué.

...sauf si t'es général, que tu dois garder ton chargeur, et que t'as pas pris d'équipements de combat/porte-chargeur/etc.

Il y a 6 heures, Snapcoke a dit :

Bas oui, il a bien le G36 vide de chargeur.

Ah oui oui... ^^

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Alexis a dit :

Il ne s'agit pas tant d'imaginer que les troupes américaines se retrouvent coincées à l'aéroport de Kaboul, privées de support logistique adéquat les pistes étant devenues inutilisables après quelques tirs d'artillerie talibans, encerclées par des Talibans les attaquant depuis des zones urbaines, et finalement au pire réduites à une défaite parallèle à celle de la France à Dien Bien Phu... que de souligner qu'une telle chose serait possible, si les Talibans le décidaient (...) 

Texte intéressant de Scott Ritter sur la vulnérabilité des militaires américains à l'aéroport de Kaboul

Je ne suis pas très d’accord, Alexis. Le titre de la tribune de S. Ritter est parfaitement outrancier: The Biden administration’s incompetence has created the conditions for a modern Dien Bin Phu in Kabul

Lui, comme nombre d’autres commentateurs, me paraissent être dans le déni complet ( à moins que cela ne soit qu’une vulgaire posture partisane) qu’il y a un accord, depuis fev2020, entre les Taliban et les US, sur le « retrait ». Et qu’un départ safe, sécurisé, des dernières troupes et personnels depuis l’aéroport de Kaboul fait certainement partie de cet accord (je ne vois pas comment il pourrait en être autrement). Mais peut-être l’opinion préfère-t-elle crier « Haro sur le Biden », qu’on lui rappelle que les USA ont fini par « traiter » avec les Taliban (20 ans de guerre, toussa pour ça).

Aussi, Kaboul, un Dien Ben Phu à l’américaine: bof.

A propos d’  « accord », d’ « assurance » etc: un communiqué du DoS ce jour:

Je suis convaincu (parce que cela me semble l’évidence) que c’était prévu ainsi dans l’accord de Doha.

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Je ne crois pas que Doha spécifiait en quoi que ce soit le dernier lieu de stationnement des forces US. Et avoir choisi Kaboul permettait certes d'être présent dans la capitale jusqu'au bout mais au prix d'une vulnérabilité militaire critique actuellement criante. Bagram aurait été militairement une option bien plus cohérente, et les deux probablement la meilleure option. Il y a donc une véritable responsabilité de l'administration actuelle dans les modalités de départ, qu'elle a défini. Ceci dit je doute que ce soit Biden qui ait choisi les modalités pratiques dans le détail...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

On peut se moquer de la posture du General Arlt. Mais tout en se moquant de lui il ne faut pas oublier qu'ils ne sont pas restés tout le temps de leur engagement bien au chaud dans leurs FOB. Je me permets quand même de vous rappeler qu'ils ont eu 59 morts en Afghanistan (soldats et policiers), dont des réservistes. Ces morts au combat, et leurs familles, méritent notre respect.

https://france2.wiki/wiki/German_Armed_Forces_casualties_in_Afghanistan

Mémorial aux soldats allemands de la FIAS tombés ou décédés dans le camp allemand de Kunduz

spacer.png

Révélation

 

 

Edited by Paschi
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Paschi a dit :

https://france2.wiki/wiki/German_Armed_Forces_casualties_in_Afghanistan

Mémorial aux soldats allemands de la FIAS tombés ou décédés dans le camp allemand de Kunduz

spacer.png

Le mémorial de la photo ci-dessus a été démonté en 2013 lors du départ des troupes allemandes du camp de Kunduz.

Il a été reconstruit en miniature dans la "Forêt du souvenir" de Schwielowsee à côté de Potsdam.

800px-Ehrenhain_Kunduz_(Wald_der_Erinner

L'emplacement de la "forêt du souvenir" (qui concerne toutes les missions, pas uniquement l'Afghanistan) ne plaisant pas à tout le monde :

https://de.wikipedia.org/wiki/Ehrenmale_der_Bundeswehr#Kritik_2

L'ancien commissaire aux forces armées du Bundestag, Reinhold Robbe (SPD), a qualifié l'emplacement du mémorial de "honteux". Dans le lointain Schwielowsee, la Forêt du Souvenir est le symbole d'une "culture du souvenir défaillante en Allemagne". Au lieu d'occuper une place de choix dans le centre de Berlin, les tombes de la Bundeswehr ont été "cachées". Il s'agit d'une "gifle pour les proches", a déclaré M. Robbe.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...