Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Afghanistan]


Recommended Posts

Il y a 6 heures, pascal a dit :

Le Pakistan joue double jeu depuis le départ, notamment peut-être par crainte justement de voir le radicalisme s'imposer au sein de ses institutions. Peut-être que les élites pakistanaises ou certaines d'entre elles tentent de s’accommoder avec les talibans autant par sympathie que par intérêts.

Si les élites pak s'accommodent par sympathie avec les talibans c'est qu'ils partagent leurs thèses.  Ce que je pense.

Le Pakistan me semble avoir basculé depuis longtemps dans le radicalisme. C'est la Chine d'une part et les contraintes économiques fortes d'autres part qui contiennent ce radicalisme selon moi.

Edited by Bon Plan
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Snapcoke a dit :

Tu aurais un lien ?

Il faut fouiller, tu trouveras ça sur ce site que perso j’avaIis oublié et qui est pourtant pourtant excellent https://asialyst.com/fr/tag/pakistan/

Enjoy, on veut une synthèse demain matin :wink: 

Très bien aussi les articles sur l’Inde, donc je présume que c’est pareil pour tous les tags.

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

https://www.franceculture.fr/geopolitique/afghanistan-un-fiasco-americain-par-meconnaissance-du-terrain-et-ideologie-des-dirigeants (5 septembre 2021)

Fabrice Balanche :

C'est un pays très rural, avec encore trois-quarts des habitants à la campagne, un quart en ville, et une domination de Kaboul, qui sur 40 millions d'habitants en a 5 millions. Et la ville de Kaboul a triplé en vingt ans. Parce qu'il y a un immense exode rural, une très forte croissance démographique, la population double quasiment tous les vingt ans. C'est aussi cela qui pose problème aux Occidentaux. 

Cette population, avec cette forte croissance, ne permet pas de développer le pays. La croissance démographique, finalement, avale tous les bénéfices du développement, créé du ressentiment et pousse vers les talibans ou d'autres groupes islamistes une population frustrée de voir en plus une petite élite occidentalisée bénéficier justement des investissements.

Les talibans vont aussi se retrouver confrontés assez rapidement au problème de la croissance démographique du pays. Entre 2000 et 2020, la population a doublé, on est passé de 20 millions à 40 millions d'habitants aujourd'hui. Et ce n'est pas près de s'arrêter, avec un taux de fécondité de 4,5 enfants par femme, avec la moitié des gens qui ont moins de 20 ans. La population devrait encore doubler d'ici 2040, avec un fort exode rural, une explosion de Kaboul. La population de Kaboul a triplé en vingt ans et elle devrait doubler encore dans les dix ans à venir, avec des quartiers informels qui sont majoritaires et s’étendent de façon exponentielle. Les talibans vont devoir gérer la capitale et quelques grandes villes avec des ceintures de misère autour. 

https://theconversation.com/afghanistan-quand-la-protection-des-donnees-biometriques-devient-une-question-de-vie-ou-de-mort-167124 (30 août 2021)

La journaliste d’investigation Annie Jacobsen a documenté la naissance de la guerre biométrique en Afghanistan après les attaques terroristes du 11 septembre 2001, dans son livre First Platoon. Le Pentagone a rapidement considéré que les données biométriques et l’« identity dominance » devaient être les pierres angulaires de nombreuses stratégies de contre-terrorisme et de contre-insurrection. Ce concept d’« identity dominance » signifie, pour l’armée, être capable de garder la trace de personnes considérées comme une menace potentielle, quels que soient les pseudonymes qu’elles emploient, afin de priver les organisations hostiles de la possibilité de conduire leurs activités en préservant l’anonymat de leurs membres.

En 2013, l’armée et le corps des Marines américains ont utilisé le Biometric Enrollment and Screening Device, qui enregistrait les scans de l’iris, les empreintes digitales et les photos numériques du visage. Ce dispositif a été remplacé en 2017 par l’Identity Dominance System-Marine Corps, qui utilise un ordinateur portable doté de capteurs de collecte de données biométriques, connu sous le nom de Secure Electronic Enrollment Kit.

Au fil des années, pour soutenir ses objectifs militaires, le ministère de la Défense a cherché à créer une base de données biométriques portant sur 80 % de la population afghane, soit environ 32 millions de personnes. Il est difficile de savoir dans quelle mesure cet objectif a été atteint.

Outre l’utilisation des données biométriques par les militaires américains et afghans à des fins sécuritaires, Le Pentagone et le gouvernement afghan ont fini par adopter les technologies biométriques pour toute une série d’usages quotidiens : procès, autorisations de travail ou encore sécurité des élections.

En outre, le registre national des documents d’identité et les listes électorales contenaient des données sensibles, notamment ethniques. La carte d’identité afghane, l’e-Tazkira, est un document d’identification électronique qui comprend des données biométriques. L’accès des talibans à ces registres représente donc un risque majeur pour de nombreuses personnes.

Il est trop tôt pour savoir si les talibans pourront avoir accès aux données biométriques autrefois détenues par l’armée américaine et, si oui, dans quelle mesure. Il est possible qu’ils ne disposent pas des capacités techniques qui leur permettraient d’accéder aux données biométriques collectées par HIIDE. Cependant, ils pourraient pour cela se tourner vers leur allié de longue date, l’Inter-Services Intelligence, l’agence de renseignement pakistanaise.

Lors de l’élaboration de technologies et de protocoles de guerre biométriques, il semble que le ministère américain de la Défense ait supposé que le gouvernement afghan disposerait d’un niveau de stabilité indispensable à la protection des données sensibles.

L’armée américaine devrait partir du principe que toute donnée sensible – données biométriques et biographiques, données d’écoute et communications, données de géolocalisation, dossiers gouvernementaux – peut potentiellement tomber entre les mains de l’ennemi. Il faudrait donc mettre en place un système de sécurité robuste pour empêcher les accès indésirables. Au-delà, il convient aussi de se demander si la collecte de toutes ces données biométriques était réellement indispensable.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Hirondelle a dit :

Il faut fouiller, tu trouveras ça sur ce site que perso j’avaIis oublié et qui est pourtant pourtant excellent https://asialyst.com/fr/tag/pakistan/

Enjoy, on veut une synthèse demain matin :wink: 

Très bien aussi les articles sur l’Inde, donc je présume que c’est pareil pour tous les tags.

Un grand merci

il y a 16 minutes, Kiriyama a dit :

Interdit d'interdire - Afghanistan : pourquoi on perd toutes les guerres ?

 

C'est pas les guerres que l'on perd, c'est les paix 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Hirondelle a dit :

J’ai un peu lu dernièrement sur le Pakistan, et rien n’est si sûr.

-c’est 220 millions d’habitants (+4 millions par an...) et une sacrée mozaïque ethnique, même religieuse bien que l’islam sunnite y soit ultra-majoritaire.

-c’est un pays dont l’elite continue à être éduquée en Angleterre, ou à l’anglaise. Dans les immenses campagnes, c’est évidemment très différent et la population parle rarement l’Ourdou.

-c’est un pays qui connaît un très grand nombre d’attentats terroristes, pas que talibans, et qui s'épuise à mobiliser ses forces contre l’islamisme radical autant que contre l’ennemi héréditaire indien.

-c’est un pays gouverné par un ancien sportif jet-setter, un tps marié à une héritière juive, qui certes professe de plus en plus d’opinions conservatrices, mais  qui semble surtout un grand démagogue qui ira où va le vent. Et le vent, notamment, souffle depuis les états-majors militaires qui semblent moins religieux qu’acharnés à protéger leur pouvoirs et revenus.

-c’est d’ailleurs un pays immensément corrompu, et l’argent n’a ni odeur ni religion. Par contre, la population mal éduquée, mal soignée, exposée à la violence peut être tentée par le repli communautaire et religieux.

-c’est une démocratie parlementaire... parfois. Avec une liberté d’expression étonnante, parfois... Ce n’est d’ailleurs pas tellement moins démocratique quand les militaires prennent périodiquement le pouvoir.

-c’est un pays allié aux américains et aux chinois en même temps, qui a pris le président et l’ambassadeur français comme tête de turc, mais tend régulièrement à se fâcher puis à se réconcilier, y compris avec les indiens, les chinois (qui craquent un peu nerveusement des fois tellement c’est le foutoir), les américains (le pm qui déclare devant l’assemblee que les us ont fait de Ben Laden un martyr, ça passe moyen à Washington)

-c’est un pays qui crame le pognon qu’il n’a pas pour son armée kleptocrate, et pas grand chose d’autre. Mais comme du coup ils ont déjà tiré de la Chine ce qu’ils pouvaient et s’en trouve encore appauvris, ils redécouvrent les charmes des institutions financières occidentales

-c’est un pays qui manifeste contre Charly, mais qui descend aussi ds la rue quand son PM prétend que les femmes violees (car non voilées), c’est quand même u npeu leur faute.

 

Je pense donc que le Pakistan est une réalité complexe, et qu’il faut se garder d’en trop simplifier la compréhension au regard des épisodes récents franco-pakistanais qu’on connaît qui sont peut-être des épiphénomènes.

 

Cependant, avec l’IDH de merde qu’ils se trimballent...

 

 

Intéressant ton éclairage. Merci.

Il n'en reste pas moins que ce mélange pauvreté / sous éducation / Islam sunnite fait un cocktail potentiellement très explosif.  La petite minorité éduquée risque de peser bien peu si la base bouge.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Bon Plan a dit :

Si les élites pak s'accommodent par sympathie avec les talibans c'est qu'ils partagent leurs thèses.  Ce que je pense.

Le Pakistan me semble avoir basculé depuis longtemps dans le radicalisme. C'est la Chine d'une part et les contraintes économiques fortes d'autres part qui contiennent ce radicalisme selon moi.

Au départ, je ne pense pas que le partagent les thèses des Talibans de cette époque. Pakistan et Inde sont en guerre quasiment depuis leurs indépendances. Or le Pakistan, un peu comme Israel d'ailleurs, n'a pas de profondeur stratégique. Pour la créer, certain annexe le pays d'à coté, d'autre soutienne un régime qui leur sera favorable, grâce à l'appui américain contre les soviétiques, puis ensuite grâce au golfe persique (AS il me semble). Or avec l'argent saoudien vient les madrassas et le rigorisme du wahabisme... De nos jours toutefois je ne suis plus aussi sûr qu'il n'y ait pas de vases communicants entre ces deux générations élevées dans des écoles intégristes rigoristes et le pouvoir (ne serait ce que par le biais de l'armée/police, ou simplement du corps électoral).

quant à savoir si la Chine contient ou pas ce radicalisme, je ne pense pas :

  • d'un coté la Chine est contente d'avoir un accès direct à l'Océan Indien (dont, de mémoire, au moins un port), donc un intérêt géostratégique fort (et elle ne souhaitera dans ce cas qu'avoir un pouvoir stable),
  • de l'autre la Chine se servait il y a 10 ans déjà de l'argument du radicalisme musulman pour mettre, à l'Ouest du pays, une partie de sa population sous surveillance au nom de la lutte contre le terrorisme...
  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Bon Plan a dit :

ce mélange pauvreté / sous éducation / Islam sunnite fait un cocktail potentiellement très explosif.  La petite minorité éduquée risque de peser bien peu si la base bouge.

On est d’accord sur ça : la misère conduit au repli communautaire et/ou aux utopies. L'extrémisme religieux en est une. Mais Imran Khan n’a pas été élu pour ça, mais parce qu’il promettait de faire des réformes et d’en finir avec la corruption. Il n’en fait rien, mime la plus grande piété religieuse, et de ce que j’ai lu ça ne lui suffira peut-être pas.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 

Il y a 23 heures, Boule75 a dit :

@gustave : on a compris, s'ils ne sont pas pire, c'est qu'il sont biens. A propos de "chefs de guerre", ils sont alliés au pire : Hekmatyar.
Et en attendant c'est le retour du Niqab, des exécutions sommaires, etc...

Mais laissons-là ces sympathiques garçons, et sombrons dans la rumeur factuelle.

En quoi Hekmatyar est-il pire que Dostom ou Ismael Khan? Crois-tu que les Niqabs et exécutions sommaires soient réapparues avec les Talibans?

Pour ma part je cite des faits, pas les rumeurs et idées préconçues, sans pour autant dire que les Talibans soient bien, ce qui n'a guère de sens s'agissant des intérêts de la France...

 

Il y a 7 heures, Snapcoke a dit :

C'est pas les guerres que l'on perd, c'est les paix 

Nous perdons bien les guerres, c'est à dire imposer notre volonté à l'adversaire, en gagnant toutes les batailles....

Edited by gustave
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, gustave a dit :

 

En quoi Hekmatyar est-il pire que Dostom ou Ismael Khan? Crois-tu que les Niqabs et exécutions sommaires soient réapparues avec les Talibans?

De l'art de tout mélanger pour défendre l'indéfendable et  dévier les débats... Hekmatyar "boucher de Kaboul" pour avoir fait bombarder en aveugle la ville qu'il ne parvenait pas à prendre est "Ministre de l'intérieur" ce soir : excellent choix ! Les gentil Haqani est là aussi, etc... Mais bon, comme tu dis, le rapport avec le Pakistan et l'ISI est imperceptible.

Il y a 1 heure, gustave a dit :

Pour ma part je cite des faits, pas les rumeurs et idées préconçues, sans pour autant dire que les Talibans soient bien, ce qui n'a guère de sens s'agissant des intérêts de la France...

Quelqu'un a parlé des intérêts de la France ici ? Quand à cette galéjade sur l'intérêt porté aux faits quand on en néglige autant, sans même les réfuter...

Il y a 1 heure, gustave a dit :

Nous perdons bien les guerres, c'est à dire imposer notre volonté à l'adversaire, en gagnant toutes les batailles....

Tu devrais mettre un N majuscule à Nous quand tu confonds tout, c'est royal.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Kiriyama a dit :

Interdit d'interdire - Afghanistan : pourquoi on perd toutes les guerres ?

 

@Kiriyama

Gérard Chaliand !

Je vous recommande effectivement ses livres, c'est un immense spécialiste français sur les guérilla. Ces livres sur les empires mongoles, géopolitique des empires, histoire du terrorisme et les invasions des conquistador sont de vrai petit bijoux ! Et comme cela est dit dans l'émission, il a déjà écrit sur l'Afghanistan.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

(Tag: gouvernement intérimaire Afghan) Hindustan Times 7septembre

Dans le gouvernement taliban dirigé par Mohammad Akhund, plusieurs visages clés du réseau Haqqani.

La plupart des 33 membres du gouvernement intérimaire des talibans en Afghanistan, y compris leur principal dirigeant Mohammad Hassan Akhund, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Citation

NEW DELHI : Les talibans ont annoncé mardi la mise en place d'une structure intérimaire pour gouverner l'Afghanistan, qui sera dirigée par un membre fondateur, Mohammad Hassan Akhund, et où plusieurs dirigeants du redoutable réseau Haqqani occupent des postes clés.

La majorité des 33 membres du gouvernement intérimaire, dont Akhund et son premier adjoint Abdul Ghani Baradar, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des Nations unies, tandis que la tête de Sirajuddin Haqqani, nommé ministre de l'Intérieur, est mise à prix par les États-Unis à hauteur de 5 millions de dollars.
Le chef reclus des talibans, Haibatullah Akhundzada, a été nommé chef suprême, avec le dernier mot sur les affaires religieuses, politiques et de sécurité, dans le cadre d'un système que certains ont comparé au régime en place en Iran.
Akhund, qui serait âgé d'une soixantaine d'années, était un proche collaborateur du fondateur des talibans, le mollah Omar, dont il était le conseiller politique. Il a également été ministre des Affaires étrangères sous le précédent régime taliban et gouverneur de la province de Kandahar, bastion traditionnel du groupe dans le sud de l'Afghanistan.

Baradar est devenu le visage le plus public des talibans en raison de son rôle de premier plan dans les négociations avec les États-Unis et d'autres pays.
Bien que les dirigeants talibans aient affirmé à plusieurs reprises ces dernières semaines que la structure proposée serait inclusive, les 33 membres du cabinet dit "intérimaire" étaient tous membres de la hiérarchie talibane ou du réseau Haqqani. Nombre d'entre eux ont également occupé des fonctions similaires sous le régime taliban qui régnait à Kaboul dans les années 1990.
La plupart des 33 dirigeants sont des Pachtounes et le dispositif comprenait deux Tadjiks et un Ouzbek.
Akhund aura deux adjoints - Baradar et Abdul Salam Hanafi, qui était ministre adjoint de l'éducation sous le régime précédent.
Maulvi Amir Khan Mutaqqi, ancien ministre de l'éducation, a été choisi à la surprise générale comme ministre des affaires étrangères. Sher Mohammed Abbas Stanekzai, qui a récemment rencontré l'ambassadeur de l'Inde au Qatar et qui entretient depuis quelques années des contacts indirects avec la partie indienne, a été nommé vice-ministre des affaires étrangères.

Le mollah Muhammad Yaqoob, fils aîné du fondateur des talibans, le mollah Omar, a été nommé ministre de la défense. Yaqoob est l'un des rares dirigeants du dispositif à ne pas faire l'objet de sanctions de la part des Nations unies, mais il a été signalé que, lors de la récente campagne des talibans contre l'ancien gouvernement du président Ashraf Ghani, il coordonnait directement avec les commandants du Lashkar-e-Taiba qui combattaient aux côtés des talibans.
Le mollah Abdul Haq Wassiq, un chef taliban sanctionné par les Nations unies, qui occupait auparavant le poste de vice-ministre de la sécurité, a été nommé chef des services de renseignement. Le mollah Rahmatullah Najib et le mollah Taj Mir Jawad sont ses adjoints.
Le mollah Khairullah Khairkhwa, un ancien prisonnier de Guantanamo avec lequel la partie indienne a ouvert des canaux de communication, a été nommé ministre de l'information. Zabihullah Mujahid, porte-parole de longue date des talibans, est son adjoint.

Mujahid a déclaré que les 33 membres de l'équipe seront des dirigeants "intérimaires" et il n'a pas exclu la possibilité de changements à l'avenir.
Tous les dirigeants talibans sanctionnés par les Nations unies sont soumis à un gel des avoirs, à un embargo sur les armes et à une interdiction de voyager. Une quinzaine d'entre eux, dont Baradar, ont obtenu des dérogations aux restrictions de voyage afin de pouvoir se rendre au Qatar et dans d'autres pays pour des négociations de paix.
Le Conseil de sécurité des Nations unies doit se réunir le 21 septembre pour examiner la prolongation de ces exemptions. L'Inde préside actuellement le Comité des sanctions de 1988 des Nations unies qui supervise les sanctions contre les Talibans jusqu'en décembre. Si les exemptions liées aux voyages ne sont pas prolongées, les dirigeants sanctionnés ne pourront effectivement pas quitter l'Afghanistan et dialoguer avec la communauté internationale.

Cela pourrait compliquer les efforts déployés par les talibans pour obtenir la reconnaissance internationale de leur installation, en particulier à un moment où de nombreux pays occidentaux ont lié la reconnaissance à la capacité du groupe à respecter ses engagements en matière de protection des droits de l'homme.

https://www.hindustantimes.com/india-news/in-mohammad-akhund-led-taliban-govt-several-key-faces-from-haqqani-network-101631036159570.html

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, fraisedesbois a dit :

(Tag: gouvernement intérimaire Afghan) Hindustan Times 7septembre

Dans le gouvernement taliban dirigé par Mohammad Akhund, plusieurs visages clés du réseau Haqqani.

La plupart des 33 membres du gouvernement intérimaire des talibans en Afghanistan, y compris leur principal dirigeant Mohammad Hassan Akhund, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des Nations unies.

https://www.hindustantimes.com/india-news/in-mohammad-akhund-led-taliban-govt-several-key-faces-from-haqqani-network-101631036159570.html

Si ils sont méchants-méchants, lors du prochain conseil des ministres, un raid éliminera toutes ces cibles qui étaient hier prioritaires et qui n'ont jamais été dénichées en 20 ans... et en plus ils pourront utiliser un  F-35 afin qu'on ne sache pas qui a fait le coup... quoique non : comment le certifier "combat vraiment proven" dans ce cas ???

  • Like 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, rendbo a dit :

Si ils sont méchants-méchants, lors du prochain conseil des ministres, un raid éliminera toutes ces cibles qui étaient hier prioritaires et qui n'ont jamais été dénichées en 20 ans... et en plus ils pourront utiliser un  F-35 afin qu'on ne sache pas qui a fait le coup... quoique non : comment le certifier "combat vraiment proven" dans ce cas ???

Hmmm ce plan est pas mal, mais demande à être amélioré je dirais...

Je proposerais : Novitchok. Je veux dire, les Etats-Unis aussi peuvent en fabriquer

Mais pas cette version-là, bien sûr. Sinon, faudrait s'excuser après

 

Et oui, juste pour f..... la m.... :smile:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

38 minutes ago, Alexis said:

Hmmm ce plan est pas mal, mais demande à être amélioré je dirais...

Je proposerais : Novitchok. Je veux dire, les Etats-Unis aussi peuvent en fabriquer

Mais pas cette version-là, bien sûr. Sinon, faudrait s'excuser après

Et oui, juste pour f..... la m.... :smile:

Le mieux ça serait de leur refiler le covid et d'accuser les chinois ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Boule75 a dit :

De l'art de tout mélanger pour défendre l'indéfendable et  dévier les débats... Hekmatyar "boucher de Kaboul" pour avoir fait bombarder en aveugle la ville qu'il ne parvenait pas à prendre est "Ministre de l'intérieur" ce soir : excellent choix ! Les gentil Haqani est là aussi, etc... Mais bon, comme tu dis, le rapport avec le Pakistan et l'ISI est imperceptible.

Quelqu'un a parlé des intérêts de la France ici ? Quand à cette galéjade sur l'intérêt porté aux faits quand on en néglige autant, sans même les réfuter...

Tu devrais mettre un N majuscule à Nous quand tu confonds tout, c'est royal.

Je n'ai jamais dit que les Talibans afghans n'étaient pas liés aux services pakistanais, c'est même tout le contraire, encore faudrait-il lire correctement les postes...

Quant aux faits je ne t'ai pas vu citer la moindre référence à ce qui soutiendrait que les Talibans sont incomparablement plus terribles pour le peuple afghan que les seigneurs de guerre qui ont sévi dans les années 90 et avec lesquels nous nous sommes acoquinés durant vingt ans (mais qui visiblement ne t'ont pas semblé mériter une critique)... Je ne reviendrais pas sur ta visiblement brillante connaissance du sujet, confondant allègrement Tehrik-e-Taliban Pakistan et Talibans afghans.

Quant aux intérêts de la France oui j'en parle ici, et c'est même ce qui fonde ma réflexion, pour ne pas me limiter à dénoncer comme méchants tous ceux qui ne sont pas porteurs d'un projet de démocratie participative inclusive...

FIn de l'échange (si l'on peut dire) pour moi sur ce sujet...

Enfin, pour ce qui est de tout confondre, j'attends toujours ta réponse sur ce en quoi la France s'est dissociée de la politique US (occidentale en fait puisque tout le monde a suivi)...

Edited by gustave
Link to comment
Share on other sites

On parlait d'un gouvernement inclusif ? Ils ne l'ont pas invité lui !

https://www.huffingtonpost.fr/entry/lex-president-dafghanistan-sexcuse-apres-fui-le-pays-face-aux-talibans_fr_6138bec0e4b0aac9c01e82dd

Sinon, les choses avancent en Afghanistan : les talibans talibanent, les Emiratis fournissent de l'aide "humanitaire", le Panshir est tombé.

  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, gustave a dit :

Enfin, pour ce qui est de tout confondre, j'attends toujours ta réponse sur ce en quoi la France s'est dissociée de la politique US (occidentale en fait puisque tout le monde a suivi)...

Les troupes françaises ont quitté l'Afghanistan voici des années, non ? N'est-ce pas une "légère" dissociation ? La politique à Kaboul ces dernières années, si on peut parler de politique, était celle de Trump. As-tu véritablement l'impression qu'on s'en soit montrés parfaitement solidaires, en tout ?
Il me semble aussi qu'il y a eu des critiques françaises publiques en ce qui concerne les résultats des élections présidentielles, et qu'aucun des deux derniers présidents n'avaient beaucoup de crédit à Paris. Ca compte ou pas ?

La critique des seigneurs de guerre : oui, évidemment, il y a plus que matière. Je ne met précisément pas Massoud Père dans le même lot d'ailleurs. Ils ont une grande part dans l'état du pays. Je met quand même les talibans dans une classe à part : faire régner l'ordre par la terreur et l'oppression, quel programme remarquable.  C'est un peu comme mettre au même niveau la dynastie Kim en Corée du Nord avec Hun Sen au Cambodge : les deux puent, mais c'est bien pire en Corée. Ils ont aussi très bien toléré Ben Laden finalement.

En pratique, je ne vois pas trop où tu veux en venir en fait, à répéter :

  • qu'il ne faut pas confondre les extrémistes islamistes pachtounes de l'Ouest de la ligne Durand avec ceux à l'Est de la même ligne, alors qu'ils se mélangent, s'hébergent, se marient, se soutiennent, depuis des décennies ou des siècles. On doit bien pouvoir trouver des différences mais ce qui les rapproche n'est-il pas très supérieur à ce qui les sépare ? Et surtout à ce qui sépare les talibans afghans d'une grande partie des ethnies du même pays ?
    On manifestait hier et aujourd'hui à Kaboul et d'autres villes contre la main-mise pakistanaise sur le pays. Ils ont tort ?
  • à systématiquement confondre décisions unilatérale US et les positions Françaises ou européennes, comme si on était de toutes façon comptables de celles-ci, comme si on les soutenaient toutes, comme si une formidable unanimité régnait au sein de l'OTAN ou de l'"Occident", et sur tous les sujets. Il faut cesser d'écouiter Stoltenberg !
    Le fait est, et une démonstration éclatante vient d'en être faite au passage, qu'on a juste une influence limitée sur les décisions US.

Comme tu revendiques l'intérêt de la France au premier chef, tentons de le préciser pour l'Afganistan :

  • économique : nul
  • diplomatique ? Nul
  • culturel ! Les musiciens afghans sont à Paris. Presque nul, disons.
  • stratégique alors : la seule chose qui nous importe c'est de ne pas voir déferler une énième horde de personnes qui seront incapables de seulement s'intégrer, sans parler d'assimilation, avec en prime des lots de fanatiques dans le tas.
    On s'inquiète pour la Russie et ses obligés d'Asie Centrale ? Peut être. Faut voir. De toutes façon, on n'y peut rien et comme dirait Vladimir, ce ne sont pas nos oignons.
  • écologique ? Nul.

    Quoi d'autre ???

Au final : ça n'est pas lourd, c'est même très, très léger.

 

Donc, encore une fois : où veux-tu en venir ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Ciders a dit :

On parlait d'un gouvernement inclusif ? Ils ne l'ont pas invité lui !

[Ashraf Ghani]

Le 12 avril 1975, John Gunther Dean, ambassadeur américain au Cambodge offrit l’asile politique aux plus hauts dignitaires de la république khmère, mais la plupart refusèrent. La réponse que fit à cette occasion Sirik Matak est restée célèbre « … Je ne peux hélas partir d’une façon aussi lâche... Je n’ai jamais pensé que vous pourriez un jour abandonner un peuple qui avait choisi la liberté… J’ai fait l’erreur de croire en vous, les Américains. »

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Ciders a dit :

On parlait d'un gouvernement inclusif ? Ils ne l'ont pas invité lui !

https://www.huffingtonpost.fr/entry/lex-president-dafghanistan-sexcuse-apres-fui-le-pays-face-aux-talibans_fr_6138bec0e4b0aac9c01e82dd

Sinon, les choses avancent en Afghanistan : les talibans talibanent, les Emiratis fournissent de l'aide "humanitaire", le Panshir est tombé.

Gouvernement inclusif?  Peut être qu'un membre ne porte pas la barbe, sinon nada.

La pluralité selon l'extrémisme islamique.  

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 07/09/2021 à 14:08, Kiriyama a dit :

Interdit d'interdire - Afghanistan : pourquoi on perd toutes les guerres ?

Je n'ai pas regardé la vidéo, et je vais pas consacrer 55 minutes à le faire.

J'ai juste un problème avec le titre, et pas seulement grammatical :

- D'une part sans doute, on ne dit pas "on". On dit "nous". Sauf à parler familièrement, et ah que normalement pas dans un titre

- D'autre part et surtout, il n'y a pas de "nous". Du moins si l'on parle de la France dont je rappelle une fois de plus qu'à part un épisode lamentable de néo-conservatisme en version suiviste, long de cinq ans, pour lequel on remercie encore l'obligé du Qatar Monsieur S, la France n'est pas la puissance occupante en Afghanistan

J'ai enfin un petit problème de déontologie avec cette vidéo. J'entends et je comprends parfaitement que pour certains intervenants, paraître sur RT est une bonne chose parce que le filtrage "idéologique" y est différent de ce qu'il est sur les grands médias français, publics ou privés c'est-à-dire oligarchiques. C'est ni plus ni moins légitime que de paraître sur CNN, Global Times ou Der Spiegel : le risque existe d'être instrumentalisé par une puissance étrangère, mais il y a aussi un avantage et dans certains cas une ouverture utile.

Oui, mais il devrait y avoir des limites.

Casser du sucre sur son pays sur un média au service d'intérêts étrangers, ça devrait être NON.

Même s'il y avait effectivement du sucre à casser, et dans ce cas en plus il n'y en a pas.

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...