Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Afghanistan]


Recommended Posts

il y a 45 minutes, Elemorej a dit :

Humm bah le truc c'est que si tu es fonctionnaire, tu as le devoir de réserve. 

Donc dans le cadre du travail ou pas, t'es pas sensé en parler. Tu as tes avis, pas de soucis mais tu ne les étales pas et si tu es au boulot tu soutiens les décisions prises même si elles ne te plaisent pas.

Bémol pour la dernière partie. Tu appliques les décisions prises, sauf si elles débordent clairement de la loi ou de l'éthique.

Pour le reste, si participer à des fora sans dire pour qui on vote, pour qui on prie et pourquoi il faudrait absolument brûler le PSG sort du devoir de réserve, va falloir mettre la clé sous la porte ici et ailleurs.

il y a 24 minutes, Rochambeau a dit :
  Révéler le contenu masqué

Croyez le c'est ce que j'espère, mais j'en doute fortement car cette évènements est typique des réaction émotif lié à l'actualité.

Déjà c'est archi-faux de dire qu'il y a pas de sécurité sociale au Etats-Unis et aussi des retraites sauf que l'état fédéral doit composer avec 50 états de la fédération et les différences socio-économique. Les camés dans les rue est phénomène qui touche tout les pays en développée, la France est aussi grandement touchée par le phénomène. Nous avons aussi nous avons nos milices (certes par armée d'arme lourdes) d'extrême-droit/gauche, qui de par leur opinion et actes n'ont rien envier à leurs consœurs états-uniennes. En politique la France alterne entre Gauche-Droite depuis une trentaine d'année, c'est une forme de bipartisme en soit, ne me parler pas de LREM qui elle vogue justement entre les deux.(comparativement à la population la France compte plus de député que les Etats-Unis) Nous aussi nous rencontrons des problèmes dans les gestions et financements de nos université, mais aussi dans toutes nos institutions.

Et pour vous répondre, non je veux pas vivre aux USA car j'aime bien la France, et que c'est mon pays à tort ou à raison. Mais les Etats-Unis n'est pas l'enfer que aime à décrire certaines personnes, comme tout pays il a s'est défauts et qualité.

Et même cela était le cas je n'aurai aucun droit de vous juger et punir pour ça ... car vous êtes libre d'avoir les opinions que vous voulez.

Sauf que cela n'est pas respecté selon les cas, par exemple beaucoup de nos économistes mettent en avant leurs opinions dans nos média et pourtant son pensionnaire de l'état ou haut-fonctionnaire.(certains sont même des néolibéraux ... c'est dire l'ironie)

 

Ben écoute, si pour toi le gerrymandering, le financement sans limite des élections, le bipartisme (qui n'existe pas en France) et la mort en cours du système universitaire américain (ne parlons pas du scandale des opiacés et de cette SECU à la tête de tes revenus) sont équivalents à ce qu'on trouve ici... ma foi pourquoi pas ? Mais ce n'est pas mon avis.

il y a 7 minutes, Patrick a dit :

Et qu'en ta qualité de corse j'ose espérer que tu gardes de quoi lui faire face avec autre chose que des mots.

Il me manquait ce stéréotype. Tu as une plaque en 2A toi aussi pour espérer éviter de te faire rayer Titine dans les parkings ? :tongue:

Edited by Ciders
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, Ciders a dit :

Bémol pour la dernière partie. Tu appliques les décisions prises, sauf si elles débordent clairement de la loi ou de l'éthique.

Pour le reste, si participer à des fora sans dire pour qui on vote, pour qui on prie et pourquoi il faudrait absolument brûler le PSG sort du devoir de réserve, va falloir mettre la clé sous la porte ici et ailleurs.

Ben écoute, si pour toi le gerrymandering, le financement sans limite des élections, le bipartisme (qui n'existe pas en France) et la mort en cours du système universitaire américain (ne parlons pas du scandale des opiacés et de cette SECU à la tête de tes revenus) sont équivalents à ce qu'on trouve ici... ma foi pourquoi pas ? Mais ce n'est pas mon avis.

Il me manquait ce stéréotype. Tu as une plaque en 2A toi aussi pour espérer éviter de te faire rayer Titine dans les parkings ? :tongue:

Oui faut que ça reste légal et moral on est d'accord :wink:

Je réagissais par rapport à l'affaire. C'est bien devant des élèves les propos non?

La sur le forum je dirais plutôt qu'il faut pouvoir assumer ses propos et les conséquences. A partir de la c'est plus la véhémence des propos auquel il faut faire gaffe je pense.

 

 

Par contre (pas pour ton message la) dire à demi mot que la secu ou le système des retraites est comparable c'est assez tendu.

Dire qu'ils existent, OK mais plus :huh:

 

Link to comment
Share on other sites

Révélation
Il y a 3 heures, Ciders a dit :

Ben écoute, si pour toi le gerrymandering, le financement sans limite des élections, le bipartisme (qui n'existe pas en France) et la mort en cours du système universitaire américain (ne parlons pas du scandale des opiacés et de cette SECU à la tête de tes revenus) sont équivalents à ce qu'on trouve ici... ma foi pourquoi pas ? Mais ce n'est pas mon avis.

En effet le bipartisme en tant tel n'existe pas en France, de par son particularisme historique la France n'a pas de bipartisme cependant elle existe bien dans une forme atténué.(cette alternance gauche-droite est bien là) Voulez vous vraiment qu'on parle des financements des parti en France et des campagnes des candidats avec les dons records ou encore des donateurs peut scrupuleux

Le système universitaire français n'est pas non plus en meilleur forme avec un sous financement chronique depuis plusieurs décennie, le désengagement des pouvoirs public est tel qu'on autorise des fonds privé pour financer certains secteur universitaire. Aussi les étudiants français étaient déjà dans des situation précaire avant cette crise du COVID. Et comme aux Etats-Unis la France mise beaucoup sur ses grandes écoles.

Encore une fois nous aussi nous rencontrons de problème avec notre système sécurité sociale, dans un autre niveau nous sommes confronté au même type de problème comme le cout des charges sociales, les petites retraite, le financement des retraites (question qui revient souvent), l'état général de nos services de santé etc ... là rien de bien nouveau car tous les pays développés sont confrontés à ces genres de problèmes.

Le problème de la drogue par les opiacés n'est pas spécifique au Etats-Unis mais est mondiale.

Il y a 4 heures, Elemorej a dit :

Par contre (pas pour ton message la) dire à demi mot que la secu ou le système des retraites est comparable c'est assez tendu.

Dire qu'ils existent, OK mais plus

Je ne dis pas qu'elle sont comparable mais qu'elles existent ... Il faut aussi prendre en considération que les Etats-Unis c'est 9 millions Km², plus de 300 millions d'habitants et 50 Etats fédérés ! Comment pouvoir créer un sécurité sociale qui prendre en compte tout ces données. Actuellement les Etats-Unis et la Russie sont les seuls pays de cette dimension à proposer un système sociale fédérale (et encore la Russie est moins peuplée), car même au Canada cela est proposé qu'au niveau des provinces.

 

Link to comment
Share on other sites

dans la série les talibans font du taliban (après soyons honnêtes, ce ne sont pas les seuls) 

Deux journalistes couvrant une manif pour les droits des femmes torturés par les talibans

Deux journalistes afghans travaillant pour un journal local de Kaboul et qui couvraient une manifestation en faveur des droits des femmes ont été battus et fouettés mercredi par des talibans. https://www.7sur7.be/monde/deux-journalistes-couvrant-une-manif-pour-les-droits-des-femmes-tortures-par-les-talibans~af515fd0/?referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.ch%2F

En ce qui concerne les femmes, après l'exigence de tenues vestimentaires "décentes" (au regard des islamistes radicaux dont font partie les talibans)

Les femmes n'auront plus le droit de faire du sport en Afghanistan, affirme un dirigeant des Talibans. Dans une interview accordée à SBS News, le chef adjoint de la commission culturelle des talibans, Ahmadullah Wasiq, a déclaré que les femmes afghanes ne seront pas autorisées à pratiquer des sports, car ils « exposent leur corps, a-t-il assuré. Elles pourraient être confrontées à une situation où leur visage et leur corps ne seront pas couverts. L'islam ne permet pas aux femmes d'être vues ainsi. » C'est vrais que l'activité sportive est du ressort de la commission culturelle :wacko:

https://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/Les-femmes-n-auront-plus-le-droit-de-faire-du-sport-en-afghanistan-affirme-un-dirigeant-des-talibans/1283984

https://www.ouest-france.fr/sport/feminin/afghanistan-les-talibans-interdisent-aux-femmes-de-faire-du-sport-44585b42-1158-11ec-b41b-5a71844b338c

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Ca s'agite un peu sur Acig avec Tom Cooper et d'autres qui avancent que le Pakistan aurait appuyé l'avance talibane dans le Panchir avec engagement de forces spéciales, drones et frappes aériennes. Je cite Cooper :

Révélation

The following is certain to make me even more popular in Pakistan, or bring me more complaints about disrespect - but, there you go...

Atop of ever additional reports that the Pakistan Air Force flew air strikes in support of the Taliban advance into the Panjshir Valley, the last week,* there are ever more rumours that the famed Special Service Group (SSG) of the Pakistani Army suffered extensive losses while supporting that advance on the ground.

Some of RUMINT goes up to 94 officers and other ranks KIA, over 150 WIA.

Whatever the numbers: what one gets to hear 'sounds' closely reminiscent of the aftermath of Kargil 1999 and Balakot 2019. Generals are organising 'discrete' funerals all over Quetta, Swat and Peshawar, while 'unknown military personnel' is taking away any cell/smart-phones of those attending...

Arguably, most of related reports are emitted by Indian sources. Hand on heart: if it would've been the Indian media, that would make this highly suspect (at least in my eyes). However, it is not - while it cannot be denied that the RAW is constantly monitoring the SSG's activities, and quite well-informed about these (and, if the service in question has a proven capability to intercept telephone calls of highest military leadership of the 'neighbour in question'.... well, I hope I need not explaining this any further).

Foremost, considering the SSG's 'close relationship' with the ISI - and then the ISI's Afghan Bureau in particular, and that for at least 40 years....hm.... I would say: keep in mind that real life is no video game and, in the case of doubt, divide by three - then you've got the picture.

Overall: nothing happened there, nothing to see, and - to quote certain General Faiz - 'everything will be fine'. Just go on...
 

Babak Taghvaee en parle aussi (repris par un site dont je connaissais pas l'existence et dont je ne peux valider ou non le sérieux) :

https://www.defenseworld.net/news/30372/Pakistan_Air_Force___s_CH_4_Drones_Aiding_Talib_Forces_in_Panjshir#.YT5rL3069PZ

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, Ciders a dit :

Ca s'agite un peu sur Acig avec Tom Cooper et d'autres qui avancent que le Pakistan aurait appuyé l'avance talibane dans le Panchir avec engagement de forces spéciales, drones et frappes aériennes. Je cite Cooper :

Choses par ailleurs déjà annoncées par les gens du Panshir par le peu de canaux de com' qui leur restaient lors de l'offensive contre la vallée. M'est avis qu'on aura du mal à disposer de certitudes.

Le domaine des renseignements n'est pas mentionné (auraient-ils pu bénéficier d'images satellites récentes par exemple, et si oui venant d'où ?) ; il serait également logique qu'un budget corruption (achat de certains villages ou de renseignement alentours) ait été du lot.

Link to comment
Share on other sites

https://www.spiegel.de/ausland/afghanistan-die-unterstuetzerinnen-der-taliban-kolumne-aus-kabul-a-5935cc13-3218-4ed5-a0da-3ebdde7aea12 (11 septembre 2021)

Il y a quelques jours, de petits groupes de femmes ont défilé dans les rues de Kaboul ; elles ont insulté les autres manifestants en les traitant de marionnettes de l'Occident, elles ont fait l'éloge des talibans. Ces femmes portaient des hijabs entièrement noirs. Ces foulards ne sont pas typiques de l'Afghanistan. Ils sont plutôt arabes.

Beaucoup de ces femmes viennent des madrasas, les écoles coraniques, qui ont été fondées par le ministère de l'éducation - avec l'argent du fonds USAID, d'ailleurs. Le ministère a toujours souligné que les madrasas en Afghanistan ont été fondées pour que les enfants n'apprennent pas ce qui est enseigné dans les madrasas ultra-conservatrices du Pakistan. Le concept afghan serait, pour ainsi dire, un contre-modèle moderne du concept pakistanais.

La vérité est que les madrasas afghanes ont également fait subir un lavage de cerveau à leurs élèves ; celles qui y ont été scolarisées en tant que filles sont extrêmement réceptives à la vision extrême du monde et aux enseignements des talibans. Ces jeunes femmes ont alors la même opinion que les talibans sur la bonne façon de vivre. Dans certains cas, leurs propres filles sont devenues trop extrêmes dans les opinions de leurs familles.

  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.france24.com/fr/amériques/20210917-l-armée-américaine-admet-avoir-tué-par-erreur-dix-civils-à-kaboul

Le chef du Commandement central de l'armée américaine a déclaré, vendredi, que la frappe survenue fin août à Kaboul contre un véhicule dont l'armée affirmait qu'elle représentait "une menace imminente du groupe État islamique en Afghanistan" était une erreur. La frappe du drone américain a coûté la vie à dix civils afghans dont sept enfants. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Wallaby a dit :

https://www.france24.com/fr/amériques/20210917-l-armée-américaine-admet-avoir-tué-par-erreur-dix-civils-à-kaboul

Le chef du Commandement central de l'armée américaine a déclaré, vendredi, que la frappe survenue fin août à Kaboul contre un véhicule dont l'armée affirmait qu'elle représentait "une menace imminente du groupe État islamique en Afghanistan" était une erreur. La frappe du drone américain a coûté la vie à dix civils afghans dont sept enfants. 

Pardon Aux familles  tout ca

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@fraisedesbois Un peu plus :

En 1996, les autorités américaines acceptèrent de payer 131,8 millions de dollars après que l'Iran eut porté le cas devant la Cour internationale de justice. Environ 61,8 millions ont servi d'indemnisation aux 248 victimes iraniennes (soit environ 300 000 dollars par victime). Les autorités n'ont pas révélé à quoi serait attribué le reste de la somme. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Très bon reportage de Le monde qui part de la fameuse photo des afghane en minijupe et décrit assez bien la réalité de l'Afghanistan des années 50/60/70.

Ce que j'en tire pour ma part est qu'il n'y a pas de "fatalité" dans l'évolution des sociétés mais que la bascule dans un sens ou dans un autre tient à des choix et des façon de faire.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

L'Afghanistan défend sa sécurité, mais avec modération, c'est-à-dire peut-être pas en public

"Nécessaire pour la sécurité" : un vétéran taliban affirme que les amputations vont reprendre

Nooruddin Turabi, ministre des prisons du nouveau gouvernement afghan, affirme que les exécutions et l'ablation des mains vont reprendre, mais peut-être pas en public.

"Personne ne nous dira ce que doivent être nos lois. Nous suivrons l'islam"

La modération : le signe distinctif des "Taliban 2.0" :mellow:

  • Haha 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Pourtant, il y a rien de choquant ... c'est juste l'interprétation littérale d'un verset du Coran, les talibans ont toujours défendu ce genre de chose, on peut donc pas les reprocher d'être cohérent avec eux-mêmes. Jusqu'à présent cela n'a jamais posé de problème auprès de la population, bien au contraire la majeur partie de la population approuve, c'est plus le fait que ce genre de chose soit fait en publique qui a posé problème.(pareil pour les exécutions)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Une audition sénatoriale se penchant sur le retrait raté des troupes US d'Afghanistan. Pour la faire vite :

- Deux des plus hauts généraux de l'armée US avaient fait part de leur désapprobation face au retrait  d'Afghanistan des troupes cette année. Le général de l'armée Mark Milley, président des chefs d'état-major interarmées, a soutenu qu'une force de 2500 hommes aurait dû être autorisée à rester en Afghanistan pour y maintenir la stabilité. 

- Milley et le patron du commandement central des États-Unis, le général Frank McKenzie, ont tous deux reconnu qu'ils avaient proposé ce nombre de 2500 à l'ancien président Donald Trump, même si aucun des deux ne précise avoir ou non donné la même recommandation au président Joe Biden alors que celui-ci s'apprêtait à annoncer un retrait complet en Avril.

- Ces aveux ont mis en exergue le fonctionnement de la chaîne de commandement : « Cela a été pris en compte mais pas suivi, n'est-ce pas ? » a demandé la sénatrice Deb Fischer, R-Neb. « Les présidents sont élus pour certaines raisons », a déclaré Milley. « Ils prennent des décisions stratégiques. »

- « Mon jugement selon lequel l'accord de Doha a eu un impact négatif sur les performances des forces afghanes, à la fois en particulier, mais [aussi à cause de] certaines des actions que le gouvernement afghan était tenu d'entreprendre dans le cadre de cet accord", a déclaré McKenzie. Les défis avec l'armée nationale afghane et la police nationale étaient bien documentés, bien que Milley et d'autres aient déclaré que leurs meilleurs rapports de renseignement ne prévoyaient pas qu'il ne faudrait que quelques jours pour que le pays tombe. « Je pense que nous avons peut-être commis une erreur au fil du temps, car nous les avons rendus trop dépendants de la technologie, trop dépendants de nos capacités », a déclaré Milley. "Nous n'avons pas pris en compte les aspects culturels peut-être autant que nous aurions dû [...]"

>> Plus de détails dans l'article original :

Citation

Senior leaders didn’t want to leave Afghanistan

By Meghann Myers

While they wouldn’t specifically detail what they told President Joe Biden earlier this year, two of the military’s highest-ranking generals told lawmakers on Tuesday that they did not support withdrawing from Afghanistan this year.

For the first time, Army Gen. Mark Milley, chairman of the Joint Chiefs of Staff, admitted that in his personal opinion, a force of 2,500 should’ve been allowed to stay in Afghanistan, to maintain stability there.

“I won’t share my personal recommendation to the president, but I will give you my honest opinion,” Milley said during a Senate Armed Service Committee hearing on the Afghanistan drawdown. “And my honest opinion and view shaped my recommendation. I recommended that we maintain 2,500 troops in Afghanistan.”

Milley and U.S. Central Command boss Marine Gen. Frank McKenzie both acknowledged that they had also proposed that 2,500 number to former President Donald Trump, though neither would say that they gave the same recommendation to President Joe Biden as he prepared to announce a full withdrawal in April.

“I can tell you with 100-percent certainty that the military voice was heard, and it was considered,” Milley said.

The admissions showed in stark contrast how the chain of command works, at a time when fingers have been pointed around the federal government at different junctures, trying to place blame for who gave what advice, who made what decisions and who came up with which plans.

“It was considered but not followed, correct?” Sen. Deb Fischer, R-Neb., asked.

“Presidents are elected for reasons,” Milley said. “They make strategic decisions.”

Asked by Sen. Tom Cotton, R-Ark., why Milley didn’t resign when Biden went against his advice, he broke it down in plain language.

“The president doesn’t have to agree with that advice. He doesn’t have to make those decisions,” Milley said. “... it would be an incredible act of political defiance, for a commissioned officer to just resign because my advice is not taken. This country doesn’t want generals figuring out what orders we are going to accept and do or not, ― that’s not our job.”

The six-hour hearing spanned a range of issues, from the Doha agreement with the Taliban that called for a May 1 withdrawal, to the Biden-ordered September deadline, the collapse of the Afghan government, the non-combatant evacuation in the final days and the decision to hew to the deadline despite American citizens and Afghan allies still being trapped in the country.

The senior leaders concluded that the drawdown, in and of itself, likely accelerated the collapse of the Afghan security forces and democratically-elected government.

“My judgment that the Doha agreement did negatively affect the performance of the Afghan forces, both in particular, but [also because of] some of the actions that the government of Afghanistan was required to undertake as part of that agreement,” McKenzie said.

Challenges with the Afghan National Army and National Police were well-documented, though Milley and others have said that their best intelligence reports did not predict it would take only days for the country to fall.

“I think that one error we may have made ― over time, as we made them too dependent on technology, too dependent on our capabilities,” Milley said. “We didn’t take in the cultural aspects perhaps as much as we should have, and we mirror-imaged.”

Once the Taliban had taken over, much of the shape of the drawdown changed, officials said.

The Doha agreement had convinced the Taliban to cease attacks on U.S. and coalition troops, lowering the casualties in the country considerably, but that was all based on the belief that the U.S. would leave. Biden’s drawdown timeline broke the Trump administration’s May 1 promise, but officials weren’t willing to risk blowing a second deadline.

After Kabul fell, the officials told multiple lawmakers, they did not advise staying in Afghanistan past Aug. 31. The Taliban threat was compounded by imminent ISIS threats bearing down on the Kabul airport.

Officials have said in the past that much of the calculus for drawdown timeline was based on the Taliban’s agreement to hold off on attacking U.S. troops. Breaking that Aug. 31 commitment would have reignited fighting, and the force of several thousand at Hamid Karzai International Airport would not have been able to hold them off.

“If we stayed past the 31st, which militarily is feasible, but it would have required an additional commitment of significant amounts of forces,” Milley said. “... Maybe 25,000 troops ... Beginning on the first, and that would have resulted in significant casualties on the U.S, side, and it would have placed American citizens that are still there, at greater risk.”

Likewise, Austin said, even if the president had taken their advice and kept 2,500 troops on the ground, at some point, the Taliban would have restarted attacks, requiring another surge of troops to keep things stable.

Though questions abounded about whether the U.S. should have stayed or left, and whether a longer evacuation would have sped up the fall of the Afghan government, Milley offered a succinct assessment.

“I think the end-state probably would have been the same, no matter when you did it,” he said.

________________________

About Meghann Myers

Meghann Myers is the Pentagon bureau chief at Military Times. She covers operations, policy, personnel, leadership and other issues affecting service members. Follow on Twitter @Meghann_MT

https://www.militarytimes.com/flashpoints/afghanistan/2021/09/28/senior-leaders-didnt-want-to-leave-afghanistan/

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Le 11/09/2021 à 11:48, Rochambeau a dit :

D'autant plus que l'homme ne l'a (semble t-il) jamais caché son appartenance aux mouvements traditionalistes musulmans avant cette affaire (et parait-il aussi un membre du CCIF)

Ce qui en soit est déjà un problème pour le poste qu'il occupe.

Link to comment
Share on other sites

Révélation
Il y a 2 heures, Kiriyama a dit :

Ce qui en soit est déjà un problème pour le poste qu'il occupe.

Non, car à partir de là il faut interdire les postes aux membres des syndicats d'extrême gauche et droite, qui se sont aussi des mouvements qui se sont distingués pour des crimes dans le passé (et encore de nos jours). 

A partir du moment ou un individu fait sont travail de manière professionnelle, nous avons pas le droit de juger ses fréquentations et opinions. Là justement on juge et exclus un homme qui n'a commis aucun délit, dont le seul tord est d'avoir exprimer son opinion en dehors du cadre du travail !  Au passage la dissolution du CCIF est très mal vue par les association de droit de l'Homme et de liberté d'expression, qui n'y voit une tentative de récupération électoraliste surfant sur la monté du racisme. Et je signale que beaucoup de personnalité politique et publique, se sont associées et défendues le CCIF (y compris après sa dissolution) dont notamment certains qui sont dans la course à l'élection présidentielle, donc si il faut suivre la logique il faut aussi que ces personnalités soient poursuivi et révoqué de leurs fonctions.

Dans notre système ont juge les gens pour leurs actes pas pour leurs opinions ou choix de vie, enfin sauf quand cela arrange certains, sinon on a rien de bien différent aux talibans que nous jugeons.

H.S

Edited by Rochambeau
Link to comment
Share on other sites

Le 24/09/2021 à 18:18, Rochambeau a dit :

Pourtant, il y a rien de choquant ... c'est juste l'interprétation littérale d'un verset du Coran, les talibans ont toujours défendu ce genre de chose, on peut donc pas les reprocher d'être cohérent avec eux-mêmes. Jusqu'à présent cela n'a jamais posé de problème auprès de la population, bien au contraire la majeur partie de la population approuve, c'est plus le fait que ce genre de chose soit fait en publique qui a posé problème.(pareil pour les exécutions)

Maintenant remplaçons. "amputation des mains" par "destruction des monuments historiques vieux de milliers d'années en Afghanistan, Syrie, Irak, etc".

C'est toujours aussi peu choquant?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Patrick a dit :

Maintenant remplaçons. "amputation des mains" par "destruction des monuments historiques vieux de milliers d'années en Afghanistan, Syrie, Irak, etc".

C'est toujours aussi peu choquant?

Non, au regard de la loi islamique (du moins de sa lecture littérale) cela n'est pas choquant, de plus les punitions physiques est très courant dans toute les religions et sociétés. Pour les destructions de sites archéologiques, il y a généralement dans la culture musulmane une mauvaise image des croyances pré-islamique, voir l'ambiguïté autour de la Jahiliyya , et pour les arts figuratifs sont soit très encadrées voir même exclus. (Cela a beaucoup évolué selon les périodes et aires géographique)

De fait, je suis pas plus choqué de cela ... c'est triste, mais leurs monde est ainsi.

Et pour être sincère, je m'inquiète bien plus de se qui se passe dans le 93 ou à Trappes.

Edited by Rochambeau
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Rochambeau a dit :

Non, au regard de la loi islamique (du moins de sa lecture littérale) cela n'est pas choquant, de plus les punitions physiques est très courant dans toute les religions et sociétés. Pour les destructions de sites archéologiques, il y a généralement dans la culture musulmane une mauvaise image des croyances pré-islamique, voir l'ambiguïté autour de la Jahiliyya , et pour les arts figuratifs sont soit très encadrées voir même exclus. (Cela a beaucoup évolué selon les périodes et aires géographique)

De fait, je suis pas plus choqué de cela ... c'est triste, mais leurs monde est ainsi.

Et pour être sincère, je m'inquiète bien plus de se qui se passe dans le 93 ou à Trappes.

Je pense que tu veux dire en fait : ce n'est pas surprenant.

D'accord, ce n'est pas surprenant, venant d'islamistes.

Cela reste choquant, cependant. Dans le sens de mauvais dans l'absolu. On est au delà de ce qui peut être mis au compte du relativisme culturel.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...