Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Afghanistan]


Recommended Posts

Stop! Il était donné pour mort cependant il aurait été reanime il est blesse d'une balle dans le casque ( désole je sais c'est pas clair...) il doit être rapatrie en france dans les prochaines heures sur un HIA... J'espère que la moindre des choses sera qu'il ai vite sa nationalité! Déjà il vient de retrouver son nom civil (ça va vite quand ça veut l'administration...)

Link to comment
Share on other sites

Il est ressuscité! hourra!

bon, humour noir, mais c'est pas tous les jours qu'on a ce genre de bonnes nouvelles :) tant mieux pour lui^^

idem, j'espere qu'il aura vite sa nationalité il a payé le prix du sang, et presque sa vie, pour ca.

Link to comment
Share on other sites

C'est un peu ce que reprochent les militaires us à leurs patrons de la maison blanche. D'être des mous du bide... et d'un peu plus bas.

Si on veut gagner, forcément va y avoir de la viande et pas proprement alignée sur l'étal de boucher mais éparpillée façon puzzle. Ca implique plus d'action, une plus grande résilience aux pertes, une plus grande marge de manœuvre même si le résultat est moche.

Mais attention, pour autant, on ne doit pas uniquement privilégier cette piste là parce que les iouesses, ont tout donné au Vietnam et ça les a pas empêcher de repartir la queue entre les jambes en balançant des hélos par dessus bord pour avoir plus de place. Il y aura quand même du peace keeping, quand même du winning heart and mind, parce que sinon à ce compte là, faudra pacifier au sens létal toute la population locale qui est un vivier potentiel de résistant à l'occupant, chaque bavure donnant naissance à deux ou trois insurgés pour un mort.

ben pour le Vietnam ,s'est plus le faît d'une possible intervention des chinois et soviets qui a fraîné une opé terrestre au nord-Vietnam par les US (en sachant qu'une douzaine de tués par jour s'étaient "la norme" ),mais on ne peu pas dire qu'il n'en aurait pas eu la capacité ,s'est la politique qui à fait la suite .

pour l'Afghanistan ,le parralléle n'est pas vraiment le même ,les Iraniens ne bougeront pas tant que personnes ne passera leur frontiére .

le Pakistan ,ben même si il y a une partie du pays qui ne nous aime pas ,ben ils ont l'Inde à "gérer" ,et avec la pression on a pu les faire passé à l'offensive contre les Talibans .

donc on a pas le poid d'un gros qui viendrait en Afgha pour soutenir les Talisurgés .effectivement s'est pas 30 000 hommes mais au moin  la centaine de mille qu'il faudrait ,pour pouvoir assuré en état de supériorité le côté aide au "peuple" dans l'évolution du pays .je pense quand même que se qui a manqué aux soviétiques ,s'est se côté relation publique (avec l'aide internationale et touti quanti ).on peu aidé un pays sans "l'occidentalisé" automatiquement .

j'espére ne pas être trop confus .

sinon bonne récup au blessé .

Link to comment
Share on other sites

Caporal .............engagé en ...............

désolé mais pas de noms et d'infos surtout si le MinDef n'a encore rien annoncé

on reproche sur ce forum la précipitation des journalistes, faudrait pas qu'on fasse de même

Pour ceux qui auraient raté le message de la page précédente

a s'y tenir pour tout le monde

Link to comment
Share on other sites

Une opération anti-drogue du ministère de l'intérieur afghan dans le sud du pays s'est conclue par la mort de 63 traficants et rebelles et la saisie de 14,5 tonnes de drogue et de produits chimiques servant à fabriquer de la drogue.

CBC News

Soit le gouvernement afghan se bouge, soit le trafic est d'une ampleur telle que les miettes qui ne passent pas les mailles du filet se comptent en dizaines de tonnes...  O0

Link to comment
Share on other sites

http://www.theatrum-belli.com/archive/2010/07/03/afghanistan-l-enlisement-avant-la-defaite.html

Afghanistan : L’enlisement avant la défaite

Neuf ans de guerre en Afghanistan n’y ont rien changé. Les troupes occidentales semblent incapables de regagner le terrain perdu. Une analyse sévère.

Il faut saluer l’esprit de décision dont a fait preuve le président Obama lorsqu’il a limogé, le 23 juin, Stanley McChrystal, un général chroniquement insubordonné. Mais nous avons toujours sur les bras une guerre désastreuse en Afghanistan, qui ne peut être gagnée et que l’ensemble du pays ne soutiendra jamais.

A Washington, personne n’a l’honnêteté d’exposer la situation réelle au peuple américain. On nous rebat les oreilles avec la contre-insurrection. Rien n’indique cependant que cette stratégie marchera en Afghanistan. Jusqu’à présent, elle s’est révélée inefficace. Et, même si nous arrivions à mettre en place les pièces du puzzle, les plus farouches partisans de la contre-insurrection dans l’armée nous diraient qu’il faut entre dix et quinze ans d’efforts soutenus pour qu’elle porte vraiment ses fruits.

UK AFGH.jpg

Voilà près d’une décennie que nous nous trouvons en Afghanistan. C’est l’un des pays les plus corrompus de la planète et l’épicentre de la production mondiale d’opium. Notre allié officiel, le président Hamid Karzai, est convaincu que les Etats-Unis ne peuvent l’emporter : aussi cherche-t-il à tout prix à s’entendre directement avec l’ennemi taliban. L’opinion américaine ne croit plus à cette guerre depuis longtemps, et il n’est pas du tout certain que, pour le président Obama également, le cœur y soit.

L’idée même que nous puissions envisager de rester quelques années de plus en Afghanistan pour nous battre et mourir est démentielle. D’autant plus que nul ne sait combien de milliards de dollars supplémentaires le contribuable américain devra payer.

Tous ceux que la contre-insurrection fascine tant – au premier chef, son plus ardent défenseur, le général David Petraeus [nommé par Obama pour remplacer McChrystal] – ont visiblement perdu de vue un aspect fondamental de la guerre : on ne fait pas la guerre à moitié. On fait la guerre pour écraser l’ennemi. On la fait à fond et aussi rapidement que possible. Si on s’embarrasse de scrupules ou si on ne sait pas comment la faire, alors on ne la fait pas.

Les soldats qui ont débarqué sur les plages de Normandie n’essayaient pas de gagner le cœur et l’esprit de quiconque. En Afghanistan, nous jouons un jeu dangereux, sans enthousiasme, dans lequel le président Obama dit au peuple américain qu’il s’agit d’une guerre nécessaire et qu’il fera tout ce qu’il faut pour réussir. Puis, dans un même souffle, il veut nous rassurer en promettant que le retrait des troupes américaines commencera selon le calendrier prévu, dans un an. Aucune de ces affirmations n’est conforme à la vérité. En réalité, nous ne sommes pas en train de nous battre avec acharnement. Les partisans de la contre-insurrection ne veulent pas trop malmener l’ennemi parce qu’ils craignent, à juste titre, qu’un nombre excessif de pertes civiles n’aliène “les cœurs et les esprits” et ne sape l’édification d’une nation, deux notions au cœur de cette stratégie.

Nous sombrons de plus en plus profondément dans le fétide bourbier afghan, et ni le président, ni Petraeus, ni personne d’autre n’a la moindre idée de la manière d’en sortir. Les fanatiques de la contre-insurrection réclament des renforts et ils veulent que le président oublie son calendrier, déjà peu plausible, fixant à juillet 2011 le début du retrait des troupes. Nous sommes comme le joueur invétéré qui accumule les dettes pour miser dans un jeu où les dés sont pipés. Il n’y a pas de victoire possible en Afghanistan, seulement des souffrances. Nous sommes en train de raser Detroit, tout en essayant de bâtir des métropoles modèles à Kaboul et à Kandahar. Nous dépensons des milliards pour cette terrible guerre, mais nous ne sommes pas capables de prolonger le versement des allocations chômage pour les Américains en fin de droits.

La différence entre la situation actuelle et un cauchemar, c’est qu’au réveil un mauvais rêve prend fin. Ce que nous vivons actuellement en Afghanistan est malheureusement tragiquement réel.

Source du texte : COURRIER INTERNATIONAL / NEW YORK TIMES

Link to comment
Share on other sites

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/afghanistan-le-contingent-francais-bientot-a-4-000-hommes-05-07-2010-978904.php

Afghanistan. Le contingent français bientôt à 4.000 hommes

Malgré les promesses de l'Élysée, le chef d'état-major des armées, l'amiral Edouard Guillaud, a annoncé lors d'une audition au Sénat que les effectifs militaires français passeraient «bientôt», de 3.750 à 4.000 hommes. Cette augmentation se fera dans le cadre du déploiement d'une OMLT (Operational Mentor and Liaison Team, équipe d'instructeurs intégrés dans les forces afghanes) et d'instructeurs supplémentaires. Le chef d'état-major des armées a par ailleurs rappelé que l'Afghanistan est une guerre «compliquée», «meurtrière», et «inscrite dans la durée». Selon un sondage IFOP publié en décembre dernier, 82% des Français sont opposés à l'envoi de renforts en Afghanistan.

Petraeus, nouveau commandant en chef

Le général américain David Petraeus, a pris hier le commandement des 140.000 soldats de la force internationale en Afghanistan. L'officier américain remplace le général Stanley McChrystal, limogé par le président Barack Obama pour avoir tenu dans la presse des propos très critiques à l'encontre de l'administration américaine.


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20100704.FAP4904/la-chine-renforce-sa-presence-economique-en-afghanistan.html

La Chine renforce sa présence économique en Afghanistan

KABOUL (AP) — Du sol au plafond, rouleaux de câbles électriques, rallonges et prises de toutes sortes s'entassent dans le petit magasin de Gul Akbar. Tout ce matériel vient de Chine, comme la plupart des appareils électroménagers et électroniques vendus au Marché Nader Pachtoune de Kaboul.

Non loin de là, se dresse l'hôpital Jahmuriat dont Pékin a financé la construction. Et tous les jours, de nombreux Afghans font la queue devant l'ambassade, en quête d'un visa leur permettant de se rendre en Chine pour affaires. Tandis que les Etats-Unis et ses alliés de l'OTAN luttent pour stabiliser l'Afghanistan, l'Empire du Milieu renforce sa présence économique dans le pays, dont il est désormais le principal investisseur étranger.

Pour la Chine, l'intérêt n'est pas seulement économique, mais aussi stratégique, explique Liu Xuecheng de l'Institut chinois des études internationales, dépendant du ministère des Affaires étrangères. "Nous avons besoin d'un voisin pacifique", résume-t-il, "parce que nous avons nos propres problèmes au Xinjiang". Quelque 200 personnes y ont péri en juillet 2009, lors d'émeutes entre Ouïghours, musulmans turcophones et Han, membres de l'ethnie majoritaire en Chine.

"Si l'Afghanistan est pour nous un pays ami, cela peut nous aider à gérer les questions de séparatisme, de sécurité et d'intégrité territoriale. Nous voulons que l'Afghanistan réussisse", précise M. Liu.

L'alliance entre les deux pays, qui s'est renforcée au cours des dernières années avec la signature d'accords de coopération économiques et techniques, fournit aussi à Kaboul une alternative aux liens parfois tendus avec l'Ouest. L'Afghanistan et la Chine partagent une étroite frontière, le corridor de Wakhan. Les caravanes transportant le long de la Route de la Soie thé, épices et autres richesses l'empruntaient déjà il y a des siècles.

L'Afghanistan est "bien conscient que les Etats-Unis sont susceptibles de n'être qu'un allié temporaire, et recherche donc un partenaire à plus long terme dans la région. La Chine constituerait un choix évident", analyse Christian Le Miere, rédacteur en chef de Jane's Intelligence Rewiew, revue consacrée aux questions de sécurité et de relations internationales.

L'entreprise d'Etat China Metallurgical Group a remporté en 2007 un marché d'un montant de quelque 3,5 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros), pour l'exploitation des mines d'Aynak, au sud-est de Kaboul, une des plus grandes réserves de cuivre du monde. Le contrat prévoit également la construction d'une centrale électrique, d'une ligne de chemin de fer, d'un hôpital, d'une mosquée, et doit créer plusieurs milliers d'emplois de mineurs.

"La Chine est le plus grand acheteur du monde de matériaux bruts, que ce soit en Afrique, en Asie ou n'importe quelle partie du monde. Alors si la Chine veut venir en Afghanistan, pourquoi pas? Nous apprécions de faire l'affaire", commente Ghullam Mohammed Yalaqui, ministre afghan de l'Industrie et du Commerce. Le sous-sol afghan regorge de ressources minières non exploitées -or, fer, cuivre et cobalt notamment-, évaluées par les Etats-Unis à près de 1.000 milliards de dollars (796,6 milliards d'euros).

Pour le ministre de l'Industrie, la contribution économique chinoise est aussi importante que l'effort militaire allié. "Si nous pouvons créer des emplois, les jeunes n'iront alors pas chez les talibans. Une bonne économie a aussi un impact sur la stabilité", fait-il valoir.

Selon des statistiques chinoises, les échanges commerciaux entre l'Afghanistan et la Chine ont quasiment décuplé au cours de la dernière décennie, passant de 25 millions de dollars (19,9 millions d'euros) en 2000 à 215 millions de dollars (171,2 millions d'euros) en 2009. Le chiffre réel, qui tient compte du commerce frontalier non officiel, est sans doute plus proche du double, estime le ministère.

Trois fois par an, Gul Akbar prend l'avion pour se rendre dans l'est de la Chine -un trajet de 4.800km-, remplir deux conteneurs de marchandises et les faire expédier à Kaboul.

"Il faut deux mois pour les envoyer à Kaboul, et encore deux mois pour tout vendre. Quand on a fini, je retourne en Chine pour racheter encore de la marchandise", dit Gul Akbar. Lui et son frère se rendaient auparavant en Iran et au Pakistan, mais ont opté pour la Chine il y a quatre ans. "Mes affaires ont augmenté de 50% depuis que j'y vais", constate-t-il.

"On a commencé à y aller parce qu'une prise fabriquée en Allemagne, en Iran ou aux Etats-Unis est plus chère, 200 afghanis (3,5 euros). Les prises chinoises, c'est seulement un cinquième du prix. Les produits chinois, pour la qualité, ne sont pas les meilleurs, mais ça reste suffisant et ce sont les moins chers", détaille le commerçant, dont le rêve est d'émigrer en Chine. "Quand j'y vais, je me sens en sécurité, je n'entends pas le son des armes", dit-il. AP

Link to comment
Share on other sites

merveilleux article qui permet de montrer 2 aspects du problème Afghan.

1/ Sarkozy et Morin ont menti ( il ne devait y avoir aucune augmentation de Militaires sur le site )

2/ on se casse le c... et les chinois eux fond des affaires juteuses sans aucun militaire sur place ! ce qui laisse entendre que notre stratégie est plus que mauvaise. on paye ! et en retour les chinois ramassent les bénéfices.

ce président , engoncé dans ses certitudes malsaines vis à vis des USA et d'une certaine image immature du "camp occidental " est très largement en dessous de l'empire du milieu ! Bravo ! et tristesse pour nos soldats qui triment par rapport à ceux qui ramassent la mise.

faite vos jeux ! la partie est pliée ! et on aura quelques miettes.

Link to comment
Share on other sites

Belle tentative de rhétorique, mais clamer haut et fort son indignation ou son opinion ne nourrit pas le débat si cela s'arrête là.

A contrario, il existe quelques succès dont "notre camp" peut s'enorgueillir et qui, je le crois, laisseront des traces durables dans la coopération. Même si la chose est enjolivée par le SIRPA, je crois que l'opération "Incudine" mérite que l'on s'y intéresse : Le résumé sur le site de l'EMA

Link to comment
Share on other sites

Belle tentative de rhétorique, mais clamer haut et fort son indignation ou son opinion ne nourrit pas le débat si cela s'arrête là.

A contrario, il existe quelques succès dont "notre camp" peut s'enorgueillir et qui, je le crois, laisseront des traces durables dans la coopération. Même si la chose est enjolivée par le SIRPA, je crois que l'opération "Incudine" mérite que l'on s'y intéresse : Le résumé sur le site de l'EMA

est-ce que tu penses que de refuser de voir Morin à Kaboul par le président Karzai peut être considéré comme une gain ou un succès.

pas besoin de faire du satisfaicit , les réalités et les chiffres sont parfaitement clairs et disponible.

pour l'instant , la France perd de l'argent en Afghanistan ! beaucoup d'argent. et le sondage que tu liras sur l'article de notre amis plus haut. tu verras que 82 % des Français souhaitent qu'on arrête d'envoyer des hommes ou des femmes là bas.

les gains et les succès sont inexistants en Afghanistan de mon point de vue.malheureusement.

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas d'accord avec le fait de dire que nous sommes en afghanistan par pur suivisme américain, vu le nombre de pays engagés, notamment européen, ca fait beaucoup trop de suiveurs pour réduire ca a du simple suivisme ;) et ne pas y voir un enjeu collectif et supérieur.

Les chinois sont partout pour faire du business, partout ou il y a du business à faire, tu ne les empecheras pas d'en faire parce qu'ils sont agressifs et compétitifs, deux adjectifs qui nous font défaut.

Porter notre contingent à 4000 hommes ne me dérange pas tant que le déploiement se fait en cohérence avec la logique de notre dispositif sur place, ce qui est le cas.

RAS donc.

Link to comment
Share on other sites

avis parfaitement respectable.

mais là n'est pas la question. en effet il y a une donnée qui change tout !

en effet 82% des Français ne souhaitent pas augmenter notre présence ! ne sommes nous plus un pays souverain ? le parlement peut il encore servir à quelque chose hormis de passer les plats pour des votes à la va vite.

en effet si 50 ou 60% disaient non, là en effet on pourrait justifier la politique mener en Afghanistan. mais 82% çà donne un goût amer dans la gorge surtout quand l'un d'entre nous rentre avec du plomb dans le corps.

Mr Sarkozy , après réflexion avait limité l'effort . il faut tenir ses promesses.

d'autant plus que cette aspect " occidental" type Croisades n'a pas de sens si aucun ou très peu de pays arabes ne participent à l'effort de reconstruction des pays d'Afghanistan.

pour le suiviste, on sera fixé , car a mon avis si Obama retire les US army, beaucoup de pays devraient faire du suivisme. ne serait-ce que pour des raisons de moyens aériens et tactiques.

après 5 ans de présence, j'aurais voulu que l'Onu , la France optent pour un recentrage des forces engagées dans cette juste cause ( au départ ) par l'ajout de Nations arabes. c'est une position de principe.

Link to comment
Share on other sites

oui certes mais lequel ?

Lutter contre un ennemi qui a déclaré la guerre à un mode de société qui est le notre.

C'est ce qui a réuni tout le monde qui est là-bas, il y a un consensus assez clair sur ce point.

On ne gouverne pas avec des sondages, même si je reconnais que la distance grandissante entre la population et la lutte qui est menée là-bas, doivent retenir l'attention. Le chiffre de 82% reste un chiffre d'humeur plus connecté au rapport avec nos politciens au jour le jour plutot qu'une opinion bien assise de monsieur tout le monde sur la question.

Bien entendu que si les US décident de partir nous partirons également, il n'y personne d'autre susceptible de supporter une engagement d'une telle envergure seul.

Les pays arabes dans l'ISAF? il y a déjà la turquie il me semble, et il y a le barrage de l'interopérabilité entre les forces, surtout avec les règles d'engagement qui sont celles en application là-bas qui dévraient paraitre assez obscures à pas mal d'armées arabes je pense.

Link to comment
Share on other sites

Lutter contre un ennemi qui a déclaré la guerre à un mode de société qui est le notre.

C'est ce qui a réuni tout le monde qui est là-bas, il y a un consensus assez clair sur ce point;

Puisque tout le monde s'accorde a dire qu' Al Quaeda et consort a disparu de la région depuis 2002, c'est qui l'ennemi de l'occident ?!

A supposer qu'Al Qaeda ait eu comme objectif l'occident :)

Il se trouve que l'ennemi de nos gars sur place c'est l'insurgés qui veut le faire partir ... la au moins c'est simple. Mais notre ennemi a nous la bas ... c'est une autre histoire :lol:

Sinon la Turquie n'est pas vraiment un pays arabe si?!

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...