Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Missiles et portées


cvs
 Share

Recommended Posts

J'aimerais juste savoir, quel est l'usage des missiles à courte portée et longue portée dans le domaine aérien et anti-aérien, voire dans le domaine anti-navire.

Juste pour comprendre pourquoi les armées n'utilisent pas que des missiles longue portée.

Car la logique voudrait que l'on puisse tirer le plus loin de l'ennemi avant qu'il ne détecte son adversaire.

Link to comment
Share on other sites

Juste pour comprendre pourquoi les armées n'utilisent pas que des missiles longue portée.

parce qu'utiliser un Harpoon/Exocet pour dégommer une barque de pirate, ça en vaut pas la peine.  :lol:

Même un AGM-119 Penguin (missile de conception norvégienne aussi utilisé par l'US Navy) c'est déjà du gaspillage.

Un hellfire ou même une bonne rafale de 20/30 mm, ça donne le même résultat et ça coûte bien moins cher.

(Remarque, c'est un peu comme engager un croiseur pour faire de la chasse au pirate (les US et les russes l'on fait), alors qu'une frégate de surveillance française (Floréal) le fait tout aussi bien pour 10x moins cher...)

Dans le même genre, tu ne va pas utiliser un SLAM-ER, un Scalp-EG ou un Taurus (des missiles de croisière aéroporté) pour raser la maison d'un chef taliban, si elle est peu défendue.

Une Paveway ou une AASM, voir même une bombe non guidée, aura le même effet et coûtera bien moins cher.

Dans d'autres domaines, il y a aussi d'autres avantages.

un AIM-9 Sidewinder sera bien plus utile en combat rapproché qu'un AIM-54 Phoenix, lourd et vraiment pas adapté à ce genre de chose. Même un AMRAAM aura du mal en combat rapproché (le seul missile un peu polyvalent, en occident, c'est le MICA. Le désavantage, c'est qu'il est plus lourd et plus cher qu'un Iris-T (ou un ASRAAM ou un Sidewinder AIM-9X), s'il ne s'agit que de faire des engagements à courte distance ou de l'auto-défense).

au sol, si c'est pour dégommer des maisons en terre cuite, pas besoin de se trimbaler un AT-4 (voir un Javelin  :lol:), un bon vieux LAW fait tout aussi bien l'affaire, coûte moins cher, prend moins de place et surtout pèse 2x moins lourd. Ce qui permet au fantassin de s'en trimbaler 2 ou d'être plus mobile.

un hélico, peut difficilement embarquer des Sidewinder ou des missiles du genre. Ils sont trop lourd et de toute façon, l'hélico ne dispose pas d'équipement pour repérer une cible à 20 km...

Un Stinger ou un Mistral, c'est moins cher et plus léger, mais la plupart du temps, ça suffit largement.

même chose pour les Aster 15 et 30. Quelle utilité d'avoir des Aster 30, si le radar embarqué sur le navire ne repère plus grand chose passé 30/40 km ?

Link to comment
Share on other sites

parce qu'utiliser un Harpoon/Exocet pour dégommer une barque de pirate, ça en vaut pas la peine.  :lol:

On devrait avoir a moyen terme des rocket guidé laser avec une portée de 2 a 4km, dont le cout sera vraissemblablement tres inférieur aux ATGM, ca permettra de combler le gap entre les 2km du canon - si on veut de la précision - au 8km des ATGM, tout en réduisant la conso de munition et en laissant l'homme dans la boucle jusqu'a l'impact - on peut déplacer le faisceau laser jusqu'aux derniers moments et au besoin décaller la rocket dans une zone vide -. On peut aussi imaginer, sur les helo possédant un radar de tir un guidage par chevauchement de pinceau radar, d'obus moyen calibre par exemple. Les allemand propose des canon aeroporté sans recul ... avec une/des munition guidé 40mm on doit pouvoir avoir un bon effet autour de 3km pour pas cher.

Link to comment
Share on other sites

parce qu'utiliser un Harpoon/Exocet pour dégommer une barque de pirate, ça en vaut pas la peine.  :lol:

Même un AGM-119 Penguin (missile de conception norvégienne aussi utilisé par l'US Navy) c'est déjà du gaspillage.

Un hellfire ou même une bonne rafale de 20/30 mm, ça donne le même résultat et ça coûte bien moins cher.

(Remarque, c'est un peu comme engager un croiseur pour faire de la chasse au pirate (les US et les russes l'on fait), alors qu'une frégate de surveillance française (Floréal) le fait tout aussi bien pour 10x moins cher...)

Dans le même genre, tu ne va pas utiliser un SLAM-ER, un Scalp-EG ou un Taurus (des missiles de croisière aéroporté) pour raser la maison d'un chef taliban, si elle est peu défendue.

Une Paveway ou une AASM, voir même une bombe non guidée, aura le même effet et coûtera bien moins cher.

Dans d'autres domaines, il y a aussi d'autres avantages.

un AIM-9 Sidewinder sera bien plus utile en combat rapproché qu'un AIM-54 Phoenix, lourd et vraiment pas adapté à ce genre de chose. Même un AMRAAM aura du mal en combat rapproché (le seul missile un peu polyvalent, en occident, c'est le MICA. Le désavantage, c'est qu'il est plus lourd et plus cher qu'un Iris-T (ou un ASRAAM ou un Sidewinder AIM-9X), s'il ne s'agit que de faire des engagements à courte distance ou de l'auto-défense).

au sol, si c'est pour dégommer des maisons en terre cuite, pas besoin de se trimbaler un AT-4 (voir un Javelin  :lol:), un bon vieux LAW fait tout aussi bien l'affaire, coûte moins cher, prend moins de place et surtout pèse 2x moins lourd. Ce qui permet au fantassin de s'en trimbaler 2 ou d'être plus mobile.

un hélico, peut difficilement embarquer des Sidewinder ou des missiles du genre. Ils sont trop lourd et de toute façon, l'hélico ne dispose pas d'équipement pour repérer une cible à 20 km...

Un Stinger ou un Mistral, c'est moins cher et plus léger, mais la plupart du temps, ça suffit largement.

même chose pour les Aster 15 et 30. Quelle utilité d'avoir des Aster 30, si le radar embarqué sur le navire ne repère plus grand chose passé 30/40 km ?

Oui effectivement. C'est vrai que j'ai tendance à oublier qu'il y a des objectifs plus modestes.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

pour le Milan outre que ca fait bien comme acronyme le terme léger a été utilisé par reference en opposition avec les SS11 Entac qui devaient etre impérativement montés sur vehicules car trop lourds pour etre trimballés par fantassin

ca n'empeche que le Milan (poste de tir et misile) pèse plusieurs dizaines de kilos

Link to comment
Share on other sites

Par contre un Javelin là c'est déjà un peu plus ça. Un seul homme peut le porter et le mettre en oeuvre.

Le MILAN pas énormément plus lourd que le JAVELIN ... le lot complet c'est 29kg contre 23kg. Si on arrive a virer le trépied pour un tir a l'épaule ... on doit etre grosso modo la meme masse, disons 25kg.

Le Spike MR/LR meme combat, 26.3kg.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 2 months later...

Un missile Mistral récent et non-explosé a été découvert mardi par un promeneur dans un fossé aux abords d'un village des environs de Bourges, selon une information à paraître mercredi dans le Berry Républicain.

Le missile a été découvert près de la localité de Sainte-Thorette, à 15 km au sud-ouest de la capitale berrichonne. "Une enquête de gendarmerie a été diligentée pour déterminer d'où vient ce missile, de quel type exact il est, depuis quand il est dans ce fossé et s'il est toujours actif", a indiqué un porte-parole du ministère de la Défense. Missile sol-air ou air-air de courte portée propulsé par un moteur, le Mistral mesure environ 1,80 m et pèse une vingtaine de kilos. Il est assemblé à Bourges par MBDA, filiale du groupe européen d'aéronautique et de défense EADS. Cette société, qui n'a pu être jointe dans la soirée, dispose également dans la région d'un centre d'études et d'essais de propulsion.

Link to comment
Share on other sites

Au fait, est ce qu'un missile antichar comme un Milan, Javelin, Spike, Kornet ou Metis peut être considéré comme une arme légère ?

En fait, la classification des missiles anti-chars en usage tactique se fait sur la portée.

Maintenant, pour certains, on parle de tête lourde quand la charge dépasse une certaine taille.

Dans la plus part des armées, en combat à pied, le matériel est porté par deux ou trois hommes (1 poste de tir, 2 missiles). Pour être efficace, il faut un nombre supérieur de missiles donc, un groupe AC va être "suivi" par un élément qui lui portera ses missiles. Et là, c'est très très lourd.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Bonjour,

je déterre ce topic pour vous poser une question.

D'abord un petit résumé très très simplifié :

Les missiles Air-Air ou sol-air se verrouillent sur la chaleur du réacteur ou sur le point d'origine des émissions radars du chasseur ennemi ou bien avec le radar de l'attaquant.

Les missiles/bombes air-sol sont larguées suivant des coordonnées GPS pré-établies ou en suivant un laser pointé sur la cible.

D'où ma question : sur quoi se verrouillent les missiles Air-mer ou mer-mer ?

Merci d'avance.

Link to comment
Share on other sites

Certains fonctionnent avec un guidage radar, mais je ne sais pas tout.

Par contre, je n'ai jamais entendu parler de missiles air-air ou sol-air se guidant sur les émissions radar adverses ? Peut-être dans les cartons pour les missiles anti-AWACS comme le KS-172 ?  :-[

Link to comment
Share on other sites

Certains fonctionnent avec un guidage radar, mais je ne sais pas tout.

En général la premiere partie du trajet se fait sur coordonnée topo grace au moyen de detection du tireur, le missile est alors piloté par sa centrale inertielle. Accessoirement on peut reprogrammer le parcours a distance au fur et a mesure des info dont on dispose.

La phase final c'est selon, soit un auto-directeur radar dans le missile, soit un auto-directeur a imagerie infrarouge, voir des image TV...

Pour les missiles a guidage EM passif ... a par les missiles anti-radiation genre anti-radar je vois pas non plus.

Link to comment
Share on other sites

ok Merci,

Pour les missiles a guidage EM passif ... a par les missiles anti-radiation genre anti-radar je vois pas non plus

Par contre, je n'ai jamais entendu parler de missiles air-air ou sol-air se guidant sur les émissions radar adverses ? Peut-être dans les cartons pour les missiles anti-AWACS comme le KS-172 ?  

Pardon, j'ai sans doute été trop simpliste sur le sujet, je voulais dire qu'un avion utilisant un radar actif se fait repérer assez facilement (via le RWR)

Link to comment
Share on other sites

L' AIM-120 Amraam par exemple a un mode a guidage radar passif.

Mais c'est surtout pour se verrouiller sur la source d'un brouillage, cela dit ca doit aussi marcher pour un radar

C'est le mode de guidage "Home-On-Jam" mais je ne sais pas si ça permet de guidage final. Normalement c'est un mode transitoire qui permet l'approche, jusqu'à ce que le radar actif outrepasse les contremesures.

Link to comment
Share on other sites

Ca permet juste un relèvement global qui permet de pointer le nez du missile dans la direction de la source de brouillage et ce de façon très insuffisante pour un verrouillage sur quoique ce soit. C'est pas de l'antiradiation, mais ça permet d'amener le missile dans sa zone de guidage actif presque aussi efficacement qu'une LAM.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...