Sign in to follow this  
Fenrir

Embraer KC 390

Recommended Posts

oula truc , détends toi  :lol: .......la configuration du KC-390 n'est pas encore figé

Rassure toi, je ne m'énervais pas, ce qui m'avait fait bondir c'était l'allusion au fait que l'on ne pouvait pas déterminer une vitesse de décrochage par le calcul. Et évidement il faut que la config aero de l'avion soit quasiment achevé pour pouvoir la calculer, ce que au passage je ne pourrais évidement pas faire.

Par contre effectivement peut être que des réacteurs génèrent moins de turbulences qu'un turboprop. Et l'appareil étant plus petit ça devrait aussi aller dans le bon sens. Mais plus petit veut aussi dire moins de carburant à transférer. Et là on commence a se prendre la tête, bonne chance au gars d'embraer    =).

Pour philippe: je suis d'accord que 50M$ pièce ça fait pas cher mais on les prend ou les 600M$, Sur l'enveloppe A400M, sur l'enveloppe A330, sur un éventuel supplément de Cn235, sur la futur probable peut être PA2. Je suis d'accord que tout est une question d'arbitrage mais qu'est ce qui va être arbitré au dépend des KC390...., mystère

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Citation: g4lly le Aujourd'hui à 04:08:10

--------------------------------------------------------------------------------

Le KC-390 n'est pas en concurrence avec l'A400M ... c'est pas vraiment le meme segment."

Justement si :

c'est le même segment pour la fraction des missions de l'A400m où il reprend les missions du Transal et bien évidemment pas pour les missions stratégiques.

Je veux dire par là que le KC-390 peut être vu comme le programme du second moteur du F-35 :

à savoir quelque chose qui va obliger EADS à arrêter de se la jouer sur les dépassements de programme ou sur les menaces d'arrêt du programme.

Car maintenant (et sous réserve que l'implication de Dassault soit réelle), il y aurait moyen d'augmenter le nombre de KC-390 si EADS se la joue trop en retard ou avec trop de dépassement de couts comme ils iv

D'ores et déjà on imagine aisément que plutôt que 50 A400m on tombera à 35 et 12 KC-390...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour philippe: je suis d'accord que 50M$ pièce ça fait pas cher mais on les prend ou les 600M$, Sur l'enveloppe A400M, sur l'enveloppe A330, sur un éventuel supplément de Cn235, sur la futur probable peut être PA2. Je suis d'accord que tout est une question d'arbitrage mais qu'est ce qui va être arbitré au dépend des KC390...., mystère

Je vais jeter un pavé dans la marre mais ici sur ce forum, depuis 5 ans on vous a donné beaucoup d'informations/indiscrétions/solutions. Publiques.

Si on décide de lancer le PA2*, on trouvera le financement et les ressources nécessaires. Crois-moi.  O0

*2500/2800M€ HT.

On allait bien trouver 100M€ pour maintenir un dizaine de Transall.

On allait bien trouver des centaines voire plus de millions d'€ pour continuer l'aventure A400M, puisque Londres ne veut pas mettre la main à la poche dans son trésor de guerre.

On évalue bien le C17 en coopération alors que des contraintes budgétaires existent.

On allait bien commander des Transallito CN235 (6 à 10 unités)

On allait bien chercher des Hercules d'occasion.

Alors si on le sait ici, pourquoi les conseillers de War Room ne le seraient pas? On a des idées pourquoi les hautes sphères (Elysée/CEMP/CEMA/EM/DGA n'en auraient pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faudrait influencer le dévellopement pour que l'avion puissent occuper une place complémentaire à l'A400M.

en faire par exemple des :

- KC390-ASW

- KC390-Gabriel

- KC390-Horizon

- KC390-AEA (Airborne Electronic Attack, (carbone demonstrator))

- KC390-ABL

- KC390-M  :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Citation: g4lly le Aujourd'hui à 04:08:10

--------------------------------------------------------------------------------

Le KC-390 n'est pas en concurrence avec l'A400M ... c'est pas vraiment le meme segment."

Justement si :

c'est le même segment pour la fraction des missions de l'A400m où il reprend les missions du Transal et bien évidemment pas pour les missions stratégiques.

Je veux dire par là que le KC-390 peut être vu comme le programme du second moteur du F-35 :

à savoir quelque chose qui va obliger EADS à arrêter de se la jouer sur les dépassements de programme ou sur les menaces d'arrêt du programme.

Car maintenant (et sous réserve que l'implication de Dassault soit réelle), il y aurait moyen d'augmenter le nombre de KC-390 si EADS se la joue trop en retard ou avec trop de dépassement de couts comme ils iv

D'ores et déjà on imagine aisément que plutôt que 50 A400m on tombera à 35 et 12 KC-390...

Le boulot des transall dans la tranche 6t / +16t devait etre repris en parti par des C130J suite notament au retard de l'A400M ...

M'enfin déplacer un A400M et ses 4 turbo pour bouger 10t ... c'est pas super rentable, de plus vu l'inflation des masse des matériel ... l'A400M restera indispensable pour bouger tout ce qui dépasse du VAB ou de l'Aravis, meme pas sur que le VBMR20t rentre dans un C130J pareil pour l'EBXX.

Moi je vois pas trop le probleme en plus pour EADS ... Coté casa ca ne dervait pas changer grand chose non plus les casa étant plus destiné a des petite missions intra-theatre.

La seule chose c'est que ca va pourrir la commande de C130J censé faire le joint - joint alibi vu que la nécessité des modele intermédiaire avec l'A400M s'est toujours posé - avec l'A400M par le bas.

On aura un modele 10t avec le casa ... un 20t rapide avec le KC390 et un 40t polyvalent avec le 400M ... pas pire que la triplette 295 / 130J / 400M.

Le seul inconvénient c'est le cout en mise a niveau des C-160 ... compensé partiellement a terme par l'économie d'usage du KC190 / C130J et/ou du KC190 / A400M.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors que le Brésil veut nous vendre des KC-390 pour 50M$ pièce, mais qui va se plaindre à ce tarif là.  ;) 50x12=600M€

euh ..ça nous fait 412,2 Millions d'euros /la douzaine au taux de change du jour  :lol: ....a ce tarif on pourrait en prendre deux douzaines  8).........

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais jeter un pavé dans la marre mais ici sur ce forum, depuis 5 ans on vous a donné beaucoup d'informations/indiscrétions/solutions. Publiques.

Alors si on le sait ici, pourquoi les conseillers de War Room ne le seraient pas? On a des idées pourquoi les hautes sphères (Elysée/CEMP/CEMA/EM/DGA n'en auraient pas ?

Tiens, avais tu lu ici l'option KC-390 plutôt que C-130J et moins d'A400m ?

 : on est tous resté bcp plus classique (et moins génial) que les mecs de la War Room !en supposant des mix C-130 C-17 etc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, avais tu lu ici l'option KC-390 plutôt que C-130J et moins d'A400m ?

 : on est tous resté bcp plus classique (et moins génial) que les mecs de la War Room !en supposant des mix C-130 C-17 etc

On a surtout supposé un besoin tres pressant de transport -20t ... et visiblement ce n'est pas si presant :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu plus d'une douzaine serait pas mal, mais faut quand même garder à l'esprit que ce sera un avion "variable d'ajustement", un truc qui fait l'appoint sur théâtre ou en déploiement permanent, pas un moyen de transport stratégique: il est bien trop court sur pattes pour ça. Si on le voulait dans cet usage, il faudrait un effectif 5 à 6 fois supérieur pour commencer à avoir quelque chose de significatif. pour mémo, le C-130 tire à plus de 1000 bornes de plus en allonge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu plus d'une douzaine serait pas mal, mais faut quand même garder à l'esprit que ce sera un avion "variable d'ajustement", un truc qui fait l'appoint sur théâtre ou en déploiement permanent, pas un moyen de transport stratégique: il est bien trop court sur pattes pour ça. Si on le voulait dans cet usage, il faudrait un effectif 5 à 6 fois supérieur pour commencer à avoir quelque chose de significatif. pour mémo, le C-130 tire à plus de 1000 bornes de plus en allonge.

http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/c-130j-specs.htm

A 18t à 5250km ... mais 630kmh contre 890kmh ... et seulement 2 moteurs a entretenir.

Les specs du KC-390 sont callées sur celles du C130J ... donc on devrait avoir des autonomie du meme ordre - peut etre un peu moins a cause de la vitesse ... tres supérieure mais tablons sur autour de 3000/4000km selon l'emport, les E-190 AR font 4500km avec 11t en transport passagers civils - . Pareil pour les pistes non préparées ... l'objectif est le meme, reste a savoir la durabilité des turboréacteur dans ces conditions. Mais les brésiliens sont pas idiot ils partent d'une base civile E-19X tres classique et ne devrait pas avoir de gros probleme de dev une fois les caratéritique fixé, la cible opérationnelle de l'avion étant archi classique. On est loin du grand écart A400M bon a tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un texte évoqué plus haut dans le topic indiquait plutôt autour de 2800km que 4000 pour le KC-390. Mais si la bestiole peut raisonnablement tabler à 4000km avec un emport de 11-12t, autant en prendre un maxi, limiter les commandes A-400 (pour le convoi grandes distances, les urgences et les opérations spéciales: une trentaine grand maxi suffirait, voire une vingtaine) et taper dans le pur stratégique à 5 ou 6 exemplaires (C-17, Il-76 s'ils arrivent à redémarrer la prod rapidement, voire An-124 si la prod redémarre vraiment un jour).

On en est quand même au point où le prix unitaire de l'A-400 est plus un handicap qu'un atout. Se passer d'une moitié de l'objectif autoriserait toutes les folies: bordel, on doit tourner autour de 2 A-400 pour un C-17! Ca devient quoi ce délire? La caisse de retraite de Sarko ou l'embauche d'ingénieurs handicapés?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Messieurs les esprits s'échauffent ...

L'A 400M a un sur-poids qui se chiffre en tonnes alors qu'il a été conçu par, quand même, une partie de la crème de l'ingénierie aéronautique européenne...

Et là on parle d'un avion de papier dont on ne savait rien il y a une semaine et dont on ne sait toujours rien d'ailleurs sauf qq spécs jetées sur un coin de table ...

Pour l'instant la cible de 50 A 400M ne semble pas remise en cause car il faut maintenir le gain capacitaire tout en assurant au minimum 180 avions à produire.

Ce qui semble(rait) plutôt concerné c'est le segment des éventuels C 130J dont l'achat fut évoqué pour maintenir les capacités en cas de retard confirmé voir allongé de la merveille de chez Airbus.

On ne m'a d'ailleurs toujours pas expliqué pourquoi tout d'un coup un avion de transport à réaction devient opérationellement valable pour remplacer un appareil turbo-propulsé appelé à se poser sur des terrains pourris.

Si çà ce trouve ce C 390 qu'on nous sont du chapeau comme comme coquette de dessous la soutane de l'archevêque c'est une contrepartie commerciale négociée par je ne sais trop qui dans je ne sais quelles conditions (suivez mon regard vers le Palais) dont l'Armée de l'Air ce serait bien passée.

Alors qu'on évoque la seconde RGPP il va falloir les sortir ces 500 briques et peut-être qu'à Evreux on aurait préféré les voir investies dans du C 130 J disponible rapidement plutôt que dans un zinc dont on ne sait rien à commencer par la date de roll out...

A Saint-Cloud en tout cas une fois de plus on peste contre l'effet d'annonce qui à vu le petit Marquis "négocier" les 36 Rafale et l'annoncer alors qu'en vérité les négociations ne font que commencer.

Et compte tenu du fait qu'il y aura un découpage industriel des compensations un éventuelle seconde tranche etc etc il se pourrait fort que les résultats de l'appel d'offre émirien soient définitives avant même la signature effective avec Brasilia ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si çà ce trouve ce C 390 qu'on nous sont du chapeau comme comme coquette de dessous la soutane de l'archevêque c'est une contrepartie commerciale négociée par je ne sais trop qui dans je ne sais quelles conditions (suivez mon regard vers le Palais) dont l'Armée de l'Air ce serait bien passée.

Bah évidement, personne n'a évoqué une demande de l'Ada pour cette avion!!! C'est purement commercial.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le KC-390 n'existe pas encore, il n'est pas encore vendu en contrepartie du Rafale qui n'est lui-même pas encore vendu, et il est encore moins disponible en escadrons. Certes.

Cependant, jouons un peu ... explorons quelques pistes et trouvons lui des rôles intéressants.

- Un support pour la Sécurité Civile : avec l'adjonction d'une perche de ravitaillent en vol sur les CL-415 (et la qualification Rav des pilotes, en plus de toutes les autres et de la formation "écopage" et "largage"), pourrait-on améliorer la présence des bombardiers d'eau sur leurs théatres d'opérations ? Une nounou qui cercle à proximité de la côte, donc sur le passage pour l'écopage, avec, en plus, un PC des opérations aériennes embarqué pour gérer les vols ... qui signe ?

- Un support SAR pour les opérations en mer. Quelques palettes d'équipements de survie en soute, pour largage sur des naufragés localisés, le plein de carburant pour des hélicos SAR pour augmenter leur allonge ou leur persistance sur zone, éventuellement une petite suite optronique pour complèter, et avec ça, il doit y avoir moyen d'augmenter la zone de secours dans le golfe de Gascogne, au large d'Ouessant, ou entre la Corse et le Continent ... Un client ?

- Augmenteur d'allonge pour l'ALAT, c'était ma première idée ... tellement simple ...

- Transport longue distance ... en partant accompagné d'un A330 MRTT ... euh, finalement, non ... le MRTT doit pouvoir le faire tout seul (sauf peut-être l'aérolargage ou le poser sur terrain peu préparé).

- Sinon, bah ... comme tout transport ... l'impedimenta, mais franchement, ça ne fait pas rêver ... puisqu'on nous sort un appareil du chapeau, autant lui donner des missions tout aussi inattendues !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Scrogneugneu, on s'y perd !

Personnellement, je ne pense pas que cet éventuel contrat KC-390 remette en cause l'urgence de solutions palliatives pour les retards de l'A400M. Il faut trouver quelque chose vite pour assurer sur la période 2010-2018, le temps que A400M et éventuels KC-390 arrivent en escadrons en nombre suffisant. Par contre, cette éventuelle commande risque d'influer sur les choix qui seront faits pour les solutions palliatives. Exit le C-130 a priori. Mais quelques Casa 235 et les deux Airbus 330 envisagés sont toujours en course, je pense, en plus de la prolongation de 10 Transall.

On ne m'a d'ailleurs toujours pas expliqué pourquoi tout d'un coup un avion de transport à réaction devient opérationellement valable pour remplacer un appareil turbo-propulsé appelé à se poser sur des terrains pourris.

Oui mais combien de vol chaque année avec une charge inférieure à 20 tonnes d'un terrain très correct vers un autre terrain très correct ? Sur ce segment là, avec le prix de l'A400M, il serait quand même intéressant d'économiser leur potentiel. Mais bon, c'est vrai que la capacité ravitailleur laisse à penser que l'on souhaite l'utiliser pour autre chose...

Si çà ce trouve ce C 390 qu'on nous sont du chapeau comme comme coquette de dessous la soutane de l'archevêque

J'adore l'expression  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben c'est bien simple: personne n'avait pensé au KC390 tout simplement parce que c'est pas eux (l'AdA) ni nous qui faisons du business  =)

Le C-130 c'est un best seller inimaginable. LM en a vendu des wagon depuis des siècles (bon j'exagère: des décenies...)

... et le C-130 va se faire laminer par le KC-390! De la même manière qu'un Boeing 767 se fait laminer par un Airbus A330. On peut toujours tourner autour du pot: une conception des années 60 c'est pas une conception des années 2000 quand bien même on sort des versions J, K ou Z.

Eric Trappier, directeur général international de Dassault ne s'y s'est pas trompé:

Citation

Le KC-390 d'Embraer est un futur avion de transport militaire tactique, qui pourrait être le successeur du Hercules C-130 américain. Il faut bien comprendre que ce qui lie la France et le Brésil est un partenariat stratégique. Il faut qu'il y ait un équilibre des intérêts, que les choses fonctionnent dans les deux sens. Dassault a proposé ses services au Brésil. L'industrie française a tout intérêt à s'embarquer dans ce programme sur le long terme.

Quand le 390 sortira des cartons, il y aurra des MILLIER de C-130 à remplacer.

Si chemin faisant ça permet aussi de fourguer du Rafale.... vous voulez quoi de plus  :rolleyes:?

Ah si, un petit détail pratique. L'AdA n'a pas d'avion...

Ben ils ont qu'à se démerder: piquer des Transall aux schleu qui ne s'en servent pas ou louer des C-130 aux turques, qu'ils se démerdent!

(c'est pas moi qui le dit: je me met à la place du complexe militaro-industriel FR  :lol:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne m'a d'ailleurs toujours pas expliqué pourquoi tout d'un coup un avion de transport à réaction devient opérationellement valable pour remplacer un appareil turbo-propulsé appelé à se poser sur des terrains pourris.

parce que les turborecs s'en sortent très bien sur terrains pourris depuis des décennies comme je l'ai déjà dit sur un autre topic un 737-200 avec ses réacteurs rase-bitumes s'exploite en afrique sur terrains en latérite et sans problèmes  , niveau cycles on est loin de ce que fait un appareil mili .

les russes savent faire aussi depuis des decennies avec des turborecs . les bizjets aussi font ça couramment .

le seul avantage du turboprop pour les terrains non preparés c'est les reverses qui sont plus efficaces en inversant le pas de l'helice ...par contre on voit plus grand-chose  :-[

le choix d'une motorisation est plus dicté par le profil de mission envisagé :

si tu veux transporter beaucoup et loin sans trop consommer et sans trop augmenter les dimensions de l'avion , alors turboprops au détriment de la vitesse et du plafond max .

si tu veux transporter moins et plus haut, plus vite , alors c'est le turboréacteur qu'il faut . si faut transporter lourd loin et vite alors il faut un gros porteur reacteurs genre C-17

le Kc-390 s'il peut nous eviter de bouffer le potentiel des herks et de l'A-400M pour les liaisons interbases ça sera une formidable avancée .

pendant 9 mois j'ai vu des transall faire des liaisons avec maxi 2 tonnes de fret les grands jours qui se composait parfois de clementines/clopes/alcool .....idem pour le personnel , une demi-douzaine de péquins dans la benne  ....ben oui quoi le TBM-700 c'est reservé aux huiles , le casa ne devait pas suffire  =(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une remarque :

qu'est-ce qui dit que les KC 390 seront achetés dés 2015 ?

Les C-130 devant être remplacés à partir de 2020, c'est plus logique que ça soit à ce moment là qu'on achètes les KC 390.

De plus, ça aura laissé le temps à l'armée brésilienne de "déverminer" cet avion et résoudre les problèmes de jeunesse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des Américains qui connaissent le Mercure, c'est déjà pas mal...

Et le DC-je ne sais plus combien qui s'est bien planté faute de bonnes études de marché, il y était aussi dans leur bouquin ?

Tu parle pas plutôt du Convair 990 ?

@+, Arka

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pascal s'étonne de ne pas savoir qui a négocié sur le marché, allez au hasard : le Chef Etat Major Particulier du PR Sarkozy, l'Amiral EG, le conseiller diplomatique& sherpa JDL, la conseillère défense de NS, NF, les commerciaux DA, le PDG de DA, Charles E....le CEMA qui sera aussi remplacé par la suite par EG, CEMP de PR.  O0 Plus une rimbanbelle de conseillers élyséens et de CG secrétaire général de l'Elysée.

@Pascal,

On ne m'a d'ailleurs toujours pas expliqué pourquoi tout d'un coup un avion de transport à réaction devient opérationellement valable pour remplacer un appareil turbo-propulsé appelé à se poser sur des terrains pourris.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Antonov_An-72

ou le YC 14

Le turboréacteur n'est pas inférieur au appareil turbopulsé pour se poser sur des terrains pourris (plus une affaire de train et de structure que de mode de propulsion) si l'aile est correctement soufflée (d'ailleurs, on aurait préfèré un A400M à turboréacteur plutôt que de s'acheter des risques sur les hélices rapides pour vouloir à toute force maîtriser cette technologie pour EADS..au profit de futurs avions de transport régionaux civils, ce qui est la vraie raison du choix technique).

De plus, on n'a pas besoin d'une force capable à 100% de se poser sur des terrains vraiment pourris mais sur des pistes sommaires (comme le C17 par exemple).

On aurait 30% de notre capacité aérotransport capable du plus pourri, cela suffirait.

@Tancrede:On en est quand même au point où le prix unitaire de l'A-400 est plus un handicap qu'un atout. Se passer d'une moitié de l'objectif autoriserait toutes les folies: bordel, on doit tourner autour de 2 A-400 pour un C-17! Ca devient quoi ce délire? La caisse de retraite de Sarko ou l'embauche d'ingénieurs handicapés?

D'une part, le coût de la R&D est fixe.

Le prix programme augmente pour l'A400M,  si on en réduit le nombre

A propos

On 6 February 2009, Boeing was awarded a contract for 15 additional C-17s with for US$2.95 billion, thus pushing total C-17s on contract to the USAF to 205

Prix C17 sans TVA ce qui fait qu'un C17 sans TVA est le même prix qu'un A400M avec vu la parité €uro dollar$.

On tourne autour donc de 1,2 A400M pour un C17 et peut-être 1,1 si on réduit le programme A400M.

Je ne vois pas où le PR Sarkozy est responsable et où les ingénieurs seraient handicapés!

Les programmes européens sont politiques, quasi ingérables, et menés en dépit du bon sens car les 2 autres partenaires (UK, RFA) veulent aussi la part la plus noble du gateau.

Ils ne veulent pas plus que la France renoncer à toute indépendance technologique nationale et maîtrise de leur savoir-faire, ou pénaliser leurs champions industriels.

Les ingénieurs n'y peuvent rien dans ce bordel de conduite de programme et de spécifications parfois contradictoires.

@Pascal: Pour l'instant la cible de 50 A 400M ne semble pas remise en cause car il faut maintenir le gain capacitaire tout en assurant au minimum 180 avions à produire.

Cela a été une cible politique pour faire passer le programme auprès de nos partenaires.

D'ailleurs, initialement on avouait 40 fermes et 10 options.

C'est tout aussi ferme que les 17 FREMMS!

D'ores et déjà on imagine aisément que plutôt que 50 A400M on tombera à 35 et 12 KC-390...

12 KC390, ce sont ...4 A400M en moins en tenant compte de la TVA à payer sur l'importation (à rajouter au 50 m$), pas 15!

Peut-être 5 si le KC390 est plus cher et plus performant que prévu.

Pour notre contrat operationnel 40 A400M suffisent  (ce qui correspond à notre engagement ferme vis à vis d'EADS) plus du reste  (que ce soit du C17, du CASA, du MRTT, du KC390, du C130 etc..) pour avoir le bon nombre ratio de tonnes/ km.

Remarquons aussi que le KC390 est ravitailleur, ce qui signifie qu'il aura pas mal de carburant possible et donc devrait pouvoir aller jusqu'à 8000 km avec une charge plus réduite ( comme nos C160 NG)

La priorité stratégique est de conserver la compétence sur des systèmes d'armes comme les avions de combat ou les SNA, et non les camions du ciel.

Le Rafale, ses évolutions et son successeur sont mille fois plus important à notre maîtrise nationale et notre capacité d'action libre que l'A400M ou tout autre camion du ciel.Et les Etat-Majors sont complètement d'accord avec cela (sinon cela serait de la trahison).

D'ou les regroupements et participation croisées Dassault-Thales-DCNS.

L'objectif premier pour l'AdA s'exprime en  tonnes /km et peu importe que ce soit fait avec de l'A400M, du C17 ou du KC390 ou du C130 tant que:

On conserve la capacité globale de l'AdA en tonne km, plus la partie nécessaire en transport d'assaut

on conserve la capacité d'utilisation libre et de maîtrise de projection aérienne.

on ne pénalise pas notre industrie aéronautique de manière unilatérale.

Il y a désormais peu de chance qu'on achète des C17 car l'A400M fait presque la même chose (même s'il en faut deux).On ne transporte pas les chars lourds par air (y compris aux USA) et l'A400M peut transporter tout le reste des matériels.

Donc la capacité C17 se fait au détriment de l'A400M.Ceci dit, il reste possible d'acheter un minimum de C17 pour faire la soudure et 3 ne sont pas exclure (et cela pourrait être des occases USA comme cela ils seront bouffés quand les derniers A400M seront à livrer).

Et en 2025, on aurait un parc homogène CN235 , A400M, A330 MRTT et KC390 au lieu de CN235 , C160, C130, KC135, A310, puis A400M, A330 MRTT en plus dans la phase de remplacement.

Je trouve très bien d'acheter des KC390 qui remplaceront surtout les C130 (qu'il faudra bien remplacer) et sans doute, cela sera pris sur la dernière tranche d'A400M ou deux d'A330.

Si on a par exemple 47 A400M, 12 A330 MRTT, 12 KC390, ou 42 A400M, 3 C17, 12 KC390, 14 A330 MRTT,  au lieu de 50 A400 et 14 MRTT, je ne vois pas ou est le problème pour l'AdA et la France (se munir d'un tableur Excel).

L'essentiel était de gagner le contrat Brésilien et le partenariat stratégique.

Bravo si c'est effectivement gagné.  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'objectif premier pour l'AdA s'exprime en  tonnes /km et peu importe que ce soit fait avec de l'A400M, du C17 ou du KC390 ou du C130 tant que:

Tu oublies un peu le facteur devenu fondamental ces derniers temps: le coût. Y'a l'enveloppe globale d'achat relativement prévisible, mais aussi et surtout l'entretien et les consommables (les 2 représentant des produits, des pièces détachées, des matériels parfois très spécifiques, des environnements, donc du bâti, parfois aussi très adaptés, et bien sûr des personnels et leurs formations), qui donne un prix au facteur tonne/km selon l'engin, ou plus encore la formule de transport plannifiée (s'inscrivant dans un circuit complexe de distances, de disponibilités, de transits, de transbordements, de répartitions....).

Je ne crois que relativement à la considération en termes de coûts de possession qui me semble appelée à devenir avant tout un joujou politique à géométrie variable selon les agendas des parties en présence (constructeurs, clans politiques, moment de la discussion....). Bien qu'il s'agisse en théorie d'un outil pertinent, j'ai peur de ce qui en sera fait, connaissant la faune qui va s'en servir, pour qui l'efficacité opérationnelle et économique sur une durée de plus de 2 à 3 ans ne relève pas du domaine de la pertinence  :-[.

A première vue, surtout si on me rassure sur les distances couvrables par le KC-390, j'espère voir en lui quelque chose de plus rustique et solide que les nouveaux joujoux en vogue. Donc totalement pour.

Et je n'aurai même riencontre la non acquisition de C-17 ou géants approchants et hors de prix, pour peu qu'on puisse développer une bonne capacité de Sealift à côté (roros militaires, formules civilo-militaires au point....), quoique j'aurais bien aimé l'Il-76 qui offre une grosse capacité sur de grosses distances pour un prix limité (et les Russes le font repartir en prod).

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne m'a d'ailleurs toujours pas expliqué pourquoi tout d'un coup un avion de transport à réaction devient opérationellement valable pour remplacer un appareil turbo-propulsé appelé à se poser sur des terrains pourris.

Si tu veux mon avis, j'aurais tendance à dire que le tout-turboprop pour les terrains sommaires, c'est de la masturbation intellectuelle façon vieille école. Cela fait un bon moment que les réacteurs sont tout aussi fiables sur terrains sommaires que des turboprop, certains diraient même plus (le turboprop "avale" tout autant qu'un réacteur, mais en plus il prend de la caillasse dans les hélices lui).

Comme cela a été dit plus haut, les An-72 sont équipés de réacteurs, les C-17 aussi, et ça ne les empêche pas de faire du terrain sommaire.

Au final, pour du terrain sommaire, la motorisation importe bien moins que le train d'atterrissage et les systèmes de sustentation de la voilure qui permettent des vitesses basses et donc des posés/décollages courts.

Le choix de la propulsion sera plutôt fait en fonction des performances (autonomie et vitesse) voulues qu'autre chose.

Je me rappel d'ailleurs TRES bien des premières vues d'artistes de l'A400M avec 4 jolis réacteurs sous les ailes qui faisait mumuse dans le désert avec plein de sable en 3D autour de lui. C'était dans un vieux magasine de l'Armée, il doit encore trainé quelque part.

Donc oui, on y a pensé, c'était le premier choix, le plus rapide, et finalement on a voulu faire plus compliqué et prendre du retard... bon bah, chacun ses lubies!  :lol: :lol:

Si çà ce trouve ce C 390 qu'on nous sont du chapeau comme comme coquette de dessous la soutane de l'archevêque c'est une contrepartie commerciale négociée par je ne sais trop qui dans je ne sais quelles conditions (suivez mon regard vers le Palais) dont l'Armée de l'Air ce serait bien passée.

Un peu comme nos frégates Lafayette (dont on a fini par trouvé un intérêt, surtout depuis qu'elles sont monté en grade au rang de "première ligne" tout en perdant la moitié de leur armement, magie magie!!!) ou le troisième BPC (dont la Marine se demande toujours ce qu'elle va bien pouvoir en foutre).

Mais bon, c'est ça la magie du complexe militaro-industriel !

A Saint-Cloud en tout cas une fois de plus on peste contre l'effet d'annonce qui à vu le petit Marquis "négocier" les 36 Rafale et l'annoncer alors qu'en vérité les négociations ne font que commencer.

Et compte tenu du fait qu'il y aura un découpage industriel des compensations un éventuelle seconde tranche etc etc il se pourrait fort que les résultats de l'appel d'offre émirien soient définitives avant même la signature effective avec Brasilia ...

J'ai parié la dessus sur le forum Rafale International d'ailleurs!!

Ce qui semble(rait) plutôt concerné c'est le segment des éventuels C 130J dont l'achat fut évoqué pour maintenir les capacités en cas de retard confirmé voir allongé de la merveille de chez Airbus.

En même temps, j'ai parfois envie de dire qu'il faut arrêter de croire au Père Noël et être bien content d'avoir un ou deux bonbon dans sa chaussette le matin. Je parle pas pour toi Pascal, mais pour l'Armée de l'Air!!

Il va lui manquer des avions pour faire la jonction avec l'A400M, et bah ils apprendrons à s'en passer et puis c'est tout!

Combien ça nous aurait coûté cette saleté de jonction? Acheter des C-130J, c'est déjà suffisamment cher, mais si on veut les avoir avant 2012-2015, bah il faudra allonger encore plus de pognon pour passer en haut de la liste d'attente!

En attendant, j'ai vu de mes yeux une EVASAN décollé de Mayotte pour la Réunion 30min avant un vol commercial à moitié vide qui allait sans aucun doute dépasser le Transall quelque part au dessus de Madagascar et se poser à la réunion 2 ou 3h avant l'EVASAN soit-disant urgente.

Et je parle pas du Transall qui doit continuer de rouiller quelque part sur une île éparse (ah bah non! comme ça serait à l'encontre des traités anti-pollution, on va faire 50 ou 100 rotations avec l'autre Transal de la Réunion pour ramener le premier en pièces détachées!  =(  )

Et si ça ce passe comme ça à la RUN, ça doit pas être différent ailleurs.

Bref, quand on voit l'état de la Marine Nationale qui transforme ses avisos en patrouilleurs pour leurs confier des missions de frégates et qui se retrouve avec une demi frégate anti-aérienne crédible en tout et pour tout, je me dis que les sacrifice, y'a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui les fasse.

Ils feront avec moins de Transall et puis c'est tout. Les KC-390, si jamais on en reçoit, ce sera autour de 2020 pour remplacer les C-130. En attendant, les hommes politiques auront remarqué à quel point l'AdlA arrivait à se passer de ces C-160 les plus âgés et décideront tout naturellement de réduire à 40 notre commande de A400M parce que, bon, après tout "c'est un nombre tout à fait suffisant pour accomplir l'ensemble des missions actuellement effectuées par l'Armée de l'Air, et que cela offre tout de même un gain capacitaire notable" (en oubliant que ces mêmes missions ont été drastiquement réduites les dernières années par une diminution de l'effectif de la flotte)

Marrant ça... Si on remplace A400M par "Fremm", C-160 par "Aviso" et KC-390 par "FLF", ça me rappel un étrange sentiment de déjà vu. Je suis certain que tu vois de quoi je parle Pascal ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

à vu le petit Marquis "négocier" les 36 Rafale

Pourquoi autant d'anti Sarkozistes sur ce forum? On est pas sur un forum politique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,243,961
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries