Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Exportation d'armement


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Selon les Echos, les exportations d'armement français ont représenté 4,3 milliards d'euros en 2010, contre plus de 8 milliards en 2009.

Après plusieurs années de croissance, les exportations d'armement de la France ont fortement chuté en 2010. Les Echos se sont basés sur les contrats signés et pour lesquels le client a versé l'acompte prévu. Résultat : des ventes divisées par deux entre 2009 et 2010.

Le manque de nouveaux grands contrats se fait sentir. La France n'a toujours pas réussi à exporter le Rafale, malgré les négociations en cours au Brésil, aux Emirats Arabes Unis, en Inde ou au Koweït.

Une situation qui s'explique par la difficulté de la France à conclure ses contrats, que ce soit pour le Rafale au Brésil ou pour les avions Dassault aux Emirats arabes unis, rappellent encore 'Les Echos'. Le pays espérait également conclure la vente de quatre bâtiments de type Mistral à la Russie dans le cadre d'un transfert de technologies, Moscou ayant officialisé son intention d'achat en décembre. "Mais depuis, les deux parties ont du mal à s'entendre sur le prix, ce qui fait que la transaction ne sera comptabilisée, au mieux, que dans les statistiques 2011", écrivent 'Les Echos'. L'année 2010 est par ailleurs marquée par les restrictions budgétaires de certains pays, amenant à des reports ou abandon de certains contrats.

L'année 2009 avait été particulièrement faste, notamment grâce à plusieurs gros contrats signés avec le Brésil. La France reste l'un des plus gros exportateurs d'armement dans le monde avec la Russie, le Royaume-uni et les Etats-Unis.

D'après les dernières données du SIPRI - Stockholm international peace reasearch - sur les transferts internationaux d'armements publiées le 14 mars dernier, les Etats-Unis demeurent le premier exportateur mondial d'équipements militaires, représentant 30% des exportations mondiales sur la période 2006-2010. Dans le même temps, l'Inde est devenu le premier importateur mondial, suivie de la Chine, la Corée du Sud et le Pakistan.

Link to comment
Share on other sites

Les Allemands et les ventes de sous-marins...

Le gouvernement thaïlandais autorise l’achat de sous-marins

http://www.corlobe.tk/article23505.html

La Turquie s’interroge sur le contrat d’achat de sous-marins allemands

http://www.corlobe.tk/article23493.html

Achat de sous-marins allemands par la Grèce : 100 millions de pots de vin

http://www.corlobe.tk/article23506.html
Link to comment
Share on other sites

La Turquie s’interroge sur le contrat d’achat de sous-marins allemands

Vendre des armes à la Grèce en espérant de voir la Turquie acheter bien plus est une très vieille tactique de marchand d'armes...

C'est beau de voir maintenir cette tradition...

L'un des premiers sous-marin grecs était un cadeau d'un marchand d'arme grec, un vrai patriote....

Ce patriote a ensuite prévenu la Turquie de cet achat et lui a vendu plusieurs exemplaire de ce sous marin pour pouvoir dépasser les grecs...

Ce patriote a ensuite prévenu les pays voisins de la Turquie et leur a vendu encore plus de sous-marins.

Un vrai cadeau  :-[

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

:lol: Les ''marchands de canon'' du début du XXIe S n'ont pas inventé grand chose par rapport a leurs ancétres du début du XXe S.  8)

Sinon, je suis tombé sur un article qui me rend perplexe avec des chiffres sur les exportations d'armes en 2009 :

Ventes d’armes, deux poids deux mesures

http://lecercle.lesechos.fr/node/36528

On y voit le Japon vendre plus d'armes qu'Israel et l'Inde qui en exporte également ?!?  :O

Image IPB

Je ne voit pas comment ils font leurs calculs.

Link to comment
Share on other sites

J'ai une question par rapport au vente d'armes.

Comment ca se fait que cela soit une donnée publique, si ca l'est? Dans un contexte ou la surprise vaut de l'or, n'est il pas dans l'interet d'un nation d'acquerir des armes en restant discrete, par exemple en demandant une clause de confidentialité. Cette clause serait elle trop chere par rapport aux interet publicitaire du vendeur?

Je pense que la dissuasion n'est pas un argument suffisant.

Link to comment
Share on other sites

Pour le classement, il est censé indiqué ceux des filiales à l'étranger, et des composant japonais sont présent dans bon nombre de systèmes d'armes US - Missiles Standard en autre -.

Pour les secret des ventes d'armes, est il obligatoire de signaler le nombre et le type d'armes vendu dans le répertoire de l'ONU, je ne sait pas.

Link to comment
Share on other sites

Tu fais allusion à ce répertoire ?

>> http://disarmament.un.org/un_register.nsf

A priori, non. Pour certains pays, il n'y a pas d'informations. Par exemple, aucune donnée sur la RDC depuis 2004.

Pour le classement, il est censé indiqué ceux des filiales à l'étranger, et des composant japonais sont présent dans bon nombre de systèmes d'armes US - Missiles Standard en autre -.

Je comprends mieux. Sauf pour la place de l'Inde.

Link to comment
Share on other sites

La Corée du Nord, l'Iran et ceux qui fourguent des chars Ukrainiens au marché ''gris/noir'', surement pas mais il y dans ces registres reprit par le SIPRI il y a des petites infos interressantes tels l'achat par la France de plusieurs centaines de moteurs US pour les AMX-30 et dérivé à la toute fin des années 1990. Cela m'avait étonné à l'époque que l'on achete du matos américain pour un char déclassé quelques années plus tard  :rolleyes:

Je remait la page principale, on ne peut acceder directement à ce registre :

http://www.un.org/disarmament/convarms/Register/

A notez que la France à rachetez des missiles Mistral à la Belgique en 2009  :lol:

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

La France reste au 4e rang des exportateurs mondiaux des matériels de défense. Avec les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Russie et Israël, le « top 5″ se partagent environ 90% du marché. Mais « la baisse des budgets dans les pays occidentaux exacerbe la concurrence à l’export, et de nouveaux entrants (Chine, Corée du sud) viennent disputer ces marchés aux industriels « traditionnels » » précise le rapport.

En 2011, la DGA mentionne deux grands contrats conclus : avec la Russie (pour les deux Bâtiments de projection et de commandement, BPC) et avec l’Inde (pour la rénovation des Mirage 2000). Pour les autres contrats, les clients se situent sur quatre continents (Afrique, Asie, Moyen-Orient, Amérique), avec une petite préférence pour l’Asie. La France a ainsi vendu des équipements pour blindés à la Malaisie, des hélicoptères Fennec à la Thaïlande, des hélicoptères à la Corée du Sud, et des systèmes de mission Amascos en Indonésie. Au Moyen-Orient, il a contribué à l’armement de corvettes pour les Emirats arabes unis et des équipements optroniques et de véhicules blindés Aravis pour l’Arabie Saoudite. En Amérique, c’est la cession du transporteur de chalands de débarquement TCD Foudre (alias Sargento Aldea) au Chili ainsi que de radars GM 400, la cession de rechanges Mirage 2000 au Brésil. Enfin, en Afrique, un seul contrat, la livraison de radars GM 403 au Maroc.

http://www.bruxelles2.eu/marches-de-defense/larmement-made-in-france-se-vend-toujours-bien.html

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

http://www.opex360.com/2012/05/16/un-rapport-americain-sinquiete-des-ventes-darmes-europeennes-a-la-russie-lindustrie-de-larmement-russe-aussi/

Un rapport américain s’inquiète des ventes d’armes européennes à la Russie, l’industrie de l’armement russe aussi

16 mai 2012 – 16:55

Le sénateur américain Richar Lugar (Parti républicain) avait demandé, au début de cette année, au Congressional Research Service d’établir un rapport afin d’évaluer les conséquences de ventes d’armes à la Russe par des pays membres de l’Otan. Et le document en question a été publié la semaine passée.

Ainsi, et comme l’on pouvait si attendre, ce rapport de 31 pages explique que ces contrats d’armement passés avec Moscou préoccupent certains pays membres de l’Otan, à commencer par ceux de l’Europe centrale et de l’Est ainsi que par les Etats baltes, qui craignent toujours l’attitude de la Russie à leur égard, les contentieux du passé n’ayant toujours pas été évacués.

Le document s’attaque surtout à la vente par la France de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral pour 1,2 milliard d’euros ainsi que celle de deux autres en option.

« Il s’agit de la première vente d’armements offensifs importants par un pays membre de l’OTAN à la Russie. Ce contrat met en lumière les tensions au sein de l’Alliance sur les relations à adopter avec la Russie » fait valoir le rapport. Cela étant, il n’y a rien de neuf dans cette affirmation, dans la mesure où, déjà, plusieurs parlementaires américains ont critiqué ce contrat. Et si l’administration Obama ne l’a pas vu non plus d’un bon oeil, elle a laissé faire au titre de sa politique de « reset » à l’égard de Moscou.

Mais le rapport ne mentionne pas que les ventes françaises : des pays comme l’Allemagne et l’Italie sont également cités. Le premier, via le groupe Rheinmetall, a signé un contrat de 131 millions de dollars pour construire un centre d’entraînement, qualifié de « plus avancé au monde » par le document.

Quant au second, il a accordé une licence à la société d’Etat russe Oboronservis afin de l’autoriser à assembler des véhicules tactiques blindés à roues LMV. Appelés Lynx par l’armée russe, certains ont été vus à la traditionnelle parade militaire organisée tous les 9 mai sur la Place rouge. Conçu par Iveco, ce modèle a déjà été livré à plusieurs forces armées de l’Otan.

L’autre dossier qui concerne l’Italie est celui de la vente du char à roues Centauro, produit par Oto-Melara. Deux blindés de ce type ont récemment été envoyés en Russie à des fins d’évaluation. Selon un responsable de l’entreprise italienne, il se pourrait que Moscou obtienne une licence pour produire ce modèle. Seulement, cette éventualité, quand elle ne suscite pas du scepticisme, n’est pas du goût de tout le monde en Russie, à commencer par les industriels de l’armement, qui s’opposent aux importations de matériels étrangers.

Ainsi, en février dernier, le vice-premier ministre de l’époque, Dmitri Rogozine, avait déclaré que la Russie « renoncera à acheter des véhicules blindés à l’étranger dans les meilleurs délais ». « Le ministère russe de la Défense critique régulièrement le faible niveau de sécurité des blindés produits en Russie. Les producteurs nationaux prennent en considération ces réclamations et perfectionnent les véhicules en question » avait-il ajouté, se faisant ainsi l’avocat des industriels de l’armement locaux.

Cela étant, l’état-major russe voit les choses autrement. Etant donné qu’il doit moderniser 70% de ses équipements à moyen terme, il lui faut du matériel qui ne soit pas technologiquement dépassé et livré dans les temps. Ce que l’industrie russe n’est pas toujours en mesure de faire…

« En se fournissant ailleurs, le gouvernement russe maintient la pression sur son industrie de défense nationale afin de l’inciter à une plus grande compétitivité, tant sur la qualité que sur les prix et les délais de livraison » avait expliqué, en octobre 2011, au Monde Diplomatique, Rouslan Poukhov, le directeur du Centre d’analyse des stratégies et des technologies (CAST)

Link to comment
Share on other sites

La Russie achète de plus en plus d'armements à l'étranger. Selon latribune.fr, Moscou achète de plus en plus d'armements à l'étranger, n'hésitant pas à passer outre le  complexe militaro-industriel russe, "farouchement opposé aux importations d'armements étrangers". Selon le quotidien en ligne, les fournisseurs russes sont accusés de gonfler leurs tarifs, de proposer des armes technologiquement dépassées et d'être "systématiquement en retard" sur les délais de livraison. La Russie veut remplacer 70% de son armement d'ici à 2020. Elle est désormais le troisième acheteur mondial d'armes derrière les Etats-Unis et la Chine, avec huit milliards de dollars de commandes en 2011.

15 mai 12 - latribune.fr

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Record mondial pour les USA

http://www.challenges.fr/monde/20120615.CHA7598/les-ventes-d-armes-americaines-atteignent-un-record-pour-s-etablir-a-plus-de-50-milliards-de-dollar.html

Les ventes d'armes américaines ont atteint un record cette année pour s'établir à plus de 50 milliards de dollars (39,5 milliards d'euros), portées par des contrats importants avec l'Arabie Saoudite et le Japon, a annoncé jeudi 14 juin un haut responsable de l'administration Obama.

Andrew Shapiro, secrétaire d'Etat adjoint aux affaires politiques et militaires, a par ailleurs évoqué le souhait de conclure des ventes supplémentaires avec l'Inde, qui envisage un achat de 22 hélicoptères Apache pour 1,4 milliard de dollars.

Hausse de 70%, notamment grâce aux chasseurs Boeing

Ce chiffre représente une hausse de 70% par rapport aux ventes d'Etat à Etat de 2011, qui était déjà une année record, avec des ventes totalisant 30 milliards de dollars.

Le contrat de 29,4 milliards avec l'Arabie saoudite, pour la vente de 84 chasseurs Boeing F-15SA et une amélioration de sa flotte existante de 70 F-15s pour des versions plus puissantes, a été "évidemment très significatif", selon le haut responsable.

Mais ce chiffre inclut aussi la vente de chasseurs F-35 "Joint Strike Fighter" au Japon, a-t-il détaillé, "qui est évaluée à environ 10 milliards".

Se refusant à toute prévision pour 2013, il a toutefois indiqué que les Etats-Unis chercheraient à renforcer leur implantation sur des marchés cruciaux, notamment l'Inde.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Les tensions géopolitiques créées par les livraisons d'armes à la Syrie, le départ de Sarkozy et une concurrence accrue pour sur le marché russe réduisent les perspectives ouvertes par la vente du Mistral à la Russie.

Les industriel français Nexter, Thalès, Safran, Sagem, Alcatel, DCNS présentent ces jours-ci à Moscou leurs nouveautés à l’occasion du salon « Technologies et construction de machines 2012 », qui est essentiellement la réponse russe au salon de l'armement parisien Eurosatory . « Nous sommes venus pour indiquer aux Russes que nous sommes ouverts à des coopérations industrielles », explique Philippe David, directeur du développement chez Nexter Systems, dont c’est la première participation au salon....

Suite :

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20120628trib000706257/apres-la-vente-du-mistral-les-industriels-francais-de-la-defense-peinent-a-percer-en-russie.html

Link to comment
Share on other sites

Salut !

J'ai lu que les lois "anti-commissions" et la lutte contre la corruption dans les contrats d'armements en France pouvaient en partie expliquer le fait que la France n'avait plus signé de gros contrats d'armements (comme pour les frégates de Taiwan ou saoudiennes, les sous-marins au Pakistan, les Mirage en Grèce, etc.). Est-ce que ces dispositions ont eu un effet réel sur les exportations d'armements de la France ?

Merci d'avance !

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

PARIS (Dow Jones)--European Aeronautic Defence & Space (EADS) a indiqué vendredi que le groupe coopérait avec le Serious Fraud Office (SFO), l'office britannique de lutte contre la corruption et la délinquance financière, qui a ouvert une enquête sur des irrégularités présumées impliquant l'une de ses filiales basée à Riyad.

Le SFO a indiqué jeudi avoir ouvert une enquête pénale sur des allégations concernant GPT Special Project Management. Un ancien salarié a laissé entendre en mai dernier que GPT avait soudoyé des responsables saoudiens pour obtenir un contrat de systèmes de communication de 3,3 milliards de dollars.

La filiale d'EADS aurait fourni à ces responsables des voitures, des bijoux et des malettes de billets de banque par le biais d'intermédiaires, selon des articles de presse citant cet ancien salarié.

http://www.bfmbusiness.com/bourse/depeche/eads-d%C3%A9clare-coop%C3%A9rer-avec-londres-dans-lenqu%C3%AAte-sur-sa-filiale-saoudienne-176306

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...