Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Marine] Taiwan


g4lly
 Share

Recommended Posts

Les Etats Unis livrent les premiers missiles UGM-84L Harpon Block II à la marine taïwanaise pour équiper ses 2 SSK hollandais.

 

Le contrat porte sur 32 missiles UGM-84L, 2 missiles d'entrainement et 2 systèmes de contrôle d'armement. Il s'étale de 2008 à 2016 avec un montant total de 195 M$.

 

Le MoD taïwanais avait également passé une commande de 7,6 Md$ auprès des Etats Unis pour 12 patrouilleurs ASW P-3C, 30 hélicoptères d'attaques AH-64E et 60 UH-60M. 3 P-3C et 6 AH-64E ont déjà été livrés, les UH-60M seront livrés à partir de Novembre 2014.

 

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

hum... Taïwan n'aurait elle pas intérêt à investir le gros de sa marine sur une grosse flotte de soums ?

 

Qui veut bien encore les vendre au Taïwan au jour d'aujourd'hui?

 

Ce qui est dommage, c'est qu'ils ont tout à fait la capacité de le faire eux-même...

 

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

De fait, le programme de sous-marin est une priorité mais il faut trouver un vendeur. Pour construire des sous-marin il faudrait quand même de solides investissements financiers et techniques... et un accord politique. Or avec la "guerre" KMT / DPP ce sera difficile d'y arriver.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

ROC Navy christens its first Catamaran Corvette "Tuo River"

uA4insp.jpg

 

Taiwan's first unit in a new class of 12 catamaran corvettes was christened Friday. The "Tuo River" was Christined during a cereomny held in Suao in northeastern Taiwan's Yilan county. The corvette will undergo a series of sea trials before its commissioning expected in the first half of 2015.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1637

Ils vont vite là bas

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...
  • 1 month later...

RoC Navy tested its new Hsiung Feng III Anti-Ship Missile with several live launches

https://www.youtube.com/watch?v=CJXpAOsv840


Taiwan's main weapons research and development unit released a video and several photos of the test launch of its Hsiung Feng III missile for the first time on December 2nd. The HF-3 missile is seen launched from a land based test platform as well as from a ROC Navy (Republic of China - Taiwan) Cheng Kung-class frigate.

RoC Navy tested its new Hsiung Feng III/HF-3 Anti-Ship Missile with several live launches
Link to comment
Share on other sites

Video: ROC Navy Catamaran Corvette "Tuo River", first Taiwanese LCS, Conducting Sea Trials

https://www.youtube.com/watch?v=wxA4pEE_KjA


The ROC Navy (Republic of China - Taiwan) released a video showing its first catamaran corvette "Tuo River" conducting trials at sea. The sea trials started in September 2014. According to ROC Navy officials, the corvette already demonstrated its ability to reach the required top speed of 38 knots during the ongoing sea trials.

Video: ROC Navy Catamaran Corvette "Tuo River", first Taiwanese LCS, Conducting Sea Trials
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je me posais la même question.

 

Ou alors ce qu'on voit sont les supports des packs missiles (sortes d'échelles). Je pencherais pour ça, les câblages visibles au bas des "échelles" me semblent être des "bretelles" servant à l'interface missiles-navire.

 

Ça collerait avec les zones sombres qui doivent être des surfaces traitées pour protéger la structure du navire du souffle du départ missile; ces zones ont l'air de correspondre aux portes visibles sur les flancs: celles-ci doivent s'ouvrir au moment du départ des munitions pour laisser passer la flamme des propulseurs.

Edited by ascromis
Link to comment
Share on other sites

Taiwan-Hsiung-Feng-III725.jpg

Taiwan’s Hsiung Feng III supersonic anti-ship missile is currently in production and deployed on some of the ROC Navy corvettes and frigates. The 20 foot long (about six meters) missile has body diameter of 18 inch (457 mm, excluding fins and boosters). Its launch weight is 3000 lbs (1,361kb). the warhead weight is about 500 pound (225 kg.)

 

Taiwan publicize Hsiung Feng III supersonic anti-ship missile tests

http://defense-update.com/20141218_hsiung-feng-iii.html?utm_source=Subscribers&utm_campaign=07646e74d7-Land_Warfare_Weekly10_4_2014&utm_medium=email&utm_term=0_3e00b99948-07646e74d7-165216549#.VJktDdpAKs

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Taïwan espère pouvoir achever les plans de conception de ses propres sous-marins d'ici 2019

5xKvROzAn5RaKlHPvPT-azl72eJkfbmt4t8yenIm

The Navy is in the process of establishing a project to build submarines on its own, Navy chief of staff Hsiao Wei-min said Thursday during a legislative hearing.
According to ruling Kuomintang party Legislator Lin Yu-fang, between 2016 and 2019, the Navy is supposed to complete a design blueprint and budget NT$3-4 billion (US$98-131 million) for the project.
In 2001, then-US president George W Bush moved to help Taiwan acquire eight diesel-electric submarines, but there has been little progress since then, prompting Taiwan to seek its own solution.

www.wantchinatimes.com/news-subclass-cnt.aspx?id=20141114000005&cid=1101&MainCatID=11

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 6 months later...
  • 1 month later...
  • 9 months later...

Le 1er Juillet 2016 vers 08h15 heure locale, la marine taïwanaise a tiré par erreur un missile ASM supersonique Hsiung Feng III depuis la corvette 610 Jin Jiang de classe Jin Jiang, l'incident a eu lieu lors d'une vérification du système.

Le bâtiment de 500t se trouvait dans la base navale Zuoying situé à Kaohsiung, la deuxième ville de Taïwan au Sud de l'île, au moment de l'incident. Le missile s'est amerri 40 nm plus loin dans les eaux des îles Pescadores, la marine a déployé un hélicoptère S-70C et plusieurs navires pour tenter de retrouver l'épave du missile. Selon le MoD taïwanais, il n'y a pas encore de réaction côté armée chinoise.

kXlnSoY.jpg
La carte de l'incident présentée par le MoD taïwanais lors de la conférence de presse de ce matin

L'investigation est en cours pour comprendre comment le processus de tir réel a pu être déclenché alors que selon les anciens officiers interviewés, il aurait nécessité 3 étapes majeures dont une avec la clé du tir et qui durent environ 10 minutes.

Le missile Hsiung Feng III est un ASM supersonique avec ramjet à ergol liquide. Son prototype Qing Tian a été dévoilé au public par National Chung-Shen Institute of Science & Technology en 1999, et le missile lui-même en 2007 lors du défilé national. 120 missiles ont été produits jusqu'à 2013 et équipent 8 frégates de classe Perry ainsi que 8 corvettes de classe Jin Jiang dont le 610 Jin Jiang.

La performance de Hsiung Feng III suscite de très nombreuses spéculations. Selon la page de présentation de National Chung-Shen Institute of Science & Technology, la portée du missile est "supérieure à 100 km".

ih9mPhD.jpg
L'ASM Hsiung Feng III : on peut remarquer que les boosters à ergol solide, qui permettent au missile d'atteindre la vitesse d'allimage du ramjet, ne sont pas intégrés dans la chambre de combustion de ce dernier. Une caractéristique typique de missile ramjet de l'ancienne génération comme le C101 ou le C301 chinois proposés à l'export.

A noter qu'aujourd'hui est également le jour du 95ème anniversaire du parti communiste chinois, il va sans dire que les médias s'en donnent à cœur joie pour spéculer sur le lien éventuel entre ces deux événements.

Henri K.

Edit : Selon le blog officiel du groupe chinois CASIC d'aujourd'hui, des missiles SAM HQ-9 ont failli être lancés suite au tir de Hsiung Feng III. Aller savoir si ce petit message est sérieux ou pas...
g5I9yQu.jpg

Edited by Henri K.
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

L'ASM supersonique Hsiung Feng III tiré par erreur ce matin a causé 1 mort et 3 blessés, l'information est rendue public cet après-midi lors d'une nouvelle conférence de presse du MoD taïwanais.

LIx2egQ.jpg
Le porte-parole du MoD taïwanais (gauche) et le chef d'état-major de la marine à la conférence de presse de cet après-midi

Le porte-parole Zhong Ji CHEN a présenté les plus plates excuses à la famille du capitaine de bateau de pêche qui a été touché par le missile. Les 3 autres membres de l'équipage du bateau de pêche ont été légèrement blessés alors que le capitaine s'est trouvé la mort lors de l'incident.

MNGP5eR.jpg
Le bateau de pêche touché par le missile a été remorqué au port, la détonation de la tête de 225kg d'explosive ne semble pas avoir eu lieu.

Le missile de plus d'une tonne aurait percé puis traversé la structure centrale du bateau. Selon l'État-major de l'armée taïwanaise, l'erreur est causée par la mauvaise manipulation d'un second-maître.

Sur la question de savoir si l'armée taïwanaise a informé la Chine de ce tir, CHEN indique que l'affaire est rapportée au Conseil de sécurité nationale du Taïwan et ce genre de communication n'est pas sous la responsabilité de la marine. L'investigation est toujours en cours pour connaître les détails techniques, comme par exemple pourquoi l'autodestruction du missile n'a pas eu lieu, ou encore comment le processus de ciblage et de guidage a été déclenché.

Selon l'officier d'une station de radar de la marine ROC à Zuoying, des signaux de radar de conduite de tir chinois ont été détectés 1 seconde après le lancement de Hsiung Feng III, signe que l'armée chinoise était sur le point de riposter ou d'intercepter le missile. Les signaux chinois sont revenus à la normal cinq secondes après que le missile s'est écrasé en mer.

Personnellement j'ai un (gros) doute sur ce rapportage, vu la distance que sépare Kaohsiung et la côte Est de la Chine, le délai de réaction ainsi que le type de signaux de radar indiqué. Il s'agirait donc soit une imagination habituelle des "journalistes impressionnistes", soit une exagération des faits rapportés. Toutefois, si cela se confirme quel que soit la forme, on pourra créer le lien avec le message du blog du groupe CASIC de ce matin.

Henri K.
 

Edited by Henri K.
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le commandement de la marine et le ministère de la défense taïwanais ont de nouveau organisé une conférence de presse vendredi soir à 19h30, la 3ème en une seule journée, pour donner plus de détails sur l'incident du tir par erreur d'un ASM supersonique Hsiung Feng III, qui a causé 1 mort et 3 blessés sur un bateau de pêche local.

Selon le commandant de la flottille 131 qu'appartient la corvette 610 Jin Jiang où l'incident a eu lieu, le second-maître Jia Jun GAO n'a pas respecté la procédure standard (SOP) et aucun officier n'était présent au moment du fait. Le missile a été lancé à 08h15 et a atteint la "cible" 2 minutes plus tard.

L'amiral Shu Guang HUANG, commandant en chef de la marine taïwanaise, indique que la corvette était en train de procéder à une évaluation des matelots dans une simulation de combat. Les instructeurs ont créé un scénario de simulation où "les navires ennemis sont entrés dans les eaux des îles Pescadores", c'est ainsi que les paramètres de tir ont été saisis dans le système de la corvette.

W4ah6FR.jpg
Le commandant en chef de la marine taïwanais s'excuse pour le tir par erreur, c'est la 2ème fois en quelques jours que l'amiral présente ses excuses au public. 3 soldats du corps des marines taïwanais ont torturés et pendus un chien errant fin Juin, provoquant la colère des défenseurs d'animaux de la ville de Kaohsiung.

Au moment du tir virtuel, le second-maître a obtenu l'autorisation de mise en ligne du missile de son supérieur, un lieutenant de vaisseau. Il a ensuite contourné les 4 autres étapes de confirmation, à savoir confirmer la mise en alimentation du système de lancement, confirmer le modèle de combat, double autorisation de sous-officier de missile et d'officier d'armement, et l'autorisation du tir du capitaine. Le second-maître a choisi le modèle de combat avec missile réel au lieu de simulation, puis appuyer sur le bouton "Lancer".

D'après le communiqué, tous les sous-officiers et officiers étaient "en réunion", laissant le second-maître seul sur les lieus, alors que la procédure demande que les officiers et le capitaine de la corvette soient présents au moment du tir.

La sanction a également été communiquée hier lors de la conférence, le commandant en chef de la marine a reçu un avertissement, le commandant de la flotte et le commandant de la flottille 131 reçoivent 2 avertissements, le second-maître en question ainsi que ses 3 supérieurs hiérarchiques directs reçoivent entre 1 à 2 avertissements graves. Les responsabilités pénales seront traitées à part.

jofweTU.jpg
La liste des sanctions

Les réactions sont vives chez les internautes taïwanais, il y a ceux qui sont rassurés par la qualité de leur arme car selon eux si Hsiung Feng III peut détecter et toucher un bateau de pêche, il pourra certainement faire de même sur le porte-avions chinois, il y a aussi ceux qui s'interrogent sur comment un tel missile a pu être lancé avec un seul homme, et si c'est réellement un incident involontaire, sachant que la Chine fête le 95ème anniversaire de la création du parti communiste le même jour.

A ce sujet, si on écarte les discussions autour de la théorie du complot, qui emmènent nul part à notre niveau, y-a-t-il un réel risque qu'un tel tir par erreur puisse provoquer une réaction militaire de la Chine ?

En ignorant complétement si les AWACS comme KJ-200, KJ-500 et KJ-2000 de la marine et de l'armée de l'air chinoise étaient en patrouille dans la zone, ou s'il y a des bâtiments de la marine chinoise présents dans la région au moment de l'incident, on ne peut pas savoir si l'armée chinoise ait détecté la mise à feu du missile si ce dernier emprunte un profil de vol L-H-L. Mais vu que le missile Hsiung Feng III n'a volé que de 2 minutes et a touché un bateau de pêche près de Penghu (les îles Pescadores), nous pouvons supposer qu'il a adopté un profil L-L-L et donc en principe les radars de veille au sol à l'autre côté du détroit de Formose, situés à plus de 280 km de Kaohsiung, ne peuvent pas le voir.

En revanche, il existe au moins un radar haute fréquence à ondes de surface chinois (HFSWR), officiellement appartenant à la SOA (State Oceanic Administration) mais en réalité administré par l'armée chinoise, qui pourrait détecter le vol du missile. Ce radar chinois de modèle OSMAR localisé à Longhai peut détecter les engins volants trans-horizons à plus de 200km et il est en place depuis plus de 8 ans, un autre modèle civil est installé sur l'île de Dongshan un peu plus au Sud mais semble être utilisé pour analyser le courant maritime et la météorologie.

Bien que ce genre de radars détecte assez mal l’altitude des cibles, mais cela donne un délai de réaction beaucoup plus confortable que si on doit se fier aux radars au niveau du sol qui sont limités en portée par l'horizon (entre 35,7 à 41 km) sur les cibles rasantes.

MzjwWPL.jpg
Émetteur du HFSWR de Longhai

nK0ZXdT.jpg
Récepteur du HFSWR de Longhai : Il se situe à 2km de l'émetteur et est long de 650m

RTvCyg8.jpg
Les HFSWR sont équitablement répartis sur la côte Est de la Chine, certains sont militaires, d'autres civils.

Quant bien même que les Chinois ne voient pas partir le missile, est-ce que le Hsiung Feng III peut atteindre la côte chinoise ? Vu la configuration, le niveau techologique et la taille du missile, j'en doute fort. J'ai dessiné rapidement le schéma suivant en me basant sur la carte communiquée par le MoD taïwanais, si le missile suit sa route initiale sans heurter le bateau de pêche, il devrait arriver sur la côte de Xia'men environ 300km plus loin, mais en profil L-L-L si le missile peut faire 130km c'est déjà pas mal, et même en L-H-L je ne suis pas certain qu'il puisse dépasser les 200km. Donc au mieux il finira sa course dans l'eau.

whNVOlx.jpg
La zone de l'impact du missile avec le bateau de pêche devrait se situer entre les deux cercles blancs (entre 80 et 122km du port de Kaohsiung)

Il reste encore beaucoup de questions sur cette affaire, la suite à suivre...

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...