Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Marine] Taiwan


g4lly
 Share

Recommended Posts

il y a 21 minutes, Banzinou a dit :

Le français Thales serait pressenti pour moderniser les frégates légères furtives taïwanaises

http://www.opex360.com/2021/02/23/le-francais-thales-serait-pressenti-pour-moderniser-les-fregates-legeres-furtives-taiwanaises/

Franken fregates !

Avec une petite etreur sans doute sur Opex : missiles Sky bow, pas Sea bow (K-saam, Coréens)

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Sky_Bow

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Banzinou a dit :

Le français Thales serait pressenti pour moderniser les frégates légères furtives taïwanaises

http://www.opex360.com/2021/02/23/le-francais-thales-serait-pressenti-pour-moderniser-les-fregates-legeres-furtives-taiwanaises/

Compléments par là ... Pas simple car, en // de la rénovation NG, il s'agirait de mettre des missiles indigènes Taïwanais, dérivés de missiles AA, dans une copie sous licence - mal payée - de VLS US Mk41 de LM ... 

https://www.navalnews.com/naval-news/2021/02/taiwan-to-upgrade-its-la-fayette-frigates-with-new-air-defense-combat-systems/

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Une question bête, peut être que cela existe déjà, mais ne serait-il pas possible d'installer des caissons remplis de torpille (ex: 8/caisson) autour de Taiwan couplés avec des détecteurs passifs et des drones actifs.

on appellerait ça un de champs de mine mobile ou un champs de torpille.  

Les caissons pourrait être installer ou récupérer par des sous-marins pour les changer de place de temps en temps de façon discrète. Avoir des caissons même avec une mobilité réduite pour alourdirait le coût de l'ensemble.

Le rayon d'action d'une torpille lourde c'est quoi du 40 km 50km max? ça assure une bonne surface de couverture.

Éparpiller des caissons un peu partout pourrait rapidement devenir relou pour une flotte d'invasion.

l'avantage, mais je me trompe peut être, est le coût en plus d'une certaine résilience comparer à des sous-marins. Il n'y a pas besoin d'équipages. On peut avoir une défense en profondeur.

Après le gros problème va être de gérer la communication entre les caissons, les moyens de détection passif et le centre de gestion qui soit sur l'île ou dans un sous-marin.

il doit bien exister des moyens discrets de communiquer avec toutes les composantes du systèmes sans être trop bruyant.

 

Désolé, de cette divagation mais je suis un ignare dans le domaine.

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@almanae Cela existe déjà au moins au niveau unitaire depuis la guerre froide avec des ''mines'' relâchant une torpille. Coté américain, cela s'appelle une CAPTOR pour « enCAPsulated TORpedo », soit « torpille encapsulée », ;)

Peut on les utiliser de manière ''collaborative'' comme une batterie côtière en haut fond ? avec de la fibre optique peut être.

Edited by collectionneur
Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta réponse. J'aime beaucoup la dénomination batterie de haut fond. Pour la fibre optique j'y avais pensé mais comme je pense que ces caissons doivent garder une certaine mobilité pour éviter d'être cartographié. Ça me posait un petit problème. j'aime bien ta dénomination:  Batterie côtière en haut fond. Cela traduit exactement ma pensée. bon par contre j'ai vérifié la profondeur de 40 à 20m. c'est pas beaucoup pour planquer un conteneur de 8 torpilles.

Effectivement, je ne connaissais pas ce type de mine (CAPTOR). C'est vieux en plus.

Cela ayant chatouiller ma curiosité, j'ai un peu plus gratté.

J'ai trouvé un autre type de mine SLMM (Submarine-Launched Mobile Mine)

http://www.military.cz/usa/navy/weapons/mines/mines_en.htm avec les dates de mises en services.

J'ai trouvé d'autres infos aussi

https://media.defense.gov/2020/May/18/2002302043/-1/-1/1/NPG17.PDF

Mk 62/63/65 Naval Quickstrike MinesDescriptionThe in-service Quickstrike family of aircraft-delivered bottom mines is being enhanced significantly by procurement of the programmable Target Detection Device (TDD) Mk 71. Engi-neering development efforts include new advanced algorithms for ship detection, classification, and localization against likely threats, including quiet diesel-electric submarines, mini-subs, fast patrol boats, and air-cushioned vehicles. The Quickstrike mines include one dedicated thin-wall mine—the 2,300-pound Mk 65 weapon—and two mines converted from conventional bombs using the Conversion Kit Mk 197: the Mk 62 500-pound and Mk 63 1,000-pound mines.StatusIn-service support continues for current inventories, and fund-ing is in place for algorithm development and procurement of the 98SECTION 4: EXPEDITIONARY FORCESTDD Mk 71 and associated hardware for Conversion Kit Mk 197. Aircraft integration and testing are ongoing to certify this new configuration for use on various Air Force and Navy aircraft. DevelopersSECHAN Electronics, Inc.Lititz, Pennsylvania

Submarine Launched Mobile Mine (SLMM) DescriptionThe submarine launched mobile mine is a bottom influence mine that is launched from Los Angeles/Improved Los Angeles(SSN 688/688I)-class submarines, using a Mk 37 torpedo pro-pulsion system and the Target Detection Device (TDD) Mk 57 as its sensing mechanism. SLMM provides the Navy’s only clan-destine mining capability. The SLMM has been in-service since 1983 and was originally scheduled to be phased out by the end of 2012. However, in December 2012, the Chief of Naval Operations directed retention of a specific quantity of SLMMs in a Ready for Issue status—the exact number is classified.StatusSLMM support and maintenance continues, provided by the Naval Munitions Command Unit Guam. All in-service weapons are maintained in an all-up round status and as Ammunition Condition Code A: Ready for Issue. Future efforts will certify the Navy’s advanced Mk 71 TDD into the weapon system to add greater targeting flexibility.

Il semble que les chinois aient aussi des équivalents fait  à base de torpille russe. Depuis ils ont peut être amélioré le système.

les coréens, on semble-t-il aussi ce même genre de jouet.

https://www.lignex1.com/web/eng/product/product.do?category=01&part=03&model=05#categoryMenu

https://asiatimes.com/2020/09/usaf-eyes-b-52s-dropping-sea-mines-to-defend-taiwan/

Bon il semble que le le coût des mines est prévu. Les chinois semblent s'attendre à être bien accueilli de ce côté aussi.

https://www.defenseworld.net/news/27890/Chinese_Navy_Minesweepers_Exercise_to_Break_Taiwan_Sea_Mines_Ring

Conclusion :

Merci encore et je serai moins con en me couchant ce soir.

Question suivante

Pourquoi les américains n'ont que 11 chasseurs mines dépassés.

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, almanae a dit :

 

J'ai trouvé un autre type de mine SLMM (Submarine-Launched Mobile Mine)

http://www.military.cz/usa/navy/weapons/mines/mines_en.htm avec les dates de mises en services.

Du côté sovieto-russe, il y a dans le genre

- la mine MDS-1 automouvante lançable à distance" de sous-marin

- la MHSM qui fonctionne sur le même principe, mais avec une torpille super cavitante

- les MTPK-1 et 2 avec torpille super-cavitante, la seconde ayant été probablement livrée à la Chine

Pour les mines de ce côté là, il y a le site incontorunable

https://www.allmines.net/catalog/russia/mines/ 

A+

Edited by mudrets
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, almanae a dit :

Pourquoi les américains n'ont que 11 chasseurs mines dépassés.

 

C’est un sujet récurrent de préoccupation... puis ils reprennent du destroyer...

[edit et ils ont aussi des helicos : Sea Dragon]

Peut-être aussi parient-ils sur leurs capacités de frappe à distance : rester ds les eaux bleues, se diluer...

J’ai mis là un document de synthèse intéressant sur le sujet, si tu veux creuser

 

Edited by Hirondelle
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 4 months later...

Le premier sous-marin de "conceptionTaïwan" sera lancé plus tôt que prévu

Le 21 juillet 2021, le média taïwanais Liberty Times Net (LTN) a annoncé que le premier prototype du sous-marin de défense autochtone (IDS) de Taïwan devrait être lancé en septembre 2023.

Tso-Juei Hsu 25 juil. 2021

Le premier sous-marin indigène de Taïwan devrait maintenant être lancé en septembre 2023.

Il a été signalé que les hauts responsables de la sécurité nationale taïwanais cherchaient à accélérer le calendrier de construction de l'IDS et souhaitaient que le sous-marin soit lancé au premier semestre 2024, puis livré à la marine ROC en 2025, en raison du changement massif à Taïwan. -Relations avec la Chine.

LTN a cité un responsable militaire anonyme affirmant que les institutions concernées avaient mené des enquêtes complètes pour terminer la construction le plus tôt possible tout en respectant des normes de qualité de construction élevées, afin de lancer le sous-marin en septembre 2023 comme prévu par les hauts responsables de la sécurité nationale.

Il a été signalé en mars 2021 que le projet IDS progressait après le feu vert des États-Unis pour la fourniture d'équipements clés (connus sous le nom de technologies de la «zone rouge»), tels que l'intégration de systèmes de combat, les systèmes de sonars numériques, les mâts optroniques (périscopes), les torpilles, les tubes lance-torpilles et autres équipements de combat et moteurs diesel.

Cérémonie de lancement de la construction du sous-marin IDS. Photos du CSBC

La construction de l' IDS a commencé en novembre 2020 et l'assemblage devrait être achevé d'ici la fin de 2022, tandis que les systèmes seront installés début 2023, selon le rapport de LTN.

Et en raison du traitement croissant de la Chine, l'armée taïwanaise tentera également d'avancer la livraison de torpilles. Les États-Unis ont annoncé la vente de 18 torpilles lourdes (HWT) MK-48 Mod6 Advanced Technology (AT) à Taïwan en mai 2020.

En juin 2017, les États-Unis ont annoncé qu'ils vendraient 46 torpilles MK-48 Mod6 à Taïwan. Mais au final, ROC Navy n'en a acheté que 28 en raison du budget limité. Un total de 46 torpilles lourdes MK-48 devait être livrée d'ici 2028, maintenant l'armée taïwanaise essaiera de toutes les livrer d'ici 2026.

Force sous-marine actuelle de Taïwan

ROC Navy (Taiwan) Classe Chien Lung SSK Hai Hu (Sea Tiger) (SS-794). Photo de la marine ROC

La ROC Navy possède actuellement 4 sous-marins. Deux d'entre eux sont millésimés de la Seconde Guerre mondiale et ont été transférés des États-Unis dans les années 1970. Le SS-791 ROCS Hai Shih (lion de mer) était l'ancien USS Cutlass de la classe Tench (SS-478), le ROCS Hai Pao (sceau) était l'ancien USS Tusk de la classe Balao (SS-426), tous deux ont reçu le Greater Underwater Propulsion Power Program (GUPPY) conversion, donc officieuse appelée classe Guppy à Taïwan. Deux navires sont toujours opérationnels et seraient capables de combattre.

Les deux autres appartiennent à la classe vieillissante Chien Lung (Sword Dragon), également connue sous le nom de classe Hai Lung (Sea Dragon). ROCS Hai Lung (Sea Dragon) SS-793 et ROCS Hai Hu (Sea Tiger) SS-794 ont été achetés aux Pays-Bas dans les années 1980.

La classe Chien Lung était équipée de torpilles lourdes AEG SUT 264 de fabrication allemande. L'Indonésie a vendu des torpilles SUT de production sous licence à Taïwan dans les années 1980, en échange d'argent, de péniches de débarquement et de 100 000 tonnes de riz.

En 2008, les États-Unis ont annoncé que 32 missiles UGM-84 Harpoon Block II, ainsi que des systèmes de contrôle d'armes, d'autres équipements et services associés ont été vendus à Taïwan. Le ministère de la Défense nationale de la République de Chine a confirmé l'existence de la vente et de la livraison en 2013.

https://www.navalnews.com/naval-news/2021/07/taiwans-first-indigenous-submarine-to-be-launched-ahead-of-schedule/

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

“The ROC Navy will be allocated NT$43.15 billion to upgrade the combat management system, radar system, air defense missile system of its six La Fayette type, Kang Ding-class frigates from 2021 until 2030. The Sea Chaparral missiles currently fitted aboard the Kang Ding-class will be replaced with Sea Sword II (海劍二, also called TC-2N), developed by National Chung-Shan Institute of Science and Technology (NCSIST). Sea Chaparral is notorious for its alleged extremely short 5 to 8 km range. An anonymous said more than 200 Sea Sword II missiles will be mass produced in the coming years.”

 

https://www.navalnews.com/naval-news/2021/09/taiwans-2022-defense-budget-an-overview-of-the-new-naval-programs/

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...