Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

MBT Leclerc : Genèse/Vie opérationnelle/Futur


francois
 Share

Recommended Posts

… C’est juste incroyable ces documents. Je m’étonne que ces brevets soient consultables en accès libre. 

Alors évidemment, suite au sujet de la discussion sur la « copie » du système de chargement automatique du Leclerc, tout s’explique, tu mets en place un équipe d’ingénieurs et très rapidement ils arrivent à un résultat probant.

Il y a toujours l’option que GIAT est vendu le brevet à ce consortium ou que le brevet soit « tombé » dans le domaine public.

Merci des liens @turret

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ardachès a dit :

… C’est juste incroyable ces documents. Je m’étonne que ces brevets soient consultables en accès libre. 

C'est tout le principe d'un brevet d'être publique

Si tu veux cacher quelque chose tu ne fais surtout pas de brevet 

D'ailleurs aucun tour de magie au monde n'est breveté :happy:

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Si GIAT a fait breveter ce système c'est qu'ils ont estimé qu'à l'époque ca les protégeait qu'un concurrent fasse rapidement une copie conforme. Depuis de l'eau a coulé sous les ponts et les concurrents ont eu le temps de concevoir leur propre système sans contrevenir au brevet de GIAT, même si bien sûr il se sont inspirés du pionnier. Il n'est évidemment pas possible de breveter le concept en lui même.

Edited by Julien
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, clem200 a dit :

C'est tout le principe d'un brevet d'être publique

Si tu veux cacher quelque chose tu ne fais surtout pas de brevet 

D'ailleurs aucun tour de magie au monde n'est breveté :happy:

Sous réserve que le jeu en vaille la chandelle. Tout doit être question d’argent. Le marché des chargeurs automatiques pour char n’est pas suffisamment lucratif pour que des poursuites soient engagées. D’autant plus que dans tout pays le secret défense est là pour empêcher quelque enquête.

Le marché des vaccins ou des microprocesseurs bien plus importants, sont plus sujets à ces pratiques de copies et à leurs suites pénales.

Après, je pourrais passer cent fois devant un chargeur automatique, prendre autant de clichés que je veux, qu’évidemment je serai personnellement incapable d’en concevoir un à l’identique. Ce que je veux dire c’est qu’il faut avoir les compétences pour le faire et que l’intérêt d’une telle copie c’est de gagner du temps et de l’argent, ce qui est loin d’être négligeable.

Lors des salons qu’ils les exposaient, peut-être aurait-il fallu dissimuler les parties les plus sensibles. Ça n’aurait fait que retarder les événements à partir du moment où le char était vendu à un tiers ou simplement en dotation dans l’armée de TERRE.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
il y a 48 minutes, BP2 a dit :

Bonjour,

Quelqu'un pourrait me décrire ce qui va être modifié ou changé sur les Leclerc revalorisés à mi vie ?

… A priori tu as un bon résumé dans cet article du média FOB

En résumé :

Renforcement du blindage en général

Incorporation de blindage réactif

Nouveau tourelleau téléopéré

Nouvelle vétronique (Bulle Scorpion)

:smile:

Révélation

Eurosatory 2022 : évaluation technico-opérationnelle en vue pour le Leclerc XLR

Après une série d’essais menée par la Direction générale de l’armement (DGA), l’évaluation technico-opérationnelle du char Leclerc rénové par la Section technique de l’armée de Terre (STAT) devrait démarrer au sortir de l’été, apprend-on au salon Eurosatory.

Quelques spécialistes de la STAT ont déjà pu approcher la nouvelle mouture du Leclerc, mais essentiellement en renfort de la DGA. Les essais menés par celle-ci étant concluants, l’EVTO va pouvoir démarrer après la réception du premier véhicule, en septembre prochain.

L’objectif principal du programme Leclerc RMV (rénovation à mie-vie) relève de la protection et de l’intégration avec Scorpion. Des éléments de blindage réactif sont rajoutés sur les flancs et l’avant, combinés avec un blindage « cage » sur l’arrière et la nuque de tourelle, un renforcement du plancher et l’intégration du brouilleur anti-IED BARAGE. Ces briques, de même que le nouveau tourelleau téléopéré T2B fourni par FN Herstal et à l’origine essentiellement axé vers le combat en zone urbaine, forment un kit dans lequel le cavalier vient « piocher » en fonction de sa mission.

Le Leclerc XLR reçoit par ailleurs la vétronique nécessaire « pour qu’il puisse dialoguer dans la bulle Scorpion ». Il s’agira d’installer le Système d’information du combat SCORPION (SICS) et quelques boîtiers et interfaces, dont deux écrans tactiles multifonctions (MFD) pour le chef de char et le tireur. 

Au travers de cette phase d’EVTO, la STAT validera les performances en termes d’agression et de mobilité sur différents terrains, par temps chaud et temps froid. Tout au long du cycle, la STAT se laissera la possibilité d’émettre des recommandations en vue de futurs rétrofits limités.

Sauf écueil majeur, de 10 à 20 des 200 exemplaires attendus d’ici 2030 pourraient être livrés aux régiments de cavalerie vers la fin 2023. Les quatre premiers chars de série resteront par contre à disposition de la STAT et de la DGA en vue de la poursuite des évaluations.

Le programme RMV ne ferme pas totalement la porte à l’adoption, dans un second temps, d’autres types de munitions de 120 mm. Difficile de ne pas penser à l’obus flèche SHARD de Nexter Arrowtech, désormais en fin de qualification industrielle. Le chapitre protection n’est pas non plus totalement fermé. L’intégration potentielle de systèmes de protection active sera à chercher du côté des programmes PRONOIA et PROMETEUS conduits par la DGA. Le premier propose une solution « soft kill », le second une solution « hard kill ». Tous deux s’inscrivent dans la suite du programme Scorpion. 

Quid, enfin, des 22 chars qui ne font pas partie de la cible XLR et dont l’avenir n’est pas connu ? La question reste ouverte et différentes options sont à l’étude au sein de l’EMAT, nous explique-t-on.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

48 minutes ago, BP2 said:

Bonjour,

Quelqu'un pourrait me décrire ce qui va être modifié ou changé sur les Leclerc revalorisés à mi vie ?

  • Scorpionisation ... Scorpion, SICS et radio CONTACT, blue force tracking, réalité augmentée.
  • Changement de la TurboMachine.
  • Armement téléopéré.
  • Pré-blindage latéraux plus enveloppant, et cage à l'arriere.
  • Blindage du plancher.
  • Brouilleur.

Aucune idée des modification concernant l'optronique ...

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, g4lly a dit :

Changement de la TurboMachine.

… Etonnement dans les articles qui évoquent le XLR il n'y a pas mention de ce changement … C'est un vœu pieux ?

Sinon au sujet de l'évaluation par la STAT  (Source FOB)

Les Leclerc XLR et DCLR en EVTO

Nexter a franchi un autre jalon majeur dernièrement, cette fois dans le segment haut de Scorpion. Un prototype de char Leclerc rénové (XLR) a été confié il y a quinze jours à la DGA à des fins d’évaluation technico-opérationnelle (EVTO), cinq mois à peine après la notification d’une première tranche de 50 exemplaires. Les forces « vont tester les améliorations que nous leur proposons et qu’ils nous ont demandées », détaille Nexter. Les RETEX fixeront le besoin et autoriseront l’entrée en production. 

Moins complexe, la version rénovée du dépanneur de char Leclerc (DCLR) est quant à elle évaluée par les forces depuis quatre mois. Un second dépanneur arrivera à la mi-octobre à Roanne. Ce premier exemplaire de série servira à valider l’industrialisation des 16 exemplaires suivants. 

Pour des raisons évidentes d’efficacité, l’opération de rénovation du Leclerc sera couplée aux visites profondes. Le schéma est sensiblement différent pour le DCL. Sa visite profonde continuant d’être effectuée à Gien par le SMITer, l’enjeu pour les maintenanciers étatiques sera de pouvoir fournir un véhicule présentant un état technique suffisant pour être rénové. 

Pour Nexter, l’objectif sera de parvenir à sortir 34 XLR et quatre DCLR en moyenne par an d’ici à la fin de la décennie. La livraison des 50 premiers XLR, commandés le 1er juin 2021, s’échelonnera entre 2022 et 2024. Le ministère des Armées prévoit par ailleurs d’affermir une seconde tranche de 50 chars l’an prochain. 

Certaines évolutions sont communes aux deux plateformes. Hormis l’entrée dans la bulle Scorpion avec l’ajout de la radio CONTACT et du système d’information du combat Scorpion (SICS), chaque véhicule recevra un tourelleau téléopéré (TTO). Il s’agit du TTO T1 d’Arquus pour le DCLR et du TTO T2B pour le XLR, dérivé du modèle deFNder Medium de l’armurier belge FN Herstal. Sa production a démarré, apprenait-on lors du salon londonien DSEI. Il embarquera une MAG 58 de calibre 7,62 mm et un bloc optronique Safran identique à celui du TTO T2 français, monté sur le Griffon. Le XLR conservera également une mitrailleuse MAG 58 manuelle montée sur la tourelle. 

Côté Leclerc, l’effort s’étendra à d’autres volets. « La rénovation du char Leclerc va consister à améliorer sa protection globale, tant au niveau du plancher que sur les flancs. Nous allons traiter beaucoup d’obsolescences et augmenter les capacités d’observation du véhicule », rappelle l’industriel. 

En plus du brouilleur anti-IED Barage, plusieurs nouveaux kits pourront être montés selon le besoin : un plancher anti-IED pour la surprotection ventrale, des caissons de blindage réactif explosif (ERA) et un grillage anti-RPG « maison » pour la surprotection latérale. Pour franchir ce cap, l’interface homme-machine, le logiciel embarqué, certains moniteurs et épiscopes seront refondus ou remplacés. 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ardachès a dit :

… Etonnement dans les articles qui évoquent le XLR il n'y a pas mention de ce changement … C'est un vœu pieux ?

Sinon au sujet de l'évaluation par la STAT  (Source FOB)

Les Leclerc XLR et DCLR en EVTO

Nexter a franchi un autre jalon majeur dernièrement, cette fois dans le segment haut de Scorpion. Un prototype de char Leclerc rénové (XLR) a été confié il y a quinze jours à la DGA à des fins d’évaluation technico-opérationnelle (EVTO), cinq mois à peine après la notification d’une première tranche de 50 exemplaires. Les forces « vont tester les améliorations que nous leur proposons et qu’ils nous ont demandées », détaille Nexter. Les RETEX fixeront le besoin et autoriseront l’entrée en production. 

Moins complexe, la version rénovée du dépanneur de char Leclerc (DCLR) est quant à elle évaluée par les forces depuis quatre mois. Un second dépanneur arrivera à la mi-octobre à Roanne. Ce premier exemplaire de série servira à valider l’industrialisation des 16 exemplaires suivants. 

Pour des raisons évidentes d’efficacité, l’opération de rénovation du Leclerc sera couplée aux visites profondes. Le schéma est sensiblement différent pour le DCL. Sa visite profonde continuant d’être effectuée à Gien par le SMITer, l’enjeu pour les maintenanciers étatiques sera de pouvoir fournir un véhicule présentant un état technique suffisant pour être rénové. 

Pour Nexter, l’objectif sera de parvenir à sortir 34 XLR et quatre DCLR en moyenne par an d’ici à la fin de la décennie. La livraison des 50 premiers XLR, commandés le 1er juin 2021, s’échelonnera entre 2022 et 2024. Le ministère des Armées prévoit par ailleurs d’affermir une seconde tranche de 50 chars l’an prochain. 

Certaines évolutions sont communes aux deux plateformes. Hormis l’entrée dans la bulle Scorpion avec l’ajout de la radio CONTACT et du système d’information du combat Scorpion (SICS), chaque véhicule recevra un tourelleau téléopéré (TTO). Il s’agit du TTO T1 d’Arquus pour le DCLR et du TTO T2B pour le XLR, dérivé du modèle deFNder Medium de l’armurier belge FN Herstal. Sa production a démarré, apprenait-on lors du salon londonien DSEI. Il embarquera une MAG 58 de calibre 7,62 mm et un bloc optronique Safran identique à celui du TTO T2 français, monté sur le Griffon. Le XLR conservera également une mitrailleuse MAG 58 manuelle montée sur la tourelle. 

Côté Leclerc, l’effort s’étendra à d’autres volets. « La rénovation du char Leclerc va consister à améliorer sa protection globale, tant au niveau du plancher que sur les flancs. Nous allons traiter beaucoup d’obsolescences et augmenter les capacités d’observation du véhicule », rappelle l’industriel. 

En plus du brouilleur anti-IED Barage, plusieurs nouveaux kits pourront être montés selon le besoin : un plancher anti-IED pour la surprotection ventrale, des caissons de blindage réactif explosif (ERA) et un grillage anti-RPG « maison » pour la surprotection latérale. Pour franchir ce cap, l’interface homme-machine, le logiciel embarqué, certains moniteurs et épiscopes seront refondus ou remplacés. 

et pour la protection du toit? À part la MAG? C'est un peu le débat du moment je crois...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Patrick a dit :

et pour la protection du toit? À part la MAG? C'est un peu le débat du moment je crois...

… Pas besoin d'attendre les retex en provenance d'Ukraine pour savoir qu'une protection/renforcement du toit de la tourelle est vivement recommandé (et de TOUJOURS fermer les trappes) !

M'est d'avis qu'ils feraient bien, la STAT et la DGA de se focaliser dessus même si, comme on le sait tous, qui dit renforcement dit poids supplémentaire.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Patrick said:

et pour la protection du toit? À part la MAG? C'est un peu le débat du moment je crois...

Ça va vraiment dépendre de la menace évaluée et envisagée dans le futur. On n'a pas vu beaucoup de missiles "top-attack" dans les arsenaux les plus préoccupants (ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en a pas) et pour du ZUB, l'inter-armes est censé limiter le risque venant du haut. Un véhicule d'accompagnement avec un autocanon (25mm, 30mm, 40 CTA pourquoi pas ?) à haut débattement ne serait-il pas aussi pertinent ?

Parce que je trouve que ça va faire beaucoup de coins et d'angles à surveiller et gérer pour une seule personne dans le char, sachant qu'ils sont en plus déjà pas mal occupé par leur progression et le "en face", non ?

Edited by SLT
Remise en forme paragraphes
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ardachès a dit :

qui dit renforcement dit poids supplémentaire.

Un grillage horizontal style slat armor ne serait il pas suffisant ?  Dans ce cas pas très lourd.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, BP2 a dit :

Un grillage horizontal style slat armor ne serait il pas suffisant ?  Dans ce cas pas très lourd.

… Oui tu as raison, pas très lourd mais ce type d'armure peut-il stopper une attaque par le toit (Javelin Style) ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Ardachès a dit :

… Oui tu as raison, pas très lourd mais ce type d'armure peut-il stopper une attaque par le toit (Javelin Style) ?

Ca ne provoquerait pas une détonation anticipée de la charge militaire, donc l'effet charge creuse se perd à cause de la distance de l'armure, même si cette armure est faible?

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, BP2 a dit :

Ca ne provoquerait pas une détonation anticipée de la charge militaire, donc l'effet charge creuse se perd à cause de la distance de l'armure, même si cette armure est faible?

… Oui, pour la première charge creuse … Hélas, il semblerait qu'elles ont en tandem les garces :ohmy:

Après, je pense pas que ce type de missile, c'est à dire, les plus récents, soient les plus répandu … Mais bon, autant prévenir que guérir exploser ! 

Edited by Ardachès
Coquille corrigée
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Ardachès a dit :

… Oui tu as raison, pas très lourd mais ce type d'armure peut-il stopper une attaque par le toit (Javelin Style) ?

On en avait déjà un peu parlé quand on s'interrogeait sur l'efficacité des fameuses "cope cages" Russes au début de l'invasion :

OIP.Wjxzf_WOQO2t4lAAJnZrIAHaEJ?pid=ImgDe

De mon point de vue l'efficacité de ce genre solution est plutôt douteuse. Le blindage de type slat fonctionne en endommageant les dispositifs de mise à feu mécaniques (que n'utilisent pas les munitions top-attack). Au mieux il y aurait une efficacité marginale :

Citation

Plusieurs cas de figures :

  • Soit le missile ignore la cage et déclenche sa détonation, normalement, au dessus de la cage et la protection apporté par cette dernière est pratiquement non existante.
  • Soit le missile prend la cage pour le toit et explose encore plus haut que d'habitude, et dans ce cas je suis d'accord la capacité de pénétration du jet sera réduite car il aura du parcourir une 50aine de cm en plus dans l'air avant d'atteindre le blindage. La question étant de savoir si la pénétration a suffisamment diminuée pour que le blindage de toit résiste, personnellement j'en doute.
  • La cage est placée pile à l'altitude à laquelle le missile déclencherait sa détonation en temps normal. Le missile ne détecte pas la cage et se la mange détruisant ainsi le missile.

Le mieux pour le blindage de toit ça reste des briques ERA avec un peu d'appliqué en dessous. Ca pèse plus lourd mais il n'y pas grand chose d'autre d'efficace.

D'ailleurs je remarque que ces blindages slat de toit ont rapidement disparus des images des chars Russe en Ukraine.

Révélation

 

 

Edited by Alzoc
  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

On 9/21/2022 at 5:27 PM, Ardachès said:

Oui, pour la première charge creuse … Hélas, il semblerait qu'elles ont en tandem

Alors, pour des missiles qui attaquent par le haut, je ne sais pas si c'est tellement répandu les charges tandem. C'est plus prévu pour contrecarrer le blindage réactif.

D'où d'ailleurs les développements de charges triples aussi (pas simple) et des missiles attaquant par le haut justement pour les éviter plutôt que les contrer.

Et ça dépend de ton mode d'attaque aussi : un missile qui remonte en fin de course pour "s'écraser" sur le toit du char; ou un missile avec une charge orientée "vers le bas" qui se déclencherait en survolant le char ? (La deuxième solution est plus complexe et donc cher, et pas forcément la plus intéressante vu qu'il te faut un missile lent pour une action de la charge plus efficace, en contradiction avec la recherche de missiles rapides pour atteindre le cible avant le déclenchement de contre-mesures sur le char, ou proche)

On 9/21/2022 at 3:24 PM, BP2 said:

Un grillage horizontal style slat armor ne serait il pas suffisant ?  Dans ce cas pas très lourd

S'il est trop léger, il n'aura pas d'effet (ou pas assez). Vu la vitesse du missile, pour éviter que ça ne déchire ou arrache toute ta protection, il faut quand même un peu de matière et de résistance. Mais ça reste très léger en effet (le problème vient plus de l'augmentation de la taille et de la silhouette du char, qui les rend plus facilement repérables... Le combo drone d'observation et artillerie ou équipes missiles (ou roquettes guidées) fait des merveilles)

Edited by SLT
Corrections de fautes
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le NLAW, je dois avouer que je suis assez sceptique. Pas que cela ne marche pas, mais que ce soit la bonne solution. Dans les faits, il utilise une charge creuse de 102 mm vertical, mais cela donne au final un missile de 150 mm de diamètre qui a en plus besoin d'un système de déclenchement magnétique et optique complexe et probablement vulnérable. Utiliser une charge horizontale de 150 mm en tandem est probablement largement suffisant même contre des MBT modernes et cela lui donnerait un punch autrement plus significatif contre les infrastructures. Ce système est même largement plus lourd qu'un APILAS de 112 mm (9 kg) avec ses 12 kg. Et probablement beaucoup plus cher vu qu'il y a besoin de plein d'électronique.

Edited by Deres
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

La DGA a qualifié le dépanneur de char Leclerc rénové, permettant son intégration au système SCORPION, une protection améliorée contre les mines & engins explosifs improvisés, l’amélioration de sa fonction remorquage + l’intégration d’un tourelleau téléopéré de 12,7mm.

FhNcRojXoAAe1Qq?format=jpg&name=large

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Nouvelle lue dans Air&Cosmos (10 novembre 2022), le stock des 628 turbines TM 307B liées au moteur diesel Warstila V8X-1500 commence à s'épuiser.

L’AIA de Bordeaux chargée de les entretenir va donc commencer à les reconditionner pour pouvoir maintenir le fonctionnement des V8X-1500.

 

TM 307

https://travail.amis-turbomeca.fr/encyclopedie-moteurs/famille-tm307

https://travail.amis-turbomeca.fr/encyclopedie-moteurs/famille-tm307#h5pbookid=35&section=top&chapter=h5p-interactive-book-chapter-833d8037-ad00-43c4-b275-e2a8b49fb818

AIA

https://aero-baas.fr/siae-aia

Warstila V8X-1500

https://www.leclerc.fr/caracteristiques.php

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, LBP a dit :

https://meta-defense.fr/2022/11/14/4-arguments-en-faveur-du-developpement-dun-char-leclerc-2-en-amont-du-programme-franco-allemand-mgcs/

EMBT-KNDS.jpeg

La tourelle du démonstrateur EMBT donne un bon exemple de ce que pourrait être un Leclerc 2

Mais si metadefense pense à un Leclerc 2 avec  une tourelle E-MBT, c'est pas le châssis d'origine (ou une version améliorée), le plus compliqué à remettre en production !?!

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, BPCs a dit :

Mais si metadefense pense à un Leclerc 2 avec  une tourelle E-MBT, c'est pas le châssis d'origine (ou une version améliorée), le plus compliqué à remettre en production !?!

Le moteur, sans doute ?

"Construit sur la base éprouvée d'un diesel industriel de 8 cylindres, le moteur V8X 1500 a intégré ces exigences dès sa conception et il offre ainsi, grâce à des choix techniques novateurs, des performances uniques au Char Leclerc."

https://www.leclerc.fr/moteur-v8x.php

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,812
    Total Members
    1,550
    Most Online
    GOUPIL
    Newest Member
    GOUPIL
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...