Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Bientôt des chasseurs spatiaux ?


ARPA
 Share

Recommended Posts

En répondant à une interrogation sur un retour à la course à vitesse et à l’altitude des avions de combats, j’en suis venu à me demander si on allait pas prochainement voir une proliférations des avions spatiaux.

Dans un premier temps les avions spatiaux pourraient servir de bombardiers ou d’avions d’observations à mach 10, 200 km d’altitude et capable de traverser la planète. Il y avait déjà un projet de bombardier hypersonique nazi capable d’atteindre les USA et en 86 Reagan annonçait le bombardier hypersonique pour 93. Si le modèle militaire s’avère fiable et économique raisonnable, un dérivé civil permettant d’aller à l’autre bout de la terre en quelques heures pourrait être développé. D’ailleurs il est même possible que ce soit plutôt le contraire les militaires pouvant préférer envoyer des drones ou des missiles balistiques beaucoup moins cher, alors qu’un riche passager appréciera toujours de gagner de temps.

Ensuite dans la gamme au dessus il y a les navettes spatiale capable de se mettre en orbite pour effectuer leur mission. En cas de besoin j’imagine que la navette américaines aurait assez facilement pu emporter des missiles espace-espace ou espace-sol du coté russe il y avait un projet de chasseur spatial, mais probablement pas capable d’intercepter un avion orbital.

http://www.buran.fr/spiral/orbital-plane-desc.php

Si les avions orbitaux se généralisent, les armée de l’air commenceront à avoir besoin d’un chasseur pour les intercepter. On se retrouvera avec comme cahier des charges un chasseur capable de décoller presque instantanément pour atteindre l’espace et y manœuvrer puis retourner sur terre et recommencer rapidement.

La technologie nécessaire au avions orbitaux devient de plus en plus accessible, il ne manque pas grand chose pour que par exemple le space ship one devienne un véritable avion orbital capable de traverser les océans.

En avions de combat spatiaux, on aurait déjà été capable en 70 de mettre un X15 au bout d’un missile et donc de le placer à proximité de l’appareil à intercepter avec le plein de carburant, ce qui autorise une variation de plus de 7000 km/h pour une rentrée atmosphérique autour de 7000 km/h.

Si le chasseur orbital prévu pour opérer depuis la terre effectue sa mission depuis une station spatiale (avec le plein complet) on se retrouve avec de très bonnes performances donnant une autonomie presque comparable à celles de certains chasseurs terrestre pendant les phases de combats (quelques minutes pour les me163 et pas beaucoup plus pour les chasseurs modernes post combustion enclenché)

J’en viens à me demander si on peux raisonnablement s’attendre à de véritable vaisseaux spatiaux dans un avenir pas trop lointain (que l’on pourrait connaître, au moins pour les plus jeunes du forum)

Link to comment
Share on other sites

Cela fait en effet une vingtaine d'années que l'on nous sort des dessins d'artistes concernant des engins suborbitaux et que depuis le début de ce siècle on parle en autre du projet Falcon :

Image IPB

Mais entre les désirs des militaires et les réussites tangibles des scientifiques et des industriel, il y a un monde...

Link to comment
Share on other sites

Intérêt relatif si on peut shooter les satelites du sol, sinon celà implique des stations de logistique en orbite....bon ca laisse le temps de voir venir.

On pourrait même dire un intérêt nulle. Un drone pourrait être beaucoup plus léger à performances égales, peut supporter des dizaines de G et donc limiter les pertes d’énergies et il n’y a pas de risque de pertes du pilote. L’intérêt d’un pilote humain se limite au coté politique (voir diplomatique en cas de 1er contact) et éventuellement à envisager des fouilles des vaisseaux spatiaux interceptés.

Le réve de l'avion spatial n'est pas récent.

Hélas, méme si la technique était réalisable, financiérement, on est trés loin du compte.

C’est aussi ce que je me dis, mais à force d’y rêver (et d’avoir un minimum de budget) certains scientifique finiront par le rendre possible. Surtout si certains rêveurs (milliardaires ou hommes politiques) permettent de fournir un budget.

On dépense des dizaines de milliards pour des chasseurs et bombardier spatiaux et pouf! un pays envoie des fusées dans l'espace emportant des milliards de petites billes en métal pour polluer les orbites... comme ça on se retrouve bien con...

Les petits satellites fixes seront beaucoup plus vulnérables qu’un vaisseau très maniable, doté d’un véritable bouclier et d’un radar lui permettant de repérer (et d’éviter) les missiles et astéroïdes en approche.

Au contraire, une pollution de l’espace nous forcera d’utiliser des aéronefs capable de voler à très haute altitude (entre 50 et 200 km) plutôt que des satellites. Et la durée de vie d’une bille en orbite à moins de 100 km d’altitude risque d’être assez réduite …

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...