Thomas

[OPV ] Programme de renouvellement de la Marine Nationale

Recommended Posts

Pourquoi ne pas envisager des hydravions type ShinMaywa US-2 ?

Ils pourraient patrouiller en mer et éventuellement visiter des ilots en amerrissant à coté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi ne pas envisager des hydravions type ShinMaywa US-2 ?

Ils pourraient patrouiller en mer et éventuellement visiter des ilots en amerrissant à coté.

On a déjà abordé le probleme ... l'hydravion n'est pas intéressant en pratique sauf a avoir vraiment beaucoup d'ile ou il est vraiment impossible de se poser, et si on a des missions de secours associées.

Pour le reste des avions classiques font très bien le boulot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fusilier, merci de la réponse mais cela entraîne une autre question: c'est une exagération stylistique ou tu es sérieux quand tu parles de navire sur-armé ?

Le puits de tourelle pour un 40 mm, même maritime, doit quand même pas être tellement volumineux ? 

L'emprise de la plateforme, pour du léger (bon, OK, 4 tonnes pour un dauphin au max), n'empêche pas de mettre qq chose en dessous quand même ?

Par contre, je peux "facilement" comprendre que l'espace pour un module, soit, lui, plus délicat.

Je cherche pas la petite bête, je suis juste stupéfait qu'un navire de 50 m soit, structurellement, si réduit dans ses possibilités (sachant qu'il doit être hauturier) ?!?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une part de la problématique est de savoir ce qui se passe dans nos ZEE.

Et là, je suis persuadé que ce ne sont pas des OPV qui peuvent résoudre le problème pour les ZEE françaises. C'est beaucoup trop grand !

La solution passe à mon avis plus par 2 satellites dédiés à la surveillance maritime. Cela ne remplace pas les bâtiments pour assurer notre police sur la zone mais ça évite de naviguer à l'aveuglette. C'est aussi à mon avis plus efficace que de déployer des moyens radars et/ou optroniques sur les îles. Ceux ci ne sont pas à la hauteur des superficie à surveiller et nécessitent du personnel qualifié pour les utiliser. Le coût me semble disproportionné.

C'est sur que les satellites c'est donné et ça ne demande pas de personnel formé  :laugh:  et on peut voir si les bateaux sont en transit ou autre chose autorisés ou pas; éventuellement dans le grand sud ou il n'y a pas grand monde, mais je crois que c'est déjà le cas . Faut pas déconner, utiliser un écran de Furuno ca s'apprend en une semaine, surtout pour un radar fixe, la vectorisation est quand même relativement simple, comme avec les radars modernes tu peux cumuler  l'info AIS  et la carto; il n'y plus qu'à lire, enfantin.

Coût?  un radar Furuno 34 nautiques ça doit coûter 5000 € (plutôt dans les gros modèles)  un récepteur AIS un bon 500 €  , ordinateur plus carto disons 3000 (en exagérant)  2 VHF haut de gamme 2000 :des jumelles longue portée ; 3 panneaux solaires, une éolienne, quelques batteries et tu as ton truc super cher ; :rolleyes: tout le reste est déjà sur place , le plus cher la tour et encore ça doit pas coûter des fortunes.  

De toutes manières, l'idée des îles c'était pour le Canal du Mozambique, pas une généralité et je ne suis même pas sur que ce soit pertinent. 

Mais, si sur un cercle de 200 nautiques de rayon, no surveillés en permanence, t'installes un deuxième cercle de 30 nautiques de rayon, tu as réduit la surface non surveillée de la surface de ce 2e cercle , qui est beaucoup plus que les 30 nautiques de rayon. Pour un coût d'installation modéré, un coût en personnel inchangé (il y a déjà des détachements) Par conséquent, pour un coût marginal tu crées quelque chose qui peut être utile; pour rappel c'est exactement comme ça que sont surveillées nos côtes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fusilier, merci de la réponse mais cela entraîne une autre question: c'est une exagération stylistique ou tu es sérieux quand tu parles de navire sur-armé ?

Le puits de tourelle pour un 40 mm, même maritime, doit quand même pas être tellement volumineux ? 

L'emprise de la plateforme, pour du léger (bon, OK, 4 tonnes pour un dauphin au max), n'empêche pas de mettre qq chose en dessous quand même ?

Par contre, je peux "facilement" comprendre que l'espace pour un module, soit, lui, plus délicat.

Je cherche pas la petite bête, je suis juste stupéfait qu'un navire de 50 m soit, structurellement, si réduit dans ses possibilités (sachant qu'il doit être hauturier) ?!?

Il y a des gens qui sauraient mieux t'expliquer. Mais, faut la place pour les moteurs la propulsion, les générateurs , les électriques et tout ce qu'il faut production d'eau, réfrigération, etc... les volumes pour les carburants encore plus si carbu avia , huile, la flotte, et plus tu veux durer plus il faut des volumes, les locaux vie, les locaux nav,  les locaux techniques, stocks, ateliers, manœuvre (trésors du bosco)  le stockage des armes, des munitions , les réseaux incendie & pompes etc, etc.. après tu te soucies que tu ça aille à une certaine vitesse, soit stable (parfois équipement en plus) que ça résiste à un niveau de mer , qu'il ne pique pas du nez à chaque vaguelette..  Et tu te demandes , bordel, si je lui mets les 2 tonnes du 40 mm sur la plage avant,  il va ressembler à un fer à repasser (c'est pou faire image) et là tu t'aperçois qu'avec les pioches et les lignes  il va être sacrement chargé sur l'avant 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 et là tu t'aperçois qu'avec les pioches et les lignes  il va être sacrement chargé sur l'avant 

J'ai tout compris sauf cette partie ? Il doit y avoir une référence que je ne capte pas ?

 

Sinon, puisque qu'en partie c'est une question d'équilibrage des masses, cela ne se règle pas avec des solutions d'architecture interne (propulsion (lourde) à l'arrière, zone de vie (léger) à l'avant) et de déplacement des fluides ?

Bon, je suppose que si cela ne se fait pas, à prix raisonnable, c'est qu'il y a une raison... mais je constate qu'avec le trimaran je sais plus quoi 43, on peut envisager quand même des solutions pour des OPV abordables, performants et équipés. Si le produit tien les promesses de son constructeur...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

...

Merci pour ta réponse qui apporte des éléments intéressant à la réflexion.

Je crois néanmoins que dans le cas de la France qui n'a pas que quelques iles, un ou deux archipels, mais au contraires une multitudes d'iles éloignées les unes des autres avec des ZEE très conséquentes répartie sur les trois océans. l'idée des satellites n'est pas farfelue.

Effectivement c'est cher, mais avec deux exemplaires, tu surveilles l'ensemble des ZEE et tu emploie tes navires à bon escient. Ils vont là ou il y a réellement quelque choses à faire. On peut même décider d'appeler en renfort un bâtiment plus conséquent avant même de partir sur zone parce qu'on sait déjà ce qu'il y a sur place.

Cela surveillerait aussi nos côtes métropolitaines au passage et serait sûrement utile pour les opération du GAN en mer d'Oman ou ailleurs.

Ensuite, c'est clairement une dépense en plus. Car cela ne remplace pas les bâtiments. Cela permet seulement de les rendre plus efficient, d'optimiser le nombre de jour de mer et partant peut être de limiter la consommation de potentiel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai tout compris sauf cette partie ? Il doit y avoir une référence que je ne capte pas ?

 

Sinon, puisque qu'en partie c'est une question d'équilibrage des masses, cela ne se règle pas avec des solutions d'architecture interne (propulsion (lourde) à l'arrière, zone de vie (léger) à l'avant) et de déplacement des fluides ?

Bon, je suppose que si cela ne se fait pas, à prix raisonnable, c'est qu'il y a une raison... mais je constate qu'avec le trimaran je sais plus quoi 43, on peut envisager quand même des solutions pour des OPV abordables, performants et équipés. Si le produit tien les promesses de son constructeur...

Le trimaran est en composite, si je ne m'abuse...  Faut voir la tête d'un des flotteurs du tri des Sea Sheperd, (ils en ont un presque pareil) après s'être fait un peu branler dans le grand sud; et j'imagine que tu dois te sentir à l'aise quand tu fais arroser...

oui, c'est un problème d'équilibrage et de centre de gravite, d'une plateforme qui bouge de manière complexe sur plusieurs axes sur un fluide lui même mouvent , plateforme qui peut être en porte faux, taper...

NB pardon pour le jargon :laugh: pioche = ancre / ligne = chaine 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, j'arrête pour ce soir, merci beaucoup pour les éclaircissements.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta réponse qui apporte des éléments intéressant à la réflexion.

Je crois néanmoins que dans le cas de la France qui n'a pas que quelques iles, un ou deux archipels, mais au contraires une multitudes d'iles éloignées les unes des autres avec des ZEE très conséquentes répartie sur les trois océans. l'idée des satellites n'est pas farfelue.

Effectivement c'est cher, mais avec deux exemplaires, tu surveilles l'ensemble des ZEE et tu emploie tes navires à bon escient. Ils vont là ou il y a réellement quelque choses à faire. On peut même décider d'appeler en renfort un bâtiment plus conséquent avant même de partir sur zone parce qu'on sait déjà ce qu'il y a sur place.

Cela surveillerait aussi nos côtes métropolitaines au passage et serait sûrement utile pour les opération du GAN en mer d'Oman ou ailleurs.

Ensuite, c'est clairement une dépense en plus. Car cela ne remplace pas les bâtiments. Cela permet seulement de les rendre plus efficient, d'optimiser le nombre de jour de mer et partant peut être de limiter la consommation de potentiel.

Je ne suis même pas sur.  Sur le Grand Sud, je pense que c'est pertinent, juste savoir savoir qu'il y a du monde c'est utile. Ailleurs, il te faut tenir compte des distances, qui sont parfois énormes, de la complexité de l'analyse, il y a du monde sur l'eau... Si tu comptes en jours de mer ; mettons ton navire en point A ton suspect en point B  et 300 nautiques de distance il faut 15 h  de route à 20 nds , pendant ce temps, ton péchoux ,si l'on suppose une vitesse de 12, s'est déplacé de 60 nautiques dans n'importe quel direction... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je suppose que si cela ne se fait pas, à prix raisonnable, c'est qu'il y a une raison... mais je constate qu'avec le trimaran je sais plus quoi 43, on peut envisager quand même des solutions pour des OPV abordables, performants et équipés. Si le produit tien les promesses de son constructeur...

Le trimaran est déjà exploité par la marine du Mozambique. L'engin semble un bon compromis...

Mais qui ne répond pas vraiment a ce qu'on veut faire.

Il y a une plateforme drone mais pas de hangar a proprement parlé, donc ont peu le réparer a bord a minima, on ne peut pas en emporter deux etc. ca limite l'enfurance de la mission ... si le drone tombe en panne c'est mort tu rentres au port.

il n'y a pas d'assez grosse rampe arrière pour la drome, dans le cas du 43m donc on parle on est limité a un seul RHIB de 5 ou 6m, et nos patrouilleur hauturier on besoin de nettement plus que ca, a priori 3 emplacement dont au moins un accueille un engin de 10m et les autres de engin de 6 ou 7m.

La plage aéro permet de vertrep, mais seulement a condition de virer le drone ... pour lequel il n'y a pas de hangar facilement accessible. Il me semble qu'il y a une solution de rangement sous la plateforme je suis pas sur.

Le vertrep - l'hélico en stationnaire dépose ou emporte des choses avec un cable - c'est pas la panacée, parfois c'est dangereux, surtout si on veut embarquer du personnel.

Donc si possible on préférerait une plateforme ou on peu poser un hélico léger ... juste poser, mais ca prend un peu plus de place.

Si on souhaite une zone dégagé pour mettre des petits conteneur "mission", comme du matos de plongée, du petit matos d'hydrographie etc. il faut aussi dégager de l'espace en plus de la plateforme aéro, de la cale arrière, sans que les conteneur interfère avec les deux éléments.

Sur les P400 et les A69 ont a beaucoup bricolé par manque d'espace pour les vertrep et le stockage ... mais il me semble que la MN préférerai avoir plus de place juste pour avoir des marge d'évolution raisonnable et pas de commencer avec un bateau neuf qui t'oblige direct a bosser avec la bite et le couteau.

Pour un drone ou un hélicos ...

Parce que sans ca un petit patrouilleur ne surveille qu'une toute petite zone ... le radar de bord porte au mieux a 30km a supposer que les méchant ne jouent pas a cache cache ... l'engin ne peut matériellement pas couvrir de grande étendu vu sa vitesse "économique".

Avec un petit drone qui porte a 30km par exemple tu peux intervenir sur les truc bizarre que tu détectes sans te dérouter a chaque fois n'importe ou, tout cela en  moins d'un quart d'heure. Si tu trouve des chose intéressante tu peux toujours envoyer un RHIB puissant enquêter ça prendra moins d'une demi heure.

Apres il suffit de regarder un patrouilleur moderne comme l'Adroit, et de trouver ce qu'il manque ...

Il manque la zone de stockage polyvalente pour les conteneurs ou autre machin dont on aura besoin en plus. Evidement la plateforme et le hangar peuvent etre vu comme surdimensionné si on évcue la possibilité d'un hélico léger et qu'on se contente d'un petit drone.

L'un dans l'autre on voit qu'une OPV de 1500T pc c'est pas si gigantesque que ca puisqu'on arrive a un trouvé des lacunes. Donc on peu espérer alléger un peu le devis en réaménageant une architecture genre adroit, mais de la a arriver a un engin moitié plus petit je suis dubitatif.

Edited by g4lly
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le design originel "CSB-1200" du bureau d'étude Mauric (80m et 1200 tonnes), qui a servi de base à celui de la famille des "Gowind" de DCNS ; très belle ligne, non ? Disons que pour le programme Batsimar on y remplacerait le 76mm par un Narwhal-20B et qu'on pourrait loger des niches pour containers de 20 pieds soit de chaque côté du pont Avia, soit sur le pont avant juste derrière le canon :

GoWind_01

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui on peut y adjoindre un marquage VERTREP , haut ou bas selon contraintes  contour des obstacles ; grue , antenne , éléments de superstructure.....

 

@bruno ; je n'arrive pas à ouvrir le plan

Edited by ARMEN56

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui on peut y adjoindre un marquage VERTREP , haut ou bas selon contraintes  contour des obstacles ; grue , antenne , éléments de superstructure.....

 

@bruno ; je n'arrive pas à ouvrir le plan

Probleme de lien :
GoWind_01-010cbb02b3.jpg

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

L'un dans l'autre on voit qu'une OPV de 1500T pc c'est pas si gigantesque que ca puisqu'on arrive a un trouvé des lacunes. Donc on peu espérer alléger un peu le devis en réaménageant une architecture genre adroit, mais de la a arriver a un engin moitié plus petit je suis dubitatif.

En vertu de quoi, le truc a disparu dans les limbes des ministères, en attendant que la Marine gagne à l’Euro-million... :laugh:

Je te vois bien sur de toi, sur ce que la Marine veut ou ne veut pas..

Pour l'instant,  ce que l'on observe  à l'horizon ce sont : des B2M (pas cher) ; des BSHA : des PLG  ; des releveurs de filets : des vedettes de rade ; un possible programme pour changer les EDOP des Fus ; peut-être quelques vedettes pour la Gendarmerie Maritime, quand le recyclage aura atteint ses limites ; un patrouilleur polaire à temps partiel;  et si l'on se démerde bien on arrivera, peut-être, à convaincre les armateurs à la lejine de transformer, en patrouilleur, un senneur en sortie de flotte. 

Pas de HIL, pas de Camcopter, sans quoi le 1500 t c'est pure spéculation.  

Donc, en pratique, comme il faut quand même faire le boulot  et en fonction des urgences, des achat ponctuels, genre PLG,  des hydro (ou similaires) transformés en patrouilleurs. 

Et, au titre d'hypothèse, les FLF versées aux fonctions PHM , au fur et à mesure de l'arrivée des FTI. Et, peut-être, la surprise du chef : un programme pour remplacer les FLS (toujours sur le même principe, pas d’excès)  en conséquence de quoi les FLS pourraient aussi être transformées en PHM.   Alors, dans ce cadre l'achat d'un ou deux 1500 t, pour faire la jointure reste possible, ça servira toujours. 

Je donne une idée au CEMM : achat des quelques CB 90 (c'est pas cher) enradiés dans les BPC et ça transformé les barques en super outil anti pirates , narcos et toussa..;

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un patrouilleur équipé d'un radar et d'un système optique de bon aloi a une conscience de son environnement d'au mieux 20 nm ... c'est très peu en pratique.

Le même avec un système de veille "aéroportable" léger on ajoute environ 30 nm, soit 6.5 fois plus d'espace, et ceci a 150km/h.

Depuis que la MN a gouter a ça sur l'Adroit il semble qu'elle ne souhaite pas se priver de la possibilité d'opérer une petite voilure tournante sur ses patrouilleur hauturier - je ne parle pas des petites coques -.

Chasser les narcos en gofast depuis un autre bateau on ne le fait pas ... c'est trop dangereux et trop souvent un échec. C'est hélico ou rien.

 

Un CB90 c'est 4 millions d'euros ... la moitié d'un Dauphin et le double d'un hélico léger genre Fennec.

Edited by g4lly

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Chasser les narcos en gofast depuis un autre bateau on ne le fait pas ... c'est trop dangereux et trop souvent un échec. C'est hélico ou rien.

Un CB90 c'est 4 millions d'euros ... la moitié d'un Dauphin et le double d'un hélico léger genre Fennec.

Sur un BPC tu peux mettre des hélicos, ça allait de soi...

Quand au prix des bécanes, c'est un peu surréaliste. Les prix que j'ai vu annoncés pour les CB 90  achat US  (l'avantage chez eux c'est que l'on connait le prix du matos) c'était 1 million de dollars et de poussières, j'avais fait le calcul en euros c'était moins d'un million. Ca me parai très cohérent, un Watson 60 pieds, c'est beaucoup plus gros, construit à l'unité, en acier et plein d'équipements pour la plaisance et traversées long cours, c'est un peu plus d'un million...  Un Dauphin (strictement civil ) ça coûte effectivement dans les 8 briques, soit 8 fois un CB 90, un Fennec, ça dépend, selon les versions c'est entre 2, 5 et 5 briques... M'étonnerait que le Fennec bi moteur, au prix d'aujourd'hui, coûte que 2 briques, le Colibri , mono, c'est déjà plus d'une brique... 

Par ailleurs, la fonction d'un CB 90 sur un BPC, ça ne se résume(rait) pas à pourchasser les gos fast; ni tous les navires des narcos sont des go fast, pas de caricature.... Poursuivre un voilier, ça va, on peut faire, ou il faut un Rafale ? :tongue:

Edited by Fusilier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un patrouilleur équipé d'un radar et d'un système optique de bon aloi a une conscience de son environnement d'au mieux 20 nm ... c'est très peu en pratique.

Le même avec un système de veille "aéroportable" léger on ajoute environ 30 nm, soit 6.5 fois plus d'espace, et ceci a 150km/h.

Depuis que la MN a gouter a ça sur l'Adroit il semble qu'elle ne souhaite pas se priver de la possibilité d'opérer une petite voilure tournante sur ses patrouilleur hauturier - je ne parle pas des petites coques -.

Chasser les narcos en gofast depuis un autre bateau on ne le fait pas ... c'est trop dangereux et trop souvent un échec. C'est hélico ou rien.

D'ailleurs un hélico consomme t-il plus finalement qu'une embarcation rapide ? Si c'est un hélico léger (moins de 5 tonnes) je dirais que non, mais à vérifier auprès des connaisseurs...

Quand à l'héli-drone du style Camcopter j'avais lu qu'il consomme quelque chose comme 7 litres/heure . imbattable s'il s'agit juste de "voir loin" par rapport à tout autre vecteur !

Je crois me rappeler que Schiebel étudie une version agrandie du Camcopter (400kg de MTOW au lieu de 200), et il est clair que ce serait une dotation aussi indispensable qu'idéale pour nos futurs OPV (qui devront pourvoir héberger un ou deux héli-drone et disposer d'une plate-forme capable d'accueillir un hélico de la classe de 5 tonnes

Share this post


Link to post
Share on other sites

avec un peu de chance les JO passeront à la trappe avec ce qui s'est passé hier et la défense récupérera ce qui aurait eté du gaspillage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs un hélico consomme t-il plus finalement qu'une embarcation rapide ? Si c'est un hélico léger (moins de 5 tonnes) je dirais que non, mais à vérifier auprès des connaisseurs...

Quand à l'héli-drone du style Camcopter j'avais lu qu'il consomme quelque chose comme 7 litres/heure . imbattable s'il s'agit juste de "voir loin" par rapport à tout autre vecteur !

Je crois me rappeler que Schiebel étudie une version agrandie du Camcopter (400kg de MTOW au lieu de 200), et il est clair que ce serait une dotation aussi indispensable qu'idéale pour nos futurs OPV (qui devront pourvoir héberger un ou deux héli-drone et disposer d'une plate-forme capable d'accueillir un hélico de la classe de 5 tonnes

Un Dauphin c'est il me semble 300/350kg a l'heure - la moitié d'un Caracal -.

Un EC175 c'est un peu moins de 500kg a l'heure.

Un EC135 un peu moins de 200kg a l'heure.

Un moteur HB de 150 ch c'est quelques chose comme 20/25L a l'heure.

C'est pas la même conso, mais c'est pas la même vitesse, ni les mêmes masses.

Edited by g4lly

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon concernant la défense AA, sans aller jusqu'à l'installation d'un affût SADRAL ou d'un SIMBAD RC, il existe potentiellement une solution bien moins coûteuse permettant quand même de disposer de la capacité SATCP pour un OPV : les trépieds MISTRAL de l'Armée de Terre.

En effet, à l'exemple de la Royal Navy ayant positionné des postes Javelin (le missile sol-air, pas le FGM-148) sur leurs pétroliers ravitailleurs durant la 1ere guerre du Golfe, l'US Navy qui déploie à l'occasion du Stinger sur leurs unités dépourvues de moyens anti-aériens ou des Australiens avec leurs RBS-70, cette solution n'a rien de saugrenu.

Faudra juste prévoir une plate-forme en prévision de l'installation potentielle du poste de tir, ensuite, selon la probabilité de rencontrer une menace aérienne, il suffirait d'envoyer par avion le(s) poste(s) de tir+les munitions+une ou deux équipes de tir vers le port d'attache de l'OPV et de gréer en conséquence l'OPV concerné.

La formation d'un "réservoir" d'artilleurs en vue de cette mission ne devrait pas être insurmontable, et au vu du stock de trépieds dont dispose l'AT, on pourrait même envisager d'en prépositionner dans les DOM-TOM avec leurs munitions.

ORD_SAM_RBS-70_Australia_Naval_lg.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, ascromis said:

Sinon concernant la défense AA, sans aller jusqu'à l'installation d'un affût SADRAL ou d'un SIMBAD RC, il existe potentiellement une solution bien moins coûteuse permettant quand même de disposer de la capacité SATCP pour un OPV : les trépieds MISTRAL de l'Armée de Terre.

La formation d'un "réservoir" d'artilleurs en vue de cette mission ne devrait pas être insurmontable, et au vu du stock de trépieds dont dispose l'AT, on pourrait même envisager d'en prépositionner dans les DOM-TOM avec leurs munitions.

Manquerait que ça, que l'on doive embarquer des artilleurs AdT...:laugh:  Plus sérieusement, si je ne fais pas erreur le système mono missile existe*, ou a existé, dans une version marine ( mobile)**  C'est, ou c'était servi, par des Fusiliers ou des Artilleurs du bord, comme le Simbad  

* faut que je retrouve des phots du montage. 

**Faut bien assurer la défense des bases. A l"époque de la guerre froide, les unités de réserve marine, armaient par exemple, un dispositif DCA autour des bases, canons bofors et toussa... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Fusilier said:

Manquerait que ça, que l'on doive embarquer des artilleurs AdT...:laugh: 

J'étais sûr que la guerre de clochers serait un problème soulevé avec cette solution :biggrin:

Mais vu que vous embarquez déjà leurs hélicos, vous êtes dépucelés c'est bon..... :tongue:

 

il y a 2 minutes, Fusilier said:

Plus sérieusement, si je ne fais pas erreur le système mono missile existe*, ou a existé, dans une version marine ( mobile)**  C'est, ou c'était servi, par des Fusiliers ou des Artilleurs du bord, comme le Simbad  

* faut que je retrouve des phots du montage. 

**Faut bien assurer la défense des bases. A l"époque de la guerre froide, les unités de réserve marine, armaient par exemple, un dispositif DCA autour des bases, canons bofors et toussa... 

Si tu as des photos/infos sur la mission défense sol-air assurée par les fumacos, n'hésites pas à les communiquer ! (sur le fil fusiliers-marins peut-être)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, ascromis said:

Si tu as des photos/infos sur la mission défense sol-air assurée par les fumacos, n'hésites pas à les communiquer ! (sur le fil fusiliers-marins peut-être)

De quelle époque, les photos?  Par ce que c'est (ou c'était)  un des rôles traditionnels des Fus dans les bords (je passe sur Bir Hakeim et le 1er BFM en bataillon DCA:tongue: à l'Ecole des Fus, il y a un 40mm Bofors souvenir...)  Les Marines US aussi; ils ont débarqué des bateaux, suite à la disparition de la petite artillerie DCA, qu'ils étaient en charge de servir, puis des plus gros et des PA au débarquement des armes nuk... Pour revenir à nos moutons, j'ai en tête une photo d'un poste mono sur un P400 ou un truc dans le genre, de mémoire sur Net Marine, va falloir que je fouille. Ceci dit, entre un Simbad et un mono, en termes de coût...   Pour les bataillons de réserve DCA, ils n'étaient pas uniquement armés par des Fus. 

NB, ce n'est pas tellement un problème de chapelle, mais dans un bateau les marins ont plusieurs rôles définis en fonction de l'état du navire,  nav par tiers, par bordées, aux postes de manœuvre, de combat,  incendie, équipe de visite, etc... Pas trop de place pour des "touristes mono tâches"; quand des commandos ou des fus embarquent sur un bord, ils ont la formation pour s'intégrer; tenir la veille optique par exemple. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,318,491
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries