Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[A-400 M] le défi stratégique européen


Dada4
 Share

Recommended Posts

Il s'est quand meme evanoui quelques secondes...

Il est 7 fois champion du Monde des rallyes WRT, la prochaine fois on va mettre Xav en copilote dans la Citroën pilotée par Sébastien Loeb, et on va voir comment tu en ressors :lol: puis ensuite, on pose tes fesses dans le cockpit du Rafale B, et on voit comment tu résistes au G. :lol: et pour finir on demande à Morin de te parachuter à partir de l'A400M. :lol:

Link to comment
Share on other sites

A priori la soute de l'A400M serrait assez grande pour emporter un Leclerc, mais avec un char de 56 tonnes, une masse à vide de 67 tonnes et une masse max de 141 tonnes (au décollage mais combien à l'atterrissage ?) cela ne laisse que 18 tonnes de marge pour le carburant (qui ne serra pas complètement consommé à l’atterrissage) et éventuellement pour renforcer la structure de la soute (pour les quelques A400M aptes au transport de charge très lourdes)

Le problème de la distance franchissable est presque un faux problème vu que pour cette mission stratégique et assez exceptionnelle (même pour les Anglais qui ont des C17), un A330MRTT pourrait accompagner les Leclerc en A400M et ça permettrait à l’A400M de concurrencer véritablement les C17, y compris pour des missions exceptionnelles.

Pour le moment on annonce 37t palettisé maxi ... donc avec des charges tout bien réparti partout.

Pour les charge ponctuelle visiblement c'est moins de 30t ...

Il est loin d'être évident que la soute puisse accepter une charge "ponctuelle" de 56t même après le renforcement du plancher.

On peut associer a ça la surcharge de 12t actuelle, qui ne disparaîtra pas complètement.

Link to comment
Share on other sites

la prochaine fois on va mettre Xav en copilote dans la Citroën pilotée par Sébastien Loeb

Il faut mieux qu'on mette Xav en copilote dans la Citroën pilotée par Loeb que dans la Ford pilotée par Latvala... Parce que dans cette voiture-ci, on ne risque pas seulement l'évanouissement  :lol: :lol: :lol:

Link to comment
Share on other sites

Aucun intérêt à transporter un Leclerc dans un avion. Les bateaux (ou les trains) sont faits pour çà. Personne ne transporte des chars lourds en avion.

Tu as raison, les chars lourds c'est comme les VBCI on a aucun intérêt à les transporter en avion... En fait je me demande même à quoi servira l'A400M.

Ce n'est peut-être pas très utile, très rarement utilisé... mais de là à dire que ça ne sert à rien, j'ai un gros doute. Les bateaux ont besoin d'une mer et sont très lent. Les voies terrestres (par train ou camion) sont aussi très lentes et pas forcement moins cher.

Bon c'est vrai que ce n'est pas bien grave que l'A400M ne puisse pas transporter de chars lourds vu que notre coalition aura des C17 ou An124 suffisant pour transporter rapidement quelques char lourd en attendant que les autres arrivent par bateaux. Mais s'il est possible que l'A400M transporte un char lourd à condition de se faire ravitailler tous les quarts d'heure, ce serrait dommage de ne pas l'envisager. Si on avait la capacité (au moins théorique) de déployer une dizaine de char lourd en une demi journée, ce serrait aussi une dissuasion conventionnelle.

Link to comment
Share on other sites

Aucun intérêt à transporter un Leclerc dans un avion. Les bateaux (ou les trains) sont faits pour çà. Personne ne transporte des chars lourds en avion.

Pendant la guerre en Iraq (2rmr), les US on pris un aérodrome... ou un piste en tout cas avec des paras et des chars...

1ere vague a largué les para pour sécuriser la piste, puis 3 ou 4 C17 on atterri pour déposer autant d'Abrams (1 par C17)  en ordre de bataille...

C'etait une 1ere.

Link to comment
Share on other sites

Il est 7 fois champion du Monde des rallyes WRT, la prochaine fois on va mettre Xav en copilote dans la Citroën pilotée par Sébastien Loeb, et on va voir comment tu en ressors :lol: puis ensuite, on pose tes fesses dans le cockpit du Rafale B, et on voit comment tu résistes au G. :lol: et pour finir on demande à Morin de te parachuter à partir de l'A400M. :lol:

Moi je veux bien on a moins de chance avec Loeb (un alsacien :)) de faire un tonneau que avec un autre pilote de WRT et les G en avion de chasse ça doit être plus marrant qu'en planeur O0
Link to comment
Share on other sites

Second A400M nears first flight By Murdo Morrison

The A400M will be flown by non-Airbus pilots for the first time in the next few weeks as the flight-test department strives to make up for time lost to bad weather and move the programme into its "certification phase" by September.

With around 50h of flying notched up, Airbus's vice-president flight-test division Fernando Alonso says the programme is going according to plan, with aerodynamic performance "very clean" and "showing no anomalies". MSN001 - which first took to the air on 11 December - shifted test centres from Seville to Toulouse on 9 March to take its number of flights into double figures, and MSN002 took its final steps towards an expected first flight around the turn of the month with a trial to run all four engines on 18 March.

Alonso expects officials from the European Aviation Safety Agency to begin the certification process shortly by flying alongside Airbus Military pilots. The company is keen to involve regulators as soon as possible. "We don't just believe in presenting the product to the authorities at the end," he says.

Without an unusually wet winter in southern Spain, Airbus Military would have by mid-March made around 25 flights - rather than 10 - and be flying four or five times a week. However, Alonso says: "We will catch up." The flight-test team has been constrained by the need to map the stresses on the propellers. Because the strain gauges are glued to the surface of the blades, the aircraft cannot fly through rain or heavy clouds. Alonso expects to remove these test blades by the end of the month.

He says that the delays caused by the integration of the engine - which stalled the programme by more than two years - have helped Airbus Military finesse other elements of the aircraft. "We have better maturity levels than we have seen on previous programmes," he says. "[The A400M] behaves like we have seen in the simulator, which is encouraging."

This is a trend that emerged with the A380 flight-test programme, adds Alonso. "One lesson from the A380 is that the accuracy of predictions is so phenomenal these days. In the past when we used windtunnel tests, we had to tweak and optimise lots of things in flight. This sort of accuracy shortens the flight-test period considerably."

The aircraft has flown at its maximum operating speed of 300kt (555km/h) or M0.72, and down to the stall warning, and at more than 30,000ft (9,150m).

STALL TESTS

Next on the agenda for MSN001 are stall tests ahead of the installation of an anti-deep stall recovery system. The aircraft has flown without one of its four engines running, and will shortly fly with power from only two engines. The ram air turbine has been tested.

"The engines are working fine," says Alonso. "We had some trouble with FADEC issues, but have adjusted the software." There have also been simulated hydraulic failures. "We have switched off both systems so the aircraft has been flying in total electronic configuration. The airplane can survive dual hydraulic failure, which is an absolute non-event," says Alonso.

MSN002 flight testing will focus on take-off, climb and cruise performance to establish the flight manual and validate the flap/slat configuration.

MSN001 will spend most of its flight-test schedule in Toulouse, but will return to Seville for specific campaigns. MSN002 will remain in Seville and there is a possibility MSN003 will take off for the first time from Spain and land in France, where it will be based, says Alonso. The fourth aircraft will stay in Seville, with the final test aircraft going to Toulouse.

Because the two flight-test centres are interchangable and connected via telemetry to the aircraft and other Airbus engineering centres, staff in Bremen, Filton, Hamburg, Seville and Toulouse can follow flights in real time and debrief by video conference, saving time and money in flying different teams to France for each stage of flight testing. "It cancels the disadvantages of geographical separation," says Alonso.

After such a long delay to first flight, he is determined now not to let the momentum slip. "These first six months are crucial to beat the hell out of the airplane and take it to its limits," he says. "The sooner we find anything that doesn't work the better. Once we are in our certification period, it becomes more complicated."

FlightGlobal

Link to comment
Share on other sites

On va rappeler quelques faits,

Sur le transport aérien et l'A400M:

Le site EADS donne l’exemple d’une opération :

A 5600 km, il faut une flotte de 50 A 400 M pour transporter 17 000 tonnes et 7200 personnels en 15 jours et 620 sorties (l’équivalent d’une brigade motorisée).

Sur le transport stratégique:

On ne transporte pas des blindés sauf de manière très marginale par air. Le ratio puissance de combat/masse transportée serait désastreux.

On utilise aussi des avions civils pour transporter les hommes et le matériel vers une escale proche du théatre servant de relais.Par exemple en louant ou requisionnant des B747 cargo..

Les Américains ont transporté plus de 95% de leur matériel en tonnage par voie maritime dans la guerre du Golfe et pour l'Irak en 2003.

Sur les arbitrages transport maritime et aérien:

Un SEUL cargo maritime rapide transporte donc le tiers de cette charge de 17000 tonnes en une semaine sur 10 000 km pour le prix de deux A 400M et sans demande de survol ou aéroport intermédiaire.

Un cargo rapide parcourt 1200 km par jour à 27 knts en transportant de 5000 à 10 000 tonnes ou 2500 mètres linéaires pour les véhicules soit facilement 200 VBCI ou TRM 10 000 par exemple.

De plus, il faut rappeler que il n’y a souvent pas de carburant à l’arrivée donc il faut repartir avec ce qui reste dans les réservoirs ce qui limite encore plus la charge.

Sur le plan stratégique, les avions de transports ne servent que pour accélérer le déploiement d’une force d’entrée légère sur théâtre en moins d’une semaine ou pour le transport d’hommes ou de matériels coûteux et légers (missiles, pièces, radars, hélicoptères etc…).

Ou ensuite pour du transport au sein d’un théâtre.

Il n’y a pas d’intérêt à transporter des blindés par air sauf sur courte distance ou ça remplacent les porte-chars.

Les forces d’entrée sur un théâtre doivent être légères, sophistiquées, et avoir des munitions très sophistiquées et efficaces en nombre et non du blindage passif, et être appuyées par une aviation de combat.

Les 3,5 tonnes par homme correspondent à des troupes motorisées de conflit style guerre du Golfe.

En phase initiale, on peut faire souvent avec bien moins genre 1,5 tonne par homme.Et moins pour des troupes style para, genre 0,3 tonnes par homme.

Dans la guerre du Golfe, les Américains ont mobilisé 70 cargos sur 96 de leur flotte maritime de transport stratégique militaire (RFF), et ont loué en plus 199 cargo et 10 pétroliers.

http://findarticles.com/p/articles/mi_hb6647/is_n2_v33/ai_n28633420/?tag=content;col1

Les américains et les anglais ont des flottes de transport de réserve sous statut militaire , la France comptant sur les armateurs français et la réquisition.

There are currently between 200 and 300 vessels in the National Defense Reserve Fleet. In 1976 the Ready Reserve Fleet (RRF) was established fo the purpose of having a fleet of vessels that could be activated on short notice. The RRF consists of 96 vessels maintained by the Maritime Administration.

Les Américains ont aussi une flotte de transport air de réserve et ont réquisitionné 111 avions de transport civil à long rayon d'action pour la guerre du Golfe.

Pour résumer, par air tu transportes une brigade motorisée en 2 semaines avec 17 000 tonnes et 50 A400M coûtant 7 milliards à l'achat, par mer pour le même prix à l'achat, tu as 21 cargos maritimes lourds et tu transportes 210 000 tonnes en 8 jours sur la même distance soit un corps d'armée blindé de 70 000 hommes avec 600 chars.

Le plus rapide est le maritime.

Ceci dit , les deux moyens sont indispensables, et il faut des moyens aérien d'entrée et pour le personnel mais il ne faut pas croire que ce sont les A400M qui feront l'essentiel du boulot en projection importante.

En réalité, une armée bien équilibrée compte sur un avion de transport pour un cargo maritime en inventaire.

Arpa, j'espère que tu n'es pas militaire car j'aurai quelques inquiétudes. :lol:

Link to comment
Share on other sites

Si on avait la capacité (au moins théorique) de déployer une dizaine de char lourd en une demi journée, ce serrait aussi une dissuasion conventionnelle.

Non

Si on a l'avion pour le faire comme les américains, pourquoi s'en priver effectivement dans des cas marginaux.

Les Américains n'ont plus de char leger comme le M551 Sheridan qui dotait avant leur 2 divisions aéroportées mais comme ils ont des C17, ils n'ont pas jugé utile de le remplacer et ont abandonné le Rapid Deployment Force Light Tank" ou RDF/LT armé avec le canon de 75mm ARES

Nous on conserve l'AMX10RC.

Ceci dit, 10 chars lourds c'est du secondaire.Tu déploieras plutôt une force légère bien équipée en missiles et lance roquettes à courte portée, appuyée par l'aviation de combat.

Qu'on ait 35 ou 50 A400M n'a guère d'influence sur notre capacité de déploiement.

On ravitaille d'ailleurs nos forces au Tchad par mer pour l'essentiel des approvisionnements.La Marine a deux cargos qu'elle loue et qui font les navettes entre la France et Libreville et le reste se fait par la route, voire par air.

Pour les pays enclavés comme le Tchad ou l'Afghnistan, l'essentiel est transporté vers le port utilisable le plus proche (Karachi ou Abu Dhabi pour l'Astan) puis on fait des rotations aériennes quoiqu'on a aussi transporté par voie de terre entre Karachi et l'Astan mais cela nécessite une protection des convois.

http://federaltimes.va.newsmemory.com/pda.php?date=20091207&page=edition0_section2_article15.html

Lally said that from February to August this year, 16,000 troops and 5,300 tons of gear were flown into Afghanistan, while 750,000 square feet of materiel — trucks and con tainers — were transported by sealift and then truck convoy.

Link to comment
Share on other sites

Si on a l'avion pour le faire comme les américains, pourquoi s'en priver effectivement dans des cas marginaux.

C'est juste ce que je me suis dis. Je ne dis pas qu'on doit avoir une flotte de C17/An124 pour transporter des dizaines de leclerc, je dis juste que si l'A400M en est capable (Morin paraît le croire et théoriquement si on se limite au calcul des masses, c'est peut-être possible) ce serrait intéressant de le savoir.

C'est évident que ce n'est pas une solution rentable à long terme ni pour de grosse quantité mais sous certaines conditions c'est peut-être utile.

Link to comment
Share on other sites

C'est juste ce que je me suis dis. Je ne dis pas qu'on doit avoir une flotte de C17/An124 pour transporter des dizaines de leclerc, je dis juste que si l'A400M en est capable (Morin paraît le croire et théoriquement si on se limite au calcul des masses, c'est peut-être possible) ce serrait intéressant de le savoir.

C'est évident que ce n'est pas une solution rentable à long terme ni pour de grosse quantité mais sous certaines conditions c'est peut-être utile.

La mission du MinDef Morin était de sauver le soldat A400M, programme européen devant donner l'autonomie à l'industrie aéronautique et aux forces européennes, une capacité de projection.L'A400M étant un programme symbolique structurant pour l'europe de la défense et les UE.

Donc Hervé Morin ne va pas dire du mal sur l'avion comme il l'avait fait sur le Rafale au Salon du Bourget, les premiers jours de son mandat.Trouvant le Rafale trop sophistiqué.Morin est donc devenu le commercial VIP le plus assidu pour défendre, consolider, vendre et proposer l'A400M.

Il est même prêt à sur évalué ses capacités d'ou son erreur de dire que l'A400M va emporter des Leclec AU lieu du VAB ou VBCI ou VBMR.Il sait juste tromper sur le nom du blindé. :lol:

L'avion est un avion hybride mi tactique plus gros qu'un C130-30J Super Hercules mais moins capacitant et stratégique qu'un C17 Boeing Globemaster III.Depuis août 2004, date de mon inscription, je dis et redis que notre brigade aérienne d'appui et de projection auraît dû être dotée de 6 C17 Globemaster+50 A400M+14 C130.Ces 3 vecteurs aériens couvrant largement nos spectres de mission.Je disais qu'on devait s'inspirer de la RAF qui se dotait progressivement de Boeing Globemaster III, si Londres avait commandé cet avion de transport lourd stratégique c'est qu'il y avait une raison pour complèter leur parc d'aéronefs d'ATT.

25 A400M+25 Super Hercules + 4/6/8 C17, étant le prévisionnel capacitaire à l'époque pour la RAF, ils ne sont pas plus stupides ni aveugles, ils sont simplement pragmatiques.

Avec le projet de vendre 36 Rafale à Lula/Brésil, Morin et la War Room Elyséenne échaffaudent une proposition OFF SET et compensation pour faire pencher la balance de la vente.Ils décident donc de commander si la vente se réalise de 14 KC390 pour remplacer nos 14 Hercules à l'horizon 2020.

Là, on gardait le format idéal à 6 C17+50 A400M (préservation de la BITD et autonomie industrielle et souveraineté de déploiement) + 14 EMBRAER KC390, soit 70 aéronefs en parc comme prédit le fameux livre blanc sur la défense et la sécurité nationale.

Mais hélas, le premier A400M n'arrive qu'en 2013 et avec quelques étapes capacitaires en moins.On doit être obligé de commander 8 CASA 235 et moderniser 10 C160 Transall NG.On n'a pas encore commander un seul A330-200 MRTT et on veut en vendre 179 au Pentagone, ni Madrid ni Berlin n'en ont pas non plus.

Moralité, à mon sens et ce n'engage que moi, donc disposer 6 C17+50A400M c'est plus dissuasif et crédible en matière de dissuasion conventionnelle, compte tenue du fait, qu'on auraît la capacité de aérolarguer nos brigades d'urgence loin et à très long rayon d'action, nos GCP et nos paras de la 11 BP.Nos GCM et nos Chasseurs alpins de la 27 BIM, et surtout nos opérateurs du COS.C'est plus persuasif, dissuasif, percutant de savoir que la France a enfin les aéronefs pour y projeter ses troupes loin, sur les théatres d'OP. ;)

Link to comment
Share on other sites

Quelle honte que le ministre se "trompe " autant sur les capacités de notre avion de transport : p J'étais indulgent avec Morin mais là :p Dire que les médias apportaient du crédit lorsqu'il a critiqué le Rafale... mais il connait rien en fait lol

Link to comment
Share on other sites

Il est même prêt à sur évalué ses capacités d'ou son erreur de dire que l'A400M va emporter des Leclec AU lieu du VAB ou VBCI ou VBMR.Il sait juste tromper sur le nom du blindé

En réalité, il est possible sans doute d'embarquer un Leclerc mais démonté avec le chassis séparé de la tourelle (il faut prévoir alors un berceau pour la tourelle)

Ou alors il faudrait supposer que l'appareil a une rampe suffisament résistante pour faire monter un Leclerc, que ça ne pose pas de problème sur le plancher (possible), puis décoller avec alors qu'il n'y aurait que quelques tonnes de carburant, puis se faire immédiatement ravitailler en vol, et passer en surcharge.

L'appareil ayant 62 tonnes de charge utile max (charge transportée +carburant).

Un appareil de transport est conçu pour supporter des accélérations donc peut accepter une surcharge (pour peu qu'il y ait une butée pour les accélérations quand on vole en surcharge).

Mais concernant Morin, je pense qu'il a fait une erreur.

Moralité, à mon sens et ce n'engage que moi, donc disposer 6 C17+50A400M c'est plus dissuasif et crédible en matière de dissuasion conventionnelle, compte tenue du fait,

 

D'autre pense,

Franchement, on peut toujours vouloir plus sur une capacité mais vu le coût du transport aérien, je pense que 50 A400M sont plus que suffisantq et qu'on a pas 1,3 milliards d'euro à mettre dans des C17 qui n'apporteraient rien à part la capacité de transporter du Leclerc sans démontage.

http://www.assembly-weu.org/fr/documents/sessions_ordinaires/rpt/2001/1757.php#P167_21625

Posait bien le problème du transport à savoir qu'on aurait du mal à affreter rapidement 50 navires.

Tout d'abord et une fois pour toute si je ne suis pas inscrit sur le forum d'échanges d'idée et de partage sur l'aéronautique et de défense, ce n'est pas pour dire ou écrire qu'un avion de transport tactique ou stratégique doit embarquer un MBT Leclerc et le délivrer sur zone, mais juste pour faire remarquer/noter/alerter que nous avons un déficit capacitaire ou un trou capacitaire dans certains domaines.

J'observe, je vois, j'analyse, je diagnostique et je compare donc:

1-Un déficit capacitaire en matière de transport lourd stratégique à très long rayon d'action et que des pays comme les USA/Russie/Grande-Bretagne ont des C5/AN124/C17/IL76/C130/AN74.

2-Nous n'avons pas cela en catalogue à EADS.   

3-Que la RAF qui est une force aérienne européenne à X fois plus de capacité de projection aérienne et d'aéromobilité de transport, de  mobilité de théatre que la France, avec 70 CH47 Chinook et 70 AW101 Merlin, avec 14 A330-200 MRTT + 8 C17 + 25 Super Hercules C130-30J + une commande de 19 à 25 A400M.

4-La RAF n'est pas constituée d'incompétents

La Brigade Aérienne d'Appui et de Projection français fait pâle figure à côté de celle Outre-Manche, POINT BARRE.

5-C'est un fait et tu ne peux pas le nier.Certes c'est juste mon avis mais encore une fois ce n'est qu'une synthèse que j'ai fait en OPEN SOURCE basée sur des éléments factuels.

On a déjà parlé de bosses budgétaires, de mauvaises et tardives réformes, de BITD pour préserver ce qui restent à préserver.

Que les politiques se sont fait enfumés par les états majors militaires qui ont caché la vérité, de peur et par peur de perdre leurs prérogratives et/ou de nuire à leurs carrières.

Qu'il faut acheter français pour notre souveraineté.

Qu'il fallait faire la RGPP en 1996, qu'il fallait réduire les sureffectfs de l'AdA, qu'il y a trop de personnels inutiles dans les armées, que c'est difficile de bouger les choses, qu'il y a des corporatismes, conservatismes.Des gens qui font obstacles, des gens qui ne sont pas impliqués par tout ça.

Le choix du C17 + A400 est une approche pragmatique d'un point de vue tactico-opérationnel.

Alors, la France si elle ne veut pas être ridicule pour ses ambitions d'intervention en ouverture de théatre, malgrés sa culture d'OPEX et d'intervention partout dans le monde.Elle devra rapidement prendre des décisions.

L'arrivée de l'A400M ne va pas résoudre concrètement le grand trou capacitaire qui est le transport stratégique de charges lourdes à TLRA.

Un achat sur étagère de 6 C17 n'allait pas ruiner la France, n'allait pas faire perdre la face à la France, n'allait pas perturber la BITD, n'allait pas obérer quoi que ce soit, n'allait pas déstabiliser EADS.

Un parc de 6 C17+50 A400M+14 KC390 (si on vend du Rafale à Lula) ou 14 C130 ou CN 135. Soit 70 appareil, contrat d'objectif du livre Blanc de la défense, était JUSTE un parc homogène, complet et capacitaire pour couvrir TOUS LES SPECTRES DE MISSIONS QUE LA FRANCE AURAIT.

J'aurais donné les mêmes arguments, si il existait chez EADS, un équivalent au C17 ou IL76.Mais il n'y en a pas. ;)

Je n'aurais pas été aussi acerbe si c'était Dassault Aviation en charge de développer et construire notre A400M.

Au moins, on l'aurait déjà en escadron et il serait déjà opérationnel avec peut-être un coût unitaire moindre.

Mais c'est comme avec le Harfang, le DRAC, le NFH90, le Talarion, EADS a mis du temps à livrer les matériels avec 5 ans de retard, et pour des sommes faramineuses englouties.

Pour déployer des divisions blindées et mécanisées, le SEA LIFT est envisagé mais là encore, il y aura à dire sur les lancements pas encore réalisés des Ro&Ro/TCD/BPC

Link to comment
Share on other sites

Des fois j'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire.

Franchement, on peut toujours vouloir plus sur une capacité mais vu le coût du transport aérien, je pense que 50 A400M sont plus que suffisantq et qu'on a pas 1,3 milliards d'euro à mettre dans des C17 qui n'apporteraient rien à part la capacité de transporter du Leclerc sans démontage.

Donc tu n’en veux pas du C17, les A400 suffiront. (qu’ils soient ou non capable de transporter des Leclerc)

Alors, la France si elle ne veut pas être ridicule pour ses ambitions d'intervention en ouverture de théatre, malgrés sa culture d'OPEX et d'intervention partout dans le monde.Elle devra rapidement prendre des décisions.

L'arrivée de l'A400M ne va pas résoudre concrètement le grand trou capacitaire qui est le transport stratégique de charges lourdes à TLRA.

Un achat sur étagère de 6 C17 n'allait pas ruiner la France, n'allait pas faire perdre la face à la France, n'allait pas perturber la BITD, n'allait pas obérer quoi que ce soit, n'allait pas déstabiliser EADS.

Un parc de 6 C17+50 A400M+14 KC390 (si on vend du Rafale à Lula) ou 14 C130 ou CN 135. Soit 70 appareil, contrat d'objectif du livre Blanc de la défense, était JUSTE un parc homogène, complet et capacitaire pour couvrir TOUS LES SPECTRES DE MISSIONS QUE LA FRANCE AURAIT.

Mais la j’ai plutôt l’impression que tu veux du C17.

Sinon pour résoudre le trou capacitaire du transport stratégique on a (et avait) aussi la possibilité de s’équiper d’A330MRTT nous permettant aussi d’augmenter notre nombre de ravitailleurs (qui est toujours celui qu’on avait à l’époque ou seul nos mirage IV s’en servaient) en cas de besoin. 20 ou 30 MRTT me parait plus répondre à nos besoins que seulement 14 (12 ?) exemplaires juste pour remplacer nombre pour nombre nos KC135 qui sont déjà en nombre insuffisant.

Link to comment
Share on other sites

Des fois j'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire.Donc tu n’en veux pas du C17, les A400 suffiront. (qu’ils soient ou non capable de transporter des Leclerc)Mais la j’ai plutôt l’impression que tu veux du C17.

Sinon pour résoudre le trou capacitaire du transport stratégique on a (et avait) aussi la possibilité de s’équiper d’A330MRTT nous permettant aussi d’augmenter notre nombre de ravitailleurs (qui est toujours celui qu’on avait à l’époque ou seul nos mirage IV s’en servaient) en cas de besoin. 20 ou 30 MRTT me parait plus répondre à nos besoins que seulement 14 (12 ?) exemplaires juste pour remplacer nombre pour nombre nos KC135 qui sont déjà en nombre insuffisant.

C'est pour tant simple ce que je dis Arpa,  :lol: mais tu me tends la perche pour faire un nouveau fil de discussion sur un tableau comparatif C17/A400M, une petite étude/analyse made in Air-défense.net.Ce sera alors plus explicite. ;)

Link to comment
Share on other sites

"A400M : Londres ramène sa commande de 25 à 22 appareils"

A la différence des Allemands, des Espagnols ou des Français qui ont maintenu le nombre de leurs commandes, les Britanniques ont décidé de compenser la hausse unitaire de 10% du prix de l'A400M récemment décidée en réduisant leur  commande de 25 à 22 appareils. Par ailleurs, selon l'agence Bloomberg, ils ne participeront pas à l'enveloppe de 1,5 milliard d'avances remboursables gagées sur les futures ventes à l'export.

30 mars 10 - Les Echos - La Tribune

Link to comment
Share on other sites

Le voyage du ministre de la Défense devrait également faire l'objet de discussions avec les autorités mexicaines sur plusieurs dossiers intéressant la société EADS. Il s'agit notamment de l'implantation d'une usine de montage d'hélicoptères et de l'éventuelle acquisition par ce pays du cargo militaire d'Airbus, l'A400M. À ce stade, Airbus Military ne dispose que d'un seul contrat d'exportation pour cet appareil, avec la Malaisie.

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-03-31/info-lepoint-fr-l-hommage-mexicain-de-morin-aux-legionnaires/1648/0/439648

Link to comment
Share on other sites

D'accord avec Philippe: un mix A400M + C17 + C130 aurait été cohérent.

Une remarque: on va avoir 19+8= 27 Casa 235-200. Si on compare, la RAF n'a rien dans cette gamme. L'USAF non plus (les C-27J vont être achetés pour l'US Army), en dehors de quelques Casa pour les forces spéciales. La Luftwaffe a prévu de troquer ses 80 Transall par 60 A400M. Quelqu'un peut essayer d'expliquer quel esrt le besoin spécifiquement français pour un cargo léger (au delà de leur emploi outre-mer, qui se comprend, mais ne justifie pas 27 avions).

Quant au MRTT: tant mieux si çà bouge un peu, de là à avoir vraiment les avions en 2015... :lol: Es-ce que les aspects financiers sont seuls à expliquer que les 3 A310 de l'Esterel n'aient pas été dotés d'une capacité complémentaire de tanker avec des pods d'ailes, à l'instar des Polaris canadiens ou des 310 allemands? Et est-ce que l'achat d'occasion d'A310 et leur mise au standard MRTT (quitte à réduire p.ex. de 14 à 12 la commande d'A330) ne serait pas une solution fiancièrement acceptable pour doper notre capacité de projection? quelqu'un a les côuts (achats d'un A310 d'occasion, d'un A330 neuf ou d'occasion, et mise au standard MRTT)?

Merci!

Link to comment
Share on other sites

Rapport parlementaire récent à lire http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cdef/09-10/c0910023.asp#P7_263

@Captain Pif, quand je aurais trouvé le temps, je vais tenter de faire un tableau comparatif instructif.C17/A400M/linéaire/capacité.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...